Poudlard - Next Gen

Qu'est devenu Poudlard après le départ d'Harry?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Toi et moi et le reste du monde

Aller en bas 
AuteurMessage
Marek Hale
Étudiant de 7e année
Marek Hale

Messages : 25
Date d'inscription : 02/03/2016

Feuille de personnage
Baguette Magique: Sapin • Oeil de Cyclope • 19cm
Choix de Cours:
Deuxième Cours:

Toi et moi et le reste du monde Empty
MessageSujet: Toi et moi et le reste du monde   Toi et moi et le reste du monde Icon_minitimeDim 25 Nov 2018, 15:44

Cela faisait près d'un mois que je sortais avec Abi, tout se passait plutôt bien. Nous avions nos petites différences, mais rien ne savait venir entacher notre petit bonheur. En fait, j'avais bien d'autres choses à m'inquiéter que nos petits conflits superflus. Mes ASPICS approchaient et mes notes n'étaient pas les plus extra et si je voulais m'en aller Aurore ou même avoir un poste au Ministère, il fallait que mes notes remontent drastiquement. Bien sûr, cela m'avait rendu distant et nerveux. Mais tant que ces foutus examens n'étaient pas derrière moi, je resterais ainsi. 


J'étais assis dans la Grande Salle, depuis les petites heures du matin, mes amis James, Aidan et Charlie m'avaient rejoint. Nous étions tous assis à une table, le nez dans nos livres et nos notes, chacun équipé d'une bonne tasse de café. James n'était qu'en 4e, mais depuis que lui et Danaë n'étaient plus ensemble, nous l'avions adopté. Aidan était bien heureux avec Jenna, mais elle lui laissait la laisse longue. Charlie et Elena était deux êtres indépendants donc ils pouvaient passer du temps l'un sans l'autre, sans problème. Il n'y avait que moi, qui étouffait un peu. Je devais annoncer que ce petit moment seul avec amis me faisait le plus grand bien. 


Les gens avaient passé leur déjeuner, puis la première période avait passé si rapidement. Il était presque dix heures, j'en étais à mon 3e café. Je n'entendis pas ma copine arriver dans mon dos, mais je levai la tête et tous mes amis s'étaient envolés à son arrivée. Puis deux bras s'enroulèrent autour de mon cou. Un gros baiser mouillé se posa sur ma joue. 


- Hey! fit la voix d'Abi. 


Sans m'en rendre compte, je poussai un soupir et me retournai vers elle avec un sourire. Je devais étudier, je n'avais pas le temps, malgré cela, j'attirai Abigail dans mes bras et l'embrassai avec amour sur les lèvres. Je ne réussis pas à obtenir un sourire, son petit air boudeur restait sur son visage magnifique. Je repoussai une mèche derrière son oreille, avant de me rasseoir et de tapoter la place à côté de moi. 




- Ça va? demandai-je, le nez de nouveau dans mon bouquin d'Histoire de la Magie. Tu veux un café? ajoutai-je, en lui tendant une tasse remplie. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail Turner
Étudiante de 7e année
Abigail Turner

Messages : 51
Date d'inscription : 19/09/2014

Feuille de personnage
Baguette Magique:
Choix de Cours: Arithmancie
Deuxième Cours: Soins aux Créatures Magiques

Toi et moi et le reste du monde Empty
MessageSujet: Re: Toi et moi et le reste du monde   Toi et moi et le reste du monde Icon_minitimeDim 23 Déc 2018, 17:06

Je m'étais levée, puis je m'étais prise la tête avec Samantha Wendell. Je devais avouer que ses activités illicites me dérangeaient un peu. Je l'avais menacée d'aller la dénoncer à la directrice, puis elle s'était mise à me gueuler dessus. J'avais revêtis un legging noir lustré, avec un chandail gris pâle, qui laissait voir la courbe de mes fesses. Chaussures à talons rouges, queue de cheval bien haute et une légère touche de mascara et je courus dans la grande salle. En fait, comme je n'avais pas croisé Marek dans notre salle commune, je me doutais bien d'où il était. Avec nos ASPICS qui approchaient à grands pas, mon petit copain était hyper stressé et par le fait même, distant. Ça m'énervait un peu, mais je tentais de ne pas trop en faire. Moi, je réussissais très bien, sans étudier. Je sais que ça, ça l'énervait. Et il disait que je ne le comprenais pas. Je n'en avais pas fait un plat, mais je n'aimais pas vraiment me prendre la tête avec lui. 


Arrivée dans la grande salle, je le vis à la table des blaireaux, avec Charlie, Aidan et James. Je m'arrêtai derrière lui et je fronçai les sourcils lorsque je vis les autres décoller. Son livre était ouvert devant lui, et je me doutais bien qu'il ne s'agissait pas de son premier café.


« Hey ! dis-je, auquel je fus répondue par un soupir. »


Je tentai de ne pas me formaliser de son attitude, mais c'était de plus en plus courant. Comme si ma simple présence lui tapait sur les nerfs. Marek m'attira contre lui, pour m'embrasser avec tendresse. Son comportement était tellement contradictoire... Il me fit alors signe de prendre place à ses côtés et je m'exécutai. 


« Ça va ? me demanda-t-il sans me regarder. Tu veux un café ? »


Il poussa une tasse bien remplie devant moi et je ne pus m'empêcher de rouler des yeux. J'y mis un peu de crème puis du sucre brun, et j'en pris une bonne gorgée. 


« Non, ça va pas, répondis-je alors. »


Il ne leva même pas le regard de son livre. En fait, c'était comme s'il ne m'avait pas entendue. Pourquoi me posait-il la question s'il ne voulait pas savoir la réponse ? Je croisai mes bras contre ma poitrine, incapable de ne pas le bouder. Je comprenais qu'il devait étudier, mais il ne faisait que ça, et je pouvais à peine le voir. Nous étions ensemble depuis un mois à peine, et nous n'avions pas fait l'amour depuis deux semaines. Vraiment génial. 


« Marek, je te parle, lui dis-je d'un ton plus dur. »


Je posai une main brutale sur son livre et il releva un regard agacé sur moi. 


« Je comprends que tu doives étudier, Marek, mais si tu me poses des questions, écoute au moins les réponses. »


Je vis aussitôt son regard coupable. Il ne m'avait vraiment pas entendue. Comment faisait-il pour être autant concentré ? Je poussai un petit soupir, avant de caresser sa joue avec tendresse. 


« Laisse-moi t'aider, lui offris-je. Je sais que je ne suis pas studieuse, mais je suis certaine que je peux te donner un coup de main. Ça me changerait les idées... Et puis, on pourrait en faire un jeu ! À chaque bonne réponse, tu as droit à une gâterie, qu'en dis-tu? »


J'allai chercher un long baiser contre ses lèvres, avant de plonger un regard aguicheur dans le sien. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marek Hale
Étudiant de 7e année
Marek Hale

Messages : 25
Date d'inscription : 02/03/2016

Feuille de personnage
Baguette Magique: Sapin • Oeil de Cyclope • 19cm
Choix de Cours:
Deuxième Cours:

Toi et moi et le reste du monde Empty
MessageSujet: Re: Toi et moi et le reste du monde   Toi et moi et le reste du monde Icon_minitimeJeu 27 Déc 2018, 15:02

J'avais tellement d'étude à faire, je n'avais plus de temps pour moi. Plus de temps pour Abi non plus. Je savais qu'elle ne le prenait pas bien du tout. Mais si j'échouais mes ASPICS, je pouvais dire adieu à ma carrière d'Aurore ou de Professeur. Je me retrouverais donc à supplier mon père de me prendre en stage à son bureau de Ministre et comme Ministre de la Coopération Magique. Je détestais la politique, cela a brisé ma famille et je ne voulais pas me retrouver à travailler là dedans.


Je ne levai pas les yeux, je devais gribouiller ce que je lisais dans mon cahier à côté de mon manuel d'Histoire de la Magie. J'entendis le glou glou de la crème tombant dans le café de mon amoureuse, puis rien. Elle devait en boire. Rien à faire, je devais finir.


- Non, ça va pas, grommela ma copine.


Je fus tenté de lever les yeux, mais la meilleure façon de garder mon couple était de ne pas doubler et perdre la plus belle fille de l'école aux mains d'un sorcier meilleur que moi. En ce moment, je n'étais pas le petit copain optimal, mais je devais travailler pour nous. Je tournai une page, mon doigt suivant une ligne dans mon livre. J'essayais de faire le plus vite possible.


- Marek, je te parle, cracha Abigail.


Ma copine posa sa main en plein milieu de mon livre, je levai les yeux sur mon amante. Je commençais à être fatigué de ses demandes. En même temps, je n'avais pas été extra comme amoureux. Je changeai pour un regard un peu coupable.


- Je comprends que tu doives étudier, Marek, mais si tu me poses des questions, écoute au mmoins les réponses, soupira Abi.


Le poids de ses paroles, depuis qu'elle était arrivée, tomba sur moi. Je compris que j'avais été un peu bête et absent. Abi comprit cela aussi, poussa un soupir et posa une main sur ma joue. Sa petite caresse me réchauffa le coeur. Abigail me manquait. Ça faisait longtemps que nous n'avions passé du temps juste nous deux. Pâques arrivait. Je pourrais lui proposer de partir en voyage, simplement tous les deux.


- Laisse-moi t'aider, dit-elle. Je sais que je suis pas studieuse, mais je suis certaine que je peux te donner un coup de main. Ça me changerait les idées... Et puis, on pourrait en faire un jeu! À chaque bonne réponse, tu as droit à une gâterie, qu'en dis-tu.?


Je souris, parce que si je ne le faisais pas je m'enfoncerais beaucoup plus. Abi posa un long baiser contre mes lèvres, avant de me lancer un regard plus que provocateur. Normalement, j'aurais mordu à l'hameçon, mais en ce moment, on était en pleine Grande Salle. Et je n'étais pas du tout exhibitionniste. Je posai un bisous sur ses lèvres, avant de lui passer mon manuel de potions.


- T'as potion à réviser, on se fait une feuille de questions, une fois qu'on a terminé. On échange et on se pose ces questions, dis-je. Si je gagne, je choisis ou on part pour Pâques, si tu gagnes, tu choisis.


Je sortis ma baguette et fis apparaître un petit tableau de score avec nos noms. Je plongeai un regard amusé dans le sien. Mon jeu était plus approprié pour la Grande Salle, alors que le sien l'était pour mon dortoir. Pour la convaincre, je posai mes lèvres contre les siennes, avant de descendre dans son cou.


- Si tu gagne, ce soir, on joue à ton jeu dans mon lit, murmurai-je à son oreille.


Je nouai mes doigts avec les siens, avant de faire apparaître un petit chronomètre. J'attirai sa main vers mon visage et la baisai. Ce qui était sûr, c'était que pour Pâques, Abi et moi fuguerions pour quelques jours. Simplement, pour prendre du temps pour nous et notre couple. J'avais déjà la Grèce en tête.


- 5 minutes pour trouver nos questions, tu es prête?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail Turner
Étudiante de 7e année
Abigail Turner

Messages : 51
Date d'inscription : 19/09/2014

Feuille de personnage
Baguette Magique:
Choix de Cours: Arithmancie
Deuxième Cours: Soins aux Créatures Magiques

Toi et moi et le reste du monde Empty
MessageSujet: Re: Toi et moi et le reste du monde   Toi et moi et le reste du monde Icon_minitimeSam 05 Jan 2019, 18:21

Je ne savais pas pourquoi j'avais proposé cela à Marek. Je détestais étudier, mais si c'était ce qui fallait pour passer du temps avec mon copain, alors soit. Et puis, si je réussissais à l'attirer dans mon lit, c'était encore mieux. En fait, ces derniers temps, Marek m'ignorait plus que lorsque nous n'étions même pas ensemble. Je ne savais pas ce qui lui prenait. Ou ce qui faisait en sorte qu'il étudiait autant. Je savais très bien qu'il allait réussir ses ASPIC, tout comme il avait réussi ses BUSE deux ans plus tôt. En fait, il avait commencé à étudier quelques temps après que nous ayons commencé notre relation. À croire que j'étais la raison de son nouveau petit côté studieux. Les lèvres de mon blaireau préféré se posèrent contre les miennes, alors qu'il me passait son manuel de potions. Génial. La matière que je détestais le plus. J'étais totalement nulle en potions, et il le savait. En fait, si ce n'était pas de l'indulgence de Professeur Elgort, jamais je n'aurais passé ce cours. Je faisais toujours tout exploser. 


« T'as potions à réviser, me dit alors mon copain. On se fait une feuille de questions, une fois qu'on a terminé. On échange et on se pose ces questions. Si je gagne, je choisis où on part pour Pâques, si tu gagnes, tu choisis. »


Pour Pâques ? Je ne savais pas qu'il avait l'intention de faire un voyage durant ces congés. Je lui souris. L'idée me plaisait bien. J'aurais enfin l'exclusivité sur Marek, et ces pouffiasses ne seraient pas là pour lui tourner autour. Ce ne serait que lui et moi. Un petit tableau apparut, avec nos noms. C'était injuste, il allait gagner. Ses lèvres se posèrent alors contre les miennes, boudeuses, pour ensuite descendre dans mon cou. 


« Si tu gagnes, ce soir, on joue à ton jeu dans mon lit, me souffla-t-il d'une voix rauque. »


Je me mordis la lèvre inférieure, alors que Marek faisait apparaître un petit chronomètre. Je ne pus m'empêcher de sourire alors qu'il embrassait ma main avec tendresse. Jamais je n'aurais cru aimer être en couple. Mon blaireau avait complètement chamboulé ma vie et mes plans. 


« Cinq minutes pour trouver nos questions, tu es prête ? me demanda-t-il. »


Je hochai doucement la tête de haut en bas, alors que je prenais un petit bout de parchemin, une plume et un encrier. Marek fit de même, avant d'appuyer sur le bouton du chronomètre. Je fronçai les sourcils, tentant de trouver des questions. En fait, il n'y en avait aucune qui me venait en tête. Je détestais cette matière. Et mon copain se moquait bien de moi durant les cours. Il ne fallait pas y en vouloir, en fait je riais de moi-même lors des cours avec Professeur Elgort. J'étais tout simplement pathétique. Je fermai alors les yeux, pour me concentrer et me remémorer ce que nous avions vu durant les sept dernières années. Car les ASPICs étaient un récapitulatif des sept dernières années, pas seulement de notre dernière année à Poudlard. 


« J'ai le droit d'utiliser le livre ? demandais-je à Marek. »


Il me sourit moqueusement, avant d'acquiescer à ma demande. Je jetai un regard découragé à son parchemin. Il avait déjà pas mal de questions, alors que je n'en avais pas une seule. Je tournai lentement les pages de son bouquin, avant d'arriver à un passage plutôt intéressant. 


       - Quelle potion neutralise les effets de la potion de confusion ? 
       - Est-il possible de détendre une personne stressée à l'aide d'une potion ? Si oui, avec laquelle?
       - Si je veux que tu sentes mauvais, quelle potion est-ce que je vais te donner?
       - Quelle potion te fera m'aimer pour la vie ?
       - Qui a inventé la potion de rajeunissement ? 
       - Quels ingrédients sont nécessaires à la potion Tue-Loup?
       - Existe-t-il un antidote au Philtre de Mort-Vivant ? Si oui, quel est-il ?
       - Quel est le remède de la Dragoncelle ?


Je sursautai vivement, alors que le chronomètre annonçait la fin des cinq minutes. Je refermai le livre de potions, avant de jeter un regard piteux à mon copain. Il aurait probablement la réponse à toutes mes questions, puisqu'il étudiait beaucoup. Et moi, je n'aurais absolument aucune bonne réponse. Je n'avais pas beaucoup de questions. Au moins, je passais du temps avec Marek. 


« T'as fait exprès de choisir cette matière, dis-je à mon copain. »


Je lui fis une petite grimace, avant d'embrasser le bout de son nez. Après mes résultats affreux, il était clair et net que Marek voudrait me mettre aux études. Après tout, qui voulait d'une sorcière incapable de passer ses ASPIC dans son lit ? Pas le fils d'un Ministre. 


« Je commence ! m'exclamais-je. Quelle potion neutralise les effets de la potion de confusion ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marek Hale
Étudiant de 7e année
Marek Hale

Messages : 25
Date d'inscription : 02/03/2016

Feuille de personnage
Baguette Magique: Sapin • Oeil de Cyclope • 19cm
Choix de Cours:
Deuxième Cours:

Toi et moi et le reste du monde Empty
MessageSujet: Re: Toi et moi et le reste du monde   Toi et moi et le reste du monde Icon_minitimeDim 03 Mar 2019, 00:07

Je ne voulais pas faire de la peine à ma copine, du tout, mais quand je devais étudier; je devais être concentré sur mes études. Sans distraction, y compris ma copine. Même si je l'aimais plus que tout, Abi restait incroyablement distrayante et elle pouvait me faire faire tout ce que je voulais. Je devais simplement passer mes ASPICs, afin que mon père me fiche la paix et surtout que je puisse me débarasser de son stage de merde, que je devrais faire pour prendre un jour sa relève.


Ma copine hocha doucement la tête, avant de prendre un parchemin, une plume et un encrier. J'appuyai sur le bouton de mon chronomètre, le temps commença à s'écouler. Je me lançai dans une foule de questions. Je tentais de ne pas faire des questions trop difficiles pour Abi, mais en laissant quelques défis pour mon amoureuse. De côté, je voyais mon amante fermer les yeux, pour essayer de se concentrer.


- J'ai le droit d'utiliser le livre? demanda ma copine.


Je me retournai vers elle, avec une lueur moqueuse dans les yeux. Son regard devint presque défait en voyant mon parchemin rempli de questions. J'entendais les pages tourner lentement. Je continuais d'écrire lentement.


1. Quelle potion provoque une hystérie chez le consommateur?
2. Quels sont les effets de la Potion Haleine de Chien?
3. Est-ce que les effets de la potion de la question précédente sont permanents?
4. Quel est le nom de du philtre d'amour le plus puissant de ce monde?
5.Quelles sont les deux catégories des effets de la Potion de Beauté?
6. La Potion Wiggenweld est un antidote à quelle Potion?
7. Quels sont les effets de la Potion Trimus?
8. À quoi sert l'Essence de Murlap?
9. Quels sont les effets de la Potion de Haine?


Le chronomètre sonna, je me redressai, alors que mon amoureuse sursautait. Abi ferma le livre, avant de me lancer un regard de chiot triste. Elle avait les réponses, elle était capable. Abi était intelligente et ne le montrait pas, cela lui prouverait qu'elle savait les réponses aux questions.


- T'as fait exprès de choisir cette matière, me reprocha Abigail.


Mon amoureuse me fit une petite grimace, avant de poser ses lèvres sur le bout de mon nez. Mon amante était une sorcière capable de grandes choses. Elle devait passer ses ASPIC, elle pourrait ensuite faire ce qu'elle voudrait car toutes les portes s'ouvriraient pour elle.


- Je commence! lança Abigail. Quelle potion neutralise les effets de la potion de confusion?


Je levai la tête, afin de réfléchir un instant. Rapidement, je me passais les potions que je connaissais dans mon esprit. Je me tournai vers mon amoureuse.


- La Potion de Paix, dis-je d'un ton sûr.


Lentement, je l'attirai vers moi, sur le banc, avant de l'embrasser tendrement sur les lèvres. Doucement, j'agitai ma baguette, un trait apparut sous mon nom. Ma main se posa contre sa hanche, mon autre posa ma baguette contre la table, avant d'aller se poser contre la nuque de mon amoureuse. Doucement, je mordillai sa lèvre inférieure, avant de descendre dans son cou. Je n'avais plus envie de jouer, mais je devais continuer.


- Mon tour, dis-je. Quelle potion provoque l'hystérie chez le consommateur?


Je plongeai un regard brûlant dans celui de ma copine, j'espérais fortement qu'elle gagne, que je puisse la porter jusqu'à ma chambre et lui faire l'amour avec passion. Ma main, qui se trouvait sous la table, se posa sur son genoux, avant de remonter doucement contre sa peau douce et sa cuisse. Je reposai mes lèvres contre les siennes, en douceur, mais avec une envie immense d'aller plus loin. Ma main reposant sur sa nuque, l'attira encore plus contre moi.


- J'ai plus trop envie de jouer, râlai-je à son oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail Turner
Étudiante de 7e année
Abigail Turner

Messages : 51
Date d'inscription : 19/09/2014

Feuille de personnage
Baguette Magique:
Choix de Cours: Arithmancie
Deuxième Cours: Soins aux Créatures Magiques

Toi et moi et le reste du monde Empty
MessageSujet: Re: Toi et moi et le reste du monde   Toi et moi et le reste du monde Icon_minitimeSam 16 Mar 2019, 21:21

J'avais finalement l'homme dont j'avais toujours rêvé dans mon lit. Même les autres mecs avaient arrêté de me regarder sur mon passage, de peur d'avoir les foudres de Marek. Ça m'allait très bien. Je n'avais pas de distractions, aucune chance de tromper mon copain. Pas que j'étais le genre à sauter la clôture, simplement que comme je couchais avec plusieurs avant, je pouvais donner l'impression d'être ce genre de fille. Mais loin de là. J'aimais mon blaireau plus que je pouvais m'aimer moi-même. J'étais presque certaine qu'il ne le réalisait pas encore, mais il était toute ma vie. J'espérais simplement qu'il ne prenne pas la fuite après l'école et que je ne sois pas juste une fille ordinaire. Je voulais être la fille qu'il allait marier. Je voulais être la mère de ses enfants. 


« La potion de Paix ! s'exclama alors mon amoureux en se retournant vers moi. »


Je fis la moue, alors qu'il m'attirait doucement à lui. Ses lèvres caressèrent les miennes alors qu'un point s'inscrivait de son côté du petit tableau. Sa main se posa contre ma nuque alors qu'il mordillait doucement ma lèvre inférieure. Je gémis légèrement, alors que la bouche de Marek glissait contre la peau de mon cou. 


« Mon tour, souffla le blaireau. Quelle potion provoque l'hystérie chez le consommateur? »


Je posai un regard découragé dans celui de Marek, qui était plutôt empreint d'amour et de désir. Je ne connaissais pas la réponse à la question, mais mon copain semblait s'en foutre. Sa main glissa lentement contre mon legging, remontant plutôt haut contre ma cuisse. Je me sentais déjà devenir humide tellement j'avais envie de lui. Je devais résister. Je ne voulais pas nuire à ses études. Mais je me retrouvai bien rapidement encore plus calée contre son torse, son souffle chaud chatouillant mon oreille. 


« J'ai plus trop envie de jouer, minauda mon amoureux. »


Je hochai doucement la tête de haut en bas, laissant ma main glisser sous la table pour se poser contre le membre de mon copain. Je l'enserrai légèrement, avant d'aller mordiller son lobe d'oreille. J'entendis les amis de Marek se moquer un peu plus loin. Je ne réagis pas, me saisissant plutôt de ma baguette pour ranger nos choses. Je me levai d'un bond, entraînant mon blaireau à ma suite. Quelques sifflements fusèrent de toutes parts, et je ne pus m'empêcher de rouler des yeux. Mes doigts s'entremêlèrent avec ceux de Marek, alors que je parcourais plusieurs corridors. Je finis par le pousser dans la première salle de bain que je vis. Son dos heurta brusquement un mur, alors que mes mains se nouaient contre sa nuque. 


« Mon jeu est beaucoup plus plaisant, râlais-je. »


Je m'emparai langoureusement de ses lèvres, incapable de m'empêcher de gémir au travers nos baisers. 


« Goutte désopilante, soufflais-je près de son oreille. »


Bah quoi? Il me fallait seulement un peu de stimulation pour trouver les bonnes réponses, c'était tout. D'un simple coup de baguette, je fis flotter le tableau hors du sac à dos de Marek, et j'y inscrivis un point en-dessous de mon prénom.


« Est-il possible de détendre une personne stressée à l'aide d'une potion? Si oui, laquelle? demandais-je d'une voix sensuelle. »


Mon regard chaud se plongea dans le sien, tandis que ma main passait de sa nuque jusqu'à son bas ventre, glissant lentement contre son torse. Elle se faufila coquinement dans son pantalon, et même dans son boxer pour se poser contre le membre massif de mon copain. Je lui fis un petit sourire moqueur, alors que déjà, je me sentais bien humide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marek Hale
Étudiant de 7e année
Marek Hale

Messages : 25
Date d'inscription : 02/03/2016

Feuille de personnage
Baguette Magique: Sapin • Oeil de Cyclope • 19cm
Choix de Cours:
Deuxième Cours:

Toi et moi et le reste du monde Empty
MessageSujet: Re: Toi et moi et le reste du monde   Toi et moi et le reste du monde Icon_minitimeJeu 04 Avr 2019, 14:01

 Abi était littéralement la fille de mes rêves. Sa personnalité correspondait parfaitement à la mienne, son corps allait parfaitement avec le mien; c'était comme si nous étions fait l'un pour l'autre. Non, nous étions fait l'un pour l'autre. J'allais graduer avec elle et l'épouser en sortant de l'école. Elle serait à mes côtés, lorsque je deviendrais aurore, et rien ne viendrait nous séparer. Parce que je l'aimais.


Ma copine hocha la tête, alors que sa main glissait sous la table. Elle se posa contre mon membre enflé dans mon pantalon. J'avais envie d'elle, maintenant. Ses doigts serrèrent mon sexe au travers de mon pantalon, alors que ses dents chatouillaient mon lobe d'oreille. Plus loin, quelques Poufsouffles se moquèrent, comme ils étaient mes amis, je ne dis rien. Abi prit sa baguette et ragea magiquement nos effets personnels. Mon amoureuse se leva et m'entraîna à sa suite, alors que j'agrippais son sac et le mien. Ma main nouée à la sienne, je me laissai guider au travers quelques corridors, alors que ma copine trouvait une salle de bain déserte. Abigail me poussa dans un cabinet, mon dos plaqué au mur, alors que ses mains se posaient sur ma nuque.


- Mon jeu est beaucoup plus plaisant, ronronna ma blairelle.


Ses lèvres prirent les miennes avec appétit, alors que ses gémissements résonnaient dans la salle de bain et dans mes oreilles, comme une douce mélodie. Mon membre se faisait encore plus douloureux, prisonnier dans mon pantalon.


- Goutte désopilante, murmura d'un ton sensuel, mon amoureuse.


Je souris, alors qu'elle faisait apparaître le tableau d'un coup de baguette. Elle mit un point sous son nom. Elle était vraiment fait pour moi, elle savait exactement quoi faire pour me rendre fou d'elle.


- Est-il possible de détendre une personne stressée à l'aide d'une potion? si oui, laquelle? ronronna Abi.


Son regard bleu brûlant se darda dans le mien. Sa main quitta ma nuque descendant en glissant sur mon torse vers mon bas ventre. Elle se glissa dans mon pantalon et mon boxer, avant de mourir contre mon sexe. Je me sentis presque frissonner. Son sourire moqueur me provoqua encore plus, alors que j'inversais nos positions. Je plaquai durement Abigail contre le mur. Je retirai sa main de mon pantalon, avant d'embrasser les lèvres de mon amante avec passion.


 - Oui, râlai-je à l'oreille d'Abi. Le Philtre Calmant.


Mes lèvres reprirent les siennes, alors que je les fis glisser contre le creux de son cou. Mes mains se glissèrent sous la jupe de ma copine, caressant en passant ses cuisses, avant d'agripper sa petite culotte noire, que je retirai avec hâte. Lentement, mon index glissa entre ses jambes, avant de se mettre à caresser son petit bouton de chair. Je plongeai un regard passionné dans le sien, avant de l'insérer dans son intimité humide.


- Quels sont les effets de la Potion Haleine de Chien? demandai-je.


Avant qu'elle ne puisse répondre, j'insérai un deuxième doigt, avant de les faire bouger de haut en bas en elle. Mon autre main se mit à défaire un à un les boutons de la chemise d'uniforme de mon amoureuse. Chaque parcelle de peau découverte recevait un baiser tendre, jusqu'à ce que je détache sa chemise au compte et que je sois à genoux devant elle. Mes lèvres se posèrent contre son bas ventre. Ma main glissa derrière elle, pour défaire sa jupe, mon regard toujours planté dans le sien. Une fois qu'elle fut nue du bas, je posai mes lèvres contre l'intérieur de sa cuisse.


Ma langue se mit à glisser vers mes doigts, suivant les coulées de son liquide chaud. Je retirai mes doigts, avant de lever un regard amoureux sur Abigail. Doucement j'embrassai son bas ventre, avant de laisser glisser ma langue contre son intimité et aller chatouiller son petit bouton de chair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail Turner
Étudiante de 7e année
Abigail Turner

Messages : 51
Date d'inscription : 19/09/2014

Feuille de personnage
Baguette Magique:
Choix de Cours: Arithmancie
Deuxième Cours: Soins aux Créatures Magiques

Toi et moi et le reste du monde Empty
MessageSujet: Re: Toi et moi et le reste du monde   Toi et moi et le reste du monde Icon_minitimeDim 30 Juin 2019, 20:46

Je connaissais très bien Marek, désormais. Je savais comment le faire flancher. Je ne voulais pas nuire à ses études, et j'allais l'aider à étudier. Simplement, après m'être rassasiée de lui. Je ne me rappelais plus de la dernière fois que j'avais senti sa peau contre la mienne. J'avais besoin de lui, de sa présence. Je me fichais bien qu'il soit concierge dans une auberge ou Aurore. Je voulais seulement passer le reste de mes jours à ses côtés. 


Brusquement, mon copain inversa nos positions, tout en retirant ma main de son pantalon. Déjà, j'avais le souffle court. Ma culotte était bien humide. Il avait intérêt à me faire l'amour. 


« Oui, râla mon petit ami à mon oreille. Le Philtre Calmant. »


Je souris moqueusement, tandis qu'un point pour lui apparaissait sur le tableau. Il s'empara alors de mes lèvres avec passion et désir, avant de les laisser glisser contre la peau moite de mon cou. Rapidement, Marek me débarrassa de ma petite culotte, avant de commencer à s'activer contre mon petit bouton de chair. Je retins un gémissement, alors que je rejetais la tête vers l'arrière. Je me mordis doucement la lèvre inférieure, lorsque son index entra en moi. 


« Quels sont les effets de la potion Haleine de Chien? murmura mon amant. »


Je m'en fichais bien, en ce moment. Je grimpai subitement sur la pointe de mes pieds, alors que Marek entrait un deuxième doigt en moi. À chaque bouton, un baiser. Ma chemise se retrouva bien rapidement ouverte, alors que mon copain se retrouvait agenouillé devant moi. Ma jupe tomba au sol et les lèvres de Marek se posèrent contre la peau chaude de ma cuisse. Il embrassa mon bas-ventre, puis mon petit bouton de chair. Cette fois, je laissai un gémissement s'échapper de ma bouche, même plusieurs. Ma main alla fourrager dans les cheveux de mon copain. Plus le temps avançait, et plus je me sentais faiblir sous la langue experte de mon copain. Je voulais me retenir, mais je me sentis perdre complètement le contrôle tandis qu'un orgasme prenait possession de mon être. Je me retins sur les épaules de Marek, avant de laisser tomber un long gémissement. Je tremblais sur mes talons. 


« Ass... Assez Marek... haletais-je. »


Voyant qu'il n'arrêtait pas et que je perdais complètement la carte, je levai mon pied, que je posai contre son torse. Je le repoussai avec mon talon, le faisant tomber au sol. Je le regardai, moqueuse. Je glissai mon doigt contre l'intérieur de ma cuisse, y ramassant de peu de mon liquide. Je m'accroupis près de mon copain, mon regard bien encré dans le sien. Avec un air bien aguicheur, je suçai mon doigt, avant de me relever. Je retirai ma chemise, que je laissai tomber contre sa tête. 


« Et si tu me montrais les effets de Marek en moi? lui demandais-je. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Toi et moi et le reste du monde Empty
MessageSujet: Re: Toi et moi et le reste du monde   Toi et moi et le reste du monde Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Toi et moi et le reste du monde
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yseult et le reste du monde [72%]
» Linus et le reste du Monde [65%]
» Tour du monde virtuel
» Tout le monde s'en fout...
» Le monde de l'Obscure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard - Next Gen :: Poudlard :: Grande Salle-
Sauter vers: