Poudlard - Next Gen

Qu'est devenu Poudlard après le départ d'Harry?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Premier rendez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Charlie Peterson
Étudiant de 7e année | Capitaine de l'équipe de Poufsouffles | Batteur
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 06/09/2010

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Blanc • Bave de Sombral • 31cm

MessageSujet: Premier rendez-vous   Mar 08 Juil 2014, 16:01

Je ne portais plus aucune attention à ce Serpentard. ni au reste des élèves d'ailleurs. Il m'avait vachement mis en rogne, et je ne tenais pas à éclater en plein milieu de ce cours. Je croisai mes bras sur ma poitrine, fermant mes yeux quelques moments, question de relaxer un peu et de réfléchir à ce qui venait de se passer. Il avait bien choisi son moment. Le professeur s'était absenté pour aller je-ne-sais-où. Dans quelques instants, ce connard serait amoureux de moi. Et je n'allais rien faire pour l'en empêcher. Je connaissais l'antidote, mais j'étais certain que ses camarades non. Ça allait le ridiculiser et lui faire la morale. Il ne fallait pas s'attaquer aux nouveaux, encore moins à ceux qui sont beaucoup plus expérimentés en magie. 


Lorsque j'ouvris les yeux, il restait que trois étudiants dans la classe. Trois élèves de ma maison. Tous drapés de jaune, ils s'avancèrent vers moi. J'en fus quelque peu surpris, alors je fis comme si rien était. Je me levai lentement de ma chaise, enfilant ma robe de sorcier que j'avais enlevée pour faire le filtre d'amour. Je stoppai mon geste lorsque je vis une blondinette me regarder. Je darda donc mon attention sur elle. Je n'étais pas le plus sociable au monde, mais je n'ignorais tout de même pas les gens lorsqu'ils m'approchaient ! 


C'était très courageux ce que tu as fait, dit-elle d'une voix infiniment douce.


Il est rare qu'on a des gars comme toi, des gars de ton cran je veux dire, à Poufsouffle, en renchérit un autre.


Si t'en as envie, tu peux venir aux essais de Quidditch. On a pas de capitaine, et personne souhaite l'être...


Je répondis d'un sourire. Le Quidditch n'était pas vraiment mon fort, bien que je savais me débrouiller sur un balai. J'étais plutôt doué en magie, et bien que musclé, je n'étais pas un adepte de sports. Je leur promis tout de même de venir. Ils en furent plutôt heureux et quittèrent le cours. Je finis donc de ramasser mes trucs, lorsque je vis un petit bout de parchemin tomber du pan de ma cape. Je me penchai et le regardai. 


Charlie, rejoins-moi à la tour d'astronomie à 19h tapante, je dois te parler.


Il n'y avait la aucune signature. Pourtant, je sus qui avait écrit ce message. C'était Faith. C'était la même écriture que sur son cahier de potions. Je remis le papier dans ma poche, me demandant si je devais y aller. Je ne tenais pas à avoir une relation d'aucun type, que ce soit amoureuse ou amicale. Cependant, si ça se présentait à moi, je ne pouvais pas refuser. Je retournai donc à ma salle commune, attendant l'heure. 


Le temps était très long, assis devant un bon feu. Je feuilletais mes livres de cours, comme à mon habitude. Ils me décourageaient tous de par leur niveau de débutant, mais je n'y pouvais rien. D'une manière ou d'une autre, j'allais être coincé dans cette école pour toute mon année scolaire. Heureusement que c'était la dernière. Et avec mes notes, j'allais pouvoir me permettre de m'en aller chasseur de mages noirs, ce qui m'enchantait grandement. Je jetai soudainement un coup d'oeil sur ma montre de poche, satisfait de voir qu'il était vingt minutes avant l'heure de mon rendez-vous. Je rangeai toutes mes choses sous mon lit, dans mon dortoir, et me dirigea vers la tour d'astronomie. Il n'y avait personne, tant mieux. Je m'accoudai à la rampe, profitant de la vue magnifique. J'étais en avance, mais c'était beaucoup mieux que d'être en retard. 


J'entendis soudainement un petit toussotement, et je me retournai vivement. Mon cours rata un bond lorsque je vis Faith. Avec le coucher du soleil, elle était plus que magnifique. Je m'approchai d'elle, dentant que j'allais être quelque peu maladroit.


Euh... Salut Faith, dis-je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Moore
Étudiante de 7ième année | Capitaine de l'équipe de Serdaigle | Gardienne
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 28/05/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Amandier • Larme de Phoenix • 23cm

MessageSujet: Re: Premier rendez-vous   Mer 09 Juil 2014, 14:10

J’étais partie la première du cours, me cachant sur le coté de la porte pour arrêter Brian, et lui mettre une nouvelle raclée, bon c’était une action risqué car il tenterais sans doutes de me sauter à la gorge, mais bon, comme mes parents le dirais, «qui ne tente rien n’as rien» Bon d’accord en temps normal jamais je ne me serais soucier de la réputation d’un nouveau, mais là c’était dangereux. J’avais passé dix minutes à questionner ses copains afin de savoir quel potion ils avaient concocté aujourd’hui, mais il n’avait jamais voulus me répondre... pour eux je n’étais qu’une salle petite sang de bourbe. Aller Faith, fâche toi, aller tu en meurs d’envie. J’avais réussis à leur fournir l’antidote... volé dans la réserve et Brian avait pus retrouver son état normal et tu peux à nouveau l’attaquer, mais cette fois va jusqu’au bout. J’étais ensuite directement monter dans mon dortoir livre en main pour m’installer, rideau tirer dans mon lit et lire en paix. J’arrivais au quatorzième chapitre de mon livre quand une petite voix me tira de ma lecture.


Faith... c’est toi qui es là ?


Elle était timide et semblait avoir peur de moi, comme tout le monde ici ma chérie, mais c’était quand même elle. Elle qui m’avais aidé avant que je ne quitte il y a deux ans. Charlotte avais toujours eu peur de tout le monde et ne vivait que pour ses études.


Oui, Charlotte c’est moi.


Tu sais que Serdaigle n’as pas encore d’équipe de Quiditch.


Où veut-elle en venir, elle veut que tu leur botte les fesses, je n’étais pas SI douée sur un balais, mais j’avais quand même de très bon réflex.


Et sa te permettrais de canaliser ton énergie, se risqua-t-elle.


Charlotte... laisse moi y penser, lui dis-je doucement


Elle était reparties aussi vite qu’elle était arrivé, mais c’était de cette façon que Charlotte était attachante.


L’heure du repas était ensuite arrivée et encore une fois je n’avais pas bougé de mon lit, terminant maintenant le vingt-quatrième chapitre de mon livre.
Il était maintenant dix-neuf heures et je marchais doucement vers la tour d’astronomie. J’avais peur qu’il m’insulte d’avoir «soigner» Brian, mais lorsque l’on s’en prenait au fils du ministre... il fallait assurément avoir quelqu’un pour réparer notre bêtise par la suite. J’arrivais en haut silencieusement, il était déjà là, accouder sur la rampe regardant l’horizon. Le vent soufflai doucement dans ses cheveux, tout comme dans les miens qui se soulevai légèrement. Je toussotai pour attirer son attention le faisant se retourner vivement.


Euh... Salut Faith.


Je rougis un peu, où avait-il réussit à savoir mon nom, je ne lui avais pas dit et si quelqu’un le lui avait appris il lui avait sans doute aussi appris le reste de... l’histoire. Comme si il aurait pus s’intéresser à toi de toute façon. J’ouvris la bouche, mais aucun sons n’en sortis.


Je voulais seulement te dire... il faut pas s’en prendre à Brian, bon il est bête je te l’accorde, mais si tu lui fais quoi que se soit... comme lui faire boire de l’amortencia. A moins que tu ailles envie de finir ta scolarité à Azkaban.


Il fronça des sourcils, comme si mon discours n’avait aucun sens.


Un fils de ministre à toujours ce qu’il veut...



Je le vis écarquillai les yeux et je profiter de ce moment où il était complètement surpris pour me dirigeai vers l’escalier pour quitter la tour, mais peut-être pas assez vite pour qu’il ne s’en aperçoive pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Peterson
Étudiant de 7e année | Capitaine de l'équipe de Poufsouffles | Batteur
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 06/09/2010

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Blanc • Bave de Sombral • 31cm

MessageSujet: Re: Premier rendez-vous   Mer 09 Juil 2014, 16:25

Je la vis rougir, ce qui me fit sentir mal. Je ne tenais pas du tout à la mettre mal à l'aise. C'était tout de même elle qui m'avait invité ici... Je lui fis tout de même un petit sourire encourageant, visant à l'aider à se confier. La douce brise du soir s'agitait dans ses cheveux, et la lune qui avait maintenant remplacé le soleil y reflétait. Cette vision me sembla être sortie tout droit d'un conte de fées. Je la vis ouvrir la bouche, sans pour autant prononcer un seul mot. Je devais avoir l'air d'un monstre à ses yeux, elle qui avait l'air si délicate... J'avais tout de même attaqué un élève. Il l'avait cherché, il fallait bien le dire. À mes yeux c'était plus de la défense qu'une attaque, mais comme ce n'était pas ma vision qui compterait dans le procès... Je soupirai fortement à cette idée. Allais-je être puni ? Ce serait bien la première fois, et j'allais probablement en entendre parler pour le restant de ma pathétique existence. Mes yeux dévoraient bien malgré eux ceux de la jeune Faith.


Je voulais seulement te dire... Il faut pas s'en prendre à Brian, bon il est bête, je te l'accorde, mais si tu lui fais quoi que ce soit... Comme lui faire boire de l'amortencia. À moins que tu ailles envie de finir ta scolarité à Azkaban...


Je ne pus m'empêcher de froncer les sourcils. C'était qu'un mec comme les autres. Même si sa bande débarquait dans ma salle commune pour me battre, j'en avais vachement rien à foutre. J'étais persuadé que je restais beaucoup plus fort qu'eux. Et mon père, bien que peu présent pour moi, serait amplement capable de m'empêcher d'aller dans cette prison. Il fallait bien dire qu'être ambassadeur de la Suède donnait beaucoup de passes-droits. Voyant mon incompréhension, Faith ouvrit à nouveau la bouche.


Un fils de ministre a toujours ce qu'il veut...


J'ouvris les yeux. Fils de ministre... Fils du premier ministre de la magie ? Comme c'était drôle... Je connaissais le premier ministre. Grâce à mon merveilleux papa. Peu importe ce que j'allais pouvoir lui faire, je serais tiré de tous les ennuis possibles. Je baissai le regard sur le sol. De toute façon, à moins que lui-même s'en prenne de nouveau à moi, il allait avoir la paix assuré. Je n'étais pas un troubleur de l'ordre dans l'âme, mais pas du tout. Lorsque je relevai lentement le regard, je vis la chevelure de Faith disparaître dans les escaliers. Elle était en train de s'enfuir ? Pourquoi?


Faith attends ! criais-je en me mettant à sa suite. 


Comme je m'y attendais, elle ne s'arrêta pas malgré mes cris. Je dus donc courir plus vite qu'elle et lui saisir le bras, l'obligeant ainsi à me faire face. Je soupirai fortement. Je ne tenais pas à ce qu'elle parte aussi vite... 


Je... Je ne suis pas violent de nature, dis-je en baissant la tête. J'ai réagi ainsi, parce qu'il s'en prenait à moi. J'aurais agi pareillement si c'était à toi qu'il s'en était pris, murmurais-je.


Elle ne devait pas penser que j'étais quelqu'un qui prônait la violence, puisque c'était tout le contraire. Je relevai lentement la tête, croisant alors son regard. 


Ce que je veux dire... 


Eh merde. Pourquoi aucun mot ne sortait de ma bouche? Je devais avoir l'air totalement ridicule en ce moment. Je forçai un petit sourire, continuant de retenir doucement, mais fermement son bras.


Je veux que tu restes, dis-je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Moore
Étudiante de 7ième année | Capitaine de l'équipe de Serdaigle | Gardienne
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 28/05/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Amandier • Larme de Phoenix • 23cm

MessageSujet: Re: Premier rendez-vous   Lun 14 Juil 2014, 21:03

Faith attend ! cria-t-il en se précipitant à ma suite.
Je continuai ma route malgré moi. Je n’avais aucunement envie d’écouter ce qu’il avait à dire. J’avais seulement voulus le mettre en garde et maintenant que c’était fait je n’avais plus rien à faire ici avec lui. Je continuais ma route me fichant bien du fait qu’il puisse me courir après. J’avais bien plus de chance de regagner mon dortoir avant qu’il me rejoigne. Une main se posa sur mon bras, me faisant sursauter et me forçant à lui faire face.
Je... Je ne suis pas violent de nature. J’ai réagi ainsi, parce qu’il s’en prenait à moi. J’aurais agi pareillement si c’était à toi qu’il s’en était pris.
À moi... à moi. Je n’avais aucunement besoin de son aide Comme si quelqu’un oserait s’en prendre à toi espèce de danger public. Je roulai des yeux. Il releva les yeux vers moi et c’est à ce moment que je croisai réellement son regard... des yeux verts... verts si pâle qu’on croirait presque qu’ils étaient presque transparents. Ils étaient captivants... différents.
Ce que je veux dire...
Aller, dit-le. Je sais que tu meurs d’envie de me dire que je suis déroutante, qu’on t’a dit la vérité à mon sujet. Il voulait me dire quoi que je l’attirais ? Qu’il voulait apprendre à me connaitre ? Qui voudrais apprendre à te connaitre TOI.
Je veux que tu reste.
Pour t’insulté, pour te battre, pour te donner la correction que tu mérite. Je sentis mes yeux s’humidifier. Pourquoi avais-je une réaction comme celle-ci. Parce que personne ne tiendra jamais à toi et tu sais pourquoi... parce que tu es dangereuse, tu as attaqué Brian, souviens toi. Tu l’as envoyé à Sainte-Mangouste Faith, rappelle toi. Je plaquai mes mains sur mes oreilles, pourquoi ne voulait-elle pas se la fermer, se taire. Je la détestais, elle était encore plus folle que je ne pourrai jamais l’être. Je ne savais pas si je devais rester auprès de lui. Ni même si je pouvais créer des liens avec des gens. Personne n’oublierait jamais ce que j’avais fait. Tout se que je devais faire c’était finir mes études et disparaitre, me refaire une vie en tentant d’oublier, en tentant de me recréer une vie.
Pourquoi, répondis-je froidement, les yeux humidifié.

Je m’en voulais d’être dur avec lui sans même le vouloir je devais le tenir éloigner, je n’étais pas quelqu’un de qui on devait se rapprocher, avec qui on devait nouer des liens. J’étais un danger publique, un monstre, une bombe à retardement, voir même une bombe nucléaire. Je n’étais tout simplement plus faite pour les relations humaines...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Peterson
Étudiant de 7e année | Capitaine de l'équipe de Poufsouffles | Batteur
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 06/09/2010

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Blanc • Bave de Sombral • 31cm

MessageSujet: Re: Premier rendez-vous   Lun 14 Juil 2014, 21:34

Je ne pus m'empêcher de commencer à paniquer lorsqu'elle leva un regard rempli de larmes sur moi. La dernière chose que je voulais en ce monde était bien faire pleurer une jeune fille, elle en particulier. Bien que je ne comprenais pas du tout mon attirance envers Faith, je ne pouvais pas du tout la nier. Elle m'intriguait, et me passionnait à la fois. Elle n'avait pas l'air très à l'aise avec les êtres humains, un peu comme moi. J'avais envie de la prendre et de la serrer contre moi afin de stopper ses larmes, mais mon fort intérieur me recommandait le contraire. Je pris donc une grande inspiration, déçu de ne pas savoir quoi faire. Je ne savais surtout pas ce qui lui avait glissé les larmes aux yeux. Peut-être que je tenais son poignet trop fort? Alors que j'allais la relâcher, elle se défit elle-même de mon emprise, portant ses deux mains à ses oreilles. Je lui jetai un regard interrogateur.


Pourquoi? dit-elle alors sur un ton sec et froid.


Je fus surpris par son ton, mais n'en laissai rien paraître. J'étais le premier à parler ainsi aux gens, alors je ne pouvais pas lui en vouloir. Je pris alors délicatement sa main dans la mienne. Je ne lui laissai pas le temps d'essayer de la retirer que je l'emmenai vers le sommet de la tour, lui faisant monter les quelques marches que nous avions descendues. Je lui fis alors un sourire visant à la réconforter. Je l'emmenai jusqu'à la rambarde, puis me plaça derrière elle, les mains appuyées sur le muret de chaque côté de Faith. 


Parce que je tiens à ne pas être seul pour admirer cette pleine lune, murmurais-je tendrement.


Une légère brise se leva, venant s'agiter doucement dans nos cheveux. Je ne pus m'empêcher de sourire. Ce spectacle, que j'aurais habituellement trouvé banale, me fascinait ce soir. Je glissai ma tête à côté de celle de Faith, déposant de ce fait un petit baiser sur sa joue.


Je ne veux pas t'effrayer ou me moquer de toi, murmurais-je au creux de son oreille. Je ne te connais pas encore, mais je le souhaiterais grandement. Ton âme respire la mienne.


Mes bras autour d'elle, sans pourtant la toucher l'empêchaient de fuir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Moore
Étudiante de 7ième année | Capitaine de l'équipe de Serdaigle | Gardienne
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 28/05/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Amandier • Larme de Phoenix • 23cm

MessageSujet: Re: Premier rendez-vous   Mer 16 Juil 2014, 13:52

Il prit ma main dans la sienne, non mais qu’est ce qu’il foutait. Allez Faith, une bonne droite et tu auras raison de lui. Il me traina vers la rambarde où il s’appuya en prenant bien soins de m’emprisonner entre ses deux bras. Faith tu lui donne un coup de tête et tu peux dégager rapido.
Parce que je tiens à ne pas être seul pour admirer cette pleine lune.
Non mais il plaisante là il se moque de toi aller fait le passez par-dessus la rambarde c’est facile aller, fais le ! Une brise se leva, faisant virevolter mes cheveux au vent. J’étais coincé je le savais.
Je ne veux pas t’effrayer ou me moquer de toi, murmura-t-il si près de moi que je sentis son souffle chaud contre mon cou. Je ne te connais pas encore, mais je le souhaiterais grandement. Ton âme respire la mienne.
C’est une plaisanterie ça. Ooh je sens que sa vas devenir divertissant par ici... pas toi Faith ? J’étais prisonnière entre ses deux bras je me retenais ardemment pour ne lui cracher au visage. Il ne me connaissait peut être pas, mais il connaissait mon histoire, ça c’était assurer. Je sentais la rage commencer à bouillonner en moi. Aller Faith explose sa vas être amusant. Elle ne se la fermait jamais celle là. Et non ma belle, tu es prise avec moi.
Laisse-moi partir, murmurais-je froidement.
Je n’étais aucunement rassurer à l’idée d’être seule avec lui en ce moment. Je ne vis toute fois pas ses bras qui me bloquaient le passage. Je me retournai vivement lui faisant maintenant face. Mes lèvres étaient à moins de cinq centimètres de lui. Allez Faith, tu en meurs d’envie, aller, laisse toi aller.

Laisse-moi partir, dis-je en le poussant un peu pour qu’il s’écarte de moi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Peterson
Étudiant de 7e année | Capitaine de l'équipe de Poufsouffles | Batteur
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 06/09/2010

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Blanc • Bave de Sombral • 31cm

MessageSujet: Re: Premier rendez-vous   Mer 16 Juil 2014, 15:02

Mon regard se perdit lentement dans le décor rocambolesque que nous donnait la lune et ses éclats, alors que mon nez se perdait dans les effluves du parfum si frais de Faith. Elle m’enivrait, bien que je n'en connaissais guère la raison. Si ce n'était que de moi, je pourrais rester ainsi de longues minutes, voire de longues heures. Je gardais mes distances avec elle, ne souhaitant pas lui manquer de respect en la touchant, ce qu'elle ne voulait probablement pas. Je fermai les yeux l'espace d'un instant. La brise fraîche qui balayait nos cheveux et nos visages empêchait mon être en entier de suer. Il fallait dire que j'étais quelque peu stressé par cette situation. 


Laisse-moi partir, murmura-t-elle alors sur un ton ferme et froid.


Je fus surpris. Si surpris que sur le coup, je ne pus réagir. Je restai donc ainsi, ouvrant mes yeux. Elle se retourna alors face à moi, plantant son regard dans le sien. Ce que j'y vis me déstabilisa. On aurait dit de la haine... Pourtant, elle ne me connaissait pas plus que je la connaissais. Je ne pus m'empêcher de soupirer, avant de décoller mes mains de la rambarde. Cependant, je n'eus pas le temps de la libérer qu'elle me poussa, pas très fort, mais quand même assez fermement, répétant la même phrase qu'elle avait dite quelques instants plus tôt. Je levai donc les bras dans les airs, comme si une arme était braquée sur moi, et je reculai de quelques pas. Je n'avais pas voulu la blesser ou la brusquer, il fallait qu'elle le sache ! Mais aucun son ne sortit de ma bouche. Au même titre qu'aucune émotion n'apparut sur mon visage. Je restai de marbre, tentant de comprendre son comportement agressif et distant. Étrangement, à ce moment, j'eus envie d'aller cueillir un baiser sur ses lèvres. Ce que je ne fis pas. Il était évident que j'aurais eu droit à un poing au visage. Je ne m'aimais pas particulièrement, mais je ne tenais pas à me promener avec un œil noirci par la force d'une femme. Cette idée m'arracha un mince sourire.


Faith, dis-je doucement en gardant mes distances. Est-ce que j'ai fait quelque chose ? demandais-je.


Je vis dans son regard non seulement de la haine, mais également de la peur. Était-ce moi qui l'effrayait ainsi? Je pris le risque de faire un pas en sa direction, soutenant son regard. Elle ne répondait pas. Même si j'avais fait quelque chose de croche, j'étais certain qu'elle ne me le dirait pas. J'avais toujours plu aux filles, sans pourtant être réellement intéressé par elles. Maintenant qu'il y en avait une qui m'intéressait, elle, elle semblait avoir absolument rien à foutre de moi. Je fis un deuxième pas vers elle.


Je sais pas ce qu'on t'a raconté à mon sujet, mais je te promets que je ne suis pas un coureur de jupons, dis-je avec mon accent septentrional. 


Je fis le dernier pas qui couvrait l'espace nous séparant. Elle baissa la tête, ce que je trouvai étrange. Je m'empressai donc de la relever délicatement en me saisissant doucement de son menton. J'eus alors le loisir d'observer son visage. Il était fin, exquis. J'avais seulement envie de le caresser et de passer des heures entières à le regarder, mes yeux perdus dans les siens. Je ne savais pas quelles sortes d'émotions qui s'emparaient de mon être en ce moment, mais une chose était sûre, c'était que je n'avais nullement envie qu'elles me quittent. 


Je ne veux pas me moquer de toi, je t'assure. 


Un autre silence.


Habituellement je suis pas très sociable et je reste seul dans mon coin. T'es la première fille que j'approche ainsi.


Un autre silence.


Écoute Faith. J'ai pas l'habitude de parler pour rien dire, dis-je en soupirant. Mais des sept écoles que j'ai faites, t'es la seule personne qui aie réussi à retenir mon attention. C'est pas rien.


Un autre silence. Découragé, je reculai à nouveau de quelques pas, fixant une dernière fois la pleine lune, puis Faith. J'avais compris le message. L'âme en peine, je la saluai d'un bref signe de tête avant de lui tourner dos et de me diriger vers les escaliers. Mon coeur me commandait de rebrousser chemin et de continuer de tenter de la convaincre, mais ma tête me disait le contraire. J'étais un gars de tête malheureusement. Je descendis quelques marches, mais mes jambes tremblantes m'empêchèrent d'aller plus loin. Je me laissai tomber dans l'escalier à colimaçon, saisissant ma tête entre mes mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Moore
Étudiante de 7ième année | Capitaine de l'équipe de Serdaigle | Gardienne
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 28/05/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Amandier • Larme de Phoenix • 23cm

MessageSujet: Re: Premier rendez-vous   Mer 16 Juil 2014, 20:58

Il s’écarta de lui même levant bien haut les mains, comme si je le menaçais avec une arme quel conque. Utilise ta baguette Faith, allez effraie le, attaque le.... TUE-LE ! J’étais incapable de bouger, tétaniser, effrayer, sous le choc. Aller Faith aie une réaction n’importe laquelle. J’avais l’impression d’être une enveloppe corporelle vide, encore une fois.


Faith, se risqua-t-il. Est-ce que j’ai fait quelque chose?


Il était idiot ou quoi, comment pouvait-il même PENSER qu’il était le problème. Il n’y as que toi qui a un problème ma belle j’te rappelle. Je me sentais coupable d’être si cruelle envers lui, mais je devais absolument le plus à l’écart possible des gens. Je fermai les yeux, je devais me concentrer le plus possible à respirer doucement et tenter de bloquer mes pensées comme mon psychiatre me l’avait appris. C’était elle qui me renais folle, qui me donnais envie de tous les tuer de me débarrasser d’eux... pour me retrouver complètement seule.


Je sais pas ce qu’on t’a raconté à mon sujet, mais je te promets que je ne suis pas un coureur de 
jupons.


Pourquoi me racontait-il tout cela. Pourquoi tenait-il à ne pas avoir l’air d’un coureur de jupon. Aller il veut t’intéresser, laisse toi faire, on va rire. Je restais muette, je n’arrivait plus à parler, j’avais seulement envie de disparaitre, de la faire taire j’en avais marre de toujours l’entendre passer un commentaire.


Je ne veux pas me moquer de toi je te l’assure.


Arrête d’en rajouter s’il te plait. Je me sentais incroyablement cheap. Je n’arrivais à rien, rien dire, rien faire, ne pas bouger.


Habituellement je suis pas très sociable et je reste dans mon coin. T’es la première fille que j’approche ainsi.


Ouais c’est ça et moi j’suis la reine d’Angleterre en G-String, à combien de personne tu l’as sortis celle là ? J’avais envie de baisser ma garde, mais elle faisait tout pour m’en empêcher. Il était trop parfait pour que je sois la première fille de qui il se rapprochait.


Écoute Faith. J’ai pas l’habitude de parler pour rien dire, mais des sept écoles que j’ai faites, t’es la seule personne qui aie réussi à retenir mon attention. C’est pas rien.


Muette, je restais définitivement muette. Je n’arrivais à rien dire ou faire. J’étais lâche Tu l’as toujours été. Je le vis quitter la tour du coin de l’œil, descendant tranquillement les marches de la tour d’astronomie une à une. Je me laissai m’écrouler au sol, mes genoux frêles cognant durement au sol. Je me sentais incroyablement lâche comme si je n’étais pas à la hauteur. J’entendis un bruit sourd dans les escaliers. Il a sans doute dut se tuer en tombant dans l’escalier. Je me levai pour découvrir ce qui se passait, j’étais curieuse et je devais savoir si j’allais être accusé de meurtre ou non. Je regardai dans l’escalier, mais je n’apercevais personne.


Charlie, me risquais-je, tu...tu es toujours là.



Je n’avais pas plus envie de faire une mauvaise rencontre. Aucune réponse, non mais cet idiot faisait vraiment tout pour me foutre en rogne. Aller Faith, fâche toi, saute lui dessus, déchiquettes le, réduit le au néant. Je descendis doucement dans les marches, mais une de celle-ci était mouiller, je glisser et me retrouvai en chute libre dans l’escalier de la tour d’astronomie, au moins, elle mourrait avec moi. Je ne pus retenir un cri de surprise dans cet accident qui allait sans doute avoir raison de moi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Peterson
Étudiant de 7e année | Capitaine de l'équipe de Poufsouffles | Batteur
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 06/09/2010

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Blanc • Bave de Sombral • 31cm

MessageSujet: Re: Premier rendez-vous   Jeu 17 Juil 2014, 15:29

Je restai ainsi accroupi sur moi-même pendant plusieurs minutes. Elles me semblèrent une éternité. Je tremblais de tout mon être. Je ne savais pas du tout ce qui m'arrivait, et ma peur de l'inconnu commençait à dominer fortement. Pourquoi fallait-il que ce soit une fille qui me mettait dans cet état? Ça n'aurait pas pu être un mauvais résultat à un examen, ou alors un dentiste qui m'annonce que je dois me faire arracher toutes les dents de la bouche? Je soupirai fortement, laissant mon visage caché dans mes mains. Faith... Moi qui avait pensé toute ma vie que j'étais destiné à n'aimer personne et ainsi vivre une vie de célibataire jusqu'à ce que mon chien m'enterre six pieds sous terre. Faith... Dire qu'avant de croiser ton regard, je n'étais rien. Faith... Dire qu'avant d'entendre ta petite voix, j'avais l'impression de n'être que néant. Faith... Dire qu'avant de m'heurter a ta froideur j'étais solide. Faith... Dire qu'en un rien de temps, tu as détruit tout ce que j'étais, et pourtant, je n'ai jamais été aussi vivant. 


Je prenais de grandes inspirations afin de ne pas céder a la panique et éclater en sanglots. Il fallait dire qu'elle était encore au sommet de cette tour et qu'elle risquait a un moment ou un autre de descendre les quelques marches qui nous séparaient. J'aurais du m'enfuir en sautant par-dessus la rambarde. Je n'aurais eu qu'a ralentir ma chute, et je n'aurais pas eu a lui faire face. J'inspirai fortement, redressant ma tête du même coup. Je ne devais pas paraître faible. Pas plus devant Faith que devant un autre élève ou enseignant. Personne ne devait être capable de m'atteindre ainsi. Personne sauf... elle... Cette pensée fit faire un immense bond a mon coeur dans ma poitrine. Mais sa voix le fit arrêter violemment. 


Charlie, dit-elle de sa petite voix.


Un pieux dans mon coeur. 


Tu... Tu es toujours la ? dit-elle de manière non assurée.


Un autre pieux s'enfonça dans ma poitrine. Pourquoi fallait-il que tout d'elle me déstabilise a ce point? Je fus incapable de répondre quoi que ce soit. Le silence, voila la seule chose qui fut capable de franchir mes lèvres. J'entendis alors des petits pas dans les marches. Elle commençait a descendre. Je pris une grande inspiration, me relevant en me retenant fortement a la rampe. Me lever était beaucoup plus difficile que je ne l'aurais imaginé. Mes jambes me soutenaient de peine et de misère. Il fallait espérer qu'elles ne flanchent pas devant cette divine femme. J'entendis alors un cri, mettant tous mes sens en alerte. C'était sa voix. J'avalai de travers, me demandant ce qui pouvait bien lui arriver. Cependant, je ne pus pas me questionner très longtemps, puisque je la vis passer devant mes yeux a une vitesse vertigineuse. Aussi rapide qu'un Éclair de Feu, je dégainai ma baguette, la pointant vers la silhouette de Faith.


Arresto Momentum, m'exclamais-je dans un latin parfait.


Je ne pris pas la peine de voir l'effet de mon sortilège. Je m'empressai de dévaler les escaliers, trouvant Faith en sa fin, étendue de tout son long, a quelques centimètres a peine du plancher de pierre froide. Je poussai un soupir de soulagement. Il s'en était fallu de peu. Elle s'écrasa alors dans un bruit sourd au sol. Je m'agenouillai a côté d'elle, la retournant sur le dos et posant tendrement sa tête sur mes genoux. Je plongeai mon regard dans le sien, le mien étant inquiet.


Es-tu correcte? murmurais-je d'une voix saccadée. 


Il y avait sûrement beaucoup plus de peur que de mal, puisqu'elle n'avait heurté absolument rien durant sa chute et que j'avais su la stopper a temps. Mais j'étais bien placé pour savoir que la peur parfois pouvait avoir des effets beaucoup plus dommageable qu'une violente chute contre un plancher de pierres. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Moore
Étudiante de 7ième année | Capitaine de l'équipe de Serdaigle | Gardienne
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 28/05/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Amandier • Larme de Phoenix • 23cm

MessageSujet: Re: Premier rendez-vous   Ven 18 Juil 2014, 20:47

J’étais dans une chute effréné et je savais pertinemment que le bruit que j’avais entendue plutôt n’avais pas été lui, tombant dans les escaliers. Il avait quitté la tour depuis un bon moment c’était certain et j’allais m’écraser au sol, me fracassant sans doute le crane avant d’y mourir au bout de mon sang. Je sentis ma chute se ralentir avant de se stopper à quelque centimètre à peine du plancher de pierre... peut être le directeur avait-il protégé l’endroit d’un sort permanent pour éviter de bête accident comme le mien. Dommage. Je sentis quelqu’un se dépêcher de me retourner avant d’appuyer la tête sur ses jambes. Oooohhh Faith regarde qui est là...
Es-tu correcte ?
Oui, tout vas pour le mieux il y a une pétasse dans ma tête qui n’arrête pas de me demander de tuer tout le monde et en plus je venais de faillir me tuer dans la tour d’astronomie... tout allais pour le mieux.
Pose dont pas de question idiote, dis-je en tentant de me relever.

Ma hanche droite me faisait terriblement souffrir je l’avais sans doute cogner à la rambarde lorsque j’avais passé par-dessus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Peterson
Étudiant de 7e année | Capitaine de l'équipe de Poufsouffles | Batteur
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 06/09/2010

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Blanc • Bave de Sombral • 31cm

MessageSujet: Re: Premier rendez-vous   Dim 20 Juil 2014, 19:44

Mes yeux parcouraient vivement son corps, a la recherche d'une blessure potentielle. Je savais pertinemment que je venais tout juste de lui éviter le pire, mais c'était plus fort que moi, il fallait que je m'assure de son bien-être. En temps normal, j'aurais seulement arrêté la personne avec l'aide d'une formule, sans pourtant aller la voir par après. Je ne savais pas pourquoi ni c'était quoi, mais cette fille avait changé quelque chose en moi. Faith... Juste son nom me faisait frémir. Et la vue de son visage, de son corps, d'elle... Je n'oserais même pas en parler. Voyant qu'elle ne répondait pas, j'allais la prendre pour l'emmener a l'infirmerie, la croyant sous le choc, mais elle devança mes plans.


Poses donc pas de questions idiotes, dit-elle brusquement.


Un mince sourire se glissa sur mon visage. Si je me fiais a son caractère, tout allait bien. Du moins, au niveau de sa tête. Cependant, je perdis rapidement mon sourire. En effet, elle tenta de se relever, mais je vis son visage se crisper. Ma main se glissa instantanément dans le creux de son dos, l'emmenant contre mon torse pour la mettre sur pied. Je savais que ça ne lui plairait pas, mais j'étais prêt a me faire frapper afin de l'aider. Un coup que nous fûmes tout deux sur pied, je pris une distance respectable. Je vis que sa main était sur sa hanche droite, m'indiquant sa douleur. J'aurais pu la soigner a l'instant, mais je ne tenais pas a l'intimider davantage.


Ne touches pas ta hanche, murmurais-je d'une voix a peine audible. 


Je lui fis un petit sourire que je voulais rassurant. Ma sixième année m'avait appris maintes choses en médecine. C'était en fait la spécialité de cette école. Je savais donc concocter des potions et antidotes assez originaux, et je me débrouillais pas mal pour ce qui était des sorts contre la douleur. Cependant, certains médicaments ne se trouvaient qu'en boutique. La magie n'avait pas toujours solution a tout. Par contre, pour ce qui était de la situation de Faith, je crois que je savais bien comment la guérir. 


Je sais comment la guérir, affirmais-je le plus sérieusement du monde. 


Sans lui laisser le temps de répliquer, je m'approchai a pas lents d'elle, posant délicatement ma main par-dessus la sienne qui recouvrait sa hanche. Je ne voulais pas l'effrayer, alors je faisais mes moindres mouvements le plus délicatement que je le pouvais.


Laisses-moi faire, n'aies pas peur, dis-je en plongeant mon regard dans le sien, qui n'était qu'a quelques centimètres maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Moore
Étudiante de 7ième année | Capitaine de l'équipe de Serdaigle | Gardienne
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 28/05/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Amandier • Larme de Phoenix • 23cm

MessageSujet: Re: Premier rendez-vous   Mar 22 Juil 2014, 14:12

Ne touche pas ta hanche, murmura-t-il.


Croyait-il vraiment qu’il allait pourrait me toucher comme ça, sans raison valable Laisse toi faire tu en profiteras pour lui éclater la tronche. D’accord j’étais blesser, mais se n’était pas une raison VALABLE pour qu’il est le droit de me toucher et ma hanche en plus. Je me concentrais le plus que je pouvais pour tenter de ne montrer aucun mal, mais la douleur de mon corps était percutante. Je me retenais de ne pas hurler.


Je sais comment la guérir, dit-il le plus sérieusement du monde.


Ne pas hurler, ne pas hurler, respirer, expirer, respirer, expirer. Je me concentrais vraiment sur autre chose que la douleur. Un loup qui hurlait dans la forêt. Peut être un loup garou qui avec un peu de chance vas tous vous tuer.


Laisse moi faire, n’aies pas peur, dit-il à quelque centimètres à peine de mon visage.


Depuis quand était-il si proche. Sa main s’avança tranquillement en direction de ma hanche et aussi vivement qu’un vif d’or je dégainai ma baguette et le menaçai de celle si, empirant la douleur que je ressentais. Avada Kedavra, Avada Kedavra.



Ne me touche pas, dis-je en baissant mon arme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Peterson
Étudiant de 7e année | Capitaine de l'équipe de Poufsouffles | Batteur
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 06/09/2010

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Blanc • Bave de Sombral • 31cm

MessageSujet: Re: Premier rendez-vous   Mer 23 Juil 2014, 17:15

J'y étais. Il ne me restait plus qu'à murmurer la formule. J'aurais pu le faire. Sauf que je préférai aller chercher l'approbation dans ses yeux. Cependant, je n'eus pas le temps de rien faire davantage. En effet, elle dégaina rapidement sa baguette, comme si elle se sentait menacée. Je vis alors un rictus sur son visage, me signifiant qu'elle avait mal, très mal. Étrangement, elle ne s'était pas éloignée de moi. Elle était toujours à quelques centimètres, limitant grandement le nombre de sorts ou maléfices qu'elle pourrait me jeter. Je plantai donc mon regard dans le sien. Elle ne me faisait pas peur, au contraire. Je m'efforçais de croire qu'il y avait une raison pour laquelle elle était aussi distance avec moi. Pourtant nous ne nous connaissions pas... 


Ne me touches pas, dit-elle froidement en baissant aussitôt son arme.


Je soupirai fortement. Je ne l'avais pas touchée pour la toucher, mais simplement pour lui venir en aide. Je venais tout de même de lui sauver la vie, elle pourrait être plus reconnaissante. Pourtant, elle ne semblait pas l'être du tout. Merde, comment faire pour attirer son attention? J'optai pour agir de la même façon qu'elle. Je reculai donc vivement d'un pas, lui écrasant le bout de ma baguette sous son menton. C'était si facile... Je vis alors son bras se tendre comme le mien. Je ne pus m'empêcher de sourire. Attaquerait-elle réellement ? J'en doutais fortement. 


Ta maman t'as pas appris à dire merci lorsque quelqu'un te sauve la vie ? demandais-je sur un ton plus que cinglant. 


Je pris une grande inspiration. Son air sérieux m'indiquait grandement qu'elle était prête à attaquer à tout moment. J'avais une assez bonne vitesse de réaction, mais à une si courte distance j'en doutais. Je devais baisser ma baguette. M'excuser. Avant que l'un de nous ne fasse une erreur irréparable. Pourtant, mon bras resta bien tendu, ma baguette bien enfoncée dans sa peau. Je vis la rage envahir ses yeux et son visage.


Faith je t'en prie, baisse ton arme, murmurais-je sérieusement. 


Elle n'en fit rien. C'était maintenant à mon tour d'être sur la défensive. Elle ne devait pas m'attaquer. J'étais très bon en magie, et excellent dans l'art de la guérison, mais lorsque j'étais moi-même touché ou que la peur s'emparait de tout mon être, c'était comme si toute trace de magie en moi s'envolait instantanément. Et ça ne devait pas arriver. Pas ici. Pas devant elle. Du moins, pas de cette façon. Je fis un autre pas en arrière, décollant ainsi ma baguette de sa peau. 


Soudain, je lançai un cri de rage, jetant ma baguette au sol. Je vis la surprise sur le visage de Faith. Hors de moi, je plantai brusquement mon regard dans le sien, fronçant les sourcils.


POURQUOI AGIS-TU AINSI AVEC MOI? hurlais-je. 


Je pris alors une grande inspiration. Elle n'avait toujours pas abaissé sa baguette, je devais me la fermer avant de finir métamorphoser en crevette ou pire... mort. Cette fille avait l'air capable de beaucoup, bien que je ne sache pas ce qui me faisait dire ça. Je réussis à me calmer quelque peu.


J'ai juste des bonnes intentions avec toi, dis-je sur un ton plus doux. Je t'ai sauvé la face devant tous les gens du cours de potion. Je suis venu à ton ''rendez-vous'', croyant que c'était réellement un rendez-vous. Et là je te fais admirer la vue en haut et tu... tu... EH MERDE. 


Mon coeur battait la chamade. Je ne saurais dire si c'était par amour envers cette fille, par colère ou les deux. La seule chose que je savais, c'était que je ne quitterais pas cette tour sans avoir eu une marque de gentillesse de sa part. Je baissai le regard au sol, tentant de reprendre un réel calme qui durerait plus que dix secondes. Je pris le temps de bien respirer, avant de planter solidement mon regard dans celui de la Serdaigle.


Faith, crois-tu au coup de foudre? murmurais-je d'un ton déterminé.


Le message était assez clair. Je soutins son regard. Un coup de foudre. C'était cela que j'avais eu pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Moore
Étudiante de 7ième année | Capitaine de l'équipe de Serdaigle | Gardienne
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 28/05/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Amandier • Larme de Phoenix • 23cm

MessageSujet: Re: Premier rendez-vous   Lun 28 Juil 2014, 14:53

Il décida de pointer sa baguette vers moi quelques secondes après que j’aille baisser la mienne. Je retendis mon bras vers lui, l’air sérieux. Aller Faith as y... attaque. Je me concentrai énormément pour ne pas lui envoyer les vingt premiers sorts qui me passaient par la tête.


Ta maman t’as pas appris à dire merci lorsque quelqu’un te sauve la vie.


Ma mère est une moldus espèce de crétin, jamais elle ne pourrait faire ce que je fais en ce moment. Sale sang de bourbe.


Faith je t’en pris baise ton arme


Je n’en fis rien. Je me sentais menacer, en danger et je savais que je ne devais pas baiser ma garde. Aller attaque, c’est la seule chose que tu sais faire.


POURQUOI AGIS-TU AINSI AVEC MOI ? Hurla-t-il


J’eu peur et je ne pus m’empêche de resserrer mon emprise sur ma baguette. Aller Faith... tue, ce n’est pas si compliquer. Je sentais le feu bouillir en moi et je savais que s’il continuait comme ça j’allais exploser.


J'ai juste des bonnes intentions avec toi. Je t'ai sauvé la face devant tous les gens du cours de potion. Je suis venu à ton ''rendez-vous'', croyant que c'était réellement un rendez-vous. Et là je te fais admirer la vue en haut et tu... tu... EH MERDE.


Un rendez-vous... non mais il s’imaginait quoi que tu étais une petite nouille désespéré avec qui il pourrais coucher comme bon lui semble... après mure réflexion c’est ce que tu es Faith.


Faith, crois-tu au coup de foudre ?

Pardon ?!? C’était une blague là. Je devais sans doute paraitre complètement sous le choc parce que je venais de descendre ma baguette. N’importe quelle fille normale se serais jeter sur lui en ce moment et l’aurais couverts de millier de baiser... n’importe quelle fille sauf moi. Devais-je prendre cette phrase comme une déclaration d’amour... devais-je le croire, devais-je me sauver en courant, devais-je l’ignorer. Je restais sans voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Peterson
Étudiant de 7e année | Capitaine de l'équipe de Poufsouffles | Batteur
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 06/09/2010

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Blanc • Bave de Sombral • 31cm

MessageSujet: Re: Premier rendez-vous   Mer 30 Juil 2014, 20:23

Mes yeux plantés dans les siens, je voyais bien que j'avais créé un malaise. Ce n'était pas du tout voulu, bien entendu. C'était sorti bien malgré moi. En dix-sept ans, jamais je n'avais ressenti cela envers quelqu'un. Pas même mes parents. Cette fille était tout simplement différente... unique à mes yeux. Et je voulais qu'elle le sache. Pas le monde entier. Seulement elle. C'était la seule qui avait besoin de le savoir. Dire que je l'avais rencontrée seulement aujourd'hui, et qu'elle avait chamboulé mon univers et mes barrières. Je n'osais pas imaginer ce que serait la vie entière à ses côtés. 


Pourtant, Faith resta complètement muette. Je voyais bien que ce que j'avais dit l'avait bien choquée. Au moins j'avais attiré son attention. En effet, sa baguette était maintenant abaissée, et ses lèvres légèrement entrouverte, prouvant qu'aucun son n'était capable de sortir de sa bouche. J'avais envie de m'approcher d'elle, de la serrer dans mes bras afin d'humer le parfum de ses cheveux, mais je gardai mes distances. Je ne tenais pas à une deuxième scène. À la regarder ainsi muette, mon coeur battait la chamade. C'était à se demander si elle aussi ressentait quelque chose de son côté. N'importe quelle fille ayant été totalement indifférente aurait déjà réagi. Je fis un pas en sa direction, lui arrachant sa baguette des mains. Elle était réellement frappée, puisqu'elle n'eut aucune réaction. Je la jetai sur le sol, avec la mienne. De cette façon, je n'aurai pas droit à un maléfice ou un sort. Je pris tendrement sa main dans la mienne, du bout des doigts, comme par crainte.


Je t'en prie Faith, dis quelque chose, murmurais-je en relevant lentement son menton. 


Mes yeux se plantèrent de nouveau dans les siens. Mon coeur battait la chamade. Si elle ne me croyait pas, je pouvais bien lui montrer cela. Je pris donc sa main qui était déjà dans la mienne et j'allai la déposer contre mon torse. Même ma main par-dessus la sienne, je pouvais en sentir les battements accélérés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Moore
Étudiante de 7ième année | Capitaine de l'équipe de Serdaigle | Gardienne
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 28/05/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Amandier • Larme de Phoenix • 23cm

MessageSujet: Re: Premier rendez-vous   Jeu 31 Juil 2014, 11:32

Je t’en pris Faith, dit quelque chose.


Et si je n’avais rien à dire, et si j’avais simplement envie qu’il arête de s’acharner pour rien. Comment annoncer à quelqu’un que vous êtes un danger public, qu’une place vous est garder dans la plus grande prison du monde sorcier au cas où vous perdiez à nouveau les pédales Je suis sûre qu’il y a même ton nom de graver sur la porte. Je n’étais pas une sorcière de magie noire, mais bien des portes m’était fermer en raison de mon état mental. Je ne sentis pas sa main s’emparer de la mienne. Allez, casse-lui la main. Il la plaqua sur son torse au niveau de son cœur. Aller arrache le lui, tu en es capable. Je fus surprise de sentir les pulsations de ce dernier contre ma paume. S’en était trop pour moi, me genoux me lâchèrent et je me retrouvai au sol. Je savais que mes cheveux venaient de dévoiler mon «secret» si je pouvais appeler ça comme ça. Les sorciers à risque étaient marqués d’un code sur la nuque. Je m’efforçais de le cacher pour ne pas effrayer encore plus les gens, mais trop tard. Il n’avait qu’à chercher ce code dans un registre quelconque et tout les évènements serais dévoiler. Tout avec détails. Mon dossier était parsemé de photographie où l’on pouvait voir les nombreuses blessures que j’avais infligées à Brian, et aux infirmiers. Je ne m’étais pas laisser faire à Sainte-Mangouste et même s’ils nous confisquaient nos baguettes en y entrant, il y avait bien d’autre moyen d’attaquer quelqu’un. Un monstre, tu es un monstre Faith Moore. Je sentis mes yeux se remplir de larmes qui commencèrent rapidement à tomber sur le sol que je fixais, tête baisser. Tu es pathétique, tu me fais pitié. Je ne pouvais les empêcher de couler, mes premières larmes en trois ans. Je revoyais tout, tout. Le corps meurtris de Brian au sol, ainsi que l’infirmier de qui j’avais crevé un œil avec un caillou trouver au sol. Tout c’est évènement que j’avais fait alors que je n’étais pas tout à fait moi, mais qui avait tout de même causé mon emprisonnement.



Je suis un monstre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Peterson
Étudiant de 7e année | Capitaine de l'équipe de Poufsouffles | Batteur
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 06/09/2010

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Blanc • Bave de Sombral • 31cm

MessageSujet: Re: Premier rendez-vous   Ven 01 Aoû 2014, 14:13

Je vis facilement la surprise sur son visage lorsqu'elle sentit les battements prononcés de mon coeur. Ce n'était rien... Si elle était à l'intérieur de moi, elle comprendrait tout. Cependant, sans que je puisse la retenir, elle s'écroula sur ses genoux, la tête vers l'avant. révélant un coup plus qu'appétissant. C'est alors que j'y vis un numéro. Un code. C'était bien connu dans le monde des sorciers. Elle était considérée dangereuse. Je n'avais qu'à partir avec ce code à la bibliothèque, et tout concernant cette petite fleur me serait dévoilé. Mais je ne voulais pas. C'était violer son intimité. Si un jour j'avais à le savoir, ce serait par elle, de son propre gré. Je vis alors une goutte d'eau tomber contre le sol froid de la tour d'astronomie. Elle pleurait... Je poussai un long soupir, bien malgré moi, m'agenouillant à ses côtés. Je ne savais que faire pour la réconforter, ni que dire. 


Faith... Ce que tu as fait m'est égal, murmurais-je en faisant référence au code qui ornait sa nuque. Je n'ai pas peur de toi...


Je tendis une main tremblante vers sa tête, pour finalement la glisser dans sa chevelure bleutée. 


Regardes-moi Faith, dis-je d'une voix à peine audible. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Moore
Étudiante de 7ième année | Capitaine de l'équipe de Serdaigle | Gardienne
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 28/05/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Amandier • Larme de Phoenix • 23cm

MessageSujet: Re: Premier rendez-vous   Ven 01 Aoû 2014, 20:31

J’étais incapable de rien faire. Tu l’as toujours été, tu es une incapable. Je restais là, au sol à regarder mes larmes s’écraser sur la pierre froide de la tour d’astronomie. J’avais l’air ridicule. Il ne te manque que le nez de clown ma chérie. Cette voix, pourquoi elle ne se taisait jamais, même dans mon sommeil elle venait me terrifier, m’empêchant de dormir et de récupéré. Y’as que les humains qui ont besoin de dormir ma chère toi tu es un monstre, un vulgaire monstre dont personne ne voudra jamais.


Faith... Ce que tu as fait m’est égal. Je n’ai pas peur de toi.


Ça c’est parce que tu n’étais pas là. Tu ne dirais pas ça si tu avais assisté à la scène. Ça avait été affreux.


Novembre 22.
Nous venons d’accueillir une jeune femme blonde, répondant au nom de Faith Moore, l’adolescente à dut être maîtrisé par 3 sorciers avant de pouvoir l’embarquer. Elle démontre des signes d’instabilité mentale et de grande agressivité. Nous recommandons l’isolement pour une durée indéterminée.
GRAND DANGER, À SURVEILLER.


J’avais de la misère à me concentré, instinctivement j’avais ramené mes jambes vers moi et avait commencé à me balancer d’avant en arrière, comme lorsqu’ils m’avait laisser 3 mois, 24 jours, 13 heures, 58 minutes dans ma cellule d’isolement. Je représentais un trop grand danger pour les autres patients Je me demande bien pourquoi ils t’ont laissée sortir d’ailleurs.


Regardes moi Faith.


Je relevai difficilement les yeux avant de croiser les siens. Je ne sais pas pourquoi, mais je le serrai subitement dans mes bras. Comme si une force extérieure me forçait à faire ça. Je me décollai aussi rapidement de lui que je m’y étais agripper.



Désolée... je sais pas ce qui m’a pris.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Peterson
Étudiant de 7e année | Capitaine de l'équipe de Poufsouffles | Batteur
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 06/09/2010

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Blanc • Bave de Sombral • 31cm

MessageSujet: Re: Premier rendez-vous   Ven 01 Aoû 2014, 21:11

Je ne pus m'empêcher de soupirer. J'avais toujours attendu ma perle rare. Maintenant que je l'avais trouvée, je ne la lâcherais pas d'une semelle. Qu'elle veuille de moi ou non en tant que petit ami, je serai toujours là pour elle. Elle releva difficilement la tête, pour croiser mon regard. Je lui fis un petit sourire, comme pour l'encourager. Elle n'avait pas à avoir peur de moi, encore moins de me craindre. Je ne lui voulais absolument aucun mal, que du bien. Soudainement, elle fit la chose la plus impossible à mes yeux. Elle se jeta dans mes bras, me serrant de toutes ses forces contre elle. Ce fut si subit que je n'eus pas vraiment le temps de réagir. Faith se décolla aussi rapidement qu'elle était arrivée.


Désolée... Je ne sais pas ce qui m'a pris, murmura-t-elle.


Un autre sourire se glissa sur mes lèvres. Elle n'avait aucune raison de s'excuser. Je saisis tendrement son menton entre deux doigts, la forçant à me regarder. Elle était si belle, même en détresse. J'eus envie de goûter à ses lèvres, là maintenant. Mais mon fort intérieur m'en dissuada fortement. 


Me crois-tu? murmurais-je. Lorsque je te dis que je ne te veux aucun mal?


Ma main disponible alla saisir le creux de son dos pour la ramener lentement contre mon torse. N'ayant plus sa baguette, elle ne pouvait pas m'attaquer, si ce n'était que physiquement. Je me savais très capable de la maîtriser, si cela avait à arriver.


Tu me fascines, lui soufflais-je au creux de l'oreille. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Moore
Étudiante de 7ième année | Capitaine de l'équipe de Serdaigle | Gardienne
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 28/05/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Amandier • Larme de Phoenix • 23cm

MessageSujet: Re: Premier rendez-vous   Sam 02 Aoû 2014, 21:17

Me crois-tu lorsque je te dis que je ne te veux aucun mal ?


Je savais intérieurement qu’il ne voulait blesser personne, mais c’était de moi que j’avais peur. De mes réactions totalement imprévisibles. Autant je pourrais sans doute lui sauter dessus, autant je pourrais le tuer... dans la même journée. Je sentis sa main se poser dans mon dos et m’attirer contre lui. Où est passé ta volonté l’incapable.


Tu me fascines.



C’était un compliment ou une insulte ça. Fasciner, je n’étais pas un sujet de laboratoire et je n’avais AUCUNE envie d’être un sujet d’expérience. Mets-toi en colère Faith. Étrangle-le. Bordel fait quelque chose bonne à rien. Je sentis les larmes me remonter, sans raison aux yeux. J’étais fatiguer et je crois que ça affectait mes émotion. Je restai muette, j’étais bonne pour ça. Je sais que je pris beaucoup de temps parce que je finis par m’endormir là. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Peterson
Étudiant de 7e année | Capitaine de l'équipe de Poufsouffles | Batteur
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 06/09/2010

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Blanc • Bave de Sombral • 31cm

MessageSujet: Re: Premier rendez-vous   Dim 10 Aoû 2014, 13:51

Muette. Voilà encore une fois ce qu'elle était. Et je n'y pouvais rien. Je ne pouvais pas forcer personne à parler, et encore moins cette petite fleur. Jamais je ne pourrais la forcer à rien. Cependant, c'était un bon départ, puisqu'elle n'avait même pas essayé de se défaire de mon étreinte. Je sentis mon chandail devenir quelque peu humide au niveau de son visage, mais je ne fis rien. Elle avait bien le droit de pleurer, comme tout le monde. Je resserrai par contre mon emprise sur elle, la serrant de plus en plus fort contre mon torse. Nous restâmes ainsi plusieurs instants. En fait, j'avais perdu la notion du temps. Mon coeur ne faisait que battre la chamade et ma tête avait envie d'exploser tellement c'était irréel. 


Lorsque je pus enfin reprendre contrôle de mes esprits, je vis que Faith était toujours contre moi. Je pouvais sentir sa respiration régulière. Je me décollai lentement d'elle, et fus surpris de constater qu'elle s'était endormie ! 


Faith, murmurais-je pour être bien sûr qu'elle dormait et qu'elle n'avait pas seulement fermé les yeux.


Ses paupières ne bougèrent pas du tout, et sa respiration ne changea nullement. Je remontai donc ma main dans le haut de son dos, glissant ma main sous son aisselle. Puis, je me penchai afin de glisser ma seconde main derrière ses genoux, la soulevant comme une petite princesse. Je repris possession de nos baguettes, et je les glissai dans les poches arrières de mon jeans. Je retournai près de la rambarde, fixant la noirceur de la nuit. Puis, mon regard se jeta en bas. Je pris une grande inspiration. J'avais longuement fait peur à ma nounou avec ce tour-là, et j'étais probablement un des seuls sorciers sachant le faire. 


Je mis un premier pied sur le muret, suivi du deuxième. Quiconque monterait les marches à ce moment précis penserait que j'allais me suicider avec Faith. Mais ce n'était pas le cas. Je fermai les yeux, mettant un pied dans le vide, puis l'autre. Je savais que c'était de l'herbe qui m'attendait. Je me concentrai donc fortement, envoyant toute la magie qui se trouvait en moi dans la plante de mes pieds. Puis, j'atterris brusquement contre le sol. Mes jambes auraient du se casser, mais elles n'en firent rien. En fait, c'était à peine si j'avais senti mon atterrissage. Je rouvris les yeux, satisfait de voir que Faith dormait toujours. Je ne voulais pas la ramener à son dortoir. De toute façon, je n'avais aucune idée de où il était. Et je ne voulais pas plus la ramener dans le mien, puisque tout le monde nous verrait, et je ne croyais pas que c'était ce qu'elle désirait... Des rumeurs sur nous deux dès la rentrée scolaire... Je pris donc direction de la forêt interdite. Je savais bien qu'elle était interdite aux étudiants, mais à dire vrai, je m'en fichais pas mal. 


Je marchai donc quelques instants jusqu'à l'orée de la forêt. Ça ne servait à rien de m'y enfoncer plus profondément. Personne ne nous voyait d'ici. Un grand saule pleureur ornait cette partie de la forêt. Je me glissai donc sous ses longues branches, déposant Faith sur le sol. Je n'avais nullement besoin de jeter des sortilèges de protection, puisque Poudlard était déjà fortement protégée. Par contre, des couvertures ne seraient pas de refus. Un ''Accio'' était trop voyant, alors je préférai ''emprunter'' des couvertures à une petite auberge de Pré-au-Lard. Me concentrant fortement, elles apparurent instantanément. J'avais remarqué que les élèves de Poudlard n'apprenaient pas cette magie. Pourtant en Australie c'était très populaire. 


J'étendis une première couverture contre le sol, y couchant Faith, puis je pris place à ses côtés, nous recouvrant de l'autre drap. J'eus un petit frisson. La nuit était fraîche. Un feu de camp serait trop voyant. 


Flambios, murmurais-je, baguette à la main.


Le bout de ma baguette s'illumina de feu. Je pris donc le loisir d'écrire bonne nuit en flamme, juste au-dessus de nos têtes, propageant une continuelle chaleur. Puis, je ramenai le petit corps de Faith contre le mien avant de m'endormir dans le parfum de sa chevelure.

HJ// À toi de continuer dans la Forêt Interdite Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premier rendez-vous   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premier rendez-vous
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» Premier Rendez-vous [PV Danny Sneals]
» Le premier rendez-vous (Matt&Emma)
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» rendez-vous a 2 setaka et elbastino

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard - Next Gen :: Poudlard :: Tour d'astronomie-
Sauter vers: