Poudlard - Next Gen

Qu'est devenu Poudlard après le départ d'Harry?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Philtre d'amour (Rosa-Ley)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Charlie Peterson
Étudiant de 7e année | Capitaine de l'équipe de Poufsouffles | Batteur
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 06/09/2010

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Blanc • Bave de Sombral • 31cm

MessageSujet: Philtre d'amour (Rosa-Ley)   Mer 05 Fév 2014, 21:51

Je me réveille. En fait, cette chose est plutôt impossible puisque je n'ai aucunement dormi. Je suis affreusement stressé: le déménagement, une nouvelle vie, une nouvelle école... pour la septième fois. Sept années d'études dans sept écoles différentes. Il est impossible de se faire des amis stables. À dire vrai, je n'en ai aucun. Je suis un solitaire et célibataire pour toujours ! À dix-sept ans, je n'ai jamais eu de petite amie. C'est peut-être dû à mes cheveux châtains et mes yeux verts trop pâles...

Soudain, ma mère me tire de ma rêverie en me sommant de descendre directement à la cuisine. Je m'exécute en traînant les pieds dans les marches. Gloria, une de nos servantes, est affairée à déballer les boîtes du déménagement. Je lui sourie en passant près d'elle. Cette femme a été beaucoup plus présente que ma propre mère lors de mon enfance. Rendu à la cuisine, je vois ma mère qui m'attend avec les bras croisés, le pied tapant le sol d'un rythme régulier. Je suis en retard... Je soupire en me dépêchant de remplir ma valise et de me vêtir convenablement. En moins de dix minutes je suis prêt à partir. Ma mère m'embrasse sur le front avant de me chasser d'un geste brusque de la main. Je soupire avant de fermer les yeux et de me concentrer pour transplaner.

J'apparais dans une petite ruelle du chemin de Traverse. Comme j'ai déjà mon matériel, je ne m'y attarde pas plus longtemps. Je me dirige vers Londres pour aller prendre le train de 11h en direction de Poudlard. Il était déjà 10h30... Armé de ma valise, je presse le pas jusqu'au quai d'embarquement. Il y a beaucoup de gens, tous très pressés et chacun me bousculant sans même prendre la peine de s'excuser. Je me depêche de me rendre face à la plateforme 9¾, qui n'existe pas. Je soupire en observant subtilement les gens. Puis, je vois trois sorciers traverser le mur entre les plateformes 9 et 10. Je sourie avant de m'y engager à mon tour. Je le traverse et suis heureux de constater que je n'en suis pas mort. J'entre dans le train qui est d'un rouge vif. Je me terre dans un wagon que je verouille avec l'aide de ma baguette. Me voilà dans le Poudlard Express en route vers Poudlard. Bravo Charlie...

*****

En ce premier jour de ma septième année, je suis en cours de potions. La veille, le Choixpeau m'avait envoyé à la maison des Poufsouffles. Je m'en fiche royalement en fait. Ce n'est que pour un an, alors peu importe pour moi la signification de tout ceci. Une étudiante drapée de vert et argent vient s'asseoir à mes côtés. Elle est très belle avec ses cheveux blonds-roux descendant en cascade jusqu'à sa taille et ses yeux gris tournant doucement vers le bleu. Elle ressemble à l'une de ses poupées de porcelaine. Je lui fais un timide sourire qu'elle me rend avec assurance. Ses dents sont parfaitement droites et régulières. Son sourire est magnifique. En fait, c'est tout son être qui est parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Philtre d'amour (Rosa-Ley)   Jeu 06 Fév 2014, 14:04

Les premiers traits de l'amour partent des yeux et les seconds de la parole.
~ Chevalier de Méré




La veille, j’avais pris le train. Ce train rouge et or, avec du noir qui me ramenait à la maison. Oui, car je considérais que Poudlard était ma maison. J’avais toujours aimé le Château avec ses tours, ses Maisons. Ses fantômes aussi  et les professeurs. Poudlard m’avait manqué durant l’été.  J’étais la Préfète en Chef, cette année. Ma dernière année. Celle des ASPICs. Ma septième et dernière année avant d’aller à l’« Université » Arrivée à Poudlard, j’avais distraitement écouté la répartition, jusqu’à ce qu’un gars d’environ mon âge passe. Envoyé à Poufsouffle. Il avait beau être sexy, il était à Poufsouffle. C’était la maison des gens dégoulinant d’amour, faible et trop loyaux, enthousiastes. C’en était presque écœurant. Il était nouveau et à vrai dire, je m’en fichais pas mal.  Je me dirigeai vers mon dortoir avec les premières années à la fin du repas.

Un coup que tous furent installés avec leurs effets et que j’eus rassuré certains qui étaient tristes, j’allai parler avec mes Préfets. Faisant ma tournée du Château par la suite, je rentrai épuisée dans ma chambre au premier étage. J’avais une chambre que pour moi. Je me changeai et me couchai directement. Bizarrement, je ne rêvai pas cette nuit-là, si ne serait-ce que du sexy nouvel élève. Le lendemain, quand mon réveil sonna, je pris une longue douche brûlante et me coiffai rapidement. J’allai prendre mon petit-déjeuner dans la grande salle et je grommelai. Cours de Potions comme premier cours. Mais … Attendez. Il est avec les Poufsouffles ce cours. Hmmm… Ça risquait d’être plus … Intéressant que prévu, finalement. J’arrivai avec mon sac sur l’épaule et balançai ce dernier sous le banc avant de m’asseoir à une table au fond de la classe. L’air empestait les effluves de potions. Quelqu’un vint s’asseoir à mes côtés Je tournai la tête et mon cœur manqua un battement. Bon, respiiiiiiiiiiiiiiiiire, Rosa. Respire. Bordel, comment allais-je réussir à me concentrer avec LUI à mes côtés ? Hein ? Comment ? Je ne laissai rien paraitre et lui souris d’un air charismatique.
Revenir en haut Aller en bas
Charlie Peterson
Étudiant de 7e année | Capitaine de l'équipe de Poufsouffles | Batteur
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 06/09/2010

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Blanc • Bave de Sombral • 31cm

MessageSujet: Re: Philtre d'amour (Rosa-Ley)   Sam 08 Fév 2014, 18:43

Je réponds à son sourire comme un vrai imbécile. Je la fixe ainsi pendant plusieurs minutes. Puis, me rendant compte de cette situation ridicule, je rougis et détourne le regard vers l'avant de la classe. Plusieurs chaudrons fument sur le bureau du professeur. Je me demande ce que c'est... Le prof arrive d'un air joyeux. Il a l'air franchement sympatique... Tant mieux, puisque le cours de potions est celui dans lequel j'excelle le plus depuis toujours. Il commence à faire son exposé magistral, puis annonce que la potion que nous allons apprendre à fabriquer aujourd'hui est nul autre qu'un filtre d'amour. Je soupire fortement. Je sais fabriquer cela depuis un peu plus de trois ans. Je détourne donc les yeux et regarde les étudiants autour de moi. Nous ne sommes vraiment pas beaucoup dans le cours. Je dirais douze, au plus. Et la majorité sont tous des Serpentards et la minorité se compose de mes merveilleux compagnons de maison que en fait, j'évite comme la peste. Comme tout le monde finalement...

Un regard sur toute la pièce m'informe qu'il y a une très grande partie du mur à ma droite qui est rempli de bocaux pleins d'insectes vivants. J'ai un haut-le-coeur en voyant cela. Quelle décoration de très mauvais goût. Sur le mur opposé, il y a quelques armoires renfermant sûrement des bouquins et quelques ingrédients non dangereux. À l'arrière, il y a un hamas immense de chaudrons. En fait, ce local de classe est très curieux. Premièrement, il est excessivement bordelique, et deuxièmement, nous ne sommes que DOUZE. Il faut un optimal, c'est vrai. Mais qui n'obtient pas cette note en potion. J'en suis découragé. Un coup de coude ramène mon regard à l'avant. Le professeur me fixe.


« Monsieur Peterson, je vous ai posé une question, lance-t-il d'un air insulté. »

Je lance un regard à la fille près de moi. Son expression me fait très peur et le regard des autres élèves m'intimide.

« Pardon professeur, dis-je en baissant les yeux sur mon chaudron. Je n'écoutais pas.

- Oui, j'ai bien remarqué, lance-t-il. Alors vous serez sans doute en état de répondre à ma question. Quelle est le filtre d'amour le plus puissant ? »

Je manque d'éclater de rire, mais je n'en fais rien. Vient-il vraiment de me demander cela ? Il semblerait que oui, et qu'il attend une réponse. Je ne veux pas me péter les bretelles et montrer à tout le monde que je suis meilleur, mais je ne peux pas non plus sembler ignorant ! Malheureusement, ma nature me trahit...

« L'amortencia, évidemment, dis-je d'un ton plus que méprisant.

- Oui bon, répond le professeur, mal-à-l'aise. Quinze points pour Poufsouffle ! »

Mes co-maisonneux s'exclame avec joie fortement. Moi, j'ignore totalement ce dont il parle. Il annonce que nous devons fabriquer cette potion en équipe de deux, puis il se tait. Je tourne donc la tête vers ma partenaire et lui tend la main en prenant une très grande inspiration.

« Je m'appelle Charlie, dis-je d'une voix enjouée. Et toi? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Philtre d'amour (Rosa-Ley)   Dim 16 Fév 2014, 20:16

[Désolé Charlie. J’avais beaucoup de travail cette semaine. Ha, le métier de pompier !]

Il donna la bonne réponse au professeur. Évidemment. Quel con ne saurait pas la réponse à ça ? Son intelligence avait fait gagner quinze points à sa Maison. Ici, peu de gens, les Poufsuffles comme les Serpentards, ne savaient guère utilisé leur tête. Ils étaient tous un peu abruti, en fait. Les Gryffondors et les Serdaigles savaient utiliser leur cervelle, même si les Rouges et Or étaient spontanés. Trop impétueux, ils agissaient rapidement, sans réfléchir trop trop, parfois. « J’agis d’abord, je pense ensuite. » Ils ne manquaient pas de cran, il fallait bien le dire. Ils étaient courageux, quoi ! Courageux et un peu stupide de ce point de vue. Je le regardai du coin de l’œil. Sexy, intelligent. Le prof dit qu’on pouvait travailler en équipe de deux. Les deux plus brillants des deux Maisons ensembles ? Hmmm …

-Je m’appelle Rosa-Ley. Mais, appelle moi Rosa.

Juste parce que t’es joli. Très peu de gens pouvaient m’appeler ainsi, sauf mes mais proches et ma famille. J’avais envie de tout savoir sur ce gars, de le comprendre. De comprendre aussi pourquoi il me faisait cet effet, pourquoi mon cœur battait vite quand mes yeux croisaient les siens. J’haussai les épaules et lui souris. Nous nous attelâmes lentement à la tâche, en ayant malgré tout dépasser les autres dans leur travail. Même en allant lentement, nous travaillâmes plus vite que les autres.

- Alors euh, t’es nouveau ? dis-je pour combler le silence.

Le chaudron bouillait doucement entre nous deux. Les effluves qui en sortaient me donnaient envie de vomir. Je détestait cordialement les potions. Je détestait cela. C’était tellement la pire matière. Mais si ce gars était dans les cours, ça pouvait devenir un peu plus intéressant. Mais, juste un peu hein! Fallait pas rêvé tout de même ! Non mais ! je regardai autour de moi. La salle était peu bondée, mais plein de vapeur s'en échappais. Les autres avaient l'air exaspéré. Le professeur avait fait des binômes Serpentard/Poufsouffle et tous avaient l'air de vouloir s'entretuer. Charmant ! Ah, le cour pouvait-il finir ! Puis, peut-être pas dis-je en souriant au petit nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Charlie Peterson
Étudiant de 7e année | Capitaine de l'équipe de Poufsouffles | Batteur
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 06/09/2010

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Blanc • Bave de Sombral • 31cm

MessageSujet: Re: Philtre d'amour (Rosa-Ley)   Lun 03 Mar 2014, 20:49

Elle me dit son nom, puis son surnom. Elle est jolie, mais je ne suis pas ici pour me faire des amis, encore moins une amoureuse. Je tourne donc la tête vers le chaudron et commence à verser les ingrédients un à un, avec une douceur extrême. Cette potion est très difficile à fabriquer, mais très dangereuse également. Sans doute la plus dangereuse des potions que les élèves ici présents fabriqueront dans leur vie, alors que moi j'en déjà préparé des poisons et d'autres choses à faire frissonner. Il ne reste plus que quelques ingrédients à mettre dans la chaudron lorsque je remarque l'air de dégoût de ma partenaire. Un petit sourire en coin se glisse sur mes lèvres. En effet, cette potion dégage des effluves néfastes jusqu'à ce qu'elle soit prête. Une fois terminée et excessivement bien faite, l'Amortencia dégage les parfums préférés de la personne qui la sent.



« Alors euh, t’es nouveau ? demande-t-elle d'une voix que je trouve peu assurée.

- D'une certaine façon, répondais-je en lui offrant un petit sourire timide. »



Je jette les derniers ingrédients dans la potion et immédiatement le parfum de la forêt au printemps et celui de l'eau salée vient chatouiller mes narines. Je souris de satisfaction; elle est parfaite ! Je tourne la tête vers Rosa-Ley en souriant de toutes mes dents.



« Tu me dois vénération, m'exclamais-je en m'esclaffant. Elle est parfaite ! »



Entendant mes paroles, le professeur se dirige vers nous et affiche un air surpris.



« Je suis bien obligé de dire comme vous, M.Peterson, dit-il. Vingt-cinq point iront à Poufsouffle. »



Je hausse les épaules. Je m'en fiche pas mal de ces points, je n'aime pas vraiment la compétition. Je prends une louche dans mes choses et la plonge dans la potion. Je la sors et la traîne à la bouche de ma compagne.



« Tu goûtes? demandais-je moqueusement. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Philtre d'amour (Rosa-Ley)   Jeu 13 Mar 2014, 01:38



«D'une certaine façon »

Euh, ouais, c’était pas vraiment une réponse. Coomment ça, d’une certaine façon ? Je grattai doucement mon menton dans un air pensif. Étrange, vraiment. Il rajouta deux ou trois ingrédients et l’odeur âcre de la potion changea brusquement. Elle sentait le printemps, avec l’air froid mais vigoureux de l’hiver avec peut-être un soupçon de fleurs. Je fermai les yeux l’espace d’un instant et respitai le parfum douceâtre et merveilleux de la potion. Sincèrement, cette potion … Elle ne devrait même pas exister. Le professeur devrait plutôt nous apprendre comment la discerner quand elle se trouvait dans quelque chose, dans du chocolat ou autre chose dans le même style. Je n’avais pas envie de  finir enamourée comme une guimauve à la façon Poufsouffle. Je tenais tout de même à ma dignité. Non mais quoi !

« Tu me dois vénération. Elle est parfaite ! »

Je souris. Un Serpentard ne vénérait personne d’autre que lui-même. Je pris un petit air faussement supérieur, mais l’amusement pouvait aisément se lire dans mon regard. Ouais, mec, je te vénérerais cent fois. Oh que oui, mais ça, chéri, tu ne le sauras jamais. Car je suis orgueilleuse premièrement et deuxièmement, l’amour, c’est réservé aux Poufsouffles ! Le professeur s’approcha de nous et afficha un air surpris. Ben quoi ? J’avais envie de lui dire qu’il venait de mettre les deux plus brillants Élèves des Maisons les plus critiquées ensemble. Fallait pas qu’il s’étonne. Puis, apparemment, c’était nos places pour l’année complète. Je me renfrognai. Il allait vraiment falloir que je me coltine Môsieur Dragueur en personne ? Ha, pitié !

« Tu goûtes? »

Je lui jetai un coup d’œil noir. Ouais, pas noir, mais gris. C’était qu’il était tendancieux, le petit nouveau ! Mais, j’avais mes principes et ce n’était pas lui qui allait tout foutre en l’air. Quoiqu’une petite voix intérieure me chuchotait le contraire en riant dans sa barbe, mais je n’allais certainement pas lui laisser ce plaisir, non ? Certes, ce n’était pas l’envie qui manquait, de goûter à cette potion divinement mortelle. Mais, je réfrénais cette envie. Le premier jour en plus ? Hahaha. Vous me prenez pour qui ? Je REFUSAIS ca-té-go-ri-que-ment de tomber amoureuse. Encore moins d’un Poufsouffle. Et en pleine classe de potion, quand la potion du jour est l’Armortentia. J’en étais à me demander s’il y en avait pas eu dans nos jus de citrouille ce matin. Je lui jetai un regard soupçonneux.

Non merci. J’ai pas envie de finir raide dingue, et guimauve comme les petites Poufsouffle de Quatrième Années. Et encore moins de ta part.

Okay, premier mensonge : La dernière phrase. S’il n’y avait pas eu cet Armortentia et qu’il me proposait de goûter à ses lèvres, alors pourquoi pas … ? Mais, sinon, c’était hors de question. Je tournai vivement la tête au tableau pour ne pas qu’il puisse lire quoi que ce soit sur le visage de marbre que je venais de me composer. Ce n’était qu’une façade. Malgré tout, l’n pourrait sans doute lire dans mes yeux, mais j’étais tellement orgueilleuse que je n’avouerais jamais que ce gars, Poufsouffle par-dessus le marché, me plaisais ! Pas même sous Veritaserum ! Fallait pas rêver, il y avait tout de même une limite. Vivement que ce cours finisse ….
Revenir en haut Aller en bas
Charlie Peterson
Étudiant de 7e année | Capitaine de l'équipe de Poufsouffles | Batteur
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 06/09/2010

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Blanc • Bave de Sombral • 31cm

MessageSujet: Re: Philtre d'amour (Rosa-Ley)   Mar 06 Mai 2014, 16:07

Elle fixe la louche, dégoûtée. Si elle croît que c'est cela qui va m'empêcher de lui faire goûter, elle se met le doigt très profondément dans l'oeil. Puis, je m'amuse à détailler son visage quelques instants. Elle est jolie, vraiment même. Et son faux genre '' Je te déteste et je suis supérieure à toi'' me fait craquer. Ses cheveux, avec quelques reflets rouquins sont parfaits. J'ai pratiquement envie d'y goûter moi-même à cette potion, mais je ne veux pas tomber gaga devant cette fille. Que j'ai vachement l'intention de ne l'avoir que pour moi, soi-dit en passant.


Non merci. J'ai pas envie de finir raide dingue, et guimauve comme les petites Poufsouffles de quatrième année. Et encore moins de ta part.



Il y a comme un petit tremblement dont elle n'a sûrement pas conscience elle-même dans sa voix, mais qui m'indique tout de même qu'elle vient à l'instant de mentir. Je repose donc la louche dans le chaudron, et repose mon regard sur elle avec un sourire enivrant. Son petit air renfrogné me fait échapper un petit rire que j'aurais bien aimé garder pour moi. Je retourne la tête vers l'avant en soupirant. Comment avoir l'air idiot par Charlie Peterson. Je devrais écrire un livre là-dessus puisque j'y excelle ! 


Écoutes, dis-je en soupirant. On est peut-être mieux d'être amis dès maintenant, puisque nous allons être ensemble dans ce cours pour l'année au complet. On fait un rewind, dis-je avec un sourire assuré. Je m'appelle Charlie Peterson, et je suis franchement heureux de faire ta connaissance, dis-je en lui tendant la main.


Toujours armé de ce sourire charmeur, je pose un regard insistant dans le sien. Oh franchement, je la dévorerais sur place ! C'est peut-être cette potion qui me donne cette impression...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Philtre d'amour (Rosa-Ley)   Mar 06 Mai 2014, 17:03

Écoutes. On est peut-être mieux d'être amis dès maintenant, puisque nous allons être ensemble dans ce cours pour l'année au complet. On fait un rewind Je m'appelle Charlie Peterson, et je suis franchement heureux de faire ta connaissance.


« Echantée. Je suis Rosa-Ley. »


Enfin bref. Sa façon de me regarder me mettait assez mal à l'aise, devrais-je dire. J'allais devoir faire franchement attention à ce que j'allais boire. J'avais pas envie de finir dans le lit de ce Poufsouffle. Enfin, peut-être que si, mais non en même temps. Un Poufsouffle quoi ! Ah, Merlin ! Je lui jetai un regard que je voulais désitéressé. Il avait pas à me dire quoi faire. Rien ne disait qu parce qu'on était coéquipiers qu'on devait être amis. Des Pouffys et des Serdys amis ? Ha, la blague ! Non mais ! Ne prof parlait et parlait et ce cours n'en finissait plus. Il pouvait pas être déjà fini, si ? Ha, non. Charmant ! Un autre travail d'équipe ? Ce prof voulait ma mort. Nous devions nous mettre en équipe pour mettre à profit nos connaissances sur les poisons que nous connaissions ainsi que leurs antidotes. Puis, un devoir à rendre pour Lundi, en ÉQUIPE - Ô horreur ! - sur la fabrication d'un antidote. Pffffff. Facile. Suffit de trouver un bezoart. Même pas besoin de travailler en équipe. Génial. Plus vite j'allais me débarasser de ce gars tellement trop magnifique, mieux ce serait ! 


- Pourquoi tu m'regarde comme ça ? demandais-je.


Non mais il me regardait comme si j'étais un gâteau au chocolat. Je serrai les dents et résistai à l'envie de lui balancer un sort en pleine face. Maiis bon, intérieurement, j'adorais ça. Va s'y continue. Reluque moi. Mais sache que tu devras me trouver, intérieurement. T'allais pas briser ma carapace si facilment, gars ! Le prof nous dit que nous pouvions dès loors commencer le deuxième travail d'équipe de ce cours. Foutaises. Je me tournai vers lui, l'air méprisante que je m’efforçais de faire. Fallait bien conserver les apparences.
Revenir en haut Aller en bas
Charlie Peterson
Étudiant de 7e année | Capitaine de l'équipe de Poufsouffles | Batteur
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 06/09/2010

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Blanc • Bave de Sombral • 31cm

MessageSujet: Re: Philtre d'amour (Rosa-Ley)   Lun 09 Juin 2014, 16:17

Je dois franchement me retenir de ne pas pouffer de rire devant cette fille. Elle se donne des faux airs que seul un imbécile ne saurait détecter. Et comme je n'en suis pas un, eh bien elle m'a l'air franchement ridicule. Mais en même temps, je trouve cela vachement mignon. Ma main a vraiment envie d'aller caresser sa joue. Je m'empresse donc de mettre un couvercle sur le chaudron qui contenait cette foutue Amortencia. Eh merde. L'envie ne disparaît pas. Ce n'est donc pas à cause de cette potion. Je regarde alors autour de moi pour voir si ce ne serait pas à cause des potions des autres élèves, mais ils n'ont pas l'air de l'avoir réussi, puisque les effluves que je sentais avant de fermer mon propre chaudron ne reviennent pas à mes narines. Je me secoue la tête fortement. Non Charlie, ne désires pas cette femme. Il y a probablement un démon qui se cache à l'intérieur.

La voix du professeur me tire à nouveau d'une rêverie. Non mais depuis quand suis-je lunatique comme ça ? Ça ne me ressemble pas du tout. Il annonce le devoir pour le prochain cours ainsi que le deuxième travail d'équipe pour aujourd'hui. Non mais c'est vraiment ridicule. Ils ont rien appris ici au cours de leurs six années d'études ? Il semblerait que non... 

Pourquoi tu m'regardes comme ça? me demande alors la voix de Rosa-Ley.

J'étais si absorbé dans mes pensées que je n'avais même pas remarqué que je la fixais depuis tout ce temps ! Merde, pourquoi dois-je avoir l'air stupide de la sorte ? Je ne réponds pas à sa question et me contente de hausser les épaules, commençant à fouiller dans mon sac. J'en sors un petit cahier rempli de notes de cours et l'ouvre. Je feuillette les pages pendant quelques instants, puis je trouve finalement ce que je cherchais.

J'avais déjà fait cette liste en première année, alors pas besoin de se la taper aujourd'hui, dis-je en abordant à nouveau mon sourire charmeur.

Arrêtes ça tout de suite Charlie. Ce n'est pas un jeu et tu le sais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Philtre d'amour (Rosa-Ley)   Mer 18 Juin 2014, 06:35



« Ah ... L'Amour .... »

Charlie



J'eus une moue sarcastique. Génial, pas besoin de se taper le travail. Encore moins le devoir. Moins de temps je passerais en compagnie de ce gars, mieux ce serait.Il avait beau être diablement sexy, je voulais l'éviter. Parce qu'il me rendait folle - de lui -, parce qu'il est Poufsouffle. Pour plein de raisons futiles dans le genre. N'empêche ... Mon regard se perdit dans le vague quelques instant. J'aimerais tant passer ma main dans ses cheveux, les siennes sur mon dos, ma bouche sur ses lèvres qui semblaient si douces. Je secouai la tête. Bon sang, pas besoin de divaguer ainsi... C'était déjà assez pénible qu'il soit ici, pas besoin d'en rajouter. N'empêche, c'était délicieusement pénible ... 

Je me fais la reflexion que la potion doit agir sur moi, avant de me rendre compte que le couvercle est fermé. Je pestai. Non mais sérieusement, ça servait à quoi, de faire ça ? Ca allait faire naitre des amourettes puériles dna sce collège, c'est moi qui vous le dit. Le professeur nous fixait d'une manière torve alors que nous ne faisions rien. Les bras croisés, nous attentions dans un silence calme la fin ducours. Pourquoi c'était si long, par Merlin ? Assis sur le banc avec l'envie de fuir, d'en découdre avec ce gars,, je n'en menais pas large. Je ne cessait de remuer, distraite. 

- Fichu cours trop long, marmonnais-je tout bas pour ne pas me faire entendre du prof. 

Allez, fin du cours, SONNE.

- Génial, on aura pas à se taper le devoir puisque tu l'as déjà fait. dis-je.

Plus de temps libre à pratiquer mes sorts pour le repousser ... Charmante perspective !
Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas
Faith Moore
Étudiante de 7ième année | Capitaine de l'équipe de Serdaigle | Gardienne
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 28/05/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Amandier • Larme de Phoenix • 23cm

MessageSujet: Re: Philtre d'amour (Rosa-Ley)   Dim 29 Juin 2014, 17:01

Je fermai doucement la porte derrière moi, cela faisait une demi-heure que j’étais dans le bureau du directeur. Heureusement que celui-ci m’avais donné un papier excusant mon retard. Cette rencontre était surtout pour s’assurer que je n’étais pas un danger pour les autres étudiants de ce château. Mon psychiatre étais présent aussi, vendant les mérites de la longue thérapie que je suivais depuis mon arrivé dans leur établissement. Je marchai doucement dans les couloirs pour me rendre à mon cours. Je ne me pressai pas j’avais plutôt peur d’y aller, peur d’être reconnu et que l’enfer ne recommence. Je marchai doucement très doucement que ma demi-heure en devenant trois quart. J’arrivai enfin à ma classe je n’ouvris pas la porte tout de suite pour autant. Je replacer mes cheveux tentant le plus possible de cacher mon visage et j’entrai. Tous les visages se retournèrent vers moi. Au mon dieu je vais mourir de honte. Je tendis la note au professeur qui me fit une remarque sur le fait qu’il était heureux de me revoir ici et m’envoya me joindre à une équipe ce que je fis... silencieuse. Je m’installai avec eux sans toutefois dire un mot, c’était inutile il devait tous bien me connaitre pour mon crime affreux. Je m’assis avec eux sans rien dire de plus. J’étais silencieuse et je n’allais même pas bouger le petit doigt pour les aider premièrement parce je ne savais même pas ce que nous faisions et je n’y connaissais rien en potion. J’écrasai directement ma tête sur le bureau attendant que le sommeil me gagne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Peterson
Étudiant de 7e année | Capitaine de l'équipe de Poufsouffles | Batteur
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 06/09/2010

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Blanc • Bave de Sombral • 31cm

MessageSujet: Re: Philtre d'amour (Rosa-Ley)   Lun 30 Juin 2014, 19:43

Je soupirai fortement. C'était bien beau être brillant, mais c'était également emmerdant ! Je regardai Rosa-Ley, qui semblait en train de lutter contre son fort intérieur. Un sourire franchit mes lèvres à cette vue. Contre quoi luttait-elle, ça j'en avais aucune idée ! Mes soupirs devenant de plus en plus fréquents, je me saisis de mon bouquin de potions, question de le feuilleter un peu. C'était ridicule tout ce qui se trouvait là-dedans. Toutes des choses qui m'étaient déjà acquises depuis fort longtemps ! Je me retins d'éclater de rire en voyant la potion d'Aiguise-Méninges. J'avais appris à faire cela en première année... Décidément, cette école était vraiment au ralenti. J'en vins presque à me demander comment faisaient-ils pour passer leurs BUSE ainsi que leurs ASPIC. 


J'aperçus alors du coin de l'oeil le regard réprobateur du professeur. Je me calai sur ma chaise, enfonçant davantage mon nez dans mon livre. C'était tout de même pas de ma faute si je connaissais cette foutue liste par coeur. Il ne me dit pas un mot. Probablement sentait-il que j'étais un génie... Je soupirai à cette pensée. Ce n'était pas comme si je faisais exprès ou que je m'en vantais. J'étais seulement comme ça, né avec ces capacités. Il ne fallait pas m'en vouloir. Le professeur se racla soudainement la gorge. Je relevai le regard, surpris de voir une jeune femme que je n'avais pas vue dans la classe tout à l'heure. Elle était unique en soi, ce qui me plaisait énormément. Elle prit place avec nous, donc j'en conclus qu'elle était rendue dans notre équipe. Elle s'écrasa directement la tête sur le bureau, sans dire un seul mot. Euh...


Je m'appelle Charlie, dis-je d'une voix douce.


Ma main se posa tendrement sur son bras. Je ne voulais pas l'effrayer, seulement savoir quel était son prénom.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Moore
Étudiante de 7ième année | Capitaine de l'équipe de Serdaigle | Gardienne
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 28/05/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Amandier • Larme de Phoenix • 23cm

MessageSujet: Re: Philtre d'amour (Rosa-Ley)   Mar 01 Juil 2014, 13:32

J’allais finalement gagner le sommeil quand quelqu’un me dérangea, s’il s’agissait du prof d’accord, j’étais prête endurer, mais si c’était un de mes camarades qui m’adressais la parole pour me faire une vanne pourris, j’allais le tuer.
Je m’appelle Charlie.
Tant mieux pour toi, non mais sérieusement il me prenait pour qui, une nouvelle.
Fais pas comme si tu ne le savais pas, dis-je froidement en repoussant brusquement mon bras de sa main.
Oui, j’étais bête avec mes «camarades» mais je n’avais surtout pas envie qu’on ne me parle que pour me niaiser ou quoi que ce soit. Mais tu n’as pas plus envie d’être seule Faith. J’étais complètement coincé dans ma situation. D’accord, j’avais physiquement changé. Mes cheveux n’étaient plus naturelle, le peu de poitrine que j’ai était apparu et j’avais pris en longueur et perdus beaucoup de poids. Mais au fond je resterais toujours la fille qui a envoyé un autre élève à Sainte-Mangouste. Je me repositionnai sur mon bureau et refermai les yeux.
Réfléchis Faith, c’était une journée comme celle-ci. Tu avais commencé par un cours de potion, où tu avais été la cible de ce Serpentard. Souviens-toi, en sortant du cours tu lui avais jeté ton filtre du mort vivant en le bombardant de plusieurs sorts. Souviens-toi Faith, Souviens-toi.
LA FERME !

J’avais parlé à haute voix sans m’en rendre compte. Je sentais les regards rivé sur moi. Plusieurs satisfait de me voir éclater si rapidement et d’autres effrayer. Prépare tes valises ma belle tu vas bientôt retourner à Sainte-Mangouste.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Peterson
Étudiant de 7e année | Capitaine de l'équipe de Poufsouffles | Batteur
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 06/09/2010

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Blanc • Bave de Sombral • 31cm

MessageSujet: Re: Philtre d'amour (Rosa-Ley)   Ven 04 Juil 2014, 18:04

N'obtenant aucune réponse, je me tournai vers Rosa-Ley. Les gens me jetaient des regards dégoûtés. Était-ce parce que j'avais adressé la parole à cette fille qui venait tout juste d'entrer ? Il était vrai qu'un silence mortel était tombé sur la classe lorsqu'elle était arrivée... Il y avait probablement une raison, mais je ne tenais pas nécessairement à la savoir. Voyant que ma collègue drapée de vert évitait mon regard, je me retournai vers l'autre jeune femme, visiblement pas très contente que je lui aie adressé la parole. Je n'étais pas ici pour me faire des amis, c'était vrai, mais je n'étais pas non plus ici pour me faire des ennemis. 


Fais pas comme si tu ne le savais pas, dit-elle brusquement en se dégageant de ma main.


J'aurais eu envie de lui répliquer de se calmer, que je n'avais aucune idée de quoi elle parlait, mais je me ravisai. Parfois la patience portait ses fruits, il fallait bien l'avouer. Mon regard se baissa alors sur son cahier de notes qu'elle n'avait pas ouvert. Il avait l'air bien neuf en fait. Comme si elle n'avait jamais prise de notes à l'intérieur. Je vis alors le mot ''potions'' inscrit dans le bas. Et juste à côté... Faith Moore. Faith, voilà comment elle s'appelait ! Je ne pus m'empêcher de sourire, quelque peu victorieux au fond de moi. Voyant qu'elle ne me regardait pas, je pris le temps de la détailler. Ses cheveux étaient de couleur bleue, la rendant plutôt unique dans cette salle où les gens étaient banaux. Elle était très menue, toute fine, délicate. Sa peau nous donnait l'impression qu'elle était une poupée de porcelaine. Je souris encore une fois, mais ce sourire fut rapidement détruit par cette même fille.


LA FERME ! hurla-t-elle, hors d'elle.


Un nouveau silence tomba sur la classe. Était-ce à moi qu'elle parlait ? Avais-je dit quelque chose alors que j'étais perdu dans mes pensées et je ne m'en étais pas rendu compte ? Je ne pus m'empêcher de me retourner lorsque j'entendis un petit ricanement. Tous les étudiants s'étaient retournés vers elle, certains avec un air satisfait, d'autre avec de la peur dans les yeux. Mais que se passait-il ici? 


Le nez dans vos cahiers, dit alors le professeur.


Personne ne s'exécuta. Je reportai alors mon attention sur Faith. Étrangement, j'avais l'impression que j'étais la cause de ce malaise. Je devais l'aider, la sortir de ça. Je me levai donc brusquement dans un vacarme épouvantable.


NON JE VAIS PAS ME LA FERMER, m'exclamais-je alors. JE VAIS ME LA FERMER LORSQUE TU ACCEPTERAS CE FOUTU PARI. C'EST POUFSOUFFLE QUI GAGNERA LA COUPE CETTE ANNÉE, JE MISE 50 GALLIONS D'OR. 


Peu à peu, les étudiants retournèrent à leurs tâches. Le professeur me remercia d'un discret signe de tête. Je repris donc ma place, continuant de jouer le jeu du mec énervé. Puis, sentant que tous les regards s'étaient détournés de la scène, je reposai ma main délicatement sur son bras.


Ça va? murmurais-je en plantant mon regard dans le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Moore
Étudiante de 7ième année | Capitaine de l'équipe de Serdaigle | Gardienne
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 28/05/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Amandier • Larme de Phoenix • 23cm

MessageSujet: Re: Philtre d'amour (Rosa-Ley)   Sam 05 Juil 2014, 16:45

Le nez dans vos cahiers, dit bêtement le professeur.
Personne n’en fit ce qu’il disait... évidement. J’avais l’air d’une bête de foire. Sa je n’en doutais pas. Je cognai ma tête contre le bureau dans un bruit sourd. Bravo Faith, tu es bonne pour retourner d’où tu viens. J’entendis un vacarme a coté de moi dont une chaise tombant au sol.
NON JE VAIS PAS ME LA FERMER, s’exclama-t-il. JE VAIS ME LA FERMER LORSQUE TU ACCEPTERAS CE FOUTU PARI. C'EST POUFSOUFFLE QUI GAGNERA LA COUPE CETTE ANNÉE, JE MISE 50 GALLIONS D'OR.
J’eu un petit sourire là caché derrière mes bras, mon premier sourire depuis deux ans et sans doute le dernier. Je relevai la tête, pour voir ce qui arrivait. Les gens se dédisais enfin à remettre le nez dans leur cahier. Je reposai ma tête sur mon bureau pour sentir quelques instants plus tard une main sur mon bras.
Ça va ?
Non ça ne va pas. Rien ne va jamais avec toi. J’avais envie de disparaitre et de ne plus jamais remettre les pieds dans cette école. J’étais complètement ridicule.
Merci.

C’est tout ce que je trouvais à dire, je ne répondis pas à sa question, mais quand même, c’était mieux que rien. Il y a un début à tout Faith. J’ouvris mon étui à crayon, toujours aussi fan d’objet moldus, et pris un crayon permanent pour commencer à griffonner des fioles de potions sur mon cahier. Le rendant moins nu. Je relevai la tête pour découvrir mon coéquipier. Heureusement, il ne me regardait pas, tu as toujours eu peur du regard des autres. Il avait les cheveux châtains, mais ce que je trouvais fascinant Faith, tu vas le regretter c’était ses yeux. Ils étaient d’un vert si pâle que je les qualifierais de menthe. Il se retourna vers moi, Bravo Faith, tu passe presque inaperçue, je me retournais vivement en sentant mes joues rougir. C’est tout toi ça Faith.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Peterson
Étudiant de 7e année | Capitaine de l'équipe de Poufsouffles | Batteur
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 06/09/2010

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Blanc • Bave de Sombral • 31cm

MessageSujet: Re: Philtre d'amour (Rosa-Ley)   Sam 05 Juil 2014, 18:00

Elle redressa la tête. Je me sentais mal de la toucher ainsi, mais comme elle persistait à cacher sa tête contre le bureau, c'était ma seule façon d'attirer réellement son attention. Ses yeux d'un bleu pur se posèrent alors dans les miens, pour seulement une fraction de seconde. Juste le temps de murmurer merci. Son regard se darda alors sur son étui à crayons, ce qui me fit sourire. Une sorcière qui n'utilisait pas de plume et d'encrier ? C'était très rare. La jeune femme commença alors à griffonner des dessins sur son cahier de notes, donc je retournai mon attention dans mon bouquin. Voyons voir quelles potions me réservaient encore ce livre de cours ridiculement ridicule. Je tournais les pages lentement, survolant le texte. Il n'y avait pas grand chose d'intéressant en fait... Tous des potions, antidotes et poisons que je savais déjà confectionner les deux doigts dans le nez. Cela me découragea fortement. Il était certain que j'allais impressionner mon professeur, mais je n'y tenais vraiment pas. L'idée était que je souhaitais seulement passer une année, une dernière année normale pour une fois. 


Sentant un regard dardé sur moi, je relevai lentement les yeux, surpris de voir Faith me détailler de la sorte. Cela me glissa un petit sourire aux lèvres. il était certain qu'elle allait daigner avoir déjà fait ça. J'eus envie de me lever et de tourner sur moi-même, question de la faire rire, mais j'avais l'impression que ce n'était ni l'endroit, ni le moment. J'allais retourner mon nez dans mon recueil de potions, lorsque je vis ses joues se teindre en rouge, la faisant ainsi tourner la tête afin de me le cacher. Je ne voulais pas la mettre encore plus dans l'embarras, donc je me mis à lire la recette du filtre de Mort Vivante - que je connaissais par coeur. Cependant, comme je souhaitais avoir l'air de faire quelque chose de potentiellement intéressant, je m'y attardai quelques minutes. Habilement, je réussis à garder un petit visuel sur elle. Voyant que je ne la regardais plus, elle retourna à ses dessins. 


Subitement, je m'écrasai de tout mon long contre mon bureau, quelques élèves partant à rire du même coup. Je me redressai, me retournant vivement. Je vis alors un mec vêtu avec les mêmes couleurs que Rosa-Ley. 


Je parie ta virginité que c'est Serpentard qui va gagner connard.


Euh, il pariait vraiment ma virginité ? Ma main se posa automatiquement sur ma baguette. Il ne s'attaquait vraiment pas à la bonne personne, et il ne devait probablement pas le savoir. Voyant mon réflexe, il dégaina la sienne, ce que je fis à mon tour. Duel en classe le premier jour dans une nouvelle école... Décidément, j'étais bon pour me mettre les pieds dans les plats. Je devais penser vite. Il ne fallait pas que je le blesse, mais je ne voulais pas non plus devenir la risée des septième années. Mon regard se tourna alors vers mon pupitre, à la recherche d'un quelconque objet. Je vis que Faith avait cessé ses griffonnages et observait la scène. Rosa-Ley faisait de même. Merde. Ma cote auprès de ces deux filles dépendaient d'un duel contre un connard. J'avais vraiment de la chance... Soudainement, mes yeux virent ce dont ils avaient besoin. Me restait plus qu'à trouver la façon de m'y prendre. Le mec simulait des mouvements de baguettes, je ne bougeais pas d'un cil. Je me doutais bien qu'il était incapable de lancer un sort sans prononcer la formule. C'était écrit dans son visages. Ses amis - aussi idiots que lui - riaient à ses manoeuvres stupides. Je ne pus m'empêcher d'arquer un sourcil devant cette scène.


C'est quoi le nouveau? Tu dis rien parce que t'as peur de moi? lança l'idiot numéro un.


Ah ouais mec, trop fort comme réplique, dit l'idiot numéro deux, tapant du même fait dans la main de l'idiot numéro trois.


Étais-je le seul à trouver que sa réplique était banale et légèrement à chier? Je soupirai devant son air déterminé. D'un habile coup de baguette, ma potion d'Amortencia se retrouva dans sa bouche. Je l'obligeai à en boire tout le contenu. Il me regarda, les yeux remplis de coeurs.


Arff... dis-je alors.


Je lui assénai alors un puissant coup de poing au visage, le faisant tomber comme une poupée de chiffon contre le sol, inconscient. 


Poufsouffle gagnera, idiot numéro un, marmonnais-je entre mes dents avant de reprendre place sur ma chaise. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Moore
Étudiante de 7ième année | Capitaine de l'équipe de Serdaigle | Gardienne
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 28/05/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Amandier • Larme de Phoenix • 23cm

MessageSujet: Re: Philtre d'amour (Rosa-Ley)   Dim 06 Juil 2014, 21:12

Je paris ta virginité que c’est Serpentard qui vas gagner connard.


J’écarquillai grand les yeux et serra les dents. Cette voix. SA voix. Ce cours devient de plus en plus intéressant. Je luttais intérieurement pour ne pas sauter au visage de ce connard. Allez Faith gâte toi, regarde il s’en prend a ton mec maintenant. Qu’est ce qu’elle racontait celle là. Je savais que si je me levais et faisais face à ce serpent je brisais la réputation de ce Pouffsoufle, mais je savais pertinemment que Brian ne le lâcherais pas avant de s’en être pris un peu à lui. Pourquoi me permettais-t-on d’être dans la même classe que ce type, ce type que j’avais attaqué, je ne savais même pas s’il s’en était sortis quelques minutes auparavant. Il avait plutôt changé en deux ans et... la dernière fois que je l’avais vue il était très mal en point aussi, mais jamais JAMAIS je ne pourrais oublier son regard. Un regard qui vous transperce l’âme et vous glace le sang... du moins il en était capable il y a deux ans. Allez Faith tu sais très bien qui aura l’avantage sur lui.


C’est quoi le nouveau? Tu dis rien parce que t’as peur de moi?


Oh mon dieu Brian arrête tu es ridicule là, tout le monde sais très bien que tu n’es qu’une lavette qui c’est fait battre par une fille, tout le monde... Nouveau. Tout s’explique. Voilà pourquoi il ignorait qui j’étais et voilà pourquoi il s’en prenait à lui, il voulait récupérer son rang de gros dur. Le reste de la scène se passa très vite, Brian se retrouva rapidement avec une louche de potion, J’espère que c’est un philtre du mort vivant, dans la bouche n’ayant guère d’autre choix que d’en avaler le contenu. Je n’osais plus remarquer. Charlie finit par se rassoir et Brian par regagner sa place. Je ne savais pas ce qu’il se passait mais je devais, Finir le travail, mettre en garde le Poufsouffle. Je ne pouvais pas lui parler ici, au beau milieu de cette classe. Je pris une feuille de mon cahier et l’arrachant avant de rapidement écrire dessus :


« Charlie, rejoint moi à la tour d’astronomie à 19 heures tapante... je dois te parler»


Le cours se termina et je m’assurai de quitter avant lui, glissant le bout de papier dans la poche de sa robe de sorcier.







\!/ HJ Partiiee, à toi de choisirs si tu te présentera au rendez vous, \!/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Philtre d'amour (Rosa-Ley)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Philtre d'amour (Rosa-Ley)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le philtre d'amour
» Les Philtres d'amour
» 03. Registre des Potions
» Animation (questionnaire jusqu'au 7/02) ▬ Vous prendrez bien un peu de philtre d'amour ?
» GIFI un amour de caniche toy femelle de 10 ans (34)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard - Next Gen :: Poudlard :: Cachots :: Cours de potions-
Sauter vers: