Poudlard - Next Gen

Qu'est devenu Poudlard après le départ d'Harry?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ennemi et coeurs brisés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 500
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 23

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Ennemi et coeurs brisés   Lun 19 Sep 2016, 10:16

Je voulais lui faire confiance, mais en même temps, j'avais peur. Peur qu'il ne soit pas capable de respecter ce que je lui avais demandé. Après tout, il m'avait déjà confié lorsqu'il sortait avec Clara qu'il n'était pas capable d'être tendre dans leur vie sexuelle. Elle ne s'en était jamais plaint, puisqu'elle aimait le sexe de manière inhumaine. Mais ça avait toujours affecté Jared. Maintenant, j'avais peur que ça m'affecte à mon tour. J'osais croire naïvement que puisque c'était moi, il allait réussir. Il disait m'aimer depuis bien plus longtemps que ce que je pouvais m'imaginer. J'étais vraiment stupide de croire une telle chose. J'avais l'air de la petite fille follement amoureuse qui réussissait enfin à obtenir l'homme de ses rêves. Ce n'était pas exactement ça, mais c'était ce que mes pensées laissaient croire. Heureusement que j'étais le seul à les entendre. Personne ne pourrait me juger. 


Ma tête toujours cachée au creux de son cou, je n'osais pas donner des coups de hanches. Je préférais laisser Jared faire. Cela laissait beaucoup plus place à la douceur dans notre relation. Je gémissais fortement à chaque pénétration. Mon souffle chaud parcourait le cou de mon amoureux. Du moins, jusqu'à ce qu'il décide de relever mon visage vers le sien. Je rougis aussitôt, incapable de soutenir son regard alors qu'il s'activait ainsi en moi. Ses lèvres se posèrent contre les miennes, et je ne pus m'empêcher de sourire au travers le baiser. Il me faisait réellement l'amour, exactement comme je lui avais demandé. 


Après quelques minutes de passion et d'amour, mon copain commença à accélérer la cadence. Mon plaisir commençait à mélanger une certaine douleur, et je n'appréciais pas vraiment ça. Je voulus ouvrir la bouche pour lui dire, mais il me mordit la lèvre inférieure. Je goûtais mon propre sang qui se mélangeait à la salive de nos baisers. Merde Jared ! Pourquoi?


- Liam, grogna-t-il alors. Je...


Tu quoi? Si tu voulais t'excuser, il était déjà trop tard. Sa violence grimpait tellement rapidement que je n'étais pas capable de me défaire de son emprise. Je me laissai donc faire, ne ressentant plus aucun plaisir, aucune émotion. Il me manipulait exactement comme il voulait. Ses râles étaient bruyants et agressifs, et j'avais pratiquement honte pour lui. Une chose était sûre: aussitôt qu'il lâchait son emprise sur moi, j'allais me sauver. Je ne pouvais pas être avec lui s'il agissait de la sorte.


Merde... Liam... Wow, lâcha-t-il en tentant de reprendre son souffle.


Il se retira de moi, et je profitai de la faiblesse de son orgasme pour me lever brusquement et ramasser mes vêtements. Il s'en rendit compte aussitôt puisqu'il se redressa à ma suite, tentant de stopper mon geste. Il tenta d'agripper mes hanches pour me ramener contre son torse, mais je le repoussai vivement. Des larmes envahissaient mes yeux. Il avait cessé de tenter de me prendre contre lui. Je sentais son regard désolé sur moi. Je n'en avais rien à foutre. 


Lorsque j'eus fini de me vêtir, je me saisis de ma baguette et jetai un regard haineux à Jared. Il semblait dans la même état que moi. Je m'en fichais complètement.


Je peux pas être avec toi, soufflais-je, la gorge serrée. T'es pas capable d'aimer.


Je me dépêchai de prendre la route vers Poudlard afin de ne pas éclater en sanglots devant lui. Lorsque je fus sûr qu'il ne m'entendait pas, j'explosai. La nuit était là, et personne n'était aux alentours de Poudlard. Tant mieux. J'allai donc me réfugier dans la serre numéro deux. Je me mis en petite boule et éclatai en sanglots amers. J'avais été stupide de croire qu'il pouvait m'aimer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Mathéo Fueco
Étudiant de 5e | Gardien
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 24/09/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Ébène • Ventricule de Dragon • 20cm

MessageSujet: Re: Ennemi et coeurs brisés   Ven 23 Sep 2016, 22:28

Les journées semblaient déjà raccourcirent. Bientôt le temps froid et neigeux de l'Angleterre allait pointer le bout de son nez et j'allais devoir retourner avec Emma et Audrey à la maison pour Noël. 


Je détestais cette période de l'année, non seulement en raison de la température, mais surtout parce qu'elle était bourrer d'examen. Je n'étais pas l'enfant le plus studieux de la famille, mais je n'étais pas le pire non plus.


Je m'étais lever et avait passer la journée la plus banale qui soit. Ce que je détestais les Dimanche. Pas même un entrainement de Quidditch pour la rendre un peu plus intéressante. Aucun première année n'avait croiser la route pour me divertir un peu. Les jolies filles quand ta elle restait pour la majorité enfermer dans leur dortoir à s'occuper de leur apparence entre elle. Aller parler avec Emma m'avait traverser l'esprit, mais je me résignai lorsque je la vie entrer dans la grande salle avec Jen ce matin. Elles devaient vouloir passer une autre journée entre amoureuses encore cette semaine. 


Audrey quant à elle restait occuper à la bibliothèque et je ne voulais pas la déranger de peur de m'attirer les foudres de Miss Fairley. 


J'avais donc attendu... attendu patiemment que chaque minute passe, mais en vain, le temps restais toujours aussi long et le tic tac de l'horloge commençait à me donner la migraines. J'allai donc me divertir les jambes. 


Le temps était gris, normal pour un journée aussi ennuyante. Le vent était frais, assez pour porter une cape un peu plus chaude qu'à l'habitude. Je marchais sans trop savoir où aller. Je fis le tour du terrain de Quidditch longeai la forêt interdite un bon moment avant d'y pénétré. Je marchai un bon moment. Subitement j'entendis des bruits de sabots se dirigeai en ma direction, puis un stupide Hypogriffe fit son apparition dans mon champ de vision. Je m'en approchai nonchalant.


—Stupide bête sans cervelle, laissais-je échapper.


La bête se redressa d'un bon, m'assenant un violent coup de sabot sur la terre et plus rien.


...


Lorsque j'ouvris les yeux, la nuit semblait être tomber depuis un bon moment déjà. Depuis combien de temps étais-je allongé au sol ? Je me relevai difficilement, un peu étourdis et me dirigeai en direction du château. Je marchais un long moment avant d'arrivé à l'orée du bois. La silhouette des serres au loin me donna une idée.


Je me dirigeai d'un pas décider vers la serres numéro 2. L'idée de saboter les plans de Mandragore du professeur Bishop me semblait un pur délice. L'imaginer devoir complètement réviser son plan de cours de demain était de la pure musique à mes yeux. 


J'ouvris la porte doucement laissant la lune éclairer doucement la place, je devais être le plus discret possible et surtout ne pas me faire voir. Je la refermai aussitôt derrière moi. Plongeant l'endroit dans l'obscurité totale. J'allais sortir la première Mandragore de son pot lorsque de faibles sanglots se firent entendre. Je sortie par baguette et la pointai devant moi.


—Lumos, dis-je afin d'y voir plus clair.


Je découvris un Liam England en position foetale. Sanglotant comme une pauvre fillette. L'image du dernier rêve à son propos me revint alors en tête puissante... et excitante. 


—La princesse Liam c'est casser un ongle, dis-je moqueur en éloignant ma baguette de moi pour qu'il ne voit pas l'érection qui venait de me prendre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 500
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 23

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: Ennemi et coeurs brisés   Ven 30 Sep 2016, 15:19

Après tout, je savais comment il était. Clara avait passé son temps à se plaindre de lui lorsqu'ils étaient ensemble. Et il s'était servi de Bethany aussi pour la baiser. Il était comme ça. Il baisait. Et moi, comme un con, j'avais tout lâché pour lui. J'avais la plus belle femme de l'école et je l'avais laissée tomber pour Jared Clark. J'étais stupide, littéralement. J'avais essayé d'avoir ce qui me semblait le mieux, et j'avais tout perdu. Maintenant, je me retrouvais à pleurer dans la serre numéro 2, au beau milieu des plans de Mandragores. Ouais Liam. Vraiment, j'étais rendu bas. Au moins, la nuit empêcherait quiconque de me trouver dans un tel état. 


- Lumos, entendis-je soudainement, me faisant sursauter.


Je remontai mon visage pour croiser une lumière au bout d'une baguette. Et c'était... LA MAIN DE MATHEO FUECO QUI LA TENAIT! Eh merde. Je venais de lui donner une éternité d'insultes à mon égard. Je n'avais pas peur de lui, je savais que je pouvais l'envoyer à Ste-Mangouste facilement, je l'avais déjà fait. Cependant, si ça arrivait de nouveau, j'étais exclu de Poudlard, pour toujours. Miss Lakimov avait été claire à ce sujet. 


- La princesse Liam s'est cassé un ongle, railla alors le Serpentard.


Je me levai d'un bond, dégainant ma baguette. Je le fis reculer jusqu'à ce qu'il ne puisse plus, mon arme bien enfoncée sous son menton. Les larmes ne coulaient plus. J'étais simplement empli de haine. Mon regard émeraude était planté dans le sien. J'avais tellement envie de lui lancer un sortilège Impardonnable, mais je devais me retenir. Je poussai un cri de rage, avant de baisser ma baguette et de le saisir au cou avec ma main droite. L'un de mes genoux alla se faufiler entre ses jambes afin de l'empêcher de se déprendre. Je fronçai les sourcils en sentant une bonne bosse dans son pantalon.


- C'est quoi ça? pestais-je en le relâchant d'un coup. Tu venais te branler dans la serre?


Je reculai de quelques pas, afin de prendre mes distances avec lui. Je baissai la tête en poussant un long soupir. Nan mais que faisait-il ainsi bandé dans la serre avec des plans de Mandragores?


- Ou alors tu t'es essayé avec Ani et elle t'a encore rejeté, me moquais-je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Mathéo Fueco
Étudiant de 5e | Gardien
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 24/09/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Ébène • Ventricule de Dragon • 20cm

MessageSujet: Re: Ennemi et coeurs brisés   Ven 30 Sep 2016, 21:19

Liam se leva d'un seul bond , me faisant reculer jusqu'à ce que mon dos cogne la porte. Me coinçant entre le mur et lui, sans aucun espoirs de pouvoir reprendre le dessus sur lui. Sa baguette était bien enfoncer sous mon menton, m'obligeant à rester immobile. Je voyais dans son regard qu'il avait envie de me voir mort, qu'il voulait me faire mal. Mais subitement son genou se posant entre mes cuisse directement collé sur mon érection. Il fronça les sourcils avant de se reculer, dégouter. 


C'est quoi ça, pesta-il en relâchant sa baguette de sous mon menton. Tu venais te branler dans la serre, ajouta-t-il sur un ton dégouter. 


Il poussa un long soupir alors que je me mis à paniquer. 


—Ou alors tu t'es essayé avec Ani et elle t'a encore rejeter, se moqua-t-il.


Je le poussais d'un coup contre le sol. De quel droit se permettait-il de me parler de la sorte. Il se retrouva rapidement le cul sur le sol. Je m'installer debout au dessus de lui un jambe de chaque coté. Il m'avais mis en colère et en même temps, il avait réussis à m'exciter. 


—Je t'interdis de me parler comme ça, lui dis-je sévèrement en détachant la boucle de ma ceinture.


Je voyais dans son regard qu'il n'avais aucune idée de ce qui allait se passer.


—Pour te faire pardonner de ta désobéissance tu va me sucer, lui ordonnais-je en baissant mon pantalon, lui dévoilant mon membre bien tendu. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 500
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 23

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: Ennemi et coeurs brisés   Sam 01 Oct 2016, 18:48

Me moquais-je vraiment de lui? En me servant de mon ex petite copine pour le faire? Bon, ce n'était tout de même pas de sa faute s'il aimait les restes que j'avais déjà baisés. À chacun ses goûts. Il fallait croire qu'il aimait ma queue s'il se pognait les vagins qu'elle avait déjà fréquentés. Décidément, ce mec était pas normal. Je ne l'avais jamais aimé, parce qu'il m'avait rendu cocu. Mais avant cette histoire, je n'avais jamais rien eu contre lui. En fait, je m'entraînais même au Quidditch avec lui et Jared parfois. Mais ces moments étaient loin, bien loin dans ma tête. Et ils avaient cessé d'exister lorsque je l'avais envoyé directement à Ste-Mangouste... Et moi aussi d'ailleurs, mais pas pour les mêmes raisons. Il n'avait jamais semblé m'en tenir rancoeur. À croire qu'il se disait qu'il l'avait mérité. Oui, il l'avait mérité. Mais j'y avais été un peu fort. Je n'avais jamais été capable de m'arrêter. Et personne autour de moi non plus. Si je pouvais revenir en arrière, il était clair que je le ferais. Je le frapperais, oui, mais je n'irais pas aussi loin que ce que j'avais bien pu aller. Au fond, Emily ne méritait pas que je mette autant d'énergie dans sa tromperie. 


Je relevai lentement la tête, afin de faire face à Matheo. Après tout, je n'avais pas envie d'endurer ses conneries cette nuit. J'allais simplement m'en aller et aller dormir. Ou faire mes valises pour retourner à Bristol. J'en avais marre de toutes ces conneries de couple compliqué avec Jared. Et puis, je n'apprenais pas vraiment grand chose à Poudlard. Alors je ne voyais pas l'intérêt de rester ici. Tous les amis que j'avais ne voulaient plus rien savoir de moi, même ma soeur était rendue une vraie salope.


Je fus surpris lorsque les mains du serpent se posèrent sur moi afin de me pousser au sol. Incapable de réagir, je tombai sur mes deux petites fesses. Je mis mes mains sur le sol derrière moi afin de ne pas tomber plus bas. Mais voilà que j'avais perdu ma baguette, et qu'elle traînait un peu plus loin. Nice. J'étais complètement sans défense. Je levai mon regard vers lui tandis qu'il entourait mon corps de ses deux pieds. Je fronçai les sourcils, en voyant encore plus son érection. Nan mais il aurait du débander depuis longtemps, c'était quoi son problème?


- Je t'interdis de me parler comme ça, m'ordonna alors Mathéo. 


J'aurais éclaté de rire. S'il n'était pas en train de défaire la boucle de sa ceinture en me fixant d'un air... M'enfin. Le même air que Jared avait lorsque je le suçais presqu'une heure auparavant. J'avalai de travers, ne comprenant pas du tout dans quelle direction il s'en allait. 


- Pour te faire pardonner de ta désobéissance tu vas me sucer, ajouta-t-il alors.


Avant même que je n'aie pu réagir, son pantalon tombait, suivi rapidement de son boxer, et son membre se tendait devant moi. J'avalai de travers. Il était littéralement en train de blaguer et de se foutre de mon homosexualité, c'était évident. Il était là pour venger Anita. Ou quelque chose du genre. Jamais Mathéo Fueco ne voudrait que je le suce. 


Vif, j'assénai une pichenotte sur son membre, et je me reculai vivement afin de me remettre sur pied. Malheureusement, il restait entre la porte et moi, et je ne savais pas plus où se trouvait ma baguette. Je me mordis la lèvre inférieure en baissant la tête. Je ne savais même plus quoi lui dire. J'avais l'air lamentable. Ah et puis... merde pour ma baguette ! Je voulais fuir cet endroit le plus rapidement possible. Je fis quelques pas en direction du Serpentard avec la nette intention de le contourner, mais il ne m'en laissa pas l'occasion. Son pantalon était toujours aussi baissé et son membre, toujours aussi droit et dur. 


- À quoi tu joues Mathéo? demandais-je alors d'un ton sec et piteux. Au cas où tu l'aies pas remarqué y'a quelques minutes, mais j'suis pas vraiment en état de me soumettre à tes niaiseries.


Je relevai un regard sévère dans celui de Mathéo, qui continuait de me fixer avec moquerie. Le visage de Jared me revint en tête, et je ne pus empêcher les larmes d'envahir mes yeux. Je poussai brusquement le serpent afin de m'enfuir, mais son petit rire me fit figer net. Pourtant, j'étais prêt de la porte maintenant. ALORS POURQUOI JE M'ARRÊTAIS POUR CE CONNARD? Ha ouais, pour lui donner la leçon qu'il méritait.


Je me retournai vivement, poing en l'air, mais Mathéo semblait avoir prévu mon geste. Il arrêta ma main, et je poussai un puissant cri de rage.


- POURQUOI TU M'FOUS PAS LA PAIX? hurlais-je, tandis que les larmes continuaient de couler le long de mes joues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Mathéo Fueco
Étudiant de 5e | Gardien
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 24/09/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Ébène • Ventricule de Dragon • 20cm

MessageSujet: Re: Ennemi et coeurs brisés   Sam 01 Oct 2016, 19:26

Il me regarda de travers. Je n'avais aucune idée de ce qui pouvais lui passer par la tête. En fait oui, il devait croire que je me moquais de lui, comme toujours. ... Toujours depuis l'accident. 


Bein quoi j'avais préférer revenir en le méprisant que plutôt faire comme si de rien était comme avant ! Et oui, le grand Mathéo Fueco était un lâche qui fuyais plutôt que d'accepter les choses en pleine face. JE DÉSIRAIS LIAM ENGLAND !


Il m'asséna une pichenotte sur le bout de mon membre pensant que cela me ferais me pousser, mais non, je restais là. Il se mis à reculer pour mettre le plus d'espace entre nous, mais ce n'était pas ça qui m'arrêterais. 


—À quoi tu joue, Mathéo, demanda-t-il sèchement en tentant de faire pitié. Au cas où tu l'aies pas remarqué y'a quelques minutes, mais j'suis pas vraiment en état de me soumettre à tes niaiseries.


Les larmes lui montèrent alors subitement aux yeux et j'éclatai de rire. Au même moment, il me poussa violemment pour s'enfuir, mais je ne pouvais m'empêcher de rire. Peut-être parce que mon membre c'était retrouver entre ses cuisses. Je me mordis la lèvres inférieur pour tenter de me contenir. Il releva le poing pour me le flanquer en pleine figure mais je le retenus. 


—POURQUOI TU M'FOUS PAS LA PAIX, hurla-t-il alors que les larmes commençaient à couler le long de ses joues. 


Je me penchai alors pour remonter mon pantalon, un peu mal à l'aise. J'hésitais à parler, après tout le mal que je lui faisais c'était peut-être ce qui avait de mieux. J'hésitais à partir ou à rester. 


—Peut-être parce que tu m'obsède stupide brun, lâchais-je sans émotions. 


Je regardais le sol dans la pénombre, il était difficile de déterminé où je me trouvais et encore plus où se trouait Liam. Je distinguais difficilement les contours de son corps assis sur le sol lorsque je m'accroupis pour lui faire face.


—Tu me rends fou England. 


Je relevai son menton et posai mes lèvres sur les siennes sans trop savoir si c'était ce que je devais faire ou non. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 500
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 23

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: Ennemi et coeurs brisés   Sam 01 Oct 2016, 19:54

Je fus surpris d'entendre un silence après que j'aie crié. Mathéo ne riait plus. Et moi, je continuais de pleurer. Silencieusement, bien entendu. Ce qui faisait un silence assez assourdissant dans la serre. Je ne savais pas si je devais me racler la gorge afin de briser ce malaise, ou alors en profiter pour tourner les talons et m'enfuir. Mais étrangement, je restais là, à ne rien faire. Absolument rien. J'espérais que les vieux amis reviendraient, après tout j'étais celui qui avait quelque chose à lui pardonner. Il m'avait trahi en couchant avec ma copine. Je me sentais étrange, en ce moment. Comme si les deux nous nous empêchions de dire quelque chose, ayant peur du jugement de l'autre. Oui, j'avais peur du jugement de Fueco. Maintenant que cette histoire avec Emily était terminée, il n'y avait aucune raison que rien ne revienne comme avant. Bon, pas exactement comme avant, c'était totalement impossible. Mais j'avais tout de même un certain espoir. Peut-être qu'il désirait la même chose de son côté, et que c'était ce que ce silence signifiait.


- Peut-être parce que tu m'obsèdes, stupide brun, laissa tomber subitement Mathéo.


J'écarquillai mon regard sous la surprise. Heureusement, il ne pouvait pas le voir. La pénombre cachait le tout. Elle nous aidait à camoufler nos émotions. En fait, je ne le vis à nouveau que lorsqu'il s'accroupis devant moi, comme pour être à ma hauteur. Son air hautain avait disparu. Je croyais même déceler une certaine douceur dans son regard. Merde, je ne comprenais vraiment rien.


- Tu me rends fou England, avoua Mathéo d'un seul coup.


Ses doigts se glissèrent sous mon menton afin de relever mon visage. Ses paroles se répétaient sans cesse dans ma tête alors que ses lèvres embrassaient les miennes avec tendresse. Une tendresse que même Jar n'avait pas à mon égard. Une tendresse qu'aucune de mes ex copines m'avaient donnée. Étrangement, les larmes avaient arrêté de couler le long de mes joues. J'avais besoin de cette tendresse. Littéralement. 


Sans même penser à ce que je faisais, je bousculai Mathéo afin qu'il tombe assis au sol. Je me surpris moi-même à grimper par-dessus lui, le faisant ainsi prisonnier de mon corps. Je m'emparai à mon tour de ses lèvres, mais cette fois-ci d'un baiser beaucoup plus assuré que le premier. Et beaucoup plus passionné. Et beaucoup plus langoureux. Tant qu'à avoir fait des conneries aujourd'hui, aussi bien en ajouter une de plus à ma liste. 


Je mis brusquement fin aux baisers, afin de planter mon regard au creux du sien. Étrangement, je n'étais pas gêné de la situation. Ce n'était pas comme avec Jared. Avec Jar, je détournais toujours le regard, j'avais toujours peur de ne pas faire les choses correctement. Maintenant, là, avec Mathéo, j'avais la nette impression que je ne pouvais pas faire les choses incorrectement. Ses paroles, je les croyais sans même hésiter. Je lui souris moqueusement, tandis qu'il faisait la même chose. Lorsque j'étais ami avec Mathéo, je ne l'avais jamais regardé ainsi. Je ne savais pas que j'aimais les hommes. Mais maintenant... je réalisais à quel point il était... mâle. Son regard était à la fois doux et sauvage, il dégageait une aura que je ne pouvais m'empêcher de vouloir. 


Je l'embrassai une nouvelle fois, avant de lui retirer son chandail, laissant voir ses abdos. Il était beaucoup plus foutu que la dernière fois que je l'avais vu dans les vestiaires. Tant mieux. 


- J'te rends fou comment? soufflais-je entre deux baisers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Mathéo Fueco
Étudiant de 5e | Gardien
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 24/09/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Ébène • Ventricule de Dragon • 20cm

MessageSujet: Re: Ennemi et coeurs brisés   Sam 01 Oct 2016, 21:15

Il me poussa pour grimper par dessus moi. Oh sacré Liam. Il s'empara à son tour de mes lèvres. Il était plus intense, plus bestial. Je sentais qu'il me voulais autant que je le voulais, après tout il commençait à bander et je le sentais.


Il stoppa brusquement le baiser me fixant dans les yeux. Je me sentais étudier, comme si j'étais nu sur une table de laboratoire. Il reposa finalement ses lèvres sur les miennes en glissant ses mains sous mon t-shirt me le retirant d'un coup. 


Il s'attarda un moment à mon ventre qu'il caressais du bout de ses doigt le contour de mes abdominaux. 


—J'te rends fou comment, ajouta Liam entre deux baiser.


Je souris contre ses lèvres avant d'inverser nos position m'assurant de le mettre face au sol. Je me positionnai par dessus lui, l'immobilisant, le membre coller contre ses fesses. 


—Au point où j'ai envie de l'enfoncer au fond de la gorge, dis-je les yeux noirs de désir. 


Je me collai contre lui, posant, mes lèvres dans le creux de son cou. 


—J'ai envie de toi, murmurais-je à son oreille. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 500
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 23

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: Ennemi et coeurs brisés   Dim 02 Oct 2016, 12:29

Je pouvais sentir son sourire au travers nos baisers. Décidément, il était vraiment plus mignon que ce que j'aurais pu m'imaginer en amour. Bon, le mot amour était sans doute exagéré dans la situation, puisque techniquement, nous étions supposés nous détester. Mais en ce moment, j'avais simplement besoin d'effacer Jared de ma mémoire. Je voulais connaître autre chose, et le plus rapidement possible. De toute façon, je savais très bien que rien ne mettrait plus en colère le blaireau que moi qui se pogne Mathéo. Alors, pourquoi pas? Bon, tout ne tournait pas autour de Jared, j'avais mes propres envies très personnelles. Et il fallait dire que l'attitude du petit serpent me surprenait fortement. Je n'avais jamais pensé que je l'intéressais. Et je n'aurais encore jamais moins pensé qu'il m'avouerait que je l'intéressais. Maintenant, il m'était tellement facile de me servir de lui pour me faire un peu de plaisir. Mais, étrangement, ce n'était pas ce que je voulais. J'en avais marre de passer lits après lits. Je voulais quelque chose de vrai, une relation qui durerait. Même si elle était cachée de tous. Je voulais juste aimer et être aimé en retour.


Bien rapidement, je me retrouvai couché à plat ventre contre le sol, Fueco par-dessus moi. Je pouvais sentir son membre tendu contre mon postérieur. Merde, pourquoi fallait-il que je sois encore vêtu? Tout aurait pu se passer si vite... Mais en même temps, je voulais de la lenteur, de la délicatesse. Mon propre membre commençait à grossir dans mon boxer, et ainsi couché contre le sol, je n'étais pas très confortable.


- Au point où j'ai envie de l'enfoncer au fond de la gorge, susurra-t-il alors.


Je fus surpris de sentir son corps collé contre le mien après cette phrase légèrement... bah, je dirais déplacée. C'était comme si son corps ne suivait pas ses paroles. Son corps agissait tendrement, alors que sa bouche elle, bah, elle disait des insanités. Je pouvais pas le critiquer, après tout, nous étions dans la même situation. Nous étions en train de passer de l'étape de pires ennemis à: HELLO J'TE BAISE. Well... 


Je ne pus empêcher un gémissement tandis que ses lèvres chaudes se posaient au creux de mon cou. Il ne me fallait que ça pour faire grandir mon désir en flèche. Maintenant, je le voulais encore plus. Je le voulais, je voulais l'aimer, et je ne comprenais même pas pourquoi. J'avais envie de mettre la faute sur le philtre d'amour, mais je n'avais rien ingéré depuis longtemps. Je devais donc avouer à moi-même que je désirais Mathéo Fueco. Ce qui était assez dur. 


- J'ai envie de toi, râla-t-il si près de mon oreille.


Je fermai les yeux un petit instant, avant de me retourner sous lui. Mes deux mains allèrent se poser contre ses joues, tandis que je fixais son regard, intrigué. Mais, il n'y avait rien à comprendre à la situation. Je m'emparai donc de ses lèvres avec une passion que je ne connaissais pas, puis je le repoussai avec douceur. Je plantai un regard baigné d'envie dans ses prunelles, ne lâchant pas ses yeux une seule seconde tandis que je retirais mon chandail. Vinrent ensuite les pantalons et les boxers. Une fois que ce fut fait, je grimpai à nouveau sur lui, l'embrassant à en perdre haleine.


- Moi aussi, daignais-je enfin dire. 


Il était assis et moi, j'étais assis par-dessus lui. Nos membres se frottaient l'un contre l'autre, rendant les baisers encore plus intenses. Lentement, je commençais à perdre patience. Je voulais plus, je le voulais, lui, en entier. Mes lèvres lâchèrent donc les siennes afin de descendre dans le creux de son cou, puis contre ses pectoraux. Je me frayai ainsi un chemin jusqu'à son bas ventre. Je me mordis la lèvre inférieure, avant d'embrasser son gland et de le prendre en bouche. Curieusement, je commençais à ressentir la gêne alors que mes va-et-vient contre son membre prenaient de la rapidité. Je n'osais donc pas plonger mon regard au creux du sien tandis que je tentais de lui faire la meilleure fellation de sa vie. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Mathéo Fueco
Étudiant de 5e | Gardien
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 24/09/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Ébène • Ventricule de Dragon • 20cm

MessageSujet: Re: Ennemi et coeurs brisés   Sam 05 Nov 2016, 10:46

Nous restâmes silencieux un moment, puis Liam se retourna sous moi, me faisant maintenant face. Ses mains vinrent se poser sur mes joues alors qu'il me fixais en me questionnant du regard. La situation était surhumaine, irréelle. Jamais je n'aurais pu penser me retrouver dans une telle situation. Il s'empara alors de mes lèvres avec passion avant de me repousser doucement. Il me regardais maintenant avec désir tout en retirant son chandail. Il continua ceci jusqu'à ce qu'il se retrouve entièrement nu sous moi. 


—Moi aussi, finit-il par dire.


Il inversa alors nos position, s'asseyant sur moi sur moi. Nos membres se frottaient érotiquement l'un contre l'autre alors que baiser se succédaient devenant plus intense les ins que les autres. Il quitta mes lèvres, laissant ses baiser couvrir le long de mon corps entier. Je me surpris moi-même à me laisser tomber sur le dos alors que ses lèvres effleuraient mon gland. Il entrepris alors de le prendre en bouche, commençant un long va-et-vient que devenaient de plus en plus rapide, tout en évitant mon regard. J'étouffai un gémissement , me concentrant pour ne pas lui remplir la gorge de mon sperme aussi rapidement, pourtant ce n'était pas l'envie qui manquait. Je me redressai en posant ma main dans ses cheveux. Je fini par laisser mes mains glisser sous ses aisselles et le ramenai vers moi. 


—À quatre pattes, lui ordonnais-je.


Il s'exécuta sans trop de résistance, après tout, je ne lui donnais pas vraiment le choix. Je me positionnai derrière lui, prêt à le pénétré à tout moment. L'une de mes mains glissa de ses hanches à son membre sur lequel elle entrepris un rapide va-et-vient alors que le pouce de mon autre main venait caresser son anus. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 500
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 23

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: Ennemi et coeurs brisés   Lun 14 Nov 2016, 09:42

Ehhhhhh merde. Dans quoi est-ce que je m'étais embarqué? Je venais de quitter Jared et là... là... j'étais en train de sucer Mathéo. Oui, c'était ce que je faisais. Et c'était pour ça que je devais oublier Jared, le mettre de côté. Car j'avais envie de ça. J'avais envie de faire quelque chose de mal, question de bien compléter ma journée. Elle ne pouvait pas être pire. J'avais couché avec Elena, puis j'étais stupidement retourné vers mon meilleur ami, entretenant de nouveau une relation sexuelle malsaine avec lui, et maintenant, voilà ! Le membre du gars que je détestais le plus en ce monde était bien gros dans ma bouche et moi, je le dévorais avec avidité. Je pouvais l'entendre se retenir, comme s'il ne voulait pas que je sache qu'il aimait ça. Je m'appliquai donc plus à la tâche, histoire de réellement lui donner la meilleure fellation de sa vie passée, présente et future. Il se souviendrait de moi. 


Je sentis subitement son torse frôler ma tête, puis sa main se faufiler dans ma chevelure entremêlée. Ouais bah... pour un gars qui était supposé me détester, je trouvais qu'il était très attentif à mon égard, comme s'il se souciait de mon être. Du moins, comparativement à Jared. Cela pouvait sembler étrange à dire, mais je me sentais aimé... 


Je sentis deux grandes mains se glisser sous mes aisselles, me soulevant du même coup. Mon regard se plongea quelques secondes dans le sien, et je ne pus m'empêcher de sourire stupidement.


- À quatre pattes, me dit Mathéo d'un ton sans appel. 


Étrangement, j'obéis. Je quittai donc ses cuisses afin de me retourner et de lui faire dos, dans la position exacte qu'il m'avait demandé. Ses mains se posèrent instantanément contre mes hanches, les caressant du même coup. Puis, ma respiration s'accéléra tandis que ses doigts enroulaient mon membre et que son autre main titillait mon intimité. Ok, décidément, jamais Jared n'avait ainsi agi avec moi. Le serpent prenait beaucoup plus soin de moi que lui. Mon coeur fit un bond dans ma poitrine, et je réalisai soudainement ce qui se passait. Je me retournai vivement, l'obligeant à se rasseoir. Je m'assis de nouveau sur lui, glissant mes mains sur son torse, les nouant derrière sa nuque. Je soulevai lentement mon bassin, mes yeux plongés au creux des siens. J'avais le souffle court et j'avais peur. Peur de sa réaction. Je ne savais pas pourquoi j'avais pris le dessus subitement. Sans doute parce que j'avais peur que cette baise termine comme celles avec Jar. 


Alors que mon bassin redescendait, le membre de Mathéo entra en moi. Pour une fois, il n'y avait aucune douleur. Oui, il était bien membré, mais moins que le blaireau. En fait, c'était beaucoup plus agréable ainsi. Je poussai un gémissement de plaisir, et j'enfouis aussitôt mon visage au creux de son cou. J'entamai alors une danse du bassin généreuse, alors que mes lèvres caressaient la peau de son cou. 


- Est-ce que tu me détestes? soufflais-je alors que l'intensité de nos mouvement augmentaient.


La réponse était évidente. Il me détestait, c'était certain. Après tout, il avait couché avec ma copine, par frustration je l'avais battu à mort - littéralement, Miss Lakimov ainsi que les potions d'Elgort l'avaient ramené à la vie. Et puis, je m'étais pogné Anita, l'amour de sa vie. J'étais tellement en besoin d'amour que j'en cherchais même dans les yeux de mon pire ennemi.


- Laisse tomber, grognais-je en relevant la tête.


Je plantai un regard sauvage dans le sien, m'emparant avec fougue de sa bouche. Je devais lui faire oublier ce que je venais de dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Andrew Abberline
Enseignant d'histoire de la magie
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 15/03/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun
Baguette Magique: Saule Pleureur • Cheveu de Géant • 27cm

MessageSujet: Re: Ennemi et coeurs brisés   Jeu 29 Déc 2016, 21:40

Vide, vide d'émotion, j'étais maintenant que la coquille de l'homme autrefois heureux et enjoué que j'étais. Ashton et moi, ça n'avait simplement jamais évolué, ce qui m'avait profondément blessé dans mon orgueil, lorsqu'il m'avait dit qu'il ne voulait pas être plus qu'un collègue. Et pourtant, j'étais quelqu'un d'aimant et d'ouvert... Je n'avais plus envie de l'être. J'avais envie d'être comme Butcher... Avant qu'il ne soit avec Ced. 



C'était mon soir de ronde, la lune était déjà haute dans le ciel, je venais de surprendre la pauvre Clara Bennet avec Cassandra Blake dans la tour de divination. Les deux jeunes femmes s'adonnaient de folles relations. Après les avoir mises en retenues pour les deux prochains samedis, je les revoyai vers leur dortoir. Mon existence solitaire me pesait. Je me remis à déambuler dans le château. 



Une fois mon tour de l'École terminé, je descendis vers les serres. Une fois que j'en aurais fini avec elles, je ferais le tour du parc, avant de rentrer me coucher. J'arrivai devant la première serre, ouvris la porte d'un coup de baguette, elle était déserte. Je me tournai vers la numéro deux, m'avançai vers elle et comme je posais ma main sur la poignée, j'entendis de faibles gémissements. Masculins, cette fois. Décidément l'homosexualité se faisait de plus en plus présente. Je levai le regard au ciel, en poussant un soupir. Je levai mon arme, ouvris la porte à la volée, en éclairant la serre. Ce que je vis me coupa le souffle. Mathéo Fueco et... Liam England. 



Les deux jeunes hommes se détestaient mutuellement depuis aussi loin que je me rappelais. Je ne pus retenir un petit soupir de surprise. Les deux élèves se retournèrent vers moi, gênés et honteux. Je croisai les bras sur mon torse, en prenant un regard sévère. 



- Sincèrement, messieurs England et Fueco, dis-je, le ton sec. Vous êtes en cinquième année, vous savez pertinemment qu'il est interdit de se promener en dehors de vos dortoirs la nuit! Vous faîtes perdre 10 points chacun à vos maison. Mr Fueco, avant que vous ne me sortiez une autre stupidité comme celle la dernière fois en classe, vous seriez mieux de vous en aller dans votre dortoir. 



Je fusillai le jeune serpentard. Il n'était pas mon élève favori et je n'étais pas du tout son professeur préféré. Le jeune italien se rhabilla en hâte et me contourna et me lançant un regard noir. Je me retournai vers le jeune England, qui remettait son pantalon. Mon regard se radoucit, en voyant ses yeux rouges. Je m'avançai vers lui et le donnai son chandail. 



- Mr England, dis-je plus doucement. Puisque votre directrice est incroyablement enceinte et a besoins de tout le repos possible, vous allez me suivre dans mon bureau pour que nous puissions discuter de votre situation. 



Je lui ouvris la porte, le laissant passer devant moi. Quelque chose n'allait pas avec le lion et j'allais l'aider. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ennemi et coeurs brisés   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ennemi et coeurs brisés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]
» weronika ღ Heureux les cœurs qui peuvent plier, car ils ne seront jamais brisés. Heureux les cœurs qui peuvent crier car ils seront heureux. Mais le sont-ils vraiment ? Car un cœur qui n’est pas brisé ne peut pas guérir...
» 2ème entrainement de Nuage Brisé [PV Ombre du Crépuscule]
» Mon verre s'est brisé comme un éclat de rire.[Alfred]
» Il faut parfois frapper fort pour desarconner son ennemi.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard - Next Gen :: Poudlard :: Serres-
Sauter vers: