Poudlard - Next Gen

Qu'est devenu Poudlard après le départ d'Harry?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hallucinations on Diagon Alley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 489
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 22

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Hallucinations on Diagon Alley   Sam 05 Sep 2015, 16:42

Je croisai mes bras contre ma poitrine, un sourire moqueur aux lèvres. Si ce n'était que de moi, je l'emmènerais sur le Chemin de Traverse complètement nu. Après tout, il incarnait la perfection physique. À un tel point que mon regard était incapable de se détacher de lui. J'imprégnais le moindre de ses mouvements dans ma mémoire, plus qu'heureux. Je le regardai lancer ses vêtements dans le panier à linge, puis se diriger vers la penderie. Même caché dans son boxer, son cul me faisait bander. Bon okay, ce n'était pas au sens propre en ce moment, car j'étais tout de même capable de contrôler mes pulsions. Surtout depuis qu'Edward nous avait rendu visite. Je m'accotai contre le cadre de porte, attendant patiemment qu'il choisisse ses vêtements. Même si, entre vous et moi, il était nettement mieux sans. Mais bon, ce n'était pas ça le point du jour, non !?


Promptement, il enfila un pantalon skinny noir ainsi que son chandail favori de Led Zeppelin - c'était quand même moi qui lui avait donné. Mon coeur fit un bond dans ma poitrine, tandis que Noël dernier me revenait en tête...


« - ... c'est à moi ça, touche pas ! cria ma petite soeur de onze ans.
Je lui fis une grimace, faisant éclater de rire Jared. Ce n'était pas parce qu'il était écrit Raïna sur le cadeau qu'il lui appartenait. Du haut de sa taille d'enfant, elle tentait de sauter afin de l'attraper. Je n'étais pas le plus grand, mais je dépassais amplement ma petite soeur. 
- Liam, chéri, redonne-lui, me demanda ma mère en transportant magiquement des plateaux de biscuits.
Je fis la moue, mais je redonnai tout de même le paquet à Raïna, qui avait pratiquement les larmes aux yeux. Je la bousculai légèrement, avant de me laisser tomber aux côtés de mon meilleur ami. Il ne restait que quelques cadeaux à déballer, et celui que j'offrais à Jared attendait toujours son tour. Mon père mit alors la main dessus et le distribua à Jar. Comme je le connaissais, il brassa violemment la boîte, cherchant à savoir ce qui s'y trouvait. Impatient, son père le lui arracha des mains, commençant à le déballer à sa place. Caitlyn lui lança alors un sort de ligotage, ce qui fit rigoler tout le monde, et qui eut pour effet de faire lâcher le petit paquet à Edward, qui tomba sur les genoux de Jared. Il le déballa aussitôt, sortant un t-shirt marine à l'effigie du groupe Led Zeppelin.
- C'est tout ? dit-il en haussant un sourcil. Il est même pas beau... »


Lorsque je revins sur Terre, je pus voir que Jared avait revêtu sa veste de cuir, des chaussettes de laine ainsi que ses bottes à la Katniss Everdeen, mais une version beaucoup plus masculine. Décidément, je déteignais beaucoup trop sur lui, et ce sur tous les points. Mais ce n'était pas pour me déplaire, car il s'habillait beaucoup mieux depuis qu'il achetait ses vêtements en ma compagnie. 


D'un simple coup de baguette, Jar fit disparaître le mur de briques qui bloquait la porte. Il ouvrit cette dernière, me saisissant par le poignet afin de m'entraîner avec lui. Je rougis lorsque je vis que mon père était dans le corridor. Je n'assumais toujours pas ma situation avec Jared, surtout pas devant mon paternel. Après tout, j'étais son seul et unique fils. C'était probablement honteux de dire aux autres membres de l'Ordre du Phénix qu'un de leurs plus grands espoirs mangeait constamment le pénis de son meilleur ami. Ou alors était-ce mon imagination et mon insécurité face à tout ça qui me faisait divaguer de la sorte. Cependant, mon père me sourit, me calmant sur-le-champs. Mais je pouvais voir malgré tout de l'inquiétude dans ses yeux. Je lui rendis un léger sourire, tandis qu'il débarrait magiquement le bureau. Avait-il écouté notre conversation, ou alors était-ce un simple hasard ? Je n'eus pas le temps d'y songer davantage que Jared m'y entraîna, pour ensuite entrer dans la cheminée. Il prit une poignée de poudre, en me serrant contre lui de son bras libre.


- CHEMIN DE TRAVERSE ! cria-t-il en laissant tomber la poudre de cheminette dans les cendres.


Comme je détestais ce moyen de transport, je me cramponnai contre mon amoureux, serrant fortement sa taille entre mes bras musclés. Je fermai les yeux, afin de ne pas voir tout ce qui allait se dérouler durant notre voyage. C'était peut-être court, mais je détestais ça pour mourir. En fait, ça me donnait toujours d'affreuses nausées par la suite. Okay, dire toujours était sans doute exagéré, mais c'était tellement arrivé souvent que mes parents utilisaient le transplanage maintenant pour aller acheter nos fournitures scolaires. Cependant, comme Jared et moi n'avions pas l'âge de faire de la magie en dehors de Poudlard, et que nous ne savions même pas transplaner, il nous était tout simplement impossible d'utiliser un autre moyen pour nous rendre sur le Chemin de Traverse.


Après quelques secondes de vertige, j'ouvris les yeux dans la petite librairie qu'était Fleury et Botts. Jared sortit de la cheminée de la boutique, me tendant la main par la suite. Je la saisis, tout tremblant. En effet, de puissantes nausées avaient pris possession de mon être. Je commençais à transpirer légèrement tandis que ma vue se brouillait légèrement. Je sortis brusquement de la cheminée, bousculant mon copain au passage. 


- Liam ? s'exclama Jar d'un ton inquiet.


J'aurais bien voulu me retourner afin de le rassurer, mais j'étais sur le point de rendre toute la bile que j'avais dans l'estomac. Je courus à en perdre haleine, bousculant chaque sorcier sur mon passage. Je mis ma main devant ma bouche, seulement pour prévenir. Je pouvais voir la porte au loin, et la pluie qui s'abattait durement sur le Chemin de Traverse. Je sortis finalement sous l'eau, puissante et froide, mais je m'en fichais. Je rendis alors le peu qu'il y avait dans mon estomac sur la rue pavée. Fort heureusement la température était mauvaise, donc personne ne pouvait assister au spectacle. Une main rassurante se posa dans le creux de mon dos, tandis que mes cheveux se plaquaient bien rapidement sur mon crâne. 


Une fois que j'eus fini de rendre le peu que j'avais dans mon corps, je me redressai doucement, me sentant soudainement mieux. Une deuxième main se posa contre ma hanche, afin de me retourner délicatement. Je savais déjà qui j'allais trouver derrière moi. Je me tournai brusquement, mais je perdis l'équilibre lorsque je vis une vieille sorcière munie d'une bonne centaine de verrues. Toute vêtue de noir, elle faisait peur à voir. Pourquoi m'avait-elle touché de la sorte ? C'était franchement dégoûtant. 


- Tout va bien mon petit ? me demanda-t-elle de sa voix rauque.


Je hochai doucement la tête négativement, cherchant Jared du regard. Je pourrais retourner dans la librairie, mais la sorcière me bloquait la porte. J'écarquillai les yeux, pensant soudainement qu'elle pouvait être rattachée aux Mangemorts et qu'elle était là pour m'enlever. Ainsi désarmé, je ne pouvais rien faire si elle décidait de sortir sa baguette. Je reculais lentement, laissant bien malgré moi la peur m'envahir. À chaque pas que je faisais, elle avançait vers moi au même rythme. Je déglutis avec difficulté, me revoyant ligoté contre cette chaise, un poignard enfoncé dans ma cuisse. Les larmes me montèrent aux yeux, sans pourtant les quitter. Il était hors de question que je retourne dans cet endroit de malheur.


Brusquement, Jared sortit de chez Fleury et Botts, mais la dame n'était plus là. Je fronçai les sourcils, tandis que mon amoureux se dirigeait vers moi. Il était clair et net qu'il avait vu mon air terrorisé à sa mine inquiète.


- T'inquiètes, c'est rien, murmurais-je avant qu'il ne panique sur mon état. J'hallucine, c'est tout.


Je forçai un sourire afin de le rassurer. Il était hors de question de l'inquiéter pour mon imagination dérangée. Je n'avais jamais rien halluciné, et j'allais tout faire ce qui était en mon pouvoir pour retourner à cet état normal. Je devais redevenir le Liam que tout le monde avait toujours connu. Trempé jusqu'aux os, je glissai mes bras sous les aisselles de Jared afin de me blottir contre lui. Je me retins cependant de poser mes lèvres contre les siennes, puisque je venais tout juste de rendre mes entrailles.


- On va se sécher chez Ollivender's ? minaudais-je au creux de oreille.


Je me décollai doucement de lui, plongeant mes émeraudes dans ses noisettes. Soudain, je vis au loin, derrière son épaule, cette même sorcière qui était disparue quelques instants plus tôt. Je continuai de la fixer, mais j'approchai ma bouche de l'oreille de Jared d'une manière subtile.


- Tu la vois ? demandais-je en chuchotant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Jared Clark
Étudiant de 5e | Batteur
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 26/10/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Cerisier • Écaille de Sirène • 17cm

MessageSujet: Re: Hallucinations on Diagon Alley   Mer 09 Sep 2015, 15:50

Je sortis de la Cheminée, en tentant de cacher mes nausées. À mes côtés, Liam était dans un état lamentable, je lui tendis la main, pour l'aider. Il s'en saisit en tremblant, je vis qu'il ne se sentait pas bien. Soudainement, mon copain me bouscula et sortit de la librairie en courant. 




Liam? dis-je d'un ton inquiet. 



Trop tard, mon amant était déjà sous la pluie battante et la main contre sa bouche; il courait vers le bout de la rue. Je soupirai, avant de sourire à une libraire inquiète et de sortir sous la pluie drue. Rien à faire, on ne voyait rien au travers de ce rideau d'eau. Après un moment sous la pluie, je rentrai dans la libraire, jetant un coup d'oeil à la vendeuse. Liam n'était pas visible, je me mis à m'inquiéter, il n'avait pas de baguette et son courage en avait pris un coup depuis l'histoire de la Cabane Hurlante. Je vis une fore humaine dos contre le mur, je plissai les yeux et vis Liam arborant un air terrifié. Je sortis rapidement du magasin et me dirigeai vers mon meilleur ami au pas de course. 



T'inquiètes, c'est rien, dit Liam, tout bas. J'hallucine c'est tout.



Mon amant se força un sourire, alors qu'il glissait ses bras sous mes aisselles et m'attira contre lui. Il n'était plus le Liam dont j'étais tombé amoureux, mais j’espérais qu'il revienne. Je voyais bien aussi qu'il n'aimait pas son état. 



On va se sécher chez Ollvender's? murmura mon amant. 



Doucement, le corps de mon Liam se sépara du mien, ses prunelles rencontrèrent mes noisettes. Nous nous dirigeâmes vers la boutique de baguette, lorsque Liam se mit à fixer derrière son épaules. 



Tu la vois, demanda-t-il tout bas. 



Je tournai la tête, mais ne vis qu'une silhouette d'une vieille sorcière inoffensive. Je haussai les épaules, regardant mon ami avec inquiétude. J'accélérai le pas, en agrippant son poignet et rentrai dans la boutique du vieil Ollivender's. Il n'était plus en magasin souvent, sa nièce le remplaçant plusieurs jours semaines. Je fis entrer mon ami avant moi, profitant du silence de la boutique, je  plongeai un regard inquiet dans le sien. 



Dis-moi que tu parle de la vieille femme complètement inoffensive et pas d'un Mangemort, dis-je inquiet. 



Rapidement, le son de l'échelle à poulie m’interrompit. La nièce d'Ollivender's, Tanya se montra le bout du nez. Elle nous gratifia d'un grand sourire, avant de sauter en bas de l'échelle. 



Salut, je peux vous aider? dit-elle de sa voix fine. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 489
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 22

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: Hallucinations on Diagon Alley   Jeu 17 Sep 2015, 16:26

Alors que Jared tournait la tête afin de regarder la vieille dame, je joignis mes mains ensemble, légèrement stressé par l'événement. Merde, jamais je n'avais agi ainsi auparavant. J'étais incapable de saisir ce qui prenait possession de mon être en ce moment. En fait, j'en venais à me demander si cette facette de moi n'était pas le vrai Liam? Si je ne faisais que donner la Cabane Hurlante comme défense. Comment le savoir ? Je ne connaissais absolument rien de moi-même, c'était évident. Je pensais le savoir, mais je me rendais bien compte que c'était absolument le contraire. Et je rêvais de revenir le bon vieux Liam courageux et rieur que tous connaissaient. Pas ce pleurnicheur à la con qui fait seulement rigoler les autres. Je n'étais qu'une seule fois la victime et je perdais totalement la boule? Nan je n'y croyais pas. Ou on m'avait jeté un sort, ou j'avais un dédoublement de personnalité. Je refusais que tout ça vienne de moi. 


Je plongeai mes émeraudes dans les iris de mon amoureux, cherchant son approbation. Je voyais bien qu'il ne voyait pas la même chose. Probablement la même femme que moi, cependant il lui manquait de faire le même lien. Ils voulaient me tuer, il était clair qu'ils avaient mis des espions partout pour être sûrs de me coincer. Heureusement, je n'eus pas à insister pour qu'il s'empare brusquement de mon poignet afin de me traîner dans la boutique d'Ollivenders à un pas plus rapide. J'y entrai en premier, puisque Jar insistait. En même temps, c'était plus prudent ainsi. Il était le seul à pouvoir nous défendre en ce moment, puisque j'étais totalement désarmé. Comme la pièce était vide, il en profita pour replonger ses noisettes dans mes yeux, comme s'il cherchait à y déceler une certaine vérité.


- Dis-moi que tu parles de la vieille femme complètement inoffensive et pas d'un Mangemort, s'inquiéta Jared.


Je me mordis la lèvre inférieure. Bien sûr que je parlais de la vieille femme, mais rien ne prouvait qu'elle était totalement inoffensive, comme monsieur Clark le laissait voir. J'ouvris la bouche pour répliquer, mais je fus arrêté par le bruit de l'échelle. Nerveux, je ne pus m'empêcher de sursauter, tandis que Tanya, la nièce d'Ollivenders, faisait son apparition.


- Salut, je peux vous aider ? demanda-t-elle gaiement.


Je jetai un regard noir à Jared, sachant bien qu'il ne me croyait pas, et je m'avançai vers le comptoir. Je tentai de reprendre la maîtrise de mes émotions en offrant un sourire charmeur à la jeune vendeuse. C'était elle qui m'avait vendu ma première baguette, et elle n'avait pas raté son coup. Avec chance, ce serait la même chose cette fois-ci.


- Je n'ai plus de baguette, lui dis-je doucement. Alors oui, tu peux nous aider !


Elle répondit à mon sourire, comme si elle pensait que je la draguais, avant de partir vers l'arrière de la boutique à la recherche d'une baguette pour moi. Je me tournai aussitôt vivement vers mon copain, les sourcils froncés.


- Je peux très bien avoir l'air inoffensif et je ne le suis pas, lui murmurais-je bêtement. Cette femme là-dehors, eh bien je ne lui fais pas confiance. J'suis certain qu'elle est Mangemort.


- Voyons avec celle-ci ! me coupa Tanya.


Je me tournai, armé de nouveau d'un faux sourire aux lèvres. Je me saisis de l'arme qu'elle me tendait, mais comme je m'y attendais, rien ne se produisit. Il avait fallu vingt-six baguettes lorsque j'avais onze ans afin d'en trouver une.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Jared Clark
Étudiant de 5e | Batteur
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 26/10/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Cerisier • Écaille de Sirène • 17cm

MessageSujet: Re: Hallucinations on Diagon Alley   Ven 25 Sep 2015, 13:27

Liam me lança un regard sérieux avant de se retourner vers la jolie Tanya, un sourire charmeur sur son beau visage. Je me revis dans cette même boutique à l'âge de onze ans, Liam et ses parents d'un côté avec elle et moi de l'autre avec mes parents et le vieil oncle. Bien sûr, ma baguette avait été trouvé sur le coup, alors que pour Liam, il avait dû essayer 26 baguettes avant de la trouver. 



Je n'ai plus de baguette,fit la voix douce de mon amant. Alors oui, tu peux m'aider. 



Tanya répondit au sourire de mon ami avec un brillant sourire. Clairement, elle pensait que mon amant la draguait. Elle partit dans l'arrière-boutique, à la recherche de l'arme pour mon ami, lorsque Liam se retourna vers moi, les sourcils froncés. 



Je peux très bien avoir l'air inoffensif et je ne le suis pas, ronchonna-t-il. Cette femme la-dehors, eh bien je ne lui fais pas confiance. J'suis certain qu'elle est Mangemort. 



Voyons avec celle-ci, intervint la vendeuse. 



Tanya tendait une longue baguette à Liam, qui la pris. Après un court moment rien n'arriva. J’étouffai d'un fou rire, lorsqu'il la redonna à la jeune sorcière. Je me tournai vers mon ami en croisant les bras contre mon torse. 



Si elle est Mangemort, moi je suis le Ministre de la Magie, dis-je en plaisantant. De toute façon, Liam, ils ne te prendront pas en plein jour dans une rue pleine à craquer. Colle-toi un sourire dans le visage, redresse-toi et montre leur que tu n'as pas peur. 



Je pris mon ami contre moi et embrassai son front avec douceur. Personne ne ferait de mal à mon Liam. Personne, pas même cette connasse de Bloodgut. Je levai le visage et vis Tanya descendre d'une longue échelle avec un tas de baguettes. 






Essai celle-la, dit-elle à mon ami. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 489
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 22

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: Hallucinations on Diagon Alley   Dim 27 Sep 2015, 12:07

Tandis que je redonnais la baguette à la jeune Tanya, je pouvais entendre Jared derrière moi qui tentait de contenir un fou rire. C'était pas drôle, c'était vraiment chiant se trouver une baguette une fois, et c'était pire la seconde fois. Je relevai un sourcil, avant de me tourner vers lui. Hey merde. Il affichait son p'tit air moqueur qui me faisait fondre, depuis aussi loin que je me souvienne, même si je n'avais jamais voulu l'avouer. Malgré tout, je tentai de ne pas le laisser paraître, puisque je détestais perdre un combat, peu importe lequel. Je lui rendis donc un sourire sarcastique, attendant qu'il veule bien dire ce qui lui pendait au bout des lèvres.


- Si elle est Mangemort, moi je suis le Ministre de la Magie, me lança-t-il en se moquant. De toute façon, Liam, ils ne te prendront pas en plein jour dans une rue pleine à craquer. Colle-toi un sourire dans le visage, redresse-toi et montre-leur que tu n'as pas peur.


Je poussai un bruyant soupir, trouvant Jar complètement ridicule en ce moment. Parfois, il me donnait l'impression qu'il ne réfléchissait pas. Nan mais on n'était pas dans un mauvais film américain dans lequel ces facteurs s'avéraient réels. On était dans la vraie vie, et j'avais une bande de malades mentaux aux trousses, qui voulaient juste ma mort. Malgré tout, je souris timidement tandis que mon amoureux m'attirait dans ses bras en déposant un tendre baiser contre mon front. 


- Essaie celle-là, me dit doucement la vendeuse.


Je me décollai de Jared afin de me saisir de l'arme qu'elle me tendait. J'eus à peine posé mes doigts dessus qu'une étrange sensation me prit. La même que celle qui m'avait pris quelques années plus tôt, exactement au même endroit. Seulement deux, c'était quasiment un miracle ! La jeune femme me regarda, souriante, avant de la récupérer.


- Vingt et un centimètre, bois de charme blanc et sang de vampire, dit-elle d'une voix étonnée. Voilà une bien puissante baguette, monsieur England.


Je me tournai vers Jared, visiblement surpris. Ma première baguette était loin d'avoir toute cette puissance, alors pourquoi celle-ci? Même Tanya avait l'air sous le choc. Il ne devait pas être fréquent pour elle de vendre ce genre de baguettes, alors pourquoi l'avait-elle sorti pour moi? À regarder la boîte poussiéreuse, il était clair que ça faisait plusieurs années qu'elle n'avait pas été déplacée. Pourquoi maintenant, pourquoi pas la première fois? 


- Je vais aller chercher mon oncle, dit-elle d'une voix robotique.


Aussitôt qu'elle fut partie, je haussai les sourcils, visiblement sous le choc. Je ne comprenais vraiment rien.


- Génial, murmurais-je pour moi. Oh et en passant Jared, je sais pas si t'as vu la température dehors, mais il n'y avait qu'UNE sorcière sur le Chemin de Traverse. J'crois pas que c'est ça qui va les arrêter. 


Je me saisis doucement de sa main, afin de l'attirer vers moi. Je n'aimais pas lui parler sur ce ton, mais je voulais qu'il comprenne que je n'étais à l'abri de rien. S'ils avaient réussi à me prendre dans ma propre école, ils pouvaient m'avoir n'importe où.


- Mais maintenant, j'ai une baguette, lui chuchotais-je au creux de l'oreille. Alors ces lâches ne me font plus peur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Jared Clark
Étudiant de 5e | Batteur
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 26/10/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Cerisier • Écaille de Sirène • 17cm

MessageSujet: Re: Hallucinations on Diagon Alley   Mer 30 Sep 2015, 20:14

Rapidement, Liam se décolla de moi, prit l'arme que Tanya lui tendait. Ses yeux s'arrondirent, je compris que c'était la bonne. Au moins, nous n'aurions pas à rester des heures sur le Chemin de Traverse. Tanya sourit, ses yeux brillaient de plaisir, comme la fois où elle et moi avions... enfin. Elle reprit la baguette.


Vingt et un centimètres, bois de charme blanc et sang de vampire, dit-elle. Voilà une bien puissante baguette, Mr England.


Mon amant se retourna vers moi, visiblement surpris. Tan avait l'air aussi surprise. Je ne l'étais pas du tout. J'ai toujours su que mon meilleur ami était puissant. Il était clair que la jeune vendeuse femme ne vendait pas de baguette de cette puissance à n'importe qui. Pourquoi avait-elle choisie cette baguette là?


Je vais chercher mon oncle
, dit-elle dignement.


La jeune femme partit vers l'arrière-boutique. Liam haussa les sourcils, il ne comprenait pas l'ampleur de sa puissance. Il n'avait pas l'air de comprendre.


Génial, dit-il pour lui-même. Oh et en passant Jared, je sais pas si t'as vu la température dehors, mais, il n'y avait qu'UNE sorcière sur le Chemin de Traverse. J'crois pas que c'est ça qui va les arrêter.


Sa main se saisit doucement de la mienne, il savait que je n'aimais pas qu'il me parle sur ce ton. Je savais qu'il voulait que je comprenne qu'il était toujours en danger de se faire kidnapper. Je comprenais, je ne voulais simplement que cela devienne partie trop grande de sa vie.


Maintenant, j'ai une baguette
, me dit-il à l'oreille. Alors ces lâches ne me font plus peur.


Je souris en serrant sa main dans la mienne. Je posai mes lèvres sur sa joue, avant de me retourner vers la fenêtre, le soleil avait reprit sa place dans le ciel et le Chemin de Traverse s'était rempli de nouveau. Le craquement du plancher de bois attira mon attention, quelqu'un venait vers nous. Je lâchai la main de Liam, attendant le nouvel arrivant. Tanya apparut de l'arrière-boutique, accompagnée de son oncle, le célèbre fabriquant de baguette, Ollivander. Le vieil homme, aidé par sa nièce, avança vers mon ami. Ollivander prit la main de Liam dans la sienne.


Chaque baguettes choisie son sorcier, Mr England, dit-il de sa voix fatiguée. Une baguette de cette puissance vous donne un destin grandiose.


Je souris, en posant ma main sur l'épaule de Liam.


Noah m'a dit que son grand-oncle s'était fait dire la même chose par Mr Ollivander, dis-je en parlant du grand Harry Potter. T'es surement comme ce dernier.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 489
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 22

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: Hallucinations on Diagon Alley   Jeu 08 Oct 2015, 15:33

Je n'arrivais pas à dire si mes paroles étaient réelles, ou non. Je ne pensais pas que ma peur s'estompait au complet, mais une chose était sûre; je pouvais maintenant me défendre, avec une arme encore plus puissante que la précédente. Mon amoureux posa tendrement ses lèvres contre ma joue, me faisant frissonner. Je n'étais vraiment pas habitué d'avoir ce genre de marques d'affection de la part de Jared, alors ça me stressait légèrement. Mais je souris afin de ne laisser rien paraître. Son attention se dirigea soudainement vers la fenêtre de la boutique, et je haussai un sourcil en voyant que le soleil était revenu, ainsi que la population du Chemin de Traverse. Il retira doucement sa main de la mienne, se retournant vers le comptoir. Je fis de même, surpris de voir le vieux Ollivenders. Comment faisait-il pour être encore en vie celui là... De ses deux mains, il prit l'une des miennes, plantant son vieux regard sage dans mes émeraudes.


- Chaque baguette choisit son sorcier, Monsieur England, dit-elle d'une voix rauque. Une baguette de cette puissance vous donne un destin grandiose.


Euh... Et si je n'en voulais pas de ce destin grandiose moi? Je me mordis la lèvre inférieure, tandis que Jar posait sa main contre mon épaule. Je ne savais pas si c'était pour me rassurer, mais ça ne fonctionnait pas. Je n'avais pas le droit d'avoir une vie normale ?


- Noah m'a dit que son grand-oncle s'était fait dire la même chose par Monsieur Ollivenders, me dit-il d'un ton assuré. T'es sûrement comme ce dernier.


- Merci, murmurais-je à l'intention du vendeur de baguette. Combien ça coûte ?


J'avais soudainement l'air absent. Comme tous les jeunes sorciers, je connaissais l'histoire d'Harry Potter. Et personnellement, je n'avais pas du tout envie de vivre la même chose. Mais bon. Il semblait que ce n'était pas nous qui décidait de ce genre de trucs. Comme si la vie était totalement contre moi. 


- 23 gallions, me répondit Tanya. Elle est faite de matériaux plus rares alors...


Je ne lui laissai pas le temps de finir sa phrase que je lui sortis l'argent, la mettant sur le comptoir. Je lui souris en signe de remerciement, avant de me saisir de ma nouvelle arme et de sortir de la petite boutique. Je savais que Jared allait me suivre. Une fois à l'extérieur, je me tournai vers mon copain, en poussant un long soupir. 


- J'ai pas hâte de retourner à Poudlard, dis-je simplement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Jared Clark
Étudiant de 5e | Batteur
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 26/10/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Cerisier • Écaille de Sirène • 17cm

MessageSujet: Re: Hallucinations on Diagon Alley   Mer 14 Oct 2015, 23:19

Bien sûr, Liam n'avait toujours pas l'air rassuré. Mr Ollivenders, quant à lui, observait toujours mon amoureux.


Merci
, souffla Liam. Combien ça coûte?


Son beau visage arborait un air absent, ma mère nous avait souvent raconté l'histoire du grand Harry Potter. Cette mission, ce destin difficile, il ne l'avait pas demandé. Il était né avec. À voir son visage, il était cair que mon ami ne voulait point d'un destin similaire.


23 gallions, dit Tanya. Elle est fait de matériaux plus rares alors...


Tanya ne finit
jamais sa phrase, Liam venait déposer le montant sur le comptoir de bois. Sa main s'enroula autour de sa nouvelle baguette et s'en empara avant de sortir de la boutique en un coup de vent. Il ne lança pas un regard derrière lui. Je me retournai vers la vendeuse et son vénérable oncle, leur fis un petit sourire et suivis mon copain à l'extérieur. Une fois dehors, Liam se retourna vers moi, en lâchant un long soupir.


J'ai pas hâte de retourner à Poudlard, lâcha-t-il.


Je poussai un long soupir, en fixant les prunelles émeraudes de mon amant. Ce qu'il avait des yeux divins. Si oui, j'avais hâte de revoir mes amis; de me foutre de la gueule de Fueco et Bloodgut et de finir cette foutue année. Je pris la main de Liam dans la mienne et la serrai avec affection. 


Ouais, dis-je distraitement.


Bethany me revint rapidement en tête, merde, je n'avais pas eu l'occasion de m'expliquer avec elle, avant de partir pour Bristol. C'était maintenant sûre qu'elle en aurait parlé à Nikos et bientôt Liam aurait vent de ma connerie. Je posai mes lèvres sur celle de mon amoureux, chassant la plantureuse lionne de mon esprit, en un baiser rapide.


On a qu'à ne pas y retourner
, dis-je.


J'entraînai mon amant vers le Chaudron Baveur.


J't'offre ton dîner, dis-je, un peu trop enthousiate.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 489
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 22

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: Hallucinations on Diagon Alley   Mar 20 Oct 2015, 20:56

Je faisais face à Jared, de mon air le plus sérieux possible. Je n'avais vraiment pas envie de retourner à Poudlard. Soit tout le monde me prendrait en pitié, soit ils se foutraient tous de ma gueule. Deux choses que je détestais amèrement. Et ça, les gens le savaient, ce qui augmentait forcément leurs réactions. Cependant, je voyais bien à l'air de mon amoureux que lui, ça ne le dérangeait point. Tant mieux, s'il était à l'aise avec le fait que toute l'école nous aie entendu baiser, mais moi, ça le faisait pas, mais pas du tout. Je haussai un sourcil, attendant une réponse de sa part. En fait, je souhaitais seulement entendre qu'il pensait la même chose que moi. Pas pour me faire plaisir. Simplement pour me montrer qu'il était d'accord. Je n'avais pas le choix d'y retourner, je le savais bien, et il n'était pas question que je m'affiche avec Jared devant tout le monde. Je serais totalement incapable de tolérer leurs moqueries. Je voulais donc simplement qu'il comprenne mes sous-entendus. 


Comme s'il pensait que je disais ça afin de faire pitié, mon amoureux se saisit doucement de ma main afin de la serrer tendrement dans la sienne. Je serrai les dents, résistant à la furieuse envie de me défaire de son emprise. Visiblement, il ne comprenait pas le sens de mes dires. 


- Ouais, lâcha-t-il, comme s'il ne m'avait pas du tout écouté. 


Je fronçai les sourcils, me retenant à l'instant de ne pas transplaner. Et oui. Je n'avais pas l'âge pour le faire, mais avec un père comme le mien... M'enfin bref. Il m'avait formellement interdit de le faire, puisque je ne maîtrisais pas totalement ma magie et que je risquais de perdre des membres. Malheureusement, j'étais non seulement colérique, mais également impulsif. Je me retins fortement, tandis que Jared posait ses lèvres contre les miennes, toujours aussi distrait. Mais à quoi pensait-il ? Si seulement je pouvais me faufiler dans ses pensées...


- On a qu'à ne pas y retourner, laissa-t-il tout simplement tomber.


Je haussai un sourcil, incrédule. Malheureusement pour lui, je le connaissais trop et en ce moment, je savais bien qu'il avait quelque chose à me cacher. En fait, ça en était plutôt désagréable. Il était clair et net que j'allais tout faire pour savoir ce qu'il me cachait. Quitte à voler du Véritasérum à mes parents. Ben quoi? Ma mère était une alchimiste, il était donc tout à fait normal qu'elle aie une petite réserve de potions à la maison. L'armoire était barrée magiquement, mais j'avais plus d'un tour dans mon sac. 


Soudain, Jar se mit à marcher en direction du Chaudron Baveur, m'entraînant avec lui et me sortant de ma rêverie du même coup. Euh, que faisait-il ?


- J't'offre ton dîner ! s'exclama mon amant joyeusement. 


Un peu trop joyeusement à mon goût... Je lâchai brusquement sa main, freinant de ce fait même sa course. Je sentais lentement la colère monter en moi, mais pas la même qu'à l'habitude. Celle que je n'étais pas capable de contrôler, celle qui me faisait affreusement peur. Je dégainai brusquement ma baguette, l'enfonçant dans la gorge de mon ami. 


- Si tu as quelque chose à me dire, je te conseille de me le dire tout de suite, sifflais-je entre mes dents. 


Ma respiration s'accélérait plus que rapidement, et je commençais à avoir affreusement chaud, malgré le vent frais de l'automne, même un peu glacial, puisque l'hiver arrivait à grands pas. Étrangement, les passants ne s'arrêtaient pas pour voir ce qui se passait, comme si le froid les encourageait à faire leurs courses plus rapidement. Ou alors, sans doute voyaient-ils cette querelle comme une simple querelle de jeunes loups. Je tentais malgré tout de reprendre le contrôle de moi-même, mais je me sentais rapetisser dans ma propre tête, et je savais que j'allais bientôt disparaître. 


- DIS-LE !


Ces mots sortirent de ma bouche, mais je ne les avais pas prononcés. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Jared Clark
Étudiant de 5e | Batteur
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 26/10/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Cerisier • Écaille de Sirène • 17cm

MessageSujet: Re: Hallucinations on Diagon Alley   Mer 21 Oct 2015, 13:44

La main de mon amoureux me lâchant soudainement, ce qui freina abruptement ma course vers le pub. Je me retournai vers Liam, pour voir un air colérique apparaître sur son visage. Encore? Pas en publique! Avant que je n'aie le temps de lui demander ce qui se passait, il dégainait sa nouvelle arme et l'enfonçait dans ma gorge. Merde! 



Si tu as quelque chose à me dire, je te conseille de me le dire tout de suite, menaça-t-il, entre ses dents. 





Autour de nous, les quelques passants, nous contournaient rapidement. Qui voulait se mettre entre deux jeunes sorciers en querelle? Personne. Depuis le temps froid encourageait les gens à se dépêcher de faire leurs achats et rentrer dans leurs chaumières. Quant à moi, je ne lâchais pas Liam des yeux, j'avais grandis avec lui, je connaissais ses trucs... il connaissait les miens aussi. Il savait au plus profond de son être, que jamais je lui ferais de mal. 



DIS LE, hurla-t-il. 



Aussi rapidement que lui, je serrai ma main en un poing et le lui balançai en plein visage. Alors que son arme tombait au sol, je dégainai la mienne, pour me mettre en position de défense. J'avançai vers lui lentement, avant de ramasser son arme et de la mettre dans ma poche de derrière. D'un geste vif, j'aggripai le collet de sa veste et le traînai dans une ruelle adjacente. Je le plaquai au mur, ma baguette toujours pointée vers lui. 





NON MAIS C'EST QUOI TON PROBLÈME DE M'ATTAQUER COMME ÇA? hurlais-je. Continue comme ça, England, tu vas finir aussi seul que Bloodgut. Si tu veux savoir, c'est pas de cette façon que je vais me livrer!





Je lui remis sa baguette dans sa poche de jean, avant de plonger un regard furieux dans le sien. Je pris ma baguette et une petite fiole, qui traînait au sol, et retirai le souvenir du lendemain du bal d'Halloween, du moment où il avait choisi Bloodgut jusqu'à celui où j'étais allé le chercher. 



Voila, dis-je platement. J'te cache plus rien. Déteste-moi maintenant



Sur ces mots, je lui tournai le dos, m'enfonçai dans la rue, vers le Chaudron Baveur et y entrai. Je saluai Tom, avant de me diriger vers la cheminée, de prendre une bonne poignée de poudre . 



SALLE COMMUNE DE POUFSOUFFLE, POUDLARD, hurlais-je en disparaissant. 



HJ: Try to catch me now Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 489
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 22

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: Hallucinations on Diagon Alley   Jeu 29 Oct 2015, 10:05

Encore une fois, je perdais la totale maîtrise de mes moyens. Et je détestais ça. Redevenir moi-même, sans aucun souvenir de ce qui s'était passé et bien souvent... quelques blessés. En fait, j'étais encore chanceux qu'il n'y aie eu aucun mort de mes propres mains. Ce n'était qu'une question de temps maintenant avant que je n'en tue un. Lutter, je devais lutter. Même si ce n'était pas moi qui avait hurlé ces mots, je savais bien que j'étais capable de reprendre le dessus. Je l'avais fait, une fois... afin d'empêcher cette partie de moi-même de faire du mal à Jared. Et c'était la même situation. J'aimais Jar, et je ne pouvais pas me résoudre à le faire souffrir. Revenir, je devais absolument revenir et me contrôler. Si seulement j'en avais la force...


Brusquement, mon copain asséna un coup de poing puissant contre mon nez, le cassant sur-le-champs. Je gémis de douleur, tandis que le choc me permettait de reprendre le dessus sur moi. Mais ça, Jar ne pouvait pas le savoir. Il ne pouvait pas deviner que j'avais quitté ce monde pour ma tête l'espace de quelques secondes et qu'un autre moi avait pris le dessus. Et c'était impossible à expliquer...


Bon, je n'avais absolument aucune idée de ce qui venait de se passer. Je voyais seulement le visage de mon amant, rouge de colère, tandis qu'il dégainait son arme afin de la pointer sur moi. Mes mains cherchèrent furtivement la mienne, au cas, mais je ne la trouvais pas. En fait, ce furent mes yeux qui tombèrent dessus. Elle était au sol... et Jar fut plus rapide que moi pour la ramasser. J'avalai avec difficulté, espérant sincèrement qu'il n'aie pas la mauvaise idée de me lancer un sort. Il le regretterait amèrement, même si c'était lui qui me donnait des orgasmes en ce moment. Il m'agrippa vivement par le collet, me traînant rapidement et sans aucune délicatesse dans une rue perpendiculaire au Chemin de Traverse. Il me plaqua brusquement contre un mur de briques, et je pus voir la rage dans ses yeux. Merde... Qu'est-ce que je lui avais fait encore ?


- NON MAIS C'EST QUOI TON PROBLÈME DE M'ATTAQUER COMME ÇA ? hurla Jar, visiblement hors de lui. Continue comme ça, England, tu vas finir aussi seul que Bloodgut. Si tu veux savoir, c'est pas de cette façon que je vais me livrer. 


Mes yeux se remplirent de larmes, mais je baissai la tête afin que Jared ne le voit pas. Je le sentis remettre ma baguette dans ma poche, mais je ne la pris pas. Je la laissai où elle était, tentant plutôt de contrôler mes émotions. Jamais je n'aurais cru Jar capable de me menacer de la sorte. S'il y avait bien quelqu'un duquel je n'attendais pas ce genre de comportement, c'était lui. C'était le seul qui savait qui j'étais, comment j'étais. Et qui l'acceptais. Il fallait croire que je m'étais trompé à son sujet... Je relevai lentement la tête, à temps pour voir mon amoureux retirer un souvenir de sa tête et le déposer dans une petite fiole. 


- Voilà, dit-il d'un ton neutre. J'te cache plus rien. Déteste-moi maintenant.


Je le regardai alors s'enfuir, serrant la fiole dans ma main. Je savais bien que je ne pouvais pas le suivre sans l'avoir regardé. Je ne pouvais pas le réconforter sans savoir ce que contenait ce souvenir. Mais il avait été clair... J'allais le détester. J'avalai de travers, rangeant le petit contenant dans la poche arrière de mon jean. Je fermai les yeux et me concentrai, afin de transplaner chez moi. 


- JE T'INTERDIS DE FAIRE ÇA ! hurla la voix de mon paternel alors que je réapparaissais dans la cuisine. 


- M'en fiche, répondis-je avant de me diriger vers les marches. 


Heureusement, il n'avait pas remarqué mon nez cassé, sinon ce serait une crise assurée. 

HJ/ Parti !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hallucinations on Diagon Alley   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hallucinations on Diagon Alley
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pré-au-Lard - Date des sorties autorisées
» (n°2) Hallucinations suite \o/ [Mail]
» Un sauvetage lupin
» Hallucinations à la St Valentin
» Hallucinations [Pv : Suna]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard - Next Gen :: Chemin de Traverse :: Chez Kildine's-
Sauter vers: