Poudlard - Next Gen

Qu'est devenu Poudlard après le départ d'Harry?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Sauvetage réussis?

Aller en bas 
AuteurMessage
Edwardo Rodriguez

Edwardo Rodriguez

Messages : 11
Date d'inscription : 16/11/2017

Feuille de personnage
Baguette Magique:
Choix de Cours:
Deuxième Cours:

Sauvetage réussis? Empty
MessageSujet: Sauvetage réussis?   Sauvetage réussis? Icon_minitimeLun 29 Oct 2018, 21:16

J'avais suivis la fille. Son attitude et son regard avaient piqués ma curiosité. Alors qu'elle avait pris place sur la chaise des accusés ou quelque chose comme ça; j'avais continué de la fixer avec un sourire en coin. J'avais laissé Sabrina en plan, pour quitter l'école et fuguer en Europe. Puis pour survivre, j'avais dépouillé quelques sorcières, qui avaient porté plainte contre moi. C'était la raison de ma présence ici, je m'étais fait prendre.


Mon regard n'avait pas lâché la jolie brunette, alors qu'elle répondait avec la même verve qu'elle avait utilisé avec moi. Je savais maintenant son nom. Raïna, Raïna England. Je ne savais simplement pas le pourquoi que sa famille était visée. La barrière linguistique était un bon obstacle, même si j'étais complétement bilingue, je manquais de pratique. Ces gens avaient aussi un accent horrible.


Je finis par perdre le fil des choses, je savais que Raïna n'était plus sur le banc des accusés. On avait appelé un jeune homme, qui ressemblait à la fille que j'avais dragué. Je compris après quelques questions du juge, que le mec sur le banc des témoins, était le frère de Raïna. Je compris une autre chose, leur famille était l'une des grandes familles magiques du Royaume-Uni. Donc les gens avaient peur d'eux.


Puis au beau milieu de son interrogatoire, un rire sonore résonna dans la salle. À voir les visages apeurés des gens autour de nous, je compris que cela ne devait pas arriver. Puis un éclair rouge provenant du fond de la salle, frappa Liam, le frère de Raïna. Je sortis ma baguette, qu'on m'avait redonné puisque j'avais été reconnu non coupable. Puis une femme apparut devant le jeune homme et le releva en l'étranglant. C'est tout de suite après que l'enfer commença.


Une foule de sorciers du mal déferla sur la salle attaquant homme, femme ou enfant. Je sautai par dessus la barrière séparant la cour et le public, tentant de me diriger vers la fille que j'avais dragué. Je finis par la voir, au beau milieu de la salle, perdue dans la bataille. Puis comme elle se lançai vers la sortie, un homme d'une bonne stature attrapa sa chevelure et la tira vers l'arrière. Il enfonça la pointe de sa baguette dans sa joue, alors qu'il riait avec une lueur dégoûtante dans son regard. D'un mouvement de poignet, je lançai un sort de vent, une lueur blanche entraîna l'homme au fond de la salle. Je me lançai vers Raïna et la hissai sur mon épaule, avant de foncer vers la porte. Une fois hors de la salle, je transplanai vers le seul endroit que je savais sécuritaire.


Je déposai doucement Raïna au sol, la laissant reculer pour me faire face. Son visage se leva vers le mien et elle me reconnut. Son regard s'assombrit.


- Pourquoi m'as-tu emmené ici? grogna-t-elle. Tu travailles pour les Mangemorts, c'est ça?


Je baissai la tête sur le côté. Les Mangequoi? Je compris qu'elle parlait des sorciers maléfiques. J'éclatai d'un rire clair, on m'avait approché pour me battre pour le mal. J'avais dit non, je n'étais ni bon ni mauvais. Le monde devait garder une balance. Trop de bien donnait une utopie ennuyeuse. Trop de mal, donnait l'enfer.


- Non, je ne voulais pas qu'on te fasse du mal, donc je t'ai emmené dans une clairière près de mon école, dis-je. Tu es au Brésil. Je suis Edwardo, je suis finissant à Castelobruxo.


Je ne savais pas ce qui m'avait pris, de la kidnapper ainsi. Je ne voulais pas qu'elle croit que je lui voulais du mal. Je lui tendis une main amie et pris la sienne doucement. Chez nous, on nous apprenait à montrer une partie de notre âme et nos vraies intentions à l'aide d'un petit rituel. J'attirai la belle fille près de moi et pressai mon front contre elle.


- Deixa eu te mostrar quem eu sou, soufflai-je, en portuguais.


Puis je sentis que cela fonctionnait. Normalement, le spectateur ressentait une chaleur douce dans son coeur, puis il voyait tout. La nature de celui qui se mettait à nu. Ses souvenirs et ses intentions. De mon côté, je me devais d'attendre que le rituel finisse. Je sentis son front se séparer du mien, je rouvris les yeux et son regard bleu se plongea dans le mien.


- Tout ce que je voulais c'était te sauver, dis-je. Désolé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raïna England
Étudiante de 6e | Poursuiveuse
Raïna England

Messages : 47
Date d'inscription : 04/10/2014

Feuille de personnage
Baguette Magique:
Choix de Cours: Soins aux créatures Magiques
Deuxième Cours: Divination

Sauvetage réussis? Empty
MessageSujet: Re: Sauvetage réussis?   Sauvetage réussis? Icon_minitimeMer 14 Nov 2018, 16:15

Le rire du mec me figea sur place. Je détestais qu'on rie ainsi de moi. Insultée, je croisai mes bras contre ma poitrine, un sourcil haussé. L'humidité pesait, ici... Je n'avais absolument aucune idée de où j'étais, et je n'avais même pas ma baguette pour en informer mes parents. Il me fallait un hibou, un parchemin et une plume. 


« Non, je ne voulais pas qu'on te fasse du mal, avoua le mec. Donc je t'ai emmenée dans une clairière près de mon école. Tu es au Brésil. Je suis Edwardo, je suis finissant à Castelbruxo. »


Finissant à quoi? Je ne connaissais pas ce nom, mais sans doute était-ce une école au Brésil. Une chose était sûre, c'était que la température de ce pays n'était pas pour moi. La chaleur était étouffante, et la végétation qui m'entourait ne m'inspirait absolument pas confiance. Et encore moins cet Edwardo. Je ne connaissais absolument rien de lui, et il s'attendait à ce que je le crois? Malgré mes doutes, lorsque sa main se saisit de la mienne avec tendresse, je le laissai faire. Mon corps s'approcha dangereusement du sien, et nos fronts se touchèrent. Mon coeur eut un raté, alors qu'il était à proximité de moi. Ce que je ressentais, je ne l'avais jamais ressenti auparavant. Même Blake ne m'avait jamais fait cet effet. 


« Deixa eu te mostrar quem eu sou, murmura-t-il d'une langue totalement inconnue pour moi. »


Je sentis une douce chaleur dans mon coeur, puis je vis l'incompréhension qu'il avait ressentie lorsqu'il m'avait vue face à ses émotions. Je sentis son désir de me sauver de mon interrogatoire, puis sa panique lors de l'attaque. Son premier réflexe n'avait pas été de craindre pour sa vie, mais bien pour la mienne. J'étais tellement surprise, que lorsque nos front se séparèrent, je fus incapable de prononcer un seul mot. Mes yeux se glissèrent dans les siens, alors que pour une fois dans ma vie, je me retrouvais complètement bouche bée. 


« Tout ce que je voulais c'était te sauver, dit-il alors. Désolé... »


J'ouvris la bouche, mais rien n'en sortit. Jamais personne ne m'avait montré quelque chose comme ça, quelque chose empreint d'autant d'émotions. Je commençai à comprendre que ce que je ressentais pour Blake, ce n'était pas de l'amour, mais plus de l'attachement. J'avais toujours trouvé mon frère un peu trop intense lorsqu'il aimait quelqu'un, mais maintenant je comprenais pourquoi. 


« Personne n'a jamais voulu me sauver, réussis-je alors à prononcer. Habituellement, tout le monde se préoccupe de mon frère... »


Je fis un pas en arrière, incapable de supporter la présence de son corps aussi près du mien. Je le voulais en entier, pour moi. Je baissai la tête afin de fixer mes petits pieds. C'est alors que je vis que nous portions exactement les mêmes Converse, simplement en tailles différentes. Je relevai un regard moqueur sur lui. 


« T'as de très beaux souliers, lui soufflais-je d'un ton aguicheur franchement non-voulu. »


J'écarquillai les yeux, mettant mes mains devant ma bouche. Je ne voulais pas qu'il pense que je flirtais avec lui ! J'étais en couple tout de même. Je tournai la tête, cherchant quelque chose d'intelligent à dire. Rien. Rien ne me venait à l'esprit. 


« Merci... Pour m'avoir sauvée, m'empressais-je de dire, pour changer de sujet. »


Ma famille était en danger de mort, littéralement, et moi je draguais involontairement un gars. Bravo à moi-même.

_________________
Sauvetage réussis? Hfcs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edwardo Rodriguez

Edwardo Rodriguez

Messages : 11
Date d'inscription : 16/11/2017

Feuille de personnage
Baguette Magique:
Choix de Cours:
Deuxième Cours:

Sauvetage réussis? Empty
MessageSujet: Re: Sauvetage réussis?   Sauvetage réussis? Icon_minitimeSam 17 Nov 2018, 13:55

Je n'avais presque jamais utilisé cet enchantement avec quelqu’un. Je n'étais pas non plus le genre à kidnapper une fille sans raison. Je voulais simplement éloigner cette fille de tout ce danger, dont elle venait d'être témoin. À notre âge, nous ne devrions pas être en danger de mort ou passer en cour pour avoir vieilli miraculeusement. C'était pour cette raison que j'avais fugué de ma propre école et que je m'opposais à ce système.


Raïna ouvrit la bouche, rien ne sortit. Je ne savais que je faisais cet effet aux gens, en fait, non. Je faisais cet effet aux pauvres connes de mon école. Je devais dire que faire cet effet à la jolie anglaise me rendait un peu fier.


- Personne n'a jamais voulu me sauver, souffla-t-elle. Habituellement, tout le monde se préoccupe de mon frère.


Elle prit un pas vers l'arrière, pourtant sa présence près de moi me faisait du bien. Je voulais qu'elle se rapproche de moi, je ne la connaissais même pas, mais j'avais besoins d'être près d'elle. Raïna baissa la tête, son regard passa de ses petits pieds et à mes longs pieds. Ses yeux bleus se relevèrent vers les miens.


- T'as de très beaux souliers, dit-elle, d'un ton chaud.


J'allais lui répondre, mais une lueur surprise illumina son visage. Ses yeux s'arrondirent et ses petites mains se posèrent sur sa bouche. Je ne pouvais m'empêcher de trouver cela absolument mignon. Raïna se tourna sur le côté, je voulais retourner son visage vers le mien et poser mes lèvres contre les siennes.


- Merci... de m'avoir sauvée, ajouta l'anglaise.


Je savais ses parents toujours au Ministère de la Magie, je pouvais comprendre qu'elle était inquiète. Automatiquement, je la pris dans mes bras, la serrant doucement contre moi. Je remontai son visage vers le mien. Je savais que je voulais la rassurer, mais je ne savais pas comment faire. Autre que de l'embrasser, simplement parce que c'était tout ce que je voulais.


- Tes parents ont l'air de savoir ce qu'ils font, soufflai-je. Mais si tu veux, je peux te ramener à Londres.


Je passai une main douce sur sa joue, sans savoir me retenir, je posai mes lèvres sur les siennes. Me rendant compte de ce que je faisais, je me retirai et reculai de plusieurs pas, les mains sur ma bouche. Je secouai la tête, les yeux ronds.


- Oh mon Dieu... Eu estraguei tudo... j'ai tellement merdé, dis-je, au travers de mes mains.


Je relevai mon regard sur Raïna, je traversai la distance qui me séparait d'elle, la pris dans mes bras et la plaquai contre un arbre. Mes lèvres allèrent se poser avec passion sur les siennes, ma main alla se poser sur sa nuque, alors mes baisers descendaient lentement dans son cou.


- Dis-moi d'arrêter, si tu veux pas, râlais-je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raïna England
Étudiante de 6e | Poursuiveuse
Raïna England

Messages : 47
Date d'inscription : 04/10/2014

Feuille de personnage
Baguette Magique:
Choix de Cours: Soins aux créatures Magiques
Deuxième Cours: Divination

Sauvetage réussis? Empty
MessageSujet: Re: Sauvetage réussis?   Sauvetage réussis? Icon_minitimeDim 25 Nov 2018, 17:40

Je me sentais très nerveuse en ce moment. Et pour être honnête avec moi-même, ce n'était pas pour mes parents. Évidemment, j'avais peur pour eux, mais ma nervosité émanait plutôt de l'effet que me faisait Edwardo. Tout chez lui m'attirait. Beaucoup plus que Blake. Je me sentais mal. Je savais très bien que je ne devrais pas entretenir de telles pensées envers un autre gars, mais j'en étais incapable. Même si je songeais déjà à laisser Blake, car je savais très bien qu'il ne m'aimait pas, que je n'étais qu'un trophée pour lui, je ne pouvais pas me laisser charmer par un autre homme. Oui, non? MAMAN! HELP. Comme pour aider à ma cause, le Brésilien me prit dans ses bras pour me serrer contre lui. J'en profitai pour humer son parfum, qui était ma foi enivrant. Summer n'était pas aussi raffiné... J'arrivais à peine à lui faire prendre une douche après un entraînement de Quidditch. Avec une tendresse infinie, Edwardo releva mon visage vers le sien. Il était tellement beau... 


« Tes parents ont l'air de savoir ce qu'ils font, me murmura-t-il d'un ton rassurant. Mais si tu veux, je peux te ramener à Londres. »


Je n'eus pas le temps d'ouvrir la bouche pour répondre que sa main caressait ma joue. Geste empreint de délicatesse et de tendresse que Blake n'avait jamais eu à mon égard. Je me sentais bien rapidement tomber sous le charme de ce mec. C'est alors que ses lèvres se posèrent contre les miennes. Mon coeur chavira. En fait, mon univers entier chavira. Je le voulais. Pour moi. Malheureusement, Ed mit fin au contact en reculant, les mains contre sa bouche, les yeux écarquillés. Regrettait-il de m'avoir embrassée ? 


« Oh mon Dieu... laissa-t-il tomber. Eu estraguei tudo... J'ai tellement merdé. »


Sans m'en rendre compte, mes doigts caressaient ma lèvre, émue par le baiser d'Edwardo. Si doux, si tendre... Je m'étais sentie comme jamais auparavant. Comme s'il se rendait enfin compte de l'effet qu'il avait sur moi, il revint soudainement vers moi, et me souleva dans ses bras. Aussitôt, mes jambes se refermèrent sur ses hanches tandis que mon dos heurtait le tronc d'un arbre. Ses lèvres s'emparèrent à nouveau des miennes en un baiser passionné. Mon coeur se débattait dans ma poitrine. Mes mains glissèrent contre son torse, pour aller se nouer contre sa nuque. Je ne pus m'empêcher de rejeter la tête vers l'arrière tandis que ses lèvres trouvaient le chemin jusqu'à mon cou. Emily m'avait déjà dit que c'était la plus grande faiblesse de mon frère au lit. Il fallait croire que c'était un truc de famille... 


« Dis-moi d'arrêter, si tu veux pas, me souffla Edwardo en un râle. »


Je secouai négativement la tête, les yeux mi-clos. Je relevai le visage du beau Brésilien vers le mien, et je plantai mes yeux pâles au creux des siens, bruns. Les latinos ne m'avaient jamais vraiment attirée, mais lui... 


« Continue, soufflais-je. »


Je me surpris moi-même à lui retirer son chandail après avoir dit ça. Je le laissai tomber sur l'herbe, et je laissai glisser mon doigt le long de ses abdominaux. Je savais bien que je venais de provoquer quelque chose en lui, et en moi. Son regard était beaucoup moins doux, beaucoup plus sauvage et animal. Je m'emparai à mon tour de ses lèvres avec une once d'agressivité, me sentant devenir bien humide. Une de mes mains glissa dans le pantalon d'Edwardo pour aller se poser contre son sexe. Je ne cachai pas ma surprise de le voir aussi bien membré. Ma main avait l'air de celle d'une enfant à côté de son sexe... 


« Aïe... lui dis-je, moqueuse. »

_________________
Sauvetage réussis? Hfcs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edwardo Rodriguez

Edwardo Rodriguez

Messages : 11
Date d'inscription : 16/11/2017

Feuille de personnage
Baguette Magique:
Choix de Cours:
Deuxième Cours:

Sauvetage réussis? Empty
MessageSujet: Re: Sauvetage réussis?   Sauvetage réussis? Icon_minitimeSam 01 Déc 2018, 18:55

Me faire une fille que je connaissais à peine, ce n'était pas du tout mon style. En fait, je n'étais pas du tout un mec sociable, ce n'était pas moi d'aller voir quelqu'un sans qu'on m'ait parlé. Je préférais être seul et qu'on me laisse tranquille avec mon livre. Le fait que je sois attirée par cette jolie sorcière anglaise était nouveau pour moi. La seule autre personne que j'avais laissé entrer dans ma bulle était mon ex Julia. Elle était aussi la seule qui avait partagé mon lit.


Maintenant, j'avais Raïna dans mes bras, mon visage et mes lèvres parcouraient le creux de son cou. Tout cela, ce n'était pas moi. Pas du tout. Malgré cela, je voulais aller plus loin. La belle anglaise releva mon visage vers le sien, alors que son regard se plongeait dans le mien. Rares étaient les filles qui avaient d'aussi beaux yeux, dans mon pays.


- Continue, m'ordonna-t-elle, tout bas.


Ses petites mains me retirèrent mon chandail assez rapidement. Taquine, elle laissa glisser un index contre mes abdominaux, il était vrai que j'étais assez musclé. Je m’entraînais souvent, pour laisser mon agressivité sortir. J'avais encore plus envie d'elle, maintenant qu'elle avait pris le contrôle de la situation. Ses lèvres prirent les miennes avec passion, ce qui me surprit un peu. Sa main descendit et entra dans mon pantalon, je sursautai lorsqu'elle se posa sur mon sexe. Son air changea, elle semblait surprise. Étais-je trop petit ?


- Aïe.. dit-elle, rieuse.


Je relevai un sourcil, avant dire comprendre, que j'étais plus membré que ses anciens partenaires. Mes mains allèrent agripper la base de son t-shirt, que je lui passai par-dessus la tête, avant de le lancer derrière moi. Je repris jalousement ses lèvres douces, avant de les descendre dans son cou et contre sa jolie petite poitrine. Je fis frôler mes lèvres contre la courbe de ses seins, que son soutien-gorge noir formait. Je me sentais de plus en plus à l'étroit dans mon pantalon.


Je déposai ma nouvelle amie au sol, afin de défaire son pantalon skinny, lui laissant ses petites culottes assortie, pour le moment. Je posai une main contre sa hanche, alors que l'autre grimpait contre sa jambe. Mes lèvres embrassaient doucement son ventre plat, descendant vers son bas ventre. Une fois rendue à la ceinture de ses petites culottes, mes mains lui retirèrent lentement.


- T'es sûre que tu veux aller plus loin, lui demandai-je.


Je plongeai mon regard dans le sien, avant d'embrasser doucement le dedans de sa cuisse, me dirigeant dangereusement vers son intimité. Mon doigt alla caresser son intimité humide, avant d'aller caresser son petit bouton de chair. Mon autre main tenait sa hanche, en douceur. Puis après quelques minutes, ma bouche se posa à la place de mon doigt et ma langue alla caresser son petit bouton de chair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raïna England
Étudiante de 6e | Poursuiveuse
Raïna England

Messages : 47
Date d'inscription : 04/10/2014

Feuille de personnage
Baguette Magique:
Choix de Cours: Soins aux créatures Magiques
Deuxième Cours: Divination

Sauvetage réussis? Empty
MessageSujet: Re: Sauvetage réussis?   Sauvetage réussis? Icon_minitimeVen 21 Déc 2018, 15:22

Il n'en fallut pas plus pour qu'Edwardo me retire mon chandail, qu'il lança plus loin dans la clairière. Mon regard ne quitta jamais le sien, alors que je sentais mon intimité devenir de plus en plus humide. En fait, si je n'avais pas eu des vêtements, probablement que ça coulerait sur mes cuisses. Jamais je ne m'étais sentie autant excité devant Blake. Et pourtant, il était bien foutu. Mais ce mec avait quelque chose de plus, quelque chose de mystérieux. J'avais la nette impression que lui et moi, nous étions pareils. Je le voulais en entier, pour moi toute seule. Et si je devais baiser avec lui dans la forêt pour que cela se produise, alors soit ! 


Avec tendresse, ses lèvres s'emparèrent à nouveau des miennes, avant de descendre lentement contre la peau sensible de mon cou, ce qui me fit frissonner. Puis, sa bouche se posa sur la vallée entre mes seins, et je rejetai la tête vers l'arrière sous l'extase. Mes pieds touchèrent le sol, alors qu'Ed s'empressait de me retirer mon pantalon. Il resta accroupi devant moi, embrassant mon ventre. Je me sentais dégouliner alors que sa bouche s'approchait de mon intimité.


« T'es sûre que tu veux aller plus loin? me demanda-t-il d'une voix rauque. »


Je ne répondis rien, mais le regard que je lui lançai lui donnait absolument tout mon consentement. C'est alors que ses doigts s'attaquèrent à mon intimité avec tendresse et fermeté. Rapidement, des gémissements commencèrent à s'échapper de ma bouche, et je me sentis trembler lorsque sa bouche se mit de la partie. Je fermai les yeux de plaisir, laissant l'une de mes mains aller fourrager dans sa chevelure foncée. Après à peine une minute, un puissant orgasme me frappa. Du moins, je croyais que c'était cela, puisque je n'en avais jamais eu. Je me sentis perdre le contrôle de mon corps, alors que j'étais secouée de petits spasmes et que tout mon être tremblait. Edwardo retint fermement mes hanches, pour m'empêcher de tomber. Une fois le choc passé, je l'aidai à se relever et je plantai mon regard bleu-gris au creux du sien. Avec le peu de sensualité que je pouvais bien posséder, je retirai mon soutien-gorge, le laissant tomber à côté de moi. Je m'approchai de lui, collant mon corps au sien et m'emparant de ses lèvres. Puis, je lui retirai pantalons et boxers, son membre se tendant contre le milieu de mon ventre. Il fallait dire que j'étais très petite. 


Tremblante, car je n'avais jamais fait ça de ma vie, je m'agenouillai devant Ed. En fait, je ne me rendis jamais jusqu'au sol, car il m'arrêta, pour me relever vers lui. Je vis dans son regard que je n'étais obligée à rien. Je lui fis un petit sourire timide, sautant plutôt dans ses bras et encerclant sa taille de mes jambes. Je nouai mes mains derrière son cou, avant de soulever le bassin. Sentant son gland à l'entrée de mon intimité, je me laissai descendre très lentement. Heureusement que j'étais très lubrifiée, car ça n'aurait jamais entré. Son membre écarta violemment les parois de mon intimité, mais je ne ressentis aucune douleur. Bien au contraire, un long gémissement sortit de ma bouche. Gênée, je cachai mon visage au creux du cou d'Edwardo, avant d'agiter le bassin de haut en bas. Je me sentais bien maladroite...


« J'suis désolée, soufflais-je contre la peau de son cou. J'suis nulle... »

_________________
Sauvetage réussis? Hfcs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edwardo Rodriguez

Edwardo Rodriguez

Messages : 11
Date d'inscription : 16/11/2017

Feuille de personnage
Baguette Magique:
Choix de Cours:
Deuxième Cours:

Sauvetage réussis? Empty
MessageSujet: Re: Sauvetage réussis?   Sauvetage réussis? Icon_minitimeDim 06 Jan 2019, 22:04

Ouais, je n'avais jamais autant mis de coeur dans le sexe oral qu'aujourd'hui. Sabrina adorait cela, mais en redemandait toujours plus sans redonner par après. Raïna était tout simplement parfaite, même si je ne la connaissais pas bien, mais on aurait dit que son corps était fait pour le mien. Sa peau douce et son regard glacé était ce qui m'attirait le plus. Sab ne faisait que demander et demander, sans profiter du moment.


Ce moment ne dura que quelques minutes, Raï se mit à trembler, avant de s'effondrer. Par chance, je la retins. Je n'allais quand même pas la laisser s'écraser dans l'herbe. J'avais des manières. Son corps parcourut de spasmes finit par reprendre sa contenance. C'était sa première fois, compris-je. Sa main agrippa la mienne, alors qu'elle m'aidait à me remettre sur pied. Son regard gris froid vint se mélanger au brun chaud du mien. Elle était plus que magnifique. Où était-elle toute ma vie?


Gardant son regard dans le mien, Raïna retira son petit soutien-gorge. Je maintenais son regard, ce n'était pas poli de darder son regard sur la poitrine d'une dame. Mon amie laissa tomber son sous-vêtement près d'elle. Elle pressa son petit corps contre le mien, avant d'aller chercher mes lèvres. Je la laissai prendre les rennes, alors que je prolongeais ce baiser plus que parfait. Ses mains se mirent à jouer contre la boucle de ma ceinture, avant de me débarrasser de mes vêtements, qui me restait. Je retins un petit rire, en voyant mon sexe se tendre contre son nombril, c'était fou ce qu'elle était petite.


Mon amante n'arrêtant pas de trembler, s'agenouilla devant moi. Je comprenais qu'elle n'avait jamais fait cela, non plus, je passai mes mains sous ses aisselles. Je n'allais certainement pas l'obliger à faire quelque chose qui l'effrayait. Elle me sourit, avant de sauter dans mes bras et enrouler ses jambes autour de ma taille. Ok... Ses petits bras s'enroulèrent autour de mon cou, alors que je sentais mon sexe effleurer l'entrée de son intimité. Non, elle était probablement vierge, je ne pouvais forcer la jolie fille à faire cela. Soudainement, je me sentis entrer en elle. Raï avait fait descendre son bassin contre moi. Je sentais mon membre étirer les parois de son intimité. J'avais peur de lui faire mal. Un petit gémissement sortit de sa bouche. La jolie anglaise cacha son petit visage dans mon cou. Son bassin se mit à s'animer de haut en bas.


- J'suis désolée, murmura-t-elle. J'suis nulle...


Je relevai son visage vers le mien, avant de froncer les sourcils et presser mes lèvres contre les sienne. Doucement, j'accotai son dos contre l'arbre, avant de suivre son mouvement de va et vien. Je restais bien doux dans mes coups de bassin, je n'avais pas envie de lui faire mal. Alors que je m'activais en elle, alors que je lui lançais un regard inquiet.


- Tout va bien? murmurai-je. J'veux... Pas te faire mal...


Je replaçai une mèche rebelle derrière son oreille. Mon regard se plongea dans le sien, alors que je me noyais dans le bleu pâle de ses yeux, je posai ma bouche contre la sienne. Ma main alla prendre la sienne, alors que je la tenais contre moi de l'autre. Son corps et ses lèvres étaient comme une drogue pour le pauvre homme que j'étais. Raï pourrait me faire faire ce qu'elle voulait.


- Tu me rends dingue, soufflai-je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raïna England
Étudiante de 6e | Poursuiveuse
Raïna England

Messages : 47
Date d'inscription : 04/10/2014

Feuille de personnage
Baguette Magique:
Choix de Cours: Soins aux créatures Magiques
Deuxième Cours: Divination

Sauvetage réussis? Empty
MessageSujet: Re: Sauvetage réussis?   Sauvetage réussis? Icon_minitimeSam 12 Jan 2019, 12:26

Je ne savais même pas pourquoi j'avais dit un truc du genre. Il s'en rendait bien compte que j'étais nulle, je n'avais pas besoin de le lui rappeler ! Il fallait bien dire que je n'avais jamais fait ça. Avec Blake, c'était assez... bref. Il me prenait uniquement lorsque j'étais à quatre pattes. Je me laissais faire, et c'était fini. Je comprenais maintenant qu'il ne faisait que satisfaire ses propres envies et qu'il se fichait bien de moi. Je n'étais qu'une poupée pour lui, un petit trophée qu'il pouvait promener un peu partout. Car il fallait dire que depuis ma soudaine transformation, les mecs me sautaient dessus. Littéralement. La petite soeur de l'élue était désormais très jolie. En plus, je me tenais avec Emily. Elle était tout de même très populaire, donc ça avait attiré le regard des gars. J'étais restée avec Blake, car je croyais que c'était cela l'amour, mais je me rendais bien compte qu'il m'avait eue. 


Avec tendresse, Edwardo releva mon visage vers le sien, m'obligeant à affronter son regard. Bien rapidement, il s'empara de mes lèvres, et je sentis mon coeur s'emballer dans ma poitrine. Jamais je ne m'étais sentie comme cela auparavant. Mon dos heurta doucement l'arbre, alors que je sentais mon amant se synchroniser avec mes mouvements. 


« Tout va bien ? me souffla-t-il avec tendresse. J'veux... pas te faire mal... »


Me faire mal ? Non. Au contraire. Évidemment, il était bien membré et j'étais toute petite, mais j'étais tellement mouillée que la pénétration se faisait toute seule. Je ne dis rien, continuant plutôt mes mouvements en guise de réponse. Je sentis mon visage se teinter de rouge alors que son regard affrontait le mien. Puis, l'une de ses mains alla se nouer avec la mienne, ce qui me surprit. Évidemment, mon petit coeur s'emballa. Ses lèvres m'embrassaient comme si elles l'avaient toujours faites. 


« Tu me rends dingue, râla mon nouvel amant. »


Je poussai un petit gémissement, avant de rejeter la tête vers l'arrière. Je resserrai la prise que j'avais sur Edwardo avec mes jambes, approchant encore plus mon corps du sien. Ma poitrine se pressa alors contre son torse, alors que je le sentais aller plus profondément en moi. Je plantai mes ongles dans la chair de ses trapèzes, alors qu'un violent orgasme prenait possession de mon être. Je sentis les bras d'Ed se refermer sur mon petit corps, alors qu'il était secoué de légers spasmes. Je me rendis alors compte qu'il s'était retiré de moi, et que sa semence se répandait sur nos deux ventres. De longues minutes passèrent alors que je restais simplement dans ses bras, la tête couchée contre son épaule musclée. 


« Mon coeur n'a jamais battu aussi rapidement, soufflais-je d'un ton à peine audible. »


Je relevai lentement ma tête, pour plonger mon regard au creux de ses yeux foncés. Je lui souris tendrement, avant d'aller lui voler un petit baiser. Je me défis de son étreinte, pour poser mes pieds au sol. Je relevai alors la tête et je ne pus m'empêcher de sourire moqueusement. J'étais franchement petite. N'ayant pas ma baguette entre les mains, j'allai chercher celle d'Edwardo et lui remis. 


« Tu pourrais nous nettoyer, dis-je d'un ton moqueur. »

_________________
Sauvetage réussis? Hfcs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edwardo Rodriguez

Edwardo Rodriguez

Messages : 11
Date d'inscription : 16/11/2017

Feuille de personnage
Baguette Magique:
Choix de Cours:
Deuxième Cours:

Sauvetage réussis? Empty
MessageSujet: Re: Sauvetage réussis?   Sauvetage réussis? Icon_minitimeLun 18 Fév 2019, 13:45

Personne ne m'avait fait autant d'effet. Raïna était plus que parfaite à mes yeux, elle était aussi sauvage et indomptable que les femmes de mon pays, mais elle avait une indépendance et une beauté plus qu'addictive. Sabrina me suivait partout, nous n'avions couché ensemble qu'une fois et elle voulait que nous passions tous nos moments ensemble. Je voulais quelque chose de plus particulier. Je voulais quelque chose de solide, mais pas de collant.


Les jambes de ma nouvelle amante se serrèrent autour de ma taille, alors que la belle anglaise rejetait la tête vers l'arrière. Son corps était encore plus pressé contre le mien, je pouvais presque sentir son coeur battre contre le mien. Mon membre glissa encore plus loin en elle, étirant chaque parois de son petit être à son maximum. Ses ongles entrèrent dans la chair de mes trapèzes, alors que son corps était pris de petits spasmes. Je resserrai mes bras autour d'elle, afin qu'elle ne tombe pas. L'Orgasme me prit quelques secondes après le sien.  Je me retirai de ma belle amie, alors que ma semence se répandait sur nos bas ventres. Raïna posa sa tête contre mon épaule et nous restâmes ainsi, collés l'un contre l'autre pendant un long, mais délicieux moment.


- Mon coeur n'a jamais battu aussi rapidement, murmura Raï, tout bas.


Son visage se releva vers le mien, mon regard alla se noyer dans le regard glacé de ma belle amie. Un petit sourire tout doux apparut sur son visage de porcelaine, avant que ses lèvres se posent sur les miennes en un doux baiser. Ses jambes se défirent, alors que Raïna descendait au sol. Elle m'arrivait en bas de la poitrine, son regard moqueur me fit sourire. Elle marcha vers l'endroit où j'avais échappé ma baguette, avant de me la redonner.


- Tu pourrais nous nettoyer, se moqua gentiment Raï.


Je lui fis un clin d'oeil, avant de claquer des doigts. Ma semence disprut d'un coup, alors que je cueillai Raïna contre moi. Je posai mes lèvres contre les siennes, mes mains posées tout doucement contre ses hanches. L'une de mes mains glissa une mèche rebelle derrière son oreille. Le soir était bien avancé et l'air était plus frisquet. Je frissonnai un peu, avant de laisser ma belle, pour aller chercher nos vêtements. Je remis mon boxer et mon jean, avant de me retourner vers ma... Oups. Comment devais-je la considérer? Une petite amie?


- Tu es magnifique, Raïna, murmurai-je.


Je traversai la petite distance qui me séparait d'elle, avant de la presser contre moi. Je relevai son visage vers le mien, avant de me pencher vers elle, mes lèvres caressèrent les siennes avec tendresse. Ses parents, sa famille devait se mourir d'inquiétude. Je savais que je devais la ramener. Je fermai les yeux, l'espace d'un instant, l'idée de la quitter pour toujours me faisait énormément d'effet et de peine. Pourtant, je ne la connaissais pas du tout.


- Je vais devoir le ramener chez toi, dis-je penaud.


Je n'avais pas envie de la quitter. Mais si je revenais avec une anglaise à Castelobruxo, je passerais un sale quart d'heure et je serais probablement renvoyé. Chose qui ne devait pas arriver, je voulais être aurore et mon dossier se devait d'être parfait, j'avais déjà une bonne tâche dans ce dernier. Mes yeux me piquaient, des larmes voulaient sortir. Non. Je secouai la tête. Ma main caressa doucement la joue de la belle brunette.


- J'ai pas envie de ne plus te revoir, chuchotai-je, mes lèvres contre les siennes. Promets-moi de m'écrire et que l'on va se revoir.


Sous mon apparence de salaud et de mec dur, j'étais plutôt romantique et vieux jeu. Lorsque j'aimais, j'aimais pour vrai et pour longtemps. Si ce n'était pas encore de l'amour, que je ressentais pour Raïna, je sentais que ça pouvait le devenir et rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raïna England
Étudiante de 6e | Poursuiveuse
Raïna England

Messages : 47
Date d'inscription : 04/10/2014

Feuille de personnage
Baguette Magique:
Choix de Cours: Soins aux créatures Magiques
Deuxième Cours: Divination

Sauvetage réussis? Empty
MessageSujet: Re: Sauvetage réussis?   Sauvetage réussis? Icon_minitimeJeu 07 Mar 2019, 09:02

Je ne savais pas ce qui m'avait prise. Je venais littéralement de tromper Blake avec un pur inconnu. Même si je me doutais bien qu'il avait fait la même chose de son côté. Si Liam apprenait cela, son attrapeur serait vite exclus de l'équipe. Et il terminerait probablement à Ste-Mangouste, comme Mathéo. C'était sans doute ce que mon copain méritait. Une bonne leçon. Il ne savait pas comment traiter une fille. Il se pensait pour le roi du monde. Moi, je m'étais laissée manipuler par lui en quête de popularité, mais c'était complètement ridicule. Tout ce que je voulais, c'était de redevenir amie avec Brooklyn, reparler à mon frère et redevenir moi. Je n'avais rien demandé de tout cela, c'était simplement arrivé, et je n'avais pas su gérer. J'allais le faire. J'allais commencer par plaquer Blake, puis apprendre à connaître ce magnifique Brésilien. J'irais ensuite m'expliquer avec mon frère et m'excuser de toutes les moqueries que j'avais eues à son égard. Je ne les pensais pas. J'avais abandonné mon grand frère en même temps que tous les autres, au moment où il en avait le plus besoin. J'étais la pire soeur de l'univers. 


Je sursautai légèrement lorsque Ed claqua des doigts. Rapidement, sa semence et toute sueur quitta mon corps. Je croisai mes bras contre ma poitrine, tandis qu'une petite brise se levait. Mon nouvel amant me tendit alors mes vêtements, que j'enfilai prestement. 


« Tu es magnifique, Raïna, murmura Edwardo. »


Je posai mon regard sur lui, légèrement moqueuse, tandis qu'il franchissait la distance qui nous séparait. Il y avait tant de choses qu'il ne savait pas à mon sujet... Je me retrouvai bien calée contre son torse, tandis que ses lèvres vinrent caresser les miennes en un baiser. Mon coeur fit un bond dans ma poitrine. Soudainement, malgré la température qui baissait drastiquement, j'avais chaud. Comme s'il n'y avait plus que lui et moi dans cet univers. Je comprenais que je n'étais pas amoureuse de Blake, et que je ne l'avais jamais été. 


« Je vais devoir te ramener chez toi, bouda le bel étranger. »


Je relevai ma tête, pour le fixer, mais j'étais incapable d'atteindre son regard, comme s'il cherchait à m'éviter. Je n'insistai pas. J'allais lui laisser le temps qu'il avait besoin. Après tout, si moi j'étais plutôt indépendante et solitaire, cela ne voulait pas dire qu'il l'était. Mais je comprenais ce trait de caractère et j'en étais devenue plutôt patiente. J'avais le frère le plus dépendant du monde. Pas nécessairement avec sa famille, mais avec les amours, oui. La main d'Edwardo vint caresser doucement ma joue, et je ne pus m'empêcher de sourire. Il était tellement tendre à mon égard... 


« J'ai pas envie de ne plus te revoir, souffla-t-il en un râle. Promets-moi de m'écrire et que l'on va se revoir. »


Je hochai doucement la tête de haut en bas, avant de me hisser sur la pointe des pieds pour aller lui voler un long et langoureux baiser. Être petit, c'était de famille. Mon frère n'était pas très grand pour un mec, et moi j'étais bien petite, même pour une fille. Liam était musclé, mais pas moi. Mes tirs au Quidditch étaient puissants, mais sans plus. 


« Je vais aller sur le Chemin de Traverse acheter une belle petite chouette, lui murmurais-je. Elle seule sera notre messagère, qu'en penses-tu ? »


Je ne lui laissai pas le temps de répondre que je m'emparai à nouveau de ses lèvres. Je savais que je devais lui dire. Je ne devais pas lui cacher. Car s'il apprenait plus tard qu'en ce moment, j'avais un copain, cela pouvait absolument tout gâcher. Je pris une grande inspiration, avant de me décoller de son torse. Je plongeai un petit regard coupable au creux de ses noisettes. 


« J'ai... Je veux juste te dire que... J'ai un copain, laissais-je tomber. Mais c'est pas ce que tu crois ! Je voulais le laisser, je sais juste pas comment, je... Il me fait peur... »


Je ne savais pas quelle émotion affichait le visage d'Edwardo. Je ne savais pas si je devais continuer de parler, ou simplement arrêter. Je ne savais pas si j'avais tout gâché, ou alors s'il allait me comprendre. J'avais encore seulement treize ans dans ma tête, j'avais appris beaucoup de choses rapidement, mais côté relation, je ne comprenais pas toujours tout. Et puis le modèle que j'avais n'était pas parfait. Je ne voulais pas être un couple comme mes parents. Je ne voulais pas être celle qui se choisirait un enfant préféré pour pratiquement ignorer l'autre. 


« Écoute, Edwardo, continuais-je, hésitante. Ça doit faire deux semaines qu'il ne s'est rien passé entre lui et moi, il fait juste me parader comme si j'étais sa poupée, mais il peut devenir violent et bah... T'as vu ma taille? »


Finalement, je croyais bien que je voyais de la colère sur le visage du Brésilien. Seulement, cette colère n'était pas dirigée vers moi, mais bien vers Blake. Ohlala. Si j'avais tenté de garder mon frère en dehors de ma relation pour ne pas que le lion se fasse tabasser, sans doute venais-je de faire une erreur en disant cela à Ed. J'avais l'impression qu'il était capable d'aller beaucoup plus loin que Liam. 

_________________
Sauvetage réussis? Hfcs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edwardo Rodriguez

Edwardo Rodriguez

Messages : 11
Date d'inscription : 16/11/2017

Feuille de personnage
Baguette Magique:
Choix de Cours:
Deuxième Cours:

Sauvetage réussis? Empty
MessageSujet: Re: Sauvetage réussis?   Sauvetage réussis? Icon_minitimeSam 23 Mar 2019, 20:14

Très honnêtement, je n'avais pas envie de la ramener chez elle. Pas que je voulais la kidnapper et l'empêcher d'être avec sa famille, loin de là. Je ne voulais juste pas la quitter. J'avais l'impression qu'une fois qu'elle serait de retour en Angleterre, je cesserais d'exister dans son monde. Raïna avait littéralement tout changer dans mes plans de vie et je voulais qu'elle reste avec moi, au Brésil. Je voulais lui montrer comment la vie, chez moi, était douce. Comment le soleil chaud et les ciels bleutés étaient beaux. Comment nous pourrions être heureux ici? Tu rêve, Rodriguez.


 Pourtant Raïna venait de hocher positivement la tête. Ma nouvelle amie se mit sur la pointe des pieds, avant de m'embrasser avec amour. Je ne pus m'empêcher de me laisser aller dans le baiser et d'arrêter de m'inquiéter, ne serait-ce qu'une seconde.


- Je vais aller sur le Chemin de Traverse acheter une belle petite chouette, chuchota Raï. Elle sera notre seule messagère, qu'en pense-tu?


Je pensais que nous n'avions pas à dépenser pour communiquer, je pourrais lui montrer à parler dans les rêves... Je ne pus rien dire, car les lèvres de la belle anglaise se reposèrent sur les miennes. Nous restâmes quelques instants pressés l'un contre l'autre, mais au bout de quelques minutes, Raï se défit de mon étreinte. Elle recula de quelques pas, avant de plonger un regard coupable dans le mien, un brin perdu.


- J'ai... Je veux juste te dire que... J'ai un copain, finit-elle par avouer. Mais c'est pas ce que tu crois! Je voulais le laisser, je sais juste pas comment, je... Il me fait peur...


Je voulais relever un sourcil, être fâché. Mais rien, mon visage n'affichait aucune expression. En fait, je ne savais pas trop comment être. Habituellement, c'était moi qui était à sa place. Genre c'était moi qui cachait que j'étais en couple, pour coucher à droite ou gauche. Je n'aimais pas du tout cette situation, surtout parce que je commençais à m'attacher à Raïna.


- Écoute Edwardo, dit Raï. Ça doit faire deux semaines qu'il ne s'est rien passé entre lui et moi, il fait juste me parader comme si j'étais sa poupée, mais il peut devenir violent et bah... T'as vu ma taille?


Violent. Je crois pas qu'un mec de mon âge serait violent avec une fille aussi minuscule... Si oui, ce mec était mort si je le croisais un jour. Honnêtement, parader une fille comme un trophée, c'est pas la chose la plus brillante à faire. Je poussai un soupir, avant de remettre mes vans, sans un mot. Je ne savais pas comment répondre à tout cela. Si elle croyait que j'étais fâché contre elle, c'était son affaire.


Je me relevai, avant d'aller chercher les converses de Raï et les lui tendre doucement. Je devais essayer d'avaler le morceau. C'était étrange d'être de l'autre côté de cette situation... Je levai un petit regard rassurant sur mon amie. Finalement, j'allais aller la porter au Ministère et la laisser entre les mains de quelqu'un qui la connaîtrait. Je n'avais peut-être pas ma place auprès d'elle...


- C'est dur à avaler, honnêtement, dis-je, tout doucement. Écoute, je te comprends et prends le temps que tu as besoins pour rompre.


Doucement, je l'attirai dans mes bras, la berçant lentement. Je tenais à elle et je ne voulais pas que ce qu'elle disait sur son copain était vrai, qu'elle se fasse blesser. Je posai un bisou tendre sur le dessus de sa tête. Le soir allait tomber bientôt, je ne pouvais pas me permettre de rester en plein milieu de la forêt amazonienne en pleine nuit... Je relevai le visage de mon amie vers le mien, je posai mes lèvres contre les siennes.


- Achète la chouette et écris-moi tous les jours, murmurai-je. Je suis capable de t'attendre pour toi.


Je lui souris, avant de reprendre ses lèvres avec un peu plus de passion. Je la hissai contre moi, ses jambes autour de ma taille et ses mains contre mes épaules. Mon regard se plongea dans la glace du sien. Mes lèvres l'embrassaient avidement. Je replaçai une mèche rebelle derrière son oreille.


- On doit y aller.


Je transplanai, la tenant contre moi, au Ministère de la Magie Anglais. Je la reposai au sol. Ma main caressa sa joue. Je lui tendis mon pull de laine. Un dernier baiser.


- Raïna? fit une voix derrière moi.


Elle sembla reconnaître la personne. Alors qu'elle me contournait, je retransplanai vers Castelobruxo.


HJ: J'suis partis!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Sauvetage réussis? Empty
MessageSujet: Re: Sauvetage réussis?   Sauvetage réussis? Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Sauvetage réussis?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aska femelle croisée lhassa apso 7 ans SAUVETAGE (78)
» Sauvetage raté (Alwin, Keylo, Lisa, Ilialis, Calista)
» PLOUM caniche nain mâle 8a (35) SAUVETAGE ADOPTE
» Edji gentille f Labrit 12a-adoption-sauvetage Chilleurs (45)
» Prises d'otages en Mer ! [South Blue, Rang S, Gouvernement, Sauvetage]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard - Next Gen :: Autres contrées :: Brésil-
Sauter vers: