Poudlard - Next Gen

Qu'est devenu Poudlard après le départ d'Harry?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Il n'est jamais trop tard | Amber

Aller en bas 
AuteurMessage
Charles Langlois
Assistant-Enseignant de Soins aux Créatures Magiques
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 19/10/2016

Feuille de personnage
Baguette Magique:
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun

MessageSujet: Il n'est jamais trop tard | Amber    Sam 28 Juil 2018, 21:25

>Charles Langlois
>Amber Kingsley
Une petite leçon
Assis sous un arbre, à l'orée de la Forêt Interdite, j'avais le nez plongé dans Les animaux fantastiques de Newt Scamander. Je venais de terminer la page sur les centaures pour la mille et unième fois. Mes yeux changèrent de page: celle sur les chevaux ailés. J'adorais ces bêtes. Même les Sombrals, qui faisaient eux aussi partie intégrante de cette catégorie. Je pouvais très bien les voir, puisque j'avais connu la mort. C'était pour cela que je m'occupais de mes deux nièces, les perles de ma vie. Pour chaque mal il y avait un bien, tout n'était pas noir, ni blanc. 

Je sursautai vivement, lorsque j'entendis le cri d'un Ethonan. Quel drôle de hasard... Le cheval ailé venait de se poser dans la pâture que Gwen avait fait strictement pour eux. Je me levai rapidement, glissant mon livre dans ma poche arrière. Je courus à sa rencontre. Je lui tendis la main, qu'il renifla de ses naseaux. Sentant son approbation, je commençai à caresser sa magnifique encolure brune. Gwendolène serait jalouse, ça c'était certain. 

« Professeur ? entendis-je au loin.

- Par ici ! m'exclamais-je. »

Après plusieurs secondes, je vis apparaître une jeune fille. Je fronçai des sourcils, afin de lui attribuer un nom. Amber Kingsley! Je lui fis signe de s'approcher doucement. 

« C'est un Ethonan, lui dis-je avec un large sourire. Ils vivent en Grande-Bretagne et en Irlande. Je n'en avais jamais vu de mes propres yeux, et celui-là est magnifique. Qu'en penses-tu? »

Étant seulement stagiaire, je ne voyais pas l'intérêt de vouvoyer les étudiants. En fait, je demandais même à ce qu'ils m'appellent par mon prénom et qu'ils me tutoient. Gwen n'était pas d'accord, mais je m'en fichais. Ayant une nièce asperger, je savais comment qu'il était important de faire sentir à notre interlocuteur que nous étions tous égaux, peu importe notre rang. 
Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amber Kingsley
Étudiante de 6e | Poursuiveuse | Assistante-Modératrice
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 18/09/2014

Feuille de personnage
Baguette Magique: Saule Pleureur • Plume d'Hypogriffe • 19cm
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Soins aux Créatures Magiques

MessageSujet: Re: Il n'est jamais trop tard | Amber    Dim 26 Aoû 2018, 20:35

J'en avais plus qu'assez de toute cette merde! J'avais ruiné ma relation avec mes deux frères, celle avec mon capitaine de Quidditch( il est vrai que c'est pas cool de sortir quelqu'un du placard) et surtout avec le peu d'amis qui me restait. J'étais devenue une paria, plus personne ne me parlait, sauf quand il était temps de colporter une rumeur. Mais ce n'était plus ce que je voulais. Je ne voulais plus être «Amber, la pie». Je voulais juste être Amber.


Aujourd'hui, je n'avais même plus envie d'aller en cours de Défense contre les Forces du Mal. Professeur Masters pouvait aller au diable avec ses menaces, il ne savait pas ce que je savais sur lui et le jeune Timmy Potter. Assise sur mon lit, vêtue de mon chandail de Quidditch, d'un legging de sport noir et de mes converses, je fixais ma queue de cheval. Aujourd'hui, j'allais prendre l'air, c'était mon seul plan de la journée.


Mes pas finirent par me guider vers les pâturages du cours de Soins des Créatures Magiques. Je vis une silhouette assise contre un arbre, bien occupé à lire. J'allais tourner les talons, lorsque je vis la personne se lever et sauter dans le pâturage, vers un magnifique cheval ailé. Ce dernier, nullement appeuré par l'humain sniffa la main tendue de la personne et se laissa caresser. Je compris qu'il s'agissait de Charles Langlos, comme il n'aimait pas qu'on l'appelle Professeur Langlois. Mais le respect était important, surtout envers ses supérieurs.


- Professeur? appelai-je.


- Par ici, lança-t-il, en me faisant signe de le rejoindre.


Je me mis à avancer lentement et prudemment vers lui. Aillant fait souvent de l'équitation dans mon enfance, je savais pertinemment qu'un cheval n'aimait pas être surpris. Charles se retourna vers moi et me reconnus, il me fit signe d'avancer encore. Je finis par sauter dans l'enclos avec lui et avancer doucement vers le cheval.


- C'est un Ethonan, dit-il, passionné. Ils vivent en Grande-Bretagne et en Irlande. Je n'en avais jamais vu un de mes propres yeux, et celui-là est magnifique. Qu'en pense-tu?


J'en pensais que dans son excitation, mon professeur n'avait pas vu le gros ventre de l'Ethonan et l'absence de sexe masculin. Je me retournai vers lui et tendis une douce main vers la créature, qui sentit ma main, son souffle chaud chatouilla ma main. L'animal se retourna vers mon enseignant, me laissant le caresser doucement.


- J'en pense que c'est une femelle, Charles, dis-je, impressionnée. Elle porte un petit, je crois, de par son ventre assez gonflé.


D'une main experte des chevaux, je touchai le ventre gonflé de l'Ethonan femelle et reçu un bon coup sous ma main. Je me tournai vers Charles et lui souris. J'avais raison, l'animal était en pleine gestation.


- Devrions-nous avertir Miss Skellington? demandai-je. Ou savez-vous combien de temps est la gestation pour ces magnifiques créatures?


Je venais à peine de finir ma question, qu'un grand crac se fit entendre et une femme brune apparut dans le milieu du champ, pour s'effondrer au sol. Je contournai la bête, sans me poser de question, courant vers la dame. J'arrivai à sa hauteur, son corps était orné de petites coupures qui s'ouvraient magiquement. Le septum sempra.


- Avertissez l'Ordre, souffla la belle. Dîtes leur qu'Alyssa, que chez moi n'est plus sûr.


- Professeur? appelai-je. Viiite!


La belle brune s'évanouit dans mes bras.

_________________


Dernière édition par Amber Kingsley le Mar 28 Aoû 2018, 15:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyssa Brandon
Vélane| Membre de l'Ordre du Phénix
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 11/08/2015

Feuille de personnage
Baguette Magique:
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun

MessageSujet: Re: Il n'est jamais trop tard | Amber    Mar 28 Aoû 2018, 15:04

Combattre dans l'Ordre du Phénix était quelque chose de risqué, on m'avait souvent dit. Je ne le croyais pas, jusqu'à aujourd'hui. De mes deux emplois, celui qui m'effrayait le plus était celui d'escorte, jusqu'à aujourd'hui. Je ne pouvais pas m'éloigner de cela, étant vélane, je voulais servir une bonne cause. Je voulais aider l'élu, le fils de mon ami David. Malgré tout, je restais apeurée des manières des gens et je me devais de rester forte, même si j'en parlais à Kendall ou Caitlyn, elles me diraient de laisser cela, mais c'était moi qui rapportais le plus de renseignements sur l'autre camp.


Assise dans mon appartement, en fait celui que j’utilisais pour mes clients, sur l'allée des Embrûmes. Je ne portais qu'un joli ensemble de lingerie fine noire et un peignoir blanc; bien sûr, je gardais ma baguette dans un petit fourreau attaché à ma jambe. Mes clients ne pouvaient transplaner, seulement les gens de l'Ordre le pouvait. Si bien que lorsque j'entendis un crac sonore, je me couvris à peine et me retournai les mains sur les hanche, pensant que c'était Dave ou Kendy, mais quelle ne fut pas ma surprise de voir Ingrid. On m'avait dit qu'elle était morte, je m'avançai vers elle, mais une autre femme, trop connue de l'Ordre, sortit de dans son dos. Nicklaus me lança un sort si rapidement, que je n'eus même pas le temps d'entendre la formule. Je m'effondrai et dans un dernier effort je visualisai Poudlard, pour m'y transplaner.


J'apparus au beau milieu d'un champ, près de l'école de sorcellerie anglaise. Mais comme je sentais ma tête tourner de plus en plus, je me laissai tomber en plein milieu du champ. Je fus soulevée de terre, pas complétement, par une jeune fille blonde, son regard exprimait de l'urgence.


- Avertissez l'Ordre, soufflai-je. Dîtes leur qu'Alyssa, que chez moi n'est plus sûr.


Je perdis la carte, alors que la jeune criait à l'aide vers un professeur. Kendy.. Je voulais Kendy, elle seule pourrait comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Langlois
Assistant-Enseignant de Soins aux Créatures Magiques
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 19/10/2016

Feuille de personnage
Baguette Magique:
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun

MessageSujet: Re: Il n'est jamais trop tard | Amber    Sam 22 Sep 2018, 11:57

Je savais pertinemment que cette jeune étudiante avait une réputation de rapporteuse. Pourtant, je sentais émaner d'elle une grande maturité. Jouait-elle un rôle, ou alors elle changeait de personnalité, dépendamment de la personne avec qui elle se trouvait ? Je n'en avais pas la moindre idée, mais j'étais l'enseignant qui jugeait probablement le moins. Elle était qui elle avait envie d'être, et moi je l'acceptais telle qu'elle était. Je crois que c'était ce qui avait rendu de nouveau la classe de Soins aux Créatures Magiques nouvellement populaire. Les étudiants pouvaient souffler un peu dans mon cours, et n'avaient pas besoin de m'impressionner de diverses manières pour obtenir des bonnes notes. Ils avaient tous du talent, il suffisait de savoir comment l'exploiter. 




La jeune Amber sauta alors dans l'enclos, afin de me rejoindre. 




« J'en pense que c'est une femelle, Charles, me dit la jeune lionne. Elle porte un petit, je crois, de par son ventre assez gonflé. »




À ses dires, je me penchai afin de vérifier. En effet, elle portait un poulain. Je laissai Amber poser une main contre son ventre, et je souris d'étonnement lorsqu'elle reçut un petit coup. 




« Devrions-nous avertir Miss Skellington ? me demanda-t-elle alors. Ou savez-vous combien de temps est la gestation de ces magnifiques créatures ? »




J'ouvris la bouche pour répondre, mais Amber contourna le cheval pour se précipiter plus loin. Je continuai donc à caresser l'encolure de la bête. Gwen était elle-même en gestation, je n'allais tout de même pas lui causer de stress. Je n'avais jamais eu à mettre de petit au monde, mais je savais que j'étais capable de le faire. J'allais demander l'aide de Georgiana Parrish, qui était ma meilleure élève. 




« Professeur ! entendis-je alors au loin. Viiiite ! »




Inquiet du ton d'Amber, je contournai à mon tour la bête, pour me diriger à ses côtés. Dans le champs gisait une femme que je ne connaissais pas. Elle était très belle, mais surtout très mal en point. Je me saisis de ma baguette, avant la pointer sur son corps. Des coupures s'ouvraient et se refermaient sans cesse. Les mains de mon étudiante étaient remplies de son sang. 




« Vulnera, Samentur, commençais-je alors, tentant de garder mon calme. »




Je répétai cette incantation jusqu'à ce que toutes les plaies de la belle se soient refermées. Je la pris alors dans mes bras, me dirigeant vers ma petite maison. 




« Amber, trouve-lui des vêtements propres, s'il-te-plaît. Puis avertie Kendall. »




Pour avoir déjà vu une photo des membres de l'Ordre du Phénix, je savais très bien qu'elle en faisait partie. La lionne déguerpit aussitôt, tandis que je ramenais la femme chez moi. Je la couchai dans mon lit, avant de me saisir d'un bol d'eau chaude et d'un linge. Doucement, je commençai à nettoyer son corps, tout en restant respectueux. Bien rapidement, mes propres mains devinrent pleines de sang. C'est alors qu'elle ouvrit les yeux. 




« Vous êtes en sécurité, lui soufflais d'une voix douce, pour la rassurer et la calmer. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyssa Brandon
Vélane| Membre de l'Ordre du Phénix
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 11/08/2015

Feuille de personnage
Baguette Magique:
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun

MessageSujet: Re: Il n'est jamais trop tard | Amber    Dim 30 Sep 2018, 23:03

Il était trop tard pour moi, mais si je pouvais avertir Kendy, l'Ordre serait au courant. Cela voudrait dire que mon devoir serait fait et que ma mort ne serait pas vaine. Je me sentais déjà m'en aller, alors que mon sang coulait probablement à flot sur les mains de la jeune fille. Je n'avais plus aucune force, tout ce que je pouvais faire, c'était rester couchée et garder les yeux fermés, afin d'attendre mon heure.


Je ne voyais pas ce qui se passait autour de mon enveloppe corporelle, mais je pouvais entendre. Comme si tout était dans une pièce vide, en écho. Comme si mon âme s'éloignait de mon corps et que ce dernier tentait de la retenir. J'entendis des pas venant vers moi, mais la vie n'avait plus rien à m'offrir. J'avais tout donné, enfin, donné le plus que je pouvais offrir.


- Vulnera Sanentur, Vulnera Sanentur, fit une voix masculine, lointaine.


La voix continuait de chanter la formule pour contrer le sort, mais je sentais que c'était trop tard. Mais au fur et à mesure que les mots sortaient de la bouche de l'homme, mon âme descendait vers mon corps, comme si ce dernier avait réussis à l'agripper solidement et à l'attirer vers lui. Je commençais même à ressentir un bien-être, alors que mes plaies se refermaient.


- Amber... vêtemens ... avertis Kendall, dit l'homme.


Il devait avoir plus d'une phrases, mais c'était les mots que j'avais réussis à comprendre. Kendall. Elle avertirait Dave et Ed. Je me sentis bouger, mais solidement tenue. J'en déduis que l'homme m'avait dans ses bras et qu'il me bougeait dans un endroit moins à découvert, l'infirmerie serait l'endroit le plus normal.


Je me sentis atterrir doucement contre quelque chose de moelleux, un lit probablement. Le contact chaleureux et bienfaisant de l'eau chaude contre ma peau suffit à me ramener complétement dans mon corps. Le contact d'une serviette douce contre ma peau, me fit comprendre que j'étais vivante. Me sentant suffisamment forte, pour affronter le monde, je finis par ouvrir mes yeux bruns sur un homme absolument magnifique. Ses yeux bleus intenses se posèrent sur moi, en un regard remplit de tendresse.


- Vous êtes en sécurité, murmura-t-il d'une voix rauque, mais très douce.


Je secouai la tête, pour reprendre un peu mes repères, avant de me redresser dans un lit très confortable. Honnêtement, si je n'étais pas aussi pressée de parler à Kendy, j'aurais fait une petite sieste dedans. Et si je n'avais pas été aussi inquiète pour les enfants Clark et England, j'aurais proposé à l'homme de se joindre à moi. Mon regard inspecta mes environs, alors que ma main se portait à ma cheville sous les draps. Ma baguette ne se trouvait plus dans mon petit fourreau. Je fronçai les sourcils.


- Merci, soufflai-je. Pour ... m'avoir sauvée.


Je baissai les yeux sur ses mains tachées de mon sang. J'eus un petit frisson de peur, mais je devais avertir l'Ordre. Car lorsque l'un de nous était attaqué en plein jour, cela voulait dire qu'on allait essayer de prendre Liam. Je tentai de débarquer du lit, mais fus prise d'un fort étourdissement, j'avais perdu trop de sang. Mentalement, je m'envoyais royalement chier.


- Je dois.. Je dois voir Kendall England, dis-je, la voix pleine de peur. Son fils est en danger, imminent.


Je repoussai les couvertures, têtue, j'allais me rendre jusqu'à elle. Mais mon regard descendit sur mes sous-vêtements, je ne pouvais pas aller jusqu'à mon amie, en petite tenue. Je tirai sur le drap, pour me recouvrir. Avant de poser mes mains sur mes yeux, j'avais honte de moi. J'agissais comme une enfant. Je relevai un regard doux sur l'homme. Alors que je constatais que j'avais ruiné son lit avec mon sang.


- Je... Navré d'avoir ruiné votre lit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Langlois
Assistant-Enseignant de Soins aux Créatures Magiques
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 19/10/2016

Feuille de personnage
Baguette Magique:
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun

MessageSujet: Re: Il n'est jamais trop tard | Amber    Dim 02 Déc 2018, 15:43

J'avais toujours eu beaucoup de respect pour les membres de l'Ordre du Phénix. Je n'avais jamais pu m'y engager, car je devais prendre soin de mes nièces, mais une fois qu'elles seraient plus vieilles, il était certain que je le ferais. Surtout s'il y avait des femmes aussi belles qu'elle... Je ne m'étais jamais octroyé le droit de tomber amoureux, car ma famille passait avant tout. Cependant, maintenant que Saphir était plus vieille, je pouvais fort bien passer à autre chose. Du moins, c'était ce que j'osais espérer. 


Je souris à la jeune femme, avant de déposer le petit linge dans le bol d'eau à mes côtés. Elle semblait confuse, et je ne savais pas quoi faire pour l'aider. Mon domaine, c'était les créatures magiques, et non les sorcières... 


« Merci... Pour... m'avoir sauvée, souffla alors la femme. »


Je lui fis un petit signe de tête. Je m'attendais à la voir fermer les yeux de nouveau, mais à mon plus grand désarroi, elle tenta de se lever. Je me levai à sa suite, mais elle retomba aussitôt dans mon lit. Elle avait perdu beaucoup de sang, était-elle stupide ? Qu'est-ce qui lui prenait ? 


« Je dois... Je dois voir Kendall England, me dit-elle, la voix tremblante. Son fils est en danger imminent. »


Je fronçai les sourcils. Son fils était au Ministère de la Magie, avec Miss Lakimov et Professeur Martin. D'ailleurs, si je ne me trompais pas, ses parents y étaient aussi. La jeune femme souleva les couvertures, afin de se lever, mais elle vit qu'elle n'était pas très vêtue. Je souris moqueusement, alors qu'elle se recouvrait du drap pour partir. 


« Je... Navrée d'avoir ruiné votre lit... s'excusa-t-elle alors, légèrement gênée de la situation. »


Moqueur, je donnai un petit coup de baguette, afin de faire venir à moi des vêtements de Saphir. À voir la taille fine de la jeune femme, ils lui feraient sans aucun problème. J'avais envoyé Amber chercher Kendall, même si je savais qu'elle n'était pas là. Elle ne reviendrait donc pas rapidement, car personne ne savait où elle était. Elle chercherait pendant un bon moment, donc. 


« À cause de vous, je vais devoir dormir dans votre sang, laissais-je tomber. »


Je vis son visage incrédule, et j'éclatai de rire. Comme si j'étais incapable de laver des draps. Les vêtements atterrirent alors sur le lit. Je lui donnai donc un jean troué, ainsi qu'un hoodie à capuchon. 


« Je sais, ça fait adolescente, mais ce sont les vêtements de ma nièce, me justifiais-je. Ce sont les seuls que j'ai pu trouver. »


Je la regardai se vêtir, puis je lui pris la main afin de l'aider à se lever, lentement. Elle perdit l'équilibre et tomba dans mes bras. Je la retins fortement, avant de l'aider à se mettre de nouveau sur pied. Patiemment, j'attendis qu'elle se tienne debout, seule. 


« La famille England est au Ministère, lui annonçais-je alors. Liam est déjà avec sa mère. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyssa Brandon
Vélane| Membre de l'Ordre du Phénix
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 11/08/2015

Feuille de personnage
Baguette Magique:
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun

MessageSujet: Re: Il n'est jamais trop tard | Amber    Dim 16 Déc 2018, 14:11

En fait, je n'aurais peut-être pas dû essayer de me lever. J'étais étourdie et il fallait dire que le trois quart de mon sang était maintenant dans le lit de l'homme devant moi. C'était un brin dégueulasse, il faudrait probablement que je lui trouve un nouveau lit, car qui de sensé dormirait dans un lit qui a servis de lit d'hôpital? En fait, je voyais pourquoi j'avais voulu me lever rapidement.


Devant moi, l'homme que je ne connaissais pas, donna un petit coup de baguette et une petite pile de vêtements flottèrent vers nous. On aurait dit des vêtements d'enfants, en fait, si je le voulais je pouvais m'habiller chez les enfants. J'étais minuscule, excepté mes formes féminines. Tout vêtement était le bienvenue, en ce moment.


- À cause de vous, je vais devoir dormir dans votre sang, lança l'inconnu.


Je relevai un sourcil. Pardon? Avant que je ne puisse l'envoyer promener, il se mit à rire, d'un rire clair. La pile de vêtement se posa devant moi. Un petit hoodie rose pâle et un jean troué. J'enfilai mes sous-vêtements, qui avaient miraculeusement survécu à mon hémorragie.


- Je sais ça fait adolescente, mais ce sont les vêtements de ma nièce, s'excusa mon sauveur. Ce sont les seuls que j'ai pu trouver.


Je revêtis les vêtements, heureuse de ne pas avoir à mettre quelque chose de trop révélateur. Sa main pris la mienne, pour m'aider à me mettre sur pied. Il ne me lâcha pas avant que je ne sois enfin stable sur mes pieds. Je me sentais plus forte. Mais j'avais autre chose à faire, je devais alerter tout le monde.


- La famille England est au Ministère, dit-il. Liam est déjà avec sa mère.


Mes yeux s'arrondirent. Au Ministère? Une seule mangemort pouvait y entrer sans causer de fracas, puis faire entrer le reste de son armé. Ingrid. Je me retournai vers la table de chevet, ma baguette y trônait. Je l'agrippai et tentai de transplaner. Rien n'arriva, je poussai un cri de frustration. J'étais encore trop faible pour transplaner.


- Vous ne croyez pas que c'est suspect d'agresser un membre de l'Ordre du Phénix, en sachant que leurs membres les plus importants sont au Ministère, entamai-je rapidement. Surtout si vous y entrer comme dans un moulin.


Il devait me croire folle. Mais je n'étais aucunement un membre important. Si toute la famille England était là-bas et qu'ils avaient Ingrid, ils pourraient facilement éliminer l'élu et sa famille. Je pouvais toujours essayer de le charmer pour qu'il m'aide, mais je devais essayer de d'avoir son aide de son plein gré.


- Si tous les England sont là-bas, ils sont encore plus en danger, murmurai-je. Je dois me rendre au Ministère, rapidement.


Je plantai un regard désespéré dans celui de l'homme. Si je n'étais pas pressée de vouloir sauver les gens de mon ordre, il aurait été mon genre d'homme. Au travers de mon jean, le phénix que j'avais de tatoué s'illumina de doré.


- Transplanez-moi au Ministère, maintenant, dis-je en pleine crise de panique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il n'est jamais trop tard | Amber    

Revenir en haut Aller en bas
 
Il n'est jamais trop tard | Amber
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BigShow, il n'est jamais trop tard....:D
» apres l' heure, c'est trop tard
» europe ❖ je voulais être seule mais trop tard, j'étais déjà née.
» Buy you gotta keep your head up { Adam Carter
» On ne sait jamais à quoi s'attendre venant de moi ☮ with Ethan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard - Next Gen :: Poudlard :: Extérieur :: Soins aux créatures magiques-
Sauter vers: