Poudlard - Next Gen

Qu'est devenu Poudlard après le départ d'Harry?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pensées redondantes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 498
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 23

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Pensées redondantes...   Dim 24 Jan 2016, 18:03

Déjà deux semaines maintenant. Deux semaines que j'étais revenu à l'école, après ce qui s'était passé avec ma mère. Je ne lui en voulais pas. En fait, je ne lui en voulais plus. Depuis que j'étais à Poudlard, je me sentais beaucoup moins agressif, et je n'avais pas eu de trou noir. Je ne pouvais pas dire à quoi c'était dû, même si je me doutais fortement que c'était magiquement relié à une personne. Tant que j'étais ici, et que cette autre personne l'était également, je savais que j'allais bien m'en tirer. Du moins, jusqu'à ce que j'aie à affronter Jared. J'avais regardé son souvenir et étrangement, j'étais incapable de me positionner. Était-ce bien, était-ce mal ? Je ne le savais pas du tout. Après tout, nous n'étions techniquement pas ensemble, mais il avait quand même couché avec Bethany Winter... Une fille de mon équipe, et de surcroît, la meilleure amie de mon ex fuck friend. En bref, pas le meilleur choix qu'il aurait pu faire. Surtout que, d'après mes sources, elle était toujours vierge. Mais bon, ça, ce n'était pas mon problème. En fait, c'était surtout Jared mon problème. 


Je sursautai vivement, tandis qu'un souafle percuta mon épaule de plein fouet, me sortant immédiatement de mes pensées. Je poussai un profond soupir, relevant la tête vers ma petite soeur, qui me fixait, les sourcils froncés. Je savais ce qu'elle pensait. Je fuyais Jared, elle devenait ma nouvelle amie d'entraînement. Mais c'était loin d'être le cas. J'étais le capitaine des Gryffondor. Je ne m'entraînais pas avec les autres équipes, excepté à l'auberge. Et comme Jar était dans l'équipe des blaireaux alors... Non habituellement, je m'entraînais avec Aphro, mais elle m'aurait probablement trop parlé et posé pleins de questions, alors j'avais demandé à ma soeurette. Je sais. Elle était dans l'équipe de sa propre maison, mais je m'en fichais pas mal. J'avais simplement besoin qu'on me change les idées, en silence. Et elle le faisait très bien. Simplement, je réussissais tout de même à tomber dans la lune. 


- Si tu veux pas bloquer mes tirs, je vais m'en aller, lança-t-elle d'une voix criarde.


- On inverse, répondis-je simplement. 


Je m'accroupis sur mon balai afin de le faire avancer, quittant de ce fait même les buts. Eh oui. Vous aviez bien compris. J'évitais littéralement Jared comme la peste. Je n'avais rien à lui dire. J'avais simplement envie de... lui. Je voulais que ses lèvres chaudes caressent les miennes, je voulais que son torse nu réchauffe le mien... 


- T'es emmerdant, pesta soudainement Raïna. J'm'en vais. 


Je la regardai voler vers le sol, pour quitter ensuite le terrain. Je la suivis aussitôt, mais je me dirigeai plutôt dans les vestiaires. Tout mon équipement s'y trouvait, et j'avais vraiment besoin d'une bonne et longue douche chaude. J'enlevai donc rapidement tous mes vêtements, sachant très bien que personne ne venait jamais ici lorsqu'il n'y avait pas de match ou d'entraînement. Je sautai aussitôt sous la douche, fermant les yeux sous la chaleur apaisante de l'eau. Jar...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Jared Clark
Étudiant de 5e | Batteur
avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 26/10/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Cerisier • Écaille de Sirène • 17cm

MessageSujet: Re: Pensées redondantes...   Dim 24 Jan 2016, 18:56

Deux semaines, deux putains de semaines, que j'étais de retour à Poudlard. Deux semaines, que je n'avais pas vu Liam. Deux semaines, que je ne foutais rien et que je restais caché dans mon dortoir et que j'évitais les autres comme la peste. De la façon dont j'avais vu Aphrodite me regarder, je compris que toute l'école devait savoir que j'avais presque déviergé Bethany.



Je décidai qu'aujourd'hui, c'en était assez, je ne pouvais pas rester dans mon lit à ne rien faire. Je retirai les draps de satins de mon corps et m'habillai d'un tshirt de Pink Floyd gris ( un autre cadeau que Liam m'avait fait) et d'un jogging noir. Je fourrai mes pieds dans une paire d'espadrilles et descendis dans la salle commune. J'y croisai Chace Evans, mon capitaine de Quiditch, qui leva un regard sérieux vers moi.


- Ça fait deux entraînements que tu rate, dit-il. Sois au prochain où je te remplace.


Je lui fis un signe de tête et sortis de la salle commune, je pris le corridor vers le Hall et sortis par les Grandes Portes. J'entamai un jogging lent vers le stade de Quiditch. J'avais un peu perdu la forme et quelques exercices de cardio ne me ferait pas de mal. Je vis que deux personnes se lançaient le souaffle et virevoltaient. Je ne pris point attention et continuait de courir vers le terrain. Je grimpai dans les estrades et entamai une série de push ups en haut des escaliers. Et suite à cela couru les escaliers de haut en bas et de bas en haut, jusqu'à ce que je sois trempé de sueur. Je descendis vers le terrain, voyant que ses occupants étaient partis, je le traversai et marchai vers les vestiaires, afin de prendre une bonne douche. En entrant, je remarquai que l'une des douches fonctionnaient. Je vis un tas de vêtements sur le sol et décidai de prendre l'autre douche, pour les filles. Je retirai mon chandail et le lançai au sol. Je passai devant la douche occupée et derrière le rideau, je reconnus immédiatement le propriétaire de la paire de fesse.... Liam.


- Merde, me dis-je tout.


-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 498
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 23

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: Pensées redondantes...   Dim 24 Jan 2016, 20:10

Je poussai un profond soupir, posant ma main contre le mur, penchant ma tête vers l'avant, laissant l'eau couler sur ma chevelure, quelques instants plus tôt en sueur. Tout me manquait. Mon ancienne vie me manquait. Mais je savais bien qu'elle ne reviendrait jamais. Elle était morte, bien que pas enterrée, et je devais me faire à ma nouvelle vie. Accepter qui j'étais maintenant. J'aimais Jared, et je devais l'assumer. Car si je ne le faisais pas, les autres seraient incapables de le faire. Je n'étais plus le petit ''player'' qui ramenait les plus jolies filles de l'école dans son lit. Jamais je n'aurais cru cela possible. Liam et Jared... 


Je me secouai vivement la tête, sentant que je délirais un peu. En effet, Liam et Jared, ça n'existait plus. Du moins, jusqu'à ce que j'aille lui parler. Mais j'étais légèrement trop orgueilleux pour ça. De toute façon, c'était à lui de venir me parler. C'était à lui de venir me voir. Mes yeux se remplirent de larmes alors que je voyais son visage souriant dans mes pensées. Il me manquait terriblement. Il fallait dire que puisque j'évitais toute la population de Poudlard, j'avais passé ces dernières semaines seul, juste un simple bonjour de sa part m'aurait aidé. 


- Merde, lança une voix qui m'était plus que connue.


J'écarquillai les yeux, constatant que le bruit ne venait pas de mon imagination, mais bien de l'autre côté du rideau de douche. Je l'ouvris brusquement, oubliant complètement les larmes qui ornaient mes yeux. En fait, à cet instant, je ne compris pas du tout ce qui me prit. Je sautai sur Jared, passant mes bras autour de son cou et mes jambes autour de sa taille. J'étais entièrement nu et mouillé, mais je m'en fichais. J'enfouis mon visage dans le creux de son cou, humant son parfum doucement. 


- Je me fiche de ce qui s'est passé avec Beth, murmurais-je d'une voix tremblante.


Incapable de relever la tête afin de poser mes yeux dans les siens, je restai le visage enfoui contre sa clavicule, attendant qu'il veuille bien réagir. En ce moment, il devait être encore plus surpris que moi-même de ma réaction. Habituellement, j'aurais éclaté de colère, et c'était exactement ce que je croyais qui allait arriver à sa vue. Allez Jar... Embrasse-moi....


Hj/ Désolé si c'est court, mais avec un simple ''merde'' comme contenu, je ne savais pas trop comment répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Jared Clark
Étudiant de 5e | Batteur
avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 26/10/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Cerisier • Écaille de Sirène • 17cm

MessageSujet: Re: Pensées redondantes...   Dim 24 Jan 2016, 22:31

Il fallait que je sorte d'ici! Je n'avais aucunement la force d'affronter Liam et sa colère envers moi. Je savais dès la seconde, où j'avais sortis le souvenir de Beth et moi et que je l'avais donné à l'amour de ma vie, que je le perdrais. Je m'étais sauvé comme un vrai lâche et l'avait évité comme la peste depuis. Jamais dans ma vie, je ne pensais aimer quelqu'un autant que je pouvais aimer Liam.

Le son du rideau de douche me sortit de mes pensées, je vis Liam, flambant nu et clairement il avait pleuré. Brusquement, il sauta dans mes bras, ses jambes croisées contre ma taille, ses bras croisés dans mon cou. Mon ancient amoureux cacha son beau visage dans mon cou.

- Je me fiche de ce qui s'est passé avec Beth, chuchota Liam, d'une voix tremblante.

Je m'attendais à ce qu'il lève son regard vers moi, mais son visage ne quitta mon cou. Je ne savais simplement pas quoi dire. J'aurais voulu qu'il éclate de colère, qu'il me déteste, car je me détestais amèrement. Je reculai, pour accoter mon dos au mur et glissai doucement sur le plancher, tenant toujours Liam contre moi. Je relevai son visage vers le mien, plongeant mon regard noisette dans ses émeraudes. Je posai un doux baiser sur ses lèvres.

- Je m'en fiche pas, Liam, je me dégoûte moi-même, dis-je tout bas. Je veux disparaître et ne plus voir personne. Je me déteste...


Sur ces mots, j'éclatai en sanglots dans les bras de mon ancient amant. Je cachai mon visage rouge de honte dans le creux du cou de Liam et me laissai aller en excuses.

- Je t'aime... je te jure... C'est pas sa faute à elle... C'est la mienne, pleurais-je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 498
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 23

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: Pensées redondantes...   Jeu 28 Jan 2016, 23:47

Aucune réaction. Voilà comment Jared réagissait à ma prompte preuve d'amour. Bon, sans doute que je l'avais pris légèrement au dépourvu, mais ça me rendait subitement nerveux, émotion que je ne ressentais pas usuellement. Je ne savais pas si je devais opter pour l'immobilité, ou alors si je devais remonter mon visage vers lui afin de l'embrasser. Il fallait bien avouer que si lui et moi ne faisions absolument rien, ce moment allait devenir quelque peu... akward. Et si je jouais mes propres cartes, l'ennui était que j'avais simplement peur de me faire rejeter. Au fond de moi, je savais que jamais il ne ferait ça. Mais en même temps, j'étais totalement confus. Je ne comprenais pas pourquoi il avait décidé de me montrer ce souvenir, plutôt que de m'en parler. J'avais une mince impression qu'il avait tenté de se débarrasser de moi avec une lâcheté incroyable, mais en même temps... c'était mon meilleur ami depuis tellement longtemps, que j'essayais de me convaincre impitoyablement qu'il ne ferait pas ça. Qu'il NOUS ferait pas ça. Je l'aimais trop, et j'étais entièrement persuadé que c'était réciproque. 


Trouvant le moment un peu trop long à mon goût, ma lèvre inférieure commença à trembler, tandis que je songeais fortement à prendre mes distances. C'est ce moment que choisit Jared pour reculer jusqu'au mur le plus près, afin de s'y laisser tomber, me gardant contre son torse. C'est alors que sa main se saisit de mon menton avec une tendresse infinie, posant ses prunelles dans les miennes. Doucement, Jar m'embrassa, et je ne pus m'empêcher de frissonner de bonheur. Aussitôt, toute la tension descendit.


- Je m'en fiche pas Liam, je me dégoûte moi-même, commença Jared d'une voix qui me fendit le coeur. Je veux disparaître et ne plus voir personne. Je me déteste...


J'écarquillai légèrement les yeux, tandis que mon meilleur ami éclatait en sanglots. Ce n'était tout de même pas un drame ce qui s'était passé. Il avait couché avec une fille alors que rien n'était officiel entre nous. Et plus particulièrement, pendant que nous nous cherchions tous les deux. Nan mais c'était vrai... Qui aurait un jour pensé que Liam England et Jared Clark tomberaient amoureux l'un de l'autre ? Personne. Incluant nous-mêmes. Je poussai un léger soupir, tandis qu'il cachait son visage dans le creux de mon cou, incapable de stopper ses larmes.


- Je t'aime... je te jure... c'est pas sa faute à elle... c'est la mienne... tenta-t-il alors de justifier.


Je laissai tomber un léger grognement, tandis que je remontais brusquement le visage de Jared vers le mien. Mes sourcils ainsi rabattus contre mes yeux, il était évident que je n'étais pas du tout heureux. Malgré tout, je posai mes lèvres contre les siennes en un baiser amoureux, passionné, sans ne rien dire. De toute façon, même si je tentais de le rassurer, il allait continuer de plaider coupable pour la cause. Alors c'était sans doute mieux de clore l'événement immédiatement. Je mis fin au baiser, puis je me blottis promptement contre son torse, m'y sentant totalement à l'abri.


- Je t'aime, chuchotais-je d'une voix tendre qui ne me ressemblait pas.


Je posai un rapide baiser contre la peau chaude de son cou, avant de me relever et d'aller me cacher de nouveau derrière le rideau de ma douche, sous l'eau chaude. Étrangement, j'avais été soudainement gêné de ma nudité. Comme s'il ne m'avait jamais vu ainsi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Jared Clark
Étudiant de 5e | Batteur
avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 26/10/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Cerisier • Écaille de Sirène • 17cm

MessageSujet: Re: Pensées redondantes...   Ven 29 Jan 2016, 13:41

Liam laissa échapper un petit grognement, tout en remontant mon visage vers le sien. Je le vis, les sourcils froncés, définitivement il n'était pas heureux. Et c'était de ma faute. Ses lèvres prirent les miennes en un baiser passionné et amoureux. Je me laissai aller dans ce doux baiser. Mon meilleur ami et amant me manquait plus que tout. Je ne savais même pas comment j'avais fait pour tenir si longtemps sans lui et ne pas virer complètement fou.



- Je t'aime, dit-il, tout bas. 



Il posa un baiser rapide contre mon cou, se releva et retourna dans la douche. Je restai assis un moment sur le plancher du vestiaire, afin de reprendre une certaine contenance. Le Liam que je connaissais m'aurait fait regretter d'avoir couché avec Beth. Lentement, je me relevai et fixai le rideau de la douche, sachant que ce n'était que cela qui me séparait de l'homme de ma vie. Ma main aggripa un pan du rideau et je lâchai un long soupir. Je finis par me glisser derrière le rideau et vis Liam, me faisant dos. Je passai mes bras autour de sa taille et embrassai sa nuque. 



- Je t'aime, râlais-je, contre sa nuque. Plus jamais... je...



Ne sachant pas comment lui promettre ma fidélité, je le fis tourner face à moi et plongeai mon regard dans le sien. Avec tout l'amour que j'avais pour lui, je l'embrassai à pleine bouche. Mes mains, qui étaient posées sur sa taille, l'attirèrent contre moi. Plus jamais, je n'allais me séparer de lui. Je l'aimais et je lui prouverais tous les jours de ma sainte vie. Qui aurait pu prévoir que Liam et Jared serait un couple? Personne. Car Liam et Jared s'affilaient les conquêtes féminines. Qui pourrait séparer Liam et Jared? Personne. 



- Tu m'as manqué, dis-je, avec douceur. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 498
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 23

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: Pensées redondantes...   Ven 29 Jan 2016, 14:48

Je laissai l'eau couler lentement sur ma tête, profitant de chacune des gouttes. Je savais bien que j'étais beaucoup plus calme depuis mon retour à Poudlard, mais je ne comprenais pas du tout mes agissements. J'avais toujours été colérique. Toujours. Et c'était comme si cette partie de moi s'était éteinte. Était-ce une bonne ou une mauvaise chose, malheureusement c'était impossible à déterminer. Techniquement, il fallait bien avouer que c'était un certain défaut, mais en même temps, c'était ce qui faisait que j'étais Liam. Je crois que j'avais eu amplement de troubles de personnalité dernièrement, sans en plus changer qui je suis complètement. Ce n'était pas ce dont j'avais besoin, et Jared non plus. Après tout, si je changeais, je n'étais plus la personne dont il était amoureux. Et cette simple idée me serrait le coeur. Mais j'étais tout de même incapable d'éclater de colère en ce moment. Il avait simplement baisé avec l'une de mes joueuses. C'était tout ce que je voyais. Aucune tromperie, aucune moquerie. Simplement du plaisir pleinement mérité pour lui. Ouais. Décidément, j'étais dérangé. 


Après plusieurs minutes d'immobilité sous la douche, les bras de Jared encerclèrent tendrement ma taille, tandis que ses lèvres chaudes se faufilaient au travers mes cheveux afin de se poser contre ma nuque. Je frissonnai d'amour, complètement sous son charme. Je pouvais sentir qu'il portait toujours ses vêtements, qui allaient être plus que détrempés dans quelques instants. Mais il s'en fichait. Il s'en fichait totalement. Je pouvais sentir le désir qu'il avait d'être avec moi en ce moment. 


- Je t'aime, prononça-t-il de sa voix rauque contre ma peau. Plus jamais... Je...


Je poussai un profond soupir. Je ne voulais plus en attendre parler. Cette histoire, je ne voulais plus l'entendre. Il était arrivé ce qui était arrivé, et c'était tout. L'important était qu'il ne recommence plus. De toute façon, je crois qu'il avait bien eu sa leçon avec sa propre culpabilité qui semblait tout de même énorme. Comme s'il avait compris mon non-verbal, il me retourna dans ses bras, plongeant ses petites noisettes dans mes émeraudes. Mon coeur fit un bond dans ma poitrine alors que ses lèvres se posaient passionnément contre les miennes. Jared... Je me retrouvai bien rapidement blotti contre son torse, et je fermai les yeux tandis que le baiser se prolongeait, à mon plus grand bonheur. J'avais véritablement de ça. J'avais véritablement besoin de lui. Je ne savais pas s'il s'en rendait compte, mais je n'étais plus du tout le même lorsqu'il était dans les parages. 


- Tu m'as manqué, me susurra-t-il, mettant fin au baiser.


Je lui souris nerveusement, glissant mes mains le long de son torse afin d'aller saisir la base de son chandail. Je le lui retirai doucement, avant de le lancer au sol. Il était complètement mouillé de toute façon, il était rendu totalement inutile. Lentement, je traçai la ligne de ses abdominaux avec mon doigt, pleinement concentré sur ma tâche. Il avait décidément le plus beau corps qu'il m'avait été donné de voir. 


Après un long moment de silence, je relevai finalement mon visage vers le sien, afin de l'embrasser avec tendresse. Je savais bien que ce n'était ni l'endroit, ni le moment pour une bonne baise, mais j'étais incapable de ne pas avoir envie de lui à chaque instant de ma vie. 


- Mmmh... T'es trop beau, minaudais-je, ce qui le fit finalement sourire.


Je ricanai quelque peu, fixant ses iris avec une envie non seulement violente, mais également évidente. Soudainement, je le poussai brusquement contre le mur de la douche, avant de m'emparer de ses lèvres avec une passion et une ardeur qui ne lui étaient pas inconnues. J'avais toujours été intense au lit, et ça s'était amplifié avec Jared. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Jared Clark
Étudiant de 5e | Batteur
avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 26/10/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Cerisier • Écaille de Sirène • 17cm

MessageSujet: Re: Pensées redondantes...   Dim 31 Jan 2016, 17:10

Les mains de Liam caressèrent mon torse, pour glisser vers le bas de mon chandail, qu'il retira et le lança au sol. Avec une douceur, qui ne lui était pas connue, mon ami traça la ligne de mes abdominaux avec le bout de son doigt. Je ne pus m'empêcher de frissonner de plaisir sous ses caresses, mais je ne voulais pas que l'on fasse l'amour dans les vestiaires. 



- Mhmm... T'es trop beau, susurra Liam. 



Je souris, bien sûr que j'étais beau, c'était lui que me stylait! Je n'étais pas quelqu'un qui prêtait tant d'attention à mon apparence, j'étais propre, mais je me fichais du reste. J'étais bien en jogging et pull, je me fichais de ce que les autres pouvaient bien penser, sauf Liam.Je pus entendre Liam ricaner un peu, en enfonçant son regard vert dans le mien, l'envie se faisait voir dans ses yeux et se sentait dans la salle. À ma surprise, Liam me plaqua au mur et m'embrassa avec ardeur. Je souris au travers de notre étreinte, reconnaissant le Liam que j'aimais. Mais, je ne trouvais aucun romantisme aux douches du vestiaire du stade Quiditch. Je repoussai Liam avec douceur et posai un doux baiser sur son front. 



- Désolé, dis-je, en souriant. Juste les vestiaires sont tellement dégueux, on pourrait se retrouver dans un cachot ou dans la Tour d'astro?



Je fis un petit clin d'oeil à mon amoureux. Je repris ses lèvres et mordis doucement sa lèvre inférieure. 



- Je t'aime, grognais-je doucement. 



Sur ces mots, je lui pinçai une fesse et sortis de la douche. Je vis mon chandail en boule, complètement trempé, poussai un soupir et le ramassai. Je pris ma veste et la zippai sur mon torse nu. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 498
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 23

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: Pensées redondantes...   Mar 09 Fév 2016, 21:37

C'était décidé. Je ne comprenais absolument rien en l'amour. Qu'est-ce qui avait fait que du jour au lendemain, Jared était devenu la prunelle de mes yeux, alors qu'il n'était que mon meilleur ami quelques jours auparavant ? Comment avais-je pu passer d'Emily, une fille entièrement respectable, (jusqu'à ce qu'elle couche avec Mathéo, il fallait le préciser) à Anita ? Je ne disais pas qu'Ani n'était pas une femme respectable, c'était simplement son opposé, plus que littéralement. Puis, après avoir sorti avec LA vélane de l'école, je me retrouvais avec l'un des gars les plus en demande des cinquièmes années. Personnellement, je n'y comprenais absolument rien. Mais bon, y avait-il réellement une logique à l'amour ? N'était-ce pas le coeur qui décidait pour le corps ? C'était probablement le cas, puisque le mien embrassait avec ferveur les lèvres de Jared, dans une caresse passionnée. Mon coeur ne faisait pas que battre la chamade, il s'animait tellement qu'il donnait l'impression qu'il allait sortir de ma poitrine.


Soudainement, Jar mit fin à notre étreinte, à mon plus grand regret. Je savais bien que c'était l'endroit qui le dégoûtait, je connaissais ce Poufsouffle mieux que je me connaissais moi-même. Je poussai donc un profond soupir, fermant les yeux tandis qu'il posait ses lèvres contre mon front. Je ne savais pas ce que je voulais. Je ne voulais pas d'une relation purement sexuelle, mais je ne pouvais m'empêcher de le désirer ardemment. Mes pulsions sexuelles avaient toujours été intenses, et ce bien malgré moi. Depuis que j'avais perdu ma virginité, c'était comme si ça s'était encré dans ma tête. C'était un véritable besoin. De ce côté-là, je n'avais pas peur du jugement. Je savais que je performais lors de mes relations, et ça me procurait également un très grand bien, autant moral que physique. C'est pourquoi j'avais toujours eu besoin d'une amie pour baiser. Oui, j'aimais Jared, et je voulais lui faire l'amour, mais j'avais les mêmes besoins sexuels qu'avant. Des besoins agressifs, voir même malsains. Il me connaissait, et ce même très bien, mais jusqu'à quel point ? Il lui était impossible de déchiffrer cette partie plus noire de mon être, ce racoin de mon âme réclamant l'interdit, le pêché. Absolument tout ce que l'Église tentait de faire disparaître en nous, le mal intérieur même des humains. Et je n'y étais pas une exception, bien au contraire. Mon meilleur ami allait-il comprendre cela ? Allait-il comprendre ces pulsions obscures ?


- Désolé, me sourit tendrement Jared. Juste, les vestiaires sont tellement dégueux, on pourrait se retrouver dans un cachot ou dans la tour d'astro ?


Ben oui. Pour qu'à chaque fois que j'aie un cours de potions ou d'astronomie je me remémore notre baise ? Il pouvait bien rêver. Comme s'il entendait mes pensées, Jar me fit un léger clin d'oeil, visiblement moqueur. Je ne réagis pas, simple question de ne pas lui donner raison. En ce moment, faire l'amour dans l'insalubrité des vestiaires ne me dérangeait point. Je voulais seulement aimer Jared, grandement et sans équivoque. Les mots et les gestes, c'était totalement différent. Le dire et le prouver, c'était totalement différent. Et il le savait. C'est probablement pour ça qu'il posa tendrement ses lèvres contre les miennes, une certaine harmonie s'en dégageant. Je me laissai enivrer par ce simple contact électrisant. C'était bien lui. Refuser mes avances pour ensuite m'allumer. Un classique de la famille Clark, si je ne m'abuse. Comme si ce n'était pas suffisant, mon amant mordit ma lèvre inférieure. Je dus me faire bataille afin de ne pas gémir. C'était excessivement difficile pour moi. J'étais incapable de lui refuser quoi que ce soit.


- Je t'aime, râla Jar, relâchant du même coup ma lèvre.


Je poussai un long soupir, le regardant s'éloigner de moi. Il se pencha afin de ramasser son chandail de Pink Floyd. Autre chandail que je lui avais offert, si ma mémoire était bonne. Voyant qu'il ne pouvait pas le remettre, il se saisit de sa veste, remontant la fermeture éclair sur son torse nu si parfait. Savait-il à quel point il était beau ? Probablement, sinon il n'agirait pas aussi indépendamment à mon égard. Ça en était même frustrant. Ça aussi, il le savait. Il savait qu'il me mettait en colère à m'allumer de la sorte. Et ça l'amusait. Mais pas moi. Je le regardai donc sortir de la douche, rabattant mes sourcils sur mes émeraudes. Décidément, il faisait exprès. Je pris une grande inspiration, afin de ne pas abattre mon poing sur la céramique de la douche.


- Hey... Jar... lançais-je d'une voix vidée d'énergie.


Mon faux désespoir inaudible eut raison de lui. Jared se stoppa, puis se retourna vers moi, l'oeil inquiet. Je franchis le peu de distance qui nous séparait, plantant un regard sévère dans le sien. Amoureux? Oui, je l'étais. Éperdument. Je l'aimais. Mieux que quiconque ne pouvais le faire. L'aimer, c'est ce que je ferais pour toujours. Évidemment, il devait m'en laisser la chance.


Mes bras glissèrent le long de son torse, me blottissant contre lui. Je posai mes lèvres contre les siennes avec tendresse. Je le regardais, sourire mesquin au visage. 


- Parce que tu crois que c'est toi qui décide ? le narguais-je alors.


Je savais qu'il m'était facile de tenir Jared entre mes mains, Il ne m'en fallait pas beaucoup afin d'animer son désir, et j'en étais fortement conscient. Je m'emparai de nouveau de ses lèvres, mais cette fois avec plus d'ardeur. Mes mains descendirent rapidement dans son jogging. Je ne pus m'empêcher d'afficher un sourire grivois, constatant qu'il ne portait aucun sous-vêtement. Maintenant que j'y repensais... Jared adorait s'entraîner sans boxer. Ça permettait à son membre de mieux se soutenir par lui-même. Vous savez, comme les seins des filles, sans soutien-gorge ? Je pus donc rapidement me mettre au travail, saisissant fermement son sexe dans ma main. J'entamai aussitôt un va-et-vient, dévorant ses lèvres avec avidité. Déjà, je pouvais sentir son souffle s'accélérer au travers mes baisers.


- Si j'ai envie que tu me fasses l'amour, là, maintenant, tu t'exécutes, lui soufflais-je langoureusement. 


Son membre commençait déjà à se gonfler sous mon maniement expert. Impossible de dire si c'était ou non volontaire, mais une chose était sûre: j'avais fait naître le désir en lui. Je me détachai brusquement de Jared, nous séparant d'une bonne distance.


- Rappelle-toi en, lui crachais-je avec violence. 


Je retournai dans la douche afin de fermer la champlure. Son membre ainsi dressé, Jared n'allait pas quitter la pièce sans exiger de moi que je le satisfasse. Avec chance, ça allait le provoquer, et le rendre violent. Son membre en moi. C'était tout ce que je désirais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Jared Clark
Étudiant de 5e | Batteur
avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 26/10/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Cerisier • Écaille de Sirène • 17cm

MessageSujet: Re: Pensées redondantes...   Mar 09 Fév 2016, 22:52

Non, sincèrement, rien ne me dégoûtait plus que les vestiaires du stade. On pourrait croire que même notre concierge ne voulait pas y mettre les pieds. Moi, qui avait passé toute ma vie dans une maison propre, j'en avais développé un léger trouble obsessif-compulsif.


Je savais qu'allumer Liam, de la sorte, suffisait à le mettre dans une colère noire, mais ça ne m'impressionnait pas. J'entendis le rideau de la douche glisser sur le métal, il sortait, j'entendis aussi une profonde inspiration. Il était en colère, BINGO!


- Hey Jar... fis la voix de Liam, dans mon dos.


Je figeai, il n'allait pas bien. Je me retournai vers mon meilleur ami, une lueur d'inquiétude dans le regard. Liam s'avança vers moi avec un regard sévère. Une fois à ma hauteur, ses bras glissèrent contre mon torse, il arborait un sourire moqueur, voire mesquin, avant que je ne puisse le repusser avec colère, il pressa ses lèvres contre les miennes.


- Parce que tu crois que c'est toi qui décide? demanda-t-il, moqueur.


Connard, je le jure, il allait le payer. Ses mains glissèrent sur mn torse, jusqu'à mon jogging et y entrèrent. Sa main s'enroula avec force autour de mon sexe, eh oui, je ne portais pas de boxer. Il entama rapidement un va et vien violent et embrassait mes lèvres avec passion. Mon coeur se débattait et mon souffle s'accélérait.


- Si j'ai envie que tu me fasse l'amour, là, maintenant, tu t'exécutes, dit-il tout bas.


Mon sexe se durcissait sous ses "caresses", clairement ce n'était pas voulu, car je détestais cet endroit. Maintenant que j'avais envie de lui, il fallait que je le prenne maintenant. Comme si il avait lu mon esprit, Liam me lâcha et prit une bonne distance avec moi. PARDON?!


-Rapelles-toi en, dit-il méchament.


Je franchis la distance qui me séparait de mon amant, le plaqua au mur et entoura sa gorge de ma main. Là s'en était trop, j'étais absolument hors de moi. Je plongeai mon regard enragé dans celui de Liam.


- Il est temps que tu apprennes que tout ne tourne PAS autour de toi, mec, dis-je. J'suis pas un jouet, si tu veux un trou ou un jouet, t'as qu'à retourner avec Bloodgut.


Avant qu'il ne dise quoi que ce soit, je plaquai mes lèvres contre les siennes et l'embrassai avec violence et avidité. D'une main, je baissai mon pantalon. Je pris Liam dans mes bras et positionnai mon sexe bandé à l'entrée de son intimité. Je croisai les jambes de mon amant autour de ma taille et pénétrai son antre avec force. J'entamai un rapide et fort va et vien, tout en râlant fort. Mn érection  douloureuse avait de la misère à compléter le va et vien.


- C'est... C'est ça que tu voulais? râlais-je, sous la passion malsaine.


Je posai Liam au sol, le positionnant à quatre pattes et me mis derrière lui, à genoux. D'un bon coup de hanches, je rentrai de nouveau en lui, continuant mon va et vien.


- Putain, que tu m'as manqué, lui chuchotais-je à l'oreille.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 498
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 23

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: Pensées redondantes...   Mer 10 Fév 2016, 19:39

Ça allait le provoquer. C'était totalement impossible que ça en soit autrement. Il était possible d'emmener le cerveau de Jared à un point où il ne voyait que le sexe et son petit plaisir personnel. En ce moment, c'était exactement là que je voulais l'emmener. Sinon, je ne l'obtiendrais pas. Jamais il ne voudrait me faire l'amour dans un tel endroit. Jamais. À moins que son cerveau ne lui commande autrement. Lui faisant toujours dos, j'eus un petit sourire moqueur. Comprenait-il ce que je tentais de faire ? Probablement pas. Il avait l'esprit primitif d'un gars dominant. Lorsqu'il était question de sa queue, il n'y avait qu'elle, et lui. C'était comme ça. Et je trouvais ça franchement drôle. 


Soudainement, Jared me saisit violemment par le bras, afin de me retourner face à lui et me plaquer dans le mur. Mon sourire disparut aussitôt. Ce n'était plus un désir arrogant, que je voyais en lui, mais bien une rage et une violence qui ne le représentaient pas. J'avalai de travers, comprenant que j'avais commis une bévue.


- Il est temps que tu apprennes que tout ne tourne PAS autour de toi, mec, cria alors Jared, visiblement en colère. J'suis pas un jouet, si tu veux un trou ou un jouet, t'as qu'à retourner avec Bloodgut.


Je fronçai les sourcils. Bien sûr, Jar pouvait être agressif. Mais pas de cette façon là. Jamais il n'irait me dire d'aller baiser Anita. C'était bien la dernière chose qu'il voulait sur cette planète, alors jamais il n'irait me mettre cette idée dans la tête. Je n'eus malheureusement pas le temps de me défendre que mon amoureux posa violemment ses lèvres contre les miennes, les embrassant sans aucune tendresse, sans aucune preuve d'amour. J'avais pensé qu'il aurait trouvé mon petit numéro drôle, et qu'il aurait simplement embarqué dans mon jeu, mais c'était tout le contraire. Coincé entre le mur et Jared, je ne pouvais pas m'enfuir, sa poigne sur moi étant beaucoup trop forte. Rapidement, je me retrouvai dans ses bras, et je pouvais sentir son membre frôler mon intimité. Merde, merde, merde, merde. Il allait me faire mal, s'en rendait-il compte ? Non seulement son membre masculin était foutument gros, mais en plus, il n'y avait là aucune préparation. Aucun lubrifiant, aucune salive afin d'adoucir la pénétration.


Cessant de penser à ce que je n'avais pas, mais plutôt à ce qui allait se passer, je commençai à me débattre dans les bras de Jar, en vain. Il croisa mes jambes autour de sa taille, avant de me pénétrer fortement et violemment d'un puissant coup de hanches. Je gémis de douleur, tandis que le plaisir s'emparait de son être. Son va-et-vient était rapide et sans amour. Les larmes me montèrent aux yeux, tandis que j'essayais de m'imaginer un autre moment, beaucoup plus joyeux passé avec Jared.


- C'est... C'est ça que tu voulais, gronda mon amant avec frustration.


Je hochai négativement la tête, ayant cessé toute lutte pour me défaire de son emprise. C'était totalement inutile. Je le laissai donc me manipuler de façon à ce que je me retrouve à quatre pattes, lui derrière moi. Il me repénétra aussi rapidement et fortement, laissant cette fois-ci les larmes couler le long de mes joues. J'avais mal, terriblement mal. Et Jared ne s'en rendait pas compte. J'avais le souffle coupé, je ne savais pas du tout quoi faire, ni comment réagir. 


- Putain que tu m'as manqué, me murmura-t-il alors au creux de l'oreille.


Je lâchai de nouveau un puissant gémissement de douleur, voulant le combattre de nouveau. Mais mes forces m'avaient abandonné. J'avais chaud, j'avais froid, j'étais incapable de déterminer ce que mon corps ressentait. Pour moi, il n'y avait que la douleur provoquée par le membre de Jared dans mon intimité.


- Jar tu... Tu m'fais mal, réussis-je finalement à dire, le souffle coupé. 


Je ne voulais pas qu'il arrête de me baiser ! Je voulais qu'il continue simplement, tendrement et avec passion et amour. Sentant qu'il avait relâché mes hanches, je me défis de son emprise, avançant vers le coin de mur le plus près, afin de m'y asseoir, comme si c'était mon armure. Je baissai la tête honteusement, afin de ne pas croiser le regard de mon meilleur ami. Après tout, c'était de ma faute, tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Jared Clark
Étudiant de 5e | Batteur
avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 26/10/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Cerisier • Écaille de Sirène • 17cm

MessageSujet: Re: Pensées redondantes...   Mer 10 Fév 2016, 22:05

À chaque coup de hanche,que je donnais, je me sentais de plus en plus mal. Je savais que Liam s'était mit à sangloter et vu la façon dont il s'était débattu plus tôt, j'étais sûr de le perdre. J'entendis mon ancien petit copain lâcher un fort gémissement de douleur. Si je m'arrêtais, je mangerais la volée de ma vie.


- Jar tu... Tu m'fais mal, geignit Liam.


Oh je sais... Je lâchai ses hanches, en espérant qu'il se défasse de mon emprise et qu'il me fasse regretter ma violence. Liam s'exécuta, s'avança et se libéra. Il se dirigea vers le coin de mur le plus proche et s'y assit comme pour se protéger. Il baissa sn beau regard vers le sol, je me rendis compte que les vestiaires ne me dégoûtait plus autant que moi, je me dégoûtais. Jamais de ma vie, je n'avais eu aussi honte de moi-même. Je ne pouvais rien faire d'autre que de regarder Liam avec honte et d'attendre qu'il me saute dessus, pour me casser le nez.


- Je... Tu... Désolé, dis-je, la voix pleine de honte. Putain... J'suis un monstre...


Avec horreur, je reculai sur mes mains, afin de mettre la plus grande distance avec Liam. Je venais de violer mon meilleur ami et la personne que j'aimais le plus en ce foutu monde. Je me retruvais dans le coin de la pièce, le plus loin de lui. Je rammenai mes genux cntre mon torse et éclatai en sanglots. J'étais un monstre, j'étais dégoûtant et je ne méritais pas Liam England.


- Va t'en, Liam, transplane, criais-je à mon ami. 
Je suis ... Je suis un monstre. VA T'EN !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 498
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 23

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: Pensées redondantes...   Jeu 11 Fév 2016, 16:40

Ridicule. C'était exactement ça la situation actuelle. J'avais provoqué Jar afin qu'il me fasse l'amour, et c'était exactement ce qu'il avait fait. Légèrement plus brutal que ce que je ne l'aurais voulu, ça ressemblait beaucoup plus à un viol qu'à une marque de tendresse et d'amour. Mais c'était de ma faute. Et par son silence évoquant, il était clair et net qu'il se sentait coupable de ce qui venait de se passer. Je poussai un soupir qu'il ne put entendre, puisque ma tête était toujours penchée. Je crois bien que tous les deux, nous avions perdu la notion d'amour. Les mots étaient faciles à prononcer, mais le prouver était beaucoup plus difficile. Et c'était exactement ce qui nous arrivait. Aimer un homme était totalement différent d'aimer une fille. Ce n'était pas les mêmes attentions, les mêmes gestes, et encore moins la même sexualité. Je me trouvais totalement stupide en ce moment. Je n'étais pas une fille, je ne pouvais pas provoquer mon meilleur ami comme une fille le ferait.


- Je... Tu... Désolé, bégaya Jared, visiblement honteux. Putain... J'suis un monstre...


Je relevai la tête, haussant un sourcil. Euh... Il n'était pas bien là... JE l'avais provoqué. MOI. Pas lui. J'avais mérité ce qui m'était arrivé, alors il pouvait arrêter de faire sa petite victime. Ça ne mènerait à rien, sauf à nous séparer de nouveau. J'essuyai rapidement mes larmes, tandis qu'il mettait le plus de distance possible entre nous deux. Je ne pus m'empêcher de soupirer de découragement en le voyant agir ainsi. Déjà, la douleur en moi était disparue. C'était fini merde. On pouvait passer facilement par-dessus ça !


Soudain, Jar ramena ses genoux contre lui, se faisant tout petit, puis éclata en sanglots amers. Je restai à ma place, me demandant comment réagir. Je ne pouvais pas me lever et aller le réconforter, c'était totalement idiot. Mais je ne pouvais pas non plus le laisser péter une crise de larmes qui pouvait attirer n'importe qui ici. Mes épaules s'affaissèrent tellement je trouvais le tout absurde. 


- Va-t-en Liam, transplane, hurla soudainement Jared, hors de lui. Je suis... Je suis un monstre. VA-T-EN.


Ça en était trop. J'éclatai d'un rire franc et sonore, prenant au dépourvu mon meilleur ami. Décidément, c'était totalement ridicule tout ça. Je me levai, marchant à sa rencontre. Je m'agenouillai devant lui, relevant son magnifique visage vers moi. J'avais le sourire aux lèvres, plus que confiant.


- T'es sérieux là ? demandais-je avec une pointe de moquerie. Tu veux vraiment que je m'en aille?


Je gloussai quelque peu, avant de saisir le menton de mon copain entre mes doigts afin d'approcher son visage du mien. Je posai tendrement mes lèvres contre les siennes, question de le rassurer. J'allais plus que bien, alors il pouvait arrêter son numéro. Je mis fin au contact, baissant les yeux. Le membre de Jared était encore bien dressé, alors je me penchai, léchant tendrement son sexe. Je le pris alors en bouche, gémissant tellement elle était bonne. Allez Jar... Embarque avec moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Jared Clark
Étudiant de 5e | Batteur
avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 26/10/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Cerisier • Écaille de Sirène • 17cm

MessageSujet: Re: Pensées redondantes...   Dim 14 Fév 2016, 14:49

Ce ne fut que lorsque Liam éclata de rire, que je retombai en colère. Je le vis se lever et marcher vers moi, s'agenouilla devant moi et releva mon menton vers lui. Je voulais lui écraser mon poing au nez, il ne comprenait vraiment rien. Un sourire confiant éclairait son visage, mais il ne comprenait à quel point je pourrais recommencer sans vraiment regretter mes gestes. 



- T'es sérieux là? demanda-t-il, son ton moqueur me rendant de plus en plus fâché. Tu veux vraiment que je m'en aille



Oui, oui, je voulais qu'il partes car je venais pratiquement de le violer. Liam poussa un gloussement avant de saisir mon menton entre deux doigts et de poser ses lèvres contre les miennes. Il baissa les yeux sur mon entre-jambe et mon membre tendu. Ses lèvres l'entourèrent et entamant un va et vien, en gémissant. Je vis mon ami, mon membre en bouche, ses lèvres appliquant la bonne pression, qu'il fallait. Je laissai échapper un râle, avant de fermer les yeux. Je me revis prendre Liam pour la première fois, je me revis prendre Liam quelques minutes plus tôt. 





Mes mains allèrent fourrager dans ses cheveux, avant de retirer sa tête doucement. Si il voulait qu'on fasse l'amour, ce ne serait pas dans ces vestiaires de malheur. Je plongeai mes noisettes dans ses yeux verts éclatants et posai un doux baiser sur ses lèvres. 





- Je t'aime, dis-je, tendrement. Mais j'veux plus faire ça ici





Je pris mes vêtements, les revêtis et pris la main de Liam dans la mienne. Je l'entraînai vers ses vêtements et le poussai tendrement contre le mur. J'embrassai son cou et ses lèvres avec douceur et me blottis contre lui. 



- Habille-toi et on va se trouver un petit coin tranquille, susurrais-je, à son oreille. 



Je posai un petit bisous sur son nez et lui souris en l'attendant. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 498
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 23

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: Pensées redondantes...   Ven 19 Fév 2016, 16:17

Faire l'amour. Voilà un truc que Jared et moi nous étions totalement incapable de faire. À chaque fois, il y avait quelque chose. C'était soit lui, soit moi, mais l'un de nous devenait violent. À toutes les putains de fois. Je voulais que ce soit différent. Je voulais me sentir aimé, du début jusqu'à la fin. Et je voulais que ce soit la même chose pour lui. Car il le méritait amplement. Je voulais le lui faire goûter, le tenter. C'était pour cela que je le prenais en bouche en ce moment même, avec la plus grande délicatesse et la plus immense tendresse dont j'étais capable. Lentement, chacun de mes va-et-vient pouvaient le faire gémir, et je ne pouvais que répondre en retour. En effet, les gémissements rauques de Jared étaient ce qui avait de plus excitant sur cette planète. Probablement après son pénis lui-même, que je m'empressais de dévorer en cet instant. Car oui, j'avais excessivement faim. Faim de lui. Il le savait, il le sentait.


C'est alors que sa main alla dans ma chevelure ondulée, question d'y jouer quelque peu, mais également de suivre le mouvement que ma tête pouvait bien faire. Rapidement, je commençai à aller de plus en plus loin contre son membre, si gros que je ne pouvais même pas le prendre au complet dans ma bouche. Son gland cognait déjà contre le fond de ma gorge, heureusement que je n'étais pas sensible de ce côté-là, sinon je lui aurais vomi dessus depuis longtemps. Mais j'adorais ça. La sensation de m'étouffer en faisant une fellation à Jared Clark, c'était simplement extra. 


C'est alors qu'il mit lentement fin à mon traitement, que je considérais comme étant divin, afin de relever mon visage vers le sien. Ses yeux se posèrent dans le creux des miens, remplis de questions. Cependant, elles se turent aussitôt que ses lèvres se posèrent tendrement contre les miennes, ce qui me fit frissonner d'amour. J'étais content de voir que j'avais réussi à lui changer les idées sur ce qui venait de se passer. Car je m'en fichais complètement. Après tout, je l'avais déjà étranglé pendant nos ébats et il avait passé l'éponge. C'était à mon tour maintenant d'en faire de même.


- Je t'aime, me chuchota-t-il avec tendresse. Mais j'veux plus faire ça ici.


Je fis la grimace tandis que mon amoureux revêtait de nouveau ses vêtements, cachant ainsi son corps d'Apollon. Je le regardai faire, alors qu'il se saisissait de ma main afin de m'aider à me relever. Ah ! Quelle galanterie. Non, sans blague ? Je lui souris moqueusement, tandis qu'il me menait jusqu'à mes vêtements. Comme si je ne connaissais pas le chemin. Je fus surpris lorsqu'il me poussa contre le mur, posant tendrement ses lèvres contre la peau encore humide de mon cou, pour terminer contre mes lèvres. Je fermai les yeux, profitant de ce minuscule moment de bonheur qui nous était offert. Jar se fit alors tout petit contre mon corps, me faisant sourire, chose rare, ces derniers temps.


- Habille-toi et on va se trouver un petit coin tranquille, me chuchota-t-il tendrement.


Je fis la moue tandis que ses lèvres trouvaient leur chemin jusqu'au bout de mon petit nez. Je le repoussai doucement, avant de prendre les vêtements propres que j'avais apportés dans mon sac de sport. Bien rapidement, je me retrouvai en jogging d'un gris foncé, avec mon chandail favori de Bon Jovi. Mon boxer aux couleurs de ma maison (un pur hasard, je le jure) ainsi qu'une paire de bas de laine. Je m'accroupis afin de lacer mes Converse, sentant le regard de Jared dardé sur moi.


- Qu'est-ce qui te fait sourire ? lui demandais-je d'un ton boudeur, relevant la tête du même coup. 


Je me relevai alors, mettant la bretelle de mon sac de Quidditch sur mon épaule, saisissant mon balai de la main contraire. Je marchai alors vers la sortie des vestiaires, m'arrêtant à la hauteur de Jar afin de poser de nouveau mes lèvres contre les siennes.


- Tu m'énerves, lui soufflais-je délicatement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Jared Clark
Étudiant de 5e | Batteur
avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 26/10/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Cerisier • Écaille de Sirène • 17cm

MessageSujet: Re: Pensées redondantes...   Lun 22 Fév 2016, 16:56

Liam me repoussa doucement. Mon ami se retourna vers son sac et y sortis des vêtements propres. Cela ne prit pas de temps, Liam portait un jogging gris foncé et son chandail de Bon Jovi. J'eus un petit sourire, en voyant son boxer aux couleurs de Gryffondor. Liam mit ses chaussettes et converses. Ses yeux verts se levèrent vers moi.



Qu'est-ce qui te fait sourire? demanda Liam d'un ton boudeur. 



Liam se remit sur pied, en mettant la bandoulière de son sac sur son épaule musclée. Il prit son balais de l'autre main et se dirigea vers la sortie des vestiaires. Mon amant ne s'arrêtant devant moi et posa ses lèvres sur les miennes. 



Tu m'énerves, me souffla-t-il. 



Je souris innocemment à mon amant, avant de plaquer un gros baiser mouillé sur la joue de Liam. Je pris le balais de mon amoureux dans ma main et pris la sienne de l'autre. J'entraînai mon meilleur ami vers l'école et relevai la tête fièrement en croisant quelques élèves sur notre chemin. 



Je t'aime, lui soufflais-je à l'oreille. 



Je posai un doux baiser sur son nez, avant de pousser les grande portes du Hall. Je repris la main de Liam dans la mienne, avant de me diriger vers l'Escalier. Je m'arrêtai devant et serrai Liam contre moi. Mes lèvres trouvèrent les siennes, je me fichais que l'on se trouvait devant la Grande Salle, je ne voulais qu'embrasser Liam. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pensées redondantes...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pensées redondantes...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seul et sage pensée!
» Pensée solitaire sur le toit... [Libre]
» Petite pensée pour le Japon
» reflexion bidon sur le mode de pensée de la société !!!!!
» Tome 9 - Ce que vous en avez pensé ! ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard - Next Gen :: Poudlard :: Extérieur :: Terrain de Quidditch-
Sauter vers: