Poudlard - Next Gen

Qu'est devenu Poudlard après le départ d'Harry?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 I am trying to be stronger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Brooklyn Pierce
Étudiante de 5e année
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 23/09/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Arithmancie
Baguette Magique: Chêne • Patte de Lapin Géant • 19cm

MessageSujet: I am trying to be stronger   Mar 12 Sep 2017, 23:32

Je levai un regard vide sur mon reflet, une semaine venait de passer depuis que ma vie avait prit un énorme détour. Je n'avais même plus le même corps que j'avais, il y a un mois. Le pire, selon mon directeur de maison et l'Assistant-Directeur, j'avais perdu mon innocence et que j'étais «traumatisée». Pourquoi? Parce que j'avais assistée, totalement impuissante, à Ethan tentant de repousser une attaque de mangemorts et l'attaque de l'une des plus cruelles d'entre-eux sur l'auberge des England. Et voilà que la petite Brooky Pierce était morte et je n'étais qu'une image de cette dernière.



Je finis par me lancer un regard noir, je ne portais qu'un soutien-gorge noir en dentelle et un string assorti, je me retournai vers mon lit, où trônait un legging troué et un tshirt de Black Sabbath aux manches déchirées trop long. Jamais de ma vie, je n'avais porté de noir et maintenant, je ne faisais que cela. Je revêtis le tout et enfilai un vieux cardigan noir défraîchit. Je mis une paire de bottes à talons hauts et agripai mon sac et ma baguette. Je me dirigeai vers l'escalier, mais m'arrêtai deant la glace, il manquait quelque chose. J'agrippai mon eyeliner et traçai autour de mes yeux bronzes. Je replaçai ma longue frange, cachant la moitié de mon visage. Je descendis dans la salle commune, que je traversai rapidement sous le regard de pitié des gens de ma maison.



Une fois dans le corridor, je me dirigeai vers la classe de Défense contre les Forces du Mal, où j'avais rendez-vous avec Emily. La belle serdaigle m'enseignait, depuis notre retour à Poudlard, à me défendre et la classe de Masters était la mieux équipée pour cela. Le dernier sort que j'avais appris d'elle était le Protego, mais dans mes temps libres, je fouillais les livres de la Réserve. Je connaissais les sortilèges impardonnables, mais n'avais jamais osé les essayer. J'ouvris la porte de classe, personne ne s'y trouvait et Emi n'arriverait que dans une vingtaine de minutes. J'ouvris une immense armoires, où se trouvaient des mannequins aux allures de mangemorts. Ces derniers étaient enchantés pour nous attaquer et nous pousser à nous défendre. Je laissai tomber mon sac au sol et sortis mon arme, alors que les trois mannequins se plaçaient devant moi. Le premier se lança vers moi, je tendis ma baguette.



- Protego, murmurai-je.



Aucun effet, la marionnette me fonça violemment dessus. Couchée au sol, je vis du coin de l'oeil la deuxième se lancer vers moi. Je sautai sur mes pieds et tendis mon arme.



- Supéfix!



Mon sort s'élança de ma baguette, mais passa par-dessus la tête du faux mangemort. Je me fis donc replaquer au sol. Je fermai les yeux de rage, car j'étais absolument nulle. Une vraie plaie. Je restais toujours aussi pourrie en magie. Je me mis à quatre pattes et sentis la base du mannequin numéro trois me frapper violemment dans les côtes. J'hurlai de douleur. Avant de me lever et voir les trois foncer de nouveau sur moi.



- Avada... commençais-je



- Immobilus, fit une voix calme dans mon dos.



Un frisson me parcourut, je n'avais même pas besoins de me retourner pour savoir qu'Ethan se tenait à la porte. Sa voix douce et en contrôle suffisait. Un flot de larmes coula sur mes joues, il y avait une semaine que je ne l'avais pas vu. Il ne connaissait donc pas la nouvelle moi. L'apprécirait-il? Je me retournai vers lui, sachant pareil que mon maquillage devait couler sur mes joues.



- Ethan... fis-je de ma voix trop douce.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan England
Étudiant de 6e | Préfet | Aurore
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 19/10/2016

Feuille de personnage
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: I am trying to be stronger   Dim 08 Oct 2017, 12:23

Je poussai un profond soupir, assis dans mon lit de Ste-Mangouste. Je ne me souvenais même plus comment je m'étais retrouvé ici. Mes souvenirs étaient flous, vagues. Les Médigomages me disaient que c'était à cause d'un traumatisme, mais je savais bien que ce n'était pas vrai. J'étais aurore. J'étais capable d'en encaisser. Et puis, tous ces flous... On m'avait jeté un sort afin d'effacer ma mémoire. Cela venait probablement de mon père ou de mon oncle, puisqu'il s'agissait de mes deux seuls visiteurs. Et je voyais bien dans le regard de mon paternel qu'il regrettait quelque chose, et qu'il avait peur. Je ne savais pas ce que j'avais fait, mais ça devait être très gros. En plus, on m'avait retiré la surveillance de mon cousin. Je me sentais incompétent. Comme si je ne méritais pas mon travail. 


Mon père entra alors dans la pièce, suivi de mon oncle. Les deux en même temps ? Je ne savais pas qu'ils étaient redevenus amis. Mon père devait encore devoir m'annoncer quelque chose de mauvais et il croyait mon oncle capable de me contenir, ou alors l'inverse. 


- Prends tes choses, tu retournes à Poudlard, me dit alors Jeffrey sans aucune émotion. 


J'écarquillai les yeux, tandis que David me tendait ma baguette. Je la saisis, et changeai aussitôt mes vêtements d'hôpital pour mon uniforme des lions. Aussitôt fait, je me retrouvai juste en face du pont de Poudlard. La limite de l'enceinte. Judy avait renforcé les défenses, puisqu'il nous était désormais impossible à nous même d'entrer comme ça. Évidemment, comme je me doutais qu'on avait effacé ma mémoire, je ne comprenais pas pourquoi. Mais je savais qui pourrait avoir des réponses pour moi. Brooklyn. 


- Tu n'as peut-être plus le mandat de protéger Liam, commença alors Dave. Mais jette tout de même un petit coup d'oeil sur lui... S'il-te-plaît. 


Je hochai doucement la tête de haut en bas, tandis que je voyais mon paternel dévisager son frère. J'avais décidément fait quelque chose qui m'avait fait retirer mon mandat. C'était de ma faute, et en plus, on me l'avait fait oublier. J'avais envie d'éclater de colère face à mon père, mais je sentais que tout cela, c'était pour me protéger. Et mes cicatrices toutes fraîches sur mon corps le prouvaient. Particulièrement celle sur ma clavicule. On avait clairement tenté de me tuer. 


Je me sentis attiré contre le torse de mon père, ce qui me surprit. Mon père n'avait jamais été affectueux à mon égard. gardant cela pour mes soeurs. 


- Je sais que tu as effacé ma mémoire, lui soufflais-je, le faisant alors raidir dans mes bras. Mais je te pardonne. 


Je m'éloignai de lui, avant de lui faire un petit sourire. Je me dirigeai alors vers le pont, que Lyndie ouvrit uniquement pour moi. 


Cela faisait maintenant plus d'une heure que Blake me fixait, et que je n'avais absolument rien à lui dire. J'avais tout de même appris que tout le monde savait que j'avais passé la semaine à Ste-Mangouste. Ça me fâchait quelque peu, puisque je savais très bien comment Liam et Faith avaient été traités à leur retour. Je ne voulais pas que la même chose m'arrive, déjà que je n'étais pas le plus populaire. Le regard de Blake pesait, et je savais très bien qu'il pesait sur ma cicatrice, bien visible. Je devais avoir des réponses. Si je voulais pouvoir me défendre face aux gens et à leurs moqueries. Si même mon meilleur ami semblait vouloir me juger... je n'osais même pas imaginer mes ennemis. Je me levai donc d'un bond, laissant Blake en plan dans notre dortoir. Je traversai la salle commune, croisant mon cousin. 


- Content que tu sois revenu, me dit-il, à ma plus grande surprise. 


Je lui répondis d'un signe de tête, avant de continuer ma course. Je savais bien qu'il pouvait avoir des réponses à mes questions, mais je me doutais bien qu'il avait une interdiction de parler. Mon oncle ne m'avait pas rendu visite sans aucune raison. En évitant les regards et les commentaires des gens, je me rendis aux endroits que Brooklyn aimait le mieux visiter. Elle n'y était pas. Ayant croisé Raïna, elle m'informa qu'elle la voyait souvent se rendre à la classe de défense contre les forces du mal. Je la remerciai rapidement, avant de me rendre vers ce local. À peine arrivé à la porte, je vis les mannequins de bois enchantés foncer sur une belle femme à la longue chevelure rousse, qui hurlait de douleur. 


- Immobilus, murmurais-je alors. 


J'avais bien entendu le sort qu'elle avait tenté de jeter. Heureusement que je l'avais coupé, car elle ne connaissait pas tout sur ce sort. Ni sur ces mannequins. Il aurait très bien pu se retourner contre elle. Je restai dans l'embrasure de la porte, figé. Je ne savais pas quoi faire. Je n'avais jamais su quoi faire avec les femmes, et c'était pour cela qu'elles ne voulaient pas de moi et qu'elles se jetaient toutes aux pieds de Blake. 


Le regard de Brooklyn croisa finalement le mien. Je fus surpris de la voir en larmes, avec un gros maquillage noir qui coulait le long de ses joues. Même son choix vestimentaire me surprit. 


- Ethan... laissa-t-elle tomber, d'une voix qui n'allait décidément pas avec son apparence. 


Je poussai un léger soupir, avant de ranger ma baguette dans ma poche arrière. Je me dirigeai vers elle, l'aidant à se remettre sur pied. Je sentis une faiblesse de son côté gauche, et j'entendis aussi ses cris de douleur. Elle s'était cassé des côtes. Je me mordis la lèvre inférieure, avant de ressortir ma baguette. Je fixais ses yeux dorés, y cherchant une approbation. Elle hocha alors la tête. 


- Episkey, murmurais-je. 


J'entendis plusieurs craquements sonores, tandis que les os de la petite Brook se remettaient en place. Un dernier cri de sa part, et la douleur disparut. Une fois que son souffle reprit un rythme normal, je la repoussai, plantant un regard sévère.


- À quoi tu joues? lançais-je d'un ton sans doute trop sec et trop élevé. Tu jettes des sorts sans en connaître les conséquences ! En plus, tu ne sais même pas viser ! T'as mis ta vie en danger Brook. 


Je vis alors les larmes dans ses yeux, et je réalisai ce que j'étais en train de faire. Je laissais le préfet en moi prendre le dessus. Pourquoi? J'étais attiré envers elle. Et je lui parlais de la sorte. Merde. Je n'avais pas à me demander pourquoi je ne réussissais jamais à avoir une fille. Je leur faisais du mal, tout simplement... 


- Je suis désolé... murmurais-je, avant de l'attirer contre mon torse et de la serrer dans mes bras. Je voulais pas te crier après...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brooklyn Pierce
Étudiante de 5e année
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 23/09/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Arithmancie
Baguette Magique: Chêne • Patte de Lapin Géant • 19cm

MessageSujet: Re: I am trying to be stronger   Mar 10 Oct 2017, 21:40

J'étais maintenant remplie de honte, parce que j'essayais de me montrer forte et je ne l'étais simplement pas. Je vis comment il me regarda, surpris, mon apparence le débalançait. Il me trouvait laide. J'étais laide, plus que laide, gênante. Je devais me renforcer, je devais prendre sur moi. Je ne voulais plus être «la pauvre petite Brooklyn». Je détestais cette pauvre fille, sans défense.



J'entendis le lion soupirer, j'étais vraiment désespérante. Je le vis ranger son arme dans sa poche arrière, puis s'avancer vers moi. Ses mains se posèrent sur moi, m'électrisant au passage, alors qu'il me remettait sur pied. Je poussai un hurlement de douleur, alors que je sentais mes côtes s'entrechoquer ensembles. Devant moi, le bel aurore se mordit la lèvre inférieure, son regard plongé dans le mien, y cherchant un semblant d'approbation. Je hochai la tête, robotiquement, alors qu'il ressortait sa baguette magique.



- Episkey, souffla-t-il.



Plusieurs craquements sonores emplirent la pièce, alors que mes côtes reprenaient leur place, me faisant hurler plus fort. Je finis par arrêter de crier, lorsque la dernière côte se replaça. Mon souffle revint normal et Ethan me repoussa, le regard sévère.



-À quoi tu joue? dit-il, d'un ton professoral. Tu jettes des sorts, sans en connaître les conséquences! En plus, tu sais même pas viser! Tu mets ta vie en danger, Brook.



Sans que je puisse les retenir, mes larmes se remirent à couler sur mes joues pâles. Mais au fin fond de moi, j'étais insultée qu'il me hurle dessus. Si j'avais eu une once de courage, je l'aurais giflé. Pour lui, je n'étais encore que «la pauvre petite Brooklyn», alors que je voulais qu'il me voit pour une femme qu'il pourrait avoir à ses côtés. Mon coeur se brisa.



- Je suis désolé... murmura Ethan, alors qu'il me reprenait dans ses bras. Je voulais pas te crier après...



Mes mains se posèrent sur son torse, alors que je relevais mes yeux sur lui. Intérieurement, je priais qu'il m'embrasse, mais ça n'arriverait jamais. Je me défis de son étreinte. Je me penchai pour reprendre ma baguette, qui traînait au sol. Je me retournai vers les mannequins et les fis flotter jusqu'à leur armoire. Je pouvais jeter des sorts, mais rien en rapport au combat.



- C'est... C'est pas grave, murmurais-je. J'suis imbécile...



Ou une cause perdue... me dis-je dans ma tête. Je lui tournai le dos, pris mon sac que je déposai sur mon épaule. Je me retournai vers lui, le regard presque suppliant. J'avais besoins qu'il me confirme que je n'étais rien pour lui, ou qu'il fasse un pas vers moi. Je me rapprochai du lion et plongeai mon regard bronze dans son regard vert pâle.



- Est-ce que tu avais besoins de la classe? demandais-je. Ou tu me cherchais?



Soudainement, ne pouvant plus attendre de réponse, je me mis sur la pointe des pieds et posai un tout petit baiser contre ses lèvres.



- Merci de m'avoir sauvé, chuchotais-je, avant de le contourner pour me lancer vers la porte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan England
Étudiant de 6e | Préfet | Aurore
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 19/10/2016

Feuille de personnage
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: I am trying to be stronger   Dim 22 Oct 2017, 11:06

Mon coeur fit un bond dans ma poitrine, tandis que je sentais ses mains glisser le long de mon torse. Son regard doré se releva dans le mien. Allez Ethan. Embrasse-la. Embrasse-la merde ! Comme à mon habitude, je n'en avais pas le courage. Merde. Qu'est-ce que je fichais dans les lions? Je n'étais même pas assez courageux pour embrasser la fille que je voulais dans mes bras ! En même temps, j'avais tellement peur qu'elle me rejette... Rien ne prouvait qu'elle ne s'intéressait à moi. Et j'avais subi tellement de rejets dans ma vie du côté des amours. Des filles qui m'approchaient simplement pour se rapprocher de Blake, que je ne voulais plus en vivre. Égoïste ? Sans doute. 


Brooklyn se détacha subitement de moi, afin de ramasser sa baguette qui traînait au sol. Elle renvoya choir les mannequins dans les armoires. 


- C'est... C'est pas grave, lança alors Brookie. J'suis imbécile...


Je voulus ouvrir la bouche pour lui dire que c'était faux, mais aucun son n'en sortit. J'étais incapable de lui parler pour la rassurer. Tout ce que je faisais, c'était stupide. Rien pour que cette fille ne s'intéresse à moi. C'était moi l'imbécile, et non elle. Elle n'avait pas besoin de savoir se défendre, puisque moi, j'étais prêt à tout pour le faire à sa place. Mais tout ça, je ne faisais que le penser, comme d'habitude. Rien ne sortait de ma bouche. Je gardais toutes mes émotions enfouies au fond de moi. Avoir été entraîné à être un aurore très jeune m'avait nuit dans mes relations de toutes sortes. Avec mes soeurs, mon père, mon cousin, mon meilleur ami, et même la fille que j'aimais. Je me sentais toujours en position d'autorité. Mais je n'avais jamais demandé tout cela. Sans doute ma carrière commencée très jeune avait toujours été une erreur, même si j'avais une tache très importante. J'avais manqué la chose la plus importante; j'avais oublié de vivre. Et je n'étais plus que le reflet d'une personne.


Je sursautai, lorsque je vis Brooklyn tout près de moi, son regard toujours planté dans le mien. Elle avait son sac à l'épaule et semblait prête à partir. C'était difficile de la reconnaître derrière tout ce maquillage et ces vêtements noirs. Elle semblait aussi brisée que moi je l'étais. 


- Est-ce que tu avais besoin de la classe, ou tu me cherchais? demanda-t-elle simplement.


J'ouvris la bouche pour lui répondre, mais ses lèvres rencontrant les miennes me prirent par surprise. Mon coeur commença à s'agiter follement dans ma poitrine. J'étais amoureux de cette fille, c'était confirmé. Mais je ne savais pas comment l'aimer, ni comment lui avouer mes sentiments. Qui plus était que je ne la connaissais pas vraiment. Mais je savais qu'elle m'était destinée. Je voulais être avec elle et la chérir, l'aimer. 


- Merci de m'avoir sauvée, ajouta-t-elle devant mon silence de glace.


Alors qu'elle se dirigeait vers la porte, je me contentai de caresser mes lèvres, la main tremblante. Cette sensation. Je voulais la ressentir à chaque instant de ma vie. Je me retournai donc vivement, et alors que sa main se posait sur la poignée de la porte, mes mains manipulèrent son corps afin que son dos heurte violemment le mur de pierres. Je la coinçai ainsi, avant d'aller chercher ses lèvres avec passion. Je ne comprenais même pas ce qui m'avait animé à ce moment-là. Comment avais-je eu le courage d'aller la chercher et l'embrasser de la sorte. Mais comme je ne sentais aucune résistance de sa part, je sus que j'avais bien fait. Cette fille serait mienne, peu importait ce que les autres pouvaient bien en penser. 


- Je vais toujours être là pour te sauver, lui soufflais-je en mettant fin à notre baiser. 


Je caressai sa joue du revers de la main, plongeant mes yeux verdâtres au creux de ses iris dorés. Je ne savais pas si j'y étais allé trop intense. Après tout, je savais bien que sa transformation était toute récente, et je ne savais pas vraiment comment elle se sentait intérieurement. 


- Désolé... murmurais-je tandis qu'elle n'avait aucune réaction. 


Je reculai et lui fis dos, afin de la laisser quitter la pièce. Elle n'était pas prête à ce que je l'aime, c'était bien évident. Et en agissant de manière aussi prompte, je l'avais probablement heurtée, ou même traumatisée. Une fille de treize ans ne devrait pas se faire embrasser de cette façon. J'aurais dû être plus doux, ou même moins direct. Mais je n'avais pas été capable de penser avant d'agir. Mes pulsions avaient pris le dessus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brooklyn Pierce
Étudiante de 5e année
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 23/09/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Arithmancie
Baguette Magique: Chêne • Patte de Lapin Géant • 19cm

MessageSujet: Re: I am trying to be stronger   Jeu 26 Oct 2017, 23:48

Vas-t'en, vas-t'en; ne cessais-je de me répéter. Pourtant, mes pieds restaient collés au sol. Je devais partir, de un; j'avais cours. de deux; Ethan me rendait mal à l'aise. Oh et aussi, je venais de l'embrasser. Ma main serrait la poignée, comme si c'était une bouée de sauvetage.


Il fallait croire que le lion avait capté les signaux que mon corps avait envoyé. Ses mains me retournèrent vers lui, alors que mon dos heurtait durement la porte. Prisonnière entre le mur et Ethan, je sentis mon coeur se débattre. Après ma transformation physique, mon mental s'était mis à changer. Mes pensées étaient devenues un énorme mélange de celle d'une jeune femme de seize ans et d'une fille de treize ans. Ce ne fut que lorsque ses lèvres prirent les miennes, avec une passion presque agressive, que mon cerveau se tu. Je fus incapable de bouger, non pas par peur, mais par surprise. Et surtout, que j'attendais ce baiser depuis notre première rencontre.


- Je vais toujours être là pour te sauver, murmura le Gryffondor, contre mes lèvres.


Sa main caressa ma joue, de son revers, alors que nos regards fusionnaient. Je voulus frissonner de plaisir, mais j'étais figée. Mon cerveau s'était remis à faire des siennes. Je voulais qu'Ethan m'embrasse de nouveau, pour le faire taire.


- Désolé... chuchota le rouge et or.


Le gentil préfet recula de quelques pas, avant de me tourner le dos. Je n'étais plus prisonnière, mais je me surpris à espérer le contraire. Mon corps et mon coeur criaient son nom, j'avais besoins de le sentir contre moi. Pourquoi ne me lançais-je pas sur lui?


- Ethan, dis-je, si bas, que j'aurais été surprise qu'il m'entende.


Ma main se porta à ma lèvre inférieure, Ethan m'avait donné mon premier baiser. Il n'en savait rien, c'était pour cette raison que j'étais restée figer. Quelque chose en moi avait été libéré, je voulais plus que tout; sentir sa peau contre la mienne.


- Ethan... Je...j'avais parlé tout haut.


Le lion finit par se retourner, mes joues rosirent, lorsque son regard glissa sur mon corps. Mon coeur se remit à battre à la chamade. Je me sentis bouger. En fait, j'étais en train de franchir la distance qui nous séparait. Une fois devant lui, ma main se planta sur sa nuque, faisant descendre son visage vers le mien. Je me mis sur la pointe des pieds et l'embrassai aussi avidement qu'il l'avait fait pour moi. Me sentant trop petite, je sautai dans ses bras, enroulant mes jambes autour de sa taille.


- T'as pas à être désolé, ronronnais-je.


Je repris les lèvres de mon préfet, nouant mes mains sur les nuque d'Ethan. Je me sentis un brin moins idiote et beaucoup plus sûre de moi-même. Ses mains avaient fini par me retenir sous mes fesses, m'empêchant de m'écraser au sol. Mes lèvres caressaient fiévreusement cette de mon doux Gryffondor. Je finis par plonger mon regard brillant dans le sien. Une douce sensation, partant de mon intimité et prit possession de mon corps. J'en voulais plus. Peut-être n'étais-je plus du tout une petite fille de treize ans.


- J'en veux plus, gémis-je, à l'oreille de mon lion.


Tout doucement, je mordillai le lobe de l'oreille du Gryffondor, laissant mon souffle chaud caresser sa peau sensible. Quelque chose de primal s'était emparé de moi, je dénouai mes jambes et sautai au sol. Me dressant sur la pointe des pieds, j'embrassai doucement son menton. J'agrippai sa ceinture et l'attirai vers moi, avant de reculer vers le bureau d'enseignant. Je m'y hissai, tirant Ethan vers moi. Mes mains se glissèrent sous son gilet, caressant doucement ses abdominaux. Je levai un regard tendre sur lui.


- Aime-moi?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan England
Étudiant de 6e | Préfet | Aurore
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 19/10/2016

Feuille de personnage
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: I am trying to be stronger   Mar 14 Nov 2017, 21:37

J'étais idiot. Totalement idiot. Après tout, je n'étais pas si différent de mon cousin. Mené par mes pulsions. Mon impulsivité était tellement puissante, et j'essayais tellement de la taire afin de pouvoir rester aurore, qu'elle ressortait au mauvais moment. Une main nerveuse dans ma chevelure, je ne savais pas ce que j'attendais. Que Brook vienne m'embrasser à nouveau? Probablement pas. Elle ne quittait pas la pièce, puisque je n'avais pas entendu la porte. Mais sans doute attendait-elle que je me retourne afin de me passer un savon. J'avalai de travers. Je n'arrivais même pas à savoir si j'avais tout gâché avec cette fille, pour faire changement, ou alors si elle avait apprécié notre petit moment. Vivant dans l'ombre de Blake, toutes les filles pensaient que je m'en étais tapé beaucoup, mais je n'avais jamais couché avec personne. En fait, je n'avais même jamais embrassé une femme de ma vie. Brooklyn m'avait pris par surprise avec son tout petit baiser. Mais je venais d'embrasser réellement pour la première fois, et j'étais fier que ce soit grâce aux émotions que je ressentais face à elle, et non par des foutues pulsions sexuelles, comme mon meilleur ami. Je ne le jugeais pas, il avait droit de faire ce qu'il voulait. Mais tout ce temps derrière lui m'avait appris une chose; il n'avait jamais été heureux. Du moins, pas réellement. Maintenant qu'il était avec Raïna, j'avais l'impression que quelque chose en lui avait changé. Et je voulais que cela m'arrive également. Le bonheur. Je le voulais. Il était à portée de mains. Pourquoi n'étais-je tout simplement pas capable de le saisir ?


- Ethan... Je... lança alors la voix de Brook.


Je me retournai, me mordant la lèvre inférieure, complètement effrayé de la suite des choses. Allait-elle m'insulter, ou allait-elle m'aimer ? J'espérais sincèrement que ce soit la deuxième option. Car jamais je n'avais ressenti ce que je ressentais pour elle. Et j'en voulais plus, toujours plus. Je voulais qu'elle soit mienne, pour l'éternité. Même si je ne savais pas vraiment comment m'y prendre, je voulais lui montrer qu'elle était la plus belle femme de l'univers, et que personne ne lui arrivait à la cheville. Je voulais lui prouver que parmi tous les humains sur cette planète, que c'était elle que je voulais pour moi. C'était elle que je voulais aimer et chérir. 


Alors que je ne pouvais m'empêcher de regarder comment elle était belle, je la vis franchir la distance qui nous séparait. J'étais prêt à tout, même à recevoir une gifle. Après tout, je l'avais méritée. Sa main se leva alors, sans pourtant se poser contre ma joue. Elle alla plutôt se saisir de ma nuque, afin de pencher ma tête vers la sienne. Je n'offris aucune résistance, encore moins lorsque ses lèvres rencontrèrent avidement les miennes. Je prolongeai le baiser aussi longuement que possible, laissant mes mains encercler sa taille. C'est alors qu'elle sauta dans mes bras, et je m'empressai de la soutenir par les fesses. Au travers ses leggings minces, je pouvais pratiquement caresser sa peau, chose dont je rêvais par-dessous tout. 


- T'as pas à être désolé, me souffla la rouquine. 


Je lui souris, absolument heureux. Je ne pouvais pas demander plus. Elle était tout ce dont j'avais besoin. Ses mains se nouèrent alors fermement derrière mon cou, tandis que ses lèvres reprenaient contact avec les miennes. Je pouvais sentir mon coeur battre la chamade dans la poitrine, et je commençais à avoir terriblement chaud. Je pouvais ressentir son désir, et il fallait dire que le mien n'était pas subtil. Déjà, mon membre était enflé et se sentait affreusement à l'étroit dans mon pantalon. Mais je ne devais pas laisser cette luxure prendre le dessus. Je voulais prendre mon temps, et apprendre à l'aimer comme elle le méritait. Un homme avec qui baiser, c'était très facile à trouver de nos jours. Mais un homme romantique, c'était plutôt rare. C'était exactement ce que j'étais. Rare. Et je voulais le rester. Je ne voulais pas aller contre mes principes, simplement parce que j'avais succombé trop rapidement à une envie. 


- J'en veux plus, me séduit-elle, après m'avoir lancé un regard brillant et aguicheur. 


Je ne pus m'empêcher de gémir d'envie, tandis que son souffle chaud caressait la peau de mon cou. Jamais je n'avais été aussi près d'une femme, et je comprenais maintenant comment il était difficile de leur résister, même par principes. Je dus retenir un grognement, tandis que Brooky mordillait le lobe de mon oreille. Merde, elle savait comment s'y prendre, pour une fille sans expérience. Beaucoup mieux que moi, il fallait bien le dire. Tout ce que je savais faire, ça allait être la repousser, par principes. Je ne pouvais pas faire ça. J'allais lui faire de la peine, c'était bien évident. Surtout que le désir était plus que réciproque de mon côté. Pouvais-je vraiment lui faire subir ça, afin de respecter mes propres valeurs, ou alors allais-je succomber à mes pulsions sexuelles, depuis trop longtemps refoulées? 


J'avais perdu toutes notions du temps, alors que Brooklyn sautait au sol, pour ensuite s'emparer de ma ceinture, m'attirant vers elle. Je me retrouvai bien rapidement entre ses jambes, tandis qu'elle était assise sur le bureau de Marsters. Je devais taire trop d'émotions et de pulsions, ça en était impossible. J'avais envie de la prendre, et même de la prendre sauvagement. Je devais taire ce côté primal de mon esprit. Je devais me concentrer sur la douceur, et l'aimer comme elle le méritait. Je n'avais pas passé tout ce temps à m'abstenir pour ensuite gâcher tout en quoi je croyais. 


Les mains de ma belle rouquine se glissèrent sous mon chandail, caressant mon torse. Mon corps se remplit de frissons, tandis que nos regards se croisaient d'une manière très intense. Je voyais son envie, mais également son amour. Elle ne me voulait pas juste pour mon corps, ou alors parce que j'étais le meilleur ami de Blake Summer. Elle me voulait parce que j'étais moi, Ethan England. Et ça, c'était le plus beau cadeau qu'elle pouvait me faire. 


- Aime-moi? demanda-t-elle alors d'une petite voix.


Je hochai doucement la tête de haut en bas, avant d'aller me saisir à nouveau de ses lèvres avec passion. Je lui retirai bien rapidement son affreux chandail, qui ne lui ressemblait pas du tout, pour découvrir un magnifique corps orné de petites taches de rousseur. Sa petite poitrine rebondie tenait dans un magnifique soutien-gorge noir en dentelle. Je ne savais pas ce que j'avais le droit de faire, ou de ne pas faire. Je voulais simplement l'aimer, comme elle le méritait. Je ne voulais pas lui faire de mal, ou encore moins la presser. 


Je la poussai brusquement contre le bureau, que son dos heurta durement. Je grimpai ensuite par-dessus elle, encrant mon regard dans le sien. Je la voulais tellement, peut-être trop. Je ne comprenais plus mon propre corps. Je retirai mon chandail à mon tour, et je vis ses yeux se détourner aussitôt vers ma cicatrice encore fraîche, où ma clavicule. Je me mordis la lèvre inférieure, complètement honteux de m'être fait prendre la sorte. Et maintenant, j'avais perdu mon travail. J'avais échoué, et plus jamais je ne serai aurore. Et cette cicatrice allait me rappeler cet échec toute ma vie. 


- Je t'aime déjà, lui soufflais-je d'une voix rauque, afin d'attirer son attention ailleurs. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brooklyn Pierce
Étudiante de 5e année
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 23/09/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Arithmancie
Baguette Magique: Chêne • Patte de Lapin Géant • 19cm

MessageSujet: Re: I am trying to be stronger   Jeu 16 Nov 2017, 19:20

Tu as treize ans, tu as treize ans, tu as treiz... J'interrompis mon train de pensées. Il fallait que j'agisse, que je réponde à son amour et non réfléchir à ce qu'on penserait de moi. Je n'étais plus la petite Brooklyn, j'avais treize ans d'âge, mais seize ans physiquement et tout ce que je voulais, avec mes pulsions d'adolescente, c'était que ses mains caressent ma peau. Je voulais lui donner ce que j'avais de plus précieux, ma virginité.



Ethan hocha la tête positivement, avant de m'embrasser à nouveau, je me fus de nouveau emportée dans un tourbillon de passion. Il me retira mon tshirt, dévoilant mon corps et surtout ma poitrine rebondie dans un soutif noir en dentelle. J'avais réussis à convaincre mes parents de m'envoyer du nouveau linge, y comprit de la lingerie plus fine. Rien ne me retenait, j'étais prête et je voulais qu'il me fasse l'amour.



Mon dos heurta rapidement la surface du bureau de Masters, alors que mon lion m'y poussait avec force. Rapidement, Ethan était par-dessus moi et plongeait un regard intensément chaud dans le mien. Le bronze fondu de mes yeux alla se mélanger avec le vert pâle des siens. Le moment arrivait, mon coeur se débattait plus que lorsque je l'avais vu pour la première fois. Le Gryffondor retira son pull, dévoilant un corps de dieux, mon regard se détacha du sien pour se fixer sur la cicatrice sur sa clavicule. Elle était horrible et encore bien fraîche, souvenir de notre mésaventure sur l'Allée des Embrûmes. Mon coeur se serra, soudainement, je voulais le serrer contre moi et prendre soin de lui. Voyant mon expression, Ethan se mordit la lèvre du bas, quelque peu honteux. J'avais appris d'Emi qu'il avait perdu son emploi au Ministère. Je me sentais un peu coupable de cela.



- Je t'aime déjà, murmura-t-il, d'une voix rauque et chaude.



Mon coeur se gonfla de confiance, ma main passa derrière sa nuque et l'attirai vers moi. Mes lèvres reprirent mes siennes, comme mes mains glissaient dans son dos vers son pantalon. Je défis aisément sa ceinture, tout en l'embrassant. Moi, petite vierge sans expérience, j'étais drôlement confiante. Mes baisers descendirent dans son cou, comme je descendais son pantalon en bas de ses fesses et plongeais mes deux mains dans son boxer. Mes ongles chatouillèrent la peau sensible de ses fesses, l'une de mes mains s'aventura à l'avant et effleura son sexe dur. Mes yeux s'arrondirent, c'était la première fois que je touchais à une partie intime d'un homme. Je retirai ma main.



- Je... Est-ce que je vais trop vite? demandais-je, en un souffle. Je ... veux pas tout merder.



Je pris une grande respiration et repris ses lèvres, pour me redonner du courage. Mes bras se croisèrent sur sa nuque, mes jambes entouraient de nouveau sa taille. Je nous renversai, afin de m'asseoir à califourchon sur son bas ventre. Mon regard se planta dans le sien, alors que ma crinière rousse retombait sur mes épaules et dans mon dos. Je caressai chaque parcelle de son torse, mes lèvres passant directement derrière ma main. Et lorsque je remontai vers son visage, je l'embrassai de nouveau. Mes hanches commencèrent d'elles-même un doux va et vien contre son bas ventre, j'y sentais déjà une bonne bosse.



- J'vais trop lentement

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan England
Étudiant de 6e | Préfet | Aurore
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 19/10/2016

Feuille de personnage
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: I am trying to be stronger   Sam 02 Déc 2017, 22:06

Mon coeur se débattait si fort dans ma poitrine, que j'avais de la misère à en comprendre toutes les émotions qui le traversaient. Je n'étais pas si agressif habituellement. Je savais bien que mes déceptions envers moi-même se déferlaient sur Brooklyn, et ma façon d'agir en ce moment envers elle. Tout était violent, brutal. Dire que je rêvais de vivre ma première fois de la manière la plus romantique qui soit. Et c'était exactement ce que Brook méritait. Que je la prenne doucement, lentement, amoureusement, sur le bord d'une rivière par une belle journée ensoleillée, ou alors par un magnifique clair de lune. J'étais en train de tout gâcher cela dans une salle de classe de Poudlard, sur le bureau du prof. Le simple fait de penser que je faisais cela, me rendait encore plus furieux. J'avais encore plus envie de la baiser et de lui faire mal, afin qu'elle ne revienne plus jamais vers moi. Je ne pensais pas réellement ce que j'étais en train de penser. Tout était tellement confus en mon fort intérieur, et je n'étais pas capable d'arrêter. Mon regard dans son regard bronze... J'avais envie de détruire la classe en entier pour la baiser sauvagement. Je devais me retenir. 


Malheureusement, Brooklyn n'aida pas ma cause, tandis qu'elle agrippait mon pour se saisir de mes lèvres avec avidité. J'en voulais plus. Toujours plus. Comme si elle lisait mes pensées, ma petite rouquine descendit ses mains le long de mon corps, afin de me débarrasser de ma ceinture. Tant mieux. Je commençais à me sentir quelque peu à l'étroit là-dedans. Mon membre était tellement dur, je crois qu'il n'avait jamais été aussi douloureux. Je me mordais la lèvre inférieure, tandis que les doigts de mon amante effleuraient la peau de mes fesses, me donnant envie de la prendre sauvagement maintenant. Je me retins encore plus, tandis que sa main toucha mon sexe dans mon boxer. Un léger grognement s'échappa de ma bouche. Merde. J'étais tellement en colère. Tellement en colère que j'allais blesser Brook. Étais-je rendu ce genre d'homme ? Étais-je comme Blake ? Non, je ne pouvais pas être comme ça. J'étais un petit tranquille, un romantique, pas cette chose. Ce monstre. Non.


- Je... Est-ce que je vais trop vite ? demanda alors Brooklyn, me calmant légèrement. Je... veux pas tout merder.


Tout merder ? Ce n'était pas elle qui allait faire cela, mais bien moi. Je devais arrêter. Mais elle m'en empêchait. Elle me provoquait de plus en plus. Ses lèvres s'acharnèrent à nouveau contre ma bouche, avant qu'elle échange nos positions. Maintenant, j'étais sous elle. Je n'avais plus le contrôle. Je laissai échapper quelques gémissements, tandis que les lèvres de ma douce parcouraient mon corps, pour revenir contre les miennes. Puis, elle s'agita lentement contre mon membre, et je fermai les yeux momentanément afin de retenir mes pulsions. J'avais juste envie de la défoncer et de lui faire du mal. Comment lui expliquer cela sans la blesser ? Ce n'était pas réellement ce dont j'avais envie. 


- J'vais trop lentement ? demanda-t-elle alors, probablement à cause de l'air que mon visage affichait. 


Je secouai négativement la tête, cherchant mon souffle. Mon combat intérieur était affreux. J'avais deux choix. Et ma tête semblait fortement pencher vers la violence, tandis que mon coeur me disait d'arrêter le tout. Habituellement, j'écoutais ma tête, c'était pour cela que j'avais été aurore. Je ne laissais jamais mes émotions prendre le dessus. Et j'avais tellement toujours tout refoulé, que maintenant, le tout refaisait surface. Et je ne voulais pas que Brooklyn soit blessée par ce que je vivais. Elle ne méritait pas d'être traitée ainsi. Alors que je m'imaginais lui faire du mal et la voir me quitter pour toujours, des larmes envahirent mes yeux. Je ne voulais pas la perdre sous les impulsions de la colère. Je la repoussai alors, avant de m'asseoir et de lui faire dos contre le bureau. J'essuyai maladroitement mes larmes. Je devais lui expliquer, mais je ne savais pas quoi dire. De toute façon, les deux, nous n'avions jamais eu de relation sexuelle. Ce serait notre première fois. Pourquoi la gâcher par ma faute ? 


- C'est pas que j'en ai pas envie, lançais-je alors d'une voix faible et rauque. Je... Je veux juste pas te faire du mal. Je... Tu peux pas comprendre. 


Je me secouai la tête, me sentant complètement idiot. Alors que je réussissais enfin à avoir une fille pour moi, je trouvais le tour de faire merder le tout. Ce n'était pas pour rien que j'avais passé ma vie dans l'ombre de Blake. Cétait exactement là que se trouvait ma place. 


- J'suis désolé Brook... Tout est de ma faute. 


Je cachai mon visage dans l'une de mes mains en poussant un long soupir. Tout était de ma faute. De ma faute si elle était comme ça, de ma faute si mon cousin avait presque perdu la vie, de ma faute si Raï était vieillie, de ma faute si mon père avait été capturé, de ma faute si Ingrid était morte, de ma faute. Tout était tout simplement de ma faute. Je n'avais pas su détecter Victoria à l'intérieur de Liam, et ça avait mené à la perte de pleins de gens. J'avais mal en dedans. Tout ce que j'avais envie de faire, c'était de tout détruire. J'avais besoin de Brooklyn à mes côtés, mais je ne la méritais pas. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brooklyn Pierce
Étudiante de 5e année
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 23/09/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Arithmancie
Baguette Magique: Chêne • Patte de Lapin Géant • 19cm

MessageSujet: Re: I am trying to be stronger   Ven 08 Déc 2017, 16:41

Ma vie aurait été plus facile si j'étais restée dans mon corps d'avant, malheureusement ou heureusement, ma situation était irréversible. Il y a quelques semaines, je regrettais ma transformation et maintenant, elle était ce que j'aimais le plus de moi-même. J'étais prête à tout, pour mon bel amant, prête à l'aimer et le laisser prendre ma virginité.


Sous moi, mon lion secoua la tête, allais-je trop vite? Malgré un physique trop beau pour l'ancienne Brooklyn, je restais aussi insécure que cette dernière. Je voulais tout lui donner, mon coeur et mon âme. Mon regard restait posé sur Ethan, qui lui semblait ailleurs. Je l'ennuyais. Peut-être étais-je trop débutante pour un homme aussi sûr de lui? C'est alors que je vis ses beaux yeux se remplir de larmes, je cessai tout mouvement. Il finit par essuyer maladroitement ses yeux. Je l'avais blessé, peut m'importe comment, je devais prendre soins de lui. Ethan me repoussa, avant de se redresser dos à moi. Une fois de plus, mon coeur se serra, il n'aimait pas ce que je lui faisais.


- Ce n'est pas que j'en ai pas envie, dit le Gryffondor. Sa voix était rauque et basse. Je... Je veux juste pas te faire du mal. Je...Tu peux pas comprendre.


Je dus serrer les dents, pour ne pas éclater en sanglots. Je le vis secouer de nouveau, la tête. Je voulais me lancer contre lui et le serrer contre moi. Mon envie de pleurer n'était pas dû à son refus de me faire l'amour, mais au fait qu'il était torturé par autre chose. J'étais amoureuse. Je voulais qu'il soit heureux avec moi, qu'il soit accompli.


- J'suis désolé Brook...Tout est de ma faute, ajouta-t-il.


Je ne voyais que son dos et le contour de sa silhouette. Je pus distinguer ses mains cacher son visage. Mon amant semblait de plus en plus désespéré. Je ne pouvais pas comprendre, comment un jeune homme de son âge pouvait être engager par le Ministère et qu'on lui pose une tonne de responsabilité sur les épaules. Et surtout s'attendre qu'il réussisse tout, c'était inhumain.


Je débarquai du bureau et me rhabillai en silence. Je me dirigeai vers Ethan et pris place en face de lui. Mes mains se saisirent des siennes, pour découvrir son visage rougis par les larmes. Je relevai son visage face au mien, plongeant mon regard dans le sien. Doucement et amoureusement, je posai mes lèvres contre les siennes, dans un petit baiser.


- Parles-moi, chuchotai-je. Je ne te laisserai pas tout seul



Je me glissai dans ses bras, contre son torse solide. Mes bras s'enroulèrent autour de sa nuque et je cachai mon visage dans son cou. J'étais amoureuse d'Ethan, chaque parcelle de sa personne. J'allais tout faire pour lui remonter le moral et le rendre heureux. Je pouvais entendre les battements de son coeur. Je me e de son torse, pour lui faire face. Je caressai sa joue, tendrement, plongeant mes yeux dans les siens.



- Je ne m'en irai pas, murmurai-je. Je t'.... Je t'aime. Je veux pouvoir te supporter et savoir que je peux compter sur toi. Parles-moi, Ethan, je veux pouvoir t'aider.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I am trying to be stronger   

Revenir en haut Aller en bas
 
I am trying to be stronger
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» what didn't kill us made us stronger.
» what doesn't kill you makes you stronger
» hsin • stronger than a ... don't know
» What does not kill me makes me stronger - Hippo
» Aidan ~ Be stronger than you think you are.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard - Next Gen :: Poudlard :: Salles de cours :: Défenses contre les forces du Mal-
Sauter vers: