Poudlard - Next Gen

Qu'est devenu Poudlard après le départ d'Harry?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Curiosité, désir & violence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Logan Evans
Champion de Durmstrang | Ombre
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 20/04/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun
Baguette Magique:

MessageSujet: Curiosité, désir & violence   Dim 24 Mai 2015, 20:51

La panique possédait son être. Du moins au début. C'était évident. N'importe qui qui se faisait attraper là-dedans paniquait. Car c'était, ou du moins ça ressemblait, au sortilège d'Impero chez les sorciers. Mais c'était seulement une apparence. Je la contrôlais, oui, mais elle me contrôlait en retour. Mais c'était moi le maître de tout ça. Elle pouvait user de mon pouvoir, mais je pouvais l'en arrêter à tout moment également. Cependant, si moi je décidais qu'elle faisait quelque chose, elle ne pouvait pas me résister. Étrange, non ? Malheureusement, ou heureusement, à vous de voir, ce pouvoir avait de fortes failles. Mon pouvoir était non pas moins puissant, mais durait beaucoup moins longtemps, et puisait notre énergie à tous les deux. Et je ne connaissais pas mes limites alors... Nous allions devoir être prudents si l'on ne voulait pas que l'on nous retrouve évanouis au beau milieu de Pré-au-Lard. Car oui, si notre énergie nous lâchait, je retrouvais instantanément mon corps. Et tout ce que j'avais sur moi. Donc, ma baguette n'était pas perdue dans le néant total, et mes vêtements non plus. J'allais revenir tel que j'étais parti. 


Toujours aussi traumatisée par ce qui se passait, Anita décida tout de même de ramasser son t-shirt qui traînait au sol, puis se dirigea vers son soutif. Je ne pus m'empêcher de ricaner dans sa tête tandis qu'elle l'enfilait, pour ensuite revêtir son chandail. Elle était vraiment bien foutue, mais il lui manquait un peu de pudeur... Je n'arrivais pas encore à déterminer pourquoi je m'étais ainsi insinué en elle, mais je savais qu'elle m'intriguait fortement. Elle n'était pas comme toutes les autres Bulgares que je pouvais bien fréquenter à mon école. Elle était fortement différente. 


Sachant qu'elle était capable de quitter les lieux sans moi, je décidai de m'infiltrer au plus profond de ses pensées, et de ses souvenirs. Je vis donc le visage d'un très beau garçon aux yeux verts émeraudes. Son petit copain ? Concentre-toi Logan... Je fouillai un peu plus, satisfait de constater que c'était son ex petit copain. Euh attendez ? J'étais satisfait ? Mais pourquoi j'étais satisfait de cela ? Putain, cette fille m'intéressait vraiment ? Si j'avais pu froncer les sourcils, je l'aurais fait. Mais je me contentai d'aller plus profondément dans ses souvenirs, et du m'abstenir de passer un commentaire lorsque je vis ce qu'elle avait fait subir à Liam, son ex. Note à moi-même: si jamais il se passait quelque chose de sérieux entre elle et moi, ne jamais la tromper avec mon meilleur ami. Sinon ce serait toute l'école qui serait mise au courant. Mais étrangement, j'étais fier de son coup. Une si jolie fille ne méritait pas d'être trompée de la sorte. 


Je revins soudainement à la réalité lorsqu'un petit frisson parcourut le corps d'Anita. Je ne pus m'empêcher de ricaner en voyant qu'il commençait à neiger. Il semblait qu'elle n'aimait pas le froid la p'tite ! Je pouvais voir le château de Poudlard se peindre à l'horizon. C'était décidément beaucoup plus beau que Durmstrang. Il s'agissait d'un magnifique château, probablement beaucoup plus vieux que bien des bâtiments en Europe. Je fus cependant surpris de constater que c'était exactement là que la vélane se dirigeait. Je voulais aller m'amuser avec les Mangemorts, pas aller dans une école. 


Tue dix élèves et tu as ta marque, puis-je entendre une voix résonner dans son esprit.


Euh non. Je n'allais pas la laisser tuer dix élèves de son école. Et je la sentais hésitante. Cependant, un seul nom et un seul visage revenait en boucle dans son esprit. Clark... C'était avec ce garçon que son ex l'avait trompée. Et si elle tuait Clark, pourquoi pas en tuer d'autres ? Je l'obligeai à stopper brusquement sa marche, en prenant bien soin de penser aux mots que j'allais utiliser. 


Avant de tuer des élèves, veux-tu on va parler de quelques trucs ? lui dis-je alors. 


Parler de quelques trucs, eh ouais. Car elle pouvait se rallier aux Ombres, sans en être une. Bon okay, pas vraiment, mais elle pouvait de rallier à moi. Et comme je faisais partie de l'armée mais que j'en étais distant à la fois, je pouvais me permettre ça. Et son pouvoir semblait assez unique pour qu'elle ne fasse pas partie de l'équipe ennemie. Et si elle devenait un Mangemort, c'en était fini pour moi. J'aurais vraiment du apprendre quel était son rapport avec ces idiots avant de lui confier le secret à propos de mon pouvoir. Car nous étions les ennemis non déclarés des Mangemorts. S'ils apprenaient notre existence avant même que nous ayons fait notre apparition, nous étions perdus. Ils n'étaient peut-être pas plus puissants, mais ils étaient beaucoup plus nombreux. Car eux, il ne leur fallait pas un pouvoir spécial pour en être. Seulement une âme noire. 


Son cerveau continuant de débattre le sujet de sa marque, je décidai de la remettre au pas, mais cette fois ce fut moi qui entamai la marche. Je tentai donc de me rendre au château le plus rapidement possible, mais je ne pus m'empêcher de pousser un juron en bulgare dans la tête de ma nouvelle amie lorsque je constatai que les grandes portes étaient fermées. Je cognai trois coups, et l'une des portes s'ouvrit sur un homme armé. Je lui fis faire un bref sourire, en relevant fièrement la tête.


- Je eum, Anita Bloodgut, lui fis-je dire. 


- Dernière élève manquante, dit-il en nous laissant passer et en refermant la porte. 


Désolé, murmurais-je dans son esprit. 


Je m'épuisais beaucoup plus rapidement dans son corps que je ne pouvais m'épuiser dans un autre. Il fallait donc que je me rende à sa chambre, et ce le plus rapidement possible. Je fouillai donc dans ses pensées pour en trouver l'emplacement, et je remis ses deux petites jambes en marche. 


En quelques instants, nous nous retrouvâmes dans les sous-sol, devant une simple porte de bois. 


Ça a l'air joli, dis-je moqueusement. 


- Tao tuk, lui fis-je dire, ayant trouvé le mot de passe dans ses pensées.


La porte s'ouvrit toute seule, et je l'y fis entrer. Aussitôt qu'elle se referma derrière nous, je laissai mon Ombre glisser de son corps, et mon propre corps se refaire de lui-même. Je posai un regard fatigué sur la jeune vélane. 


- J'crois que ton Salazard Serpentard aime pas les Ombres, dis-je à la blague.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Dim 24 Mai 2015, 22:02

Merde, Merde Merde... pourquoi je n'arrivais pas à me décider sur la bonne chose à faire. Tout était si flou, j'avais tellement peur te faire une connerie. Et oui, il arrive parfois que la grande (bon pas si grande en terme de hauteur) Anita Bloodgut ait peur. Je continuait mon chemin. Errant. Pourquoi je n'arrivais pas à prendre une putain de décision dans la vie. Le visage de Jared en train de se taper Liam me revint alors en tête, me rappelant pourquoi j'avais penser à le tuer quelques secondes plus tôt. C'était décider ce soir était la dernière soirée de Jared Clark et puis tant qu'à y être autant régler mes comptes avec les mangemorts tout de suite puisque je descendais de leur plus grand maître. J'avançais déterminé, il ne me restait qu'à le trouver pour accomplir la tâche que je venais de me donner. Je marchais, avançant tranquillement vers la libération de mon fardeau. Les matchs de Quidditch allaient sans doutes devenir une partie de plaisir sans personne qui m’envoie des cognards à la pelle. 

Avant de tuer des élèves, veux-tu on va parler de quelques trucs ?, me demanda Logan, toujours dans ma tête. 


Je voulais marcher, avancer, mais j'en était incapable. Quelque chose m'empêchait d'avancer. Je savais qu'en ayant la marque des ténèbres, je m'assurait un avenir sans aucun problème... bon c'est certain que je ne pourrais plus porter mes camisoles, mais quand même, je m'assurais qu'une partie des sorciers les plus puissants me couvre les fesses. Je finis par reprendre ma marche, cependant, je n'avais plus aucun contrôle sur mes gestes. Logan me guidait m'obligeant à avancer. Il... en fait, je marchais en direction des grandes portes. Les voyant complètement fermer, je savais que quelque chose n'allait pas et que si on ne nous ouvrait pas il faudrait vite trouver un plan B. Ma main se posa alors sur la porte, la frappant de trois coups. Il était idiot ou quoi, on ne se présentait pas à Poudlard et cognait à la porte pour entrer. Je fus étonné de voir qu'elle s'ouvre sur Jason Potter, pointant sa baguette sur moi.

Je eum, Anita Bloodgut, sortit alors de ma bouche.


Comment pouvait-il contrôler jusqu'à ma langue, c'était irréel.

Dernière élève manquante, dit-il en me laissant passer. 


Dernière, ce qui signifiait que Liam avait réussi à se rendre à bon port. 

Désolé, dit alors Logan. 


J'allais bientôt devenir folle si sa continuait ainsi. Il me guida alors jusqu'au cachots, m'emmenant jusqu'à ma chambre. Comment pouvait-il connaître toutes ses informations sur moi. Je stoppai devant la porte. Une porte simple en bois, comme tout les cachots. Je n'était pas supposer avoir accès à une chambre personnelle, il avait donc fallut que je tente de laisser le tout le plus susceptible possible. L'ancien placard à balais avait donc été transformé, comme une chambre de préfet en chef, titre auquel je n'avais pas encore droit. Un grand lit, une salle de bain personnelle (avec un bain et une douche ça va de soi) mais surtout... aucun colocataire. 

Ça a l'air joli, se moqua alors le Bulgare dans ma tête.


Je roulai des yeux alors que mon mots de passe franchissait mes lèvres sans y penser. La porte s'ouvrit alors et j'y entrai sans rien penser. C'était vraiment étrange d'être ainsi contrôle comme une vulgaire marionnette. Je sentis subitement une vague de fraîcheur m'envahir alors que Logan quittait enfin mon corps. Il faillit s'écraser au sol et me lança un regard fatigué. 

J'crois que ton Salazard Serpentard aime pas les Ombres, dit-il moqueusement. 


Pas seulement les ombres, la seule personne qui avait réellement été aimer de Salazard avait été celle avec qui il avait procréer dont le nom avait toujours était tut. Les jambes de Logan flanchèrent à nouveau, je me précipitai donc vers lui pour éviter qu'il ne se retrouve au sol. Je le guidai ensuite jusqu'à mon merveilleux fauteuil de cuir où il put s'installer. Je savais qu'il y avait une raison pour laquelle il m'avait empêcher de me rendre jusqu'à la salle commune des Poufsouffles, je me dis donc que la soirée était sans doutes terminée pour moi puisqu'au moindre geste, mon nouvel ami m'en empêcherait. 


Je marchai jusqu'à la salle de bain, où je mis la baignoire en marche. J'allais essayer de me détendre, de penser à autre chose, de prier pour que les mangemorts ne me trouve pas et avec un peu de chance, m'envoyer en l'air. Le seul inconvénient était que ma salle de bain n'avait pas de porte, heureusement le seul meuble placer d'une façon à donner vue sur la pièce était mon lit, alors je ne m'inquiétai pas que Logan puisse se rincer l'oeil. Je me déshabillai puis me glissai dans l'eau chaude, accotant ma tête sur le rebord de la baignoire. Mes muscles se détendaient tous un à un, me faisant laisser échapper un soupir de soulagement. Afin que Logan ne s'ennuit pas trop, je fis volé à lui un manuel scolaire qui parlait de Salazard dans un bref passage, car à la façon dont il avait dit le ''ton'' Salazard m'avait fait croire qu'il n'en connaissait pas beaucoup sur le sujet. Le livre allait s'ouvrir directement sur la page mentionnant le sorcier dont je descendais. 


Baigant toujours dans l'eau je finis par m'endormir. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Evans
Champion de Durmstrang | Ombre
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 20/04/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Dim 24 Mai 2015, 23:01

Je continuais de la fixer, moqueur. Enfin, je pouvais admirer sa réelle beauté sans être déconcentré par son corps nu. Il était sublime, c'était vrai, mais je préférais de loin ne pas être irrespectueux envers une femme en fantasmant uniquement sur son corps. C'était ce pourquoi je m'intéressais beaucoup plus aux visages, aux yeux, ainsi qu'à la personnalité pour aimer quelqu'un. Peu importait son corps. Bien sûr, j'étais chanceux si elle était bien foutue, mais ça c'était autre chose. À mes yeux, c'était totalement secondaire. Non seulement Anita avait un corps sublime, un visage sublime ainsi que des yeux hors du commun, mais elle était également armée d'une personnalité intrigante et unique, le genre à bien me plaire. Cependant, son petit penchant vers le meurtre du dénommé Clark était légèrement... comment dire ? Un turn off. Un véritable, turn off. Okay, vous allez me dire que j'étais un meurtrier, mais j'étais un meurtrier involontaire. Je n'avais jamais voulu tuer personne. J'allais empêcher que ce fardeau arrive à Anita. 


Soudain, mes jambes faiblirent sous mon poids. C'était en fait la première fois que je dépensais ainsi mon énergie. Pourtant, j'avais à peine usé de mon pouvoir. C'était réellement une incompatibilité entre la jeune Bloodgut et moi. Du moins, magiquement. Et ce n'était pas ses simples pouvoirs de sorcières, mais bien ce qu'elle possédait de différent en elle. Donc la magie de ce Salazard Serpentard, dont je n'avais absolument aucune idée de l'existence. Je ne savais donc pas ce qu'il avait fait, ni quelle était sa magie. Mais une chose était sûre, c'était qu'elle était totalement non compatible avec celle des Ombres. 


Devant ma faiblesse, je sentis deux bras me retenir tendrement. Anita.. Je la remerciai d'un bref regard, tandis qu'elle menait mes pas vers un sofa en cuir. J'y pris lentement place avec son aide, le trouvant plus que confortable. Je fermai momentanément les yeux, tandis que j'entendais l'eau d'un bain couler. Ça, ça ne me ferait pas de tord, sans aucun doute. Mais avec le peu de force que j'avais en mon être en ce moment, ce ne serait sans nul doute pas une bonne idée. Je me contentai donc de prendre de grandes inspirations contre le sofa, tentant visiblement de reprendre des forces. C'est alors que je sentis quelque chose tomber contre mes cuisses. Je haussai un sourcil en voyant un livre de classe. Je savais qu'à Poudlard il y avait une année de scolarité de moins qu'à Durmstrang, alors j'étais assuré d'être plus avancé qu'Anita dans mes cours. Je n'avais donc pas besoin de lire un livre d'histoire de la magie. Mais soudain, le livre s'ouvrit à une certaine page, qui semblait parler de ce fameux Salazard Serpentard. Un sourire moqueur naquit alors sur mes lèvres, tandis que je m'empressais de lire le tout.


« Salazar Serpentard est l'un des quatre fondateurs de Poudlard. Il a donné son nom à l'une des quatre maisons de l'école. Il fut l'un des premiers Fourchelangs recensés, un legilimens accompli et un fervent partisan de la suprématie des sorciers de sang pur. Serpentard pensait que seuls les sorciers et sorcières de sang pur devaient être autorisés à rentrer à Poudlard. Il eut une dispute avec Godric Gryffondor à ce sujet et quitta finalement l'école. Il existait une légende selon laquelle Serpentard aurait construit une chambre secrète quelque part dans Poudlard, chambre que seul son véritable héritier pourrait ouvrir. Cette chambre, appelée la Chambre des Secrets, cachait un monstre qui achèverait sa "noble tâche" : tuer tous les élèves de Poudlard aux origines Moldues. Selon des recherches, sa lignée se serait éteinte avec la destruction de Tom Jédusor. ... »


Je stoppai net ma lecture, constatant que ça faisait un moment maintenant qu'Anita était dans le bain. Je trouvais son silence étrange, car depuis que je la connaissais, elle n'avait fait que parler et pogner les nerfs. Je fermai donc le livre, me relevant avec soin. Je fis quelques pas discrets en direction de la salle de bains. Je ne voulais pas qu'elle me prenne pour un voyeur tout de même. Je ne pus m'empêcher de ricaner fortement lorsque je vis qu'elle dormait, et qu'elle commençait à glisser dans l'eau, menaçant de ce fait de se noyer. N'entrant pas dans la pièce, je me contentai d'envoyer mon Ombre lui donner une bonne gifle, la réveillant du même coup. 


- T'as un lit pour dormir, lui dis-je moqueusement, tandis qu'elle me jetait un regard noir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Dim 24 Mai 2015, 23:16

Une main s'écrasa contre mon visage. Je ne pus m'empêcher de lever un regard noir dans l’embrasure de la porte, découvrant le visage moqueur de Logan. 

T'as un lit pour dormir, dit-il avec un ton qui ne me fis que m'agacer.


Je roulai des yeux en prenant ma serviette à coté du bain. J'en sorti alors en m'enroulant immédiatement dans celle-ci. Je passai alors à coté de Logan, lorsqu'une idée de vengence me vint alors en tête. Je feignai de m'enfarger dans le tapis de bain le faisant tomber avec moi à quelques centimètres à peine de la baignoire. Je plongeai violement la main dans l'eau éclaboussant entièrement son visage avant d'éclater d'un rire sonore. 

Oops... J'ai trébucher, dis-je provocatrice.


Je me relevai et sortie rapidement de la salle de bain avant qu'il ne s'en reprenne à moi. Armé de ma brosse à cheveux je m'installai sur mon lit, toujours en serviette, brossant mes cheveux avant de les relever de mon visage en un chignon sur le dessus de ma tête. J'allais ensuite ranger le livre dans ma bibliothèque avant de prendre position dans mon fauteuil avant le retour du Bulgare. Je sortie une des bouteilles de Tequila de mon sac, la tenant dans ma main. Je m'installai de travers, laissant mes jambes pendre du coté gauche des accoudoirs tandis que mon bras pendait de l'autre. 


Il ne me restait qu'à attendre le retour de Logan pour le provoquer encore plus. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Evans
Champion de Durmstrang | Ombre
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 20/04/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Lun 25 Mai 2015, 00:02

Décidément, elle me plaisait de plus en plus. Je détournai légèrement le regard tandis que sa main se tendait vers la serviette non loin. Je n'allais tout de même pas profiter de ce spectacle, bien que la majorité des hommes l'aurait fait. Le regard au sol, j'attendis qu'elle passe près de moi afin de la regarder de nouveau. Cependant, lorsque je vis ses pieds, je n'eus même pas le temps de relever le regard que je me retrouvai au sol, Anita avec moi. Je fronçai les sourcils, me demandant ce qui venait tout juste de se passer à l'instant. Je le compris seulement lorsque j'eus le visage plein d'eau, ce qui me fit froncer les sourcils. Je détestais être mouillé de la sorte. 


- Oups... J'ai trébuché, me lança-t-elle sur un ton provocateur.


Je haussai subitement un sourcil, tandis qu'elle se relevait, me laissant une magnifique vue sur son entre-jambes sous sa serviette. Je m'empressai de fermer mes yeux en me frappant le front avec la paume de ma main. Non mais avait-elle fait exprès ? Je pris une grande inspiration, tandis qu'elle quittait rapidement la salle. Lorsque je n'entendis plus aucun son, je pris la chance de me relever, bien que je me sentais plutôt étourdi. Je me saisis d'une serviette non loin afin d'éponger mon visage, puis je retournai à sa chambre, où m'attendait Anita, installée de façon légèrement... grossière sur son sofa en cuir. Je restai donc dans l'encadrement de la porte, en croisant mes bras contre ma poitrine, tandis qu'Anita prenait une grande gorgée de tequila, me faisant sourire moqueusement. 


- Décidément, il est vraiment clair que je te plaie, dis-je en ricanant. 


Je me dirigeai vers le sac de la vélane, y prenant la seconde bouteille de tequila. Je sautai alors sur le lit, ventre plat, et entamai de caler le contenu de la bouteille. En à peine une minute, le tout fut fini, et moi, je grimaçais fortement, tentant de trouver quelque chose à me mettre dans la bouche afin d'enlever ce goût ingrat. 


- Là c'est le moment ou tu viens m'embrasser, lui lançais-je en constatant qu'elle me dévisageait. 


Je me redressai sur mes coudes, les lèvres et les yeux moqueurs. Déjà, la tequila commençait à faire son effet sur mon être, et bientôt Logan deviendrait légèrement plus... dévergondé. Car c'était ça qu'elle semblait aimer non? Bah quoi? Je ne feignais pas d'être quelqu'un d'autre, je ne faisais qu'engourdir mes sens, un peu effrayé de la suite des choses. C'était totalement normal, non?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Lun 25 Mai 2015, 00:22

J'aimais provoquer les gens, c'était une partie de moi que bien des gens, surtout les filles n'aimaient pas, mais moi sa m'amusais. Un truc de vélane je suppose. Je le regardai arriver en porter l'ouverture de la bouteille à mes lèvres. Je tentais surtout de ne pas éclater de rire. L'alcool coulait à flot dans ma gorge, mais je m'en fichais bien, si je n'arrivais pas à faire flancher ce garçon je serai assez assommé pour m'endormir aussitôt, pensais-je alors. 

Décidément, il est vraiment clair que je te plaie, dit alors Logan en ricanant.


N'importe quel mec me plairait, tant que sa arrivait à obtenir une érection, me faire grimper au septième ciel, sa me plaisait et tout le monde le savait, mais il y avait quelque chose de différent avec lui, quelque chose se dégageait de son aura et m'attirait, comme un aimant. Il se mit alors à fouillé dans mon sac à main, sortant alors triomphant la deuxième bouteille de Tequila qui y restait. Je sursautai en écarquillant les yeux lorsque je vis qu'il se mit à la boire en entier. Bordel il allait être solidement amoché demain matin celui la. Il laissa alors la carcasse de la bouteille tomber au sol, avant de me regarder avec une certaine lueur de malice dans les yeux. 

Là c'est le moment où tu viens m'embrasser, me dit-il.


J'arquai un sourcil, monsieur se permettait de me donner des ordres... il allait être servit alors. Je me levai en m'approchant de lui, comme un prédateur, après tout c'était ce que j'étais, un putain de prédateur foutrement bien foutue. Je grimpai alors sur le lit, coinçant les poignets de Logan entre mes doigts. Je bloquai alors ses jambes en m'installant à califourchon sur lui.

Règle numéro un, ne jamais fouillez dans le sac à main d'une fille, dis-je en allant lui mordre le lobe d'oreille.

Règle numéro deux, dis-je en plantant mes iris dans les siennes. Ne jamais donner d'ordre à une Serpentard, finis-je avant de plaquez mes lèvres contre les siennes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Evans
Champion de Durmstrang | Ombre
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 20/04/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Mar 26 Mai 2015, 22:46

Je continuais de la fixer, du moins du mieux que je le pouvais. En effet, ma vision commençait légèrement à s'embrouiller. Cette Tequila n'était pas une bonne idée, je le savais bien, mais je n'avais rien trouvé de mieux afin de lui plaire. Je la vis cependant arquer un sourcil à mes paroles, ce qui me fit encore plus sourire. Puis, elle se leva tout bonnement. Jamais je n'aurais pensé qu'elle allait réellement le faire. La jeune Vélane grimpa lentement sur le lit, son regard planté dans le mien. Aoutch, elle savait vraiment ce qu'elle faisait. Mes poignets se retrouvèrent rapidement sous l'emprise de ses mains, tandis que mon corps au complet se retrouvait coincé sous elle, maintenant à califourchon par-dessus moi. Comme un bel idiot, je n'avais absolument aucune idée où placer mes mains, ni quoi faire. Mais puisque j'étais plutôt impossible à mettre mal-à-l'aise, j'étais totalement capable de la fixer directement dans les yeux.


- Règle numéro un, commença Anita d'une voix un peu trop sensuelle à mon goût. Ne jamais fouiller dans le sac à main d'une fille. 


Je ne pus m'empêcher de sourire à ses paroles, jusqu'à ce que je sentis ses dents mordre doucement le lobe de mon oreille. Je pinçai alors fortement mes lèvres, afin qu'aucun gémissement ne sorte de ma bouche. Je ne voulais pas la provoquer plus qu'elle ne le faisait elle-même. 


- Règle numéro deux, continua-t-elle en plantant ses yeux vairons dans les miens. Ne jamais donner d'ordre à une Serpentard.


Ça, je n'eus pas le temps d'y songer un tantinet puisque les lèvres de Bloodgut se retrouvèrent aussitôt plantées sur les miennes, et elle les dévorait avec passion et avidité. Moi, mes sens étaient de plus en plus étourdis, m'empêchant de bien voir les choses, et de bien réagir également. Je prolongeai donc le baiser quelques instants, avant d'y mettre fin. L'une de mes mains se défit de son emprise pour aller se poser tendrement contre sa joue. 


- Pourtant, tu sembles très bien exécuter les ordres, lui murmurais-je afin de la taquiner. 


J'inversai alors brusquement nos positions, afin de me retrouver par-dessus elle. Et c'est à ce moment que je remarquai que mon sexe était bien dur maintenant. Je ne pus m'empêcher de fermer les yeux de désarroi. Hey merde... Si je n'arrêtais pas le tout immédiatement, j'allais clairement donner ma virginité à cette pure inconnue. Celle que j'avais réservée à la femme que j'allais aimer toute ma vie. Même Hanna n'avait pas réussi à l'obtenir. C'était d'ailleurs l'une des choses qui faisait en sorte que nous n'étions plus ensemble... 


- Hey merde ! lançais-je d'une voix rauque. 


Je me laissai lourdement tomber aux côtés d'Anita, en poussant un long soupir. Dix-huit ans, et absolument aucune idée de ce que je devais faire en ce genre de situation. J'étais vraiment un cas désespéré, ça il fallait l'avouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Mar 26 Mai 2015, 23:08

Cela prit quelques instants avant que Logan y mette du sien. Bon, j'avoue c'était quelque peu intimidant de se retrouver ainsi avec une inconnue, je lui accordais ça, mais si on s'amuse à provoquer, il fallait certainement s'attendre à ce que les choses aille dans ce sens. Non?


Il finit par enfin répondre au baiser, libérant sa main de l'emprise de la mienne. Il la posa alors délicatement sur ma joue, la caressant avec... passion ?

Pourtant, tu sembles très bien exécuter les ordres, dit-il dans le but de me taquiner encore plus.


Je me retrouvai alors subitement sous lui. Mon regard resta planté dans le sien, je le soutenais habilement jusqu'à ce qu'il ferme les yeux.


Je n'avais aucune idée de ce qu'il pouvait avoir dans sa tête en ce moment, après tout je n'étais qu'un joli minois et non une télépathe.  Je voyais bien que quelque chose le tracassait et je ne pus alors que me sentir coupable, ayant l'impression que tout était ma faute.

Hey merde, laissa alors échapper Logan.


Il se laissa tomber à coté de moi, en tirant sur ma serviette qui se détache, soupirant. C'est alors que je compris et me sentis subitement très coupable. Je détestais la chose qui vivait en moi et poussai les hommes à me désirer. 


Je bondis alors hors du lit... nue me précipitant vers l'armoire, prenant entre mes mains un vieux chandail long qui m'arrivait juste sous les fesses. Je tentai alors un regard vers Logan. 

Je... euhh... Désolée, dis-je, mal à l'aise.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Evans
Champion de Durmstrang | Ombre
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 20/04/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Mer 27 Mai 2015, 21:55

Décidément, j'avais l'air d'un bel idiot. Bon, ce n'était pas comme si ça ne m'était jamais arrivé, j'avais toujours l'air d'un bel idiot. Mais là, c'était dans un autre genre. Un genre totalement différent. Habituellement, ce genre de situation menait à une fugue de ma part, et plus jamais je ne revoyais la fille. Mais celle-là, j'avais vraiment envie de la revoir. Anita c'était comme... quelque chose à part. Je ne la connaissais pas, mais je savais qu'on était fait pour aller ensemble. Et ce pour longtemps. Un coup de foudre, c'est ça ? J'avais eu le coup de foudre pour Anita. Pas la première première fois que je l'avais vue, non. Cette fois-là j'avais trouvé qu'elle ressemblait à Hanna. Non plus tard, lorsqu'elle avait retiré son verre de contact et qu'elle avait remis la jolie couleur rougeâtre de sa chevelure. Ouais. À ce moment là, j'avais été ébloui. Pas seulement à cause de son physique ma foi extraordinaire, mais également grâce à son audace. Dès ce moment, sa personnalité m'avait attiré. M'avait transformé. Alors je regrettais déjà immensément mon geste. Je n'aurais pas du mettre fin à nos ébats de la sorte, mais ça avait été plus fort que moi. Comme si cette promesse faite à moi-même il y avait longtemps avait plus d'importance que tout. 


Soudain, ce que je craignais par-dessus tout arriva. Je n'eus même pas le temps de rattraper ma gaffe qu'Anita se releva brusquement, se dirigeant vers je-ne-sais-trop-où. Probablement loin de moi... Je posai lentement l'une de mes mains sur mes yeux, en poussant un long soupir. Je n'étais décidément pas fait pour avoir une petite amie, c'était clair et net. 


- Je... Euhh... Désolée, bredouilla alors Anita. 


Je me relevai lentement sur mes coudes, avant de me mettre en position assise sur le lit. Anita me fixait, mal à l'aise. Elle avait revêtu un chandail long, ce qui me fit encore plus soupirer. J'avais vraiment le don de merder avec les femmes. Mais cette fois, je ne fuirai pas. Je ne voulais pas juste perdre mes belles valeurs. Bah belles... Il fallait dire que c'était probablement les seules que j'avais. Je glissai lentement ma main dans ma chevelure, cherchant quoi lui dire. 


- Écoutes Ani, commençais-je maladroitement. Je ... c'est pas que... C'est pas que j'te veux pas, c'est juste que... 


Et voilà. J'étais incapable de lui dire que j'étais encore puceau, et que je comptais l'être jusqu'à ce que je rencontre la femme parfaite. Qui était devant moi, il fallait le dire. Mais je voulais être sur qu'entre nous deux, ça allait être... quelque chose de vrai. 


- T'es magnifique, lui lançais-je alors. Mais je.. j'veux pas donner ma virginité à la légère comme ça. 


Aussitôt que ces mots franchirent mes lèvres, le rouge envahit mon visage pour la première fois de ma vie. Ouais, j'avais vraiment le don d'avoir l'air d'un bel idiot. C'était toi moi ça, Logan Evans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Mer 27 Mai 2015, 22:16

Je vis qu'il était tout aussi mal à l'aise que moi. Logan se redressa, me faisant face, je détournai le regard, fixant maintenant mes orteils. Je pourrais toujours les vernir, ils seraient moins moches qu'ils ne le sont actuellement. 

Écoutes Ani, dit-il maladroitement. Je... c'est pas que... C'est pas que j'te veux pas c,est juste que...


Je savais ce qu'il allait dire, et me sentais extrêmement mal de l'avoir entrainer dans cette situation, mais c'était plus fort que moi. Je voyais, je voulais, je prenais, c'était ainsi que la nature m'avais malheureusement faite. 

T'es magnifique, tenta-t-il de se reprendre. Mais je... j'veux pas donner ma virginité à la légère comme ça.


Je ne savais pas si je devais prendre ses paroles comme un compliment, une insulte ou autre chose. Je n'étais surtout pas habituer au fait que les homes me résiste d'une quelconque manière. Je fus alors quelque peu vexer par ses propos, mais je compris son hésitation. Je ne savais pas vraiment ce que je devais faire ou dire pour le rassurer, ou même juste le rendre un peu plus à l'aise. Je devais avouer que son embarras était hilarant. Je ne pus m'empêcher d'éclater de rire. Mon but n'était pas de le vexer, loin de là, mais son embarras ne faisait qu'amplifier mon rire.


Je lui jetai un regard suppliant, alors que je riais de plus belle. La tronche qu'il faisait en ce moment, valait plus d'un million de galions. Je finis par enfin m'arrêter de rire, sachant pertinement que je l'avais vexer.

Désolée, dis-je à bout de souffle. Ce... C'était pas pour me moquer, finis-je en regagnant le lit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Evans
Champion de Durmstrang | Ombre
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 20/04/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Lun 08 Juin 2015, 16:50

Imbécile. Idiot. Incapable. Ignorant. Innocent. Tous des mots commençant par la lettre ''i'' et qui définissait plus que bien ma situation du moment. En effet, le fait d'avouer sa virginité à une déesse de la beauté de vous faisait pas très bien paraître. Ou peu importe. En fait, en ce moment, je n'arrivais pas à dire à qui des deux ces mots en ''i'' faisaient référence. Car au fond, elle aussi pouvait se sentir exactement de la même façon. Repoussante. Répugnante. Régurgitée. Euh quoi? Nan, elle n'était pas du tout comme ça, mais peut-être était-ce ainsi qu'elle se sentait en ce moment même. Ce qui ajoutait de l'ampleur à mon embarras. Et au sien, aussi. En fait, c'était comme une chaîne sans fin. Car non seulement les deux nous étions malaisé de nous-mêmes, mais nous étions également malaisés pour l'autre. Comme un petit couple tout mignon. Sauf que ce n'était pas exactement ce que nous étions. Nous étions absolument rien. Je n'avais fait que violer son esprit avec mon Ombre, c'était tout, mais aucun autre contact ! Euh... Ouin. 


Mon visage maintenant devenu cramoisi, je daignai lever un oeil sur la jeune femme, que je trouvais de plus en plus merveilleuse. Je voulais seulement m'assurer que je ne venais pas de provoquer une crise de larmes ou de colère. Je fus surpris de constater que ses lèvres bougeaient légèrement, comme pour leur empêcher d'exécuter un quelconque geste. Je relevai alors la tête, plongeant mes yeux dans les siens, qui me fixaient, plus que suppliants. C'est alors qu'elle éclata d'un rire sonore, me prenant totalement au dépourvu. Non mais elle se fichait de moi? C'était déjà difficile annoncer ce genre de trucs, sans que la personne éclate de rire ! Non mais pour qui elle se prenait celle-là ? J'aurais voulu partir afin de la laisser seule dans son hilarité, mais elle stoppa net son rire.


- Désolée, dit Anita alors avec difficulté. Ce... C'était pas pour me moquer.


L'alcool circulant toujours abusivement dans mon sang, j'étais incapable de clarifier cette situation seul. Elle vint de nouveau me rejoindre dans le lit, mais je continuais de fixer devant moi, incapable de dire quoi que ce soit. J'avais eu si peur de la perdre, une fille qui à ses yeux je n'étais absolument rien. Imbécile. Idiot. Incapable. Ignorant. Innocent. C'était décidément les cinq mots qui me représentaient le plus. 


- Je... Eum... tentais-je alors.


Absolument rien ne sortait de ma bouche. J'étais totalement figé, toujours abasourdi par ce qui venait de se passer. Ma tête tournait beaucoup trop, et je sus à cet instant que je n'aurais jamais du boire cette bouteille. 


Soudain, je me levai brusquement, me jetant à genoux dans la salle de bain. Je rendis aussitôt tout ce que j'avais bien pu ingurgiter dans les dernières heures, amplifiant la définition des mots en ''i''. Eurk. J'avais véritablement l'air de tous ces mots. Une fois que j'eu rendu mon souper, je restai agenouillé devant la toilette, le visage enfoui contre mon bras, qui lui était sur la cuvette. 


- Viens pas ici, lui lançais-je d'une voix rauque. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Lun 08 Juin 2015, 19:56

Je crus l'instant d'une seconde qu'il allait partir et disparaître à jamais. Je me sentais mal d'avoir ainsi éclaté de rire devant lui, mais c'était plus fort que moi.


Il semblait se questionner d'une quelconque manière que se soit et sur un sujet que je n'avais aucune idée de ce dont se pouvait être. 


Je restai silencieuse alors que je le dévisageais, quelque peu honteuse. Je tentai tant bien que mal de ne pas dire ou faire quoique se soit de mal qui ne ferait qu'alourdir encore plus l'atmosphère. 


J'ouvris la bouche pour dire quelque chose, mais la refermai immédiatement, ne sachant pas vraiment quoi dire. 


Je... Eum.... tenta alors de dire Logan.


Je fronçai malgré moi les sourcils, dévisageant un peu le jeune Bulgare dans ma chambre. 


Sa peau avait pâlit et son front luisait de sueur. Il ne semblait vraiment pas très bien aller. Je fis un pas vers lui mais ce fut trop tard. Il se leva brusquement et s'élança à toute vitesse en direction de la salle de bain. 


Rapidement, des sons de régurgitation provenant de la pièce voisine se firent entendre.

Viens pas ici, dit alors difficilement Logan.


Me dire de ne pas faire quelque chose c'était s'assuré que je fasse complètement le contraire. Lançant un rapide patronus pour que cette dernière vienne l'apaiser. 


Je me dirigeai donc accompagner de la créature argenté dans l'autre pièce. Mon gros chat se mit tout de suite à se frotter sur le corps mou du jeune Bulgare tandis que je sortais de l'armoire une serviette que j’imprégnai d'eau froide avant de la déposer dans la nuque de Logan. Je posai ma main dans son dos avant de lui faire une grimace.

Faible, lui dis-je moqueusement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Evans
Champion de Durmstrang | Ombre
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 20/04/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Mer 10 Juin 2015, 14:09

Décidément, je ne m'étais jamais senti aussi mal. Du moins physiquement. J'avais des sueurs froides, et des affreux haut-le-coeur. Ce n'était jamais une bonne idée de boire autant d'alcool. Idiot. Ouais, Logan Evans n'était qu'un bel idiot. Je commençais à trembler légèrement lorsqu'une douce chaleur m'envahit. Intrigué, j'ouvris légèrement un oeil, pour voir une panthère se frotter tendrement contre moi. Je souris, du moins du mieux que je le pouvais, alors qu'une compresse d'eau froide terminait sa vie contre ma nuque. Eh merde. Je lui avais dit de pas venir. Bon, je lui avais dit ça en sachant très bien qu'elle allait le faire. Je m'étais mené à ma propre perte. Un courant électrique traversa soudainement tout mon être, tandis que la main d'Anita se posait dans mon dos en de douces caresses. 


- Faible, me lança-t-elle moqueusement.


Je fronçai les sourcils, mais ne pus malheureusement pas lui répondre. En effet, l'autre partie de mon souper commença à se vider lentement dans la toilette... par ma bouche. Aussitôt que ce fut fini, je me laissai tomber mollement sur le dos, contre le tapis de bain, et mes yeux croisèrent ceux de la vélane. 


- De l'eau, lui murmurais-je doucement. S'il-te-plaît. 


Avant qu'elle ne se lève, je glissai doucement ma main dans la sienne, lui offrant de ce fait un léger sourire. Même si je venais d'avoir l'air d'un bel idiot en refusant de coucher avec elle, et ensuite en vomissant l'alcool que j'avais ingéré, je voulais tout de même lui signifier que je la voulais. À ma façon, bien évidemment.


- T'es magnifique, lui soufflais-je dans un demi-sourire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Lun 29 Juin 2015, 23:59

Il  me regarda alors en fronçant les sourcils. Aucun mot ne réussit par contre à franchir ses lèvres pulpeuses, en effet, il se retourna brusquement vers la cuvette vidant son estomac à nouveau. Il se laissa ensuite choir sur le tapis de la salle de bain, vider de toute énergie. Il plongea alors ses yeux dans les miens.


De l’eau, demanda-t-il difficilement. S’il te plait.


Je bougeai alors pour me relever, mais Logan glissa sa main dans la mienne, me retenant au sol près de lui.


T’es magnifique, ajouta-t-il souriant du mieux qu’il le pouvait.


Je lui rendis son sourire et me levai finalement. Je remplis alors un verre d’eau fraîche et sortie de l’aspirine.


J’étais prévoyante et je savais bien que l’aspirine lui ferai un bien fou, il ne me resterait qu’à lui trouver quelque chose pour combler son estomac vide. Je me penchai alors vers lui et lui tendis le verre et l’aspirine.


Avales ça, lui ordonnais-je.



Je quittai ensuite la salle de bain pour préparer le lit et sortir une barre chocolaté de mon sac que je déposai sur la table de nuit. J’enfilai ensuite une culotte et un chandail ample avant de me glisser sous les couvertures, lisant jusqu’au retour de Logan. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Evans
Champion de Durmstrang | Ombre
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 20/04/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Mar 14 Juil 2015, 23:29

On disait qu'une image pouvait valoir mille mots. À mon avis, un silence pouvait en valoir beaucoup plus. En effet, je voyais bien devant son silence éloquent que certains compliments pouvaient la mettre mal-à-l'aise. Cependant, j'étais persuadé que si j'étais capable de me brancher à ses pensées, j'y verrais de la gratitude, et probablement un petit soupçon de désir ou même d'amour. Elle ne pouvait pas me trouver totalement repoussant, puisqu'elle avait essayé de coucher avec moi. Alors bon, j'avais quelques espoirs, je ne pouvais pas le nier. Elle était également de loin la plus jolie fille qu'il m'avait été donné de voir dans ma courte vie. Il me la fallait, pour moi et moi seul.


Doucement, un léger sourire se dressa sur son visage, avant qu'elle ne dégage sa main de la mienne avec délicatesse et qu'elle se relève. Je pus entendre alors l'eau du robinet couler légèrement, puis Anita s'affaira à quelque chose, mais il m'était impossible de voir au-dessus du lavabo en ce moment. Cependant, lorsqu'elle se pencha vers moi, je pus remarquer qu'elle me tentait un grand verre d'eau avec deux petits cachets blancs. Je fis la grimace, mais je les pris tout de même dans mes mains. Je détestais prendre des médicaments, mais je n'allais pas rejeter l'attention qu'elle daignait me donner. 


- Avale ça, me dit-elle sur un ton qui n'entendait aucune réplique.


Je me redressai lentement en position assise, puis je mis les deux pilules dans ma bouche avant d'avaler mon verre d'eau d'un seul trait. Je fermai les yeux un petit moment, afin de laisser le tout agir sur ma personne. 


Avec difficulté, je me relevai en me retenant aux murs, puis je me dirigeai à pas lents vers la chambre de ma nouvelle conquête. Je ne pus que m'attendrir tandis que je voyais son visage sérieux lire un bouquin. Elle n'était pas une écervelée, et c'était tant mieux. Je ne voulais pas d'une idiote comme petite amie. Je me laissai alors choir sur le lit à ses côtés, à plat ventre et le visage enfoui dans le matelas. 


- Déshabille-moi, chignais-je contre le drap. 


Puis je fis la moue, mimique qu'elle ne pouvait pas voir... pour le moment du moins. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Jeu 16 Juil 2015, 22:47

J'étais calme, dévorant page après page. J'ignore combien de temps il prit pour avaler deux vulgaires cachets. Ce n'était pas une tâche bien compliquer, mais il semblait que cette simple action lui demandais tout les efforts du monde. Je continuais ma lecture comme si de rien n'étais. Je n'étais pas le genre de personne qui aimait démontrer ses inquiétudes pour les autres, mais je ne pouvais m'en empêcher. Derrière mes airs de sans coeur, j'étais douce, à mon grand désespoirs et j'ignorais toujours au bout de cinq ans, ce qui avait pousser le Choixpeau à me placer à Serpentard. 


Je me replongeai alors avidement dans ma lecture, me forçant à poursuivre la lectures des pages de cet ouvrage. Il n'avait rien de passionnant, mais au moins il arrivait à me faire passer le temps, comme les films le faisait lorsque je me retrouvais chez moi. 


Logan fini par enfin sortir de la salle de bain où il venait de passer plusieurs minutes. Il en vînt alors à se laisser choir sur le matelas de mon lit, me faisant ;a peine bouger sous son mouvement. Je n'y portai aucune attention, tentant tant bien que mal de reprendre ma lecture. 


Déshabille-moi, m'ordonna alors difficilement Logan, à demi comateux. 


Je refermai mon livre et me retournai, de façon à lui faire dos. Je posai alors ma main sur le tiroir de ma commode pour finalement en sortir une tablette de chocolat que je posai sur le dessus de cette dernière. J'entrepris alors ensuite de retirer les vêtements de Logan jusqu'à ce qu'il se retrouve uniquement en boxer. Bien sur j'avais envie de m'envoyer en l'air avec lui, mais le fait qu'il soit aussi ivre, me donnais l'impression d'abuser de lui, ce qui ne m'intéressait aucunement. Je me retournai ensuite de mon coté et retirai la serviette qui me couvrait toujours avant de me glisser sous les draps. Je lui tendis alors la barre chocolaté.

Mange ça, ça va te faire du bien, dis-je en me calant sous les couvertures. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Evans
Champion de Durmstrang | Ombre
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 20/04/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Lun 27 Juil 2015, 20:13

Idiot. Eh ouais. Décidément, les mots commençant par la lettre I, s'ils étaient des insultes, ils m'allaient plutôt bien. Imbécile, ingrat, intolérable. Tous des mots décrivant mon allure en ce moment. J'étais totalement saoul, devant la plus jolie fille qui m'avait été donné de voir dans ma vie. Et je lui demandais de me retirer mes vêtements. Et ce n'était pas pour l'allumer. Oh non. Je ne voulais pas encore lui donner ma virginité. C'était plutôt parce que j'étais un total incapable en ce moment. Ha ! Un autre mot qui commence par I. C'était vraiment mon lot. Le visage contre le matelas, j'étais maintenant pratiquement incapable de bouger le moindre muscle. En fait, si. Mais ça me demandait un effort hors du commun. Le genre d'effort que j'étais pas du tout capable d'exécuter en ce moment. 


Cependant, possédant probablement l'âme d'une sainte, la jeune vélane entreprit de retirer doucement chacun de mes vêtements, pas avec la plus grande facilité, il fallait le dire. Mon corps était plus mou que mon membre devant mon ex. Euh ça Logan, c'était pas très gentil. Bah au fond, elle le méritait. Avec Anita, ça allait être différent. Personne ne pouvait rester mou devant elle. Personne sauf moi, en ce moment, je devais l'accorder. Mais ça n'allait pas toujours être comme ça. 


Quelques instants plus tard, j'étais maintenant en boxers, et ma nouvelle conquête me tendait une barre de chocolat. Je la saisis mollement, et je ne pus m'empêcher de la fixer. La barre de chocolat, pas Anita. Ce n'était pas parce qu'elle retirait sa serviette et qu'elle était maintenant nue que je la fixais ! Trop rapidement à mon goût, elle était sous les draps.


- Mange ça, ça va te faire du bien, me dit-elle de sa voix ma foi trop angélique.


- Comment j'peux manger ça tandis qu'il y a quelque chose de beaucoup plus appétissant sous les draps ? maugréais-je aussitôt bien malgré moi. 


J'écarquillai les yeux avant de me plonger dans un silence complet. Idiot. Eh oui. C'était ce que j'étais réellement. Je reportai aussitôt mon attention sur le chocolat, que je déballai lentement, les mains tremblantes. J'allais passer pour quoi maintenant ? Un stupide allumeur qui ne voulait pas la baiser ! Je m'enfouis sous les couvertures, tête comprise, afin de manger mon chocolat à petites bouchées, loin de son regard.


- J'suis con, chuchotais-je pour moi-même.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Mar 04 Aoû 2015, 16:18

Comment j'peux manger ça tandis qu'il y a quelque chose de beaucoup plus appétissant sous les draps, dit-il.


Il écarquilla alors les yeux, visiblement sous le choc de ses propres paroles. Une minute passa, une minute silencieuse où le malaise pesait sur nous deux. Bien sûr que j'avais envie de le baiser, mais je n'étais pas pour abuser de lui quand même. 


Au bout de cette minute, qui me parut interminable, il finit par disparaître sous les couvertures. Je ne pus retenir un sourire, il était un phénomène après tout. Imprévisible, tout le contraire de Liam ou encore Mathéo. 

J'suis con, entendis-je alors faiblement provenant de sous les couvertures. 


Je souriai alors de plus belle, me retenant de ne pas pouffer de rire en sa présence. Décidément il était tout un phénomène. 


J'éteignis alors la lumière avant de bien me caler sous les couvertures, me blottissant contre le corps du Bulgare. 

Bonne nuit, chuchotais-je.  






HJ DÉSOLÉ C'EST COURT... MAIS ? C'EST L'INTENTION QUI COMPTE ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Evans
Champion de Durmstrang | Ombre
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 20/04/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Mer 12 Aoû 2015, 18:02

Au travers des couvertures, je pouvais voir que ma jeune amie avait éteint la lumière. Je ne sortis pas pour autant, préférant plutôt terminer ma barre de chocolat sous les draps. De toute façon, que j'en sorte ou pas, je n'allais pas avoir l'air plus ou moins idiot. J'en étais déjà à mon summum alors. Je me figeai net lorsque je sentis le corps de la vélane se coller tendrement contre mon dos. Je terminai rapidement la barre de chocolat, tentant d'empêcher les battements de mon coeur de s'accélérer. Je ne savais pas ce qui me prenait, mais en sa présence, je perdais absolument toute crédibilité. 


- Bonne nuit, me chuchota-t-elle alors. 


Je déposai l'emballage sur la petite table de nuit, cherchant à m'armer du courage que j'avais perdu déjà plusieurs instants auparavant. Doucement, je bougeai mon corps, de façon à me retrouver face à elle. Je ramener son corps encore plus contre le mien, posant sa tête contre mon torse. Je pris une grande inspiration, cherchant à me calmer. 


- Leka nosht, lui murmurais-je dans ma langue maternelle. 


Je posai tendrement mes lèvres contre sa chevelure rouge, fermant en même temps les yeux. Ce n'était maintenant qu'une question de secondes avant que je ne m'endorme, affaibli comme je l'étais par l'alcool. 


HJ/ Désolé, j'ai fait avec ce que j'avais...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Mar 01 Sep 2015, 11:20

Coller contre son dos, je fermai les yeux, espérant secrètement que la grande quantité d'alcool que j'avais bu, aurait raison de moi et me laisserais tomber dans un long sommeil réparateur (du moins au meilleur de ses capacité). J'aurais voulu que cette journée s'efface et n'ai jamais exister. J'avais eu le don de faire plusieurs erreurs et ce en moins de 24heures. J’avais toujours été douée pour gaffer par si, par là, mais alors aujourd’hui j’avais battu des records. 


Je me surpris aussi à prier pour que tout ça n’aille été qu’un vulgaire mauvais rêve, mais aussi pour que l’alcool me fasse tout oublier. Tout. L’attaque, la violence, les morts, les blesser, l’inquiétude, le danger, le vacarme, tout ça était entièrement et uniquement ma faute. Je méritais l’expulsion, d’être enfermer. Tout sauf de passer un agréable moment contre le dos de cet homme dont je ne savais rien.


Perdue dans mes pensée, je fus rapidement ramener à la réalité. En effet, deux bras vinrent m’enlacer tranquillement, me ramenant vers son torse me sortirent de ma torpeur. Je ne savais pas ce qui m’avais pris. Pourquoi j’avais pris tant de mauvaise décision et ce en une seule et unique soirée. Je me retrouvais rapidement la tête contre le torse du Bulgare.

Leka nosht, chuchota-t-il au creux de mon oreille.


Il resserra alors son étreinte sur mon corps, se rapprochant pour déposer un baiser sur ma chevelure. Je sus qu’il s’endormit en un rien de temps à sa respiration régulière et soutenue. Je l’enviais en ce moment, étant incapable de trouver le sommeil alors que mon esprit se posait dix milliards d’interrogation. 


***


Je ne saurai combien de temps je restai éveiller. Incapable de me faire bercer par Morphée. Incapable de me sortir mes horreurs de la tête. Étais-je bel et bien une Bloodgut après tout ; toujours fière, toujours innocente et toujours respectable. Je commençais à en douter. L’horloge sonna quatre heures, s’en était trop. Repoussant les couvertures le long de mon corps, je sortie du lit le plus discrètement possible. Tentant par tout les moyens possible de ne pas réveiller la buche qui ronflait dans mon lit, j’entrepris de trouver mon peignoir sur le sol. Après avoir finalement mis la main dessus je m’en couvris avant de quitter la pièce.


Errant dans les couloirs vides et sans vie du château, je me laissais divaguer. Peut être était ce là ma destinée, errer. Peut être trouverais-je seulement une bonne raison à mon existence si j’étais uniquement un vulgaire fantôme, condamné à errer tout le reste de son existence sur la terre. 


Je tournai le coin d’un corridor avant de me retrouver face à face avec ce qui était, il y a à peine quarante huit heure, mon petit copain. Je crois qu’il fut tout aussi étonner que moi de se croiser ainsi, à une heure si tardive de la nuit. Aucun n’osait parler, aucun n’osait se regarder, aucun n’osait bouger. Seul le silence, la haine et la culpabilité pesait en ses lieux. 


Pourquoi n’avais-je donc pas été capable de le livrer aux mangemorts à peine douze heures plus tôt. Pourquoi n’avais-je pas été capable de le laisser la et le regarder souffrir… comme il m’avait fait souffrir. Pourquoi avait-il préféré être avec son meilleur ami plutôt qu’avec moi… sa meilleure ennemie. 


Tant de question qui restait sans réponse, mais une seule franchit mes lèvres malgré moi…


Pourquoi lui…


HJ ON AJOUTE LIAM AU TOPIC

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 498
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 23

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Mar 01 Sep 2015, 16:11

Comment avais-je échappé à la surveillance de mes parents et de Jared ? J'en avais absolument aucune idée. Tout ce que je savais, c'était que je devais éviter à tout prix tout être humain. Je voulais tout simplement être seul, pour mettre le point sur ce qui venait de se passer. Car en fait, je n'avais absolument rien saisi. Tout s'était déroulé si rapidement dans ces dernières heures, ou ces derniers jours, que ça en était étourdissant. Anita, et puis Jared, et puis ces Mangemorts, cette douleur, cette guerre, ces morts. Tout ça c'en était trop. Je n'avais jamais rien demandé moi. Seulement que d'avoir une vie normale. entouré des gens que j'aimais, et probablement espérer avoir un jour une carrière dans le Quidditch. Une vie normale pour un ado de quinze ans, quoi? Mais il avait fallu que je réalise que j'étais amoureux de Jared. Amour, limite de l'amitié, voyez cela comme vous le voulez. Mais j'avais trompé ma petite amie à cause de ça, et ça l'avait rendue folle de rage. Étais-je fâché après elle? Non pas du tout. Étant moi-même colérique, je pouvais comprendre ce qui animait les gens, ainsi que leur motivation à vouloir faire du mal par pure vengeance. 


Perdu dans mes pensées, je ne regardais pas du tout où je mettais les pieds. Je pouvais encore entendre des cris, et j'étais totalement désarmé. Mais mon cerveau était rendu à un point où je n'avais plus peur. J'avais frôlé la mort de près, et je ne souhaitais pas que ça m'arrive de nouveau, mais en ce moment je m'en fichais. Si ça devait m'arriver, je n'aurais qu'un seul regret. Celui de ne pas avoir pu m'expliquer avec Anita. Je savais qu'elle n'était pas une sainte, mais je ne comprenais pas comment elle avait pu mettre sa propre vie en danger afin de me sauver, même si c'était elle qui m'avait mis dans ce pétrin. Qu'est-ce qui l'avait fait changer d'avis de la sorte ? Je poussai un long soupir malgré moi. Jamais je n'obtiendrais de réponse, car Ani devait probablement être morte à l'heure qui était. Personne n'échappait aux Mangemorts, encore moins un traître.


Le temps passait sans que je puisse m'en rendre compte. N'ayant croisé âme qui vive depuis plusieurs heures, je décidai de m'arrêter, afin de jeter un coup d'oeil à ma montre. Il était dépassé 4h du matin... Le soleil allait bientôt se peindre à l'horizon, et il serait beaucoup plus difficile de me mettre à l'abri des regards. Je n'avais pas le choix, j'allais probablement devoir retrouver mes parents, morts d'inquiétude à l'heure qu'il était. Après tout, j'étais disparu sans rien dire. 


Penaud, je baissai la tête. Je ne savais pas quoi faire, ni quoi leur dire lorsque je les verrais. C'était comme si plus rien ne m'animait. Je relevai lentement mon regard, pour tomber dans celui d'Anita. Mon réflexe premier fut de baisser les yeux au sol, visiblement mal-à-l'aise. Un silence lourd pesait. Elle n'était pas morte ? Y avait-il des mangemorts qui la suivaient ? Était-elle là afin de me livrer de nouveau à eux ? Je n'en avais absolument aucune idée, mais mon intuition me demandait de lui faire confiance. Après tout, pourquoi m'aurait-elle libéré pour venir me récupérer ? J'ouvris la bouche pour dire quelque chose, mais rien n'en sortit. Je n'avais rien à lui dire, mais tellement de choses à lui demander... À un tel point que je ne savais pas par où commencer.


- Pourquoi lui... murmura Ani d'un ton à peine audible.


Je relevai brusquement la tête, la fixant. Pourquoi moi? Pourquoi elle ? Qu'est-ce qui s'était passé pour que nous en arrivions là ? Était-ce réellement seulement à cause que j'avais couché avec Jared ? Ou alors ça menait à beaucoup plus gros que ça ? Tant de questions se bousculaient dans ma tête, que même elle ne devait pas en avoir les réponses. Doucement, je remontai son menton vers moi, afin que ses yeux vairons croisent mes émeraudes.


- Qu'est-ce qui s'est passé Ani? lui soufflais-je d'une voix rauque.


Question large, qui pouvait mener à plusieurs réponses. Ces réponses que j'avais grandement besoin en ce moment. Ou simplement avais-je envie d'entendre sa voix... Car après tout, je ne la détestais pas, bien au contraire ! J'étais encore amoureux d'elle simplement... Quelqu'un s'était ajouté à notre duo et avait compliqué les choses. Jamais je n'aurais pu prévoir ça, et jamais ça n'avait été dans mes intentions de la blesser. Mais j'étais incapable de lui dire. Assumer mes actes m'était impossible. Ça en avait toujours été ainsi. Et c'était pire face à Anita.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Mer 02 Sep 2015, 09:33

Depuis le début il restait là, fixant uniquement ses pieds, mais à mes mots il releva brusquement la tête, comme si je venais de lui envoyer un cognard en plein visage. Moi, je me contentai de les poser au sol. Je n'arrivais pas à croire qu'il m'avais fit vivre une telle humiliation. Non, mais sérieusement qui tromperait SA petite amie, qui soit dis en passant est une jeune femme incroyablement belle avec SON meilleur ami. 


Je n'avais qu'une seule envie en ce moment, fuir. Fuir le plus loin possible. Oui je voulais savoir la raison, mais en même temps....


Deux doigts sous mon menton me sortirent de mon dilemme intérieur alors que mes yeux se retrouvais poser dans ceux de mon meilleur ennemi.


Qu'est ce qui c'est passé Ani, osa-t-il me demander.


Qu'est ce qui c'était passé. QU'EST CE QUI C'ÉTAIT PASSÉ ? Il avait du culot. Je ne me concentrai plus que sur ma rage, luttant intérieurement pour ne pas lui étamper mon poing entre les deux yeux. Je sentais une colère immense monter en moi, mais aucunement mon visage changer d'apparence. 

Tu plaisante là, dis-je désemparé. Qu'est ce qui c'est passé ? Tu as le culot de me demander ce qui c'est passé. MAIS SA TOURNE PAS ROND CHEZ TOI ! hurlais-je hors de moi. 


Sans même contrôler mes actions mon poing se retrouva violemment sur son visage avant de reprendre position le long de mon corps, quelque peu tâché du sang qui s'écoulait abondamment de son nez.

LA PROCHAINE FOIS CRACHE MOI AU VISAGE SE SERA MOINS INSULTANT, m'époumonais-je folle de rage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 498
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 23

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Jeu 03 Sep 2015, 09:59

Je fixais son visage, cherchant simplement y voit un quelconque signe. Après tout, il était fort possible qu'elle interprète mal ma question. Elle était large, et sans réelle réponse. Je pus voir sa peau délicate se crisper, ce qui me fit avaler de travers. Je baissai mon regard vers ses poings, que je pouvais voir plus que serrés. Je l'avais fâchée, ça c'était évident. Je pris une grande inspiration, question de me préparer à l'affronter. Car un peu comme moi, lorsqu'elle éclatait, elle était plutôt dure à contrôler.


- Tu plaisantes là ? s'exclama-t-elle d'une voix remplie de sarcasmes. Qu'est-ce qui s'est passé ? Tu as le culot de me demander ce qui s'est passé ? MAIS ÇA TOURNE PAS ROND CHEZ TOI !


Je n'eus même pas le temps de répliquer ou de prévoir son geste que son poing s'acharna brusquement sur mon visage, cassant mon nez sous l'impact. Je lâchai une plainte sourde, tandis que je sentais un liquide chaud couler le long de mon visage: du sang. J'aimerais la défendre en disant que je l'avais mérité, mais c'était simplement loin d'être le cas. Elle n'avait pas à user de violence pour venger son honneur. C'était simplement ridicule. 


- LA PROCHAINE FOIS CRACHE MOI AU VISAGE CE SERA MOINS INSULTANT ! hurla Ani, folle de rage.


Je la plaquai brusquement contre le mur de pierres, la colère commençant à s'emparer également de mon être. Je n'avais pas fui mes parents et toute la civilisation pour croiser une Anita qui semblait toujours vouloir me tuer. Mon bras musclé fortement appuyé contre sa gorge, elle ne pouvait pas faire grand chose, à part avoir quelques difficultés à respirer. 


- Ce que je t'ai fait, c'est rien comparé à ce que tu as osé me faire par la suite, lui dis-je, essayant de ne pas monter le ton. TU M'AS VENDU AUX MANGEMORTS MERDE ! ILS ALLAIENT ME TUER ! ET T'AS FAIT ÇA SANS SAVOIR CE QUI S'ÉTAIT RÉELLEMENT PASSÉ ! 


Je commençais à voir flou, et ma voix commençait à se faire lointaine. Mon bras laissa alors place à ma main, qui saisit Anita à la gorge comme si elle n'avait été qu'une simple poupée de chiffon. Lentement, je commençai à appuyer sur ses voies respiratoires, cherchant à lui faire manquer d'air. Non non non ! Ce n'était pas moi merde ! J'AI DIT NON !


Je la relâchai brusquement, en reculant de quelques pas. Heureusement, ça n'avait pas duré assez longtemps pour qu'elle manque réellement d'air. Je passai une main maladroite dans mes cheveux, en tentant de me calmer. J'en avais marre de tout ça. Je reculai jusqu'au mur le plus proche, contre lequel je me laissai tomber, la tête entre les mains.


- Si tu veux que je meure, t'as qu'à t'en occuper toi-même espèce de lâche, sifflais-je entre mes dents.


Si seulement j'avais une baguette pour replacer mon nez et stopper l'hémorragie... 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Mer 09 Sep 2015, 13:14

Il posa alors brusquement sa main contre ma gorge, bloquant ma respiration. Que ce soit lui ou eux qui me tuait c'était du pareil au même. Dans les deux cas on mettrait fin à mon existence. 




Ce que je t'ai fait, c'est rien comparé à ce que tu as osé me faire par la suite, dit-il tentant de se contenir. TU M'AS VENDU AUX MANGEMORTS MERDE ! ILS ALLAIENT ME TUER ! ET T'AS FAIT ÇA SANS SAVOIR CE QUI S'ÉTAIT RÉELLEMENT PASSÉ ! 




Sans même savoir comment, mes pieds quittèrent le sol alors que la pression sur ma gorge se resserrais bloquant complètement mes voies respiratoires. Enfin c'était enfin le moment. 




Subitement je me retrouvai au sol, libre comme l'air, avait-ce été aussi rapide. Il se recula jusqu'à ce que son dos heurte le mur, me regardant d'un air supérieur. 


Si tu veux que je meure, t'as qu'à t'en occuper toi-même espèce de lâche, siffla-t-il entre ses dents, en se laissant glisser contre le mur.




Je me relevai rapidement et lui enfoncer violemment mon poing dans l'estomac. Je voyais rouge, littéralement. Je ne voulais qu'une seule chose à cet instant présent le voir défigurer, souffrant. Mon genoux s'écrasa violemment entre ses jambes, l'empêchant d'enfanter pour au moins une semaine. Alors que ma rage sortait, mes coups se faisait de moins en moins puissant s'écrasant mollement contre sa poitrine. 


T'avais pas l'droit d'faire ça... chialais-je pathétiquement. 




Sans m'en rendre compte, les larmes se mirent à couler de mes yeux alors que des pas se faisait entendre dans le couloirs. Je posai alors une main sur l'épaule de mon ex copain l'air sérieux.


En passant... Félicitation tu va être papa, mentis-je.




Je me retournai alors tombant face à face avec Logan. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Evans
Champion de Durmstrang | Ombre
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 20/04/2015

Feuille de personnage
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   Jeu 24 Sep 2015, 10:17

Je la suivais bien malgré moi, comme si je n'étais plus maître de mes propres actions. Pourtant, j'étais capable de penser de mon propre gré. J'aurais probablement pu m'arrêter et faire demi-tour, mais ma curiosité l'emportait sur ma sécurité. C'était comme si j'étais dans un endroit qui n'existait pas. Tout autour de moi se trouvait un vide sans fin. Chacun de mes pas résonnait silencieusement, puisqu'au fond ils ne résonnaient pas. J'ouvris la bouche pour hurler, mais aucun son n'en sortit. Trop souvent je me retrouvais dans cet univers. En fait, je m'y retrouvais lorsque mon ombre prenait le dessus. Séquestré dans ma propre tête, il m'était impossible de me sortir de cette situation par moi-même. Car aucune partie de mon être ne dominait. J'étais seul et effacé. En réalité, je n'étais pas tout à fait seul, puisque je la suivais. Elle et sa longue chevelure rouge...


Je poussai un terrible hurlement, en me redressant dans un endroit qui m'était tout à fait inconnu. Je pris des grandes respirations, cherchant d'abord à me calmer. Il y avait longtemps que mon ombre n'avait pas pris le dessus. C'était décidé: plus d'alcool pour moi. Il était clair et net que c'était pour ça que j'avais perdu le contrôle. Heureusement pour moi, la mémoire me revint rapidement. Cette femme aux cheveux rouges que je suivais dans ce rêve, elle existait réellement, et je me tenais dans son lit. Mais elle, elle n'y était plus. Je poussai un profond soupir, avant de repousser les couvertures, tremblant. 


Rapidement, j'enfilai mes vêtements, que je trouvai éparpillés un peu partout dans l'endroit. Un puissant mal de crâne m'empêchait d'agir aussi efficacement que je le voudrais, mais c'était quand même de ma faute. Je me saisis vivement de ma baguette, avant de sortir dans le corridor. Merde, je n'avais absolument aucune idée comment me retrouver dans cet endroit. La seule chose que je savais était que j'étais à Poudlard. Je me concentrai, afin de mettre mon ombre sur la piste de la jeune femme. Lentement elle se détacha, jusqu'à aller sur le plancher afin de saisir son odeur. Aussitôt fait, elle commença à avancer à un bon rythme, que j'avais de la difficulté à suivre. 


Après quelques minutes à courir avec difficulté dans les dédales de ces couloirs, je commençai à saisir des voix. La sienne, mais celle d'un homme, qui m'était évidemment inconnu. Je fronçai les sourcils, rappelant mon ombre à moi. Je me collai contre l'un des murs, sachant qu'ils étaient tous deux de l'autre côté. Ce n'était pas du tout mon genre d'espionner, mais cette fille, je la voulais plus que tout, bien que je ne sache pas encore pourquoi.


- ... pas l'droit d'faire ça... laissa tomber ma Anita, d'une voix qui me brisa le coeur. 


Je déglutis avec difficulté, bien décidé à ne pas la laisser pleurer seule. Je pris donc une grande inspiration, avant de commencer à marcher à grands pas vers elle.


- En passant... Félicitations, tu vas être papa, ajouta-t-elle.


Je me figeai instantanément sur place, tandis qu'elle se retournait, tombant nez à nez avec moi. Je jetai un coup d'oeil vers le futur dit papa, le voyant bien amoché. Sans doute l'ex petit copain à Ani. Mais peut importait. Je n'allais pas le laisser saigner comme un porc de la sorte. Je poussai fermement la femme que j'avais cru être la bonne, me dirigeant vers le jeune, qui devait avoir le même âge qu'elle. Je voyait bien que la déclaration d'Anita le mettait légèrement dans tous ses états. Il se laissa glisser contre le mur, comme s'il ne possédait plus aucune force. Je lui envoyai mon ombre afin de stopper sa chute. Heureusement qu'il faisait noir, ça les empêchait de voir ce que je faisais. Je m'agenouillai devant lui, pointant ma baguette sur son nez. Silencieusement, je replaçait ce dernier, stoppant du même coup l'hémorragie.


- Tu pourrais m'aider, sifflais-je de mon accent bulgare à Anita. C'est quand même le père de ton enfant.


J'espérais fortement qu'elle avait vu la haine dans mon ton.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Curiosité, désir & violence   

Revenir en haut Aller en bas
 
Curiosité, désir & violence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Curiosité [Guépard]
» La curiosité est un vilain défaut ! [Livre 1 - Terminé]
» les curiosités de la langue française
» La curiosité est un vilain défaut ?! [Sujet en commun N°3]
» La curiosité est un vilain défaut [Nicolas de Ruzé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard - Next Gen :: Poudlard :: Cachots-
Sauter vers: