Poudlard - Next Gen

Qu'est devenu Poudlard après le départ d'Harry?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Confrontation (William Masters)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eva Greene
Enseignante de Métamorphose | Directrice de Serdaigle
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 02/12/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun
Baguette Magique: Bouleau • Poil de Loup-Garou • 22cm

MessageSujet: Confrontation (William Masters)   Jeu 12 Fév 2015, 23:10

Raïna se leva rapidement pour sauter dans mes bras, je tins contre moi un moment, en souriant. Elle partie rapidement vers la sortie, en me remerciant. Je la regardai partir avec un petit sourire, je n'étais pas du genre à avoir des élèves chouchou, mais j'avais beaucoup d'affection pour chacuns d'entre-eux. Je savais, qu'elle ne serait jamais complétement satisfaite, sauf si je réussissais à réduire ou même effacer sa punition. Je soupirai longuement, je devais trouver William, ce soir, et essayer d'alléger la punition de mon élève. Je me dirigeai vers mon armoire, pris mon trench coat noir et le revêtis. Je m'armai de ma baguette, la glissai dans ma poche, pris le dossier de Raïna. Je marchai vers la porte et mis la main sur la poignée de ma porte.



Je marchais depuis un bon moment, dans un dédale de corridors, mes sens lupins en éveil. La nuit, la noirceur et le silence avaient envahis le Château. Je tournai dans un corridor noir et pris ma baguette.



Lumos maxima, chuchotais-je.



La pointe de ma baguette s'illumina de pleins feux, réveillant plusieurs portraits. Ces derniers ronchonnèrent, certains me lancèrent des insultes.



Fermez cette foutue lumière, me dit un marin borgne.



Allez-vous en, cria une vieille nonne.



J'ignorai les plaintes des peintures, poursuivant mon chemin. Je descendis l'escalier principal, passai dans le Hall, hésitant à vérifier dans la salle des Professeurs, mais sachant que comme moi, Masters n'était pas friand de socialiser avec les autres. Je pris un autre escalier, en pierre, afin de me rendre dans les Cachots. Je dépassai la classe de Potions, de petits cachots; ces derniers ne servant que de réserves. J'arrivai devant une porte noire, je pus sentir l'odeur de William.



Nox ,chuchotais-je.



Je cognai contre la porte, aucune réponse. Ce n'était pas très étonnant, il ne m'aimait pas vraiment et devait savoir que c'était moi derrière la porte. Après plusieurs minutes d'attentes, je tournai les talons et retournai dans le Hall. Je le traversai en jettant un coup d'oeil dans la Grande Salle. Il n'y était pas. J'allais abandonner toutes recherches, lorsque je sentis un mince filet de son odeur, venant des Grandes Portes.



Je sortis de l'école par ces derniès, traversai la cour, en marchant. Je serrai la ceinture de mon manteau, car l'air frais me fit frissonner. Je levai alors les yeux au ciel, la demi-lune brillait de mille feux, sa lumière aveuglante, me rappelant les trois nuits de douleurs et de peur se rapprochaient à grands pas. Je baissai les yeux et sortis de la cour. Un doux coup de vet me rapporta l'odeur de sang, rien de frais, non, seulement l'odeur d'un être s'en étant abreuvé plus tôt. Je descendis vers le Lac Noir et vis une grande silhouette, la lumière de la lune se reflétant dans ses cheveux platines. Je le reconnus sur le coup, je descendis les marches de pierres en courant vers lui. Il s'était déjà retourner vers moi, me sentant arriver de loin. Une fois arrivée à sa hauteur, je le saluai d'un geste de la tête. Je parraissais si frêle et minuscule devant lui .



On a à discuter William, dis-je poliment. Avant que tu ne m'interrompe, non, on ne peut pas parler demain. Tu aurais été injustement sévère avec l'une de mes élèves. Avant d'aller voir Judy, je voulais ta version, afin d'essayer de régler tout cela à l'amiable. L'élève en question a dit que tu l'as effrayée. Tu ne peux pas montrer ta vraie nature, Masters. Pas avec les plus jeunes.



Mon regard soutenait le sien. Contrairement à moi, il ne se gênerait pas pour faire appel à ses "dons" vampiriques. Ma main se resserra discrètement sur ma baguette.



Je vais donc te demander de me laisser superviser la retenue de l'élève en question.
, mon ton était plat. Pour ce qui est des points, je m'en fous. Tu vas rester loin d'elle. Je ne veux pas avoir à aller me plaindre à notre patronne.



Je croisai mes bras sur ma poitrine et soutins son regard.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Marsters
Enseignant de défense contre les forces du mal | Directeur de Serpentard | Chef des Mangemorts
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 26/10/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: Confrontation (William Masters)   Dim 01 Mar 2015, 12:25

La jeune fille c’était mise à courir en direction du château après avoir récupérée sa baguette, ce qui m’agaça un peu. J’aurais aimé lui dire bien plus de chose mais elle ne m’en laissa pas l’occasion. Je retournai alors au lac noir dans le but de trouver d’autres indices d’une X transgression des règles de l’établissement pouvant se mérité une sanction. Je ne suis pas nécessairement le genre d’enseignant qui recherche constamment à prendre ses étudiants en défaut, mais j’aime faire mon travail comme il se doit.


Je cherchais en fait une preuve surtout à trouver pourquoi deux jeunes filles mineure, n’étant pas supposée consommer des boissons alcoolisées c’étaient retrouvé dans une telle situation.
J’étais en train de regarder l’horizon et le calme de l’eau. Comment avait-elles puent se retrouver attaquées par une créature PACIFIQUE en plein milieu de la nuit. Une odeur particulière me fit remarquée l’arrivée de quelqu’un, une collègue pour être plus précis. Je me retournai vers une femme, une créature de la nuit, tout comme moi qui s’approchais tranquillement.


Elle était la directrice de la maison de Serdaigle et comme la plus jeune des élèves que j’avais punie aujourd’hui appartenait à sa maison j’en déduisis rapidement qu’elle était allé se plaindre à sa directrice.


On a à discuter William, dit-elle poliment. Avant que tu ne m’interrompes, non, on ne peut pas parler demain. Tu aurais été injustement sévère avec l'une de mes élèves. Avant d'aller voir Judy, je voulais ta version, afin d'essayer de régler tout cela à l'amiable. L'élève en question a dit que tu l'as effrayée. Tu ne peux pas montrer ta vraie nature, Masters. Pas avec les plus jeunes.


Je souris calmement. C’était fou comment on me croyait remplis de mauvaises intensions dans ce château.


Je vais donc te demander de me laisser superviser la retenue de l'élève en question. Pour ce qui est des points, je m'en fous. Tu vas rester loin d'elle. Je ne veux pas avoir à aller me plaindre à notre patronne.


Je ne perdis pas mon sourire pour autant. Elle se reforgea et croisa ses bras sur sa voluptueuse poitrine. Elle avait enfin fini de dire ce qu’elle avait à dire, une chose était certaine, je n’allais pas céder si facilement pour ce qui était de la conséquence.


Comme je suis un grand méchant vampire bien plus âgé que vous, dis-je sarcastique, je vais refuser votre offre si gentiment demandé alors que vous ne connaissez pas la situation exacte. Vous m’excuserez Greene, mais j’ai faim je vais sans doutes aller croquer une jeune étudiante de votre maison pour me rassasier.


Je la menaçai du regard. Elle n’avait aucune raison de venir contester mon autorité. Je commençai alors à marcher en direction du château en pointant ma baguette sur ma tempe. Un long filet blanchâtre et lumineux sortis de celle-ci. Je le laissai tomber celui-ci dans une petite ampoule vide qui se trouvait dans ma poche avant de la lui lancer. Elle verrait tout ce qui c’était passer depuis que j’avais ressentis la grande terreur des jeunes étudiantes jusqu’à ce que la plus jeune rentre au château.


Je continuai ma route avant de lui lancer, toujours aussi sarcastiquement, J’attends vos excuses demain matin dans mon bureau.


Je quittai alors la forêt me rendant à ma chambre.



\!/ HJ Partie dans ma chambre je ne sais trop où. \!/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Greene
Enseignante de Métamorphose | Directrice de Serdaigle
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 02/12/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Aucun
Deuxième Cours: Aucun
Baguette Magique: Bouleau • Poil de Loup-Garou • 22cm

MessageSujet: Re: Confrontation (William Masters)   Dim 01 Mar 2015, 13:45

Mon interlocuteur se mit à sourire, pas un sourire avenant, mais un sourire meurtrier. La lumière de la lune, lui donnait une apparence mystique, je n'allais pas me laisser intimider par lui.



Comme je suis un grand méchant vampire bien plus âgé que vous, je vais refuser votre offre si gentiment demandé alors que vous ne connaissez pas la situation exacte. Vous m’excuserez Greene, mais j’ai faim je vais sans doutes aller croquer une jeune étudiante de votre maison pour me rassasier, son ton sarcastique me fit entrer dans une colère noire.



Son regard menaçant se planta dans le mien,il porta sa baguette à tempe et me dépassa. Un petit filet de fumée blanche sortit de sa tête, attachée à son arme. Il mit le souvenir dans une petite fiole avant de me la lancer. J'attrapai la fiole, avant de la fourrer dans ma poche.



J’attends vos excuses demain matin dans mon bureau.



Il prit le chemin vers le château. Je levai mon arme et la pointai vers la tour, où mes élèves dormaient et y lançai un sortilège de protection, il n’entrerait pas comme dans une étable.



SI VOUS TOUCHEZ À L'UNE DE MES ÉLÈVES, criais-je. PAS MÊME VOTRE CONDITION DE VAMPIRE VOUS PROTÉGERA!



Je remontai vers le château, passai devant la Salle Commune de ma Maison, mit quelques charmes anti-vampires et repartit vers mon bureau. Je lançai mon manteau sur mon lit et tentai de me calmer, sentant la louve en moi ajouter de l'huile sur le feu.



HJ: dans mon bureau....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Confrontation (William Masters)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Confrontation (William Masters)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrestation du chef de gang William Baptiste alias "Ti
» Confrontation
» William Delacroix [ Voleur ]
» Chris Masters 2V [dvc]
» Discussions autour de la Confrontation VI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard - Next Gen :: Poudlard :: Forêt Interdite-
Sauter vers: