Poudlard - Next Gen

Qu'est devenu Poudlard après le départ d'Harry?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vas y doucement... s'il te plaît.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Vas y doucement... s'il te plaît.    Sam 05 Juil 2014, 17:43

Vas manger, je m’occupe de lui, dit-il en posant ses lèvres contre la peau de mon cou, me faisant frissonner.
Il me souleva de terre en plaçant un de ses bras sous mes jambes et l’autre dans mon dos. J’appuyai ma tête contre son torse fermant les yeux. J’étais confortable.
On va aller à ma salle commune nettoyer tes pieds, et je vais te prêter des chaussettes.
Je refusais qu’il m’emmène dans la salle commune des Gryffondor, je ne voulais pas me retrouver entourer de rouge et or qui me dévisagerais. Je ne voulais pas me retrouver dans la salle commune des Serpentard, premièrement JAMAIS nous ne révélerions l’emplacement exact de notre salle commune et deuxièmement nous ne révélerions encore moins le mot de passe de celle-ci. Liam avançait vers le septième étage.
Arrêtes, s’il te plait.
Je vis un regard d’interrogation sur son visage, je savais qu’il ne m’écouterait pas si je ne lui fournissais pas une raison valable.
Sa me met trop mal à l’aise.
Je crois que j’avais eu l’avantage puisque je le vis changer de direction, je ne savais pas ou il voulait me mener, mais j’allais vite prendre le contrôle.
Descends dans les cachots.
Par pitié faite qu’il m’écoute pour une fois. Je le vis prendre la direction des cachots. Je le guidai jusqu’à une porte... ma porte. J’avais élu domicile il y a un an dans une pièce inoccupé (et que mon père m’avait aidé à obtenir) je murmurais tout bas le mot de passe, en fourche langue bien sûr, pour éviter qu’il ne découvre ce qu’il était. La porte s’ouvrit et nous entrâmes. La pièce était de taille moyenne, une chambre et une salle de bain s’y trouvait. Il me déposa sur mon lit et se dirigea directement vers la salle de bain, sans doute pour trouver de quoi nettoyer mes blessures.
Accio repas
Je ne voulais pas me rendre dans la grande salle pour le repas, premièrement parce que nous devrions nous séparer parce que je n’étais pas prête à emmener un Gryffondor à notre table comme je n’étais pas plus prête à aller à la table des rouge et or. Je pensais manger dans ma chambre privée. Le repas arriva et je commençai à manger avec appétit, et oui je n’attendais même pas le retour de mon copain. Il revînt quelques secondes plus tard une bouteille d’alcool à friction en main et une serviette. Je vais hurler je le sens.

Si tu reçoit un coup de pied au visage, c’est pas ma faute.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 496
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 22

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: Vas y doucement... s'il te plaît.    Mar 08 Juil 2014, 14:59

J'obliquai vers les escaliers, ma princesse dans les bras. Nous devions faire vite, puisque Marianas se trouvait encore coincé dans cet endroit de malheur. Qui sait? Peut-être qu'il était attaqué en ce moment-même par cette chose qui avait foutu une frousse à Ani et moi. Je soupirai à cette pensée. Nous devions vraiment nous dépêcher. Je mis un pied sur la première marche, mais ma copine arrêta subitement ma montée. Qu'y avait-il encore?


Arrêtes s'il-te-plaît, dit-elle alors. 


Sans me poser de question, j'exécutai son ordre, en posant un regard découragé dans le sien. Était-elle seulement consciente que nous serions sans doute responsables s'il arrivait quelque chose à ce Poufsouffle?


Ça me met trop mal-à-l'aise, murmura-t-elle en détournant le regard.


La salle commune des Gryffondors était pourtant déserte à cette heure-ci de la journée, mais comme je n'avais pas envie qu'elle me fasse une scène, je rebroussai chemin. Je voulus me diriger vers l'infirmerie, mais encore une fois elle déjoua mes plans, ce qui me fit soupirer fortement.


Descends dans les cachots, m'ordonna-t-elle.


Étrangement, je lui obéis. J'étais sans doute vraiment exténué de cette journée. J'avais pas l'habitude de baiser plusieurs fois en vingt-quatre heures, et tout le stress et la douleur vécu à cause de ce fantôme de malheur avait eu raison de moi. Je descendit donc dans les sous-sols, endroit que je détestais à mort. Mais avec chance, elle m'emmenait à sa salle commune, ce qui avait piqué bien plus que ma curiosité. J'avais toujours voulu y aller, il fallait bien l'avouer. Cependant, nous arrivâmes devant une simple porte en bois. Anita murmura quelque chose en Fourchelangue, que je m'empressai de mémoriser. La porte s'ouvrit dans un grincement, laissant place à une chambre. Ce n'était pas leur salle commune, c'était évident, mais Anita semblait avoir élu domicile ici. Je haussai les épaules et entra, la déposant sur son lit moelleux. Mon regard parcourut un moment la pièce, à la recherche de quelque chose pour la soigner. Je vis alors une salle de bains, et m'y dirigeai machinalement. Je fouillai rapidement, trouvant une bouteille d'alcool ainsi qu'une serviette et des bandages. Je revins vers Anita, soupirant de la voir s'empiffrer ainsi. Elle avait faim, j'étais d'accord, mais comment pouvait-elle s'isoler ainsi pour manger ? Je déposai tout ce qui se trouvait dans mes mains sur son lit, puis elle me jeta un regard noir. Génial.


Si tu reçois un coup de pied au visage, c'est pas ma faute, dit-elle le plus sérieusement du monde.


Je ne comptais pas me faire frapper en cette belle soirée, ça c'était certain. J'avais déjà assez de mes côtes qui me faisaient atrocement souffrir, avec mes sélections de Quidditch demain... Je n'allais pas être à mon meilleur, c'était certain. 


J'enlevai le pan de ma chemise qui recouvrait ses pieds, puis je versai un peu d'alcool dessus. J'épongeai immédiatement avec la serviette, question d'amenuiser la douleur. Je répétai ceci quelques fois, avant d'enrouler ses pieds dans les bandages que j'avais rapportés. Je pris ensuite place à côté d'elle sur son lit, me couchant sur le dos, m'arrachant une plainte sourde. Je vis alors le regard d'Ani se poser sur moi, mais je n'en fis rien.


Tu sais que t'es jolie quand tu fronces les sourcils amour? dis-je avec un petit sourire en coin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: Vas y doucement... s'il te plaît.    Mer 09 Juil 2014, 12:01

Il retira doucement le bout de sa chemise qui me servait de bandage, m’arrachant une plainte silencieuse. Ma plaie se remis à saigner instantanément¸, je me retenais incroyablement de ne pas lui envoyer mon pied en plein visage. Les dents saisissant ma lèvre inférieure, meurtrissant cette petite chair douce. Il versa de l’alcool sur ma plaie. Je grognai malgré moi. J’avais l’impression que l’on déversa de l’acide dans mes veines je me retenais de ne pas hurler, mordant ma lèvres jusqu’au sang. Ma lèvre allait vite guérir, je le savais et si ça pouvait m’empêcher de hurler tant mieux. Il finit par réussir à panser la plaie sans trop d’inconvénients. Je me laissai tomber sur mon lit, j’avais maintenant affreusement mal à mon pied. J’étais exténue, vider de toute énergie. Je voulais bien dormir et ce pour longtemps. Liam s’installa à coter de moi, soupirant bruyamment. Merde, j’avais oublié la douleur de ses cotes. Je le regardai en fronçant les sourcils. Je devais l’emmener à l’infirmerie... cependant, je ne voulais plus quitter mon lit.


Tu sais que t’es jolie quand tu fronces des sourcils amour ? dit-il un sourire en coin.


Quelle idée avait-il derrière la tête encore. Je me remontai tranquillement afin que ma tête arrive sur mon oreiller. Bon il n’était peut être que dix-huit heures, mais j’étais épuiser. Rappelons que ma culpabilité m’avait empêché de dormir et que même si j’avais l’habitude des ébats réguliers il m’arrivait très RAREMENT (pour ne pas dire jamais) de m’y mettre trois fois en moins de vingt-quatre heures et surtout... dans des endroits NON conventionnel. Je dénouai ma cravate et la laisser tomber au sol à coter de mon lit (comme j’avais la fâcheuse habitude de le faire). Liam était toujours concentrer à regarder le plafond. Me laissant amplement le temps de faire ce que je souhaitais faire. Je retirai tout mes vêtements un à un avant de me glisser sous les couvertures. Ils se retrouvèrent tous au sol avec ma cravate... tous sauf un, son boxer. Je le tendis vers lui et il se retrouva à quelques centimètres de sa tête.


Je te rends ça, je n’en ai plus besoin, dis-je avec un sourire en coin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 496
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 22

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: Vas y doucement... s'il te plaît.    Mer 09 Juil 2014, 17:25

Voyant qu'Ani ne répondait pas, je détournai mon attention ailleurs. Le plafond, par exemple. Je posai mon regard à cet endroit, songeur. Mes sélections de Quidditch commençaient grandement à me stresser. Je ne savais même pas combien de personnes allaient être présentes. Ni s'il y en aurait assez... Et même s'ils étaient sept, qu'est-ce qui me dirait qu'ils étaient talentueux ? Je soupirai fortement. Être capitaine comportait beaucoup plus d'éléments que ce que les autres pouvaient bien penser. Heureusement que je n'étais pas préfet en plus ! Aussi aimé des professeurs que j'étais, je l'aurais probablement été, si je n'avais pas été suspendu pour la fin de ma quatrième année. Depuis mon entrée dans cette école, mes parents avaient parlé de ce poste. À quel point il était important que je l'obtienne. Malheureusement pour eux, ma fierté et mon honneur avaient passés en premier lieu. 


Je sentis Anita commencer à s'agiter sous les couvertures. Elle nuisait à ma concentration, le savait-elle ? J'eus envie de sortir ma baguette et de lui jeter un ''Immobilus'', mais comme je tenais à ma vie, je n'en fis rien. Cependant, cette image ne put que me glisser un sourire aux lèvres.


Je te rends ça, je n'en ai plus besoin, me dit ma copine.


En soupirant, je tournai mon regard vers elle, et sursautai lorsque je vis mes boxers à quelques centimètres à peine de mon visage. Je lui fis une grimace avant de m'en emparer et de les jeter à l'autre bout de la pièce. Je glissai alors mes mains sous ma tête et recommençai à fixer le plafond. Puis, j'y repensai. Ces boxers, elle les avait mis dans la Chambre des Secrets puisque j'avais déchiré son string. Ma tête tourna lentement vers Ani, et l'excitation s'empara à nouveau de moi lorsque je la vis complètement nue sur son lit. 


Tu fais vraiment exprès, murmurais-je.


À la vitesse d'un Éclair de feu, je me mis au-dessus d'elle, les deux bras de chaque côté de son visage. Je m'emparai alors brutalement de sa bouche. Oh oui, elle faisait vraiment exprès. J'avais envie de faire comme si rien était, d'ignorer le fait qu'elle était nue, mais j'étais incapable. Je mis fin au baiser, plantant mon regard dans le sien. 


C'est beaucoup plus convenable comme endroit non? dis-je avec un petit sourire amusé. 


J'oubliai momentanément Marianas, ma blessure et mes sélections de Quidditch. Ce soir, j'allais faire l'amour à ma petite-amie comme elle le méritait. Elle avait malheureusement déjà enlevé une partie du plaisir en retirant ses vêtements, mais bon. Je m'emparai à nouveau de ses lèvres, les embrassant amoureusement et langoureusement. Une de mes mains s'en alla caresser tendrement sa poitrine. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: Vas y doucement... s'il te plaît.    Ven 11 Juil 2014, 11:41

Tu fais vraiment exprès
Je ne voyais pas du tout de quoi il parlait, j’avais simplement sommeil et j’étais sous SOUS mes couvertures. Si juste le fait pour lui de savoir que j’étais nue, c’était son problème, pas le mien, bon d’accord je le provoquais peut être un peu, mais juste un peu. Il se précipita vivement au dessus de moi, appuyant ses bras des deux coté de ma tête avant de s’emparer vivement de ma bouche. Je souris malgré moi, bon d’accord j’avais un peu voulus qu’on en arrive là, mais bon ça il ne le savait pas et il n’avait pas besoin de le savoir.
C’est beaucoup plus convenable comme endroit non?

Oh oui, c’était un lieu beaucoup plus convenable, mais était-il convenable de s’envoyer en l’air... pour une quatrième fois, et ce alors que quelqu’un risquait sans doute sa vie dans un endroit lugubre en ce moment même... Pourquoi pas. Liam replongea sur moi s’emparant à nouveau de mes lèvres. Je sentis une de ses mains se faufiler sous la couverture pour atteindre ma poitrine. Je prolongeai le baiser durant un bon moment, sentant ses caresses devenir de plus en plus présente. Je devais me contenir pour ne pas lui arracher tout ses vêtements d’un coup, mais ses caresses ne m’aidaient aucunement à garder mon sang froid. Je laissai mes doigts déboutonner sa chemise, au bout de trois boutons se fut plus fort que moi je tirai violement la chemise pour qu’elle s’ouvre, faisant voler les quelques boutons restant un peu partout dans la pièce. Heureusement qu’elle était déjà abimer sinon je m’en serais voulus a mort. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 496
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 22

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: Vas y doucement... s'il te plaît.    Lun 14 Juil 2014, 20:16

Je l'embrassai longuement, et le fait qu'elle prolonge mes baisers me faisait sourire. J'avais envie d'arrêter. De l'embrasser et de lui souhaiter une bonne nuit avant d'aller dans mon dortoir. Mais j'en étais incapable. J'avais peur qu'elle pense que je la désirais seulement pour son corps comme tous les autres mecs. J'aurais bien beau dire n'importe quoi, je ne prouvais absolument rien de mon amour avec elle en ce moment. Je prouvais nul autre que du désir. Pourtant, je continuais d'embrasser avidement ses lèvres alors que mes mains parcouraient délicieusement sa poitrine si parfaite. Je sentis alors qu'elle commençait à déboutonner ma chemise, sans pourtant réussir à se rendre jusqu'à la fin. Ani arracha subitement mon vêtement, découvrant mon torse. Heureusement que j'avais déjà déchiré ma chemise plus tôt dans la journée... Mais bon, on pouvait dire qu'elle se vengeait pour son string ? Je lui mordis la lèvre inférieure avant de mettre fin à notre étreinte. Je soupirai fortement avant de me laisser retomber à ses côtés.


J'ai pas envie que... commençais-je. 


Les mots se bloquèrent dans ma gorge. Je ne savais pas du tout comment aborder ce sujet. Je savais que ça ne devait pas la déranger de baiser ainsi, aussi souvent. Mais si je me questionnais ainsi, elle devait probablement le faire de son bord également. Il fallait certainement penser au fait que nous étions un tout nouveau couple, mais à mes yeux ça ressemblait plus à une relation de baise qu'autre chose. Je soupirai fortement avant de tourner mon regard vers elle.


On devrait s'arrêter, murmurais-je.


C'était excessivement difficile de regarder ainsi son divin visage sans lui sauter dessus à nouveau. J'avalai ma salive de travers, tentant de résister à l'envie et aux pulsions de mon corps. Ma main se glissa soudainement sous le creux de son dos, l'emmenant par-dessus moi. Je caressai sa joue du revers de la main, plantant mon regard dans le sien. 


Je t'aime, murmurais-je avant de succomber à nouveau à l'envie de goûter ses lèvres.






HJ: CECI ÉTAIT MON 100IEME MESSAGE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: Vas y doucement... s'il te plaît.    Mar 15 Juil 2014, 20:58

Je sentis ses dents mordiller ma lèvre inférieure. Bordel, pourquoi s’amusait-il tant à me provoquer. J’avais envie de prendre le dessus sur lui, là tout de suite maintenant. De lui monter dessus et de le chevaucher durement et longuement. Il arrêta son geste et se laissa tomber sur le coté.
J’ai pas envi que...
Pas envi de quoi, de moi. J’étais vexé d’une certaine façon. Je voulais savoir qu’il me désirait, que je lui plaisais, mais en ce moment j’avais plutôt l’impression qu’il s’était déjà tanné de moi. Je soupirai malgré moi, je n’avais aucunement envie qu’il me prenne pour une gamine, mais je n’avais pas plus envie qu’il se tanne déjà de moi.
On devrait s’arrêter...
Et voilà, je suis ridicule, il s’apprête à prendre ses choses et à se tirer me disant que c’était bien mais que notre bout de chemin ensemble étais maintenant terminer... déjà. Je retenais difficilement mes larmes, j’avais envie de pleurer, de me rouler en boule dans mon lit et de ne plus jamais en sortir. J’étais complètement ridicule... comme toujours. Je sentis sa main au creux de mon dos me basculant au dessus de lui, sa main se dirigea vers ma joue, la caressant doucement. Il planta son regard dans le mien, sa y est je le sens, c’est le moment. Ani ne flanche pas, ne flanche pas sous ce regard... SON regard celui qui ta tant fasciner il y a cinq ans.
Je t’aime, dit-il avant de plaquer ses lèvres contre les miennes.
Je le savais... attendez quoi ?
Qu’est ce que tu viens de dire, dis-je  sous le choc.
J’étais vraiment surprise par ce qu’il venait dire, j’étais certaine qu’il s’amusait avec moi en ce moment, sinon m’aurait-il repoussé il y a moins de quelques minutes. J’avais envie de pleurer de joie, de tristesse, de je ne sais trop quoi. Je savais malheureusement que mon bonheur était toujours de courte durée. C’était comme ça chez les sangs purs. Je plongeai mes yeux dans les siens et j’y vis quelque chose. Je savais qu’il disait la vérité. Je plongeai sur lui, m’emparant avidement de ses lèvres, mes seins frôlaient sa poitrine, mes mains se dirigeant fiévreusement vers son pantalon dont je défis le bouton en un éclair.

Tu vas me rendre folle, dis-je avec un petit sourire en coin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 496
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 22

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: Vas y doucement... s'il te plaît.    Mar 15 Juil 2014, 23:26

Je l'embrassai ainsi pendant un long moment. Un baiser passionné, amoureux, voire délectable. Des petits chatouillements venaient picoter mon être tout entier. J'étais gêné d'aimer, mais également l'homme le plus à l'aise au monde. Mes lèvres ne voulaient plus quitter les siennes, c'en était pêché.


Qu'est-ce que tu viens de dire, demanda alors Anita, visiblement choquée.


Je ne pus m'empêcher de hausser un sourcil. Mais de quoi parlait-elle encore? Je vis plusieurs émotions se succéder sur son visage de poupée, sans pour autant s'arrêter sur aucune en particulier. J'attendis donc patiemment qu'elle livre la marchandise. Soudain, elle posa son regard vairon dans le mien, faisant arrêter mon coeur. Combien de fois le ferait-elle arrêter de battre ainsi? Je n'eus cependant pas le loisir d'y penser davantage puisqu'elle s'empara voracement de mes lèvres, ce qui, je devais bien l'avouer, ne me dérangeait guère. J'aurais bien aimé pouvoir lui retirer ses vêtements un par un et parsemer du même coup son corps de baiser, mais elle ne m'en avait pas laissé le plaisir. Je n'avais qu'à m'imaginer en train de le faire, ça reviendrait au même, puisque mon imagination était débordante. Je n'eus même pas le temps de l'imaginer vêtue que ses seins frôlant mon torse me firent frissonner, me ramenant sûrement et durement à la réalité. Je sentis alors mon pantalon devenir plus lousse, me signifiant qu'elle en avait détaché le bouton. Elle mit alors fin aux baisers, le temps de prononcer quelques mots, que je ne pourrai jamais oubliés.


Tu vas me rendre folle, murmura Ani avec un petit sourire aux lèvres. 


Ma main droite caressa tendrement sa joue, descendant lentement le long de son cou, parcourant ensuite sa poitrine pour aller se poser délicatement contre le creux de son rein. Nos regards ainsi perdus l'un dans l'autre, j'étais capable d'oublier le monde entier.


Je t'ai déjà rendue folle, murmurais-je moqueusement d'une voix rauque.


Je ne pus m'empêcher de m'emparer à nouveau de ses lèvres, les goûtant comme si c'était la dernière fois en ce monde que j'allais le faire. Une chose était certaine, j'avais vraiment hâte d'annoncer la nouvelle à mes parents. D'un sens ils n'ont rien à dire, puisqu'elle est une sang-pure, contrairement à Émilie. Cependant, je n'avais aucune idée si ma famille et la sienne étaient en rogne, en bons termes ou simplement inconnues l'une de l'autre. La seule chose que je savais était que peu importait la situation. Anita Bloodgut était, est, et allait être ma copine. 


Je mis alors à nouveau fin au baiser, me saisissant la lèvre inférieure avec mes dents. Elle était si parfaite, et j'espérais seulement qu'elle le savait. 


Je suis complètement fou amoureux de toi, mumurais-je d'une voix infiniment douce. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: Vas y doucement... s'il te plaît.    Mer 16 Juil 2014, 21:29

Sa main droite parcourra mon être tout entier. Commençant par agresser doucement ma joue avant de délicatement se poser contre ma hanche. Son regard doux dans le mien, j’avais envie de flancher, de dire adieu à ma raison et de lui faire l’amour durement et longuement, là tout de suite maintenant. Mais avais-je réellement envie d’une relation principalement charnelle. Je me sentais presque honteuse d’autant le désiré, je finis par flancher, baissant les yeux de son regard qui me transperçait jusqu’à l’âme.


Je t’ai déjà rendue folle.


Je ne pus m’empêcher de sourire bêtement, mais ce ne fut que de courte durée car rapidement il reprit possession de mes lèvres, les dévorants avidement. Ce baiser me fit divaguer un peu, me laissant me demander de quoi aurait l’air un avenir avec lui. Mon père le prendrait sans doute bien, mais pour mes grands-parents c’était une toute autre histoire et malheureusement, les familles comme la mienne étaient bien trop souvent selon moi. Uni de génération en génération. Il mit fin au baiser.


Je suis complètement fou amoureux de toi.


Je plongeai mon regard dans le sien, tentant de décerner une quelconque parcelle de mensonge dans ses yeux, mais impossible. Tout ce qui y était visible était de l’amour, de la passion... de l’honnêteté.



Retire tes vêtements... maintenant, dis-je en me glissant sous les couvertures.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 496
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 22

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: Vas y doucement... s'il te plaît.    Jeu 17 Juil 2014, 15:52

A mes paroles, elle plongea son regard dans le mien, comme si elle y cherchait quelque chose. J'en fus surpris. Il fallait bien dire que j'étais reconnu pour mon honnêteté. Pourtant, elle semblait chercher un quelconque mensonge dans mes yeux. Je ne mentais pas. Surtout pas sur un sujet aussi délicat et sensible que l'amour. J'avais été blessé par une fille une fois, et je ne souhaitais ce genre de blessures a personne. Alors ce n'était certainement pas moi qui allait les infliger. Anita sembla cependant trouver ce qu'elle cherchait, puisqu'elle se glissa sous les couvertures.


Retire tes vêtements... Maintenant, m'intima-t-elle sur un ton qui ne recommandait aucune réplique. 


Je ne pus m'empêcher de sourire. Elle était vraiment surprenante. Il ne me restait que mon pantalon, déja déboutonné ainsi que mon boxer. Je me retournai par-dessus elle, lui arrachant un long baiser amoureux avant de me lever du lit, lui faisant face. Elle se retourna sur le côté, de façon a pouvoir mieux m'observer. Ce geste m'arracha un sourire. Elle était bien la première fille avec laquelle j'étais a l'aise de me mettre nu et de baiser a la lumière. Je plantai mon regard durement dans le sien, même si je savais que le sien n'y resterait pas longtemps. Lentement et sensuellement, je retirai lentement mon pantalon, lui lançant par la suite au visage. Je ne pus m'empêcher d'éclater de rire voyant sa mine déconfite. Je pris une grande inspiration, m'attaquant du même coup a mes boxers. Étrangement, mes mains tremblaient. J'espérais grandement qu'elle ne remarquerait absolument rien. Je les retirai lentement, les laissant choir ensuite sur le sol. Puis, pour la faire rire, je fis un tour sur moi-même, comme si j'étais une marchandise a vendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: Vas y doucement... s'il te plaît.    Ven 18 Juil 2014, 20:33

Je le voyais sourire à ma réplique et franchement, cela m’agaçait. Pourquoi ne m’obéissait-il pas dans la seconde, je n’allais pas lui sauter dessus et presque le violer après tout... quoique à bien y penser... Il finit par se décider à agir, je me retournai sur le coté pour avoir une meilleur vue du spectacle qui s’offrait à moi. Je reçu son pantalon en pleine tronche... Personnellement, je détestais recevoir quoique se soit en pleine tronche. Je le retirai de mon visage pour le laisser tomber au sol que déjà je le voyais s’en prendre à son boxer. Je me mordis la lèvre en reprenant ma position. Optimisant ainsi la vue qui se déployait devant mes yeux. Il se décida (enfin) à retirer son sous vêtement m’offrant ainsi une vue parfaite sur son corps. Il ne put s’empêcher de tourner sur lui-même comme si il était à vendre ce qui me fit échapper un long soupir avant de me retourner dans mon lit et de regarder le mur. Je savais qu’il allait se fâcher, mais je savais aussi qu’il ne quitterait pas cette pièce surtout lorsque je sentis quelqu’un (LUI) se faufiler sous les draps à coter de moi. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 496
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 22

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: Vas y doucement... s'il te plaît.    Sam 19 Juil 2014, 16:31

Lorsque j'eus fini mon petit manège, je pus l'entendre soupirer. Je fronçai donc les sourcils, quelque peu fâché de la situation. Je la vis se retourner face au mur, bien enfouie sous les couvertures. Je croyais dur comme fer qu'elle avait l'intention de faire l'amour a nouveau. Il fallait croire que je m'étais trompé. Je soupirai donc a mon tour, me glissant lentement sous les couvertures, prenant le soin de ne pas la toucher. Je lui fis dos, le regard baissé au plancher. Je poussai de nouveau un long soupir, prouvant la grandeur de mon découragement. Comment pouvait-elle demander a un mec de se dévêtir si ce n'est ni pour le regarder, ni pour le toucher? Mes pensées commencèrent a dévier lentement vers notre première baise ensemble, dans la salle de classe de métamorphose. Je ne pus m'empêcher de sourire a cette pensée. Mon sexe commença a gonfler lentement alors que  je revis son regard dans le mien avant qu'elle appose sa bouche contre mon sexe. Aoutch... Elle était si douée que c'en était pas humain. Je me mordis la lèvre inférieure, revenant a la réalité. Ça y était. J'avais envie qu'elle me fasse une fellation du tonnerre. Mon orgueil cependant me recommanda de rester dos a elle. Mon membre se dressait lentement, et je ne pus m'empêcher de poser ma main solidement dessus, échappant un gémissement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: Vas y doucement... s'il te plaît.    Sam 19 Juil 2014, 19:03

Je sentais du mouvement à coté de moi, subtile, mais du mouvement quand même... il n’était tout de même pas en train de faire ce que je croyais là. Je me redressai doucement m’assurant de ne faire aucun bruit ou aucun geste brusque qui attirerais son attention. Je l’entendais gémir faiblement à coté de moi tout en remarquant que le drap bougeait dans un mouvement de va-et-vient. Je me mordis la lèvre inférieure pour ne pas pouffer de rire. J’avais réussis à le provoquer et franchement j’en étais TRÈS heureuse. Je me retournai doucement en évitant toujours d’attirer son attention. Il ne s’était rendu compte de rien. Je passai ma main au dessus de sa taille avant de me saisir soudainement de sa verge bien tendu le faisant sursauter.

Tu sais que c’est marrant te provoquer, lui dis-je moqueusement en lui mordillant l'oreille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 496
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 22

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: Vas y doucement... s'il te plaît.    Dim 20 Juil 2014, 19:57

Ma main serrée contre mon sexe, mes dents mordant ma lèvre afin d'étouffer un autre potentiel gémissement, la tentation me gagnait de plus en plus. Si je commençais a me toucher, est-ce qu'elle allait être tentée ? Une chose était sûre. Si c'était elle qui commencerait a se toucher, il était certain que je l'observerais quelques instants avant de lui sauter littéralement dessus. Anita qui se touche... Mes pensées dévièrent lentement vers cette image, m'allumant davantage. Ma main resserra alors son emprise contre ma verge, entamant de longs mouvements de va-et-vient. Je commençai a haleter fortement, ce qui allait sans doute attirer l'attention d'Anita assez rapidement. Je n'y tenais pas réellement, mais je ne pouvais plus m'arrêter. La vision de ma copine en train de se masturber se faisait de plus en plus vraie, voire que je le vivais en cet instant. Un gémissement s'échappa de ma bouche bien malgré moi. Eh merde, j'allais avoir l'air vraiment ridicule de me masturber a côté de ma petite-amie complètement nue. De fait, je sentis une autre main que la mienne se saisissant durement de mon membre, ce qui me fit sursauter.


Tu sais que c'est marrant te provoquer, murmura-t-elle sensuellement près de mon oreille avant de la mordiller.


J'eus envie de me retourner et de l'attacher, afin de la fouetter pour lui donner une leçon, mais je n'en eus pas le temps. Elle entama rapidement un mouvement semblable au mien, voire plus habile. Je fermai les yeux, me mordant instantanément la lèvre. Elle m'avait eu. Complètement. Je ne la laissai pas plus longtemps jouer ce petit jeu. Je me retournai vivement, grimpant par-dessus elle, mes coudes me retenant de chaque coté de sa poitrine. Mon membre bien tendu se frottait contre son bas-ventre, sans que je ne bouge. Je m'emparai avidement de ses lèvres.


Ne me fais plus jamais un coup du genre, murmurais-je entre deux baisers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: Vas y doucement... s'il te plaît.    Dim 20 Juil 2014, 20:29

Je continuais mon manège un petit moment avant qu’il ne vienne prendre le dessus. Je sentais son membre dur frotter contre mon intimité et je savais qu’il devait se rendre compte que son petit jeu en solitaire m’avait allumée. Je me sentais déjà bien humide et je priais le bon dieu pour que Liam ne s’en rende pas tout de suite compte. Il s’empara vivement de mes lèvres, comme si sa vie dépendait de ce baiser.


Ne me fais plus jamais un coup du genre, dit-il tout en continuant ses baisers.


D’accord, répondis-je avec un sourire en coin. La prochaine fois je vais te laisser te satisfaire en solitaire, finis-je moqueusement.



Je le sentis se raidir, et oui je savais où frapper et j’étais assez fière de mon coup. Je savais qu’il allait se venger d’une façon ou d’une autre et j’espérais que se serait en m’offrant notre meilleure baise. Je le vis glisser sa main sous mon oreiller. Et merde faite qu’il ne le trouve pas...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 496
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 22

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: Vas y doucement... s'il te plaît.    Lun 21 Juil 2014, 17:23

Je l'embrassai longuement et amoureusement. Je savais qu'elle mourrait d'envie de répondre un truc chiant ou simplement moqueur, mais je n'avais pas envie de lui en laisser le loisir. Pourtant, ce fut elle qui mit fin aux baisers, plantant son regard vairon dans le mien. Un petit sourire se glissa sur le coin de ses lèvres. À quoi pensait-elle encore ? Je ne pus m'empêcher de laisser tomber un bruyant soupir, sans qu'elle aie pourtant pu dire le moindre mot.

D'accord, dit-elle de sa petite voix. La prochaine fois je vais te laisser te satisfaire en solitaire.

Je me raidis brusquement, fronçant les sourcils du même coup. Elle osait, je devais lui donner ça. Aucune autre fille dans sa position n'aurait osé me dire quelque chose du genre. Et ça me plaisait. Ce n'était pas pour rien que c'était Anita qui était sous moi en ce moment, complètement nue et pas une autre. Mes yeux passèrent des siens à sa poitrine. Elle était si parfaite... Afin de rapprocher nos corps, je glissai ma main lentement sous son oreiller. Mon torse frôlait maintenant ses seins, et je pus la sentir frissonner. Je savais très bien comment posséder une fille, et celle-là je la possédais plus que bien. En un rien de temps j'avais appris ses faiblesses, et elle avait appris les miennes. Je crois qu'au fond, cela prouvait que nous étions faits l'un pour l'autre. J'allai lui voler un rapide baiser sur ses lèvres, regardant au plus profond de ses yeux. Je l'aimais tant, et je ne lui dirais jamais assez. La prochaine fois que j'allais aller à Pré-au-Lard, j'allais devoir remercier madame Rosemerta pour ses bonnes bières-au-beurre.

Ma main continua de glisser sous son oreiller, jusqu'à heurter le mur. Je retenai un juron, jusqu'au moment où je me rendis compte que ce n'était pas le mur, mais bien un objet. Quel genre d'objets pouvait-elle garder sous son oreiller ? C'était peut-être un journal intime... Non, un journal intime n'avait pas une forme cylindrique et une texture comme celle-là. Soudain, j'écarquillai les yeux. Je vis Anita faire de même. Elle ne devait probablement pas tenir à ce que je mette la main là-dessus, j'étais prêt à parier.

Vif comme l'éclair, je dégageai le jouet de sous l'oreiller, me mettant spontanément sur mes genoux. Je le secouai sous son nez, un sourire aux lèvres.

Toi aussi, tu peux te satisfaire seule, dis-je moqueusement en lui lançant son vibrateur contre son bas-ventre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: Vas y doucement... s'il te plaît.    Lun 21 Juil 2014, 20:35

Je vis sa face changer et merde... il était tombé dessus. Je me sentis rougir je n’avais aucune envie qu’il sache... du moins pour le moment que j’avais en ma possession un objet de ce genre. Je le vis se redresser rapidement agitant mon vibrateur sous mon nez. J’étais vraiment gêner de cette situation et surtout je priais pour qu’il ne fasse pas le tour de ma chambre à la recherche d’autre objet de ce genre... qu’il trouverait. Je me concentrais pour ne pas montrer que j’étais trop gêné, mais ça devait sans doute paraitre sur mon visage.

Toi aussi tu peux te satisfaire seule, dit-il en balançant mon vibromasseur sur mon bas ventre.

Sa y est je rougissais à pleine vue... il était évident que je me satisfaisais parfois... mais je détestais l’avouer. Je devais réfléchir à une idée pour renverser les rôles.


On peut l’essayer si tu veux, lui dis-en me mordant la lèvre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 496
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 22

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: Vas y doucement... s'il te plaît.    Mer 23 Juil 2014, 16:47

Je n'eus même pas prononcer ma phrase qu'elle était déjà rouge. Cela empira fortement alors qu'elle reçut son vibromasseur contre le bas de son ventre. Je ne pus m'empêcher d'éclater de rire devant la situation. Non pas parce qu'elle se satisfaisait, pour cela c'était normal. Mais simplement par son embarras. Je ne pouvais pas la blâmer de se masturber, puisque moi-même je le faisais assez régulièrement... surtout durant les vacances. Je n'avais pas de voisine mignonne ou sexy avec qui baiser, j'étais totalement perdu en campagne, avec pour seuls voisins des champs, des lacs et des forêts. Je la vis essayer de se ressaisir, donc je repris un visage normal. 


On peut l'essayer si tu veux, dit-elle en se mordant la lèvre.


AH ! C'était trop sexy une femme qui se dévorait ainsi la lèvre, elle en particulier. Me proposait-elle réellement d'essayer ça ? Un petit sourire se glissa sur le coin de mes lèvres. Elle était vraiment surprenante. Je m'attendais à recevoir son jouet en plein visage, suivi d'une colère hors du commun. Ça aurait donné une baise sauvage... Mais celle-ci s'avérait beaucoup plus intéressante. Je retournai lentement sur le lit, prenant place en face d'elle, plantant mon regard dans le sien. 


On essaye pas ça sur moi, je t'avertie, lui dis-je en lui faisant un clin d'oeil.


Ani roula alors des yeux. Je dus me retenir d'éclater de rire. Je ne savais pas trop quoi faire. Devais-je me saisir de son jouet et la satisfaire ainsi, alors devais-je me contenter de la regarder se satisfaire elle-même ? Je ne savais pas si j'allais aimer voir ma copine faire cela, et ça m'angoissait quelque peu. Mais bon, on ne peut pas savoir sans l'avoir essayé. Je volai donc un petit baiser sur ses lèvres, visant à l'encourager.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: Vas y doucement... s'il te plaît.    Lun 28 Juil 2014, 13:05

On essaye pas ça sur moi, je t’avertie.

Je roulai des yeux, se fut plus fort que moi, j’avais envie de rire, mais aussi j’étais intimider. Combien de mec vous demandait-il de vous masturber devant eux... bon d’accord, c’était mon copain... mais quand même. J’étais intimider de m’adonner à cette pratique devant lui, mais intérieurement, j’espérais qu’il prenne les devants et tente de l’utiliser sur moi. J’hésitais, devais-je me satisfaire moi-même devant lui en espérant que le spectacle lui plaise ou devais je attendre qu’il se décide à l’utiliser sur moi. Liam posa un petit baiser sur mes lèvres, le baiser visait sans doute à m’encourager, comme si il lisait dans mes pensées. Je me concentrais énormément pour m’imaginer seule dans cette pièce, comme j’avais l’habitude de le faire, mais j’étais réellement intimidé de faire ÇA devant lui. J’allumai l’objet et le positionner tranquillement à l’entrée de mon antre avant de l’enfoncer doucement en retenant mon souffle. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 496
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 22

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: Vas y doucement... s'il te plaît.    Mer 30 Juil 2014, 18:16

Après lui avoir volé un délicat baiser, je me reculai légèrement sur son lit, me positionnant en indien, la regardant dans les yeux. Elle détourna rapidement son regard du mien, quelque peu intimidée. Il était vrai que c'était stressant se satisfaire de la sorte devant son petit copain. Mais bon, il faut bien essayer des choses différentes dans la vie ! Je la vis alors se concentrer, ce qui me fit sourire. Elle était si mignonne... Afin de ne pas la déconcentrer, je me fis le plus silencieux possible. C'était à peine si je ne me retenais pas de respirer. Elle dirigea alors son jouet vers l'entrée de son intimité, l'allumant du même coup. Je ne pus m'empêcher de mordre ma lèvre inférieure, beaucoup plus fort que je ne l'aurais voulu. Le vibrateur disparut soudainement dans les profondeurs de son sexe, lui arrachant un cri. Un frisson me parcourut le dos. Mon membre tant qu'à lui, se dressa beaucoup plus droitement. Je regardai ce petit manège pendant quelques instants, me retenant pour ne pas me masturber à mon tour. Cependant, cette résistance ne dura guère. En effet, j'empoignai solidement mon sexe en entamant de longs mouvements de va-et-vient, m'arrachant des gémissements à mon tour, les yeux toujours rivés sur le spectacle qui s'offrait à moi. 


Soudainement, je lâchai mon emprise, me positionnant au-dessus d'Anita. Je plantai mon regard forêt dans le sien, lisant le plaisir qu'elle éprouvait. Ma main alla d'elle-même saisir son jouet afin de la remplacer dans cette tâche. Je le mis en vitesse rapide, la faisant crier de nouveau. Puis, je me penchai lentement à son oreille.


C'est bien meilleur avec un pénis humain, j'imagine, dis-je en lui mordant le lobe d'oreille.


Je retirai donc subitement le jouet de son antre, positionnant plutôt mon membre à son entrée. Devais-je y aller?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: Vas y doucement... s'il te plaît.    Mer 30 Juil 2014, 19:48

J’avais, il y a longtemps protégé ma chambre par un maléfice assourdissant, je n’avais donc guère soucis à faire pour la puissance de mes cris et gémissement. Contrairement à hier dans notre salle de cours, je pouvais gémir AUTANT que je voulais. Je sus que le spectacle lui plaisait en jetant un rapide coup d’œil sur lui. Il était assis au bout du lit pour avoir une vue parfaite sur mon sexe bien humide. Son regard était fixe comme si sa vie dépendant de ce qu’il voyait. Sa main était presser sur son membre bien tendus, sa main exerçait un vas et vient rapide. Je refermai vite les yeux pour m’assurer qu’il ne remarque pas que je m’étais mise à l’observer. Je sentis la vitesse de mon vibromasseur s’accéléré alors qu’il s’en saisissait pour remplacer ma main. Le mouvement que je faisait avec celui-ci quelques instant plus tôt fut de plus en plus rapide, voir même violent. Il se pencha doucement afin d’atteindre mon oreille.


C’est bien meilleur avec un pénis humain j’imagine, dit-il en mordillant mon lobe.


Son geste m’arracha un long râle de plaisirs. Pourquoi s’amusait-il à me torturer ainsi. Il retira soudainement mon jouet de mon antre avant de s’y positionner. Il hésitait, je le voyais bien, était-ce parce qu’il attendait une réponse à ce qu’il venait de dire...


Seulement si la personne sait s’en servir, dis-je en positionnant son gland sur mon antre.


Je voulais qu’il se décide, qu’il m’offre ma meilleure baise à vie et ensuite qu’il passe la nuit dans ma chambre, mais je savais que quelque chose le tracassait, mais quoi.



Bé, demandais-je doucement. Il y a un problème ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 496
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 22

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: Vas y doucement... s'il te plaît.    Mer 30 Juil 2014, 20:11

Ma main alla tendrement caresser sa joue du revers. Aurais-je du la laisser continuer à se satisfaire elle-même? Lui avais-je donné l'impression que je n'avais pas apprécié le spectacle en agissant aussi rapidement. Je dus retenir un long soupir pour ne pas l'insulter. Parfois, j'avais l'impression que j'étais une femme. En effet, même durement bandé, je continuais à penser à un bon nombre de choses qu'un gars ordinaire n'aurait pas à l'esprit. Il paraît que le cerveau masculin descend dans le gland un coup le membre bien dressé. Je me demandais si c'était vrai... La voix d'Anita me ramena subitement à l'ordre.


Seulement si la personne sait s'en servir, dit-elle en s'emparant du bout de mon sexe pour le placer directement à l'entrée de son intimité.


J'étais si lunatique que je ne me rappelais pas du tout ce que j'avais bien pu lui dire pour qu'elle me réponde quelque chose de la sorte. Je tentai de faire en sorte que ça ne paraisse pas. Je vis alors son regard insistant. Ça faisait une bonne minute que j'étais positionné près de son sexe et je n'avais toujours pas donné un bon coup de hanches. Je lui fis un petit sourire. 


Bé, dit Ani d'une voix étrangement douce. Il y a un problème?


Je fus surpris par sa question. Premièrement parce que je la croyais le genre de fille à se foutre de tout. Deuxièmement, car je croyais avoir bien caché mon jeu. Il fallait bien croire que je n'étais pas un si bon acteur... 


Non, aucun ma chérie, murmurais-je d'une voix que je voulais rassurante.


Je posai un baiser sur ses lèvres avant de m'enfoncer en elle à l'aide d'un lent coup de hanches. Je ne pus m'empêcher de lâcher un long gémissement. Le fait que son antre soit si étroit allait me surprendre à tous les coups...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: Vas y doucement... s'il te plaît.    Mer 30 Juil 2014, 21:21

Non aucun

Je ne croyais pas un mot à ce qu’il racontait mais il ne me laissa pas le temps de lui répondre quoique ce soit qu’il me pénétra doucement. M’arrachant un long gémissement. Je sentais sa verge remplir complètement mon antre. Il mouvait de plus en plus rapidement en moi comme s’il souhaitait me faire taire pour que je ne revienne pas à la charge en lui posant 1001 questions ce qui risquait sans doute de le fâcher. Je m’agrippai vivement à lui relevant le haut de mon corps. Je sentais de plus en plus que j’étais près de l’extase... étant donner que j’avais eu un bon avant gout. Je ne pus retenir mes gémissant se faisant de plus en plus fort. Je me concentrais le plus que je pouvais pour ne pas avoir mon orgasme... peut être parce que je sentais que j’allais venir... et pas juste un peu. J’avais dégouter certaine personne en me laissant aller et je ne voulais PAS le dégouter lui. Il continua son mouvement encore un bon moment. Mes membres commencèrent à trembler, il devait s’arrêter maintenant ou bien il allait être complètement dégouter et ne voudrais plus jamais me parler. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 496
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 22

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: Vas y doucement... s'il te plaît.    Jeu 31 Juil 2014, 15:02

Une fois bien installé en elle, je commençai à mouver lentement les hanches, pour ensuite accélérer la cadence. Son antre était déjà si humide que ça y allait tout seul. Ainsi, je pus facilement aller très profondément, mais également sur le bord de sortir. Ça tuait n'importe quelle fille. En effet, ses gémissements me donnaient la preuve. Elle encercla mes épaules avec l'aide de ses mains, se redressant du même coup, accentuant les effets de la pénétration. Un long râle s'échappa bien malgré moi de ma bouche, suivi rapidement par les cris de plus en plus prononcés de ma copine. Elle commença alors à trembler, ce qui signifiait pour moi de continuer, et de performer encore plus. Mes coups de hanches devinrent de plus en plus secs et sauvages, et j'essayais d'aller de plus en plus profondément en elle. Ce fut seulement lorsque j'entendis le bruit de mes couilles contre la peau de ses fesses que je compris que je ne pouvais pas aller plus loin. 


Je me retirai subitement, me dépêchant à la retourner afin de la mettre à quatre pattes. J'assénai une claque contre ses fesses, avant de me repositionné et de la pénétrer avec force et vigueur. Dans cette position, j'allais pouvoir mieux contrôler mes coups de hanches et ma vitesse. Je me penchai par-dessus son corps, allant embrasser sa chevelure.


Je vais venir, soufflais-je.


Elle me répondit par un long gémissement ensuivi de tremblements intenses. Je n'étais pas le seul qui allait venir. Je m'y mis donc beaucoup plus fort, saisissant ses hanches à l'aide de mes mains afin de la ramener sauvagement contre moi. Je sentis alors un liquide chaud couler le long de mes couilles et mes cuisses. Pourtant, je n'étais toujours pas venu... À moins que... 


Ani? demandais-je alors que je la vis à moitié effondrée contre son matelas. 


Je n'étais toujours pas venu, et je ne savais pas si je devais continuer ou alors m'assurer qu'elle était correcte... Je baissai le regard vers mon membre, poussant un soupir de soulagement en voyant que c'était son liquide vaginal qui s'échappait en quantité industrielle de son antre. Je posai mes lèvres au creux de son dos, recommençant mes coups de hanches, et nos gémissements du même coup. Elle voulait baiser, elle serait servie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: Vas y doucement... s'il te plaît.    Jeu 31 Juil 2014, 20:03

Je ne portais aucune attention à ce qui se passais autour de moi, je n’étais plus là j’étais seulement un être complètement nue qui ne répondais plus d’aucun de ses actes et qui n’arrivais plus à rien faire. Je ne réussis même pas à lui dire de s’arrêter avant que j’atteigne mon orgasme... ma foie fort puissant. Je me sentais honteuse, il devait être complètement dégouter de se retrouver la bite avec autant de liquide. Je n’osais pas rouvrir les yeux, à moitié morte sur mon lit.


Ani?

Pourquoi son ton était-il inquiet et surtout pourquoi était-il encore là, il n’était toujours pas parti en courant et en hurlant que j’étais répugnante. Que je ne le méritais pas et que je le dégoutais. Je n’osais pas le regarder, ni même bouger. Je voulais me faire oublier en ce moment. Tout faire pour qu’il oublis ce que je venais de faire. Je sentis ses lèvres sur la peau de mon dos. Quand diable m’étais-je mis à lui faire dos et pourquoi ne partait-il pas en courant. Il recommença à mouvez en moi m’arrachant de long gémissement. Il ne devait pas faire ça car le prochain orgasme que j’aurais serait encore bien pire. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vas y doucement... s'il te plaît.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Vas y doucement... s'il te plaît.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une petit fleur qui coule doucement dans les flots argentés...(Privé Fleur de Printemps)
» [Libre] Raconte moi une histoire s'il te plaît
» Doucement Megan ! [priorité à Elizabeth]
» « L'hiver s'installe doucement dans la nuit, la neige est reine, à son tour. » - Panthère des Neiges.
» (m) Je suis tombée amoureuse pendant qu’il lisait, comme on s’endort : d’abord doucement et puis tout d’un coup. - Lien amoureux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard - Next Gen :: Poudlard :: Cachots-
Sauter vers: