Poudlard - Next Gen

Qu'est devenu Poudlard après le départ d'Harry?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La vengeance est douce... Trop douce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jared Clark
Étudiant de 5e | Batteur
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 26/10/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Cerisier • Écaille de Sirène • 17cm

MessageSujet: La vengeance est douce... Trop douce   Ven 30 Sep 2016, 22:26

Il était parti, pour toujours et il ne reviendrait jamais. Simplement parce que je ne faisais que merder et ne tenais jamais ma parole. Au lieu de me retenir et d'être doux, je m'étais laissé emporté et encore une fois, j'avais blessé Liam. Mon lion d'amour s'était encore fâché contre moi et était partit. Et moi, comme un con, je l'avais laissé partir!



Toujours écrasé au sol, je sentais la bile remontait dans ma gorge, mes mains s'accrochaient à la terre meuble. Mon regard était fixé sur le sentier, alors que je savais très bien que Liam ne reviendrait pas vers moi, pas cette nuit, jamais. Je l'avais perdu. Mon esprit partit en vrille. Mon amant devait être en chemin vers la chambre d'Anita, il la baiserait et reviendrait en couple avec elle. Ou! Il était de retour vers Elena et deviendrait son petit copain.



Mon estomac me laissa tomber et je vomis la bile dans ma gorge. Je me relevai et titubai vers mes vêtements et les revêtis. Aussitôt vêtu, je me dirigeai vers le sentier menant à l'école. Je marchai lentement, espérant ne croiser personne et me dirigeai vers ma salle commune. Je me lançai vers mon dortoir, agrippai mon sac de toilette et me dirigeai vers les douches. Je finis par laver la terre et le vomi, en pleurant et me lavai les dents, avant de mettre un jean skinny noir, un tshirt gris et redescendis avec ma baguette dans la salle commune. Je la traversai d'un pas rapide et sortis dans le corridor.


Je finis par me retrouver dans la tour d'astronomie, trouvai une classe vide. Une fois la porte fermée derrière moi, je m'effondrai et éclatai en sanglots amers. J'entendis la porte s'ouvrir dans mon dos. Et une voix que je connaissais trop bien s'annonça derrière moi.


- Donc, Liam est libre?


Je me retournai et vis l'ex copine de mon meilleur ami et amant. Je secouai la tête. Emily n'arrêtait pas d'essayer de reconquérir Liam et s'en était fatiguant.


- Liam est gay, tu l'auras jamais à nouveau, dis-je, brisé. Vas-t'en.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily D. Cooper
Étudiante de 5e | Batteuse
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 29/04/2016

Feuille de personnage
Choix de Cours:
Deuxième Cours:
Baguette Magique: Amandier • Cheveu de Vélane • 28cm

MessageSujet: Re: La vengeance est douce... Trop douce   Jeu 29 Déc 2016, 23:23

Pour garder un corps de déesse, il fallait que je m'entraîne souvent, et régulièrement. Oui, j'aimais bien m'entraîner en même temps que l'équipe des lions afin d'attirer le regard de Liam sur moi, mais leur équipe ne s'entraînait pas assez souvent à mon goût. Et puis, comme je n'étais pas à mon meilleur lorsque je courrais, j'avais commencé à le faire la nuit. Miss Greene m'en avait donné la permission, il ne fallait cependant pas que je me fasse remarquer par les autres étudiants, et je devais être rentrée avant 1h du matin. De plus, les soirs de pleine lune, il m'était interdit de sortir. Ces conditions m'allaient très bien. Je pouvais me garder en forme, et m'arranger pour avoir des courbes absolument parfaite et un corps qui faisait baver tout le monde, même ma meilleure amie Clara. Même si Raïna avait vieillit d'un coup et était devenue un canon, son corps ne pourrait jamais battre le mien. J'étais la fille la plus belle de cette école, et j'allais le rester. Et non, tout cela n'était pas juste pour récupérer Liam. S'il m'était impossible de le faire, je voulais simplement qu'il voit ce qu'il manquait. La fille parfaite, quoi?


Cheveux remontés en queue de cheval, bien placés dans une casquette à l'effigie de l'équipe de Quidditch préférée de Liam, je portais une camisole de sport noire bien moulante, avec des petites shorts qui laissaient voir la parfaite courbe de mes fesses. Évidemment, un peu de mascara afin de faire ressortir mes magnifiques yeux bruns. Même lors d'un entraînement, l'apparence était importante. Mais bon, ce n'était vraiment pas mon meilleur. 


Je regardai ma montre: 1:00 am. Je finis donc ma course jusqu'à la Tour d'astronomie. J'étais en sueurs, et la soudaine fraîcheur des murs de pierre  fit dresser mes mamelons au travers ma camisole. Je souris. Après tout, j'avais de très beaux seins. Je m'en fichais bien que les gens les regardent. Alors que je gravissais les marches pour me rendre à ma salle commune, j'entendis des sanglots. Je fronçai les sourcils, me dirigeant vers la source de ce bruit. Je me rendis donc à un local de classe, et j'ouvris brusquement la porte. Je fus surprise de voir Jared en petite boule, en pleurs. 


- Donc, Liam est libre? demandais-je instantanément.


Merde. Je savais bien que je n'aurais pas du dire ça de cette façon là, mais c'était la seule manière de lui faire cracher le morceau. Jamais il ne m'aurait dit que lui et Liam c'était terminé, autrement. Il me fusilla du regard, mais son attitude ne m'avait jamais fait peur. Après tout, lorsqu'il sortait avec Clara, j'avais été proche de lui. Il m'avait instantanément reniée lorsque j'avais couché avec Mathéo, et il n'avait jamais cherché à savoir pourquoi j'avais fait ça. Il avait tout simplement suivi Liam. Même s'il venait de battre quelqu'un à mort. Mais bon, je comprenais son choix. Liam était tellement parfait... 


- Liam est gay, tu l'auras jamais à nouveau, me dit le blaireau sur un ton qui me fit froncer les sourcils. Vas-t-en.


Euuuuh, non? J'étais peut-être reconnue pour être la petite fille qui courait toujours après son ex, mais je ne laissais jamais quelqu'un en pleurs, seul. Encore moins si c'était quelqu'un qui m'était cher. Oui, même si Jared ne me parlait plus, il avait été un très bon ami pour moi. J'étais tout de même capable de le reconnaître. Du revers de la main j'essuyai la sueurs contre mon front, avant de me diriger vers lui et de m'agenouiller en face de lui. Voyant qu'il fuyait mon regard, je le forçai à me regarder.


- Je vais pas te laisser seul, dis-je d'un ton dur. Je sais ce que c'est que d'avoir le coeur brisé, et celui qui te l'a brisé s'avère à être ton seul ami, donc tu es seul. Je vais rester jusqu'à ce que je reconnaisse le Jared que je connais. 


Je passai une main douce dans sa chevelure, afin de la replacer. Il avait de petits cheveux frisés, comme Liam. Ils n'avaient simplement pas la même couleur de brun. Liam était beaucoup plus foncé, alors que Jar tirait un peu plus vers le roux. Moi, je me situais entre les deux. Ma chevelure était plutôt chocolatée. 


Je me saisis de ma baguette contre ma hanche, et fermai les yeux afin de penser bien fort aux cuisines. Je les visualisai, et ordonnai aux objets de se mettre en marche. Lorsque j'eus ce que je voulais, je les fis apparaître devant nous. Deux magnifiques tasses aux couleurs de nos maisons respectives bien pleines de chocolat chaud. Sur le dessus, un peu de cannelle et beaucoup de guimauves. J'en tendis une à Jared. Il fallait bien dire que j'étais fière d'avoir pu contrôler des objets à distances afin de faire le chocolat chaud. J'étais très bonne en magie, même si je n'en avais pas l'air. Je n'étais pas avec les aigles pour rien... 


- Allez, bois, insistais-je alors. Le chocolat, c'est ce qu'il y a de mieux pour les ruptures. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared Clark
Étudiant de 5e | Batteur
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 26/10/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Cerisier • Écaille de Sirène • 17cm

MessageSujet: Re: La vengeance est douce... Trop douce   Dim 01 Jan 2017, 20:30

Malheureusement, pour moi, j'aimais beaucoup Emi. Nous étions amis lorsque je sortais avec Clara. Lorsque Emily trompa Liam avec Mathéo, j'entrai dans une colère noire contre elle et ma copine du moment. J'avais même encouragé mon lion à tuer Math. Le putain de serpent le méritait! Puis Clara me laissa pour un autre, j'en avais rien à chier. Depuis, je me forçais à détester Emily. Elle qui avait été ma meilleure amie...


Je me forçai à ignorer la présence de la Serdaigle, en espérant qu'elle comprenne le message et qu'elle finisse par partir. Mais non, au contraire, Emi vint à moi, s'agenouilla devant moi. Je tentai d'éviter son regard, mais mon ancienne amie m'obligea à plonger mes noisettes dans son regard. J'eus envie de lui cracher au visage, mais je me retins. De un, parce que c'était dégoûtant, de deux, je savais qu'elle se vengerait.


- Je vais pas te laisser seul, dit-elle d'un ton dur et sans possibilité de discussion. Je sais ce que c'est d'avoir le coeur brisé, et celui qui te l'a brisé s'avère à être ton seul ami, donc tu es seul. Je vais rester ici jusqu'à ce que je reconnaisse le Jared que je connais.


L'aigle passa sa petite main dans mes boucles brunes foncées. Elle faisait cela tout le temps dans le temps que Liam la datait. Soudainement, Emi agrippa son arme et ferma les yeux. De nul part, deux tasses aux couleurs de nos maisons pleines de chocolat chaud. Ils étaient fait exactement de la façon que j'aimais. La tasse remplie de chocolat et le dessus rempli de guimauves et une pincée de cannelle.


- Aller, bois, dit Emi. Le chocolat, c'est ce qu'il y a de mieux pour les ruptures.


Je plantai un regard sévère dans celui de la Serdaigle. Je détestais son ton insistant, je détestais qu'elle me soit aussi chère, je détestais la trouver aussi gentille. Je ravalai ma salive avec difficulté, avant de prendre une gorgée de chocolat. Je posai ma tasse à côté de moi, avant de baisser les yeux.


- Oui, Liam est libre, dis-je platement. Liam m'a laissé parce qu'il dit que je ne sais pas aimer.


En fait, il avait raison, je ne savais pas aimer. Je n'avais jamais aimé quelqu'un. Je ne savais pas comment aimer, même Liam. Je lui avais promis de ne pas le violenter et comme un con, je l'avais fait. Je relevai un regard brisé vers la belle Irlandaise. J'étais un sale dérangé, accro au sexe. Je ne savais même pas si j'étais homo ou bi, ou hétéro. Pourtant, Liam me donnait incroyablement d'effet, mais Emi ne me laissait pas indifférent.


- Je suis tellement dérangé, soupirais-je. J'ai laissé partir l'homme que j'aimais parce que je suis un sale accro au sexe.


Je cachai mon visage dans mes mains, en tentant de retenir mes larmes. Je passai mes mains dans mes cheveux mêlés, en soupirant. J'en avais assez de ma vie de merde. Je voulais m'en aller, peut-être que mon père pourrait me faire transféré à Illvermorny.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily D. Cooper
Étudiante de 5e | Batteuse
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 29/04/2016

Feuille de personnage
Choix de Cours:
Deuxième Cours:
Baguette Magique: Amandier • Cheveu de Vélane • 28cm

MessageSujet: Re: La vengeance est douce... Trop douce   Jeu 09 Fév 2017, 22:52

Je fus surprise de voir Jared se saisir de la petite tasse. Il me connaissait assez bien pour savoir que je ne partirai pas sans qu'il soit en meilleur état. À ce que je voyais, il y avait beaucoup de travail à faire avec celui-là. Il était entièrement brisé. Par le même homme qui m'avait brisée, moi. Oui, tout ça était de ma faute, je l'avais bien mérité, mais j'avais toujours cru être assez bonne pour le récupérer. Mais maintenant, je comprenais que Liam avait changé d'orientation. En fait, à bien y penser, ça expliquait plusieurs choses que je ne comprenais pas à l'époque sur lui. J'étais contente qu'il se soit trouvé lui-même. Depuis longtemps, je savais que je devais mettre une croix sur ce gars-là. Maintenant, je savais que je n'avais plus le choix. J'y étais préparée. Je n'avais donc pas mal. Cependant, une chose était sûre, je voulais le ravoir dans ma vie. En tant qu'amie. J'allais tout faire pour me rattraper. Même chose avec Jar. Et j'allais commencer avec lui. Car il avait besoin de moi. 


Je le regardai prendre une bonne gorgée de la tasse, mais je fus déçue de voir qu'il la déposait aussitôt au sol. J'avais fait ce chocolat chaud avec amour, il pouvait lui donner un peu plus d'attention ! Je n'en fis pas de cas, cependant, lui laissant le temps de respirer, puis se confesser. Je savais qu'il n'avait plus personne. Il avait mis tout le monde de côté pour Liam, ce que je comprenais fortement, mais maintenant il se retrouvait complètement seul. J'avais mal pour lui. Car Jared ne méritait pas ça. Il ne méritait pas d'avoir le coeur brisé par Liam, et par personne d'autre d'ailleurs. J'avais trouvé Clara stupide de le laisser, mais elle avait insisté sur les lois de l'amitié. Si je n'étais plus avec Liam, elle ne pouvait plus être avec Jared. Je n'avais pas répliqué, je savais que c'était inutile. 


- Oui, Liam est libre, dit alors Jar d'une voix sombre, me faisant regretter mon premier commentaire. Liam m'a laissé parce qu'il dit que je ne sais pas aimer.


Je haussai un sourcil, incrédule. Selon Clara, Jared était très attentionné en amour. Elle disait aussi que ses baises devenaient parfois très bestiales, mais que ça ne l'avait jamais dérangé. De ce côté, Liam était beaucoup plus doux, beaucoup plus passionné. Ce genre de truc le blessait facilement. Pourtant, baiser à gauche et à droite ne le dérangeait guère. Lorsqu'il était question de faire l'amour, cependant, c'était l'opposé. Il était certain que les deux garçons différaient sur ce point. Mais de là à ne plus être ensemble? Je trouvais cela stupide. Je ne pus m'empêcher de me mordre la lèvre inférieure tandis que le blaireau relevait un regard torturé vers moi. Il avait mal, et je ne pouvais rien faire pour panser sa blessure. Liam était probablement dans un autre lit à l'heure qu'il était. 


- Je suis tellement dérangé, dit-il d'un ton plus que découragé. J'ai laissé partir l'homme que j'aimais parce que je suis un sale accro au sexe.


Il cacha alors son beau visage contre ses bras. Je pris donc place assise devant lui, portant mon propre chocolat chaud à mes lèvres. Non, il n'était pas dérangé. Liam et lui n'étaient simplement pas sur la même longueur d'ondes à ce niveau, c'était aussi simple que ça. Mais comme les deux n'étaient pas assez habiles pour se parler, tout éclatait toujours. C'était la même chose lorsqu'ils étaient amis. J'avais assisté à de nombreuses chicanes stupides entre les deux. Tout simplement parce qu'ils ne savaient pas ce que c'était que de parler. De vrais hommes, quoi?


- Tu sais pas à quel point tu es un gars exceptionnel, Jared, lui dis-je alors, relevant son visage vers le mien. Tu ne le sais peut-être pas, mais tu as rendue Clara infiniment heureuse lorsque tu étais avec elle. 


Je lui souris avec tendresse. Visiblement, il ne savait pas de quoi je parlais. Jamais ma meilleure amie ne lui aurait dit de telles choses. Elle ne voulait pas se rendre faible. Mais Jared l'avait réellement comblée de bonheur.


- Liam est ton ami, ajoutais d'un ton rassurant. Cette étape que vous franchissez n'est pas évidente. Et puis, depuis l'attaque des Mangemorts, Liam semble beaucoup plus faible émotionnellement. Il évite donc les situations qui font appel à ses émotions.


Freak. Ouais, je l'avais peut-être trop espionné. Mais je connaissais Liam England par coeur. Apprendre qu'il était gay ne m'avait même pas surprise. Oui, ça m'avait fait mal, mais c'était tout. Maintenant, je voulais qu'il trouve le bonheur. Mais il n'était plus entier. Il n'était plus lui-même.


Je me levai doucement, afin d'aller m'asseoir contre le mur avec Jared. Je laissai ma tête tomber contre son épaule.


- Tu sais, ça me manque d'être ton amie, avouais-je alors.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared Clark
Étudiant de 5e | Batteur
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 26/10/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Cerisier • Écaille de Sirène • 17cm

MessageSujet: Re: La vengeance est douce... Trop douce   Dim 12 Fév 2017, 21:06

Je connaissais Emily, je lui disais tout lorsque j'étais avec Clara(sa meilleure amie) et elle faisait de même avec moi, lorsqu'elle sortait avec mon meilleur ami. Et cela venait créer certains conflits dans nos couples respectifs. Mais aujourd'hui, je n'avais plus envie d'être son ami, surtout parce qu'elle avait trompé mon meilleur ami.


- Tu sais pas à quel point, tu es un gars exceptionnel, Jared, dit Emi. Elle avait relevé mon visage vers elle, se tenant assise près de moi. Tu ne le sais pas, mais tu as rendu Clara infiniment heureuse lorsque tu étais avec elle.


L'aigle me sourit gentiment, je ne la croyais pas. Clara ne m'avait jamais dit «je t'aime», elle n'allait certainement pas me faire gober que sa meilleure amie était heureuse avec moi. La Serpentard et moi n'étions que deux ados en chaleur et on baisait partout, c'était physique sans plus. Et puis, elle m'avait laissé par solidarité féminine pour Emily et s'était fait les frères Kingsley.


- Liam est ton ami, continua la Serdaigle. Cette étape que vous traversez n'est pas évidente. Et puis, depuis l'attaque des Mangemorts, Liam semble beaucoup plus faible émotionnellement. Il évite donc les situations qui font appel à ses émotions.


Sans blague, elle se prenait pour un prof ou quoi?! Mon ancienne amie avait beaucoup trop stalké Liam. C'en était un peu trop étrange à mon goût. Emily se leva et vint se mettre dos au mur, à côté de moi et posa sa tête contre mon épaule.


- Tu sais, ça me manque d'être ton amie, dit l'aigle.


Je ne bougeai pas d'un poil, regardant le mur à l'opposé de moi. Ouais, c'était vraiment un beau mur, gris, plein de pierres... Je voulais que Liam revienne vers moi, me supplie de le reprendre et moi, lui rendre la pareille. Parce que me faire souffrir ainsi, était inhumain!


- J'veux plus entendre parler de Liam, dis-je un peu trop sèchement. Si tu es vraiment mon amie et que tu n'es pas en train de chercher à me piquer le mec de mes rêves, tu vas arrêter d'essayer de faire gober que j'ai rendu Clara heureuse.


Je baissai le regard sur mes genoux, j'en avais assez d'elle. Tout ce que la Serdaigle voulait c,était ravoir son putain de lion, afin d'être de nouveau la plus populaire de l'école. Parce que la fille qui était avec Liam England était la Reine de l'école. Emily l'avait été, Anita aussi...


- Ni Clara, ni Liam ne m'ont aimé, dis-je, platement. Clara était avec moi, parce que tu avais Liam. Et Liam... je me mis à rire forcé. Liam se sert des gens. Comme il s'est servi de toi.


Je me tournai vers Emily, la trouvant étrangement jolie dans cette lumière. Je secouai la tête, tentant de chasser cette pensée de mon cerveau. Putain qu'être bisexuel était compliqué.


- Pourquoi tu reste avec moi? soufflais-je. Je t'ai tellement fait du mal.


Lorsque j'avais eu vent de sa tromperie, j'avais tout dit à Liam et avait sortit un tas de conneries à Amber. Cette dernière avait répandu les horribles rumeurs sur Emily.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily D. Cooper
Étudiante de 5e | Batteuse
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 29/04/2016

Feuille de personnage
Choix de Cours:
Deuxième Cours:
Baguette Magique: Amandier • Cheveu de Vélane • 28cm

MessageSujet: Re: La vengeance est douce... Trop douce   Mar 21 Fév 2017, 13:14

Pourquoi avais-je dit ça? Je n'en avais aucune idée. Sans doute parce que c'était la vérité. Je m'ennuyais du temps où j'étais si complice avec Jared Clark. Je lui avais même confié ce que j'avais fait à Liam. J'avais eu l'intention de le lui avouer, mais Jar m'avait trahie. Maintenant, je comprenais pourquoi. Il avait été amoureux de Liam tout le temps que j'avais été avec lui. Comment lui en vouloir? Si les situations avaient été inversées, moi aussi j'aurais tout déballé, espérant profiter de la faiblesse de l'autre pour l'avoir. J'avais eu de terribles regrets. J'en avais voulu à Clark. Maintenant, je comprenais. Tout. En fait, ce qui m'avait fait le plus mal, ce n'était pas la rupture avec Liam. C'était la trahison de Jared. Je tenais à lui. Réellement. Et puis, à chaque fois que j'allais courir au terrain de Quidditch, il était là. Était-ce le regard de Liam que je voulais, ou celui du blaireau? À cette simple pensée, j'avalai de travers. Lorsque Clara était avec Jar, et qu'elle me parlait de ses baises avec, je lui avais souvent dit de se la fermer. Jalousie? Non, j'étais mêlée, c'est tout. Je m'étais trop entraînée et maintenant mon cerveau ne supportait plus rien. Mais, la proximité de son corps, ma tête contre son épaule musclée... 


- J'veux plus entendre parler de Liam, me dit-il d'un ton qui me fit relever la tête. Si tu es vraiment mon amie et que tu n'es pas en train de chercher à me piquer le mec de mes rêves, tu vas arrêter d'essayer de me faire gober que j'ai rendu Clara heureuse.


Je haussai un sourcil. Eum... C'était la pure vérité. Oui, leur relation avait été basée principalement sur le sexe, ce qui était à l'opposé de Liam et moi. Mais ma meilleure amie avait réellement été heureuse à ce moment là. Je ne mentais pas ! En fait, elle avait tellement été heureuse que j'en avais été jalouse. Je n'étais pas malheureuse avec Liam, loin de là ! Je l'avais aimé. Peut-être trop. Mais je n'avais jamais eu la sensation de bien-être que mon serpent avait eue. 


J'avais la bouche ouverte. Je ne savais pas si je devais répliquer, ou simplement le laisser se vider le coeur. Je le connaissais. Il regrettait déjà probablement ce qu'il avait dit, mais il était beaucoup trop orgueilleux pour s'excuser. Oui, je tournais sans cesse autour de Liam, mais c'était en premier lieu parce que je me souciais de son bien-être. Je ne m'étais pas mise amie avec sa soeur pour rien. Je voulais de ses nouvelles. Je voulais m'assurer qu'il était bien. Mais je ne le montrais pas. Je faisais croire aux gens que je voulais Liam et que je faisais tout pour ça. Je jouais le rôle d'une petite écervelée, mais ce n'était pas ce que j'étais. Pourquoi serais-je parmi les aigles sinon? J'étais maligne. Et me cacher derrière un personnage me permettait de vivre ma propre vie tranquille, loin des regards. Même Clara n'était pas au courant de ma petite comédie. Son amitié me semblait tellement fausse depuis quelques temps...


- Ni Clara, ni Liam ne m'ont aimé, soupira le blaireau. Clara était avec moi, parce que tu avais Liam. Et Liam... Liam se sert des gens. Comme il s'est servi de toi.


Calme, je devais rester calme. Ce n'était qu'un surplus d'émotions, des choses qu'il ne pensait pas mais qui devaient sortir. Je savais que Liam ne s'était pas servi de moi. Notre relation avait été simple, pure. Elle avait été vraie. Je le savais. J'étais entièrement coupable d'avoir tout gâché, mais tout était tellement parfait... J'avais besoin de plus. De danger. Je ne savais pas trop à ce moment-là. Maintenant, je le savais. J'avais besoin de sensations fortes dans une relation. Ce que Liam ne savait pas me donner. Au début, je ne pensais pas cela. Au début, tout était parfait. Et je savais qu'il ne s'était pas non plus servi de Jared. Liam n'aurait pas ruiné sa réputation pour avoir du sexe avec son meilleur ami. Sexe qu'il pouvait avoir avec n'importe quelle fille, d'ailleurs. Il y avait un plus, je le savais. Même si Jar ne s'en rendait pas compte. Mais Liam avait tout abandonné pour lui. Maintenant, il était complètement seul. Comme le petit blaireau à mes côtés. Sans l'autre, ils n'avaient plus rien. Je le savais. Je pourrais me lever et partir à la recherche de Liam, afin de ne pas le laisser seul, lui. Mais j'en avais pas envie. Je voulais prendre soin de Jared. Peut-être était-ce ce que j'avais toujours désiré, après tout. 


- Pourquoi tu restes avec moi? me demanda Jar, me faisant sursauter. Je t'ai tellement fait du mal.


Je me tournai vers lui, et tentai un bref sourire. Oui, il m'avait fait du mal, mais pas au sens où il l'entendait. Et puis, je comprenais les raisons qui l'avaient poussé à faire ça. Maintenant, je ne lui en voulais plus. Il n'avait pas fait ça pour me blesser, mais plutôt pour avoir Liam. Tout le monde aurait fait ça. Simplement, ce n'était pas tout le monde qui pouvait se rendre compte de cela. 


- Parce que tu en as besoin, dis-je doucement. Parce que tu es seul, désormais...


Ces derniers mots avaient été dit tellement bas, que je me demandais s'il les avait entendus. Il était seul. Comme moi je l'étais. Raïna, Clara... Je me fichais d'elles maintenant. La soeur de Liam profitait de ma popularité, alors que je n'étais plus du tout capable de me confier à Clara. Nous n'étions plus du tout sur la même longueur d'ondes. Je ne me rappelais pas la dernière fois où j'avais parlé à ma meilleure amie de la façon que je parlais avec Jar en ce moment même. Les confidences, tout ça n'existait plus entre elle et moi. 


Mes yeux d'un brun très pâle fixaient les noisettes de Jared. Il avait de très beaux yeux. Jamais je ne l'avais remarqué auparavant. Puis, un long silence s'installa. Mon regard ne quitta jamais le sien. En fait, ce moment fut si long, si intense, qu'il finit par me rendre mal à l'aise. En fait, ce que je me demandais, c'était pourquoi Jared n'y avait pas mis fin avant moi? Je me levai d'un bond.


- Tu sais ce qu'il te faut? demandais-je alors. Tu dois détruire des choses !


Je sortis ma baguette de ma poche et lançai un sort à la pièce, la rendant complètement silencieuse pour tous, sauf Jar et moi. Je l'aidai à se lever, puis je lui donnai une planète en verre qui traînait sur une étagère. Lorsque je me retournai vers lui, je fus surprise de le voir à quelques centimètres de moi. J'en échappai moi-même la petite planète, ne comprenant pas trop ce qui se passait. Son regard, ses lèvres, son corps, lui... J'en avais envie. Je voulais qu'il me serre dans ses bras et qu'il m'aime. Je voulais qu'il me donne ce que je n'avais jamais eu l'impression d'avoir. Mais c'était impossible. Je sentis mon visage chauffer et mes yeux s'humidifier. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared Clark
Étudiant de 5e | Batteur
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 26/10/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Cerisier • Écaille de Sirène • 17cm

MessageSujet: Re: La vengeance est douce... Trop douce   Mar 21 Mar 2017, 11:24

Il y aurait eu un temps où je me serais laisser amadouer par la fausse amitié d'Emily. Maintenant, je ne voulais plus lui faire confiance, ni à elle, ni à personne d'autre! Depuis mes déboires amoureux avec Liam, je n'étais plus du tout le mec à la tête brûlée que le monde aimait. J'étais moins populaire et plus torturé que le pauvre Timmy Potter!


Toujours assise à mon côté, Emily se retourna vers moi et me fis un petit sourire timide. Pas possible de la faire décamper! Je ne voulais plus la voir, elle et son visage parfait, avec ses lèvres; que je rêvais d'embrasser. Je voulais qu'elle me dise que j'étais un salaud, me dise mes quatres vérités et qu'elle parte!


- Parce que tu en as besoins, dit l'aigle, avec douceur. Parce que tu es seul, désormais..


Ses derniers mots étaient presque inaudibles, mais je les avais entendus, pour moi ils avaient résonnés comme un cri dans le silence de la pièce. Ce qui me fit bouillir intérieurement. J'en avais plus qu'assez d'être le cas de pitié! Liam faisait pitié à ne jamais savoir ce qu'il voulait! Le regard pâle de la Serdaigle croisa le mien, je me noyai dans le brun pâle de ses yeux. Le silence entre nous était pesant de sens. Nos regards fusionnés, le lourd silence, on aurait pu entendre un cheveux tomber au sol.


- Tu sais ce qu'il te faut? demanda Emily, après s'être levée d'un bond. Tu dois détruire des choses.


Uhm... Non? Sans faire attention à mon regard perplexe, Emily sortit sa baguette et lança un sort de silence sur la pièce. Elle m'aida à me remmettre sur pied et posa un petit globe de verre dans ma main. Comme Emi prenait une petite planète, je m'approchai d'elle. Et lorsqu'elle se retourna vers moi, nous n'étions qu'à quelques centimètres l'un de l'autre. L'aigle échappa son globe de verre. Ses beaux yeux devinrent mirroitant de larmes.


- J'ai pas envie de briser rien d'autre que Liam, dis-je, platement. Et même là, j'suis trop crevé pour ça.


En douceur, je posai la petite planète, que je tenais, sur la tablette derrière Emi. Ma main effleura sa joue, en allant rejoindre le long de mon corps. Mon regard se perdit, une fois de plus, dans celui de la Serdaigle. Je fus frappé par un souvenir, celui de de ma première rencontre avec Emily Cooper. À quel point, je la voulais et à quel point je me sentais tomber amoureux d'elle. Je me rappelai à quel point, j'étais brisé lorsqu'elle avait choisi Liam.


- Pourquoi t'as choisi Liam, au lieu de moi ? soufflai-je, comme mes lèvres frôlaient les siennes.


Et par dépit, j'avais flirté avec Clara, simplement pour rendre Emily jalouse. Et cela n'avait pas marché, j'avais fini par être en couple avec la Serpentard. Sincèrement, qui pouvait désirer Jared Clark, lorsqu'on pouvait avoir Liam England. La réponse? Personne de sensé!


Emily ne dit rien, elle devait savoir ce que je me disais. Et surtout, que mon raisonnement était valide. Je poussai mon amie, en douceur contre le mur et posai mes lèvres sur les siennes. Mes mains allèrent se poser ses hanches, l'attirant contre moi et caressant sa joue avec amour. Oui, avec amour, parce que j'avais toujours aimé Emily Cooper, même lorsque je la détestais.


- Désolé, chuchotais-je.


Je reculai lentement, avant de baisser le regard. Je détestais forcer les sentiments. Mais, elle ne n'avait pas repoussé, ce qui alluma une petite flamme d'espoir en moi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily D. Cooper
Étudiante de 5e | Batteuse
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 29/04/2016

Feuille de personnage
Choix de Cours:
Deuxième Cours:
Baguette Magique: Amandier • Cheveu de Vélane • 28cm

MessageSujet: Re: La vengeance est douce... Trop douce   Jeu 23 Mar 2017, 12:49

Son visage, si près du mien, son regard, tellement intense... J'avais envie de le frapper tant j'avais envie de l'embrasser. Mais je ne devais pas. Ou je le devais? Je ne le savais pas. Après tout, il venait juste de se faire jeter par mon ex petit copain, ce qui pouvait rendre la situation... M'enfin. Malaisante. Du moins, de mon point de vue. J'avais toujours su que Jared était bisexuel, il me l'avait dit. Mais jamais je n'aurais cru qu'il coucherait avec Liam. Ou plutôt, que Liam coucherait avec lui. Et maintenant, moi j'avais envie d'embrasser le mec qui avait rendu mon ex homosexuel. Eum... Était-ce réellement ça, ou alors je tentais seulement de me distraire avec mes pensées farfelues pour ne pas penser à la proximité de l'homme qui faisait battre mon coeur? En fait, il battait si fort que j'étais certaine qu'il allait sortir de ma poitrine. Me sauver. Je devais littéralement me sauver. En fait, j'étais tellement concentrée à essayer de trouver une issue avant de me mettre à pleurer que je n'entendis même pas Jar parler. Je vis simplement ses lèvres remuer. 


Lentement, je vis ses mains s'étendre autour de moi, afin de déposer la petite planète. Au retour, sa main caressa ma joue. Non, non, non, j'allais éclater en sanglots, c'était certain. Même si je me sauvais, je me retrouvais seule. Je ne savais pas quoi faire. Avoir une relation malsaine avec le blaireau, ou alors me retrouver à nouveau complètement seule et jouer la sotte? Je ne respirais plus, j'étais simplement aspirée par le regard de Jared. Ses yeux magnifiques... Les yeux de Liam étaient beaux, mais atrocement intimidants. J'avais toujours eu de la difficulté à regarder au creux de ses iris. Jar... Ses yeux étaient rassurants, grands, chaleureux. Je m'y sentais comme à la maison. Ils me réconfortaient, me prenaient dans leurs bras afin que je me sente en sécurité. 


- Pourquoi t'as choisi Liam, au lieu de moi? murmura Jared en un souffle.


Je tremblais comme une feuille, tandis que ses lèvres frôlaient les miennes à chaque mot qu'il osait prononcer. Je n'avais pas de réponse à cette question. Sauf bien sûr que je n'avais jamais pensé que Jared était intéressé par moi. À l'époque j'étais timide avec les hommes, et j'étais excessivement rationnelle. J'étais incapable de rêver. Jar me passionnait en étant l'exact opposé de moi. Tandis que j'essayais de comprendre et d'apprendre par coeur et de manière parfaite le mouvement d'un sortilège, le blaireau se propulsait dans le futur et se demandait jusqu'où cela pourrait l'emmener, qu'est-ce qu'il pourrait accomplir avec tout ça. Moi, je ne voyais que le résultat scolaire. Et je visais toujours Optimal. Ce que bien sûr, j'avais toujours. Les gens ne se doutaient pas de mes notes, encore moins depuis ce qui s'était passé avec Liam et Mathéo. Je jouais un rôle. C'était ce qui me rendait la vie facile. 


Dans ce silence, je n'osais même plus respirer. Tout était tellement intense, jamais je n'avais ressenti cela avec personne. En fait, le silence était tellement puissant que j'étais certaine que Jared entendait mon coeur battre. Et j'avais peur de briser ce moment. Je ne voulais pas bouger d'un poil, de peur qu'il parte. Et oui. J'avais peur que Jared Clark parte et me laisse en plan. Mais par-dessus tout, j'avais peur qu'il n'ait jamais rien ressenti à mon égard. J'avais eu mal tellement longtemps, que je ne pouvais pas laisser cette chance me filer entre les doigts. Lorsque j'étais entrée dans la pièce et que j'avais mentionné le célibat de Liam, en fait, c'était du sien que je parlais. J'avais été si loin de Jared pendant tellement longtemps, je ne devais pas laisser ma chance me glisser entre les doigts. Je ne me le pardonnerais jamais. 


Soudain, je me retrouvai contre le mur de pierres froides, complètement coincée entre ce dernier et le corps de Jared. Puis, ses lèvres vinrent caresser les miennes. Ce n'était pas un baiser langoureux, passionné, ou même désespéré. Non. C'était un baiser tout simple. Un baiser amoureux. Un baiser qui aurait du être échangé depuis longtemps. Comme s'il cherchait à s'excuser. Mais s'excuser de quoi? Il n'avait rien fait de mal, au fond. Il avait simplement fait des erreurs, comme moi je l'avais fait. Nous en avions tous faits. Les mains de Jared m'attirèrent contre son corps. Il m'avait déjà pris dans ses bras afin de me rassurer, mais jamais de cette manière là. Je me sentais aimée, protégée. Je me sentais la personne la plus unique pour lui sur cette Terre. 


Alors que j'allais prolonger le baiser de manière beaucoup plus passionnée, Jared s'écarta de moi, la tête basse. Je me mordis la lèvre inférieure. Regrettait-il ce qui venait de se passer? Car moi, je n'en regrettais absolument aucune seconde. Tout avait été parfait, tellement désiré, et tellement inespéré. Et maintenant, moi, j'en voulais plus. Je voulais qu'il me dise qu'il m'aimait, et qu'il était complètement fou de moi. Je voulais qu'il me dise qu'il se fichait complètement de Liam, que leur histoire c'était que du cul. Je voulais être tout pour Jared Clark. 


- Désolé, murmura doucement le blaireau.


Je haussai un sourcil, croisant les bras contre sa poitrine. J'eus envie de lui crier après, de lui dire ma façon de penser, mais ces excuses pouvaient signifier tellement de choses que je ne devais pas le faire fuir. S'excusait-il pour ce qu'il m'avait fait dans le pensées, ou pour m'avoir donné de faux espoirs? Je voulais savoir ce qui se passait dans la tête de Jared Clark. Mais je n'allais certainement pas utiliser un sortilège pour le savoir. Je voulais qu'il me déclare sa flamme, là, maintenant. Je voulais pouvoir m'afficher avec lui, remettre notre amitié avec Liam sur pieds et remettre tout en place. Je ne voulais plus de ces souffrances inutiles que nous nous infligions tous. Malheureusement, je savais bien que je ne pouvais pas tout avoir. J'allais donc commencer par avoir mon petit blaireau. Pour le lion, cela donnerait lieu à une longue discussion avec Jar... Si j'arrivais à l'obtenir. 


Voyant que Jared ne relevait pas la tête, je fis de même, fixant le plancher. Mes doigts allèrent d'eux-mêmes caresser mes lèvres. Jamais je ne pourrais oublier ce contact avec Jared. Et ce n'était pas moi qui l'avait provoqué, ce qui était encore plus merveilleux. Il l'avait voulu. 


- J'ai choisi Liam parce que tu ne m'aimais pas, soufflais-je en fixant toujours le sol.


J'osai relever lentement le regard, pour rencontrer de nouveau ses noisettes. Il était tellement beau, ainsi éclairé par les rayons lunaires. Bon, il était toujours beau, mais cette vision lui donnait un air féerique. Un air d'ange. Un ange cornu, évidemment, mais c'était ainsi que je l'aimais, et que j'allais toujours l'aimer. Pour rien au monde, je ne voulais qu'il change de personnalité. J'aimais sa douceur et sa brutalité, qui venaient sans cesse se percuter. Je voulais qu'il s'occupe de moi et qu'il me fasse mal. Je voulais être sienne. 


Sortant soudainement de ma stupeur, je franchis la petite distance qui me séparait du blaireau, mes mains se nouèrent derrière sa nuque alors que je m'emparais de ses lèvres avec une passion que je ne me connaissait pas. Jamais je n'avais embrassé quelqu'un de la sorte. Je fus surprise de sentir les mains de Jared se poser contre mes hanches. Hissée sur la pointe des pieds, il fallait que l'homme que j'aimais se penche en plus afin que nos lèvres entrent en contact. Afin de nous faciliter la tâche, car je n'avais pas l'intention de mettre fin à ce baiser, je sautai afin d'encercler sa taille de mes jambes. Mon coeur battait la chamade, et je sentais mes pulsions féminines prendre le dessus. Mais je me sentais quelque peu... sale? Je revenais tout de même de faire du sport, et j'avais grandement sué. J'avais besoin d'une bonne douche. Avec chance, l'odeur d'une joueuse de Quidditch très en forme ne le dérangerait pas. Et si oui, je le traînerais volontiers avec moi jusqu'à la douche. 


- Je t'ai toujours aimé, soufflais-je entre deux baisers.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared Clark
Étudiant de 5e | Batteur
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 26/10/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Cerisier • Écaille de Sirène • 17cm

MessageSujet: Re: La vengeance est douce... Trop douce   Mar 28 Mar 2017, 15:47

Être moi et vivre dans l'ombre de Liam England était lourd. Je comprenais Raïna, de vouloir se démarquer de lui. Tout les mecs voulaient être lui et toutes les filles voulaient être avec lui. Et la meilleure façon de s'approcher de lui? Au travers de son meilleur ami ou sa soeur. Et pourtant, je n'étais pas si différent de lui, je jouais au Quiditch, j'étais plus musclé que lui et j'avais un plus gros pénis... Mais le lion était mystérieux, avait de beaux yeux verts, était capitaine de son équipe. Et c'était clairement, ce qui avait poussé Emily à choisir Liam et non moi.


L'aigle croisa ses bras contre sa poitrine, un sourcil relevé. Elle n'était pas contente. Je fixais toujours le plancher de pierres, cherchant quelque chose à ajouter, mais rien ne venait. Je regrettais presque de m'être forcé sur elle. Je ravalai ma salive avec difficulté.


- J'ai choisi Liam parce que tu ne m'aimais pas, avoua Emi.


Mensonge. Je l'avais toujours aimé, elle, ainsi que Liam. J'avais commencé à la détester lorsqu'elle avait commencé à sortir avec mon lion. Son regard croisa de nouveau le mien, je voulus presque briser ce contact. Je ne voulais pas la blesser et je n'étais bon qu'à ça. Liam me l'avait dit, je ne savais pas aimer. J'étais animal et je ne faisais que blesser mes partenaires. Toujours perdu dans mes pensées, je ne vis pas Emily s'approcher de moi, traverser la distance qui me séparait d'elle. Je faillis sursauter lorsque ses mains allèrent se poser derrière mon cou et que ses lèvres prenaient les miennes avec une passion nouvelle pour moi.


Après un petit moment, mes mains allèrent se poser sur ses hanches. La pauvre était si petite, qu'elle était sur la pointe de ses orteils. Emi finit par sauter et enrouler ses jambes fines autour de ma taille, alors que ses lèvres caressaient les miennes. Elle avait beau être en sueur, rien ne m'empêcherait de l'aimer comme il se devait.


- Je t'ai toujours aimé, murmura-t-elle.


Mensonge, elle avait toujours aimé Liam. Je séparai mes lèvres des siennes. Plantant un regard sceptique dans le sien, je ne la croyais pas, mais je savais que j'avais une place dans son coeur. Je redéposai Emi au sol, la regardant avec adoration. Je caressai doucement sa joue. Mon coeur recommença à se débattre dans ma poitrine, étais-je prêt à m'engager de nouveau et surtout avec la meilleure amie de mon ex copine?


- Tu n'as m'a pas toujours aimé, Emi, soufflais-je.  Mais moi oui.


Sur ces mots, je la repris dans mes bras, la poussant contre le mur et l'embrassai avec presque violence. J'enroulai d'une main, ses jambes autour de moi, avant de faire descendre mes lèvres sur sa gorge. J'avais envie d'elle, envie de passer à autre chose et de vivre mes moments avec Emily. Rapidement, je défis la queue de cheval de mon amie, laissant ses cheveux tomber en un long voile autour d'elle.


- J'ai envie de toi, râlais-je.


Et ça se voyait simplement à l'érection massive dans mon pantalon. Je retirai d'une main, la camisole de la belle Serdaigle, dévoilant sa poitrine parfaite. Je me penchai sur ses seins et donnai un petit coup de langue sur un de ses mamelons. Je l'entendis gémir, ce qui me poussa à passer mon autre main dans son short. Mes doigts allèrent titiller son petit bouton de chair, rapidement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily D. Cooper
Étudiante de 5e | Batteuse
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 29/04/2016

Feuille de personnage
Choix de Cours:
Deuxième Cours:
Baguette Magique: Amandier • Cheveu de Vélane • 28cm

MessageSujet: Re: La vengeance est douce... Trop douce   Lun 03 Avr 2017, 13:53

J'étais faible, trop faible lorsqu'il s'agissait de Jared Clark. Il avait été dur de ne pas montrer le tout à Clara lorsqu'elle était avec. J'avais toujours été jalouse d'elle. Elle avait l'objet de mes désirs, mais jamais je n'avais pu lui dire. J'aurais du. Tout serait tellement moins compliqué aujourd'hui. Je n'aurais jamais eu à tromper Liam afin de mettre un réel terme à notre relation, et je pourrais être moi-même devant tous. Simplement moi-même. J'avais depuis longtemps compris que tout cela était bien impossible. Ce qui était dommage, après tout. Et maintenant, j'avais peur. Peur d'être encore prise avec cette fausse personnalité. En ce moment, Jar m'offrait quelque chose que jamais je n'aurais cru possible. Étrangement, j'étais persuadée qu'il ne voudrait pas que notre relation soit publique. J'avais peur qu'il ne veule pas que notre lion soit au courant. Il était bien assez brisé sans que nous venions en rajouter une couche supplémentaire. Mais je voulais que tous voient à quel point ils s'étaient trompés à mon sujet.


Alors que je déposais un autre baiser passionné contre les lèvres de mon magnifique blaireau, il prit ses distances, me déposant alors contre le sol. Pendant un instant, son regard resta plongé dans le mien, tandis que mon coeur avait cessé de battre. Il allait partir. Il allait rire de moi. Pourquoi avais-je été aussi naïve? Comment avais-je pu croire qu'il voudrait de moi aussi facilement, simplement après sa rupture avec Liam? Je ne méritais pas d'être parmi les aigles en ce moment. Décidément, je faisais honte à ma maison. Je restai de marbre, tandis que sa main caressait ma joue avec une tendresse infinie. J'avais envie de me sauver. L'éclat de rire allait s'ensuivre sous peu, c'était évident. 


Tu ne m'as pas toujours aimé, Emi, mais moi oui, murmura alors Jared.


Surprise de sa déclaration, je voulus écarquiller les yeux, mais je n'en eus pas le temps. Je fus de nouveau dans les bras de Jar, et mon dos heurta brusquement le mur tandis que ses lèvres s'emparaient à nouveau des miennes. Cette sensation était tout simplement parfaite. J'en voulais plus, bien plus, mais je ne voulais pas le forcer à rien. Cependant, ses lèvres descendant le long de mon cou me firent penser différemment. Il me voulait, autant que moi je pouvais bien le désirer. Pourquoi avoir attendu tout ce temps si c'était exactement ce que nous voulions les deux? Je sentais que j'allais regretter de ne pas m'avoir fait confiance avant. Je sentis ma chevelure tomber de chaque côté de mon visage. Jared venait de défaire ma queue de cheval. Je rougis instantanément. Je n'avais pas souvent les cheveux détachés. Je les attachais toujours, car je trouvais cela plus pratique, et différent des autres filles qui passaient des heures à se coiffer. 


J'ai envie de toi, souffla le blaireau de sa voix rauque.


Moi aussi, j'avais envie de lui. Terriblement envie de lui. Je voulais qu'il me prenne, je voulais qu'il m'aime et qu'il me le démontre. J'avais envie d'être avec lui et d'être enfin heureuse. Ça pouvait pas être trop demander, simplement être heureuse ! Rapidement, Jar s'affaira à me retirer ma camisole d'entraînement, dévoilant ma poitrine. Mes joues se colorèrent encore plus, et je ne pus empêcher un gémissement tandis que sa langue venait s'amuser contre mon mamelon. Déjà, je pouvais sentir ma petite culotte devenir affreusement humide. Je le voulais. C'était pur et simple. Je retins mon souffle alors que sa main alla se faufiler dans mes sous-vêtements, s'attaquant ainsi à mon intimité. Il fallait bien le dire, Jared ne perdait pas son temps pour des préliminaires bien amoureux au lit. Liam, c'était tout le contraire. Je pouvais comprendre pourquoi ils se chicanaient à ce sujet... Pour ma part, ça ne me dérangeait nullement. En fait, c'était même nouveau, et j'aimais ça. Être un objet, pur et simple. 


Réalisant subitement que je ne faisais rien depuis quelques minutes sauf me laisser toucher et gémir, je décidai de retirer le chandail de Jar, le laissant choir au sol. Puis, mes mains allèrent vers son pantalon, mais dans ma position actuelle, ce n'était pas évident. Je déposai donc mes pieds au sol, le dénudant complètement. Je me mordis la lèvre inférieure, fixant son membre pendant plusieurs secondes. Je savais qu'il était gros, mais je ne m'attendais pas à... ça. Je reculai de quelques pas, afin de retirer ce qui me restait de vêtements. 


- Pas mal, dis-je, moqueuse, fixant le corps complètement nu de Jared. 


Je franchis la distance qui nous séparait, puis je le forçai de manière brusque à se coucher contre l'une des tables de cours. Je grimpai sensuellement par-dessus lui, plantant mon regard au creux du sien. Ma main alla effleurer son membre, avant d'entamer un mouvement rapide et net. Puis, j'allai lui arracher un long et langoureux baiser. Il était bien dur et moi, bien mouillée. Je m'enlignai donc avec son membre, posant mes mains contre son torse afin de m'assurer un certain équilibre. Lentement, il entra en moi, m'arrachant ainsi un long gémissement de douleur et de plaisir. Il fallait dire qu'aucun engin de ce genre n'était encore entré en moi. Je sentais les parois de mon intimité s'étirer afin de faire place au sexe de Jared. 


- Je t'aime, lui murmurais-je au creux de l'oreille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared Clark
Étudiant de 5e | Batteur
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 26/10/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Cerisier • Écaille de Sirène • 17cm

MessageSujet: Re: La vengeance est douce... Trop douce   Sam 08 Avr 2017, 21:40

Jared Clark ne pliait jamais. Jared Clark savait ce qu'il voulait, il est comme son père, fonceur et tête brûlée. Alors qu'est-ce qui se passait avec moi? Jamais de ma vie, n'avais-je autant changé en quelques minutes. Je prenais un seul chemin, sans jamais me retourner. J'avais décidé d'haïr Emily, il y a quelques années, j'avais noyé mes sentiments pour elle et n'avais jamais exprimé de regrets. Jusqu'à aujourd'hui.


Ses gémissements résonnaient dans la classe et me rendaient de plus en plus agressif dans mon mouvement. Emily finit par me retirer mon chandail. Ses mains allèrent s'accrocher à ma ceinture, mais voyant qu'elle ne pourrait pas me retirer mon pantalon, ma Serdaigle posa ses pieds au sol et finit par me retirer ce qu'il me restait comme vêtement. Son regard glissa sur mon corps et s'arrêta sur mon sexe. Elle mordit sa lèvre inférieure, avant de reculer de quelques pas et se mettre complétement nue.


- Pas mal, chuchota-t-elle.


Son air moqueur me fit presque rire. Emily avança vers moi, avant de me pousser contre une table d'études. Sa brusquerie me fit presque en demander plus. Comme un animal devant sa proie, la jolie brune grimpa par-dessus moi, son regard se noyant dans le mien. Sa petite main alla frôler mon membre tendu, avant de l'agripper et entamer un violent va et vien. Emi se pencha sur moi et m'embrassa avec une passion suave. Elle se positionna juste au-dessus de mon sexe, ses mains se plaquant sur mon torse et se laissa descendre contre moi. Emily poussa un long gémissement, alors que mon sexe étirait gravement son intimité.


- Je t'aime, chuchota Emily, à mon oreille.


Je me relevai, en position assise, en faisant de même avec Emi. J'enroulai ses jambes autour de sa taille, positionnant mes mains sur ses hanches, recommençant mon va et vien. En poussant un râle de plaisir, presque animal, avant de poser mes lèvres sur les siennes avec passion. L'une de mes mains prit la sienne et la posai dans mon dos, espérant que ses ongles s'enfoncent dans ma peau. Mes lèvres quittèrent les siennes, pour aller caresser la peau sensible de son cou. Mes dents effleurèrent sa peau, la sentant frissonner.


- Moi plus, grognais-je.


Je donnai un coup de hanche, un peu plus violent en elle, je poussai un autre rugissement de plaisir, alors que j'accélérais mon mouvement en Emi. Je fermai les yeux et me revis avec Liam. M'imaginant son intimité trop serré, mais le gémissement excitant de la belle Serdaigle, me ramena à la réalité. Je rouvris les yeux, plongeant mon regard dans celui de ma nouvelle amante. Je sentais mes testicules frapper contre son petit derrière rebondi. Je mordis sa lèvre inférieure, avant de l'embrasser avec violence.


- Je veux pas te blesser, soufflais-je, en ralentissant mon élan.


Je replaçai une mèche humide de sueur derrière son oreille, avant de caresser sa joue avec amour. Emily me fascinait, je voulais faire geler le temps et passer le reste de mes jours avec elle, dans cette classe. Que nous deux, à faire l'amour, à baiser. Que ce soit doucement et langoureusement ou agressivement et comme des animaux. Mon regard fut attiré par une goutte de sueur glissant sur son sein et perla contre son mamelon. Une lueur coquine brilla, l'espace d'une seconde dans mes yeux, je me penchai et suçai doucement son mamelon.


- Dis-moi comment t'aimer, soufflais-je.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily D. Cooper
Étudiante de 5e | Batteuse
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 29/04/2016

Feuille de personnage
Choix de Cours:
Deuxième Cours:
Baguette Magique: Amandier • Cheveu de Vélane • 28cm

MessageSujet: Re: La vengeance est douce... Trop douce   Jeu 20 Avr 2017, 13:31

Je ne savais pas pourquoi j'avais osé murmurer ces mots. Après tout, il lui était facile de profiter de moi en ce moment. Je ne faisais que lui montrer mes faiblesses à son égard. En même temps, j'avais désiré le corps de Jared tellement longtemps, que je ne pouvais pas m'en vouloir. Il était enfin dans mes bras. Uniquement pour moi. Tout de lui était dirigé vers moi. Et je pouvais sentir les battements agités de son coeur. Même si ce n'était uniquement que pour mon corps, je m'en fichais. Au moins, c'était pour moi. Maintenant, j'espérais sincèrement que ce serait pour toujours. Je pouvais déjà m'imaginer dans un petit cottage, un Jared vieillissant à mes côtés et des jeunes enfants courant heureux autour de nous. Ça, c'était uniquement un rêve. Je savais bien que mes désirs n'étaient pas ceux du blaireau à long terme. Mais j'avais bien le droit de rêver. 


Brusquement, Jared se releva en position assise, collant ainsi son torse contre ma poitrine. Sa peau était si chaude... Je me laissai faire, tandis qu'il ma manipulait pour que mes jambes entourent sa taille. Jamais je n'aurais pensé être aussi près de Jared Clark dans ma vie. Du moins, physiquement parlant. Ses mains sur mes hanches vinrent donner un plus à la pénétration, que j'accentuais avec une danse sensuelle du bassin. Il s'occupait de la vitesse, et moi du mouvement. Tout était parfait. Nos corps se mariaient avec une telle distinction qu'on pourrait presque croire qu'ils étaient faits l'un pour l'autre. Les grognements que mon nouvel amant poussait me rendaient encore plus agressive. J'avais envie de lui donner l'orgasme de sa vie. Je voulais qu'il se rappelle de moi. Je voulais qu'il revienne vers moi. Je répondis à son baiser avec ferveur, puis je me cambrai d'un coup, tandis que le plaisir m'enivrais. Jar en profita pour mordre la peau de mon cou, ce qui me fit gémir un bon coup. Il savait exactement ce dont j'avais besoin. 


- Moi plus, râla mon amant.


Ça, j'en doutais fort. Mais je n'allais tout de même pas l'obstiner en pleine baise ! Subitement, Jared se fit beaucoup plus violent. Ses mouvements de hanches en moi étaient puissants, que j'avais presque l'impression qu'il touchait le fond. Ce ne serait pas douloureux, si son membre n'était pas aussi gros. Malgré tout, le plaisir prenait le dessus. Après tout, ce n'était pas si mal. Même si ses grognements me faisaient quelque peu peur, ils m'excitaient. J'en voulais plus. Mes gémissements s'harmonisèrent bien rapidement aux siens, et il fallait dire que j'étais plutôt bruyante. Heureusement que j'avais mis la pièce en sourdine, sinon nous aurions réveillé tout le château. Je sursautai lorsque Jared mordit ma lèvre, pour ensuite s'en saisir avec avidité. Le goût de mon sang se mélangeait à notre baiser. Je m'étais imaginé bien des choses à propos de Jared Clark au lit, mais jamais je ne l'aurais cru aussi... violent. Ou Clara n'était pas normale, ou elle gardait l'animalité de Jar pour elle. 


- Je veux pas te blesser, me murmura alors Jared en un souffle.


Sur ces paroles, il ralentit son mouvement en moi. Je poussai un long gémissement de plaisir au changement de vitesse, n'écoutant pas ce qu'il venait de dire. Il ne me blessait pas, au contraire, il me comblait de bonheur ! Depuis le temps que je rêvais de ses bras, de son corps, de son attention. J'haletais, j'avais chaud, je gémissais. Je me sentais dégoûtante, mais en même temps, ça ne me dérangeait nullement. Tout ce qui comptait, c'était l'homme qui fixait mes prunelles avec amour et désir. Je penchai la tête vers l'arrière tandis que sa langue alla se délecter de l'un de mes mamelons. Tout de lui était parfait. 


- Dis-moi comment t'aimer, me susurra le blaireau.


Je gloussai quelque peu, mais ne sus quoi répondre. En fait, j'étais incapable de répondre. Je sentais l'orgasme approcher, et je ne voulais pas le manquer. Il me frappa donc de plein fouet, et je poussai un long gémissement sonore. En fait, il était tellement puissant que je commençai à trembler dans les bras de mon amant. Heureusement, l'orgasme l'avait frappé en même temps, et il se retira de mon antre, ce qui me laissa reprendre mon souffle. J'allai cueillir un doux baiser contre ses lèvres, caressant sa joue du revers de la main. Il était tellement beau, tellement parfait, et tellement à moi. 


- Reste avec moi, lui demandais-je d'un ton à peine audible. 


Je lui volai un autre long et langoureux baiser, avant de me lever d'un coup. Je repris mes vêtements, avant de lui lancer les siens. Je m'habillai en vitesse, tandis qu'il me fixait, perplexe. Mais non. Je n'allais pas m'enfuir simplement comme ça après avoir couché avec lui. Je le regardai moqueusement, avant de lui grimper dessus de nouveau. 


- Je t'ai enfin pour moi, lui dis-je, langoureuse. Je ne vais pas m'enfuir. Je voulais simplement aller me doucher... avec toi... 


Je me relevai lentement, faisant exprès pour que ma main effleure son membre longuement. Je ris quelque peu, avant d'éliminer les sorts que j'avais jetés sur la pièce. Puis, je fis signe à mon blaireau de me suivre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared Clark
Étudiant de 5e | Batteur
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 26/10/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Cerisier • Écaille de Sirène • 17cm

MessageSujet: Re: La vengeance est douce... Trop douce   Lun 29 Mai 2017, 21:29

Le monde avait disparu autour de moi, il n'y avait que ma Serdaigle et moi. Les seuls sons que j'entendais étaient mes râles, ses gémissements et ses gloussements. Et si je pouvais arrêter le temps et rester pour le reste de mes jours dans cette salle de la tour d'astronomie, avec Emily, je le ferais sans jamais hésiter une seule seconde.


Je ne cessais pas de m'activer en Emi, lorsque soudainement, ma copine poussa un long gémissement, je compris que l'orgasme l'avait frapper de plein fouet. Elle se mit à trembler comme une feuille dans mes bras, je sentis mon orgasme me frapper aussi fort qu'elle. Je finis par me retirer, lui laissant un moment de répit, lorsque ses lèvres entrèrent en contact avec les miennes. Sa petite main alla caresser ma joue en douceur. J'étais sien, et personne n'aurait pu prévoir cela.


- Reste avec moi, murmura Emily, tout bas.


Une autre fois, ma jolie batteuse m'embrassa avec tendresse, je savourai le doux goût de ses lèvres contre les miennes. Emi finit par se lever rapidement et sauter vers ses vêtements et me lança les miens. Je reçus mon pantalon en plein visage, je la regardais s'habiller en vitesse, un regard perdu sur mon visage. Une lueur moqueuse brilla dans son regard, mon ancienne ennemie se dirigea vers moi et grimpa à califourchon sur moi.


- Je t'ai enfin pour moi, minauda mon aigle. Je ne vais pas m'enfuir. Je voulais simplement aller me doucher... avec toi.


Ce n'était pas une mauvaise idée, en fait... Emi se releva, sa main effleurant mon sexe. Un petit rire cristallin résonna dans la pièce, le sien. Elle me faisait signe de la suivre. Je sautai sur mes pieds, m'habillai en vitesse et marcha rapidement vers ma copine. Je la pris par la taille et l'entraînai dans le dédale de corridor du château. Je nous arrêtai devant la salle de bains des mecs, aucun fantôme ne la hantait et les préfets avaient terminé leur ronde dans ce coin de l'école.


- J'aurais voulu t'emmener dans celle des préfets, mais ...


Je lui offris un sourire timide, avant de l'attirer avec moi dans les toilettes. Doucement, je l'attirai dans mes bras, avant de poser mes lèvres contre les siennes. Mes mains remontèrent sa camisole, avant de la passer par-dessus sa tête, dévoilant sa poitrine rebondie. Je retirai mon chandail et nous fîmes reculer vers une douche, je tournai la poignée de la porte et nous fîmes entrer. Ma main contre sa taille, je reculai dans la douche, avant de lui défaire son pantalon et lui retirer sa culotte. Je fis de même avec moi et fermai le rideau de la douche derrière elle. Magiquement, l'eau se mit à couler, chaude.


- J'te savonne? demandais-je en riant.


hj: tu peux poster dans un autre topic on est partit

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vengeance est douce... Trop douce   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vengeance est douce... Trop douce
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un baiser, mais à tout prendre, qu'est-ce? // Philippe de Lorraine
» [Hautjardin] Trop douce chasseresse... [Talla Tarly]
» [BAL] Douce tromperie (PV Marie-Anne et Marine)
» Douce Missive... [Shaelyss]
» Une douce nuit sous le Balcon [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard - Next Gen :: Poudlard :: Tour d'astronomie :: Cours d'astronomie-
Sauter vers: