Poudlard - Next Gen

Qu'est devenu Poudlard après le départ d'Harry?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Curiosité, désir & violence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 498
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 23

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Jeu 24 Sep 2015, 10:55

Tout ça était clairement inévitable. Et ce depuis le début. Déjà à l'origine, tout le monde jugeait notre relation. Que ce soit mon meilleur ami ou le sien, les deux étaient en total désaccord avec le fait qu'Ani et moi soyons ensemble. Bien sûr, ils n'avaient pas eu le choix par finir de l'accepter, puisqu'ils voyaient bien que ça durait. Mais malgré tout ça, il était évident qu'un Gryffondor comme moi, et qu'une Serpentard comme elle, ça allait finir en duel. C'était malheureux que ce soit maintenant. Et que sa haine soit si forte, tellement forte qu'elle aie même envie de me tuer. Que sa haine aie été tellement puissante que par sa faute, pleins de gens étaient morts ce soir. Des gens qui n'avaient pas mérité ça. J'étais entièrement responsable de ce qui leur était arrivé. Et ça, jamais je ne pourrais me le pardonner. Cependant, j'espérais qu'elle savait que c'était également de sa faute. Sa réaction avait été purement exagérée. 


Ani se releva brusquement, m'entraînant avec elle. Je n'avais tellement plus de force qu'elle me souleva comme une simple poupée de chiffon. Son poing s'asséna brusquement dans mon estomac, me coupant totalement le souffle. Si elle me tuait, j'espère qu'elle savait que ça allait être son tour après. Les England et les Clark allaient la poursuivre jusqu'à ce que sa tête soit détachée de son corps, c'était évident. 


Je n'eus pas le temps d'y songer davantage qu'elle me donna un puissant coup de genou entre les jambes, me faisant gémir de douleur. Aïe putain de merde, elles étaient pleines en plus ! Elle aurait pu s'assurer de les vider avant de faire ça... Coincé entre elle et le mur, j'étais incapable de faire autre chose que de ressentir la douleur jusque dans le plus profond de mon être. C'est à ce moment qu'elle décida de faiblir. En effet, ses poings commencèrent à frapper mon torse, mais tout mollement, et sa force diminuait de coup en coup. Je la fixais en me mordant la lèvre inférieure. Elle n'avait pas mérité ce que je lui avais fait. Et je savais que je n'aurais jamais du faire ça. Mais c'était déjà trop tard, le mal était fait.


- T'avais pas l'droit d'faire ça, gémit Anita sur le bord des larmes.


Je fus surpris de constater que des larmes commençaient bel et bien à couler le long de ses joues. Anita Bloodgut qui montrait ses faiblesses devant Liam England ? C'était bien une première. Cependant, ça prouvait une chose. Ça prouvait qu'elle m'avait véritablement aimé, et probablement que c'était encore le cas. 


Soudainement, des pas se firent entendre dans le corridor. Je tournai la tête vers la source, pour y voir un gars que je n'avais jamais vu auparavant. 


- En passant... Félicitations, tu vas être papa, dit-elle d'une voix insolente.


J'écarquillai les yeux, redardant mon attention sur elle. Mais il était déjà trop tard, elle s'était retournée vers le nouveau venu, qui semblait quelque peu la connaître... Enfin libéré de sa prise, je me laissai tomber de nouveau contre le mur, ne possédant plus aucune force. Quelque chose me retint avec douceur, m'empêchant de me fracasser le crâne contre le plancher de pierres. L'homme s'agenouilla alors à mes côtés, pointant sa baguette vers mon visage. Était-il ici pour mettre fin à mes jours, puisque Anita en était totalement incapable ? Je déglutis avec difficulté, mais je me calmai instantanément tandis que mon nez se replaçait et que le sang retournait d'où il venait. 


- Tu pourrais m'aider, lança l'inconnu à Ani d'un accent de l'Ouest. C'est quand même le père de ton enfant.


À ces paroles, les larmes me montèrent aux yeux, mais je baissai la tête afin que personne n'en voie rien. J'avais déjà perdu la face, je n'allais pas la perdre encore plus en me mettant à chigner sur mon sort.


- Elle t'aidera pas, chuchotais-je avec difficulté.


- Dis, t'es son ex non? C'est pour ça qu'elle t'a fait tout ça ?


Je hochai doucement la tête de haut en bas, tandis que l'homme mettait fin à chacune de mes petites souffrances. Je le regardai en le remerciant d'un bref sourire. Il ne me manquait plus qu'une bonne nuit de sommeil et j'allais être de nouveau sur pied. 


Soudain, ses mains se saisirent brusquement de mes couilles, les serrant fortement. J'écarquillai les yeux, me demandant ce qui lui prenait.


- Plus jamais tu la mettras enceinte, connard, siffla-t-il d'une voix haineuse.


- ANI ! hurlais-je en sachant fort bien qu'il s'apprêtait à arracher mes parties génitales, me laissant ensuite me vider de mon sang sur place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Mar 20 Oct 2015, 12:45

Logan me regardais d’un air dédaigneux. Encore une fois, je m’étais jetter dans de mauvais draps et m’en sortir idem n’allais pas être chose facile. Alors que je tentais d’ouvrir la bouche pour essayer de lui dire un mot, peu importe lequel, il me bouscula violemment m’envoyant directement les fesses aux sol. Je le vis disparaître dans la pénombre alors qu’il s’approchait du corps flasque de Liam. 




Tu pourrais m'aider, siffla-t-il alors. C'est quand même le père de ton enfant, finit-il d’un ton m’inspirant la crainte. 




Je n’avais qu’une envie, me mettre à pleurer, pleurer comme je ne l’avais jamais fait. Je luttais pour ne pas fuir ce couloir le plus rapidement qu’il me serait possible.


Elle t’aidera pas, chuchota alors difficilement ce qui avait été jadis mon petit copain.




Je sentais la colère prendre la place du désespoir en mon fond intérieur




Dis, t'es son ex non? C'est pour ça qu'elle t'a fait tout ça ?




Il y eu un bref silence alors que je n’entendais plus rien. Ils avaient beau se retrouver à quelques pas de moi seulement, je ne voyais rien dans cette pénombre. Je restai silencieuse, tentant d’entendre le moindre indice sur ce qui se passait. 




Plus jamais tu la mettras enceinte, connard, annonça alors Logan d’une voix presque inhumaine qui me glaça le sang. 




Je me relevai tranquillement, incertaine. 


ANI ! hurla alors Liam complètement désemparer. 




Je fis quelque pas vers eux avant de poser ma main sur l’épaule de Logan. 


Che ne si struva da go, lui dis-je alors pour qu’il soit le seul à comprendre. 




Il ne bougea pas d’un seul cheveux j’usai donc de ma baguette pour le mettre sous impero, même si je savais que c’était risqué je le forçai à me suivre abandonnant Liam à son sort dans le couloir. 




Je marchai jusqu’à ma chambre toujours suivi d’un Logan obéissant mais qui bouillonnait de rage, je le sentais bien. Je levai finalement le sortilège impardonnable alors que je refermais la porte derrière nous y plaquant mon dos.




Izlŭgakh, murmurais-je honteuse. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Evans
Champion de Durmstrang | Ombre
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 20/04/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Ven 06 Nov 2015, 16:50

Je ne pouvais m'empêcher de sourire de manière sadique. Il n'allait avoir ce qu'il méritait, uniquement ce qu'il méritait ce con. Lentement, mon sadisme se transformait en rage à son égard. Je ne comprenais pas ce que ma petite Bulgare avait bien pu faire avec un mec comme lui. Non mais franchement ! On n'avait qu'à le regarder pour savoir que c'était un merdeux, un gars de deuxième glace. Anita méritait beaucoup mieux qu'un taré dans son genre. Bon, je ne disais pas que j'étais mieux que quiconque, simplement mieux que ce con. En fait, ce n'était pas très difficile. Il mettait une fille enceinte et il n'était même pas capable d'assumer ce qu'il avait fait. C'était largement pathétique. Et comme je savais que j'étais mieux que lui, et bien j'allais m'occuper d'Anita et de son enfant, si elle voulait bien de moi. En fait, je comptais bien la convaincre de m'aimer. Serait-ce facile? Ça je n'en avais aucune idée. Elle semblait avoir un sale caractère, mais j'aimais bien l'idée de séduire une femme dans son genre. Cependant, contrairement aux autres, je ne voulais pas la séduire simplement pour m'amuser. Je voulais la séduire, la chérir, et l'aimer à jamais. Un peu lourd comme situation, non?


- ANI ! hurla le gamin, visiblement paniqué.


Ben quoi? Ce n'était pas parce que ma main était posée contre son entre-jambes que j'allais forcément lui arracher ses parties masculines. Je voulais simplement lui faire comprendre que j'étais beaucoup plus fort que lui, et de ne plus jamais s'approcher d'Anita. C'était plutôt simple. S'il était trop idiot pour comprendre... Il allait réellement perdre ce qu'il avait probablement de plus cher sur son corps. Bah, je devais avouer qu'il semblait plutôt bien foutu de ce côté là, mais je fus plutôt satisfait de constater que j'étais mieux membré que lui. En plus, je savais m'en servir, même s'il n'avait servi qu'une seule fois. 


Lentement, je pus entendre Anita se diriger vers nous à petits pas timides. Je devais probablement lui faire peur en ce moment, de par mes gestes envers son ex petit copain. Mais s'il fallait ça pour lui prouver que je pouvais la protéger, alors ça m'était totalement égal. 


- Che ne si struva da go, murmura doucement Anita en posant sa main sur mon épaule.


Je fronçai les sourcils. Je savais qu'il n'en valait pas la peine, mais j'avais envie qu'il comprenne. Et ce n'était pas en lui caressant les cheveux qu'il allait comprendre mes intentions à son égard. Je voulais que ce soit bien clair pour lui. Je le voyais encore une fois simplement s'approcher d'Anita et il était mort. Lui et ses proches. Surtout que c'était facile pour moi de faire des meurtres irrésolus. Il fallait bien que mon Ombre me serve à quelque chose. 


Je restai dans la même position, attendant une réaction de la part de ce con. Cependant, je me sentis forcé de me lever, et de suivre Anita. Nan... Elle n'avait pas osé? Je poussai un profond soupir. Je pourrais utiliser mon Ombre pour me débarrasser de son Impero, mais j'étais curieux de savoir pourquoi elle avait fait ça. Je me contentai donc de jeter un regard haineux à son ex petit copain, la suivant sans dire un seul mot. Malgré tout, j'avais de la difficulté à faire taire la rage qui montait lentement en moi. Ça devenait de plus en plus difficile à contrôler, surtout lorsque ce genre de sortilèges étaient utilisés à mon égard. Je me mordis la lèvre inférieure, afin de m'aider à contrôler mes pulsions. 


Après plusieurs minutes de marche, j'entrai dans sa chambre, toujours sous son emprise. C'est à ce moment qu'elle me libéra, et je me retournai vers elle, à temps pour la voir fermer la porte et rester dos à celle-ci. Avait-elle peur de moi? Je relevai un sourcil, incrédule, attendant bien qu'elle veule parler.


- Izlŭgakh, dit-elle en baissant la tête.


Je poussai un profond soupir, avant d'aller à sa rencontre et de la prendre tendrement contre mon torse. J'avais une terrible envie de coucher avec elle. Mais je devais résister. Je me considérais encore puceau, étant donné l'échec total lorsque j'avais couché avec une fille lorsque j'étais plus jeune. Je n'avais pas eu le temps de me rendre bien loin en elle qu'elle avait pété une crise de nerfs. En effet, mon Ombre réveillait en moi certains côtés sombres, surtout lorsqu'il était question de sexe. Et bon... ça faisait terriblement longtemps que je n'avais pas eu ainsi envie de quelqu'un. 


- J'ai envie de toi, râlais-je d'une voix remplie de désir.


Doucement, ma main se glissa sous sa robe de chambre, afin de caresser la peau si chaude et douce de ses hanches. Je la tenais toujours contre moi, ainsi je relevai son menton afin d'embrasser tendrement ses lèvres. Mon coeur battait la chamade dans ma poitrine. Je ne comprenais vraiment pas ce qui me prenait en présence de cette fille. Oui, elle était mi-vélane, mais ces pouvoirs n'étaient pas supposés avoir d'influence sur les Ombres comme moi. Je prolongeai le baiser langoureusement, cherchant inévitablement la raison de mon désir. C'est ton âme soeur, murmura la voix de mon Ombre dans ma tête. Ça y était. Il ne m'en fallu pas plus pour retirer son par-dessus, le projetant au sol. Je pris le corps nu de la Bulgare contre le mien, l'embrassant avec ferveur et passion.


- Aime-moi, minaudais-je entre deux baisers.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Lun 16 Nov 2015, 20:00

Je l'entendis soupirer, ce qui d'une certaine façon m'enleva un poids de sur les épaules. Après tout, elles n'étaient pas faites pour soutenir une telle charge. Je continuai de fixer mes pieds, ayant trop peur de voir son visage, je le sentis pourtant s'approcher tranquillement. La tension dans la pièce augmentait à chacun de ses pas. Lorsque je pus apercevoir le bout de ses pieds, je sentis ses mains se poser dans mon dos et m'attirer contre son torse. Je sentis son pouls s'accéléré légèrement et sa respiration dans mon cou. 

J'ai envie de toi, dit-il difficilement d'un souffle remplis de désir.


Je sentis alors sa main gauche se glisser sous mon peignoir pour venir caresser la peau de ma hanche. Il ne bougea pas d'un centimètre, gardant son corps coller contre le mien. Je sentais mon pouls s'accéléré sans trop savoir pourquoi il me rendait nerveuse. Il vînt alors soulever mon menton de son autre main, m'obligeant alors à le regarder dans les yeux. Il s'approcha alors posant doucement ses lèvres sur les miennes, faisant battre son coeur et le mien la chamade. 


Subitement, il envoya valser au plancher ma robe de chambre, dévoilant à sa vue mon corps nu, me faisant rougir un peu. Il répondit simplement en resserrant sa prise sur mon frêle corps et en augmentant l'intensité de notre baiser. 


Aime-moi, minauda-t-il entre deux baiser. 


Il laissa alors glisser ses mains sous mes fesses avant de me soulever jusqu'au lit sur lequel il me déposa doucement avant de prendre position sur moi. Je sentais une certaine tension s'installer en mon bas ventre alors que ses lèvres ne quittaient toujours pas les miennes. Je prolongeai le baiser encore un moment avant d'inverser nos position d'un habile coup de hanche. Je lui lançai alors un petit sourire moqueur, il n'avait surement pas fini de désaouler et je n'avais pas envie qu'il regrette ses actes plus tard dans la journée. Certes, j'avais envie de m'amuser avec lui, mais pas uniquement ça... J'avais l'impression d'abuser de lui si les choses allait plus loin maintenant. Je m'étonnais moi-même d'avoir une telle réaction, que se passait-il avec moi ? J'étais une créature programmer pour le sexe et le désir et jamais au grand jamais je n'avais dis non à une partie de jambes en l'air avec quiconque. Il y avait quelque chose de différent avec lui, quelque chose qui n'étais pas là avec les autres et je n'arrivais pas à trouver quoi. Peut-être avions nous une incompatibilité magique ? Lui-même l'avait mentionner un peu plus tôt, ou du moins sous-entendu. Mais ce phénomène comprenait-il aussi mon pouvoir de vélane ? Tant de question restaient sans réponse. 


Sans m'en rendre compte, j'avais perdu mon sourire. Logan m'intimidais plus que les autres et c'était une chose qui me frustrait, car jamais au grand JAMAIS moi, Anita Sarah Bloodgut je n'avais perdue mes moyens devant mon attirance pour un mec... à cause de la colère oui, mais par amour non. J'étais nue sur un homme qui m'attirait énormément et qui me désirait d'après ce que je pouvais sentir sous mon bas ventre et j'ignorais quoi faire...

Az nyama da vi prinudi, échapais-je.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Evans
Champion de Durmstrang | Ombre
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 20/04/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Ven 19 Fév 2016, 13:00

Lentement, le désir grimpait avidement en moi, faisant dresser mon membre dans mon pantalon. Étais-je un pédophile. Nan mais sérieux, un homme de 18 ans avec une jeune femme de 16 ans, ça devait être légal. Ah puis au fond, rien à foutre. Mes mains glissèrent rapidement sous la courbure de ses fesses, la soulevant contre moi. Jamais je n'aurais cru rencontrer une Bulgare dans les alentours de Poudlard, et je devais avouer que ça me plaisait amèrement. Habituellement, je détestais les femmes de mon pays. Mais une femme de mon pays vivant ailleurs c'était... différent. Et j'adorais fortement la différence. Je la transportai brusquement jusqu'à son lit de plumes, sur lequel je la déposai vivement, avant de grimper par-dessus elle. Je laissai momentanément mon regard se perdre dans le sien, tandis que nos lèvres s'entremêlaient toujours avec passion, même avec violence. Avec moi, c'était à prendre ou à laisser. Il m'était impossible d'être doux dans de telles situations. 


Je n'eus pas le temps de profiter plus de ma supériorité qu'elle inversa soudainement nos positions, afin de se retrouver par-dessus moi. Il fallait dire qu'une femme avec autant de caractère, ça me plaisait bien. Il lui manquait seulement d'être de la même race magique que moi, et elle serait véritablement parfaite. Jamais je ne pourrai lui avouer ce que j'étais réellement. Je n'en avais pas le droit. Non seulement je n'en avais pas le droit, mais jamais je n'oserais. La dernière femme à qui j'avais avoué ce secret s'était enfuie, traumatisée de mon être. Et j'avais perdu ce que j'avais cru être mon seul amour. J'avais rapidement compris que l'amour ne se limitait pas à une seule personne, mais j'avais préféré jouer avec les autres plutôt que de leur donner ce qu'elles voulaient: mon corps.


- Az nyama da vi prinudi, dit alors Anita, me faisant sourire.


Elle ne me forçait aucunement. Je faisais ce que je voulais, et ce quand je le voulais. Je ne répondis pas, préférant plutôt reprendre ses lèvres délicieuses, laissant alors balader mes mains contre son corps enivrant. Rapidement, ma main droite commença à tripoter sa poitrine, alors que ma gauche se promenait sur ses fesses. À tout ça s'ajouta une troisième main. Ben quoi? Aussi bien m'amuser. Le bras de mon Ombre se décrocha afin d'aller jouer sur le bouton de chair de ma nouvelle amie. Elle allait littéralement rien comprendre. L'autre main de mon Ombre alla fourrager dans ses cheveux, et je ne pouvais m'empêcher d'afficher un petit sourire moqueur. Il y avait maintenant quatre mains qui la tripotaient. Je me demandais seulement combien de temps ça allait lui prendre avant de le réaliser.


- Je te veux, lui râlais-je au creux de l'oreille avec mon fort accent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Lun 22 Fév 2016, 13:52

Il se contenta que de me regarder avant de reposer ses lèvres contre les miennes, m'obligeant à me recoller contre lui. Il laissa alors ses mains glisser le long de mes courbes jusqu'à ce qu'une de ses mains atteignent ma poitrine. Puis se fut le tour de son autre main qui s'occupa de mon délicat fessier alors qu'une troisième main s'en prenait à mon petit bouton de chair si sensible ? Je devais sans doute halluciner, cela devait être son genoux ou quelque chose dans le genre. Du moins c'était ce que je croyais jusqu'à ce que une main quelconque se mette à tirer ma longue chevelure me faisant sursauter. 


—Je te veux, râla-t-il aux creux de mon oreille.


Les quatre mains compiler continuait chacune leur occupation, ce qui continuait sans cesse de me perturber... et par la même occasion de descendre mon niveau d'excitation. Bien quoi ?! Quand je ne comprends pas ce qui se passe c'est toute ma personne qui en est touché. 


Je me laissai choir sur le coté en soupirant. 

—Kakvo si ti, lui demandais-je quelque peu décourager.


Subitement une vague de froid immergea la chambre entière alors que tout devenait noir, seul la présence de Salazard se faisait ressentir dans la pièce me faisant frissonner. 


D'un coup de baguette je fis apparaître ma robe de chambre... j'avais un très mauvais pressentiment sur la tournure des événements. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Evans
Champion de Durmstrang | Ombre
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 20/04/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Ven 04 Mar 2016, 13:35

Je continuais mon manège, quelque peu moqueur. Bon. Probablement que l'alcool ne m'aidait pas vraiment. Jamais je ne me serais servi de mon ombre avec d'exciter une fille. Sauf avec mon ex, mais ça c'était différent. Elle était exactement la même chose que moi alors... M'enfin. Je me demandais simplement combien de temps ça allait lui prendre avant qu'elle ne se rende compte de ce qui se passait. Après tout, ce n'était pas tout le monde qui avait la capacité de s'en rendre compte. Je savais bien qu'Anita avait une tête sur les épaules, ce n'était qu'une question de temps avant qu'elle comprenne. Elle ne connaissait pas ma race, c'était assuré, mais elle saurait que j'avais quelque chose de différent. Malheureusement, je n'eus pas le temps de m'amuser davantage qu'elle se laissa tomber à mes côtés, quelque peu découragée. Merde. C'était pas supposé lui faire cet effet là. C'était destiné à... l'amuser ? Quelque chose comme ça. 


- Kakvo si ti, laissa-t-elle alors tomber. 


Je laissai tomber un petit rire nerveux. Du moins, jusqu'à ce que la pièce s'emplisse d'un froid soudain. Je fronçai les sourcils, me redressant sur mes coudes. Je tenais mon ombre prête, au cas où. Ce genre de vague de froid n'était pas normale. Pas de cette façon. Et j'avais appris depuis longtemps à me méfier de bien des choses, particulièrement en fréquentant Durmstrang. 


J'étais tellement concentré à ma tâche que je sursautai vivement tandis qu'Anita faisait apparaître sa robe de chambre d'un simple coup de baguette. Je me tournai vers elle, avant d'aller lui voler un autre baiser sur ses lèvres. Le froid ne partait pas, et ça m'énervait quelque peu. 


- Kakvo se sluchva ? demandais-je d'une voix endormie, tandis que mon anglais m'abandonnait peu à peu.


Ne sachant pas trop que faire à part allumer un feu, j'attirai Ani à moi, comme pour la protéger, mais également nous réchauffer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Ven 25 Mar 2016, 13:16

Logan se retourna vers moi avant de venir subtiliser sur mes lèvres un petit baiser. Le froid s'intensifia, il avait réussis a tracasser Salazard on dirait bien, ce qui me fit légèrement sourire. 

—Kakvo se sluchva, demanda-t-il le sommeil dans la voix. 


Il m'attira alors contre lui, pour me réchauffer, mais surtout pour se réchauffer lui-même. Je commençais sérieusement à en vouloir à mon ancêtre de vouloir autant tout contrôler sur sa descendance. 


—Tu dois vraiment me détester, dis-je en fourchelangue dans le but de m'adresser au fruit de mes problèmes. 


Je sentis tout de suite l'atmosphère s'alourdir, mais j'ignorais si c'était en raison de Salazard où si c'était plutôt Logan qui venait de faire l'affreuse découverte de mon pouvoir caché, car je n'avais pas vraiment tendance à me vanter de ma capacité magique. 


—Va tu un jour accepter que tu es mort et que tu n'as plus rien à faire ici, pestais-je toujours dans le même langage. 


Ma rage montais, j'en avais assez de me faire persécuter par ce qui fut, il y a très très longtemps, des siècles avant ma naissance, le plus grand sorcier des ténèbres. Heureusement, il ne restait que son stupide fantôme et aigris par le temps. 


—Tu va m'écouter espèce de vieux fou, hurlais-je commençant à perdre patience. Sois tu me fiche la paix ET à ceux qui m'entoure, soit je te jure que je vais te faire tellement HONTE que plus jamais tu ne voudras refaire surface.


Subitement le noir et le froid disparurent aussitôt qu'ils étaient arriver, et l'atmosphère se changea du tout au tout.

—Désolée pour le désagrément, dis-je un peu mal à l'aise face à Logan.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Evans
Champion de Durmstrang | Ombre
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 20/04/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Jeu 31 Mar 2016, 14:50

Décidément, je ne comprenais strictement rien. En fait, il y avait une seule chose que je comprenais; je n'étais pas le seul à avoir certains pouvoirs secrets. Anita également. Je le savais, car l'Ombre en moi ressentait la magie sombre qui nous entourait. Un simple sorcier ne pourrait sentir le tout. Mais la petite femme qui se tenait dans mes bras tremblait beaucoup trop pour ne pas le ressentir. C'était clair, c'était évident. Du moins, pour moi. Ma nouvelle amie cachait beaucoup de choses, sans doute plus qu'elle ne voudrait l'avouer. En effet, je la sentais excessivement puissante, et ce beaucoup plus qu'elle ne pouvait le penser elle-même. Pour un être comme moi, il fallait bien avouer qu'elle était plus qu'intéressante. Dans tous les sens que le terme pouvait prendre. Une chose était sûre; je n'allais pas la quitter de sitôt. 


Je continuais de la serrer contre moi afin de la protéger du froid. Mais bien rapidement, je voulus mettre fin à notre contact. Elle se mit à crier en Fourche-langue. Impossible de savoir à qui elle s'adressait, mais je savais bien que ce n'était pas à moi. Il m'était également impossible de comprendre le moindre mot qui sortait de sa bouche, mais je reconnaissais aisément cette langue. Je n'étais pas non plus sans savoir quelle elle était, mais surtout pour qui elle était. Ou plutôt, pour quoi. Habituellement, elle était réservée aux descendants de Salazar Serpentard, ou à certaines personnes uniques, comme Harry Potter. Cependant, je la gardais toujours contre moi. Ce n'était pas un instant de folie qui cadrait une personne. Surtout si je me fiais à mes connaissances, son pouvoir se devait d'être caché, protégé. Et c'était ce que j'allais faire.


Soudain, l'atmosphère redevint normale et la température, agréable. Je pouvais bien voir qu'Anita s'était détendue, mais qu'elle était tout de même mal-à-l'aise. Je serais probablement dans le même état qu'elle si les situations avaient été inversées.


- Désolée pour le désagrément, s'excusa-t-elle d'une voix délicate.


Je lui souris tendrement, avant de l'éloigner doucement de mon corps. Elle était littéralement magnifique. Même lorsqu'elle était dans l'embarras. Jamais je n'avais vu de femme aussi belle et parfaite qu'Anita. À mes yeux, elle avait absolument tout pour elle. Pour en ajouter à son profil, elle était à moitié Bulgare. Tout pour me plaire. À dire vrai, ça m'excitait grandement.


- Ne t'inquiète pas, murmurais-je d'une voix douce. On a tous des secrets.


Mes mains passèrent de ses hanches à son visage, et je caressai celui-ci avec tendresse. Mes lèvres s'emparèrent alors des siennes avec désir, voire même avec violence. Je la voulais tellement, et ce n'était pas à cause de ses origines de vélane.


- Laisse-moi te prendre, grondais-je au creux de son oreille.


Je grimpai brusquement par-dessus elle, embrassant à nouveau ses lèvres avec ardeur. Mienne. Je voulais littéralement qu'elle soit mienne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Ven 06 Mai 2016, 19:54

Logan, qui me tenais toujours contre lui m'éloignant doucement. Il me détailla alors lentement augmentant mon embarras. Je me sentis comme le sujet d'étude d'une classe d'étudiant de biologie humaine.

—Ne t'inquiète pas, murmura-t-il en douceur. On as tous des secrets 


C'était effectivement le cas de le dire. Ses mains qui se trouvait toujours sur mes hanches remontèrent alors le long de mon corps jusqu'à mon visage qu'il se mit à doucement caresser. Il posa alors subitement ses lèvres sur les miennes avec avidité. 

—Laisse moi te prendre, gronda-t-il bestialement. 


Il me poussa ensuite sur le lit avant de brusquement grimper sur moi, embrassant mes lèvres comme si sa vie en dépendait. 


Bien que l'intensité de notre baisé augmentais au fil des secondes je me surpris moi-même à détacher peignoir. Une vague de chaleur irradia subitement dans tout mon corps et certaines informations sur mon... Bulgare (en fait je n'avais aucune idée de comment le nommer) me vinrent en tête... comme si lui et moi ne faisions qu'un. 

—Logan Wilson Evans, murmurais-je fiévreuse de désir. Prends moi. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Evans
Champion de Durmstrang | Ombre
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 20/04/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Jeu 19 Mai 2016, 15:12

Jamais je n'avais vu d'aussi belle femme. Elle était la perfection incarnée. Et sous tous les angles. Je ne parlais pas seulement de son physique. Mais elle était à moitié Bulgare, ce qui fallait dire attirait aussitôt mon oeil. De plus, elle cachait certains mystères, tout comme moi. Et pour en ajouter à sa personnalité extravagante, elle était en plus très belle physiquement. Pas que c'était un de mes critères... En fait si. Je détestais les filles laides. Je serais incapable de mettre mes mains sur une fille qui n'était pas physiquement à la hauteur. Ça peut sembler méchant, effectivement. Mais lorsqu'on possédait un pouvoir comme le mien, aussi unique et aussi puissant, on pouvait se permettre d'être aussi difficile. Ben quoi? 




Rapidement elle augmenta l'intensité des baisers, formant déjà une bonne petite tente dans mon pantalon. Habituellement, j'étais plus difficile que ça à avoir. Du moins, avec mon ex. Avec Anita, j'avais la vague impression que tout allait être bien différent.




Effectivement, elle fit quelque chose que mon ex copine n'avait jamais fait. Elle prit les devants, en quelque sorte. Ani retira son peignoir, révélant son corps plus que parfait. Je dus me faire violence afin de ne pas me mordre la lèvre inférieure et ainsi lui montrer tout le désir néfaste que j'avais envers elle. Chez moi, le désir charnel n'avait jamais vraiment été de mise. J'étais bien heureux d'être maintenant dans un pays dans lequel c'était normal. Malgré tout, j'avais un certain blocage.




- Logan Wilson Evans, chuchota-t-elle alors, remplie du même désir que moi. Prends-moi.


Il ne fallait pas me le demander deux fois. Même ce n'était pas dans mes habitudes, je ne pouvais pas passer à côté de cette opportunité: baiser la plus belle femme du monde. Bon ok, sans doute j'exagérais, mais lorsque je donnais mon attention à une femme, je la lui donnais au complet. Et pour toujours, si possible. L'éternel romantique, hein? Euh... Attendez. Avait-elle prononcé mon nom au complet? Mais comment...


- Anita Sarah Bloodgut, grondais-je au creux de son oreille.


Et comment moi je le savais ? Aucune idée. Mon ombre ne me permettait pas de faire de telles choses, et sa magie non plus. C'était comme s'il y avait quelque chose de différent entre nous, quelque chose qui nous unissait, et c'était beaucoup plus que le sexe. Même si pour le moment, c'était fortement ce qui allait nous animer. Je recommençai donc à l'embrasser avec beaucoup plus d'intensité, laissant mes mains commencer à caresser son magnifique corps nu. Pouvais-je vraiment la prendre, là, comme ça ? Elle était beaucoup plus jeune que moi, il ne fallait pas que je l'oublie. Mais en même temps... Elle semblait si parfaite, la femme faite pour moi que je ne pouvais pas en faire autrement. 


- Aime-moi, susurrais-je alors.


Je délaissai ses lèvres pour me diriger vers sa poitrine, me saisissant allègrement de son magnifique ornement rosé, m'en délectant avec passion. Puis, lentement, je me descendis le long de son ventre, pour ensuite écarter ses cuisses, et poser ma bouche contre son sexe. Je mordillai son petit bouton de chair, levant le regard vers son magnifique visage. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Mar 06 Sep 2016, 15:45

Il sembla s’adoucir un peu. Je ne saurais pas vraiment quoi vous dire exactement, mais sans même avoir à copuler, nous semblions fusionner. Je sais que cela pouvait sembler stupide, mais c’était le cas.


Anita Sarah Bloodgut, gronda-t-il au creux de mon oreille.


J’ignore comment il pourrait connaître mon deuxième prénom, tout comme j’ignorais comment j’avais pus savoir le sien. Comment ce jeune et séduisant Bulgare n’avait-il pus jamais croiser ma route auparavant. C’était si… improbable non ?


Il se remit finalement à m’embrasser avec plus d’intensité cette fois. Je sentais ses mains glisser doucement le long de mon corps nu.


Aime-moi, me supplia-t-il dans un tendre murmure. 


Il quitta alors mes lèvres, les laissant glisser sur mon buste, jusqu’à ma poitrine. où elles se posèrent sur mon mamelon, s’en nourrissant comme s’il s’agissait de la dernière chose que ses lèvres goutteraient de sa vie. Il y passa un court moment avant de descendre toujours plus bas. D’un coup, il écarta mes cuisses et posa sa bouche sur mon intimité. Il mordilla doucement mon si sensible bouton de chair, tout en posant son regard dans le mien. Je dus étouffer un gémissement alors que le plaisir montait en moi. Bon sens qu’il était plus doué que Liam pour ça. Je poussai un long gémissement tout en agrippant les draps à chacun de ses coups de langue. 


Oh Logan, laissais-je tomber.


Ce ne fut pas long que l’orgasme me frappa de plein fouet, me laissant le souffle coupé. Il me fallut un court instant afin de reprendre mes esprits. Je me redressai alors d’une traite et entrepris de dévêtir Logan, dévoilant finalement à ma vue son sexe bien dresser. J’embrassai alors son gland avant de laisser ma langue glisser sur toute la longueur de son membre. Je décidai alors de poser mes lèvres sur son extrémité et à laisser son membre s’enfoncer toujours un peu plus profond dans ma bouche, jusqu’à ce que mes lèvres atteignent la base de son sexe, son gland touchant le fond de ma gorge.

Tout ce temps mon regard ne quitta jamais le sien. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Evans
Champion de Durmstrang | Ombre
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 20/04/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Lun 19 Sep 2016, 09:01

Femme parfaite, hein? Femme fatale? Ouais. Anita l'était. Du moins, beaucoup plus que mon ex petite amie. Je l'avais aimée, oui, mais je n'avais pas ressenti la même chose que je ressentais en ce moment à l'égard de la petite Bulgaro-Anglaise. Ce sentiment était tout à fait indescriptible. Si je pouvais en dire ainsi. J'avais même peur de lui dire. Je me voyais mal lui dire qu'elle représentait plus que mon ex à mes yeux alors qu'on se connaissait à peine. Elle pouvait tout aussi bien réagir, mais je ne voulais pas prendre de chance. Je ne voulais pas prendre la chance de la perdre. Elle était beaucoup trop précieuse, et ce même si elle ne le voyait pas.


Je stoppai nettement mes pensées, me concentrant sur le visage angélique de la jeune femme qui se trouvait devant moi. Mes lèvres s'appliquaient à lui procurer le plus de plaisir possible. Ses gémissements, ses mains se saisissant des draps, je savais qu'elle aimait ça. Elle n'était pas le genre de femme à feindre le plaisir sexuel. Et ça me donnait encore plus envie d'elle. Je voulais la pénétrer, je voulais que mon membre entre en elle. Mais pas par simple désir. Je voulais tout ça aussi par amour. Car je ne couchais pas avec n'importe qui. Anita était la deuxième personne avec qui j'avais une relation sexuelle, bien que pas encore complète. Je ne savais pas ce qui m'avait pris. J'espérais seulement qu'elle me garde à ses côtés par après. 


- Oh Logan, gémit-elle, m'incitant à mettre encore plus de passion à mes baisers contre son intimité.


Puis, elle poussa un long râle et son corps se détendit d'un seul coup. Je savais que j'étais bon à l'oral, mais je ne pensais pas qu'Ani atteindrait l'orgasme aussi rapidement. J'eus un léger sourire en coin, alors que je la regardais reprendre son souffle. Elle était tout simplement magnifique. 


Elle se redressa alors d'un seul trait, me prenant par surprise. Mon regard s'attarda un instant dans le sien, mais elle s'empressa de me retirer mes vêtements. Je souris alors que je sentais mon membre devenir de plus en plus gros dans mon boxer. Mais j'étais patient. Si elle voulait prendre son temps, je la laisserai faire. Après tout, je n'étais pas pressé au travers tout ça. Au final, je voulais simplement qu'elle m'appartienne. Qu'elle soit mienne.


Lorsque sa bouche se posa contre mon membre, je fus surpris. J'étais tellement préoccupé par mes pensées que je n'avais pas remarqué que j'étais totalement nu. Je poussai alors un puissant gémissement, tandis que je sentais mon sexe s'enfoncer de plus en plus profondément dans la bouche de la jeune femme. 


Je la stoppai net après quelques instants. Si je venais tout de suite, je savais que j'étais hors jeu pendant près d'une heure. Et j'avais envie d'une relation complète avec elle. Bien évidemment, avec son accord. Je me saisis de son menton avec tendresse, fixant mon regard dans le sien. J'allai lui voler un simple baiser. Perdre ma virginité, là, maintenant? Pourquoi pas? Honnêtement, malgré mes valeurs amoureuses, le fait d'être puceau commençait à devenir un fardeau pour moi. Je ne voulais pas m'en débarrasser, puisque j'aimais Anita.


- Si on va plus loin, lui soufflais-je, si on couche ensemble, je veux que tu saches que cela est beaucoup plus gros pour moi. Si on fait l'amour, tu seras pour moi ma petite amie.


Je la poussai brusquement contre le matelas, grimpant par-dessus elle. Je m'emparai de sa bouche avec passion. Si ce que je venais de lui dire ne lui plaisait pas, elle allait simplement m'arrêter. Pour l'instant, elle ne semblait pas le faire. Lentement, je m'immisçai entre ses cuisses, laissant mon membre cajoler l'entrée de son intimité. Je mis fin au baiser, afin de plonger à nouveau mon regard dans ses magnifiques yeux vairons.


- Alors? demandais-je alors que je retenais mon souffle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Ven 30 Sep 2016, 21:40

Il lâcha un puissant gémissement avant de me stoppai. Lui avais-je fais mal ? Il posa ses doigts sous mon menton et fixa mes yeux avec tendresse. Il m'obligea à me rapprocher de lui et me vola un baiser. 


—Si on va plus loin, souffla-t-il doucement, si on couche ensemble, je veux que tu saches que cela est beaucoup plus gros moi. Si on fait l'amour, tu seras pour moi ma petite amie.


Il me poussa alors brusquement sur le matelas, me coinçant sous lui. Il s'empara de mes lèvres avec passion. J'écartais doucement les cuisses afin de le laisser se rapprocher, bien assez tôt, je sentis son membre titiller mon intimité. Il rompit alors le baiser pour plonger son regard dans le mien.

—Alors, demanda-t-il le souffle court.


Je posai ma main sur son membre, laissant le gland tranquillement s'immiscer en moi. 


—Tant que tu ne décide pas de me tromper avec ton meilleur ami je suis partante, dis-je moqueuse en le rapprochant de moi.


Son membre avait suivis, étant maintenant à moitié en moi. 


/HJ\ scuze y'est court mais j'pouvais pas vraiment continuer si t'es pas consentant tser.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Evans
Champion de Durmstrang | Ombre
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 20/04/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Sam 01 Oct 2016, 20:23

Je devais avoir l'air complètement stupide en ce moment. Je tentais d'avoir Anita comme petite amie en lui donnant envie d'aller plus loin dans notre relation sexuelle. Nan... Était-ce vraiment ça que je faisais? Après tout, si elle ne voulait pas, elle allait dire non et c'était tout, tout simplement. Mais je ne pouvais m'empêcher de me trouver complètement con. Même si elle semblait vouloir de moi, et moi d'elle. Tout cela était réciproque, alors pourquoi pas? Pourquoi étais-je en train de me casser la tête avec ces conneries ? J'avais dit ce que j'avais à dire, il ne me manquait plus qu'une réponse maintenant. 


Je sursautai lorsque sa main se posa contre mon membre. Je ne pus m'empêcher de me mordre la lèvre inférieure, alors qu'elle le guidait lentement dans son antre. 


- Tant que tu ne décides pas de me tromper avec ton meilleur ami je suis partante, lança-t-elle avec une pointe de moquerie dans la voix.


Hein? Jamais, je n'avais pas d'ami. La vie était beaucoup plus simple ainsi.


Je poussai un gémissement de plaisir alors qu'elle attirait mon corps vers le sien... et par la même occasion me faisait la pénétrer. Je n'eus qu'à donner un bon coup de hanches afin d'être complètement en elle. Je m'emparai de ses lèvres avec amour, alors que mon va-et-vient se faisait régulier et rapide. Je me sentais si bien avec elle, la chaleur de sa peau contre la mienne... Je ne pouvais pas demander plus. J'avais littéralement la plus belle femme au monde dans mon lit. Bah, dans le sien, mais c'était une façon de parler.


- Montre-moi de quoi t'es capable, lui grondais-je au creux de l'oreille.


Je continuai mon mouvement pendant plusieurs minutes, avant de me retirer d'elle. Je voulais qu'elle prenne le dessus, je voulais qu'elle me domine. Après tout, elle avait l'air d'être capable de le faire. Mes mains allèrent se saisir de sa poitrine, tandis que mon visage allait au creux de son cou afin d'embrasser sa peau avec passion.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Ven 30 Déc 2016, 20:47

Il semblait surpris de ma réplique, ce qui était quelque peu normal puisqu'il ne connaissais pas tout les détails. Il poussa un gémissement de plaisir alors qu'il s'enfonçait en moi. Il donna un bon coup de rein afin d'y pénétré entièrement. Il se précipita sur mes lèvres, qu'il dévora avec avidité. 

Montre-moi de quoi t'es capable, gronda-t-il au creux de mon oreille. 

Il continua un court moment son mouvement de va-et-vient avant de se retiré. Ses mains se posèrent sur ma poitrine alors que son visage venait s'enfouir au creux de mon cou. J'inversai brutalement nos positions, prenant le dessus. Je m'actionnai de façon régulière. Je posais mes mains sur ses pectoraux question de me donner plus de contrôle avant de me pencher vers lui et de m'emparer de ses lèvres. J'avais envie que son côté dominateur face surface, je savais qu'il serait fort agréable. Je ralentit légèrement mon mouvement pour éviter de le noyer sous moi. De longs et puissants gémissement s'échappaient de ma bouche.

Oh Logan, échappais-je.

Je voulais qu'il me domine, qu'il me punisse. Qu'il soit mon maître alors que je n'étais que son esclave. Je voulais qu'il me fasse vivre des choses que je n'avais jamais connu.

Possède moi, lui ordonnais-je, les yeux noirs de désir. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Evans
Champion de Durmstrang | Ombre
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 20/04/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Jeu 09 Fév 2017, 18:14

Je n'arrivais pas à croire que j'étais en train de faire l'amour à la plus belle femme existant sur cette planète. Et cette femme, elle était mienne désormais. J'avais littéralement réussi à obtenir la plus belle femme au monde. Je ne savais pas comment j'avais réussi cet exploit, mais bon. Mes baisers devenaient de plus en plus ardents dans le creux de son cou et brusquement, Ani inversa nos positions. Je me sentis de nouveau en elle, et je gémis de manière brusque, voire violente. Merde que c'était bon tout ça. Et la vue que j'avais sur son corps... C'était tout simplement parfait. Je ne pouvais pas demander mieux. Elle gémissait au même rythme que moi, ce qui était encore mieux.


- Oh Logan, râla-t-elle.


L'entendre dire mon nom, là, comme ça, je pourrais jouir immédiatement. Mais je devais me retenir. Pour plus tard. 


- Possède-moi, ma dit Ani d'un ton sans lendemain. 


Oh oui, j'allais la posséder. Habilement, je la relevai, et la manipulai afin qu'elle se retrouve à quatre pattes. Je m'agenouillai derrière elle, puis j'allai déposer un tendre baiser contre sa nuque, au travers sa chevelure rouge. Mes doigts allèrent se poser près de l'entrée de son vagin, et je la pénétrai lentement. Il n'était pas question que je fasse d'anal avec elle avant d'avoir eu plusieurs relations avec elle. Je voulais que la confiance s'installe entre nous, et non la méfiance. De plus en plus rapidement, je m'activais en elle. Puis, j'appuyai dans le haut de son dos afin de faire descendre sa poitrine contre le matelas et avoir plus de contrôle sur son corps. 


Puis, je sentis l'orgasme approcher. Je devais me retirer. Mais en même temps, c'était comme si mon ombre ne voulait pas. Je me mordis la lèvre inférieure. L'enfant de cette fille et moi serait incroyablement puissant magiquement. Mon ombre s'inséra en elle et constata qu'elle était fertile en ce moment. Je n'eus même pas le temps de faire quoi que ce soit que l'orgasme me frappa, et mon liquide séminal s'inséra en elle. Mon ombre s'assura que mon sperme se rende à l'ovule et le féconde, puis je me laissai tomber sur le dos, épuisé. Je vis le petit minois d'Ani se retourner vers moi.


- Viens là, murmurais-je, lui faisant signe de se coucher sur moi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Ven 31 Mar 2017, 20:19

D'une main habile, Logan me releva et m'installa de façon à ce que je sois à quatre pattes. Il posa ses lèvres contre ma nuque alors que ses doigt guidaient sa verge vers mon intimité qu'il pénétra d'un coup. Ses mouvements furent de plus en plus rapide en moi il appuya alors contre mon dos question que ma poitrine s'appuie contre le matelas.


C'était si agréable, si différent. Un long frisson me parcouru alors le dos. Quelques secondes plus tard, Logan se laissait tomber sur le dos. Je tournai la tête de façon à le fixer avec un petit sourire. 


—Viens là, murmura-t-il en me faisant signe de m'approcher. 


Je m'approchai et me glissai entre ses bras. Je posai ma tête contre sa poitrine, écoutant les battements de son corps.


J'avais un boost d'énergie et ne pourrais certainement pas dormir avant une ou deux heures.


—Tu veux visité le château, demandais-je en me relevant brusquement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Evans
Champion de Durmstrang | Ombre
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 20/04/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Sam 24 Juin 2017, 13:35

Je ne savais pas comment expliquer l'énergie qui circulait entre Anita et moi. Je la connaissais à peine, et pourtant, j'avais l'impression qu'elle m'était destinée. Qu'elle était mon âme soeur. Je voulais qu'elle se glisse entre mes bras et qu'elle y reste pour toujours. Je la voulais, tout simplement. 


La belle Bulgare vint poser sa tête contre mon torse, et aussitôt une de mes mains alla fourrager dans ses cheveux. 


- Tu veux visiter ? me demanda-t-elle subitement en se relevant d'un bond. 


Je souris, avant de hocher la tête de haut en bas. Je ne pouvais tout simplement rien lui refuser. Je me saisis doucement de son menton afin d'embrasser ses lèvres avec tendresse. 


- Après, je t'emmène faire un tour à Durmstrang, lui susurrais-je d'une voix douce. 


Je me relevai, afin de me saisir de mes vêtements et de les revêtir. Je voyais son regard se délecter de chaque parcelle de mon corps. 


- Ou on va directement à Durmstrang...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Dim 25 Juin 2017, 02:35

Logan me souris, hochant de la tête. Il s'approcha et se saisit doucement de mon menton, venant caresser mes lèvres des siennes tendrement. 


— Après je t'emmène faire un tour à Durmstrang, susurra-t-il doucement.


Il se leva du lit, se rhabillant. Chaque parcelle de son corps était un dessert pour les yeux, et je le détaillais de tout les angles qu'il m'était permis de voir en ce moment. 


— Ou on va directement à Durmstrang, dit-il quelque peu provocateur. 


Durmstrang et ses secret était quelque chose qu'on ne pouvait imaginer et espéré de voir dans une vie. Nul sorcier ni ayant pas étudier ne connaissais son emplacement ni même ce dont elle avait l'air. 


Elle était le Saint Graal de notre monde. 


Je bondit du lit afin de revêtir des vêtements. Je pris un soutien gorge noir ainsi qu'une culotte assortie que j'enfilai aussitôt. Je pris rapidement une paire de pantalon noir de sport que je trouvai trainant sur ma commode puis mon sweater de Quidditch avant de me précipiter devant Logan.


— Ce n'est pas une proposition que l'on reçoit deux fois dans une vie, lui dis-je quelque peu excitée en posant mon bras sur le sien, prête à transplaner là où il le désirerais. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   

Revenir en haut Aller en bas
 
Curiosité, désir & violence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Curiosité [Guépard]
» La curiosité est un vilain défaut ! [Livre 1 - Terminé]
» les curiosités de la langue française
» La curiosité est un vilain défaut ?! [Sujet en commun N°3]
» La curiosité est un vilain défaut [Nicolas de Ruzé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard - Next Gen :: Poudlard :: Cachots-
Sauter vers: