Poudlard - Next Gen

Qu'est devenu Poudlard après le départ d'Harry?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La vengeance est un met qui se savoure lentement...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Timmy Potter
Étudiant de 6e | Remplaçant
avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 27/06/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Soins aux Créatures Magiques
Baguette Magique:

MessageSujet: La vengeance est un met qui se savoure lentement...   Ven 04 Mar 2016, 11:41

J'avais continué ma petite marche lunatique pendant quelques minutes. Suffisamment longtemps afin que je tourne le coin d'un corridor en fait, et que je disparaisse assurément de sa vue. Par sa vue, vous savez de qui je parle. Jake Bolton. Ce connard qui avait dit m'aimer pour finalement abuser de mon corps. Il se proclamait différent des autres, mais ce n'était pas le cas. Même l'abus de Marsters m'avait moins affecté émotionnellement que ce putain de lion. C'était décidé. J'allais simplement rester seul, solitaire et sans ami. C'était exactement ce que solitaire voulait dire, non ? À part ma famille, tous les êtres de cette planète étaient cons. C'était simple non ? Si je voyais la vie ainsi, plus jamais personne ne pourrait m'avoir. Plus personne ne pourrait s'approcher de moi afin de me mentir comme Bolton l'avait fait. J'allais me venger. Et cette vengeance allait être douce, lente et cruelle. Où était passé le petit aigle que le Choixpeau Magique avait placé lors de sa première année ? Il n'existait plus. Il avait été remplacé par un serpent vile et cruel. 


Je me tournai quelque peu, afin de m'assurer qu'il ne me suivait pas. Bien. Il n'y avait personne. Mes yeux se remplirent de larmes tandis que je commençais à courir dans les dédales du château. Ma destination ? La tour d'astronomie. Pas pour aller à ma salle commune, oh non. J'allais aller dans le bureau de mon frère. À cette heure, je savais qu'il s'y trouvait à faire de la correction, ou à se branler, c'était au choix. Mais je m'en fichais. Au risque d'avoir l'air dément, et homosexuel (J'savais pas s'il était réellement au courant) j'allais lui raconter toute l'histoire. Il était mon sang, ma chair. Il allait m'aider. En fait, il aurait probablement un plus grand désir de vengeance que moi-même. 


Après quelques minutes de course effrénée, projetant au sol quelques élèves au passage, j'arrivai finalement devant la porte du bureau de mon frère, Jason Potter. Je ne pris même pas la peine de cogner; je ne l'avais jamais fait. Je me contentai de l'ouvrir en un élan brusque, et de la refermer de la même façon. Je franchis les quelques marches qui me séparaient du bureau de mon fraternel, écrasant brutalement mes mains contre la surface de bois. 


- J'ai besoin de toi, dis-je, essoufflé.


Je vis un verre d'eau traînant pas loin de ses rouleaux de parchemin et je m'en emparai, avant de le boire d'un seul trait. Je devais probablement inquiéter Jason. Jamais je n'avais agis de la sorte en mes seize années d'existence. Pas même lorsque cette folle de Naomi m'avait torturé. J'étais toujours le petit discret, celui qui ne disait rien et qui ne faisait que subir. C'était ma vie, c'était ce que j'étais. Mais ce temps était terminé. Plus jamais personne ne me ferait subir de telles choses. Pas même mes parents, même si je savais fortement qu'ils n'oseraient jamais faire cela. 


- Je eum... 


Malheureusement, les mots se coincèrent dans ma gorge.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Potter
Enseignant d'astronomie
avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 12/03/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: La vengeance est un met qui se savoure lentement...   Ven 06 Mai 2016, 19:06

Le temps était long. Mon surplus de conscience m'empêchait de prendre une de mes étudiantes comme amante... et mes collègues les plus jeunes était tout de même plus vieilles et moins célibataires que moi. Et pour couronner le tout, la femme de mes rêves était trop enceinte pour que je tente le coup. J'étais donc assis derrière mon bureau, un ordinateur ouvert devant mes yeux en train de me brasser un Xe poignet en cette journée, lorsque la porte s'ouvrit subitement et claqua à la même vitesse dévoilant mon petit frère rouge et à bout de souffle. Il était dans un état second et ne portais (heureusement) pas attention à ce qui l'entourait. Je refermai rapidement l'écran, le rabattant sur le clavier et refermai mon pantalon avant que mon jeune frère ne remarque ma verge bien tendue. 


Il s'approcha de mon bureau sur lequel il posa brusquement les mains. 


—J'ai besoin de toi, dit-il à bout de souffle. 


Ses yeux parcourrait à la vitesse de l'éclair chaque objets poser sur le meuble de bois. Il s'empara alors vivement du verre d'eau qui trainait sur le coin et le but d'un seul trait. 

—Je eum... 


Je dévisageai Timmy. Qu'est ce qui pouvait bien perturbé un Potter à ce point. J'essayais de l'encourager du regard, mais en vain. Après tout, Timmy et moi n'étions pas les êtres les plus proches du monde. Je me repositionnai et fit signe à mon frère de s'asseoir sur la chaise face à moi. 

—Je t'écoute, dis je le plus neutre possible.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timmy Potter
Étudiant de 6e | Remplaçant
avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 27/06/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Moldus
Deuxième Cours: Soins aux Créatures Magiques
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: La vengeance est un met qui se savoure lentement...   Mar 14 Juin 2016, 00:27

Stupide. Voilà de quoi j'avais l'air en ce moment. J'étais incapable de lui dire. Simplement parce qu'il ne savait pas que j'étais homosexuel. Bah, je lui avais jamais dit. S'il s'en doutait, je ne le savais pas non plus. Voulais-je vraiment de l'aide de mon frère ? Après tout, j'étais quelque peu mal à l'aise de ma situation. Mes yeux plantés dans les siens, je voyais bien qu'il attendait après moi. 


- Je t'écoute, dit-il alors.


Ouais. Mon frère agissait plus en enseignant qu'en frère à mon égard. Nous n'avions pas grandi ensemble, et ça paraissait grandement. Malgré tout, l'amour fraternel était présent. Je l'avais bien vu lorsqu'il m'avait défendu contre cette folle de Naomi. Bien évidemment, il aurait défendu n'importe qui. C'était sa façon de faire qui avait été différente. Personne ne touchait à son petit frère. Jamais je n'aurais pensé ça de sa part. Il cachait plutôt bien ses sentiments. Comme moi. 


- Je... Je... Euh... 


Incapable de dire quoi que ce soit. Ce que je pouvais avoir l'air stupide. En même temps, j'hésitais. Avais-je mal compris ce qui s'était passé avec Jake? J'osais l'espérer. J'en avais plus que marre de faire partie de la rigolade. Pouvait-il m'aimer? Était-ce possible? 


- Je euh... Désolé du dérangement, dis-je soudainement.


Je me retournai vivement, avant de quitter le bureau de mon frère. Avant de faire ça, je devais m'assurer que je le faisais pour les bonnes raisons.

Hj/ Désolé, j'ai réalisé que j'avais pas vraiment grand chose à dire. Parti ! Mais, tu peux fourrer Lyndie si tu veux hahaha

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vengeance est un met qui se savoure lentement...   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vengeance est un met qui se savoure lentement...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» se souvenir lentement
» L'alcool tue lentement. On s'en fout. On n'est pas pressés. (Ahilan)
» [X] A morning in autumn [PV Hayden]
» me noyer ? plutôt dans tes yeux qu'ici... [ A ]
» [JEU!] Question bête...réponse idiote!! xD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard - Next Gen :: Poudlard :: Tour d'astronomie :: Cours d'astronomie-
Sauter vers: