Poudlard - Next Gen

Qu'est devenu Poudlard après le départ d'Harry?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 En perdition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Brianna Van der Bilt
Étudiante de 6e | Poursuiveuse
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 08/03/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Arithmancie
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique:

MessageSujet: En perdition   Lun 05 Sep 2016, 21:38

Alors que je volais droit en direction de la cabane hurlante, j'essuyais maladroitement mes larmes. Jamais je n'avais été aussi dégoûtée de moi-même et aussi insultée de ma vie. Mon coeur me faisait incroyablement mal, tout ce que je voulais, c'était d'être comprise, aimée et protégée. Personne ne semblait d'accord avec me donner cela. Je n'étais bonne qu'à baiser et rien d'autre!



Je finis par atterrir devant « le bâtiment, le plus hanté de Grande-Bretagne», pris mon balais dans ma main et me dirigeai vers la porte d'entrée. Comme une idiote, je tournai la poignée, mais la porte était barrée. Je sortis ma baguette de ma poche et la pointai sur la serrure.


- Alohomora.


La porte s'ouvrit et je m'engouffrai dans la maison. Je barrai la porte magiquement derrière moi, avant de gravir le vieil escalier de bois. J'étais menue, mais chaque marche craquait sous mon poids. J'arrivai au troisième étage de la maison, me dirigeant vers le corridor et choisis la toute dernière porte. J'entrai dans une grande chambre poussièreuse, je laissai mon sac tomber ausol, pointai le lit baldaquin de ma baguette. Les draps et le reste de la chambre, se nettoyèrent magiquement. L'opération prit presqu'une heure. Une fois le ménage terminé, je me lançai dans le lit, me roulai en boule et pleurai toutes les larmes de mon corps.


Je ne savais pas combien de temps, j'avais passé à pleurer ainsi, mais je m'interrompis, lorsque j'entendis des pas dans le corridor. Le jour avait laissé sa place à la nuit. J'agrippai ma baguette et me mis à genoux sur le lit, pointant mon arme sur la porte. Cette dernière s'ouvrit à la volée.


- Expelliarmus, criais-je.


Ma main tremblait tellement, que l'éclair de mon sort frappa le mur. Je levai les yeux vers l'intru et reconnus un mec de Serdaigle. Il avait un an de plus que moi. Je croisai mes bras contre ma poitrine,mes longs cheveux blonds tombant en de longues cascades autour de mon visage. J'affichai un air ennuyé.


- Qu'est-ce que tu fiche ici, toi? demandais-je d'un ton venimeux.


J'étais assez populaire à l'école, on savait qu'il n'était pas très intelligent de me contrarier. On disait aussi que j'étais une vraie salope. Que voulez-vous? Quand on me ressemble, il faut vivre avec ces rumeurs!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justin O'Connell
Étudiant de 7e | Mangemort
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 14/08/2016

Feuille de personnage
Choix de Cours:
Deuxième Cours:
Baguette Magique: Chêne • Cheveu de Vélane • 28cm

MessageSujet: Re: En perdition   Mar 06 Sep 2016, 13:44

La pénombre était tombé et je devais me rendre à la cabane hurlante. Je devais m'y rendre sans me faire voir pour y rejoindre Mikey. On s'y rejoignais souvent, car il m'enseignait la magie noire. Mon mentor étant recherché partout en Europe, nous devions trouvé un endroit ou on ne le trouverais pas. La cabane hurlante était l'endroit idéal. La plupart du temps Mikey se trouvait chez mes parents, ils le cachait au sous-sol. Je descendit les marches de pierre silencieusement, je devenais habitué avec le temps et me dirigeai vers la sortie. J'étais vêtu de noir pour que l'on ne me remarque pas dans l'obscurité, jeans noir et sweat à capuche que j'avais rabattu sur ma tête. La seule exception était une camisole blanche que je portais sous ma veste. Une fois assez loin du château je sortis ma baguette de ma poche.


-Lumos, chuchotai-je, évitant de me faire entendre.


Une petite lumière blanche apparut au bout de ma baguette, éclairant mon chemin du même cou. Une fois arrivé à la cabane hurlante je déverrouillai la porte d'un coup de baguette. J'entrai et me rendit instinctivement au deuxième s'était là qu'on se rejoignais à l'habitude. C'est alors que j'entendis des pleurs. Mikey devait les avoirs entendu et s'être enfui à l'instant même ou il était entré. Je n'aurais donc pas cour ce soir. Je soupirai. Qui osait venir ici seul ? J'étais de mauvaise humeur, Mikey ne viendrait plus ici avant de s'être assuré qu'elle soit définitivement partie. Il ne voulait pas prendre de risque, je le connaissais bien, il m'avait littéralement tout appris. Je me dirigeai vers le bruit ouvrit la porte d'un coup sec, baguette paré.


-Expelliarmus, cria une voix de femme.


Son sort frappa le mur, ne m'atteignant pas, je regardai à qui j'avais à faire. Brianna Van Der Bilt. Le plus grand stéréotype de Serpentard jamais créer. Toujours aussi mauvaise, à ce que je vois. Cette dernière croisa les bras sur sa poitrine, un air ennuyé scotché au visage, ça ne changeait pas ses habitudes.


-Qu'est-ce que tu fiche ici toi ? me demanda t'elle d'un ton arrogant.


C'est à elle que je devais posé cette question. Je ne pouvais en rien lui dire ma raison ici, sinon ma couverture était foutu. Je remarquai les larmes sur ses joues et trouvai un bon moyen de faire diversion.


-Pourquoi tu pleures ? Et pourquoi toutes tes affaires sont ici ? dis-je remarquant son sac remplit de trucs au sol.


Je fronçai les sourcils, je devais peut-être retourner à l'école. En même temps si j'y retournais je prenais la chance qu'elle me dénonce et que l'on sache la vérité sur moi. Si je restais je prenais la chance qu'elle découvre la vérité sur ma venue ici et ma couverture serait foutu. En gros dans les deux cas j'étais dans la merde...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brianna Van der Bilt
Étudiante de 6e | Poursuiveuse
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 08/03/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Arithmancie
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: En perdition   Sam 10 Sep 2016, 22:50

Mon regard glissa sur lui. Merde qu'il était mignon! Son regard passa sur moi aussi. Je l'avais croisé quelques fois à l'école, mais jamais, il n'avait parlé. Je l'avais toujours trouvé sexy, mais jetrouvais tout le monde de mon goût.



- Pourquoi tu pleures? demanda-t-il de sa voix rauque. Et pourquoi toutes tes affaires sont ici?.



Je vis ses sourcils froncer, décidément, le fait que je squattes la Cabane Hurlante, ne lui plaisait pas du tout. Il était hors de question, que je parte. J'étais arrivée la première! J'essuyai rapidement mes larmes, avant de croiser mes bras contre ma poitrine. Je gardais un regard mauvais.



- Je pleures pas, répliquais-je. Je... J'ai.... Je lâche l'école.



Je tournai le dos à Justin, tentant de retenir mes larmes. La voix sèche et neutre du Professeur Cooper résonna dans ma tête. «Tu devrais partir». Je l'avais fait, en espérant qu'il vienne me chercher. Mais non, Austin ne viendrait pas. Non, je n'étais qu'un numéro pour lui. Je voulais être l'univers de quelqu'un. Qu'on me regarde avec désir et désespoir! J'éclatai en sanglots amers, me lançant sur le lit et me roulai en boule.



- Va t'en, pleurais-je. Laisse-moi.



Ne l'entendant pas tourner les talons, je me redressai et pointai ma baguette sur l'aigle. Mon visage humide et mon regard brisé sur lui, je savais, que je devaisa voir l'air minable. Mes yeux bleus ciels étaient plongés dans les siens. Je voulais être aimée et on me refusait cela.



- Qu'est-ce que tu me veux, pleurais-je.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justin O'Connell
Étudiant de 7e | Mangemort
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 14/08/2016

Feuille de personnage
Choix de Cours:
Deuxième Cours:
Baguette Magique: Chêne • Cheveu de Vélane • 28cm

MessageSujet: Re: En perdition   Mar 13 Sep 2016, 00:23

Bri essuya rapidement ses larmes avant de croiser les bras sur sa poitrine. Elle me lança un regard mauvais. Décidément, elle ne voulait pas quitter mon repère.


-Je pleure pas. Je... J'ai... Je lâche l'école, me répliqua t'elle, alors que je lui lançais un faible sourire.


La Serpentard me tourna le dos, tel un enfant boudant ses parents. Comme ça mademoiselle Van De Bilt décidait de jouer la méchante fille en fugue. Je trouvais cela extrêmement amusant. Ça accentuait le stéréotype relier à sa maison. Soudain, je l'entendis éclater en sanglot. La blondasse se laissa choir sur le lit avant de se rouler en boule sur le matelas.


-Va t'en, l'entendis-je crier au travers de ses pleurs. Laisse-moi.


Ne m'entendant pas partir, elle se redressa avant de pointer sa baguette vers moi. Son regard plonger dans le mien, je lui lançai un faible sourire en coin. Ce qu'elle pouvait être pathétique. Je pouvais la tuer en un claquement de doigts si je le voulais.


-Qu'est-ce que tu me veux, sanglota la Serpentard.


Je continuai à l'observer, sans rien dire, pendant un moment. Je me demandai si elle pouvait nous rejoindre.En faites, la question était plus en avait-elle la force ? Je me rappelai qu'elle n'avait cesser de pleurer depuis mon arrivé. Je secouai négativement la tête. Qu'est-ce qui m'avait pousser à penser cela, alors que la seconde d'avant je pensais à la tuer. Je ne me posai pas plus de question, j'étais fou de toute façon. 


-En faites, le problème s'est que tu squattes mon spot d'études, dis-je d'un ton mauvais. En temps normal, je t'aurais déjà tuer. Mais tu éveillerais trop de soupçon et tu n'en vaut, malheureusement, pas la peine, terminai-je un sourire hautain au coin des lèvres. 


Je ne voulais que personne ne remonte jusqu'à moi, pour ensuite détruire ma couverture. Tout les profs de Poudlard devait déjà être à sa recherche de toute façon. Je pointai ma baguette sur elle. 


-Tu peux rester ici à une condition. Tu ne m'as jamais vu ici, tu ne le dis à personne et tu ne quitteras jamais cette pièce sous aucun prétexte. Je viens ici tout les soirs, je t'apporterai de quoi survivre, dis-je d'un ton mauvais.


Je haussai un sourcil lui demandant si nous avions un accord.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brianna Van der Bilt
Étudiante de 6e | Poursuiveuse
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 08/03/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Arithmancie
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: En perdition   Mer 14 Sep 2016, 23:28

Je n'avais jamais vu quelqu'un d'aussi calme face à moi. D'habitude, lorsque je versais des larmes, les mecs faisaient tout en leur pouvoir pour me réconforter et les filles se sentaient mal. C'était comme cela que je manipulais les gens. Je vis Justin me regarder, secouer la tête, sans rien dire. Il me jugait. Rien à chier!


- En faîtes, le problème c'est que tu squattes mon spot d'études, grogna-t-il. En temps normal, je t'aurais déjà tué. Mais tu éveillerais trop de soupçon et tu n'en vaux, malheureusement, pas la peine, ajouta le serdaigle d'un ton plat avec un sourire hautain aux lèvres.


Pardon? Il m'aurait tué?! Justin leva sa baguette vers moi. Il était sérieux... Merde, il était débile ou quoi?!


- Tu peux rester ici à une condition. Tu ne m'as jamais vu ici, tu ne le dis à personne et tu ne quitteras jamais cette pièce sous aucun prétexte. Je viens ici tous les soirs, je t'apporterai de quqoi survivre,  dit-il.


L'aigle haussa un sourcil. Je relevai un de mes sourcils, un air de défi sur mon visage. Si il pensait que j'allais me laisser intimider, il se mettait le doigt dans l'oeil. De plus, j'avais quelque chose que lui n'avait pas: un vagin. Et simplement avec cela, je serais capable de l'avoir dans mes poches.



- Et si je dis non, dis-je, d'un ton vénimeux. Tu vas faire quoi? Me tuer?


Je me mis à genoux sur le lit, une de mes mains sur ma hanche et l'autre tenant mon arme parée. Je gardais un sourcil parfaitment épilé relevé. Mon regard glissa sur Justin, ses menaces n'avaient que réussies à m'exciter.


- Sinon, pour ce soir, j'ai d'autres idées, dis-je, moqueuse.


La joie d'avoir du maquillage résistant à l'eau, c'était que malgré mes larmes de tout à l'heure, je restais magnifique à regarder. Mon regard se plongea dans le sien, en moi, le désir s'enflamma. J'avais envie de lui, j'avais envie de savoir à quel point il pourrait être agressif.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justin O'Connell
Étudiant de 7e | Mangemort
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 14/08/2016

Feuille de personnage
Choix de Cours:
Deuxième Cours:
Baguette Magique: Chêne • Cheveu de Vélane • 28cm

MessageSujet: Re: En perdition   Lun 19 Sep 2016, 12:14

Bri m'imita , arquant elle-même un sourcil finement épilé. Un air de défi sur son visage, je compris qu'elle ne s'en laisserais pas imposer facilement.


-Et si je dis non, dit-elle d'un ton qui se voulait condescendant. Tu vas faire quoi? Me tuer? termina t'elle du même ton.


La Serpentard se mit à genoux sur le lit, puis pointa se baguette dans ma direction. J'eut un fou rire incontrôlable, ça me venait clairement de mon mentor. Ce mec était un vrai pervers, mais j'adorais son rire machiavélique que je lui avais copier. Si cette pouffiasse de Brianna croyait être capable de me battre en duel, elle se mettait le doigt dans l'oeil.


-Sinon, pour ce soir, j'ai d'autres idées, dit-elle d'un ton provocateur, après m'avoir reluqué.


Nos regards plongèrent l'un dans l'autre. Bri était jolie et clairement elle le savait, mais ce n'était pas une raison valable pour coucher avec elle. Quoique j'en ait eu vraiment envie. Ça faisait un bail, si on remontait à la dernière fois que j'avais coucher avec quelqu'un.


-Je sais clairement ce à quoi tu fais allusion et tu ne m'auras pas si facilement, Van Der Bilt, dis-je d'un ton sec.


Je connaissais sa réputation de tombeuse. Elle avait n'importe quel type dans sa poche quand elle le voulait, cependant elle ne m'aurait pas, je n'étais pas comme ça. J'avais mes responsabilités beaucoup trop à coeur pour cela. La Serpentard avait aussi la réputation d'avoir une grande gueule. Si je lui avouais que j'étais mangemort, l'école au grand complet serait bientôt au courant et je perdrais la fierté de mes parents.


-Je peux te tuer quand je veux et ce en claquant des doigts, n'oublie jamais cela, dis-je d'un ton hautain.


Je m'approchai d'elle, toujours baguette paré sur sa personne, jusqu'à toucher son épaule. Je voulais qu'elle parte et au plus vite, mais en même temps j'avais envie de coucher avec elle, seulement une fois. Je savais qu'elle était tenace et si je voulais la voir partir ce ne serait pas si facile de la garder en vie.


-Tu pars maintenant si tu tiens à ta vie, dis-je d'un ton menaçant.


J'espérais que sous le menace elle partirait enfin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brianna Van der Bilt
Étudiante de 6e | Poursuiveuse
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 08/03/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Arithmancie
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: En perdition   Lun 19 Sep 2016, 23:57

Il en avait envie! Comment je savais? Simplement à voir la façon dont il me regardait. Justin serait beaucoup moins tendre que le prof de Runes, mais dérangée comme j'étais, cela m'excitait! Eh oui, la petite victime de viol était attirée par la violence et la rudesse sexuelle.


- Je sais clairement ce à quoi tu fais allusion et tu ne m'auras pas si facilement, Van der Bilt, cracha l'aigle.


Tout le monde savait, que j'aimais beaucoup le sexe. Toute l'école avait passé entre mes draps, à quelques exceptions près. Mais, tout le monde se rappelait à quel point leur baise avec moi était mémorable. Ce n'était pas pour rien. Je laissais les gens assouvir leurs pires désirs sexuels avec moi. Et personne ne savait, que j'avais été violée.


- Je peux te tuer quand je veux et ce en claquant des doigts, n'oublie jamais cela, ajouta mon geôlier, son ton hautain me faisant frissonner.


Justin marcha vers moi, baguette parée, jusqu'à ce que la pointe de cette dernière s'enfonce dans mon épaule. Il était sérieux, mais j'avais incroyablement envie de m'amuser. J'avais besoins de cela!


- Tu pars maintenant, si tu tiens à la vie, me menaça le serdaigle.


Je relevai un sourcil. Je ne tenais pas à la vie. Je me fichais bien de crever. Pour un Serdaigle, il agissait plus comme un serpent. Ma main entoura sa baguette, glissant vers son poignet, sur son bras et finalement son épaule. Mon autre main se posa sur son autre épaule, l'attirant plus près de moi.


- T'en as envie, dis-je, la voix basse.


J'arrachai doucement l'arme de Justin, de ses mains, la lançant au fond de la chambre, avant de faire de même avec la mienne. J'agrippai le collet de sa veste, attirant Justin vers moi. Je plaquai mes lèvres contre les siennes, lui enlevant sa veste et passai mes mains sous sa camisole, afin de caresser son torse solide.


- T'en as envie, tu le sais, gémis-je, contre ses lèvres.


Mes lèvres glissèrent dans son cou, comme mes mains défaisaient son jean et se glissaient dans son boxer, l'une serrant une fesse et l'autre s'enroulant autour de son sexe massif. J'entamai un lent, mais puissant va et vien, tout en plongeant mon regard dans le sien. Peu à peu, je sentais son membre se durcir et se dresser dans ma petite main. J'accélérai mon mouvement contre son sexe.


- T'en as clairement envie, murmurais-je. Montre-moi, que je fais bien ça...


Je pressai mes lèvres contre les siennes, en gémissant. Avec douceur, contrairement à mon va et vien, je fis danser ma langue avec la siennes. Ma main, qui reposait contre une de ses fesse, remonta dans son dos. Je brisai notre baiser, avant d'enlever sa camisole, d'une main et de reprendre ses lèvres.


- Vas-y, soufflais-je. Prends les devants. Prends-moi!


Je me lançai dos au matelas, attirant Justin par-dessus moi, à deux mains. Je croisai mes jambes autour de sa taille, frottant mon entre-jambe contre son bas ventre.


- Prends-moi!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justin O'Connell
Étudiant de 7e | Mangemort
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 14/08/2016

Feuille de personnage
Choix de Cours:
Deuxième Cours:
Baguette Magique: Chêne • Cheveu de Vélane • 28cm

MessageSujet: Re: En perdition   Mar 20 Sep 2016, 23:44

Bri arqua un sourcil, je ne lui faisais visiblement pas peur. Elle ne tenait visiblement pas à la vie non plus. Ça me plus si jamais tout cela tournait mal je pouvais la tuer en plaidant un suicide. Sa main prit ma baguette, puis cette dernière remonta le long de mon bras jusqu'à mon épaule. Son autre main pressa mon autre épaule m'approchant ainsi plus près d'elle. 


T'en as envie, dit-elle à voix basse.


Je ne savais pas comment elle avait su, mais elle avait raison et pour une fois je mit mes responsabilités de côté. Brianna m'arracha ma baguette des mains, lançant cette dernière au fond de la pièce avant de faire la même chose avec la sienne. Brianna m'attira vers elle en empoignant le collet de ma veste noire. Je n'eut pas le temps de réagir que ses lèvres étaient déjà contre les miennes. Tout se passait trop vite une seconde plus tard ma veste était au sol et la Serpentard passait ses mains sous le tissu de ma cami. Elle allait voir qu'O'Connell était pas très doux au lit et je crois qu'elle allait apprécier. 


T'en as envie, tu le sais, gémit-elle contre mes lèvres, ma respiration se faisant sifflante.


Ses lèvres glissèrent dans mon cou, alors que je ne remarquai même pas qu'elle s'affairait à déboutonner mon jean. Je le remarquai seulement lorsque Bri passa ses mains sous mon jean. Sa main droite pris mon sexe commençant un lent va et viens, mon sexe répondit presqu'immédiatement à ses caresses. Son regard bleu perdu dans le mien, je voyais qu'elle cherchait un quelconque signe que j'appréciais ce qu'elle me faisait. Bri accéléra le mouvement et ma respiration devint constituer de bruit sourds. Elle avait gagné, j'étais rendu au point de non retour.


T'en as clairement envie, montre-moi, que je fais bien ça...  me susurra t'elle à l'oreille.


La Serpentard pressa de nouveau ses lèvres contre les miennes en gémissant. Décidément je comprenais maintenant les mecs de toujours vouloir se la taper. Doucement notre baiser devint plus intense et sa main remonta le long de mon dos pour m'enlever le dernier morceau de vêtement qui cachait encore mon torse. Notre baiser ne s'interrompit qu'une seule seconde. 


Vas-y, Prends les devants. Prends-moi!, dit-elle toujours du même ton provocateur.


Bri se laissa choir dos au matelas, m'attirant sur elle croisant ainsi ses jambes autour de ma taille. La Serpentard commença à frotter son intimité contre mon bas ventre. Elle ne savait ni à qui ni à quoi elle avait à faire.


Prends-moi!, dit-elle.


C'est bon, j'avais compris, eh merde ! Bri portait toujours son uniforme de Poudlard et j'entrepris de lui enlever. Je commençai par dénouer sa cravate que je pris pour la balancer sur mon épaule. Je déboutonnai sa chemise puis lui enlevai son string assorti à la couleur de son soutif. Je lançai se dernier à l'autre bout de la pièce. Je lui lançai un regard grave avant de l'embrasser. Je pris sa cravate de ma main droite et commençai à la nouer autour de ses poignets. Bri interrompit notre baiser pour me lancer un regard excité, je savais qu'elle aimerait ça. J'enlevai mon jean me retrouvant en boxer devant, une Brianna sans défense puisqu'elle avait les mains liées. Je la retournai sur le lit, pour qu'elle soit couché sur le matelas à plat ventre. Je pris sa fesse droite dans ma main la serrant avant de la claquer violemment. Mon érection devint douloureuse, ça m'excitait vraiment de la voir soumise à ma merci comme ça. D'un violent coup de rein, je la pénétrai. Brianna laissa échapper un cri strident, alors que je commençai un va et viens en elle.


-Tu voulais que je te baise Salope, alors voilà t'es servie, dis-je d'un ton méprisant accélérant mon mouvement en elle. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brianna Van der Bilt
Étudiante de 6e | Poursuiveuse
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 08/03/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Arithmancie
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: En perdition   Lun 26 Sep 2016, 00:38

Ça allait être ma fête, avec une hâte presque agressive, Justin m'enleva ma cravate et la balança contre son épaule. Ses mains habiles défirent ma chemise en moins de deux, avant de me retirer mon petit string de dentelle noire et le lancer au fin fond de la chambre. Charmant, c'était un string de designer, on ne lance pas de la lingerie! Son regard brûlant croisa le mien, avant que ses lèvres prennent les miennes avec passion. Je sentis le doux tissus de ma cravate glisser contre mes poignets, coquin! Je me retrouvai attachée et à la merci du petit aigle. Je brisai le baiser avant de plonger un regard rempli d'excitation dans celui de Justin.


Ainsi à sa merci, je ne pus que me délecter du spectacle, lorsqu'il retira son jean et se retrouva en boxer devant moi. Mon regard glissa furtivement sur son corps tatoué et solide. Avec la même violence, le Serdaigle me retourna à plat ventre sur le lit, serra l'une de mes petites fesses rebondies et la claqua violemment. Je dus retenir un violent gémissement, alors que mon intimité devenait de plus en plus humide. Je n'entendis pas Justin retirer son boxer, ni le sentis grimper sur le lit derrière moi, mais sentis son membre massif me pénétrer d'un coup sec. Je ne fus point capable de retenir un cri de surprise et d'extase. Mon corps fut prit d'un frisson de bonheur, lorsque Justin entama un bon va et vien en moi.


- Tu voulais que je te baise, salope, alors voilà t'es servie, râla-t-il en accélérant son va et vien.


Je ne pus que répondre par un gémissement. Contrairement à la majorité des filles, en plus d'être clitoridienne, j'étais vaginale, ce qui signifiait que je pouvais autant jouir d'une bonne pénétration que d'une douce fellation. La sensation de son sexe étirant mes parois intimes me faisait gémir de plus en plus fort. Mes mains attachées s'agrippèrent aux draps.


- Plus...fort, réussis-je à gémir.


Enfin, c'était ce que je voulais. Quelqu'un qui me ferait jouir, au point d'en demander réellement plus. Quelqu'un qui viendrait combler ma folie. Sentant qu'il ne répondait pas à ma demande, je défis le noeud de ma cravate avec mes dents, avant de me défaire de son emprise. Je me retournai vers l'aigle et le poussai dos au matelas. J'embarquai sur son bas ventre, à califourchon et plongeai mon regard intense dans le sien. Je pressai mes lèvres aux siennes, avant de guider son sexe en moi, de nouveau. J'entamai un violent va et vien sur lui, sentant son membre aller beaucoup plus profondément qu'avant. Si bien, que je sentis son gland cogner contre le fond. Mes ongles s'enfonçèrent dans la peau de son torse, alors que j'accélérais mon mouvement contre lui. Je le redressai en position assise, pressant ma bouche contre la sienne et ma poitrine contre la sienne. Le tout sans arrêter mon mouvement de bassin contre son sexe.


- Quand je dis plus fort, c'est comme ça, ronronnais-je contre sa bouche.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justin O'Connell
Étudiant de 7e | Mangemort
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 14/08/2016

Feuille de personnage
Choix de Cours:
Deuxième Cours:
Baguette Magique: Chêne • Cheveu de Vélane • 28cm

MessageSujet: Re: En perdition   Mer 28 Sep 2016, 13:55

Brianna pour une fois ne me répondit que par un gémissement, j'en avait assez de l'entendre jacasser comme un pie. Elle s'agrippa au draps du liten gémissant cela m'excita davantage.


Plus...fort, me demanda t'elle. 


Elle allait être servie. J'entamai un violent va et viens en elle, mais je remarquai que cela ne lui suffisait pas, car elle réussi à défaire le noeud de la cravate avec ses dents. Brianna se retourna pour me faire face, je ne vis rien venir elle me poussa dos au matelas. Le serpent monta sur moi avant de plonger son regard dans le mien et presser ses lèvres contre les miennes. Elle prit mon sexe pour l'entrer en elle, ne me quittant pas des yeux. La blonde ondula sévèrement sur moi et je sentis mon sexe aller plus profondément. Mon regard se voila. Merde je ne me souvenais pas que le sexe était si bon. Ses ongles s'enfoncèrent dans ma peau, alors qu'elle accélérait le mouvement sur moi. Brianna me redressa en position assise, se pressant contre moi. Je pu sentir sa poitrine rebondie contre mon torse, alors qu'elle m'embrassait. Je ne savais pas comment elle faisait, mais elle réussissait à faire 3 choses en même temps. Continuer à baiser, m'embrasser et m'exciter à un point ou j'avais envie de lui faire mal.


Quand je dis plus fort, c'est comme ça, susurra t'elle entre deux baisers.


J'avais compris et je crois que le pouvoir lui était monter à la tête. C'est toujours moi qui menait lors de mes baises précédente et ça ne serais pas nouveau d'aujourd'hui. Je ne me laisserais certainement pas mener par une poufiasse. Ma main se posa d'elle-même contre sa gorge et la serra. Bri s'étouffa instantanément, l'air ne passant plus vers ses poumons.


-C'est moi qui a le contrôle sur toi, tu m'as bien compris ? dis-je d'un ton calme. 


Je la tassai sur le côté, tel une poupée de chiffon avant de me placer au dessus d'elle, ne lâchant toujours pas prise. J'attendais qu'elle approuve et je sentais que Bri tiendrais. 


-Je ne te lâcherai pas tant que tu ne te seras pas soumise à moi, dis-je du même ton.  Sinon tu pourrais aussi bien mourrir sous mes mains, j'en ai rien à foutre, dis-je d'un sourire en coin.


Brianna essayait de battre le manque d'oxygène autant que son orgueil. Il fallait qu'elle réussisse sinon je la tuais là maintenant. Je me foutais bien d'elle donc tout cela m'était égal.


-Tu sais faudrait que tu te décides bientôt si tu tiens à ta vie, ma chérie, dis-je en riant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brianna Van der Bilt
Étudiante de 6e | Poursuiveuse
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 08/03/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Arithmancie
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: En perdition   Lun 03 Oct 2016, 22:44

Est-ce que ça se faisait tomber amoureuse d'un mec, qui me rappelait mon violeur? Probablement pas, mais que voulez-vous? J'étais dérangée. Selon plusieurs psychologues et psychiatres, j'avais un syndrome de Stockholm doublé d'une dépendance affective. En d'autres mots, j'étais bonne pour l'asile.


Je vis dans les yeux perçants de l'aigle, qu'il n'aimait pas du tout que j'aie le dessus. Sa main alla entourer ma petite gorge et serra cette dernière avec violence, me coupant immédiatement le souffle. L'air cessa de passer dans mes poumons, ce qui d'un côté me fit peur et d'un autre m'excita. Ouais, j'étais vraiment aussi folle, qu'on le disait dans mon dos.


- C'est moi qui ai le contrôle sur toi, tu m'as bien compris? fit Justin, d'un ton égal.
 

Il me balança à côté de lui dans le lit, comme une pauvre poupée de chiffon. Je n'eus pas le temps de faire le moindre mouvement, qu'il était à nouveau sur moi et serrait toujours ma gorge de ses mains. Mourrir ne me faisait pas peur. En fait, j'avais toujours dit que je ne verrais jamais le jour de mes 25 ans. Et je n'avais pas de problème avec le fait de mourrir jeune, je serais un très joli cadavre.


- Je ne te lâcherai pas tant que tu ne te seras pas soumise à moi, lâcha-t-il. Sinon, tu pourais aussi bien mourrir sous mes mains, j'en ai rien à foutre.


Son sourire moqueur me donna encore plus envie de lui. Mon corps cherchait son air et moi j'essayais de faire taire mon orgueil, car ce dernier me poussait à défier le jeune homme et par instinct de survie, je me devais me soumettre.


- Tu sais, faudrait que tu te décides bientôt si tu tiens à ta vie, ma chérie, ricana l'aigle.


Je plongeai un regard de défi dans celui du Serdaigle. Je me sentais faiblir, mais pourtant, je n'étais toujours pas effrayée de mourrir. Presqu'à bout de force, je lançai un sourire ravageur, suivi d'un petit gémissement. Mes mains glissèrent le long de ses bras, jusqu'à ses épaules, avant de les attirer vers moi. En se penchant, Justin perdit de sa prise sur ma gorge. L'air recommença àpasser et je l'embrassai avec passion.


- Je suis à ta merci, soufflais-je, allumeuse.


Mes petites mains froides glissèrent contre la peau chaude de son dos et mes ongles s'enfonçèrent dans la peau douce de ses fesses.


- Fais-moi tienne, ronronnais-je, en embrassant la peau sensible de son cou.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justin O'Connell
Étudiant de 7e | Mangemort
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 14/08/2016

Feuille de personnage
Choix de Cours:
Deuxième Cours:
Baguette Magique: Chêne • Cheveu de Vélane • 28cm

MessageSujet: Re: En perdition   Mar 04 Oct 2016, 19:16

Bri me défia du regard, un sourire amusé apparut sur mon visage. J'allais avoir beaucoup de plaisir avec Van Der Bilt on dirait. Cette fille était aussi dérangé que moi. Je la sentais faiblir sous mes mains et cela m'excitait plus que ce que je n'eus connu auparavant. Le Serpent me lança un sourire ravageur, même si son visage changeait de couleur à vue d'oeil. J'entendis Bri gémir avant de glisser ses mains le long de mes bras. Mon regard intrigué suivit ses mains, alors qu'elles étaient à la hauteur de mes épaules. Ces dernières m'attirèrent vers elle lâchant la prise que j'avais sur sa gorge. Je souris, alors que ses lèvres se posèrent sur les miennes. Je commençais à bien aimé cette fille. Je pouvais essayer de la tuer et elle voulait toujours continuer à me baiser.


Je suis à ta merci, chuchota t'elle 


Ses mains froides glissèrent contre la mienne incandescente, me faisant frissonner. Ses ongles s'enfoncèrent dans la peau de mon derrière, alors que ma main remontait le long de sa nuque. J'empoignai sa chevelure dans ma main droite, puis plongeai mon regard excité dans le sien. 


Fais-moi tienne, chuchota t'elle alors qu'elle embrassait mon cou.



Je me redressai sur le rebord du lit, ne lâchant toujours pas ma prise dans sa chevelure. Cette dernière n'avait pas vraiment le choix de me suivre. Je la fit s'agenouiller devant moi à la hauteur de mon sexe. Je savais qu'elle ferait vite le lien. 



-Tu m'appartiens Brianna, lâchai-je d'un trait, alors qu'elle avait mon sexe en bouche.



J'aimais le sexe brutal s'était un secret pour tout le monde sauf Brianna à partir de maintenant. Je me mit à avoir la drôle de pensée que ce serait toujours avec Brianna à partir de maintenant. Oui elle m'appartenait à présent, mais ça ne m'empêchait certainement pas d'aller voir ailleurs. 

-Tu m'appartiendras jusqu'à ton dernier souffle, râlai-je alors qu'elle insérait mon sexe encore plus profondément dans sa gorge.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brianna Van der Bilt
Étudiante de 6e | Poursuiveuse
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 08/03/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Arithmancie
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: En perdition   Mer 05 Oct 2016, 23:16

Comme je minouchais son cou, en ronronnant comme une chatte en chaleur, je sentis la main ferme de Justin s'emmêler dans mes cheveux platines. Son regard excité fusionna avec le mien. Je fus prise d'une énorme vague de chaleur. Mon intimité devint tellement plus humide. Je tombais amoureuse, follement amoureuse.


Le Serdaigle se redressa sur le rebord du lit, en tenant toujours mes cheveux dans son poing. Je débarquai du lit et le laissai me forcer àm'agenouiller devant lui et son membre dressé à quelques centimètres de ma bouche. J'ouvris la bouche et le pris dans son entièreté.


- Tu m'appartiens, Brianna, râla-t-il.


Mes petites lèvres charnues appliquaient une pression parfaite sur son sexe déjà profondément enfoncé dans ma bouche. J'étais sienne depuis le moment où mon regard avait croisé le sien, j'étais sienne depuis le moment où sa peau avait électrifiée la mienne. J'avais toujours été à lui, sans le savoir.


- Tu m'appartiens jusqu'à ton dernier souffle, fit sa voix rauque.


Mon aigle enfonça son sexe jusqu'au fond de ma gorge. Je poussai un fin couinement de surprise, avant de lever un regard sulfureux dans ses yeux bruns. Doucement, je fis glisser la pointe de mes dents contre la peau sensible de son membre, le temps d'un va et vien. Je les retirai aussi rapidement. Je posai mes petites mains contre ses genoux, tout en suçant son sexe énergiquement. Je finis par manquer d'air, laisser sa verge et plantai un regard passionné dans le sien.


- Prends-moi, chuchotais-je. Je te veux en moi!


Je me relevai, retirai le peu de vêtements qu'il me restait, avant de le laisser faire glisser son regard sur mon corps entièrement nu. Je me dirigeai vers lui, en roulant mes hanches de manière très sensuelle, le poussai dos sur le matelas et embarquai à califourchon sur son bas ventre. Je me penchai sur le visage de Justin et l'embrassai avec passion. Mon bassin entama une petite danse contre son bas ventre, mon petit fessier effleurant son sexe.


- Dévore-moi, ronronnais-je.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justin O'Connell
Étudiant de 7e | Mangemort
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 14/08/2016

Feuille de personnage
Choix de Cours:
Deuxième Cours:
Baguette Magique: Chêne • Cheveu de Vélane • 28cm

MessageSujet: Re: En perdition   Sam 08 Oct 2016, 02:11

Brianna eut un petit cri de surprise, avant de lever le regard vers moi. Je ne pus pas comprendre ce qu'elle fit ensuite avec mon sexe, mais cela m'arracha un frisson de désir. Cela dura le temps d'un va et viens, juste assez pour me rendre fou. Le serpent se mit à sucer frénétiquement mon sexe, alors que je rejetais la tête vers l'arrière en un râle qui en disait long sur mon état d'esprit. Bri cessa, le souffle court et je lui jetai un regard mauvais. Déjà. Elle était ma chose, elle ne devrait cesser que lorsque je le dirai.


-Prends-moi, je veux te sentir en moi ! chuchota t'elle d'un ton provocateur.


Je ne pus l'en empêcher, la blonde se releva, retira le reste de ses vêtement, avant de me laisser l'épouser du regard. Bri avait été bien nantie par la nature, ça on se devait de le dire. Elle s'approcha de moi, tel une tigresse ayant ciblé sa proie. Brianna osa me pousser dos au matelas, avant de grimper à califourchon sur moi. Elle pencha son visage vers le mien, sa chevelure blonde presque blanche tombant en cascades autour de nous. Le serpent posa ses lèvres contre les miennes et je rompis notre baiser en mordant sa lèvres inférieure un peu trop fort, goûtant ainsi son sang. Elle n'eut pas l'air de s'en rendre compte, car elle entamait une danse du bassin contre mon sexe tendu.


-Dévore-moi, susurra t'elle à mon oreille.


Comme si je n'avais pas déjà commencer ! Je pris ses deux fesse entre mes mains, la soulevant pour y faire entrer mon sexe massif dans son intimité humide. Cette dernière l'étant depuis déjà un bon moment. Son épaule près de mon visage, j'y plantai mes canines en entamant un puissant va et viens. Plus j'accélérais, plus je remontais vers son cou et bientôt ses lèvres. Elle voulait que je la dévore et bien elle allait être servie.


-Allez dis-moi que t'aime ça, bébé, râlais-je, alors que quelques gouttes de sueur commencèrent à perler sur mon front. 


Je plantai mon regard dans le sien, haletant, essayant d'aller de plus en plus rapidement en elle. Je n'avais jamais eu de commentaires sur ma façon de baiser. J'avais l'impression que Bri me donnait du fil à retordre. Depuis qu'elle m'avait reprise sur la façon dont je devais le faire, cela me complexait et je détestais cela plus que tout. Normalement, je crois que j'aurais tuer cette personne, mais Brianna avait ce petit quelque chose qui m'empêchait de la tuer. Je ne vouais pas me l'avouer, mais j'étais en train de tomber amoureux d'elle. De toute façon, elle continuerait à coucher de gauche à droite après cette nuit et cela me rendrait malade. Je ne devais pas m'attacher à elle. Mikey serait d'accord avec moi. La famille avant tout, le reste tu t'en fou. C'est ce qu'il dirait. Cette nuit ne voulait rien dire pour elle et je devais me convaincre de la même chose.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brianna Van der Bilt
Étudiante de 6e | Poursuiveuse
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 08/03/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Arithmancie
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: En perdition   Lun 10 Oct 2016, 22:22

Je tombais amoureuse, tout le contraire de ce que je voulais! Je devais me retenir de lui soupirer à quel point j'étais en train de tomber amoureuse de lui et que je voulais être la seule qu'il baiserait jusqu'à la fin de ses jours. Je voulais que le temps cesse et rester ici, à lui faire l'amour avec la même passion agressive. Et ce jusqu'à j'en meurs.


Les mains fermes de Justin agrippèrent mes petites fesses fermes et me soulevèrent, pour me déposer sur son membre. Ce dernier entra en moi, étirant toutes les parois de mon intimité toute humide et chaude pour lui. Je sentis son souffle chaud contre la peau nue de mon épaule et ses dents y pénétrer avec force, dans ma chair. Le tout m'arrachant une petite plainte. Chacune de mes parcelles de peau brûlaient pour Justin. Mon aigle entama un violent va et vien en moi, tout en remontant sur ma gorge avec de petites morsures. Ces dernières atteignirent mes lèvres, déjà ensanglantées, pour les remordre avec force.


- Aller, dis-moi, que t'aime ça, bébé, grogna le Serdaigle.


Je ne pus que laisser aller un doux gémissement de plaisir. Son regard brûlant se perdit dans le mien, pendant que son va et vien se faisait de plus en plus rapide en moi. Je pouvais l'entendre haleter entre chaque mouvements. Mes petites mains allèrent fourrager dans ses cheveux, comme j'approchais ma bouche de son oreille. Je laissai aller tous mes gémissements de plaisir, parfait, il était parfait. Et en m'entendant gémir et en me sentant m'accrocher à lui comme à une bouée de sauvetage, il saurait qu'il était la perfection incarnée pour moi. Mes lèvres en sang allèrent prendre les siennes. Chaque seconde qui passait, me rapprochait du plus grand orgasme de ma vie, en fait le seul.


- Oh...Justin...ne réussis-je qu'à gémir.


Jamais je ne m'étais sentie aussi bien. Jamais je n'avais sentie cette chaleur et ce doux chatouilli dans mon intimité. Mon petit bouton de chair, si sensible, devenait de plus en plus à vif, ce qui m'excitait encore plus. Mes lèvres toujours contre les siennes, laissèrent passer mes dents, qui mordirent dans sa lèvre inférieure. Le goût salé de son sang envahi ma bouche, se mélangeant au mien. Et c'est à ce moment que mon intimité laissa tout aller. L'orgasme me frappa aussi fort qu'un train. Je laissai ses lèvres, rejetant ma tête vers l'arrière. Je laissai échapper un cri de passion.


- Personne ne m'a donné ce que tu viens de me donner, mon beau, roucoulais-je, en me collant contre lui.


Je pressai mes lèvres contre les siennes, avant de débarquer de lui. Je me laissai glisser sur mes genoux, écartai les siens et me saisis de son sexe. Je levai un regard de braise sur lui, avant de passer ma langue sur ses couilles, pour me rendre de la base de sa verge jusqu'à son gland. Et je le repris complétement en bouche. J'entamai un lent et fort va et vien, tout en le suçant avec l'énergie du désespoir. Je voulais qu'il atteigne le meilleur orgasme de sa vie et j'allais avaler tout pour lui. Je l'aimais, ce qui était étrange, puisqu'il me rappelait le professeur qui m'avait violé au paravent. Je tombais amoureuse des pires et pourtant il était MON pire.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justin O'Connell
Étudiant de 7e | Mangemort
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 14/08/2016

Feuille de personnage
Choix de Cours:
Deuxième Cours:
Baguette Magique: Chêne • Cheveu de Vélane • 28cm

MessageSujet: Re: En perdition   Sam 29 Oct 2016, 22:45

Bri approcha ses lèvres de mon oreille, laissant échapper le plus de gémissements possible. Elle s'accrochait à moi désespérément.Peut-être que je réussirais à la faire changer. Peut-être que je réussirais à me l'approprier et la faire plier sous mes quatre volontés. Brianna allait en baver à mes côtés, ça elle le savait, mais ça n'avait pas l'air de la déranger. Nous étions déments chacun à notre façon et c'est ce qui me rapprochait d'elle. Ses lèvres ensanglantées retrouvèrent les miennes et le baiser qui en suivi avait un goût amer. C'était le goût de son sang, cela m'excita davantage.


-Oh...Justin, puis-je entendre Bri murmurer.


Sa voix eut le même effet qu'une chanson à mes oreilles. Je me mit à sourire bêtement. Les lèvres de Bri réattaquèrent les miennes aussitôt, mordant ma lèvre inférieure avec ferveur. Je laissai échapper un râle alors que mon sang envahissait ma bouche et celle de Bri. Cette dernière laissa mes lèvres pour rejeter la tête vers l'arrière en gémissant beaucoup plus fort que les fois précédente. Je venais, sans le savoir, de donner le premier orgasme de sa vie à Brianna.


-Personne ne m'a donné ce que tu viens de me donner, mon beau, l'entendis-je me ronronner à l'oreille.


La blonde se colla contre mon torse, pressant ses lèvres contre les miennes. Elle se leva de sur moi, descendit vers mon sexe avant de le saisir. Son regard flamboyant se posa sur le mien, alors que je haletais déjà. Je n'avais jamais voulu sentir une bouche autour de mon sexe autant que cette fois-là. Je rejetai la tête vers l'arrière en fermant les yeux, ne me concentrant seulement que sur la sensation qu'elle me procurait. L'orgasme me prit rapidement de court et je me laisser aller dans la bouche de Bri. Elle était du genre a avaler, je le savais et même si cela n'aurait pas été le cas, elle n'aurait pas eu le choix. Un long râle suivi mon éjaculation et je tins sa tête pour qu'elle ne puisse pas la reculer. Mon sexe allait rester dans sa bouche le temps que je déciderais. Je pu la sentir avaler et je caressai sa tignasse blonde.


-C'est bien, râlai-je, avant de me retirer.


Je me levai pour aller chercher mes vêtement éparpiller un peu partout dans la pièce. Je devais retourner a Poudlard au plus vite, sinon je me ferais prendre. Je connaissais les rondes de garde des profs et je savais a quel heure ou passer pour ne pas me faire prendre. Je revêtis mon sweat a capuche avant de me retourner vers elle.


-Je dois partir, je te ramènerai de quoi manger demain, dis-je avant de tourner les talons pour quitter la pièce.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brianna Van der Bilt
Étudiante de 6e | Poursuiveuse
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 08/03/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Arithmancie
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: En perdition   Mar 27 Déc 2016, 21:55

Je suis folle, démente, arriérée. Je suis sienne. Il est mien. Il est mon dément, mon fou. Et pourtant, il ne devait pas le savoir, il ne devait pas savoir à quel point, j'étais sienne. Si mon aigle finissait par le savoir, il gagnait et je DÉTESTAIS perdre. Oui, j'étais amoureuse, mais je ne voulais pas d'une relation cul-cul à la Faith et Charlie. Je voulais quelque chose de brûlant, presque dangereux. 



Sa main serrait mes cheveux si fort. J'en avais presque mal et j'en avais surtout les larmes aux yeux. Je pouvais sentir sa semence descendre dans ma gorge, alors qu'il poussait un long râle. Ce qui m'excita encore plus. Merde, je ne savais pas m'arrêter! Peut-être étais-je nymphomane...



- C'est bien, souffla Justin, d'un tom satisfait. 



Sans se soucier de moi, le Serdaigle se releva et commença à ramasser ses vêtements. Je le regardai faire, un peu insultée, mais je devais m'y attendre. Il n'était pas un amant, il était un salaud. Mon salaud. Je le vis se rhabiller, savourant chaque parcelle de son corps parfait. Justin mit son sweatshirt et se retourna vers moi. Son regard condescendant glissant sur moi, comme la caresse de sa langue sur mon petit bouton de chair. 



- Je dois partir, je te rammènerai de quoi manger demain, dit-il, avant de sortir. 



Je me relevai rapidement, en fronçant les sourcils. Une chance, que je savais transplaner, eh oui, je passais mon examen dans une semaine. Je transplanai donc dans le corridor, devant mon aigle. Lui barrant la route de mon corps nu, je croisai les bras fièrement sur ma poitrine. Je m'avançai vers lui, me pressant contre son torse, me mis sur la pointe des pieds et approchai ma bouche de son oreille.



- Personne ne me donne d'ordre, chuchotais-je langoureusement. Je fais ce que je veux, quand je veux. 



Je contournai Justin, caressant son torse au passage. Je marchai lentement vers la chambre, entreprenant de me rhabiller. Je savais que je venais de le mettre en colère et c'était exactement ce que je voulais. Parce que mon aigle en colère signifiait que j'allais le payer. Un craquement de plancher titilla mon oreille, je ne portais que ma jupe et ma brassière noire. Je me retournai fière de mon coup. 



- J'ai été une mauvaise fille? demandais-je, en riant. 



Je mordis ma lèvre inférieure d'excitation. Dans quoi, venais-je de m'embarquer? Aucune idée, mais le danger m'excitait au plus haut point et Justin suait le danger. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justin O'Connell
Étudiant de 7e | Mangemort
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 14/08/2016

Feuille de personnage
Choix de Cours:
Deuxième Cours:
Baguette Magique: Chêne • Cheveu de Vélane • 28cm

MessageSujet: Re: En perdition   Mar 17 Jan 2017, 21:56

Alors que je traversais le cadre de la porte, Bri transplana devant moi. Elle était toujours nue et me barrait le passage. Je ne pu empêcher un sourire de passer sur mon visage, alors que je passai une main dans ma chevelure, visiblement gêné. Quest-ce qui se passait avec moi ? C'était quoi ça ? Ça ne me ressemblait pas, c'est tout ce que je savais. J'étais le petit garçon studieux, qui ne parlait à personne sauf ses meilleurs amis mangemorts et surtout qui ne souriait jamais. Cette fille me rendait complètement taré. Brianna croisa les bras contre sa poitrine, alors que je relevais le regard sur elle. Merde! Visiblement, la serpentard faisait cela parce qu'elle en voulait plus, mais je ne pouvais pas rester. Sa poitrine me faisait baver et je pouvais sentir un début d'érection dans mon pantalon. C'est quoi ce bordel ? Elle s'avanca vers moi, se pressant contre mon torse. Une bosse se forma dans mon pantalon, alors que Bri se mit sur la pointe des pieds, avançant sa bouche de mon oreille. 

- Personne ne me donne d'ordre. Je fais ce que je veux, quand je veux, chuchota t'elle à mon oreille.

À ses mots, mon sexe redevint normal. Rien ne m'excitait davantage qu'une fille soumise à mes quatre volontés. Pourtant Bri était bien le contraire et je devais m'y faire. Elle me contourna, caressant mon torse au passage. Brianna se dirigea lentement vers la chambre espérant surement que je la suive. Silencieusement, je la suivit en espérant qu'elle ne me voit pas, mais un le vieux plancher m'annonça. Ne portant que sa jupe et son soutien-gorge, Bri se retourna visiblement fière d'elle.

- J'ai été une mauvaise fille? demanda t'elle en riant. 

Elle me lança un regard aguicheur se mordant la lèvre inférieure. S'en était trop. Je la poussai contre le mur avant de l'embrasser violemment.


-Oui, très mauvaise. T'es en train de me mettre en retard coquine, lançai-je en riant.


Je caressai sa joue, posant un dernier baiser sur le sommet de sa tête et transplanai à l'extérieur, me dirigeant vers poudlard.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En perdition   

Revenir en haut Aller en bas
 
En perdition
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Funeste adage que celui des ailes de la perdition [pv Ever Alice Redbird - Yukiji Harséïs - Aoyuki Tatsuki]
» La croix de perdition
» Âme en perdition [PV Aaron]
» Le Sentier Argenté [Lumy retrace son passé]
» Perdition en mer sableuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard - Next Gen :: Pré-au-Lard :: La Cabane Hurlante-
Sauter vers: