Poudlard - Next Gen

Qu'est devenu Poudlard après le départ d'Harry?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bal masqué

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Cole Lawson

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 27/03/2017

Feuille de personnage
Choix de Cours:
Deuxième Cours:
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: Bal masqué   Sam 09 Déc 2017, 23:24

J'étais incroyablement nerveux, je voulais me débarrasser du fils de Mangemort, il avait fait trop de mal dans son existence. Il devait payer le prix. Justin avait même attaquer ma petite copine et avait faillit la tuer. J'avais réussi à attaquer le salaud par derrière, avant de l'assommer. J'avais finalement emmenée ma copine à l'infirmerie. Depuis, Ash s'était incroyablement entraînée et était la meilleure duelliste que je connaissais.



L'une de mes mains tenait celle de mon amoureuse et l'autre était posé sur sa hanche. Je savais ma copine distraite, car en la faisant danser au beau milieu de la salle, elle pouvait voir l'ensemble de la salle de bal. Mon regard suivait le sien, mais je n'étais pas aussi observateur qu'elle. Finalement, Ashley se pressa contre moi, approchant sa bouche de mon oreille, donnant l'impression qu'elle baisait mon cou. En un souffle, elle me décrit un homme habillé en noir, son visage masqué de noir. Ses cheveux seraient repoussé vers l'arrière. Je finis la chanson en finissant par le voir entrer dans le labyrinthe.



- Viens, soufflai-je, en prenant la main d'Ash.



Je la fis passer devant moi dans le labyrinthe, je pris la gauche et lui pointai la droite. Je lui envoyai un baiser soufflé. Je courus dans mon corridor, sortant ma baguette. Je me rendais dans chaque cul de sac, afin de m'assurer que Justin ne s'y retrouvait pas ou que les gens étaient en sécurité. Je serrai les dents, je ne voulais pas qu'Ashley le retrouve en premier, je devais être celui qui affrontait le fils de pute de face. Je finis par trouver un cul de sac désert.



J'y entrai, baguette parée. Quelque chose me rendait extrêmement tendu. Je sentis soudainement le froid d'une lame contre ma gorge. J'entendis un rire machiavélique. Un bras me tenait contre un torse, le connard avait finit par me pousser dans un coin isolé. Son bras me libéra et planta la pointe de sa baguette dans le dos, je me retournai rapidement et lui enfonçai mon poing sur le nez.



- Tu ne m'auras pas aussi facilement, Justin, lui crachai-je.



Je regardai derrière mon ennemi et vis Ashley avancer sa baguette parée. Je souris, car je savais qu'elle le désarmerait en une seconde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Ito

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 19/11/2017

Feuille de personnage
Choix de Cours:
Deuxième Cours:
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: Bal masqué   Lun 11 Déc 2017, 19:35

J'étais enragée, personne ne devait se donner le droit de bousculer une dame. Je ne sais pas pour qui le petit copain de mon interlocuteur se prenait, mais il ne s'en sortirait pas si facilement. Lorsque j'aurais l'occasion, j'en glisserais un mot à Aisha, elle lui botterait les fesses! À vue d'oeil, ma cheville enflait et devenait de plus en plus rouge. Fini le bal pour moi.



Devant moi, le garçon restait silencieux, il se contenta de hausser un sourcil. Je n'étais pas aussi impolie, mais lorsqu'on s'attaquait à ma personne, je me défendais. Le jeune homme s'approcha de moi, avant de me soulever en princesse, comme si je ne pesais pas plus qu'une plume. Il m'emmena vers un autre corridor, ouvrit une porte sur une chambre et me déposa sur le lit baldaquin. Je compris qu'il s'agissait de sa chambre. Je le vis fouiller dans un tiroir, pour en sortir un pot de métal. Le jeune homme l'ouvrit et étendis son contenu sur ma cheville douloureuse, une pommade. Déjà, je sentis que la crème faisait effet et engourdissait ma douleur.



- Declan n'est pas mon petit copain, dit-il, sur un ton neutre et en frictionnant ma cheville. C'est...C'était mon meilleur ami. Je... Je savais qu'il était amoureux de moi, mais jamais je n'aurais cru qu'il utiliserait l'alcool sur moi, pour m'avoir.



Sa main quitta vivement ma cheville, pour se porter à ses yeux, d'où perlaient quelques larmes. Je me sentis un peu mal pour lui. Perdre son meilleur ami de la sorte était horrible et ça n'arrivait pas à tous. Ça pour m'arriver, puisque Aisha et moi étions de la même orientation sexuelle, mais je me retenais de tomber amoureuse.



- Dans dix minutes, tu pourras aller au bal, ajouta mon sauveur.



Je le vis prendre place sur une chaise à mon chevet. Je remarquai qu'il semblait tout de même un gentil garçon et je ne pouvais lui en vouloir. J'espérai même qu'il puisse se trouver un autre ami ou même retrouver son meilleur ami. L'amitié valait beaucoup plus que l'amour. Ma cheville continuait à chatouiller, la douleur avait disparut et l'enflure semblait vouloir descendre. Cette pommade était remarquable!



- Mon nom est Tobias, dit-il, avec un faible accent français.



Son beau visage s'illumina d'un petit sourire. Je répondis de même. N'étant pas du tout attiré par lui, je me tassai sur un côté du lit et tapotai l'espace près de moi, la chaise de bois ne semblait pas du tout confortable. Le bleu de ma cheville finit par disparaître.



- Je suis Yuki, dis-je. Ravie de te connaître. Et merci, pour la pommade, elle fait un bien fou!



Lorsqu'il finit par prendre place à côté de moi, je lui fis un sourire plus que brillant. Je me voyais même peut-être devenir amie avec lui. Je commençai par lui raconter d'où je venais, qui j'étais. Nous avions encore du temps à tuer, autant faire connaissance! Je finis même par lui parler de ma meilleure amie, Aisha.



- À Mahoutokoro, nous commençons notre scolarité avec une robe rose, puis tout dépendant de notre parcours, elles deviennent dorées si nous réussissons et restons sur la voie du bien, dis-je, toute heureuse d'avoir un nouvel ami. Si la robe devient blanche, mon ton devint un peu plus bas. C'est le plus grand déshonneur, cela veut dire que nous sommes sur la voie du mal.



Le dernier passa tout bas, c'était ma plus grande peur, de voir ma robe devenir blanche. Je m'efforçais de faire le plus de bien autour de moi, mais il m'arrivait souvent d'éclater de colère et de blesser quelqu'un. C'est pour cela, que je me fais bien discrète. Je baissai le regard sur ma cheville, qui était redevenue normale, je sautai du lit et fis quelques pas. Aucune douleur, je remis mes souliers à talons et levai le regard sur Tobias.



Je sortis ma baguette et la pointai sur mon ami. Il allait venir avec moi au bal et sans ce costume, qui lui rappellerait des événements horribles. Sa chemise devint noire, son pantalon aussi. Le veston prit la même teinte et une cravate dorée apparut sur lui.



- Tu m'accompagne au bal, dis-je, souriante. Pas question que tu reste seul ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 504
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 23

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: Bal masqué   Sam 16 Déc 2017, 22:09

Son regard plongé dans le mien, j'en oubliais presque de respirer. La Terre arrêtait de tourner. Il y avait quelque chose dans ces yeux qui me renversait totalement. Un message. Lorsque je le regardais, je ressentais quelque chose que je n'avais jamais ressenti auparavant. Ni même avec Jared, et encore moins avec Andrew. J'étais complètement attiré vers lui, et toute l'énergie qu'il dégageait. Je voulais le connaître. Je voulais savoir qui il était. J'avais cette nette impression que le destin avait décidé de nous réunir. Je ne savais pas ce qu'il l'avait mis dans cet état, mais j'étais persuadé que c'était quelque chose qui nous reliait, d'une façon. 


Le mec me sortit de mes pensées, alors qu'il m'arrachait la bouteille de vin des mains. Il glissa alors sa main dans la mienne et étrangement, je me laissai faire. Après avoir atteint le fin fond du labyrinthe, je me retrouvai assis sur un banc, une coupe de vin à la main. 


- Tu t'appelles vraiment Li Tristan ? Ça vient d'où ce nom? me demanda-t-il avec son accent français. 


Je souris moqueusement. Non, je ne m'appelais pas Li Tristan. Je le regardai prendre une longue gorgée de vin, et je fis de même. Il cala sa coupe, avant de me la tendre. 


- Pourquoi tu m'aides Li Tristan ? Suis-je si misérable ? 


Je poussai un petit soupir, avant de remplir de nouveau sa coupe et de lui tendre, tandis que je finissais la mienne. Il semblait tellement innocent, il était tellement attirant... J'avais envie de me retrouver dans ses bras, de terminer la soirée avec lui, en buvant un excellent café. 


- En fait, je m'appelle... Liam, avouais-je. Et non, tu n'as pas l'air misérable. Simplement, tu me rappelles moi il y a quelques temps, et personne ne m'a aidé donc... 


Je calai ma coupe de vin, me rappelant subitement ce qui s'était passé avec Jared et avec Andrew. J'avais mal, tellement mal. Je me mentais lorsque je disais que j'avais passé par-dessus tout ce qui s'était passé. J'en avais encore mal. Mal d'être seul. Mal de ne pas pouvoir me sentir aimé comme je le voudrais. 


- Et toi, comment tu t'appelles ? lui demandant, en calant une seconde coupe. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Irina Zikov

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 09/02/2017

Feuille de personnage
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun
Baguette Magique: Rosier • Plume de Cygne • 23cm

MessageSujet: Re: Bal masqué   Lun 25 Déc 2017, 21:48

J'aimais les hommes bien virils, mais il fallait dire que j'aimais également qu'ils soient courtois et bien élevés. Dans mon pays, c'était une chose très importante. Cependant, je remarquais que ça semblait s'être perdu à certains endroits. Lorsque je regardais les gens danser dans cette salle, j'avais l'impression que les femmes étaient des morceaux de viande, tout simplement. La femme n'était plus respectée comme elle se devrait de l'être. Une chose était sûre, aucun homme ne me traiterait de cette façon. Mon copain le savait. Malgré tout, il m'avait laissée aller seule à une soirée. C'était totalement indigne. S'il agissait ainsi, c'était qu'il ne méritait pas mon attention. Fort heureusement, l'homme devant moi avait de bonnes manières. Il baisa ma main avec une tendresse et une politesse infinie, son regard bien encré dans le mien. 


Il se dirigea vers la jeune femme que j'avais heurtée, la faisant disparaître vers je-ne-sais-où et je m'en fichais bien. Elle avait bien mérité ce qui lui était arrivé. Personne ne devait agir de la sorte avec un inconnu. 


- Russie ? me demanda alors le bel homme, revenant de ce fait vers moi.


Je ne pus m'empêcher de sourire, tandis qu'il m'offrait son bras. Je savais bien que mon accent était fort et prononcé. Il était aisé de savoir d'où je venais, mais j'aimais bien voir des gens comme lui qui assumaient leurs pensées. Il m'offrit son bras, et je m'en saisis, fort heureuse de voir quelqu'un sachant se comporter dans cet endroit. Lentement il m'emmena près du bar, et me rapporta une coupe de champagne. Je le graciai d'un petit signe de tête. 


- Parlez-moi de vous, réclama-t-il alors. Est-ce la première fois que vous participez à un événement comme celui-ci?


J'ouvris la bouche pour répondre, mais deux mains se posèrent contre mes yeux. Je fronçai les sourcils, mais jouai tout de même le jeu.


- Devine qui c'est ? cria une voix que je ne reconnaissais que trop. 


- ROKS ! criais-je à mon tour. 


Je me tournai vivement, afin de serrer ma soeur dans mes bras. Elle me manquait tellement. Je la serrais tellement fort, qu'elle devait probablement manquer d'air. Je pris alors mes distances, gardant cependant sa main dans la mienne. Puis, je me souvins de l'homme dont je tenais le bras quelques instants plus tôt. 


- Roksana, je te présente euh... En fait je vais me présenter d'abord. Je m'appelle Irina, et voici ma soeur, Roksana, souris-je à l'homme. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Declan Forest

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 06/09/2017

Feuille de personnage
Choix de Cours:
Deuxième Cours:
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: Bal masqué   Jeu 28 Déc 2017, 20:09

Les rumeurs sur moi devaient déjà faire le tour du bal. Élisa devait être à ma recherche pour m'arracher le cou. De toute façon, j'étais plus que mort, j'étais enterré. Alors si j'étais pour boire avec un inconnu et le laisser me faire oublier ma connerie, j'étais prêt. De un, je n'avais plus personne; de deux, je voyais plus pourquoi je voulais vivre.



Je le vis pousser un petit soupir. Le bel anglais remplit ma coupe de vin et me la tendit. Lui finissait sa propre coupe, alors que je commençais ma deuxième. Ses yeux verts éclatants me transperçaient et je savais que je faisais une vraie connerie. Une autre. Et pourtant cette erreur, j'étais prêt à la faire sans regret



- En fait, je m'appelle... Liam, dit-il, alors que j'essayais de tout comprendre. Et non, tu n'as pas l'air misérable. Simplement, tu me rappelle moi il y a quelques temps, et personne ne m'a aidé donc...



Je levai un un regard étonné sur lui. L'anglais cala sa coupe de vin, son regard sembla s'assombrir. Je voulus me jeter dans ses bras, mais je ne crois pas que le jeune homme se laisserait faire. Je commençai à l'examiner, mon interlocuteur avait une belle stature et surtout, il semblait incroyablement triste.



- Et toi, comment tu t'appelle? demanda Liam en calant une deuxième coupe.



Je rougis, personne ne s'intéressait vraiment à moi. Personne ne me posait de question, on assumait que si j'étais le meilleur ami de Tobias, j'étais son clone. Mais je n'étais pas du tout pareil, j'étais effacé et si lui aimait les gens, je les détestais.



- Declan, soufflai-je. Moi, c'est Declan.



Je pris une grande inspiration et calai mon vin. Je sentais que peu à peu l'alcool me montait à la tête. Je sautai sur mes pieds, posai ma coupe sur le banc et relevai mon visage vers celui de Liam. J'étais plus petit que lui et tout ce que je voulais, c'était me presser contre son corps.



- Tu n'as pas dit que tu me ferais oublier? demandai-je, en chuchotant.



Je pris sa coupe et la posai près de la mienne. Je me mis sur la pointe des pieds et pressai mes lèvres contre les siennes. Je sentis sa bouche caresser la mienne, je sus tout de suite qu'il était gay, et là dessus je ne me trompais jamais.



- Alors fais-moi oublier, ordonnais-je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 504
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 23

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: Bal masqué   Ven 29 Déc 2017, 13:30

J'avais vu ses joues rougir. Était-ce à cause de moi, ou alors à cause de l'alcool? Pourtant, il ne semblait pas tant avancé, il commençait à peine à boire. Cependant, je pouvais vous assurer qu'il n'avait pas fini. Je ne voulais pas le faire boire jusqu'à ce que je réussisse à l'avoir dans mon lit. Je voulais le faire boire pour oublier. Et j'allais faire la même exacte chose. Après tout, j'avais beau être gay, j'étais incapable de déterminer les orientations sexuelles des gens. Bien souvent qu'autrement, je n'osais donc pas faire les premiers pas. J'avais l'air distant et coincé, donc ça faisait fuir les autres. Ce n'était pas parce que je n'avais pas essayé. J'avais tenté d'avoir des coups d'un soir ou des petites amourettes, mais ça n'avait pas fonctionné. Bien que Poudlard en entier connaissait maintenant mon orientation, j'avais tellement changé que je repoussais mes dates. Ils s'attendaient tous à l'ancien Liam, sur lequel ils avaient probablement tous fantasmé, mais je n'étais plus ce mec. Plus depuis que je savais que j'étais l'élu. 


- Declan, me murmura-t-il en un souffle. Moi, c'est Declan. 


Alors que je buvais ma coupe à vive allure, Declan s'empressa de caler le sien. Je ne pouvais m'empêcher de le regarder et de le contempler. Il était vraiment beau. Je poussai un petit soupir, tentant de chasser ces idées de mon esprit. Je devais arrêter de voir l'amour à chaque coin de rue. Dans ce cas-ci, à chaque coin de labyrinthe. Je me levai d'un bond, afin de quitter. Mon esprit était complètement embrouillé par l'alcool et le chagrin. Le Français fit alors de même, plantant son regard dans le mien. Je ne pouvais pas résister. J'en avais toujours été incapable. 


- Tu n'as pas dit que tu me ferais oublier? me nargua Declan. 


J'ouvris la bouche pour répondre quelque chose, mais il prit ma coupe de mes mains, afin de la déposer sur le banc. C'est alors que ses lèvres rencontrèrent les miennes, faisant faire un bond à mon coeur. J'eus envie de gémir de désir, mais je me retins. 


- Alors fais-moi oublier, m'ordonna-t-il en mettant fin à notre baiser. 


Je m'emparai alors langoureusement de ses lèvres, profitant du contact pour nous faire transplaner dans ma chambre. Je le poussai alors contre le lit, grimpant à califourchon par-dessus lui. Je me saisis alors de sa cravate, afin de le tirer et d'attirer son visage vers le mien. Je l'embrassai à nouveau avec fougue, sentant le désir monter d'un seul coup. J'avais envie qu'on me prenne depuis plusieurs mois maintenant, j'en avais besoin. J'espérais seulement qu'il ne soit pas comme Andrew et qu'il sache me donner ce que je voulais. 


- À vos ordres, haletais-je entre deux baisers. 


Je le forçai à se lever à l'aide de sa cravate, le poussant brusquement contre le mur le plus près, le coinçant entre moi et ce dernier. Je ne pus m'empêcher de sourire, le voyant quelque peu pris au dépourvu. Clairement, il n'avait jamais couché avec quelqu'un de déterminé comme moi. En fait, j'en venais même à me demander s'il avait déjà couché avec quelqu'un. Je m'en fichais, tant qu'il savait comment faire le tout. Après tout, nous avions tous notre première fois. 


Je plantai un regard rempli de désir dans le sien, tandis que je déboutonnais sa chemise, pour la lui retirer. Il était plus musclé qu'il ne le laissait paraître. Je me mordis la lèvre inférieure, tandis que mes baisers descendait le long de son torse, pour terminer contre son bas-ventre. Mes mains s'affairaient déjà à lui retirer son pantalon et son boxer. Je souris de victoire lorsqu'un membre bien droit se dressa devant moi. Je lui jetai un petit regard moqueur, avant d'embrasser le bout de son gland, et de le prendre complètement en bouche. Étrangement, l'une de mes mains s'était nouée avec la sienne, tandis que l'autre prenait prise contre sa cuisse. Était-ce lui qui s'était saisi de ma main amoureusement, ou moi? Je n'en avais aucune idée. Mais j'aimais bien. Jamais personne n'avait agi de la sorte avec moi. 


Après plusieurs minutes à lui donner ce divin traitement et à l'entendre gémir, je me relevai, laissant mes mains glisser le long de sa peau. Doucement, je caressai sa joue, mon regard se noyant dans le sien. Je fis apparaître une bouteille de champagne dans ma main, la portant à mes lèvres, ne lâchant pas ses iris. Je lui donnai ensuite l'alcool, allant mordiller son lobe d'oreille. 


- Prends-moi, lui ordonnais-je alors au creux de l'oreille. 


Je pus le sentir frissonner. J'avais visé juste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Zach Fitzgerald

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 04/04/2017

Feuille de personnage
Choix de Cours:
Deuxième Cours:
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: Bal masqué   Lun 01 Jan 2018, 15:02

Clairement, la jeune femme était plus jeune que moi. Mais son attitude la vieillissait, dans le bon sens. Elle était pleine de grâce et semblait plus qu'intelligente. Si moi, j'étais attiré par cette magnifique jeune femme, elle ne le semblait pas et je n'allais certainement pas la forcer à passer la soirée avec moi. Je n'étais qu'un aurore divorcé par la femme qu'il aimait.



La belle russe ouvrit la bouche pour répondre à ma question, mais je fus déconcentré par l'arrivée d'une jeune femme vêtue de la même robe que ma nouvelle amie. L'inconnue posa ses mains sur les yeux de mon interlocutrice. Je pus voir les sourcils de ma belle amie se froncer. Je restai sur mes garde.



- Devine qui c'est, hurla la nouvelle venue.



- ROKS, cria la belle russe.



Cette dernière se retourna pour se lancer dans les bras de la dîte Roks. Je compris immédiatement que les deux jeunes femmes étaient reliées, je me détendis donc d'un coup. Lorsque mon interlocutrice laissa son amie ou sa soeur respirer, elle se retourna vers moi tenant Roks par la main.



- Roksana, je te présente euh... En fait, je vais me présenter d'abord. Je suis Irina et voici ma soeur, Roksana, dit-elle avec son magnifique accent.



Je tendis une main amie à Roksana et baisai sa main.



- Je suis Zachary, dis-je. Enchanté de faire votre connaissance.



Voyant que seule Roksana n'avait pas de verre, je commandai un verre de champagne et lui donnai gentiment. Je me retournai vers les deux jeunes femmes. Je compris qu'elles étaient jumelles identiques, à voir leur style de robe, leur yeux bleus et leur longs cheveux blonds.



- Je crois savoir que vous êtes de Russie, étudiez vous à Koldovsoretz? demandai-je, poliement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurane Dumbledore

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 05/08/2017

Feuille de personnage
Choix de Cours:
Deuxième Cours:
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: Bal masqué   Lun 01 Jan 2018, 15:43

Cette fille ne cessait de me dire quelque chose. J'avais l'impression de l'avoir toujours connue, comme une soeur ou une mère. Mais je savais bien que ce n'était pas le cas. Même si j'avais eu une troisième soeur, maintenant elle n'était plus. Et Delphine me mettait sans cesse en garde afin que je ne devienne pas comme elle. Elle veillait sur moi. Mais elle ne savait pas ce que c'était que d'être la dernière née. Toute la tornade en moi que je devais sans cesse retenir. Heureusement, aujourd'hui, elle n'était pas là pour me réprimander ou me surveiller. Je pouvais faire ce que je voulais, incluant faire flamber cette école si je le voulais. Bon, ce n'était pas ce que j'avais l'intention de faire, je voulais seulement passer du bon temps hors surveillance, et cette Alicia semblait bien placée pour cela. 


Alors qu'elle me souriait, elle fit apparaître un petit banc. Magie que je n'avais pas le droit d'utiliser. Je tentai de ne pas montrer ma jalousie, et je pris place aux côtés de la jeune femme. 


- Les hommes sont nos pions, me dit-elle alors sur un ton plus que charismatique. S'ils nous voient comme des objets c'est parce qu'ils ne voient que ce qu'ils veulent voir. Et je sais pourquoi tu te sens étrange dans ce bal. Ce n'est pas ta robe. C'est ta couleur par contre.


Je poussai un petit soupir. J'avais mis la seule robe qui était à ma disposition. Et avec les goûts étranges et excentriques de Danaë... Ça avait donné cela. Alicia me fit donc un petit clin d'oeil en se levant, et je la suivis, alors qu'elle avait sorti sa baguette. Elle en donna un petit coup, et je sentis les tissus changer. Bien rapidement, je me retrouvai en haut talons et en robe longue. Un miroir fit alors son apparition devant moi, et je souris en voyant ce qu'elle m'avait concocté. Je me demandais simplement pourquoi elle faisait ça pour une inconnue. 


- Ça c'est ta robe, me sourit Ali. Viens. 


Je lui fis un petit sourire, tandis qu'elle se saisissait de ma main afin de sortir du labyrinthe. Je me retrouvai plus que rapidement sur le plancher de danse. Je ne savais pas danser, mais la jeune femme semblait avoir pris contrôle de la situation, puisqu'elle s'amusait à me faire tournoyer. Je commençai à rigoler avec elle. Cela faisait un bon moment que je n'avais pas eu autant de plaisir. 


- C'est définitivement ta robe, m'assura Alicia en pleine danse. Oh, je sais pas ton nom !


Il était vrai que je ne lui avais pas encore dit. Mais je ne disais que très rarement mon nom. Les sorciers m'associaient tout de suite comme étant la plus jeune des Dumbledore. Même avec simplement mon prénom. Je ressemblais à Ariana, il semblerait. Alors, j'allais faire comme toujours. J'allais trouver une façon d'éviter le sujet. 


- C'est qui ce gars ? lui demandais-je alors en faisant un petit signe de tête vers le beau blond vers lequel elle ne cessait de jeter des regards. Va lui parler !


C'est à ce moment que je pilai sur ma robe, tombant de ce fait sur Alicia, qui m'attrapa aussitôt. J'éclatai de rire, restant bien calée contre elle. Je ne savais pas pourquoi je me sentais aussi bien avec elle. 


- Désolée, dis-je sur un ton que je voulais sérieux. 


Je me relevai lentement, avant de lui faire une petite révérence. Puis, je gloussai de nouveau. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Declan Forest

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 06/09/2017

Feuille de personnage
Choix de Cours:
Deuxième Cours:
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: Bal masqué   Lun 01 Jan 2018, 17:36

J'étais sûr que ce mec finirait par se foutre de ma gueule et partir. Je n'étais pas le mec le plus dragueur et ma seule expérience avait été avec Tobi. Parce qu'il était le seul que j'aimais, le seul à qui je pensais. Pour moi, Tobias Rivero était le seul homme de ce monde et Liam venait d'apparaître comme un ange. J'allais donc m'arranger pour que cet ange me retire mon mal de vivre.


Les lèvres de l'anglais se posèrent sur les miennes, avec une certaine passion. Ce n'était définitivement pas son premier baiser. Je fermai les yeux, sentant ma peau picoter et lorsque je les rouvris, Liam me repoussait sur un lit baldaquin. Nous étions dans une des chambres d'invité, la sienne. Mon coeur se mit à se débattre, allait-il se moquer de moi devant mon inexpérience? Sans attendre que je dise un seul mot, sa main agrippa ma cravate, me forçant à me relever vers lui. Cette fois-ci, il m'embrassa avec un appétit presque primal, me prenant par surprise, je me surpris à répondre à son baiser. Je sentais mon désir bouillonner en moi. J'avais besoins de faire l'amour, maintenant.



- À vos ordres, murmura mon amant.



En utilisant ma cravate comme une laisse, Liam me força hors du lit, avant de me plaquer au mur de pierre. Je rougis et lui souris, devant mon innocence. C'était littéralement la première fois qu'on me touchait avec autant de savoir-faire et d'assurance. Son regard vert brillait de mille feux, alors qu'il déboutonnait ma chemise, je ne pouvais que retenir mon souffle. Je sentis mon vêtement glisser sur ma peau, avant de le voir tomber au sol, à ce moment Liam embrassait chaque parcelle de peau que mon corps laissait voir. Ma respiration se faisait entre-coupée, alors que les lèvres de mon nouvel amant arrivait à mon bas ventre. Ses mains défaisaient déjà mon pantalon et baissaient mon boxer. Je risquai un regard vers mon bel anglais, alors que mon sexe se dressait devant son visage et que ce dernier brillait d'un sourire moqueur.



Je faillis perdre pied, lorsque ses lèvres embrassèrent mon gland, avant de prendre mon membre complétement en bouche. Pendant que sa bouche faisait des merveilles à mon sexe, je sentis ses mains grimper sur mes cuisses, l'une d'elle vint effleurer la mienne et d'instinct nos mains se nouèrent ensemble. Chaque va et vien était suivi d'un gémissement de ma part ou un râle. Je n'avais jamais vécu quelque chose d'aussi divin. Et ce doux traitement dura plusieurs minutes, ce qui m'étonna, puisque je m'attendais à exploser dans sa bouche.



Tout en faisant glisser ses mains sur mon corps, Liam se releva vers moi. Nos regards devinrent un et sa main caressa ma joue avec tendresse. Soudainement, une bouteille de champagne apparut dans sa main et tout en gardant son regard ancré dans le mien, il prit une grande gorgée. Il me tendit la bouteille, que je pris d'une main, alors qu'il mordillait mon lobe d'oreille.



- Prends-moi, fit-il sur un ton passionné.



Je soutins son regard, pris une gorgée avant de poser la bouteille sur la commode. Je pris les lèvres de Liam et en l'embrassant, laissant un peu de champagne se glisser dans sa bouche. Mes mains glissèrent de ses hanches à ses fesses, que j'empoignai solidement, avant de remonter mes mains dans son dos. Mes doigts glissaient le long de chaque cicatrices, alors que je baisais son cou. Je poussai un râle avant de le pousser sur le lit et embarquer derrière lui. J'embrassai sa nuque, avant de faire courir mes lèvres contre chaque cicatrices jusqu'à son bas du dos. Mes mains entourèrent ses hanches, alors que je me positionnais à l'entrée de son antre.



- Vos désirs sont des ordres, ronronnai-je à son oreille.



D'un doux coup de hanches, je pris Liam, avant de pousser un râle animal. Les parois de sont antre, si serrées, enserraient mon sexe, alors que j'entamais un bon va et vien en lui. Une de mes mains voyagea jusque dans ses boucles et l'autre guidait le mouvement sur sa hanche. Je me penchai sur mon amant, lui mordant la clavicule et remontai vers son lobe d'oreille, que je mordillai.



- Supplie-moi d'aller plus fort, gémis dans le creux de son oreille.



Alors que je donnais un coup de hanche plus violent en lui. J'avais envie qu'après il me prenne aussi violemment. Je commençais même à penser peut-être remplacer Tobias par lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashley Mendes

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 18/03/2017

Feuille de personnage
Choix de Cours:
Deuxième Cours:
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: Bal masqué   Ven 12 Jan 2018, 21:37

Je vis Cole rapidement identifié l'homme que je lui avais décrit. À la fin de la valse, mon petit ami me souffla à l'oreille de le suivre tout en me tirant par la main. Il nous dirigea vers le labyrinthe, prenant soin de m'y faire entrer la première. Justin venait d'y entrer, cependant on ignorait de quel côté il avait pris. Cole se dirigea alors vers la gauche et me pointa la droite en m'envoyant un baiser soufflé. Je soupirai amoureuse, avant de sortir ma baguette et me préparer mentalement à un éventuel duel contre mon pire ennemi. D'un pas stressé je me mit à parcourir le labyrinthe. Je me retournais souvent, il ne m'aurais pas une deuxième fois ce salaud. 




J'espérais honnêtement que Cole ne le trouve pas en premier. Mon petit ami n'était pas de taille contre lui en duel. Tout à coup je me mit à entendre un rire qui ne pouvait appartenir qu'à celui que je redoutais. Mon pire cauchemar était en train de se produire. Je voyais déjà, dans mon esprit, le corps sans vie de Cole sur le sol, le regard vide. Je paniquai et me mit à courir, alors que des larmes brouillaient ma vision. Je me mit à courir jusqu'à l'endroit d'où je croyais qu'elles provenaient. J'y trouvai Justin se tenant le visage et Cole me lançant un petit regard triomphant, alors que j'arquai un sourcil. Cole se débrouillait toujours mieux au corps à corps. Quand il pouvait se défendre avec ses poings il le faisait. J'avançai vers eux ma baguette toujours pointer sur ce salaud de mangemort.



-Expelliarmus, lançai-je alors que la baguette de Justin se retrouva à mes pieds.




Ça en était presque trop facile. J'étais sûre qu'il avait emmener ses petits copains pour nous piéger. C'est alors que j'entendis un rire dans mon dos. Mes cauchemars devinrent une fois de plus réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 504
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 23

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: Bal masqué   Mar 16 Jan 2018, 17:51

Cela faisait longtemps que je n'avais pas ressenti une passion telle. En fait, je me surprenais moi-même à agir avec autant d'assurance avec un mec. Habituellement, j'étais aussi confiant avec les filles, mais ça n'avait jamais été avec les gars. Pour la première fois donc depuis longtemps, je me sentais bien. Je me sentais moi. Je pouvais enfin penser à autre chose qu'à cette guerre et du fait que j'étais l'élu. Je pouvais enfin me sentir normal, après tout ce que j'avais vécu. Mon regard ben encré dans son regard glacial, je ressentis des petits papillons dans mon estomac. Ces papillons d'excitation que l'on ressent lorsqu'on est avec la personne qu'on aime. Même si je ne connaissais pas Declan, j'avais l'impression que si. J'avais l'impression que j'étais fait pour lui, et qu'il était fait pour moi. Du moins, c'était ce que je désirais. Je le voulais que pour moi. Je voulais qu'il m'aime. J'en avais marre d'être jeté comme une chaussette. 


Je le regardai prendre une bonne gorgée du champagne, ses yeux se noyant au creux des miens. Je voulais qu'il s'exécute. J'avais envie de lui. Non. J'avais besoin de lui. Ayant compris mon désir pressant, Declan s'empara à son tour de mes lèvres avec avidité, laissant même couler de l'alcool dans ma bouche. Il avait l'air tout doux... Venais-je de le pervertir ? Tant mieux. Il pourrait encore mieux me donner ce que je voulais. Et il y prendrait rapidement envie, ça c'était sûr et certain. Lentement, ses caresses sur mon corps prenaient de plus en plus d'assurance. Je ne le croyais pas puceau, mais plutôt débutant. Plus pour longtemps. C'est alors que ses lèvres atterrirent dans mon cou, me faisant complètement flancher. Pourquoi? Pourquoi devaient-ils tous s'aventurer là la première fois ? Je fermai les yeux sous l'extase, le laissant alors me pousser contre le matelas. Sur mes quatre membres, j'attendais impatiemment la suite. Cependant, il était clairement un romantique dans l'âme. Ses lèvres descendaient le long de mon dos, en une douce caresse contre mes cicatrices. La sensation était étrange, mais pas désagréable. J'avais l'impression que quelqu'un tenait finalement à moi. 


- Vos désirs sont des ordres, me murmura-t-il d'une voix sensuelle au creux de l'oreille. 


La première chose que je ressentis fut une douleur insoutenable. Ça faisait tellement longtemps que je ne m'étais pas fait ainsi prendre, il devait me trouver disons... étroit. Puis, à force de va-et-vient, le plaisir prit le dessus sur la douleur. Je ne pus m'empêcher de serrer les draps dans mes mains. Je n'avais jamais ressenti autant de plaisir auparavant. Comme si nos corps étaient faits l'un pour l'autre. En fait, j'étais déjà concentré à essayer de contenir mon orgasme. Ma respiration s'était fortement accélérée. 


- Supplie-moi d'aller plus fort, me nargua Declan après avoir mordillé mon lobe d'oreille.


Je secouai négativement la tête, mais son coup de hanches fit tout le contraire, me faisant pousser un long gémissement. Déjà ? J'avais vraiment déjà eu un orgasme ? Je n'avais pas le temps d'y penser plus longtemps puisqu'il perdurait, mon amant s'activant toujours férocement en moi. Je voulus me défaire de son étreinte, afin de reprendre sur moi, mais il se saisit fortement de mes hanches, m'empêchant. Jamais je n'avais eu d'orgasme aussi rapidement, aussi long et aussi puissant. 


- A.... Arrête... haletais-je. 


Il ralentit alors la cadence, me laissant une chance de souffler quelque peu. Je repris alors mes esprits, me retournant agilement, afin d'être face à lui. Je me relevai de manière à être assis contre ses cuisses, mon regard bien encré au creux du sien. Je voulais qu'il ait un orgasme aussi mémorable que le mien. Je voulais surtout qu'il tombe amoureux de moi. Je m'emparai donc tendrement de ses lèvres, commençant à agiter le bassin. Je descendais si bas, que je laissais son membre complet me pénétrer. J'avais tellement besoin d'être aimé, d'avoir quelqu'un à mes côtés... 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Irina Zikov

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 09/02/2017

Feuille de personnage
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun
Baguette Magique: Rosier • Plume de Cygne • 23cm

MessageSujet: Re: Bal masqué   Sam 20 Jan 2018, 21:40

Tandis que le bel homme se penchait afin d'embrasser poliment la main de Roksana, je commençai à le détailler, tandis qu'il ne me regardait pas. Ses traits asiatiques pouvaient trahir ses origines, bien que son accent faisait absolument le contraire. Chez moi, les sorciers avaient tendance à être plus... mâles, si je pouvais m'exprimer ainsi. Il fallait dire qu'ils étaient entraînés afin de former une armée, au cas où les choses tourneraient mal sur la planète. La Russie avait toujours rêvé d'être à la place des États-Unis, et le ministre moldu s'était vite emparé du contrôle de notre école afin d'avoir les meilleurs sorciers. Malgré tout, je devais avouer que cet homme avait son charme. Il était... différent, de tous les hommes que j'avais connu. Roks semblait totalement indifférente, mais il fallait dire qu'elle avait connu des hommes de l'Ouest. Elle en avait passé plus d'un, selon ses lettres. Ce n'est que lorsqu'il tendit le verre de champagne à ma soeur que j'arrêtai de le fixer, afin de rester discrète. 


- Je crois savoir que vous êtes de Russie, étudiez-vous à Koldovstorez ? nous demanda alors Zach. 


J'éclatai alors d'un rire cristallin. Il avait reconnu mon accent, et probablement nos attributs physique, mais ma soeur parlait l'anglais comme tous les Américains. Je me doutais donc fortement que la question s'adressait à moi, mais que mon prétendant laissait croire que la compagnie de Roks n'était pas de trop. 


- J'étudie à Koldovstorez, oui. Ma soeur par contre, a décidé de faire ses études aux États-Unis, expliquais-je. 


Je terminai doucement mon verre, avant de le poser sur un plateau de l'un des serveurs. 


- Vous ne m'invitez pas à danser ? demandais-je à Zach devant le long silence. 


Je fis un petit clin d'oeil à ma soeur, tout en attendant que le bel Anglais m'emmène sur la piste de danse, sur lequel plusieurs slows langoureux avaient lieu. J'aimais bien sa compagnie, et il fallait dire que j'avais besoin l'attention d'un homme, depuis que le mien ne s'occupait plus de moi. Mais je n'étais pas n'importe quelle fille. Il n'allait pas rire de moi de la sorte. 


- Zach? insistais-je alors d'un ton sévère.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bal masqué   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bal masqué
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Se moquer de la tête du Grand Méchant Masqué
» [EVENEMENT] Bal masqué de Serpentard
» [Flashback 2012] Bal masqué de la Saint Valentin. [Anja & Lauren]
» Herbert Trottenouille, Le Vengeur Masqué.
» Un bal masqué des plus attendus [Aristocrates + Julia] [27/09/41]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard - Next Gen :: Autres contrées :: France :: Beaux-Bâtons-
Sauter vers: