Poudlard - Next Gen

Qu'est devenu Poudlard après le départ d'Harry?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Qui suis-je sans toi? <Liam et Declan>

Aller en bas 
AuteurMessage
Declan Forest

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 06/09/2017

Feuille de personnage
Baguette Magique:
Choix de Cours:
Deuxième Cours:

MessageSujet: Qui suis-je sans toi? <Liam et Declan>   Sam 02 Juin 2018, 13:52

Je l'aimais bien, Liam avait déjà pas mal d'importance à mes yeux. Étais-je amoureux de lui? Nan. On ne tombait pas amoureux en un claquement de doigts, j'étais gay pas débile. Tomber amoureux de Tobias avait été un long processus, mais cesser de l'aimer avait prit deux petites secondes. Je ne savais qu'une chose, avant que je ne retombe amoureux d'un autre mec, j'allais prendre mon temps et protéger mon pauvre petit coeur à peine réparé.

Une fois de plus, je sus que mes avances avaient porté fruit. Liam se mordit la lèvre inférieure, signe qu'il se demandait comment répondre. Je commençais à savoir lire certains de ses tics, mais il restait encore tellement de place pour une tonne de surprise. Ses mains prirent les miennes, alors qu'il me remettait sur pied, chose à laquelle je ne m'attendais pas vraiment. Son regard ne quitta pas le mien pour autant, ses lèvres attaquèrent les miennes avec une passion brûlante, alors qu'il me faisait reculer. Liam finit par me pousser sur le lit et grimper par-dessus moi. Ses baisers continuaient de se faire de plus en plus pressants, alors que ses mains caressaient mon corps, comme si elles le découvraient pour la première fois. L'une de ses mains finit par s'enrouler autour de mon membre et commença une douce caresse contre ce dernier.

- Si tu veux réellement t'occuper de moi, prends-moi, murmura Liam.

Mon sexe était rapidement devenu dur entre ses mains, mon amant cessa de m'embrasser, pour faire glisser sa bouche vers mon sexe tendu. Ses lèvres se posèrent sur mon gland, ce qui m'électrisa tellement que je dus retenir un gémissement sonore. Mais mon petit anglais ne me laissa point le temps de le faire, il me prit en bouche et entama un mouvement de la tête. Rien n'était plus hypnotisant, que de sentir ses lèvres chaudes contre mon sexe. Je rejetai ma tête vers l'arrière, en gémissant de plus en plus fort. Mais après de longues minutes de ce doux traitement, avant de remonter vers mon visage et m'embrasser avec amour.

- Je sais pas pourquoi, mais je suis fou de toi, ronronna Liam, en plongeant son regard dans le mien.

Mes joues devinrent toutes chaudes, ce qui voulait dire qu'elles étaient devenus toutes roses. Je n'étais pas amoureux, je n'étais pas fou de lui, mais je commençais à devenir attiré envers lui. Je ne savais pas quoi lui répondre, je ne voulais pas le blesser, mais je devais me protéger aussi.

- Oublie ce que je t'ai demandé, souffla-t-il. Je préfère que tu me fasse l'amour.

Je restais silencieux, je ne savais quoi dire ni quoi faire. Ce que Liam devait trouver drôle, car ma réaction le fit sourire. Il prit mes mains et me releva, avant de lui se coucher sur le dos, pour me faire grimper sur lui. Nos regards restèrent fusionnés l'un dans l'autre. Sa main caressa doucement ma joue de son revers, alors qu'il m'embrassait tendrement, une fois puis une autre.

- Dis-moi ce que tu ressens, me pressa Liam.

Je piquai un fard, avant de détacher mon regard du sien. Je fermai les yeux et l'embrassai tendrement, mes mains glissant tendrement contre son torse, mon doigt glissant contre son v vers son membre tendu. Je me penchai vers ce dernier, mais au dernier moment, j'embrassai le dedans de sa cuisse. Mais sentant que mon amant ne répondait pas à mes avances, je poussai un soupir et relevai mon visage vers le sien. Je grimpai à califourchon sur lui et plantai mon regard sérieux dans le sien.

- Écoute, dis-je d'un ton prudent. On se connaît depuis maximum 4 heures et demi, la dernière fois que je suis tombé amoureux, ça m'a prit 5 ans à ce que cela se concrétise. Je peux te dire avec assurance une chose, tu m'attire fortement et que si j'avais l'occasion, je t'empêcherais de partir après le bal.

Mon anglais ne bougea pas d'un poil, je penchai la tête sur le côté avec un petit sourire timide. Je le relevai en position assise, avant de l'embrasser fiévreusement, y mettant toute mon attirance pour lui. Mes mains se mirent à jouer dans ses boucles, mes baisers devenant de plus en plus pressants.

- Je ne veux pas juste baiser, Liam, dis-je d'un ton rassurant. Je veux apprendre à te connaître et que l'on devienne de plus en plus proche. Je veux que tu reste.

Mes lèvres glissèrent dans son cou, mon visage s'y cachant. Ma main s'enroula autour de son sexe, que je caressai tendrement, dans ma main chaude. Je voulais qu'il comprenne et qu'il sache que je ne jouerais jamais avec ses sentiments. Je finis par le faire grimper sur moi, mon gland effleurant l'entrée de son intimité. Je finis par donner un tout petit coup de hanche, entrant doucement en Liam.

- Je crois que tu commence vraiment à me rendre fou, rigolai-je à son oreille.

J'entamai un bon va et vien, mes mains agrippant solidement ses petites fesses musclées. Chaque coup de hanche que je donnais venait avec un petit gémissement de ma part. Je sentais mon sexe étirer les parois serrées de son antre, alors que je l'embrassai avec passion. Rien n'était aussi parfait, rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 524
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 23
Localisation : Poudi-Poudilard

Feuille de personnage
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination

MessageSujet: Re: Qui suis-je sans toi? <Liam et Declan>   Sam 02 Juin 2018, 15:52

Je me maudis intérieurement lorsque ses yeux quittèrent les miens. Je venais de le perdre. Je n'étais pas stupide, je me connaissais bien. Je tombais amoureux beaucoup trop facilement, et je ressentais toutes les émotions de manière beaucoup trop intense. Ça me mettait souvent dans l'embarras. Mais j'avais besoin de savoir que quelqu'un m'aimait. Sinon, je ne voyais plus vraiment le point de vivre. J'avais perdu tous mes amis, et à dire vrai, je ne savais même plus comment en avoir. J'avais couché avec tous ceux que j'avais eus. Ça en était dégoûtant. Je comprenais pourquoi Jared ne voulait plus rien savoir de moi. Cependant, avec Declan, je sentais que quelque chose pouvait être différent. J'y voyais un nouveau départ. Ici, personne ne me connaissait. Je pouvais recommencer à neuf, sans aucune réputation. Je pouvais m'en forger une nouvelle, être la personne que je voulais être. Jamais ça ne m'avait effleuré l'esprit, mais je pourrais sans doute changer d'école. Et si par malheur, je venais de tout gâcher par ma question légèrement pressée, je pourrais toujours aller dans un autre institut. Par contre, c'était ici que j'avais envie d'être. Ici, avec Declan. 


Ses lèvres contre les miennes me ramenèrent à la réalité. Je ne répondis pas à son ardeur. Je me surprenais à bouder devant son silence. Je voulais une réponse. Quelque peu frustré, je le laissai caresser mon corps, sans bouger. Lorsque ses lèvres se posèrent à l'intérieur de ma cuisse, je faillis me laisser aller. Je me fis violence. C'est alors que le beau Français remarqua mon inactivité. Cependant, le soupir qu'il poussa ne m'échappa pas. Il fut rapidement à califourchon contre moi, et ses iris me calmèrent aussitôt. 


- Écoute, commença-t-il alors. On se connait depuis maximum 4 heures et demie, la dernière fois que je suis tombé amoureux, ça m'a pris 5 ans avant que ça se concrétise. Je peux te dire avec assurance une chose, tu m'attires fortement et que si j'avais l'occasion, je t'empêcherais de partir après le bal. 


Ce n'était pas du tout la réponse que je souhaitais entendre. Je voulais qu'il me dise qu'il était amoureux de moi et qu'il voulait que je reste à ses côtés pour toujours. Mais je savais bien qu'il avait raison. En fait, nous ne nous connaissions pas du tout. Je ne savais rien de lui. Mais ce n'était pas quelque chose qui me dérangeait. Ça me frustrait. J'avais l'habitude de pouvoir avoir qui je voulais. J'avais même réussi à me pogner un prof en quelques heures à peine. Ça me frustrait de ne pas le tenir entre mes mains. De ne pas pouvoir lui faire faire le moindre de mes désirs. Mais en même temps, ça représentait un once de défi. 


Je continuais de fixer Declan, boudeur. Mais son petit sourire me fit fondre bien rapidement. Je sus à ce moment que je ne serais plus capable de rien lui refuser. S'il voulait réellement que je reste ici après le bal, alors je ne retournerais pas à Poudlard. Jamais. Il m'attira vers lui, avant de m'embrasser avec passion. Mon coeur fit un bond dans ma poitrine, alors que je le laissais jouer dans mes cheveux. Je ne laissais pas beaucoup de personne faire cela... Je répondis à ses baisers, totalement sous son charme. Il était tellement différent de mes conquêtes précédentes... 


- Je ne veux pas juste baiser, Liam, tenta-t-il de me rassurer. Je veux apprendre à te connaître et que l'on devienne de plus en plus proches. Je veux que tu restes.


Je hochai doucement la tête de haut en bas, rejetant la tête vers l'arrière tandis que ses lèvres chatouillaient la peau sensible de mon cou. Je me laissai complètement aller, incapable de rester insensible à cette caresse. Rapidement, le désir se réinstalla en moi alors que la main de Declan titillait mon membre. Il me fit grimper à califourchon sur ses cuisses et il me pénétra d'un doux coup de hanches. C'était une autre chose à laquelle je n'étais pas habitué. La douceur et la tendresse lors des jeux d'amour. 


- Je crois que tu commences vraiment à me rendre fou, me souffla-t-il, légèrement moqueur. 


Je rougis, alors qu'il commençait une danse du bassin beaucoup plus sûre. Mes gémissements commencèrent à se mêler aux siens, tandis que son membre s'agitait en moi. J'étais tellement bien dans ses bras, que je pouvais oublier tous mes soucis. J'en venais même à oublier que j'étais l'élu. Je commençai à agiter le bassin, me synchronisant avec mon nouvel amant. Je le sentais entrer de plus en plus profondément en moi, ce qui me faisait gémir de plus en plus fort. C'était décidé. Je restais à Beauxbâtons. Il était hors de question que je quitte Declan. Je me sentais trembler de plaisir dans ses bras. Mon visage chauffait de gêne. Je le nichai donc au creux du cou de mon amant, le parsemant de baisers. 


- Dec... Declan... haletais-je alors qu'il accélérait la cadence. 


Je le poussa brusquement contre le matelas, continuant à m'activer par-dessus lui. Mes mains parcouraient son torse, traçant la fine ligne de ses muscles. Je me penchai afin de lui voler un long et langoureux baiser, qui fut interrompu par un puissant gémissement. Je pouvais sentir une douce chaleur envahir mon corps. Je me relevai alors, l'entraînant à ma suite. Mes lèvres s'emparèrent des siennes d'une manière sauvage, mon torse collé contre le sien. Je le repoussai contre le mur de pierre, sans jamais lâcher ses lèvres. Je sautai alors, enroulant mes jambes autour de sa taille. Habilement je me soulevai, avant de me laisser descendre contre le membre de Declan. Il m'emplit de nouveau, ce qui me fit pousser un autre gémissement sonore. Ses voisins devaient nous entendre. Étrangement, je me surprenais à souhaiter que le gars qui l'avait rejeté nous entende. 


Je sursautai vivement lorsque la porte s'ouvrit. Je cessai mes baisers et mes mouvements de hanches, me tournant vers l'entrée de la chambre. Le gars qui se tenait là était... wow. Il était tout simplement trop beau pour être vrai. Son visage s'empourpra rapidement. Je le vis sortir sa baguette, mais je n'eus pas le temps de réagir qu'il m'envoya choir à l'autre bout de la pièce. Ma tête heurta le mur, et ma vision s'embrouilla légèrement. Je pouvais sentir un liquide chaud couler sur ma tête, puis contre mon visage. Du sang... 


- Comment tu peux faire ça ? sanglota alors le mec. 


Je tentai de me relever, mais j'en étais incapable. Je pouvais voir la silhouette de Declan se diriger vers celle du mec. Si c'était lui que je devais lui faire oublier, je devais probablement avoir échoué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Declan Forest

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 06/09/2017

Feuille de personnage
Baguette Magique:
Choix de Cours:
Deuxième Cours:

MessageSujet: Re: Qui suis-je sans toi? <Liam et Declan>   Mer 06 Juin 2018, 22:22

Je n'avais jamais ressentis autant d'émotions en même temps. Je n'avais jamais rencontré quelqu'un comme Liam, il était capable de me rendre aussi enragé, mais aussi capable de me faire sentir en sécurité. Sa présence était tellement intense qu'elle remplissait la pièce, ce qui faisait en sorte que je ne me voyais plus vraiment vivre sans lui. Je ne le laisserais pas repartir vers l'Écosse, je le ferais rester avec moi et rien ne nous séparerait.


Liam commença bon mouvement de bassin contre mon membre, ce dernier allant de plus en plus profondément en lui. Ses gémissements devenaient de plus en plus sonores, ce qui devait être entendu par nos voisins. Son petit corps frissonnait dans mes bras, alors qu'il baisait chaque parcelle de mon visage.


- Dec... Declan... marmonna Liam, alors que je donnais des coups de hanches de plus en plus forts.


Mon dos frappa durement le matelas, alors que Liam me poussait contre le lit. Il menait le mouvement, maintenant, s'agitant contre mon sexe. Ses mains glissaient contre mon torse, traçant la ligne de mes muscles. Mon souffle était coupé par tout ce qu'il me faisait ressentir. Lorsqu'il se pencha sur moi pour m'embrasser avec passion, alors qu'il gémissait fortement. Liam se releva, m'entraînant à sa suite, pour me plaquer contre le mur de pierre. Pendant tout ce manège, ses lèvres n'avaient jamais quitté les miennes. Liam finit par sauter, pour enrouler ses jambes autour de ma taille, avant de relever son bassin pour se laisser tomber contre mon sexe, ce qui le fit pousser un autre gémissement. Je me surpris à m'inquiéter que mes voisins de chambre nous entende.



Derrière Liam, je vis ma porte s'ouvrir, mon coeur remonta dans ma gorge. Oh non... Liam cessa tout mouvement dans mes bras, probablement parce que mes yeux devaient être ronds de terreur. Ses émeraudes se tournèrent vers la porte, mon regard fit le focus sur la personne à la porte. Tobias se tenait dans l'entrée de ma chambre, le visage défait. Mon ancien meilleur ami sortit sa baguette et décolla violemment Liam de moi et l'envoya contre le mur. Mon regard ne quittait pas Tobi, alors que j'entendais Liam s'effondrait au sol, alors que mon coeur se serrait.



- Comment tu peux faire ça? pleura Tobias.



Comment? Le principe était plutôt simple, pénis dans anus... Je commençai à me diriger vers Tobi, agrippant un boxer et l'enfilai. Je pris mon jean et fis de même, avant de prendre ma baguette. Arrivant à la hauteur de mon ancien ami, je rangeai mon arme et posai une main sur sa joue. La retirai, formai un poing et l’abattis contre le visage de Tobias. Mon ex ami poussa un gémissement, en s'effondrant au sol, alors que je me dressais devant lui.



- Comment ?! lui hurlai-je. Eh bien, j'ai trouvé quelqu'un qui respectait mes besoins et qui n'était pas un pauvre abruti dans le placard.



Je fis dos à Tobias, oubliant son existence, me dirigeant vers Liam. Je me penchai sur mon amant, posant une main douce sur sa joue, sortis ma baguette et la pointai sur sa plaie. Je soufflai un doux Vulnera Sanentur, en refermant la blessure et aidant Liam à se remettre sur pied. Je posai un petit bisous sur le front de mon petit anglais, avant de l'attirer contre moi. Je me retournai vers Tobias.



- Maintenant, fous le camp, lui crachai-je. Tu sais très bien qu'il ne faut pas me pousser à bout.



C'était une menace que mon ex ami comprendrait, puisque je semblais être un petit garçon tout doux, mais lorsqu'on me contrariait, je devenais un monstre! Et si je semblais être mauvais en magie, mes maléfices étaient particulièrement agressifs. Je me retournai vers Liam et posai un regard inquiet sur lui.



- Tout va bien? m'inquiétai-je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 524
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 23
Localisation : Poudi-Poudilard

Feuille de personnage
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination

MessageSujet: Re: Qui suis-je sans toi? <Liam et Declan>   Dim 17 Juin 2018, 14:19

Il était rare que je me laissais agresser de la sorte sans répliquer, mais je n'étais même pas en état de garder les yeux ouverts. Son sortilège était puissant, et ma tête avait heurté le mur de pierres très fortement. Tout ce que je pouvais faire, c'était de ne pas perdre la carte. Bon, j'étais complètement nu, incapable de me lever, et surtout désarmé. Même si je voulais seconder Declan, c'était impossible. De toute façon, je sentais que le gars ne voulait pas s'en prendre à mon amant, mais plutôt à moi. Clairement, c'était le mec que mon Français m'avait demandé de lui faire oublier. Je croyais qu'il ne voulait pas de lui, alors pourquoi réagissait-il ainsi? 


Soudainement, j'eus un haut-le-coeur. J'entendais des voix, mais je ne comprenais pas ce qu'elles disaient. Je sentis la douleur disparaître de ma tête, puis deux bras me soulever fortement. Lorsque des lèvres se posèrent contre mon front, je sus que j'étais bien calé dans les bras de Declan. De toute façon, je ne croyais pas être capable de rester debout seul, même si ma blessure était guérie. 


- Maintenant, fous le camp, entendis-je mon amant dire. Tu sais très bien qu'il ne faut pas me pousser à bout. 


Son ton changea subitement, et je sus qu'il s'adressait maintenant à moi. 


- Tout va bien ? me demanda-t-il d'une douce voix. 


Je hochai la tête de haut en bas, même si ma vision était encore brouillée et qu'absolument tout tournait autour de moi. Je sentis mes jambes se dérober sous mon poids, mais mon amant me retint. Je me sentis soulevé, puis ensuite couché dans le lit. C'est à ce moment que je perdis la carte. 


*********


Je battis des paupières, ne comprenant pas vraiment où j'étais. J'étais tellement baigné dans le soleil, que j'avais de la difficulté à ouvrir les yeux. Une silhouette se détacha devant moi, et je me redressai lentement. Ma tête me faisait souffrir, mais rien que je n'étais pas capable de tolérer. Lentement, je revoyais les événements de la veille. 


- Declan? demandais-je d'un ton pas très assuré. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Declan Forest

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 06/09/2017

Feuille de personnage
Baguette Magique:
Choix de Cours:
Deuxième Cours:

MessageSujet: Re: Qui suis-je sans toi? <Liam et Declan>   Dim 24 Juin 2018, 01:35

Tobi ne partirait pas, je le connaissais par coeur. Il resterait jusqu'à ce que je plis. Mais ça n'arriverait pas, je ne voulais plus de lui, je voulais Liam. Si je savais que Tobias resterait jusqu'à ce que je le laisse gagner, il savait aussi que si il me mettait en rogne, il le regretterait. Mais lui et moi, c'était fini, terminé, terminado. Il pouvait faire ce qu'il voudrait maintenant, j'en avais plus rien à foutre.



Mon ancien ami secoua la tête, obstiné. Son regard était si triste et normalement, je me serais jeté dans ses bras, mais ce n'était plus moi. Tobias fit un pas vers moi, son regard mouillé de larmes, je gardai ma baguette parée sur lui. Tenant Liam contre moi, rien ne m'empêcherait de l'attaquer pour protéger mon amant. D'un seul coup de baguette, je le repoussai vers le milieu du corridor, pour claquer la porte magiquement. Je la barrai magiquement, sachant que ma baguette était la seule clé pour débarrer le sortilège.



Je finis par soulever Liam et le posai dans mon lit, ce qui était un exploit, puisque je n'étais pas le plus fort. Mon petit anglais retomba dans l'inconscience, mais, je posai ma baguette contre sa tête et entamai la guérison de sa blessure, m'assurant qu'il n'aurait pas de séquelles. Je le laissai dormir sur ses deux oreilles, présumant qu'il ne devait pas beaucoup dormir. Je m'accotai contre ma tête de lit, surveillant mon nouveau copain. Je passai une main douce dans ses boucles.



***




Les lueurs du petit matin se mirent à éclairer ma chambre. Liam dormait encore, mon énergie était à son plus bas, mais, je ne me lèverais que si mon amant se lèverait. Quelques petites heures plus tard, mon amant rouvrit ses yeux verts éclatants. Je me retournai vers lui avec un petit sourire coupable. Il finit par se relever en douceur.



- Declan? demanda-t-il? un peu perdu.



Je baissai les yeux. Les gens de Poudlard étaient partis à l'aube et je n'avais pas réveillé Liam par choix. Je ne voulais pas le perdre, mais aussi, je ne pouvais savoir si tout allait mieux. Je ne voulais pas le presser, mais il était trop tard.



- Écoute, dis-je, lentement. Les... Les gens de ton école... Sont partis. Je vis ses yeux s'arrondir. Non, ne panique pas, je t'ai pas réveillé parce que je voulais être sûr que tu te réveillerais de toi-même, ce qui prouverait que tu es guéri.



J'avais tellement dit tout cela rapidement, que je ne pouvais pas savoir si Liam avait compris. Mais je ne voulais pas qu'il soit enragé contre moi. Je posai un regard coupable sur lui, prenant sa main dans la mienne et l'embrassai tendrement.



- Écoute, tu peux rester quelques temps ici avec moi, je... je veux pas que tu partes... soufflai-je. Ou je peux aller chercher la directrice, qui va te ramener à Poudlard.



Je rebaissai les yeux, en disant ma dernière phrase, car l'idée de le quitter me faisait physiquement mal. Je voulais qu'il choisisse de rester avec moi, au moins pour quelques jours... Je rammenai mes genoux contre mon torse, avant de cacher mon petit visage derrière mes genoux. Si il était pour partir, je ne voulais pas voir quand il allait me le dire.



- Reste, murmurai-je, si bas que cela me surprendrait si il entendait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 524
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 23
Localisation : Poudi-Poudilard

Feuille de personnage
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination

MessageSujet: Re: Qui suis-je sans toi? <Liam et Declan>   Dim 24 Juin 2018, 15:21

Lentement, le flou laissait place au clair. Je reconnaissais maintenant la personne qui se tenait devant moi. Merde. Je me souvenais également de tout ce qui s'était passé avec. Je ne savais pas si j'avais gaffé, ou alors si tout était correct. Après tout, son ami m'avait attaqué au beau milieu de nos ébats. Nan mais pour qui se prenait-il ? Savait-il qu'il m'avait empêché d'avoir un orgasme, qui aurait probablement été l'un des meilleurs de toute ma vie ? Mouais, si un jour je le recroisais, j'allais m'assurer de lui dire ma façon de penser. Et j'allais le surveiller étroitement pour m'assurer qu'à sa prochaine baise, s'il avait une sexualité, ce dont je doutais, qu'il n'aurait pas d'orgasme. Il avait touché un point sensible. 


Je plongeai mon regard dans celui de Declan, qui semblait encore très inquiet. Même si j'étais légèrement perdu, j'allais bien. Il fallait dire que je m'étais cogné très fort. Il était puissant ! Je voulais le rencontrer. Même s'il ne voudrait probablement jamais me parler, je voulais savoir d'où cette force lui était venue. Avait-il une baguette très puissante, ou alors ses émotions avaient largement pris le dessus sur sa magie ? C'était très intéressant tout ça... 


- Écoute, commença alors Declan. Les... Les gens de ton école... sont partis. 


Pardon?


- Non, ne panique pas, je t'ai pas réveillé parce que je voulais être sûr que tu te réveillerais de toi-même, ce qui prouverait que tu es guéri.


Je haussai un sourcil. Je n'étais pas stupide, je savais très bien qu'il y avait une autre raison derrière celle-là. Après tout, des profs et des aurores nous avaient accompagnés ici, ils étaient amplement en mesure de m'aider et de veiller sur moi. Malgré tout, je ne pus que m'attendrir devant son petit air coupable et son petit baiser contre ma main. Il était vraiment mignon. Tellement différent de Jared, et de Mathéo, et d'Andrew. Et c'était absolument parfait ainsi. 


- Écoute, tu peux rester quelques temps ici avec moi, je... je veux pas que tu partes, avoua-t-il d'un souffle. Ou je peux aller chercher la directrice, qui va te ramener à Poudlard. 


Je souris. Cela faisait longtemps que je ne m'étais pas senti aussi accepté et désiré. Je n'allais pas partir. J'allais rester. Je m'en fichais bien de changer d'école. De toute façon, Poudlard n'avait plus rien à m'offrir. Je n'avais plus d'amis, même mon cousin et ma soeur me dédaignaient. Je pourrais sans doute recommencer ma vie ici, sans ma réputation de merde. Je ne savais pas si mes parents seraient d'accord avec cela. Et puis, je ne parlais pas un mot français. Mais j'apprenais vite. Declan allait m'apprendre. De toute façon, j'étais déjà très bon en magie. Il ne me manquait que la langue, ça devrait se faire. 


- Reste... entendis-je à peine. 


Je relevai alors le visage de mon amant vers le mien, avant de l'embrasser avec tendresse. Il avait les traits tirés. Clairement, il avait veillé sur moi toute la nuit et une bonne partie de la journée. J'allais le garder éveillé encore une heure... Je le poussai contre le matelas, avant de grimper à califourchon sur ses cuisses. Mes baisers se firent alors de plus en plus passionnés et le désir grimpa d'un cran en moi. 


- Je reste, lui soufflais-je alors. Et si on reprenait ce qu'on faisait hier avant d'être interrompus ? 


Je lui souriais moqueusement. Declan n'ayant pas pris la peine de me remettre mes vêtements alors que j'étais évanoui, mon membre bien dressé fut rapidement visible. Je lui retirai son pantalon et son boxer du même coup, et je descendis lentement mes baisers dans le creux de son cou, puis contre son épaule. Je parcourus ainsi son torse, et mes baisers allèrent se mourir contre son membre. Je le pris aussitôt en bouche, afin de l'allumer. Je le sentis rapidement dur dans ma bouche. Ses gémissements m'encourageaient. Une fois satisfait de mon travail, je me relevai afin d'aller voler un long baiser contre les lèvres de mon amant. 


- Une fois que t'auras terminé ce que tu avais commencé hier, je vais te laisser aller dormir, le narguais-je. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Declan Forest

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 06/09/2017

Feuille de personnage
Baguette Magique:
Choix de Cours:
Deuxième Cours:

MessageSujet: Re: Qui suis-je sans toi? <Liam et Declan>   Mer 11 Juil 2018, 11:14

J'avais agis avec égoïsme, je ne voulais pas qu'il parte. Je voulais le garder pour moi et surtout pouvoir le promener devant Tobias. J'étais aussi en train de tomber amoureux, moi qui pensait que cela se faisait qu'une fois dans une vie... J'avais tort, Liam m'avait fait découvrir ma propre sexualité et comment je pouvais aimer et à la fois être un brin agressif. Je voulais rester dans cette chambre jusqu'à la fin de mes jours avec lui.



Les deux doigts de mon amant relevèrent mon visage vers le sien. Liam m'embrassa avec toute la douceur du monde, je me sentis presque faiblir dans ses bras. Je fus soudainement repoussé contre le lit, alors que mon petit anglais grimpait sur moi. Ses baisers devinrent de plus en plus fiévreux, alors que je m'écroulais de fatigue.



- Je reste, murmura Liam. Et si on reprenait ce qu'on faisait hier avant d'être interrompus?



Son sourire moqueur dissipa mon opposition à cette idée. Mon regard glissa sur son corps, pour voir que son sexe se tenait bien droit et encore bien dur. Sans qu'il me laisse répondre, Liam continua de m'embrasser, avant de faire glisser ses lèvres contre ma gorge, ensuite mon épaule, pour descendre sur mon torse et aller atterrir sur la base de mon membre. Sans attendre mon amant me prit complétement en bouche et commença à sucer mon membre avec volonté. Je me sentis devenir bien dur dans sa bouche. De petits gémissements commencèrent à s'échapper de ma bouche, alors que je sentais mon désir pour lui, monter en flèche. Liam finit par lâcher mon sexe, pour aller poser sa bouche sur la mienne, en un langoureux baiser.



- Une fois que t'auras terminé ce que tu avais commencé hier, je vais te laisser aller dormi, se moqua-t-il.



J'avais plus du tout envie de dormir. Je mordis ma lèvre inférieure, avant de nous renverser. J'étais sur le dessus, mon sexe en pleine érection. Je me penchai sur le sien, avant de le prendre en bouche jusqu'à ce qu'il touche ma luette. Je fermai les yeux, en tentant de ne pas trop provoquer un gag reflex, et commençai à le sucer avec avidité. Mes mains s'agrippèrent à ses cuisses, alors que je poussais de puissants gémissements. Puis après un bon moment, je délaissai le membre de mon amant, avant de m'asseoir dans le lit et l'attirer à moi. Je fis asseoir Liam contre mes cuisses, mon gland effleurant l'entrée de son antre. Je donnai un petit coup de hanche, me sentant entrer en lui.



- Et si j'aurais refusé? demandai-je. T'aurais fait quoi?



J'entamai un bon va et vien en lui sentant mes couilles frapper contre ses petites fesses rebondies. Je pris ses lèvres avec passion, mes mains qui se tenaient contre ses hanches remontèrent dans son dos, l'une se plaçant contre sa nuque et l'autre allant se cacher dans les cheveux bouclés de mon amant. Le monde extérieur disparut autour de nous, pour moi, il n'y avait que lui et moi. Mes coups de hanches devenaient de plus en plus forts en lui, ce qui provoquait certains râles animal en moi. Sur le coup de la luxure, je mordis sa lèvre inférieures avec  plus de puissance que je voulais. Je cessai tout mouvement, les yeux ronds.



- Merde! m'exclamai-je en voyant un petit flot de sang. Ça va?



J'agrippai un mouchoir et le pressai contre sa lèvre. Mais mon envie de lui n'avait pas descendu, en fait, je le voulais encore plus. Je chiffonnai le petit mouchoir et le lançai derrière moi, avant de reprendre les lèvres ensanglantées de mon amant. Après quelques minutes, je brisai notre baiser, plongeant mon regard dans le sien, son visage barbouillé de sang m'attirait.



- Je crois... Je crois que jt'aime, soufflai-je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 524
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 23
Localisation : Poudi-Poudilard

Feuille de personnage
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination

MessageSujet: Re: Qui suis-je sans toi? <Liam et Declan>   Sam 28 Juil 2018, 11:20

Aveux...
J'obtenais toujours ce que je voulais, tôt ou tard. Évidemment, je préférais tôt, mais parfois, la patience était une vertus. Je n'eus pas à insister bien longtemps pour que Declan s'attaque à mon membre, le prenant en bouche. Je luttais contre moi-même afin de ne pas exploser en lui trop rapidement. Heureusement pour moi - ou lui, plutôt - il mit fin au traitement, afin de me faire grimper contre ses cuisses. Un très long instant, je me sentis me perdre dans son regard. Mes joues se teintaient de rosé, alors que je sentais mon coeur faire des bonds dans ma poitrine. Pour toujours, il allait m'appartenir. 

Lentement et tendrement, Declan commença à me faire l'amour, et sous mes gémissements, je n'entendis pas ce qu'il me dit - et je m'en fichais. Plaisir et douleurs prirent possession de mon être. Du moins, jusqu'à ce qu'au travers nos baisers, mon nouvel amant mordit ma lèvre si fort, que je sentis le sang commencer à couler contre mon menton. 

« Merde ! lâcha le Français, visiblement mal à l'aise. Ça va ? »

Je ne pus m'empêcher de sourire alors qu'il tentait d'arrêter l’hémorragie avec un petit mouchoir. Mais il ne s'y attarda pas bien longtemps. Rapidement, nos ébats reprirent, avec beaucoup plus de délicatesse. 

« Je crois... Je crois que j't'aime, laissa tomber d'une petite voix Declan. 

- Tu crois, ou tu m'aimes ? répliquais-je alors, légèrement moqueur. »

Je savais très bien qu'il n'était pas réellement amoureux de moi. Pour l'instant, ce n'était qu'une forte attirance, mais j'aimais bien l'idée de lui plaire à ce point. Je pourrais le posséder en entier, sans que son foutu ami ne revienne dans le décor. À partir de maintenant, j'aurais le dessus sur tous les autres dans son entourage. 

L'orgasme me prit de plein fouet, et je commençai bien malgré moi à avoir de légers spasmes dans les bras de Declan. Il me serra plus fortement contre lui, et je pus sentir un liquide chaud m'emplir. Je cachai mon visage au creux de son cou, me sentant bien à l'abri ainsi. Comme si aucun Mangemort ne pouvait m'attendre. Pouvais-je vivre une relation avec lui sans lui dire que j'étais l'élu ? J'avais peur que cela le mette encore plus en danger que s'il était au courant... 


« J'ai quelque chose à t'avouer... lui soufflais-je alors. »
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qui suis-je sans toi? <Liam et Declan>   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui suis-je sans toi? <Liam et Declan>
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je n'étais pas pour partir sans dire au revoir, non?
» Sandy Farmer. |Sans contrefaçon je suis un garçon ~|| Validée.
» Je suis Ariel, mais sans la queue.
» Tome 3 : Je suis l'enfer ; Episode 1 : Sans elle (Gabriel)
» Je m'appelle Rémi et je suis sans famille et je me balade dans la viiiiiiiiiiiiie !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard - Next Gen :: Autres contrées :: France :: Beauxbâtons-
Sauter vers: