Poudlard - Next Gen

Qu'est devenu Poudlard après le départ d'Harry?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Let's go back home

Aller en bas 
AuteurMessage
Chace Evans
Vagabond
Chace Evans

Messages : 64
Date d'inscription : 02/10/2014

Feuille de personnage
Baguette Magique: Chêne • Feuille d'Argent • 22cm
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun

Let's go back home Empty
MessageSujet: Let's go back home   Let's go back home Icon_minitimeDim 23 Déc 2018, 22:41

Je ne la comprendrais jamais. Je ne serais jamais à sa hauteur. Elle se fichait de ce qu'elle pouvait bien faire pour me blesser. J'avais son sang dans mon organisme et rendu au point où j'en étais, je pouvais mourir et renaître en vampire. Je pouvais faire ce choix et devenir un être à sa hauteur ou je pouvais simplement m'en aller. En fait, je ne voulais pas quitter Saejin, j'étais amoureux d'elle, seulement elle. Mais ma belle coréenne faisait ce qu'elle voulait de ma personne.


Ses yeux magnifiques reprirent leur apparence normale. Ses crocs disparurent, alors que ma copine agrippait la poignée de sa valise, avant se sortir du chalet. Mon amante se retrouva dans la neige, je la suivis. Sa main prit la mienne, je sentis un picotement sur ma peau et un crac sonore se fit entendre.


- Bienvenue chez moi, grommela Saejin.


Mon regard se promena dans mon champ-de-vision. Je reconnus les paysages tranquilles du Japon, pour y être aller une fois. Nous étions sur une route, les gens nous dépassaient sans faire attention à la vampire et son humain. Certains portaient des robes de sorciers roses pâles ou même dorées. Mahoutokoro. L'école japonaise, connue pour ses sorciers particulièrement puissants. Le souffle coupé, je continuais d'examiner nos alentours. Poudlard me manquait.


- Tu vas te plaire ici, cracha Saejin. Il y a d'excellents joueurs de Quidditch, et l'éducation est très supérieure à celle de Poudlard. Et puis comme tu semble avoir un penchant pour les Asiatiques...


La pointe de jalousie dans sa voix me rendit encore plus hors de moi. Alors qu'elle semblait perdue dans ses pensées, je me retournai vers elle, avant de la regarder avec une pointe de rage, mais aussi de tristesse. Je ne pensais pas qu'elle me haïssait autant. Je poussai un soupir, avant de m'avancer sur le chemin. La tête basse, je n'avais pas fait dix pas, je me retournai vers elle.


- Vraiment Saejin? dis-je. En as-tu assez de me punir pour quelque chose que tu as commencé... Si tu ne veux plus de moi, je vais retourner à Poudlard.


Pas que j'en avais envie, mais la voir cracher sur mon école, me mettait hors de moi. Je voulais simplement que l'on revienne comme avant. Je voulais l'aider, je voulais passer le reste de mes jours à être avec elle. Je tournai le dos à mon amante, avant de me rendre vers le pont qui menait à la magnifique grande demeure ancestrale en ivoire. Une fois au milieu, je grimpai sur la large rambarde, avant de m'y asseoir. Les gens chuchotaient sur moi, me regardant avec un regard hautain. Je ramenai mes genoux contre mon torse. L'envie de me jeter en bas montait en moi. Je pourrais enfin être à la hauteur de la femme que j'aimais.


- Chace, fit la voix de Saejin dans mon dos.


Sa main se posa dans mon dos, je sursautai et glissai. Sauf qu'au lieu de m'écraser vers la rivière, la main de Saejin me retint en s'enroulant autour de mon poignet. Je levai mon regard bleu vers le sien. Elle était tellement magnifique. Mais ma main ne s'accrocha pas à son bras. Si mourir me permettait de revenir en un être à sa hauteur, j'étais prêt.


- Laisse-moi tomber, murmurai-je. Je te tire vers le bas, je pourrais enfin être à ta hauteur. Être enfin quelqu'un digne de toi! Digne de ton amour.


J'avais les larmes aux yeux. Je ne pleurais jamais. J'étais toujours en contrôle de moi-même, mais j'avais besoin qu'on m'aime.


- Je t'aime et si mourir me permets d'être quelqu'un de mieux pour toi, je suis prêt.

_________________
Let's go back home 7n07
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saejin Yon
Vagabonde | Vampire
Saejin Yon

Messages : 64
Date d'inscription : 17/12/2014

Feuille de personnage
Baguette Magique: Cerisier • Plume d'Hypogriffe • 37cm
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun

Let's go back home Empty
MessageSujet: Re: Let's go back home   Let's go back home Icon_minitimeLun 24 Déc 2018, 13:01

Je levai mon regard vers la magnifique école de Mahoutokouro. C'était ici-même que j'avais perdu la vie et je n'avais jamais remis les pieds ici depuis. En fait, j'avais pensé longtemps que l'école était fermée. Sans doute l'avaient-ils réouverte après l'enquête sur ma mort. Mon corps n'avait jamais été retrouvé. Je n'avais jamais revu mes amies, mes parents ou mes soeurs. Je ne savais même pas si j'avais encore de la famille quelque part. Je m'étais éloignée de tout ça, car je m'en fichais. Sans mon coeur, je ne ressentais absolument rien de positif. Et maintenant, j'avais un petit pincement au coeur de me retrouver devant tout ça. Voir toutes ces Coréennes et Coréens, Japonaises et Japonais dans leurs petites robes dorées et roses pâles. La mienne était dorée... 


« Vraiment, Saejin ? tonna soudainement Chace, ce qui me ramena à la réalité. En as-tu assez de me punir pour quelque chose que tu as commencé... Si tu ne veux plus de moi, je vais retourner à Poudlard. »


Je haussai un sourcil, avant de croiser mes bras contre ma poitrine. Déjà, les gens s'arrêtaient vivement pour chuchoter entre eux à la vue de Chace. Effectivement, ça ne pouvait pas être à la mienne, puisque je me fondais assez bien ici. J'étais chez moi. Mon blaireau me fit dos et se dirigea vers le petit pont, ce qui me fit soupirer. Je le regardai prendre place sur la rambarde, malheureux. C'était de ma faute tout ça, mais je ne pouvais pas revenir en arrière. Chace avait promis qu'il allait m'aider à me contrôler. Il n'allait pas retourner à Poudlard. Lentement, je partis à la suite de mon amoureux, faisant suivre nos valises derrière moi. À chaque pas que je faisais, je pouvais entendre des murmures. Je me concentrais pour ne pas tous les entendre, mais certains disaient : Regarde, c'est elle ! Elle ? Tous les gens que j'avais connu il y avait maintenant 200 ans étaient morts. Personne ne pouvait me reconnaître. 


« Chace, soufflais-je, alors que j'arrivais à sa hauteur. »


Avec prudence, je posai ma main dans son dos, mais il sursauta vivement et tomba à la renverse. Rapidement, je me saisis de son avant-bras, que je tenais le plus fermement possible. Mon regard se posa dans celui du blaireau, qui semblait perdu. En fait, il n'attrapait même pas ma main. Comme s'il voulait mourir. Et moi qui croyais qu'il ne voulait pas devenir vampire...


« Laisse-moi tomber, murmura-t-il, d'un ton théâtral. Je te tire vers le bas, je pourrais enfin être à ta hauteur. Être enfin quelqu'un digne de toi! De ton amour. »


Les larmes qui perlèrent aux coins des yeux de mon copain me firent mal au coeur. Je n'arrivais pas à comprendre s'il souhaitait réellement mourir, ou s'il tentait de me dire que je ne l'aimais pas à sa juste valeur. J'avais bien des pouvoirs, mais je n'avais pas celui de lire dans les pensées. Avant, je l'aurais laissé tomber sans le moindre remord et je l'aurais utilisé comme un petit pantin, mais je n'étais plus cette personne. En fait, je semblais redevenir l'ancienne Saejin, qui allait évidemment à l'encontre de ma nature de vampire. 


« Je t'aime et si mourir me permet d'être quelqu'un de mieux pour toi, je suis prêt. »


Je plantai mon regard amande dans celui de Chace, bleu comme la mer Baltique. Je ne pus m'empêcher de me voir à son âge, ici-même, alors que j'étais tombée dans les filets d'un vampire, qui avait ensuite pris ma vie. Je déglutis avec difficulté, alors que je sentais des larmes monter à mes yeux. Merde. Je relevai rapidement Chace, comme s'il ne pesait rien, et je l'aidai à poser ses pieds sur le sol du pont. Je le serrai aussitôt contre moi, cachant mon visage contre son cou. Discrètement, j'essuyai mes larmes de sang, puis je relevai mes yeux sur mon amant. Je lui souris, avant de l'embrasser tendrement. 


« Tu n'as pas à vivre ce que j'ai vécu, lui soufflais-je. Mon sang dans tes veines, ce n'est qu'une précaution. Si tu meurs accidentellement, je veux que tu me reviennes. Parce que je t'aime. Et que je serai incapable de vivre sans toi. »


À l'aide de mes doigts fins, j'essuyai les larmes sur le visage de mon amoureux, avant de l'embrasser de nouveau. Pendant un instant, je me coupai des commentaires des autres que je pouvais entendre de très loin, pour me concentrer sur le visage volontaire de Chace. Il était parfait, et il était à moi. 


« Je suis désolée, avouais-je. Ma personnalité entre en conflit avec ma nature... 


- Bonjour, Mademoiselle Yon, entendis-je alors. »


Je sursautai vivement, avant de me retourner. Je me retins fermement pour ne pas sortir mes crocs. Devant moi se tenait une Coréenne dans la fin de la vingtaine. Elle était très bien habillée et clairement elle ne portait pas l'uniforme de l'école. 


« Vous êtes Legilimen ? demandais-je, sur mes gardes. 


- Non, répondit-elle, en riant. 


- Alors comment connaissez-vous mon nom? 


- Tout le monde le connait à Mahoutokouro. »


Je reculai d'un pas, me saisissant fermement de la main de Chace et y plantant mes ongles par mégarde. De quoi parlait-elle ? Ils n'avaient pas jeté un sort d'Oubliettes sur les étudiants ? Sur ma famille? Je pensais que le Ministère du Japon s'était arrangé pour que cet incident soit oublié. Je continuai à reculer, jusqu'à ce que mon dos heurte le parapet du pont. Les traits de la femme m'étaient si familiers... Comme si je la connaissais depuis toujours. 

_________________
Let's go back home X9be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mee Na Yon

Mee Na Yon

Messages : 4
Date d'inscription : 25/12/2018

Let's go back home Empty
MessageSujet: Re: Let's go back home   Let's go back home Icon_minitimeMar 01 Jan 2019, 19:11

Assise à mon bureau, je continuais de fouiller parmi un amas d'articles et de témoignages sur ce qui était arrivé, il y a environ 100 ans à une belle élève de Mahoutokoro. Un professeur non nommé avait arraché le coeur de la belle, en plein hall. Devant tant d'étudiants et de professeurs, le tueur avait transplané, on avait jamais réentendu parler de lui. Moi oui, il portait le nom de Luc, lorsqu'une de ses femelles m'avait tuée.


Je restai sans bouger, lisant les mêmes lignes depuis 1 heure. Je poussai un cri de rage, avant de tout pousser de mon bureau au sol. J'avais trouvé l'assassin de ma soeur, son "créateur", mais Sae Jin était toujours introuvable. J'avais besoin de ma grande soeur, elle pourrait m'aider et je me sentais incroyablement seule. Ma fille avait maintenant 30 ans et je ne me voyais pas revenir dans sa vie.


- Miss Yon, fit une voix dans mon dos.


Je me retournai vers Yuki Ito. La jolie petite sorcière avait passé la moitié de son corps entre les grandes portes de mon bureau. Il était rare que je laissais mes élèves me déranger. Mais la jeune femme était plus que brillante et me rappelait Sae Jin lorsque nous étions plus jeunes. Je marchai par-dessus mes livres et parchemins ancestraux et allai m'asseoir à mon bureau. D'un coup de baguette, je rangeai tout et tirai un siège à mon élève.


- Que puis-je pour toi Yuki? demandai-je de ma voix douce.


- La femme du portrait, murmura-t-elle. Elle est sur le pont...


Sae Jin... C'était impossible. Je plantai mon regard amande dans celui de la petite japonaise. Je me penchai sur mon bureau, afin de garder le contact. J'allais utiliser mon hypnose, pour m'assurer qu'elle ne me mente pas.


- La femme sur le portrait, que tu as vu sur le pont, dis-je d'une voix douce et tendre. Est-ce celle exposée dans le hall? Vêtue de la robe dorée plus que brillante.


Machinalement, elle hocha la tête. Je sautai de ma chaise et coupai le contact. Je marchai d'un pas rapide vers la porte. Je l'ouvris à la volée, je faillis l'arracher. Je courus vers le pont, je devais voir par moi-même. J'arrivai sur le pont, ma vue aiguisée me permit de voir, une femme plus que magnifique penchée sur le pont. Elle tenait un simple humain par la main.


Je m’élançai plus près de la femme et ce fut comme une claque en pleine figure. C'était elle, Sae Jin, ma soeur. Mon aînée. Mon trench coat ouvert sur ma magnifique robe de marque Versace. Je passai mes mains sur les broderies dorées de ma robe.


- Bonjour Mademoiselle Yon, dis-je, en cachant ma joie.


Sae Jin se tourna vers moi, un peu alarmée. Elle semblait en mode défense, je sentais un peu de rage en elle. Ma grande soeur avait l'air de vouloir m'arracher les yeux, alors que je me tenais devant elle bien tranquille.


- Vous êtes legilimen? demanda-t-elle.


On pensait que je l'étais quand j'étais jeune. Je savais juste lire l'expression facial des gens et surtout mon air de biche m'aidait grandement. Maintenant, j'avais tout cela plus mon hypnose et ma sexualité.


- Non, dis-je en riant joyeusement.


- Alors comment connaissez-vous mon nom? demanda-t-elle, d'un ton suspicieux.


- Tout le monde le connaît à Mahoutokoro.


Mon regard fut attiré par la main humaine que ma soeur tenait. Ses ongles s’enfoncèrent dans la peau du sorcier, une petite perle de sang apparut. Par chance, je m'étais nourris et je n'avais pas faim. Son regard à elle se mit à glisser sur mon visage, elle semblait tenter de me reconnaître. Je souris. Je tendis une main vers eux et une autre vers mon école. Je nous entraînai lentement vers le grand château japonais ancestral.


- Soyez les bienvenus à Mahoutokoro, dis-je. Notre école est fière de former les plus grands sorciers et sorcières de ce monde, ainsi que les meilleurs joueurs de Quidditch que ce monde a connu.


Je me retournai vers Sae Jin, qui continuait de me regarder. Elle cherchait d’où elle me connaissait. "Je suis ta soeur, je suis Mee Na", voulais-je crier. Mais ce n'était pas ainsi que cela devait se passer. Elle devait trouver toute seule. Nous étions devant les grandes portes en ivoire, que j'ouvris magiquement. Je fis entrer le couple dans l'école.


- Mr. Evans? demandai-je. Veuillez aller vous sustenter, vous verrez notre délicieuse gastronomie saura vous charmer.


Comment je savais cela, on avait dit qu'une femme ressemblant à Sae Jin et portant son nom fréquentait Poudlard. Puis de simples demandes, j'avais reçu son dossier scolaire et celui de son copain, puisque ces deux élèves avaient fugués. Le jeune homme me souris et entra dans la grande salle à dîner. Je me retournai vers Sae Jin.


- Vous pensez me connaître? demandai-je. Vous êtes une légende ici. Mais je vous connais depuis beaucoup plus longtemps. Très longtemps...


Mon regard se planta dans le sien, mon sourire tout doux. J'allais lui réveiller nos souvenirs. Je pris ses mains dans les miennes.


- Rappelle-toi, Sae Jin, murmurai-je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saejin Yon
Vagabonde | Vampire
Saejin Yon

Messages : 64
Date d'inscription : 17/12/2014

Feuille de personnage
Baguette Magique: Cerisier • Plume d'Hypogriffe • 37cm
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun

Let's go back home Empty
MessageSujet: Re: Let's go back home   Let's go back home Icon_minitimeSam 05 Jan 2019, 14:16

Était-ce la directrice des lieux ? Clairement, elle était très jolie. Et Chace semblait de mon avis. Je fronçai les sourcils. Je détestais avoir de la compétition. Et surtout, je détestais ne pas comprendre quelque chose. Pourquoi est-ce que tout le monde connaîtrait mon nom à Mahoutokoro? Le Ministère Magique Japonais avait pris toutes les mesures nécessaires afin que ma mort soit oubliée. Et même par mes parents. Je me souvenais être allée dans leur maison, une fois, afin de revoir leurs visages et celui de ma petite soeur, mais il n'y avait plus aucune trace de moi. Comme si je n'avais jamais existé. Je n'étais dans aucun album photos. Je savais bien que le gouvernement voulait se sauver la face, mais c'était ignoble de faire oublier un enfant à ses parents. 


La jeune Coréenne nous fit signe vers le château et commença de ce fait à marcher pour nous y conduire. Incertaine, je commençai à la suivre, tout en gardant la main de mon amoureux dans la mienne. Les sourcils froncés, je continuai de fixer cette femme qui me rappelait tellement quelqu'un. Mais qui? Après tout, tous ceux que j'avais connus étaient déjà morts. Sans doute était-ce l'héritière de ma soeur ou de l'une de mes cousines. Je ne savais même pas ce qui leur était arrivé. 


« Soyez les bienvenus à Mahoutokoro, clama la femme. Notre école est fière de former les plus grands sorciers et sorcières de ce monde, ainsi que les meilleurs joueurs de Quidditch que ce monde a connus. »


Toujours aussi méfiante, je fixais la femme, alors qu'elle incitait Chace à aller manger. Comme j'entendais son estomac gronder, je le laissai partir. Et moi? Elle ne m'invitait pas à manger ? J'étais de plus en plus sur mes gardes. Savait-elle ce que j'étais ? La jeune femme se retourna vers moi, un sourire aux lèvres. 


« Vous pensez me connaître ? me demanda-t-elle de sa voix douce. Vous êtes une légende ici. Mais je vous connais depuis beaucoup plus longtemps. Très longtemps... »


Plus personne n'était encore en vie. Les gens que j'avais connus alors que j'étais la petite naïve Sae Jin Yon. Ses mains se saisirent alors des miennes, et je me retins de ne pas avoir un mouvement de recul. De quoi parlait-elle ? Pourquoi disait-elle que j'étais une légende ? Je n'avais rien fait, sauf me faire tuer bêtement par un prof. 


« Rappelle-toi, Sae Jin, souffla la Coréenne. »


Puis, c'est alors que je trouvai à qui elle ressemblait. Ma maman ! Elle lui ressemblait tellement ! Simplement, ma mère était beaucoup plus vieille qu'elle lorsque je suis morte. Ce n'était donc pas elle. Mais elle ressemblait terriblement à ma maman lorsqu'elle s'est mariée, il y avait de cela bien des années maintenant. Clairement, cette femme était dans ma famille. Son nom de famille ne pouvait être Yon, puisque dans les descendants de ma famille, il n'y avait pas d'hommes pour perdurer ce nom. 


« Vous me faites penser à ma mère, dis-je doucement. »


Je me défis des mains de la femme, pour croiser mes bras contre ma poitrine. Et puis, c'est alors que je l'entendis. Ou pas. Le silence. Le coeur de cette femme ne battait pas ! Elle savait ce que j'étais. Puisqu'elle était elle-même vampire. Alors, j'aurais pu l'avoir connue ! Et comme je ne savais pas vraiment ce qui était arrivé à ma famille... 


« Mee Na ? tentais-je alors. »


Je vis les yeux de ma soeur se remplir de larmes. Sachant que du sang coulerait de ses yeux en amandes, je me saisis de son bras pour la mener dans la première salle vide que je trouvai. J'éloignai la jeune femme qui se tenait devant moi afin de mieux l'observer. Oui, elle ressemblait effectivement à ma mère, mais j'aurais dû le remarquer. Ses yeux. Le bridé des yeux de Mee Na avait toujours été légèrement différent du mien. Je la taquinais souvent avec ça, enfant. C'était ma soeur qui se tenait devant moi. Ma petite soeur... Qui était bien plus vieille que moi d'une dizaine d'années. Que s'était-il passé ? Pourquoi était-elle vampire, elle aussi ? 


« Tu ne devrais pas te trouver devant moi, balbutiais-je alors. Tu devrais être morte et enterrée, et tes enfants aussi... »


Je sentis alors des larmes envahir mes yeux, et je pris ma soeur dans mes bras. Cette petite soeur qui m'arrivait à l'épaule lors de ma mort, elle était maintenant plus grande que moi. Et elle était absolument magnifique. Était-elle réellement directrice de Mahoutokoro? J'avais tellement de questions à lui poser... Et probablement que c'était la même chose de son côté. 

_________________
Let's go back home X9be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mee Na Yon

Mee Na Yon

Messages : 4
Date d'inscription : 25/12/2018

Let's go back home Empty
MessageSujet: Re: Let's go back home   Let's go back home Icon_minitimeJeu 10 Jan 2019, 00:23

Tout le monde qui me connaissait, dans le temps que j'étais vivante, disait que je ressemblais à notre mère. Plus je vieillissais, plus je lui ressemblais. Sae Jin lui ressemblait aussi, mais elle était plus un mélange parfait de nos parents. Mon rêve était de lui ressembler à elle. Maintenant, mon rêve était de la retrouver et de réunir ma famille.


Son regard amande, celui de notre mère et le mien, me regardait. Elle semblait chercher à qui je ressemblais ou si je lui disais quelque chose. Je ne pouvais pas lui dire, il fallait qu'elle trouve par elle-même. Il fallait qu'elle retrouve le souvenir de sa soeur, la dernière fois qu'elle m'avait vu.


- Vous me faîtes penser à ma mère, dit-elle, tout doucement.


Oui! Continue, tu n'es pas loin! Je voulais la prendre dans mes bras, lui dire qui j'étais. Sae Jin retira ses mains des miennes, avant de les croiser contre sa poitrine. C'est alors que son regard changea, son ouïe. Elle avait utilisé son ouïe. Elle avait entendu le silence dans ma poitrine. Je ne faisais que me tenir devant elle, tout sourire. J'avais retrouvé ma soeur, ma Sae Jin.


- Mee Na? fit-elle d'une voix triste.


Je sentis comme un poids se lever de mes épaules. Puis toutes mes émotions, ma peine, ma joie ma colère, tout me revint. Mes yeux se remplirent de larmes de sang, voyant cela, ma soeur prit mon bras et me tira vers la salle des professeurs vide. Une fois en sécurité des regards, elle s'éloigna de ma personne. Son regard se promena sur moi, alors qu'elle retombait en enfance. Lorsqu'elle me taquina sur mes yeux un peu plus bridés que les siens.


- Tu ne devrais pas te trouver devant moi, articulait-elle. Tu devrais être morte et enterrée, et tes enfants aussi...


Mes enfants... Oui, mes petits-enfants aussi. Il ne me restait que quelques arrières-petits-enfants et leur descendance. Les mêmes larmes de sang remontèrent dans ses yeux, alors que ma grande soeur, maintenant plus jeune que moi pour toujours, m'attirait dans ses bras. J'éclatai en sanglots, enfin, j'avais terminé. Ma quête était finie. Ma soeur se trouvait dans mes bras. Lentement, je caressais ses cheveux, comme elle faisait quand j'étais petite. Me voir vivante, plus ou moins, devait la renverser.


- Sae Jin, chuchotai-je. Tu m'as tant manquée. Je t'ai tellement cherché et je savais que tu étais vivante. Les parents ont enterrés un cercueil vide.


J'éloignai ma grande soeur de moi, avant d'essuyer les larmes de sang de son visage. Mes mains caressaient doucement ses joues, mes propres larmes descendaient sur mes joues, alors que je reniflais comme un enfant. Je sortis un mouchoir en soie rouge de la poche de ma robe, avant d'éponger mes yeux et mes larmes. Je repoussai une mèche derrière son oreille. Elle était aussi magnifique que dans mes souvenirs.


- Quand tu es morte, murmurai-je. Je ne croyais pas que tu étais morte, les gens évitaient le sujet, je me suis donné comme mission de te retrouver. Puis après des années, j'étais adulte, j'ai enfin trouvé que tu étais vampire et que ton «géniteur» se trouvait à Kyoto. Je l'ai retrouvé et j'ai décidé de le punir, mais sa nouvelle femelle m'a agripper par derrière.


Je baissai les yeux, elle allait dire que j'étais trop impulsive. Je l'avais toujours un peu été.


- J'ai essayé de la mordre, pour qu'elle me lâche, mais je fus ... enfin tuée, murmurai-je. Je me suis réveillée et après bien de l'entraînement, me voilà.


Je m'assis contre le rebord de la table, en levant un regard sur Sae Jin. Un petit sourire coupable apparut sur mon visage. En fait, je ne regrettais pas d'être morte, puisque je venais de la retrouver. Si j'étais restée vivante et que j'avais fait ma vie sans elle, je ne serais pas devant elle. Puis dans le silence de la classe, j'entendis un petit battement, tout timide. Personne dans cette salle était vivant, un battement de coeur n'avait pas de raison d'être. Je levai un regard sur ma soeur, son coeur, le coeur qui avait été arraché, il battait de nouveau en elle.


- Tu... Tu es... Vivante? balbutiai-je. Sae Jin... Ton coeur... bat...


Je sautai de ma table, avant de me lancer vers ma soeur, pour poser une main contre son coeur. Je sentais le petit organe battre tout gentiment. Je levai un regard rempli d'espoir sur elle, nous pouvions avoir un coeur battant et être vampire? Ou simplement revenir humaine?


- Comment est-ce arrivé? demandai-je.


Ma main posée contre son coeur, mon regard plongé dans le sien. J'étais revenue en enfance. Je voyais ma grande soeur dans toute sa beauté et sa grâce.


- Tu m'as manqué, grande soeur, murmurai-je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saejin Yon
Vagabonde | Vampire
Saejin Yon

Messages : 64
Date d'inscription : 17/12/2014

Feuille de personnage
Baguette Magique: Cerisier • Plume d'Hypogriffe • 37cm
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun

Let's go back home Empty
MessageSujet: Re: Let's go back home   Let's go back home Icon_minitimeSam 16 Fév 2019, 14:53

Je ne savais pas quoi en penser. Comment se faisait-il que ma petite soeur était devant moi? Comment se faisait-il qu'elle était vampire? Était-ce le hasard, le destin, ou alors savait-elle ce qui m'était arrivé ? Il s'était passé tellement de choses dans les derniers centenaires, que je ne savais pas par où commencer, ni quelles questions lui poser. Je voulais absolument tout savoir sur elle, sa vie, ce qui lui était arrivé, à elle, à nos parents. Comment se faisait-il qu'elle se souvenait de moi si toute ma famille avait été mise sous Oubliettes. Ma petite Mee Na éclata alors en sanglots dans mes bras, avant de commencer à caresser mes cheveux avec tendresse. Comme j'avais l'habitude de le faire lorsqu'elle était plus jeune pour la réconforter. Je ne savais pas comment me sentir. J'avais la gorge nouée par l'émotion. J'étais effrayée, mais tellement heureuse à la fois. La vie m'avait permis de revoir ma petite soeur adorée. 


« Sae Jin, souffla ma soeur. Tu m'as tant manquée. Je t'ai tellement cherchée et je savais que tu étais vivante. Les parents ont enterré un cercueil vide. »


Comment savait-elle cela ? Avec une tendresse maternelle, Mee Na essuya les larmes de ses joues en une douce caresse. Elle sortit ensuite un mouchoir pour essuyer les siennes, avant de replacer une mèche de cheveux derrière mon oreille. Je n'arrivais pas à y croire. Chace serait sous le choc lorsqu'il apprendrait cela. 


« Quand tu es morte, continua Mee Na sur le même ton doux. Je ne croyais pas que tu étais morte, les gens évitaient le sujet, je me suis donné comme mission de te retrouver. Puis après des années, j'étais adulte, j'ai enfin trouvé que tu étais vampire et que ton 'géniteur' se trouvait à Kyoto. Je l'ai retrouvé et j'ai décidé de le punir, mais sa nouvelle femelle m'a agrippée par derrière. »


Au moment où ma soeur baissait ses yeux, j'écarquillais les miens. Si je me fiais à son histoire, la « femelle » qui l'avait tuée, c'était moi... Je savais maintenant où je l'avais vue. Pourquoi son visage me disait tant quelque chose. Ce n'était pas parce qu'elle ressemblait à ma mère, c'était parce que je l'avais tuée ! Si son histoire était bonne, elle était devenue vampire par pur accident. Elle avait bu de mon sang en tentant de me mordre, en autodéfense. Elle était ma seule création, et je n'avais jamais cherché à la localiser, même si nous étions liées. 


« J'ai essayé de la mordre, pour qu'elle me lâche, mais je fus... enfin tuée, murmura Mee Na, à mon plus grand désespoir. Je me suis réveillée et après bien de l'entraînement, me voilà. »


Je déglutis avec difficulté. Son histoire concordait avec la mienne. Et si elle était réellement ma progéniture, cela voulait dire qu'elle m'avait retrouvée, et que toute sa vie de vampire avait été un mensonge. J'avais chaud. Mon coeur battait la chamade. Je me sentais terriblement mal. Le seul hic, c'était que l'homme avec qui j'étais à ce moment n'était pas mon géniteur. Du moins, pas selon mes souvenirs. Dans ma tête, c'était un prof qui m'avait arraché le coeur. Cependant, mes souvenirs de lui étaient très flous. Comme si on avait tenté de me jeter un sort pour ne pas que je me souvienne de lui. Et moi qui le recherchais depuis si longtemps... Avais-je été à Kyoto toutes ces années en sa présence sans le savoir?


« Tu... Tu es... vivante ? lâcha subitement Mee Na, sous le choc. Sae Jin... Ton coeur... bat... »


Ah ouais. J'avais oublié ce petit détail. J'eus un petit pas de recul lorsque ma soeur se précipita à mes côtés pour poser sa main contre ma poitrine. L'espoir dans son regard me fit terriblement mal. Je n'avais pas besoin d'être Legilimen pour savoir ce qu'elle pensait. 


« Comment est-ce arrivé ? me demanda-t-elle de sa voix douce. Tu m'as manqué, grande soeur. »


Je lui souris, même si mon sourire était légèrement faux. J'avais tué ma propre soeur, sans même le savoir. La vampire que j'étais à l'époque ne respectait pas la vie. En fait, je ne l'avais pas respectée jusqu'à ce que Chace remette mon coeur dans ma poitrine. Dénuée de toutes émotions, j'étais la machine à tuer parfaite. Et c'était ce que je faisais à Kyoto. Je tuais pour ce foutu vampire. Jusqu'à ce que je décide de voler de mes propres ailes. 


Je posai ma main sur celle de Mee Na, afin de la retirer de sur ma poitrine. Je ne savais pas comment lui expliquer ce qui m'était arrivé. Et ce qui lui était arrivé, par la même occasion. 


« Mee Na... commençais-je en soupirant doucement. Tu n'aurais pas dû passer ta vie à me chercher... Tu m'avais trouvée avant de mourir. »


Je tentai un petit sourire rassurant, mais ce n'était pas évident d'avouer à sa petite soeur que vous étiez son assassin. Non seulement nos histoires concordaient, mais si elle était vraiment ma progéniture, je possédais un certain pouvoir sur elle, puisqu'elle n'avait jamais été affranchie de moi. Je plantai mes yeux au creux de ses amantes, avant d'inspirer fortement pour trouver mon courage. 


« J'ai faim, dis-je en utilisant mon pouvoir de domination. Ramène-moi une petite vierge à déguster. »


Aussitôt demandé, et aussitôt ma soeur fut partie. Elle revint plus que rapidement avec une jeune fille qui ne semblait pas comprendre ce qu'elle faisait en compagnie de sa directrice. Je jetai un regard à Mee Na, comme pour relâcher ma domination. Elle lâcha aussitôt le bras de la petite étudiante. 


« Bonjour, je suis Sae Jin, dis-je, souriante. Je tenais à rencontrer le meilleur espoir de cette école. C'est toi, il semblerait ! »


Impressionnée, la petite me fit un petit salut japonais, avant de quitter la pièce, les joues rouges de timidité. Évidemment, je n'avais jamais eu l'intention de la croquer, je voulais simplement voir la réaction de Mee Na à ma domination. C'était désormais clair; j'avais tué ma soeur. Mon sang l'avait transformée en vampire. Je relevai un regard incertain sur elle. Comment réagirait-elle ? Après tout, si je connaissais la petite fille par coeur qu'elle était plus jeune, maintenant, j'étais face à une totale inconnue. 


« Mee Na... soufflais-je, nerveuse. »

_________________
Let's go back home X9be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mee Na Yon

Mee Na Yon

Messages : 4
Date d'inscription : 25/12/2018

Let's go back home Empty
MessageSujet: Re: Let's go back home   Let's go back home Icon_minitimeLun 25 Fév 2019, 14:40

Ce fut soudainement comme si tout ce travail, toute ma vie passé à chercher Sae Jin, tout s'était arrêté aujourd'hui. D'un côté, je ne pouvais m'arrêter de sourire et d'être heureuse et d'un autre, tout ce que j'avais fait de mon existence était terminé. Qu'est-ce que j'allais faire d'autre? Est-ce que j'allais me contenter d'être assistante-directrice? Ou est-ce qu'un jour, je pourrai aller voir ma fille, qui était maintenant âgée de minimum 80 ans. Ou essayer de me faire passer pour une distante cousine de mes ancêtres.


Son sourire, il n'était plus le même qu'avant. Comme lorsqu'elle n'osait pas me dire qu'elle avait fait un mauvais coup. Comme si elle regrettait quelque chose. Sae Jin n'avait pas changé depuis «sa mort», je pouvais déchiffrer son expression faciale comme un livre ouvert, mais je préférais qu'elle me parle. Sa main se posa sur la mienne, avant de la retirer de sa poitrine, sous laquelle son coeur battait.


- Mee Na... dit ma soeur. Tu n'aurais pas dû passer ta vie à me chercher... Tu m'avais trouvée avant de mourir.


Quoi? Non, la seule fois où j'avais été près de la trouver avait été cette fameuse fois à Kyoto. J'y étais restée. Non... C'était elle? Ça ne pouvait pas être Sae Jin, la fille était tellement agressive, presque sauvage. Aucun respect pour la vie. Il l'avait appelé Misaki. Ce n'était pas Sae Jin qui m'avait tué... j'en étais presque sûr. Elle ne m'aurait jamais attaqué, j'étais sa petite soeur, il y avait un lien puissant entre les soeurs. Son regard croisa le mien, Sae Jin prit une grande inspiration.


- J'ai faim, dit-elle d'un ton sans discussion. Ramène-moi une petite vierge à déguster.


Ce fut soudainement comme si je ne voulais rien d'autre que la rendre fière de moi. Je sortis dans l'école, avant de me diriger vers la Grande Salle à manger. Le petit copain de ma soeur était assis avec des joueurs de Quidditch, tous sans virginité. Je me dirigeai vers une première année, en retrait, Yuii. Je lui fis un petit sourire rassurant, avant de prendre sa main et l'entraîner lentement vers la salle où m'attendait ma soeur. Je levai un regard presque suppliant sur Sae Jin, elle me lança un regard et son emprise sur moi disparut.


- Bonjour, je suis Sae Jin, dit-elle d'un ton doux. Je tenais à rencontrer le meilleur espoir de cette école. C'est toi, il semblerait!


Yuii fit un petit salut japonais, avant de quitter. La petite était partie si rapidement, comme si rencontre une grande sorcière comme ma soeur était le plus grand honneur qu'elle venait de vivre. Le regard de Sae Jin croisa le mien, encore une fois, je serrai les dents. Son regard était presque timide. C'était elle. La seule façon d'hypnotiser un vampire était d'être son géniteur. Sae Jin m'avait tué, je l'avais supplié, j'avais murmuré le nom de ma fille en mourant.


- Mee Na... souffla Sae Jin.


Je baissai la tête. Elle m'avait tué. Elle avait fait de ma fille, une orpheline; de mon mari, un veuf. Pourtant, je ne lui en voulais pas, mais j'avais envie d'éclater en sanglots pour ma fille. Je ne l'avais vu grandir que jusqu'à ses 8 ans. Et elle ressemblait à Sae Jin au même âge. Je mordis ma lèvre du bas au sang, avant de laisser tomber une larme de sang. Pourquoi m'avait-elle hypnotisé? Pour me prouver que c'était elle qui m'avait tué? Pour faire en sorte que je lui en veule?


- Sae Jin, dis-je en reprenant mes moyens. Si tu pense que je vais t'en vouloir, tu es dans le tort. Rends-moi service, je ne veux plus être sous ton emprise, murmurai-je. Affranchie-moi.


J'avais dit tout cela sur un ton doux. Je pris sa main dans la mienne et la serrai doucement, comme lorsque nous étions enfant et qu'elle tenait ma main jusqu'à ce que je m'endorme après un cauchemar. Je lui souris, je n'avais rien perdu. Oui, je ne verrais jamais ma fille, pour le restant de ses jours, mais j'avais retrouvé ma soeur. De mon autre main, j’essuyai la petite larme qui avait coulé contre ma joue.


- Je ne regrette rien, je suis plus qu'heureuse de t'avoir retrouvé, ajoutai-je. Si ma vie d'humaine est terminée, j'ai toute l'éternité pour réapprendre à te connaître et être ta soeur.


Je plongeai mon regard dans le sien. J'étais sincère. Nous avions été les meilleures amies du monde et nous le redeviendrions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saejin Yon
Vagabonde | Vampire
Saejin Yon

Messages : 64
Date d'inscription : 17/12/2014

Feuille de personnage
Baguette Magique: Cerisier • Plume d'Hypogriffe • 37cm
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun

Let's go back home Empty
MessageSujet: Re: Let's go back home   Let's go back home Icon_minitimeMar 16 Avr 2019, 13:54

J'avais tué ma propre soeur. Jamais je ne l'aurais cru. Jamais. Mais maintenant elle se tenait devant moi, bien morte et moi, j'avais retrouvé un coeur battant. Tout ça, c'était ironique. C'était elle qui méritait ce coeur, et non moi. J'avais envie d'éclater en sanglots, d'arracher mon coeur et lui donner, mais je savais très bien qu'elle n'en voudrait pas. De toute façon, nous n'avions absolument aucune idée de ce qui m'arriverait sans ce coeur, et si ma soeur serait capable de le porter en elle. Chace et elle ne voudraient pas tenter le coup, c'était beaucoup trop risqué pour tout le monde. 


Mon coeur se serra lorsque je vis Mee Na baisser la tête. Une larme de sang unique coula de son oeil pour tomber sur le sol. J'avais détruit sa vie, littéralement. 


« Sae Jin, proclama ma jeune soeur en relevant fièrement la tête. Si tu penses que je vais t'en vouloir, tu es dans le tort. Rends-moi service, je ne veux plus être sous ton emprise. Affranchi-moi. »


J'étais dans une très mauvaise position pour dire non. De toute façon, je n'avais jamais voulu être créatrice, encore moins celle de ma petite soeur. J'allais faire ce qu'elle me demandait. La main de Mee Na se faufila dans la mienne. C'était étrange de regarder ma petite soeur être une femme, alors que moi je n'avais pas changé une seule seconde. 


« Je ne regrette rien, je suis plus qu'heureuse de t'avoir retrouvée, continua-t-elle. Si ma vie d'humaine est terminée, j'ai toute l'éternité pour réapprendre à te connaître et être ta soeur. »


Je lui souris tendrement, plongeant mon regard dans ses amandes. Il n'y avait pas plus belle Coréenne qu'elle. Elle était tout simplement parfaite. Elle m'avait manquée, et nous allions rattraper le temps perdu. J'espérais seulement qu'elle allait bien aimer Chace... 


« Tu es libre, murmurais-je à ma petite soeur, mon regard bien encré dans le sien. »


Une drôle de sensation me parcourut, puis tout revint normal. 


« J'aimerais te présenter le garçon avec qui je suis arrivée, soufflais-je. Il est... Bah... Je crois qu'il est mon copain... »


J'éclatai de rire devant ma déclaration. C'était la façon la plus nulle d'introduire un petit copain à sa soeur. Mais bon. C'était vrai. Je ne savais pas vraiment où en était ma relation avec le blaireau. Je n'avais pas vraiment ressenti l'amour depuis une éternité, et la dernière fois ça m'avait mené à la mort. Je savais que Chace était différent, mais j'avais de la difficulté à m'ouvrir. Je glissai ma main dans celle de Mee Na, avant de l'entraîner vers la cafétéria de cette école dont je me souvenais chaque recoin. Je vis mon copain assis à une table, entouré de pleins de jolies jeunes Japonaises. Je fronçai les sourcils, alors que je sentais mes yeux se veiner. Je pris une grande inspiration, avant de me diriger vers la table et de pousser toutes les étudiantes et ainsi prendre place près de mon copain. Aussitôt, elles commencèrent toutes à murmurer entre elles des trucs du genre: « C'est la fille du tableau ! » « Regarde, c'est Sae Jin ! » Ma main se posa sur la cuisse de mon blaireau, avant d'embrasser sa joue. 


« Chace, je te présente ma petite soeur, Mee Na ! m'exclamais-je sans plus de façon.»

_________________
Let's go back home X9be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Let's go back home Empty
MessageSujet: Re: Let's go back home   Let's go back home Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Let's go back home
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [n°7] Back Home
» I'm Back Home... } Regina & Alexis
» HERMIONE ⊹ may the bridges I have burned light my way back home
» Go big or go Home ~ ! [Terminer]
» I'll never forget. Please, come back. ♦ Lou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard - Next Gen :: Autres contrées :: Japon :: Mahoutokoro-
Sauter vers: