Poudlard - Next Gen

Qu'est devenu Poudlard après le départ d'Harry?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Blessures d'Après-Guerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Angélique Castair
Infirmière
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 07/01/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun
Baguette Magique:

MessageSujet: Blessures d'Après-Guerre   Jeu 27 Aoû 2015, 23:43

Si les mangemorts venaient de se retirer, il n'en allait pas moins que plusieurs élèves, professeurs et Membres de l'Ordre du Phénix étaient blessés. À l'aide de quelques élèves, dont mon neveu Brandon, je me chargeais de placer les gens dans ma petite infirmerie, envoyant les cas les plus lourds à Ste-Mangouste par voie de cheminée. Je vis Brandon arrivé devant moi, avec la petite Brooklyn Pierce dans ses bras, la pauvre avait été atteinte par un pilier. Ce dernier lui était tombé sur la jambe, réduisant les os de cette dernière en poussière. Je pointai un lit de fortune à mon neveu, qui s'empressa de la déposer doucement. La pauvre poussa une petite plainte. J'accourus vers cette dernière, une bouteille de Poussos à la main.



Tu vas avoir mal, ma chère, dis-je doucement. C'est la seule façon de faire repousser tes os. Tu comprends?



La petite rousse hocha la tête, les larmes aux yeux. Je pris une coupe et y versai une dose de potion, la tendis à Brandon. Celui-ci fit boire la petite blaireau. Alors que j'observais mon neveu prendre soin de la jeune fille, les portes de l'infirmerie s'ouvrirent avec fracas. Je tournai sur moi-même, baguette parée, pensant que Poudlard était de nouveau attaqué. Je vis une femme, son beau visage affichant un masque d'inquiétude. Ses cheveux noirs étaient en bataille, elle tenait un homme de large stature, son bras autour de son cou.


Aidez-nous, supplia-t-elle. C'est mon mari.


Je me précipitai vers le couple, passai le bras de l'homme autour de mon cou et les guidai vers un lit libre. J'aidai la femme à coucher son mari, qui poussa une plainte sourde. Je vis alors une immense plaie traversant son torse. Je regardai la femme avec un regard surpris.


Quel est le nom de votre époux, dis-je rapidement en arrachant la chemise de l'homme.


Edward, dit-elle dans un sanglot. Edward Clark... Je ... Je suis sa femme, Caitlyn.


Je levai un regard sérieux vers elle et posai ma main sur son épaule en y appliquant une pression, pour qu'elle s'assoit aux côtés de son mari.


Caitlyn, dis-je sérieusement. Votre mari a perdu beaucoup de sang et la plaie risque de s'infecter. De plus certains organes ont été touchés par le maléfice. Savez-vous quel sort à touché votre mari.


Miss Clark secoua la tête.


Sauvez-le
, dit-elle.


Je pointai ma baguette sur la plaie.


Vulnera Sanentur, murmurais-je en tentant de refermer les plaies dans ses poumons.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Clark
Membre de l'ordre du Phoenix
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 06/04/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: Blessures d'Après-Guerre   Lun 14 Sep 2015, 08:07

Les yeux mi-clos, j'avais à peine conscience qu'on me traînait. Enfin si, mais je n'avais absolument aucune idée c'était qui. C'était comme si j'étais totalement déconnecté du monde réel. En fait la seule chose que je constatais, c'était que j'étais atrocement faible et que je perdais énormément de sang. Et tout ce sang provenait de ma poitrine. Je toussai violemment, cherchant sans cesse mon souffle, mais c'était peine perdue. Je me mourrais lentement, et il n'y avait rien qu'on puisse faire pour me sauver. De toute façon, qui me disait qu'on tentait de me sauver ? Cette personne là, qui me traînait tant bien que mal, peut-être était-ce un Mangemort qui m'emmenait à l'abattoir. Incapable de prendre conscience de quoi que ce soit autour de moi, je ne pouvais le dire. Tout ça, c'était depuis qu'on m'avait lancé ce sort. Qui l'avait lancé? J'étais incapable de m'en souvenir. Qu'est-ce qu'on m'avait lancé? Ça aussi c'était plutôt nébuleux. 


- Aidez-nous ! supplia soudainement la personne qui me retenait. C'est mon mari.


Son mari? C'était donc Caitlyn qui me traînait de la sorte depuis ce qui me semblait des heures ? Pourtant, elle était capable de guérir, alors pourquoi ne l'avait-elle pas fait ? Je pus sentir qu'une autre personne m'aidait soudainement à marcher, avant de me coucher contre ce qui me semblait être un lit inconfortable. Je hurlai de douleur, comme si des milliers de petites mains s'amusaient à fouiller dans ma plaie. 


Soudainement déconnecté de la réalité, je n'arrivais plus à comprendre ce que les femmes se disaient. Incapable de voir, je tentais de me saisir de la main de ma femme, qui devait être tout près. Je voulais seulement la rassurer, rien de plus. Mais je ne la trouvais pas. C'était comme si j'étais seul dans un univers à part. 


Soudainement, tous mes sens revinrent d'un seul coup, cependant accompagnés d'une douleur comme je n'en avais jamais ressenti. Je vis alors une jolie femme aux cheveux noirs qui passait sa baguette contre ma poitrine, tentant probablement de stopper l'hémorragie. 


Arrêtez s'il-vous-plaît, murmurais-je avec difficulté. Ce sort ne sert à rien contre le maléfice qu'on m'à jeté. 


Je glissai alors mes doigts entre ceux de ma femme, empoignant mon courage à deux mains. Je ne devais pas abandonner. Ni pour elle, ni pour mes enfants. Je devais être là pour eux, et ce aussi longtemps que la vie me le permettrait. Et ce n'était pas aujourd'hui que j'allais quitter ce monde. 


- Il y a du poison, haletais-je. Il faut l'expulser... l'expulser de... de la façon traditionnelle. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlyn Clark
Membre de l'ordre du Phoenix
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 23/03/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: Blessures d'Après-Guerre   Mer 30 Sep 2015, 15:57

Bien sûr, je n'étais pas une experte en sortilèges de stupéfixion, j'excellais dans la défense. Et pourtant, je n'eus point le temps de contrer le sort qui m'était destiné par l'un des Mangemorts. Je ne pus que fermer les yeux et attendre que la fin arrive. Lorsque je rouvris les yeux, Ed étendu à mes pieds, une immense plaie ouverte sur son torse. Il devait avoir sauté devant le maléfice et l'avoir reçu en pleine poitrine. Je tombai à genoux à ses côtés, je ne pourrais survivre à la perte de mon mari. J'aggripai ma baguette et la pointai sur la plaie. 






Vul..Vul... Nooon, pleurais-je. 








Je rangeai ma baguette dans ma poche arrière et pris le bras de mon époux, le relevai. Je passai son bras autour de mon coup et couru vers l’infirmerie. Lorsque j'atteins le corridor, le silence régnait dans le Château. Seule une source de bruit se faisait entendre, cela venait de l'infirmerie. Je fonçai vers le local. 






Aidez-nous, suppliais-je. C'est mon mari








L'infirmière de l'École se précipita vers nous, prit l'autre bras d'Ed et m'aida à le traîner jusqu'à un lit. Lorsque son dos touche le matelas, mon mari poussa un cri. Je tentai de retenir un sanglot. La jolie femme leva un regard sérieux sur moi.













Quel est le nom de votre époux? demanda-t-elle en déchirant la chemise d'Ed. 






Edward, soufflais-je. Edward Clark... Je ... Je suis sa femme... Caitlyn






L'infirmière posa sa main sur mon épaule, en y appliquant une pression pour que je m’assois aux côtés de mon époux adoré. 







Caitlyn, dit-elle. Votre mari a perdu beaucoup de sang et la plaie risque de s'infecter. De plus certains organes ont été touchés par le maléfice. Savez-vous quel sort à touché votre mari. 




Je ne pus que secouer la tête. 




Sauvez le, dis-je. 




Mon cerveau cessa d'enregistrer, mais je revins dans mon corps lorsque j'entendis la voix de mon Edward, demander à la jeune femme d'arrêter son traitement. Sa main prit la mienne, alors que j'éclatais en sanglots. 




Il y a du poison dit-il avec difficulté. Il faut l'expulser...l'expulser de.. de la façon traditionnelle






Je sus immédiatement ce que je devais faire, je levai un regard sérieux vers la jeune femme. 




Apportez-moi un seau, ordonnais-je.






Entendant mon ordre, elle partit me chercher ce que je demandais. Étant née de parents hippies australiens, nous nous faisions souvent mordre par des serpents et nous expulsions les venins en suçant la plaie et crachant le venin. Je serrai la main de mon mari dans la mienne, avant d'embrasser ses lèvres. L'infirmière me donna le seau, que je posai près de moi, lorsque je me mis à genoux près d'Ed. Je posai ma bouche sur la plaie et aspirai le sang mélangé au poison et le crachai dans le contenant. Je répétai le même manège une dizaine de fois. Lorsque je me rassis, un jeune homme me tendit un verre d'eau que je crachai dans le seau. Je repris la main de mon mari. 




Ed?,demandais-je espérant l'avoir sauvé. 







HJ: LES PARAGRAPHES ONT CHIER

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Blessures d'Après-Guerre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Blessures d'Après-Guerre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma petite collection de Geekeries =)
» L'après-guerre d'un général de lumière. [Solo]
» Retrouvaille d'après guerre [PV ELISAN]
» Les rois et autres nobles après la guerre de l'anneau
» "Blessure de guerre" (pv Calixte Telenna)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard - Next Gen :: Poudlard :: Infirmerie-
Sauter vers: