Poudlard - Next Gen

Qu'est devenu Poudlard après le départ d'Harry?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un mois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elena Warldorf
Étudiant de 5e année
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 29/03/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Orme • Larme de Sirène • 21.5cm

MessageSujet: Un mois   Sam 22 Avr 2017, 21:41

Un mois s'était passé depuis ma première rencontre avec le plus beau des Poufsouffle. J'avais oublié Liam et je sortais avec Charlie. Rien ne pouvait venir gâcher cela, puisqu'il me rendait heureuse et agissait avec la plus grande des douceurs. Je voyais que les gens nous regardaient, parlaient de nous et cela se confirma lorsque Amber vint s'asseoir près de moi, pendant le déjeuner, et qu'elle me demanda si j'étais vraiment en couple avec Charlie Peterson et si on avait couché ensemble. J'envoyai promener la pie, avant de me retourner vers la table des blaireaux, mon regard croisa celui de mon copain, je l'aimais.


Alors que j'essayais de manger un minimum au déjeuner, je sentais le regard de plusieurs lions sur moi. Je me renfrognai, j'aimais avoir l'attention des gens, mais pour la plupart, j'étais celle qui avait volé Charlie à Faith. J'étais la briseuse de relation. Bien sûr, on m'avait vu partir avec Liam, juste avant qu'il rompe avec Jared, donc ce devait être ma faute. Je me tournai, pour prendre la crème pour en mettre dans mon café et je vis Liam s'asseoir, un peu plus loin. Je me retournai vers Charlie et mon regard croisa celui, noir de Jared. Beaucoup plus de gens, que je le croyais, m'en voulais. Trop, c'en était trop, j'en avais assez, je posai ma tasse de café sur la table avec brusquerie et me levai, pour sortir de la Grande Salle en courant.



***


Je revins dans la salle, avec mon manteau rouge par-dessus ma petite robe ballon noire. Je me dirigeai d'un pas décidé vers la table des Poufsouffle, droit vers mon copain, les talons de mes bottillons à talons hauts résonnant sur le sol de marbre. Je m'arrêtai derrière mon amoureux et posai ma petite main sur son épaule, afin d'attirer son attention sur moi. Lorsqu'il se retourna, je lui souris, un sourire que je tentais vrai, mais qui devait être trahi par la lueur de tristesse dans mes yeux.


- Est-ce qu'on peut aller à quelque part? demandai-je, tout bas. J'ai pas envie de passer mon samedi ici.


Avant qu'il n’acquiesce, je sortis ma baguette et lançai un accio sur son manteau, qui atterrit dans mes mains. Je lui tendis et quelques secondes plus tard, nous nous tenions devant mon salon de thé préféré, celui de Mme Pieddoddu. Je me tournai vers mon copain, les larmes aux yeux, mais un vrai sourire aux lèvres. Je me levai sur la pointe des pieds et l'embrassai doucement sur les lèvres.


- Merci, soufflai-je, avant de rentrer.


Nous prîmes la table la plus reculée, une fois assis, je posai ma tête contre son épaule.


- Tout le monde croit que je t'ai piqué à Faith, soupirai-je.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Peterson
Étudiant de 7e année | Capitaine de l'équipe de Poufsouffles | Batteur
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 06/09/2010

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Blanc • Bave de Sombral • 31cm

MessageSujet: Re: Un mois   Mar 30 Mai 2017, 13:25

Distraitement, j'écoutais parler les gens de ma maison. Depuis sept longues années ils étaient ensemble, j'étais l'intrus. L'intrus qu'ils aimaient bien puisque je faisais gagner des points à leur maison et que j'étais un très bon joueur de Quidditch. Il fallait dire que j'aimais bien envoyer valser certains adversaires à l'infirmerie. J'étais le joueur le plus agressif de l'équipe, et ils n'en avaient jamais vraiment eu. Sans le vouloir, j'étais devenu excessivement populaire. Particulièrement auprès de la gente féminine. Il fallait dire que ça les fâchait de me voir en couple avec la jeune lionne. Ce qu'elles ne comprenaient pas, c'était que je n'étais pas comme tous les autres connards qui leur tournaient autour. Je ne voulais pas seulement baiser, et il fallait dire que j'étais plus que fidèle. 


Alors que je regardais Elena manger, je sentais que quelque chose la tracassait. Il fallait dire qu'elle était victime de beaucoup de préjugés et de jugement depuis qu'elle était avec moi. Les rumeurs, même si moi je m'en fichais, je les avais entendues. Cependant, elles affectaient ma petite amie. Je la vis se lever d'un bond afin de quitter la pièce. Un long silence tomba, alors que tous les regards convergeaient vers moi. Ben quoi? Je n'allais tout de même pas la suivre au pas, je la connaissais assez pour savoir que ça la dérangerait. Voyant que je continuais mon déjeuner avec le même calme, les discussions reprirent peu à peu. Cependant, un regard resta braqué sur moi: celui de Liam England. Même s'il lui avait fait du mal, il tenait à Elena. Il devait avoir peur de lui parler en ce moment, probablement parce que plus personne ne voulait de lui. En effet, aucun élève ne voulait lui adresser la parole. Il était toujours seul, retiré. 


Le bruit de talons contre le plancher attira mon attention; ma copine était de retour, et semblait prête à sortir à l'extérieur. Elle se dirigea vers moi, et je retournai mon attention sur mon repas. Je ne voulais pas qu'elle se sente surveillée. Je sentis sa main contre mon épaule, donc je me retournai vers elle. Elle souriait, mais je n'étais pas idiot. Je savais bien qu'elle n'allait pas bien. 


- Est-ce qu'on peut aller quelque part ? me demanda-t-elle, tout bas. J'ai pas envie de passer mon samedi ici. 


Je relevai mon regard vers Laurence, qui m'aidait à diriger l'équipe depuis le départ de Chace. Nous devions nous entraîner aujourd'hui, mais elle me fit signe de tête de quitter l'endroit avec Elena. De toute façon, je n'avais pas vraiment le choix, puisque mon manteau se retrouva dans ma main. Je la sortis de la pièce, et aussitôt que nous ne fûmes plus à la vue de personne, j'utilisai mes passages dans l'espace-temps afin de me rendre rapidement chez Madame Pieddodu: le salon de thé préféré de ma lionne. Elle se retourna vers moi, le sourire aux lèvres, puis m'embrassa avec tendresse. 


- Merci, murmura-t-elle.


J'entrai à sa suite dans le salon, et la laissai choisir sa table. Un coin reculé... Sa tête se coucha instantanément contre mon épaule. Je savais qu'elle avait quelque chose à me dire, et j'avais une petite solution pour elle. Elle ne l'accepterait sans doute pas, mais bon, je devais tout de même tenter. 


- Tout le monde croit que je t'ai piqué à Faith, souffla-t-elle alors. 


Je haussai un sourcil. Depuis quand les gens se souciaient de Faith? Évidemment, il fallait que ce genre d'histoires arrive pour qu'elle soit finalement considérée comme une étudiante de Poudlard. Avant, tout le monde fuyait la jeune aigle. Maintenant, ils la défendaient ? C'était totalement ridicule. De plus, personne ne connaissait la vraie histoire. Elena n'avait volé personne à personne. J'avais pris mes propres décisions. S'ils n'étaient pas capables de comprendre cela, c'était qu'ils ne connaissaient ni moi, ni Elena. Leur jugement était donc injustifié. De toute façon, quel jugement pouvait être réellement justifié ? À mon avis, aucun. 


- Tu sais ce qui te ferait du bien? lui dis-je alors, caressant tendrement le dessus de sa tête. Un ami à qui parler. 


Plus personne ne lui parlait vraiment depuis qu'elle était avec moi, mais je connaissais une personne qui se ferait un plaisir de renouer avec Elena. Madame Pieddodu arriva alors prendre notre commande. Je me pris un thé tropical, alors que je prenais un thé floral pour ma copine. Évidemment, son favori, avec une petite pincée de sucre. Je commandai également un plateau de cookies. 


- Renoue avec Liam ! lui lançais-je alors. Oui, il t'a fait du mal, mais c'est derrière toi maintenant. Vous avez toujours été de bons amis. Maintenant, vous êtes les deux seuls. 


Je l'embrassai alors avec tendresse. 


- Faux, murmurais-je au travers un baiser. Toi, tu m'as...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Warldorf
Étudiant de 5e année
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 29/03/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Orme • Larme de Sirène • 21.5cm

MessageSujet: Re: Un mois   Mer 31 Mai 2017, 21:11

Peut-être devrais-je seulement me ficher des commères de l'école, mais étant une pauvre fille d'ambassadeur, je me devais d'avoir une réputation plus blanche que neige. Et entendre ce que les autres filles disaient de moi, surtout celles qui prenaient la défense de Fae, alors qu'elles la bitchaient, me rendait hors de moi. Pourquoi moi? Parce que je sortais avec le mec le plus gentil de l'école? Parce que j'étais enfin avec quelqu'un qui ne me prenait pas pour un jouet? Je n'avais rien fait de mal, mais j'étais plus que fatiguée de devoir me justifier à des gens qui ne faisaient aucune différence dans ma vie.


Je vis mon copain hausser un sourcil, lui aussi devait avoir entendu les horribles rumeurs sur moi. En l'espace de quelques jours, j'étais la pire des salopes, alors que je n'avais rien fait de plus mal que Emily ou Anita. J'étais devenue une paria, alors que j'avais toujours été plutôt populaire...


- Tu sais ce qui te ferait du bien? demanda Charlie, sa main caressant tendrement mes cheveux bruns. Un ami à qui parler.


Ouais! Mais qui? Je n'avais plus personne depuis l'incident avec Liam et Jared. Mes amies de filles avaient suivi les autres et s'étaient éloignées de moi. Fae était plus que populaire maintenant, passant pour une sainte. Même elle semblait aussi surprise que moi de voir ce retournement de situation. Je vis Madame Pieddodu trotter vers nous, pour prendre notre commande, mais je n'avais pas regardé le menu. Charlie me commanda mon thé à la fleur de lotus et se prit un thé tropical. Il spécifia que je voulais une pincée de sucre dans mon thé, ce qui me fit sourire, c'était ce que je préférais dans mon thé préféré! Mon copain commanda des cookies en plus!


- Renoue avec Liam! proposa mon amoureux. Oui, il t'a fait du mal, mais c'est derrière toi maintenant. vous avez toujours été de bons amis. Maintenant, vous êtes les deux seuls.


Seuls... Oui, parce que Jar était avec Emily maintenant et Liam... était avec Liam. Nous nous croisions dans la salle commune et je finissais par baisser les yeux, m'ennuyant de mon meilleur ami. Mais étais-je vraiment seule?


- Faux, chuchota Charlie, en lisant presque mes pensées. Toi, tu m'as... ajouta-t-il au travers de notre baiser amoureux.


Je souris alors que je brisais notre bisous, nos thés arrivaient avec l'assiette de cookies. Je remerciai Madame Pieddodu avec un sourire, pris ma tasse et soufflai doucement dessus. Je pris une petite gorgée, en réfléchissant à la proposition de mon copain. Je levai mon regard sur lui.


- Je sais pas trop si je veux reparler à Liam, dis-je, insécure. Si je l'ai blessé dans son orgueil, il va me le faire payer... Je t'ai et ça me va très bien, dis-je.


Je pris un cookie et pris une bouchée, afin de ne pas avoir à parler et surtout parce que je savais que Charlie finirait par me convaincre. Il avait raison, j'avais besoins de parler à un ami. Charlie avait besoins de voir d'autres gens que sa petite copine. Je ne faisais que faire le boulet.


- J'suis désolée... si j'suis beaucoup trop ...


Je baissai les yeux, avant de prendre sa main et l'embrasser en douceur. Je relevai mon visage, souriant, j'allais suivre son idée et essayer de me réconcilier avec les gens. Je n'étais pas une fille solitaire et j'adorais mes amis. Charlie avait raison. Je me penchai sur la table et embrassai mon copain avec amour.


- J'ferais quoi sans toi? dis-je, heureuse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Moore
Étudiante de 7ième année | Capitaine de l'équipe de Serdaigle | Gardienne
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 28/05/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Amandier • Larme de Phoenix • 23cm

MessageSujet: Re: Un mois   Dim 25 Juin 2017, 13:50

Cela faisait un mois que j'avais fait mon idiote... une fois de plus, je ne comprenais pas pourquoi ni même j'avais pus faire une chose pareil. C'était instinctif pour moi d'éloigner les gens que j'aimais pour mieux les protégées. Ma propre famille avait fait de même, ayant peur que je ne m'en prenne à eux un jour. 


Peu de gens le savait, mais je ne vivais plus chez mes parents depuis mon séjour à Sainte-Mangouste, ils avaient peur de moi et préférais payer un second loyer, plutôt que d'avoir leur sorcière de fille entre les patte. J'avais un petit studio à moi au coeur de Londres. Chaque premier du mois, la somme nécessaire à ma survie apparaissait miraculeusement dans mon compte de banque, me permettant de payer mon loyer et mon épiceries. L'été et durant les vacances, je ne le quittais que très rarement après tout, je n'avais pas vraiment beaucoup d'amis. 


C'était ce qui me manquait lorsque j'étais à l'école, mon refuge, mon petit lieu de paix et de sérénité. Biensûr, nous trouvions tous quelque chose nous aidant à relaxer entre les murs du château et c'est pourquoi j'avais décider de me rendre chez madame Pieddodu ce matin là. 


Je marchais dans les couloirs alors que le point de la pitié des autres étudiants me pesaient sur les épaules. Ils me regardaient tous désolée. Je ne savais pas à quoi ils pensaient, ni même pourquoi ils me dévisageaient ainsi. Ceci m'agaçait au plus haut point en fait. Je ne sais pas pour qui ils se prenaient. Comment pouvaient-ils se permettre autant de juger des gens sur d'aussi faibles paroles que des rumeurs. 


J'arrivai tranquillement à Pré-au-Lard, me dirigeant vers le salon de thé. J'étais une habituer ce qui me fallait bien des faveurs auprès de la propriétaire. Je venais surtout chercher une bonne boite de Valériane puisque j'avais épuiser mes réserves il y a quelques jours.


Je poussai la lourde porte faisant retentir la clochette accroché à la porte. Comme à l'habitude, les gens présent prenais une seconde pour observer les nouveaux arrivants. Je croisai le regard du jeune homme assis à la table du fond. Il s'agissait de mon ex copain avec sa nouvelle copine. Je tournai aussitôt les talons mal-à-l'aise.


— Mademoiselle Moore, entendis-je la propriétaire dire, alors que je fermais la porte derrière moi quittant le salon sans un mots ni même un achat. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Peterson
Étudiant de 7e année | Capitaine de l'équipe de Poufsouffles | Batteur
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 06/09/2010

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Blanc • Bave de Sombral • 31cm

MessageSujet: Re: Un mois   Mer 26 Juil 2017, 10:15

Je brisai notre baiser lorsque madame Pieddodu arriva avec notre assiette et nos tasses de thé. Je la remerciai d'un petit sourire, avant de me saisir de deux cubes de sucre et de les mettre dans ma propre tasse. un tantinet de crème, trois coups de cuillères, et il était maintenant prêt à boire ! J'en pris une gorgée, le savourant intensément, tandis que ma copine semblait réfléchir.

- Je sais pas trop si je veux reparler à Liam, m'avoua-t-elle alors. Si je l'ai blessé dans son orgueil, il va me le faire payer... Je t'ai et ça me va très bien.

Elle avait raison, mais elle ne pouvait pas avoir que moi dans sa vie. Moi, j'étais plutôt solitaire, même si les gens m'appréciaient. Je restais seul car j'en avais envie. Elena, c'était le contraire. Elle avait toujours eu des amis. Elle serait affreusement déprimée si elle continuait ainsi.

- J'suis désolée... Si j'suis beaucoup trop...

Je haussai un sourcil. Elle n'avait pas à s'excuser à moi ! Tout de même, elle n'avait rien fait de mal. Elle dut le comprendre puisqu'elle se pencha par-dessus la table afin de se saisir de mes lèvres avec tendresse.

- J'ferais quoi sans toi? me demanda-t-elle alors, souriante.

J'ouvris la porte pour lui répondre, mais le son de la cloche de la porte attira mon attention. Ou plutôt, la chevelure bleue le fit. Je fronçai légèrement les sourcils, tandis que Faith quittait aussitôt les lieux. Merde ! Je savais bien que je lui avais fait du mal, mais je ne voulais pas qu'elle me fuit ainsi ! Je me levai subitement, embrassant ma copine sur le dessus de la tête. Je remis mon manteau, et sortis à la poursuite de mon ex.

- Faith ! criais-je, la faisant stopper net.

Elle se retourna alors vers moi. Je ne pouvais pas dire ce que son regard affichait. De la haine, de la peur, de la colère, de la tristesse ? Je ne pourrais dire.

- Arrête de me fuir, s'il-te-plaît...

Je sentis alors la petite main d'Elena se glisser dans la mienne. Je fis alors quelques pas vers Faith, afin de me rapprocher d'elle.

- Viens prendre un thé avec nous, lui proposais-je d'une douce voix. On pourra discuter au chaud... J'te l'offre !

Je lui tendis ma main libre, afin qu'elle s'en empare. Allez Faith... Fais un petit effort !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Warldorf
Étudiant de 5e année
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 29/03/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Orme • Larme de Sirène • 21.5cm

MessageSujet: Re: Un mois   Jeu 27 Juil 2017, 22:59

Pendant combien de temps encore, je serais heureuse? Combien de jours ou d'heures me restait-il avant que l'on me jette comme une vieille pantoufle? Je ne voulais même pas savoir, car tout ce qui comptait maintenant pour moi c'était le jeune homme en face de moi. Je voulais son bonheur avant tout et je voulais qu'il m'aime jusqu'à son dernier souffle, sauf si la flamme s'éteignait.


Comme mon petit copain ouvrait la bouche pour me répondre, la clochette de la porte, nous fit retourner. Je vis celle que normalement je devrais détester. Faith Moore, celle qui avait brisé Charlie, celle qui n'avait pas su l'aimer. Et pourtant, à ce moment, je ne ressentis ni haine, ni jalousie. Que de la peine pour elle. En face de moi, Charlie fronça les sourcils, avant de se lever d'un bond. Il laissa tomber un baiser sur ma tête, agrippa son manteau et courus à la suite de son ex.


- Faith, l'entendis-je crier de dehors.


Mon coeur se serra. Comme si l'idée de le voir courir vers celle qu'il aimait avant moi, me faisait peur qu'il m'oublie. Je n'étais rien devant la belle aux cheveux bleus. Et pourtant, lorsqu'il m'embrassait j'avais l'impression d'être toute sa vie. Je me levai, pris mon manteau et sortis du salon de thé. Mon amoureux avait réussi à rattraper son ex non loin de là. Le coeur battant, je franchis la petite distance qui me séparait de l'ancien couple et allai glisser ma main dans celle de Charlie.


- Viens prendre un thé avec nous, dit-il, doucement. On pourra discuter au chaud... J'te l'offre!


Charlie tendit une main amie vers la Serdaigle. Je lâchai la sienne. Je me sentais de trop, mais je ne pouvais le laisser seul. Il devait faire la paix avec son passé et je serais là pour le soutenir. Je glissai une mèche derrière mon oreille, avant de lever un regard bienveillant sur Faith. Je ne voulais pas qu'elle me haïsse. Car je ne détestais pas grand monde.


- S'il-te-plaît, murmurai-je. Joins-toi à nous. Vous pourriez me parler de ce que vous voulez faire après Poudlard?


Il était vrai que je n'avais aucune idée de ce que je voulais faire après l'école. Mon père me voyait prendre sa place et devenir ambassadrice, mais je n'avais pas sa prestance. De plus, je ne voulais pas d'un emploi donné car j'étais la fille de mon père, je voulais faire mes propres preuves.


Je fus prise d'un petit frisson. Je me dirigeai donc vers Faith avec un doux sourire et posai une main amie sur son épaule.


- On gèle, dis-je, gentiment. Viens donc te réchauffer.


Gentiment, je l'entraînai vers mon copain et nous nous dirigeâmes vers le salon de thé. Je laissai la belle s'asseoir à ma place, pendant que je me tirais une chaise. Je fis signe à Madame Pieddodu, qui trottina vers nous.


- Miss Moore, gazouilla-t-elle. Que puis-je vous servir?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Moore
Étudiante de 7ième année | Capitaine de l'équipe de Serdaigle | Gardienne
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 28/05/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Amandier • Larme de Phoenix • 23cm

MessageSujet: Re: Un mois   Sam 19 Aoû 2017, 13:04

J'avançais rapidement dans la neige, je voulais rentrer au château et ce le plus rapidement que je le pouvais. J'aurais bien transplaner, mais malheureusement ma cote m'en empêchais. Si je transplanais de mon plein gré, ma destination était instantanément modifier pour Sainte-Mangouste. Je n'étais pas prête à voir Charlie avec une autre fille. Je voulais mettre le plus de distance possible entre mon ex et moi, surtout que notre rupture n'en avait pas vraiment été une... 


— Faith, entendis je alors crier derrière moi. 


Je stoppai net. Cette voix... Sa voix. Je me retournai doucement vers mon ancien amoureux, mon regard s'assombrit alors de tristesse lorsque mes yeux rencontrèrent les siens. Pourquoi avait-il fallut qu'il me suive. 


— Arrête de me fuir, s'il te plait, me supplia-t-il alors que je voyais sa nouvelle conquête s'approcher. 


Elle nous rejoignit rapidement et glissa sa main dans celle de Charlie, question de donner du courage au Poufsouffle et m'enlever ce qui me restait du mien.


— Viens prendre un thé avec nous, me proposa alors mon ex. On pourrais discuter au chaud... j'te l'offre, ajouta-t-il devant mon scepticisme. 


Il me tendit la main, comme on le ferait pour un enfant en détresse auquel on tenterait de venir en aide. Elana lâcha alors au même moment la sienne. 


— S'il te plait, murmura la jeune fille en faisant un pas vers l'avant. Joins-toi à nous. Vous pourriez me parler de ce que vous voulez faire après Poudlard?


La Gryffondor s'avança vers moi et posa alors sa main sur mon épaule. Elle m'offrit un sourire, tentant de me mettre en confiance


— On gèle, dit-elle en claquant des dents. Viens donc te réchauffer. 


Je voulais répliquer, décliner leur invitation ou tout simplement m'enfuir en courant le plus loin possible. Pourtant, je suivais instinctivement Elana qui m'entrainais vers le salon de thé. Toujours guider par la jeune fille, nous nous retrouvâmes rapidement au niveau de Charlie. 


Nous pénétrâmes le salon de thé où la rouge et or m'invita à prendre la place qu'elle occupait quelques instant auparavant. Charlie s'installa devant moi alors qu'Elana se tirait une chaise. Le poufsouffle fit alors un signe vers la propriétaire qui s'avança rapidement vers nous. 


— Miss Moore, gazouilla-t-elle. Que puis je vous servir ?


Je lui adressai un faible sourire. J'étais extrêmement mal à l'aise coincé entre mon ancien copain et sa nouvelle copine.


— Je sais, s'exclama-t-elle en nous fixant à tour de rôle Charlie et moi. Une théière du thé des amoureux pour vous et monsieur Peterson ! 


Je poussai un puissant soupir. Pourquoi avait-il fallut que je laisse ma paranoïa tout gâcher entre le Poufsouffle et moi. 


— Une simple tasse de thé à la menthe fera l'affaire, laissais-je tomber. 


Je portai mon attention à Elana. J'étais tout aussi mal à l'aise pour elle. Je voulais revenir à un sujet neutre. Comme ce qu'elle voulait savoir. Que ferais-je après Poudlard. J'avais toujours rêver de devenir Médicomage, mais aujourd'hui... cette porte comme tant d'autre m'était fermer. 


— Je serai chanceuse si je ne me retrouve pas à Azkaban dès ma sortie de l'école, avouais-je à la rouge et or. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Peterson
Étudiant de 7e année | Capitaine de l'équipe de Poufsouffles | Batteur
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 06/09/2010

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Blanc • Bave de Sombral • 31cm

MessageSujet: Re: Un mois   Mar 10 Oct 2017, 15:17

Et voilà. Je me retrouvais maintenant avec mon ex et ma copine, dans le salon de thé des amoureux. Mouais. Pas la meilleure situation. Particulièrement parce que je venais souvent ici avec Faith auparavant. C'était excessivement malaisant de voir tout le monde nous fixer. Me fixer en fait. Car c'était moi le méchant de l'histoire, et Elena, même si personne ne connaissait la véritable histoire. Faith et moi n'étions pas du genre à parler de nos relations personnelles, donc personne ne connaissait la vérité. Malgré tout, ça ne les empêchait pas de l'inventer et de prendre pour Faith. Quelques mois auparavant, tous ces imbéciles l'intimidaient, et maintenant, ils prenaient pour elle. Je la connaissais bien. Je savais qu'elle ne se laisserait pas embobiner par eux. Cependant, elle devait être aussi mal que moi et Elena dans cette histoire. Il fallait régler le tout. 


- Une simple tasse de thé à la menthe fera l'affaire, dit subitement Faith, me sortant de mes pensées.


Je regardai Madame Pieddodu quitter notre table, alors que Faith posait son regard sur ma petite amie. Je sentais bien le malaise entre les deux. Au moins, il ne s'agissait pas de rivalité. 


- Je serais chanceuse si je ne me retrouve pas à Azkaban dès ma sortie de l'école, avoua subitement Faith.


Je haussai un sourcil. Elle avait peut-être fait des erreurs plus jeune, mais c'était terminé ! Je risquais bien plus qu'elle de finir en prison. Comment voulait-elle se faire apprécier des autres si c'était ce qu'elle pensait d'elle-même? C'était un poids très lourd à porter. Maintenant, j'en étais libéré. 


- Faith... arrête de penser ça de toi, lui dis-je alors. Tu as un avenir devant toi, tu dois simplement le réaliser, et les autres pourront croire en toi.


Je lui souris doucement, tandis que Madame Pieddodu arrivait avec la tasse de l'aigle. Je pris une gorgée de la mienne, ne sachant pas trop quoi dire. 


- Moi, je crois bien essayer un camp d'entraînement pour une équipe de Quidditch, dis-je. 


Oui, j'étais puissant en magie, mais ce n'était pas ce que je rêvais de faire. Même si je savais très bien qu'on tenterait de me recruter en tant qu'aurore à ma sortie de l'école. Je ne visais pas du tout cela. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Warldorf
Étudiant de 5e année
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 29/03/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Orme • Larme de Sirène • 21.5cm

MessageSujet: Re: Un mois   Lun 23 Oct 2017, 20:49

Oh que je ne voulais plus être ici, tous les regards étaient sur nous. Quelques mois plus tôt, j'aurais tout donné pour ces regards, mais maintenant, je priais pour pouvoir transplaner. Et Charlie ne regardait qu'elle, Faith. Je ne pouvais pas lui en vouloir, elle était extrêmement belle. Plus belle que moi. Toute fois, je ne laissais rien paraître.



- Je serai chanceuse si je ne me retrouve pas à Azkaban dès ma sortie de l'école, grommela Faith.



Je gardais les yeux sur ma tasse de thé, mon coeur brisé, surtout que parce que Madame Pieddodu venait de proposer une théière des amoureux à mon copain et son ex. Mon orgueil était blessé, je me devais de piler dessus. Je refoulais tout cela, me concentrant sur mon thé et finis par lever le regard. Je ne croyais pas que la belle Serdaigle se retrouverait derrière les barreaux. Elle n'avait que lancer un philtre du mort-vivant au visage d'un connard qui l'avait poussé à bout.



- Faith... Arrête de penser ça de toi, fit Charlie. Tu as un avenir devant toi, tu dois simplement le réaliser, et les autres pourront croire en toi.



Je vis mon amoureux sourire à son ex, dans mon périphérique Madame Pieddodu arrivait avec la tasse de thé à la menthe. Je tenais à mienne à deux mains et Charlie prit une gorgée du sien. Je savais que j'allais finir en politique, je voulais devenir Ambassadrice comme mon père.



- Moi, je crois bien essayer un camp d'entraînement pour une équipe de Quidditch, ajouta Charlie, sur le ton de la conversation.



Je me tournai vers lui, un peu étonnée, mais amusée. Mon copain était doué en magie, mais n'était pas un cliché. Je savais qu'on essaierait de le recruter, mais j'étais heureuse qu'il ne se laisse pas embobiner.



- Tu pourrais essayer aussi, dis-je, souriante, en posant une main amie, sur le bras de Faith. Tu es douée comme Gardienne.



Je retirai ma main, car je ne voulais pas lui faire peur. Je pris une gorgée de thé, laissant le liquide brûlant descendre et me relaxer. Je fermai les yeux, je priais qu'on ne me demande pas ce que je voulais faire. Parce que mon avenir était ennuyant, parce que Charlie ne ferait pas son avenir avec moi, s'il entendait cela.



- De plus, la vie nous amène un tas de surprise, dis-je, rapidement, tentant de changer le sujet.



Je serrai l'ourlet de la jupe de ma robe dans mes mains. Je voulais partir, me lever rapidement, franchir la porte et courir vers mon dortoir. Je n'aimais pas la situation, je sentais que Faith voulait me reprendre Charlie, mais je ne le laisserais pas partir sans me battre. Pourtant, malgré qu'au début j'en voulais à Faith, maintenant j'en étais incapable. Je voulais presque devenir son amie.



- Sinon, si tu n'avais pas à t'en faire sur ton avenir, dis-je. Que ferais-tu?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Moore
Étudiante de 7ième année | Capitaine de l'équipe de Serdaigle | Gardienne
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 28/05/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Amandier • Larme de Phoenix • 23cm

MessageSujet: Re: Un mois   Dim 26 Nov 2017, 17:12

Charlie haussa un sourcil. Il avait toujours détesté que je reste ainsi scotchée au passé, mais maintenant que nous n'étions plus ensemble, j'avais encore plus de difficulté à avancer. Il me manquait terriblement, mais je ne pouvais malheureusement pas en parler. C'était difficile d'avancer lorsque votre existante toute entière était en probation. 


— Faith.. arrête de penser ça de toi, me dit-il quelque peu énervé. Tu as un avenir devant toi, tu dois simplement le réaliser et les autres pourront croire en toi, termina-t-il durement.


C'est paroles me laissèrent sous le choc. La propriétaire posa alors ma tasse devant moi. Je posai mes mains sur la céramique afin de réchauffer mon coeur qui en prenait un coup en ce moment même. 


— Moi je crois bien essayer un camp d'entrainement pour une équipe de Quidditch, avoua-t-il.


Il ferait un excellant joueur pour les Montroses Magpies, mais il pourrait aussi avoir une brillante carrière en tant qu'aurore ou encore en tant que protecteur des mordu. Elena releva la tête vers lui puis posa son regard sur moi. 


— Tu pourrais essayer aussi, dit-elle en posant sa main sur mon bras. Tu es douée comme Gardienne. 


Je restai surprise par ses paroles. Charlie avait de la chance d'être tomber sur une fille comme elle. Elle valait beaucoup mieux que moi... je le comprenais maintenant. 


— De plus, la vie nous amène un tas de surprise, dit-elle rapidement. 


La situation me rendait un peu mal à l'aise. Je ne voulais pas qu'elle me voit comme une rivale, mais d'un autre coté, mon copain me manquait.


— Sinon, si tu n'avais pas à t'en faire sur ton avenir, me demanda-t-elle. Que ferais-tu ?


Si seulement c'était aussi simple. 


— J'aurais voulu être médicomage, avouais-je. Aider les gens à avancer et aller mieux.


Un peu comme Charlie avait commencer à le faire avec moi. 


— Je sais, c'est ironique, terminais-je tristement. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Wolf

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 29/11/2017

MessageSujet: Re: Un mois   Jeu 30 Nov 2017, 20:29

J'apparus en plein milieu de Pré-au-Lard. Ma grande-tante Agnès était la voisine de Madame Pieddodu. Agnès était celle qui faisait les délicieux cookies vendus par sa voisine. Et comme elle n'était pas sorcière et ne se déplaçait plus beaucoup, je faisais ces courses pour elle. Aujourd'hui je devais lui apporter la nouvelle formule pour la St-Valentin.



J'étais devant les Trois Balais, le salon de thé de l'amie d'enfance de ma tante était à l'autre bout de la rue. Pré-au-Lard était animé par une tonne d'élèves de Poudlard, je poussai un soupir, avant de m'engager dans la rue principale. Je boutonnai mon manteau et passai une main nerveuse dans mes cheveux. Je finis par arriver devant le salon de thé. Je finis par y entrer, la sonnette alertant les clients de mon arrivée.



- J'aurais voulu être médicomage, fit une voix familière, venant du fond du salon. Aider les gens à avancer et aller mieux.



J'avalai de travers reconnaissant cette voix douce, je me retournai et vis l'imposante chevelure bleue. Faith Moore. Elle était dos à moi, mais je serais la reconnaître parmi un millier de personnes. Je posai la boîte avec les cookies et la recette, sur le comptoir, avant de m'avancer vers elle.



- Je sais, c'est ironique, dit Faith, le ton un peu triste.



Je posai une main sur son épaule. Elle se retourna vers moi et son regard se plongea dans le mien. J'y vis presque une lueur de tristesse. Je devais peut-être lui rappeler son douloureux passé.



- Faith, soufflai-je. Je raclai ma gorge. Comment vas-tu?



Je me retournai vers les deux autres personnes. Le jeune homme me détaillait de la tête aux pieds, son regard, un peu méfiant. La jeune femme gardait son regard sur sa tasse. Finalement, mon regard passa de Faith à l'homme en face d'elle. Était-ce son petit ami?



- Je suis Thomas Wolf, j'ai rencontré Faith, il y a quelques années, dis-je en tendant une main amie vers le jeune homme.



Je voyais le visage de Faith rougir, je ne pouvais pas leur dire comment je la connaissais. Cela la détruirait. Je pouvais dire que j'étais ami de ses parents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Peterson
Étudiant de 7e année | Capitaine de l'équipe de Poufsouffles | Batteur
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 06/09/2010

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Blanc • Bave de Sombral • 31cm

MessageSujet: Re: Un mois   Sam 02 Déc 2017, 20:45

Je voyais bien que l'air était lourd entre les deux filles. Malgré tout, je sentais qu'elles essayaient. Après tout, elles n'avaient pas de raison de se détester. Elena tentait de comprendre Faith, tandis qu'elle tentait de remettre les pièces ensemble. Et moi, je n'avais trompé personne. Donc tous ces regards et ces commentaires autour de nous. Ça paraissait très bien que les gens ne nous connaissaient pas. Aucun de nous trois n'était ce genre de personne. Je savais très bien que Faith regrettait ce qui s'était passé entre nous deux, et qu'elle souhaitait encore être avec moi. Mais je devais lui faire comprendre gentiment que j'étais, et que j'allais rester avec la lionne. Rien ne nous empêchait d'être amis, même si pour certains, ce type d'amitié n'existait pas. Mais moi, j'y croyais. De toute façon, j'avais tellement perdu tous mes amis en changeant constamment d'école, que je ne souhaitais perdre personne de plus. Surtout pas Faith. Elle avait besoin de moi dans sa vie, au même titre que moi j'avais besoin d'elle. Simplement ce ne serait plus en amoureux. 


- Faith, murmura une voix d'homme, me faisant sursauter. Comment vas-tu?


Je me secouai la tête sous le coup de la surprise. Je ne savais pas qui était ce mec, mais une chose était sûre, même ma copine tombait sous son charme. Je me rendais bien compte que j'avais manqué un bon bout de la conversation entre les deux filles, et que cet homme venait de s'incruster. Je poussai un soupir, tentant de comprendre qui il était dans la vie de Faith. Pourtant, elle m'avait dit ne jamais avoir fréquenté personne. Et clairement, sa façon de l'aborder et tout le reste... Il ne faisait pas partie de sa famille. 


- Je suis Thomas Wolf, j'ai rencontré Faith, il y a quelques années. 


C'est alors qu'il me tendit la main. J'avais suivi ce qu'il avait dit, au moindre mot près. Il avait menti. Pas sur son nom, ni sur le nom de Faith, mais à propos de leur rencontre. Et à voir le malaise de mon ex, je savais très bien que j'avais raison. Je ne pus m'empêcher de me lever en un bond, fronçant les sourcils. 


- Et pourquoi Thomas Wolf vient nous déranger pour nous mentir pendant que nous prenons notre thé ? demandais-je sur un ton agressif. 


Je pouvais sentir les regards des deux femmes sur moi. Elles étaient surprises de mon comportement. Ben quoi? Je restais un homme. Il ne fallait pas venir jouer sur mon territoire sans autorisation. Et surtout pas me mentir. Je n'étais peut-être plus avec Faith, mais j'allais tout faire pour la protéger, quoi qu'en soit le prix. Je sentis la petite main d'Elena se glisser dans la mienne, comme pour m'inciter à me calmer. 


Voyant que l'homme me fixait avec un petit sourire baveux, je descendis mon regard sur Faith, qui rougissait de plus en plus. Merde. Mais qui était-il ?


- Tu me dis qui il est, ou je fous le camp ? lui demandais-je, très sérieux. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Warldorf
Étudiant de 5e année
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 29/03/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Orme • Larme de Sirène • 21.5cm

MessageSujet: Re: Un mois   Sam 02 Déc 2017, 21:20

J'essayais, mais tout ce que je proposais à l'aigle était «impossible» . Simplement à cause de son passé, je le connaissais ce passé, pas en détail. Mais j'étais au courant de ce qui s'était passé entre elle et un autre mec. Il l'avait poussé à bout et elle avait attaqué d'une manière extrêmement agressive, cela résultant à son emprisonnement à Ste-Mangouste en psychiatrie. Qui ne connaissait pas l'histoire de Faith Moore? Mais si elle était de retour à Poudlard, c'était parce que Miss Lakimov avait foi qu'elle ne referait pas de mal. Elle avait une seconde chance.



- J'aurais voulu être Médicomage, dit-elle, un peu tristement. Aider les gens à avancer et aller mieux.



Et voila, elle avait un rêve et elle serait capable de le réaliser. Faith était une sorcière douée et surtout reconnus pour sa douceur. Et sa beauté et sa sensibilité. Et moi, je ne faisais qu'être belle et c'est tout. De son ton mélancolique, je compris tout de suite qu'elle insinuait que Charlie l'aidait à avancer. Une bouffée de jalousie monta en moi, mais disparut, car ce n'était pas ma place d'être jalouse.



- Je sais, c'est ironique, ajouta Faith.



Au même moment, un très bel homme posa sa main sur l'épaule de la Serdaigle. Je vis tout de suite dans le regard de ma compagne d'école, qu'elle le connaissait et je vis une incroyable douceur dans le regard de l'étranger.



- Faith, souffla-t-il, comme si il avait prononcé son nom des milliers de fois. Comment vas-tu?



C'est alors qu'il se rendit compte de notre présence, à Charlie et moi. Il se présenta comme étant Thomas Wolf, qu'il connaissait Faith depuis quelques années. Il tendit une main amie à mon copain, qui semblait plus que méfiant. Il défendait Faith. Charlie se leva rapidement, les sourcils froncés.



- Et pourquoi Thomas Wolf vient nous déranger pour nous mentir pendant que nous prenons notre thé, cracha mon amoureux.



Le dit Wolf eut un sourire amusé. Je compris tout de suite, simplement à voir les joues cramoisies de Faith. Il la connaissait du temps où elle était «mal en point». Mon regard se darda sur Charlie, qui restait de glace et sur ses gardes. Ma main alla se glisser dans la sienne, pour l'inciter à regagner son calme et son siège. Charlie finit par regarder son ex et la vit toute rouge.



- Tu me dis qui il est, ou je fous le camp? ordonna Charlie.



Je serrai la main de mon blaireau dans la mienne. Mes ongles s'enfoncèrent dans sa peau. Mon regard se darda sur l'homme cherchant un indice de qui il pouvait être. C'est alors que je trouvai ce que je cherchais, une petite broche que tous les Médicomages avaient lorsqu'ils sortaient de l'école et travaillaient à Ste-Mangouste.



- Charlie, soufflai-je à son oreille. Cet homme ne veut pas de mal à Faith. Il t'a menti sur sa rencontre avec elle, pour ne pas lui faire honte.



Je me levai et serrai sa main toujours tendue. Papa m'avait emmenée mainte et mainte fois à l'hôpital, lorsque ma mère était malade et elle y était morte. Je connaissais donc Ste-Mangouste comme le fonds de ma poche.



- Charlie, dis-je, tout doucement. Changeons simplement de table, laissons-les se parler.



Je me retournai vers Faith.



- On sera tout près, si quelque chose ne va pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un mois   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un mois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DOLLY chiot femelle croisé fox-yorkshire 5 mois SPA DOUAI 59
» CANICHE croisé Griffon de 6 mois champagne Roubaix (59)
» SISSI croisée caniche bichon 6 mois DOUAI (59) ADOPTEE
» MOIS DE GLACE
» bidouille york de 4 mois 1/ 2 (77)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard - Next Gen :: Pré-au-Lard :: Madame Pieddodu-
Sauter vers: