Poudlard - Next Gen

Qu'est devenu Poudlard après le départ d'Harry?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'amour rend aveugle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 498
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 23

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: L'amour rend aveugle   Dim 30 Nov 2014, 17:44

Je ne devais croiser personne. Je ne voulais pas qu'on me voie dans cet état... Déjà que j'avais une sale réputation après toutes les merdes que j'avais fait. Aussitôt qu'un enseignant l'apprendrait, je me retrouverais à Ste-Mangouste, ça semblait simple et net. J'étais fou, ça me paraissait plus qu'évident. J'avais donc la tête basse et je prenais les chemins les moins fréquentés de Poudlard. Pour me rendre ou? Alors là je vous laisse deviner... Quoique c'était assez évident... Elle avait ma baguette. Je me rendais donc à sa chambre pour récupérer ce qui m'appartenait, puis je partirais sans demander mon reste. Je pris une grande inspiration en descendant lentement un long escalier en colimaçon menant aux cachots. Personne ne passait par là. Premièrement, parce que les escaliers était brisés, et deuxièmement, il était derrière une porte. N'importe qui pourrait penser que c'était seulement un placard à balais. Génial. Je ne risquais pas de croiser quelqu'un par ici. Je hâtai donc le pas, mon coeur commençant à se serrer dans ma poitrine. Merde. Je serais incapable de seulement prendre ma baguette. Des choses avaient été brisées et elle se devaient d'être réparées. Je venais de perdre mon meilleur ami et ma petite copine, mais je pouvais faire en sorte que la haine ne soit pas trop profonde. 


Après plusieurs minutes de descente, j'arrivai finalement au huitième cachot. Il n'y avait pas grand chose dans ce cachot. Beaucoup de réserves pour les cuisines, sinon il y avait la chambre d'Anita. Alors personne ne venait jamais ici, excepté les elfes de maison et les visiteurs de Bloodgut. Je pris une grande inspiration, tentant de me donner du courage pour me rendre devant sa porte. Est-ce que je cogne, ou je murmure le mot de passe...? En fait, j'avais peur qu'elle ne me réponde pas. Alors je baissai la tête avant de murmurer les quelques syllabes en fourchelangue. La porte s'ouvrit aussitôt. Satisfait, je pénétrai à l'intérieur de la chambre. Je refermai la porte avant de jeter un bref coup d'oeil. Anita n'était pas dans la chambre, mais sa robe y était... Je me tournai donc vers la salle de bain, et je la vis, face au miroir. Elle était en dessous et du sang coulait de sa main... et le miroir était brisé. Merde. Je fis donc les quelques pas qui me séparaient d'elle, et je l'encerclai par-derrière. Ça avait été plus fort que moi. 


Bébé... murmurais-je d'une voix brisée. 


C'était affreusement difficile de ne pas éclater en sanglots en ce moment. Je ne voyais que le visage de Jared qui flottait dans mon esprit... Et je savais que renouer avec Anita le détruirait. Mais il allait devoir s'y faire... Je posai tendrement mes lèvres contre la nuque de ma Serpentarde, puis je l'entraînai vers son lit. Je l'obligeai à s'y asseoir, m'accroupant devant elle. Je plongeai mon regard émeraude dans le sien. 


Je crois qu'il faut parler, tentais-je sur un ton un peu plus assuré. De toi, de moi, et aussi de nous. 


Je devais garder mon calme et mon impassibilité. Elle ne devait pas se rendre compte que quelque chose m'affectait en ce moment. Bien que je me doutais fortement qu'elle allait y voir clair. Car tout se lisait dans mes yeux. Et je me doutais qu'en ce moment, la brillance qui les animait habituellement devait être éteinte. Je pris une grande inspiration. Je ne savais pas du tout par ou commencer. Par moi, par elle, par nous? La simplicité aurait été beaucoup plus facile, mais j'étais un peu trop complexe pour que ce soit simple... 


Écoutes bé... J'suis désolé, commençais-je alors. J'ai vraiment mal réagi. J'aurais du... J'aurais du te retenir au lieu d'éclater... J'aurais pas du te frapper... J'suis affreusement désolé... Mais si j'ai réagi comme ça, c'est parce que je peux pas me passer de toi. J'te jure chaton, j'ai dit des trucs que j'regrette vraiment... 


Sans le vouloir, mes yeux s'étaient remplis de larmes. Je soupirai avant de détourner mon regard. J'avais vraiment l'air d'un con un peu trop sensible. Je devais avoir l'air franchement imbécile. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: L'amour rend aveugle   Sam 13 Déc 2014, 16:56

Combien de temps j'avais passé allongé au sol, je ne savais pas. Je savais seulement que je sentais mon bras s'engourdir. Les fragments du miroir se trouvais devant moi, mais j'étais incapable de faire le moindre mouvement. Je me sentais faiblir. Je fermai les yeux alors qu'une larme roulait le long de ma joue.


La porte s'ouvris doucement. Je sentis deux bras tenter de me relever pour m'emmener jusqu'a mon lit. Je réussis à peine à ouvrir les yeux pour voir qui était entrer dans cette pièce. Une voix me tira de mon état quelque peu... délirant. 


Bébé...


Je sentis ses lèvres se poser sur ma nuque. Je devais résisté, ne pas retomber dans ses bras le laisser faire sa vie sans moi, même si ce n'étais pas ce que je souhaitais. Même si je l'aimais je devais le laisser vivre sa vie et le laisser seul. 


Je crois qu'il faut parler. De toi, de moi et aussi de nous.


Il n'y a plus de nous peut être l'avait-il déjà oublier. Je l'avais laisser pour SON bien, pas parce que je voulais pouvoir coucher avec mon meilleur ami autant que je le voulais contrairement à ce qu'il pensais.


Écoutes bé... J'suis désolé


Euh... Liam es-tu malade ?


J'ai vraiment mal réagi. J'aurais du... J'aurais du te retenir au lieu d'éclater... J'aurais pas du te frapper... J'suis affreusement désolé... Mais si j'ai réagi comme ça, c'est parce que je peux pas me passer de toi. J'te jure chaton, j'ai dit des trucs que j'regrette vraiment...


Je tentai de relever les yeux vers lui, mais la seule chose que je réussi fut de serrer les dents pour empêcher une longue plainte de sortir de ma bouche. Je savais que tout ce qu'il voulait était récupéré sa baguette et ensuite aller tirer un coup je ne sais trop où. 


Dans le couvercle de la toilette, dis-je en laissant mes yeux au sol. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 498
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 23

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: L'amour rend aveugle   Sam 13 Déc 2014, 19:44

Je ne comprenais pas. Elle n'avait absolument aucune réaction. Okay oui, je l'avais blessée, mais elle avait fait la même chose d'abord. Alors qu'elle ne commence pas à faire la victime, car elle allait regretter fortement d'être née. Je soupirai bien malgré moi avant de prendre quelque peu mes distances avec elle. Je voyais bien que mes paroles, elle ne les entendait pas. Ou elle faisait semblant de ne pas les entendre. Peu importait. Je n'avais pas le temps de m'attarder ici. Je voulais seulement m'enfuir de cette école. Je ne pouvais tout simplement plus y rester. J'en serais incapable. Et puis, tout le monde serait beaucoup plus en sécurité sans ma présence. Je pris place sur le sol en croisant mes jambes avant de passer ma main dans mes cheveux. Elle allait bien finir par dire quelque chose, je ne pouvais pas croire qu'elle allait rester muette toute sa vie. Comme si j'avais lu dans ses pensées, Ani ouvrit la bouche.


Dans le couvercle de la toilette, dit-elle alors.


Je haussai un sourcil. Mais de quoi parlait-elle? Je me défaisais en excuses, et elle me parlait du couvercle de sa toilette. Je retournai près d'elle et saisis doucement ses deux mains dans les miennes. Voyant qu'elle ne me regardait pas plus, je délaissai l'une de ses mains afin de la forcer à me regarder. Je lui jetai un regard interrogateur. Je ne savais pas à quoi elle jouait, mais elle allait y mettre un terme à l'instant. Soudain, mes yeux se remplirent de larmes. Merde. Je détournai subitement le regard avant de me lever et de faire les cent pas dans la chambre. Je ne savais pas quoi dire. Ni par ou commencer. 


Je... commençais-je. J'retourne à Londres, murmurais-je la gorge serrée. 


Je croisai mes bras contre ma poitrine, faisant maintenant dos à Anita. J'étais incapable de sécher mes larmes. Merde. Et si elle les voyait, il était clair et net que je serais obligé de lui dire pourquoi je pleurais. Je devais dire n'importe quoi, pour ne pas qu'elle s'en rende compte.


J'veux pas que ça reste comme ça entre nous Ani. Même si tu me crois sûrement pas. Mais je suis pas revenu pour ma baguette. 


Je pris une grande inspiration, trouvant le courage de lui annoncer. Lui annoncer que j'avais couché avec mon meilleur ami. Lui annoncer que ce même ami était fou amoureux de moi. Et que je l'avais étranglé. Et que j'en avais été conscient. Mais j'étais incapable. Tous les mots se bousculaient dans ma bouche, tentant de trouver une façon d'en sortir. Mais les seuls sons qui franchissaient mes lèvres étaient des mots sans sens. 


De toute façon t'es sûrement mieux de la garder, sifflais-je entre mes dents. Ce sera beaucoup moins dangereux pour tout le monde. Envoies-moi un hibou lorsque tu en auras envie, murmurais-je.


Je m'avançai alors vers la porte de bois massif. Je posai ma main sur la poignée et commençai à la tourner. C'est alors qu'elle devint chaude, m'arrachant une plainte sourde. Je me retournai vivement et foudroyai Anita alors que je vis qu'elle pointait sa baguette exactement là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: L'amour rend aveugle   Mer 17 Déc 2014, 21:14

Je sentis ses doigts relever mon menton, me forçant à regarder ses yeux émeraudes. Je n'arrivais pas à soutenir son regard. Son regard tant de douleur. Je vis ses yeux se remplir d'eau alors qu'il se levait brusquement et se mettait à faire les cents pas dans la pièce.


Je... Je retourne à Londres, bafouilla-t-il 


Il me faisait dos et avait les bras croiser sur sa poitrine. Je savais qu'il se torturais, qu'il ne faisait que tourner en boucle toutes les erreurs qu'il avait pus commettre. 


J'veux pas que ça reste comme ça entre nous Ani. Même si tu me crois sûrement pas. Mais je suis pas revenu pour ma baguette.


Il n'y avait plus rien à faire, nous le savions tout les deux. Un comme l'autre nous étions la faiblesse de l'autre. Un comme l'autre nous nous mènerions à la perte de l'être que nous aimions. Un comme l'autre nous étions destiné à ne pouvoir vivre notre amour, mais pourtant... 


Il tenta de rajouter quelques chose, mais seul un brouhaha de syllabes sans sens les unes avec les autres franchirent ces lèvres jusqu'à ce qu'il finisse par parler.


De toute façon t'es sûrement mieux de la garder. Ce sera beaucoup moins dangereux pour tout le monde. Envoies-moi un hibou lorsque tu en auras envie. 


Je poussai un long soupir alors que ma main se dirigea vers la porte. Je ne savais pas ce qui me prenait... Je ne contrôlais pas mes faits et geste. Bien rapidement ma panthère sortie de ma baguette pour se frotter à la façon d'un gros chat sur la jambe de Liam. Je me levai et me dirigeai vers ma petite bibliothèque. J'en sortis un coffre. Un coffre sceller. J'emmenai le coffre sur mon lit avant de prendre une clé dans mon coffre à bijoux et de l'ouvrir.


L'atmosphère devint lourde alors que je sortais un livre du coffre. Je l'ouvris et une aura étrange se rependis dans la pièce. Faire appel aux pouvoir de Salazard Serpentard n'était pas une bonne idée, j'en étais consciente, mais c'était la seule qui me venait en tête en cet instant et j'étais prête à tout pour donner une nouvelle chance à l'homme que j'aimais. Une brume noire enveloppa ma baguette. Ma panthère protégeait toujours le rouge et or. Alors que la brume disparus de ma baguette je la levai vers le plafond.


Oubliette ! 


Un long éclair bourgogne jaillit de ma baguette. Bien vite, le souvenir de Liam attaquant Mathéo allait disparaître et j'allais être la seule à m'en rappeler. 


La panthère cracha, comme un gros chat mécontent. 


L'éclair stoppa net et mes forces me quittèrent. Je m'écrasai durement au sol, me protégeant de mes main. Ma main blesser toucha le sol violemment, m'arrachant un long râle de douleur. J'avais de la difficulté à garder mes paupières ouvertes. Je n'avais plus de souffle. Alors que ma panthère disparaissait j'entendis derrière moi un rire lointain... Son rire. Il allait frapper, je le sentais bien. Il m'arracherais quelqu'un à nouveaux, comme il m'avait pris Jack il y a huit ans. J’espérais seulement qu'il ne prendrais pas Liam cette fois-ci. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 498
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 23

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: L'amour rend aveugle   Ven 19 Déc 2014, 00:36

Mais comment avait-elle osé me brûler de la sorte ? Elle ne voulait pas me parler, elle ne voulait pas que je la touche, elle ne voulait pas que je m'en aille... Mais que voulait-elle au fond? Elle affichait un air hébété, comme si elle ne réalisait pas tout ce qui se passait en ce moment. Ce fut dans cette même transe qu'elle se releva tel un robot, pour se diriger vers une étagère de sa chambre. Je ne m'étais jamais attardé à ce qu'elle pouvait bien garder ici, et je réalisais maintenant qu'elle possédait beaucoup de grimoire, tous plus sombres les uns des autres. Je frissonnai à cette idée. Sa famille ne descendait pas directement de Salazar Serpentard pour rien... Je n'osais même pas imaginer le nombre d'objets renfermant de la magie noire qu'elle pouvait bien posséder chez elle. En fait, je ne devais pas y penser. Car je savais très bien qu'Ani essayait de se détacher de sa famille. Je me secouai violemment la tête, tentant de focusser sur autre chose. Ah tiens, ses belles fesses bien foutues qu'elle me montrait à l'instant... J'affichai bien malgré moi un petit sourire en coin avant de croiser mes bras contre ma poitrine. Lorsque je voyais ce p'tit cul, c'était comme si toutes mes inquiétudes s'envolaient. 


Soudain, Anita se retourna vers moi, armée d'une boîte. Afin qu'elle ne remarque pas ce que je faisais, je fis semblant de fixer avec dédain la brulûre qu'avait provoquée la poignée de porte contre ma main. Puis, je fis comme si je relevais le regard vers elle. Mes yeux se posèrent alors dans les siens, qui semblaient infiniment tristes. Je tentai de m'approcher d'elle à petits pas afin de voir ce qu'elle maniganceait, mais son petit air décidé m'en dissuada. Je gardai donc des distances raisonnables alors qu'elle ouvrait le couvercle de la boîte. À ma grande déception, il ne s'agissait que d'un vieux grimoire couvert de poussières. Je me tournai donc de nouveau vers la porte, touchant du bout de mon doigt la poignée. Aïe, elle était encore brûlante. J'échappai un petit gémissement. Il me fallait ma baguette. Avec ma baguette je pourrais annuler ce sort stupide, et également guérir cette foutue brûlure. Bah, enfin j'pense. 


Je me tournai alors, cherchant du regard mon arme. Mais je n'eus pas le temps de la chercher plus longtemps. Ce fut à ce moment que je remarquai que le patronus de Bloodgut me tournait autour. Lorsqu'il vit que je l'avais aperçu, il commenca à se frotter contre mes jambes. Une panthère. Si seulement elle avait été réelle, j'aurais pu me pencher et caresser sa douce encolure. Mais je m'accroupis tout de même à sa hauteur afin de la regarder faire des cercles autour de moi. Ce qui m'emmena à penser: Pourquoi Anita avait-elle fait apparaître son patronus? Il n'y avait aucune menace, à moins que... Je relevai subitement le regard vers elle. Mais il était trop tard... Sa baguette était pointée vers le haut, et dans une sorte de transe, elle lança un Oubliette. Je n'eus jamais le temps de réagir. Seulement parce que j'avais été trop lent à comprendre ce qu'elle mijotait. Sa panthère m'avait protégé du sort... Ce qui voulait dire qu'elle souhaitait que toute l'école oublie un événement. Toute l'école. sauf elle et moi. 


Je vis subitement sa panthère disparaître. Je me relevai donc vivement, mais pas assez rapidement. Ani s'effondra au sol, hurlant alors que ses deux mains se posaient contre le plancher. Merde, j'aurais du lui panser sa main d'abord... Je m'agenouillai à ses côtés, glissant ma main dans le bas de son dos afin de la ramener tendrement vers moi. Je savais ce qu'elle venait de faire... Pour ne pas que je parte, elle avait fait oublier ce qui s'était passé avec Mathéo . Elle n'aurait pas du... Et là comme un bel idiot, je ne pouvais pas l'aider. Je ne pouvais pas l'aider parce qu'elle avait caché ma baguette. Mais où pouvait-elle bien l'avoir mise ? Je jetai un coup d'oeil partout dans la pièce alors que je me remémorais les paroles qu'avait dites Anita plus tôt. Dans le couvercle de la toilette... ! C'était là qu'elle était ! Doucement, je couchai Ani contre le sol, avant de me lever et me diriger dans la salle de bains. Il me fallut quelques minutes à chercher tout autour de cette charmante toilette avant de mettre la main sur ma baguette. ENFIN. 


Occulus Reparo, murmurais-je en pointant ma baguette vers le miroir qui jonchait le sol. 


J'entendis alors une plainte sourde alors que certain morceaux de vitre partait de la chambre pour se diriger sur le miroir. Oups... Il y avait encore des morceaux probablement dans la main de ma petite Serpentard. Je me dépêchai donc à ses côtés, m'agenouillant de nouveau. Je me saisis délicatement de sa main, avant d'y pointer ma baguette. Je m'assurai qu'il n'y avait plus aucune vitre dans sa main avant de prononcer le sort.


Vulnera Samiento, murmurais-je alors que le sang retournait lentement d'où il venait. Vulnera Samiento, Vulnera Samiento...


Et voilà, sa main était maintenant toute guérie. Il restait la mienne, mais ça pouvait bien attendre. Je glissai l'un de mes bras dans le creux de son dos, et l'autre sous ses genoux. Ainsi, je la soulevai comme une princesse. J'allai la déposer doucement sur son lit. Je jetai un coup d'oeil dans la pièce, à la recherche de quelque chose pour la couvrir. Je trouvai l'objet de mes désirs sur un coffre en bois près de sa commode. Je me saisis de la couverture en laine avant d'en couvrir Anita. Puis, je m'assied à mon tour, ramenant mes jambes contre mon torse, les envoloppant ainsi de mes mains. Je poussai un long soupir. Je n'avais aucune idée de la magie qu'elle avait utilisée pour jeter ce sort, mais ça me puait au nez tout ça... Je me saisis alors du bouquin qu'elle avait utilisée, mais je n'en comprenais pas la langue. Probablement la langue des serpents... Eh merde. J'espérais qu'elle n'avait pas utilisé les pouvoirs de Salazard Serpentard pour arriver à ses fins ! 


Ani, dis-je d'une voix brisée.


Et voilà, j'étais rongé par les remords. J'avais couché avec Jared, et je savais bien que je n'aurais pas du. Même si techniquement elle avait mis fin à notre relation et que j'en avais le droit... J'avais mal. Mal d'avoir perdu les deux êtres auxquels je tenais le plus en ce monde. Et particulièrement Jared. Pas que je l'aimais  plus qu'Ani, non. Ce n'était pas du tout le même genre d'amour. Enfin si, mais celui que j'éprouvais pour Clark était fortement confondu avec l'amitié. Mais c'était mon seul vrai ami sur cette terre. Le seul sur qui je pouvais réellement compter. Et voilà que c'était terminé. J'avais encore une fois tout gâché. 


Je tentai d'étouffer un sanglot. C'était beaucoup trop dur tout ça. Cette situation, ces sentiments, cette douleur qui m'accablait et qui allait sûrement m'attaquer jusqu'à la fin de mes jours. Car Jared, je n'en étais pas débarrassé. D'ailleurs, Anita non plus. Les deux étaient dans tous mes cours, et les deux j'aurais à les affronter au Quidditch. Dieu sait combien de cognards je recevrai au visage... Mais bon, je les méritais. Je devais lui dire. Je devais dire à Ani ce qui s'était passé avec Jared. Mais pourtant... Aucun son ne semblait vouloir sortir de ma bouche. C'est alors qu'une idée illumina mon visage. Ce n'était sans doute pas la meilleure, mais c'était probablement la seule façon pour qu'elle croit la scène sur parole.


Je me levai donc vivement, me dirigeant vers le coffre de bois. Je savais bien qu'Ani y gardait beaucoup d'ingrédients pour les potions. Je l'ouvris. Je n'avais besoin que d'une chose. Je fouillai quelques instans, puis je mis enfin la main sur une fiole vide. Je retournai aussitôt sur le lit, retirant en même temps le bouton de liège. Je pointai mon arme sur ma tempe, fermant les yeux et extractant le souvenir de ce qui s'était passé avec Jared. Du moment que j'étais entré dans la salle commune des Pouffy jusqu'au moment où j'en étais ressorti. Un long filet argenté pendait alors sur le bout de ma baguette. J'allai doucement le déposer dans la fiole, puis je la refermai avec le petit bouchon de liège. Je la tendis alors à Anita, qui me regardait d'un air intrigué. 


C'est... C'est tout ce que tu as à savoir, dis-je avec difficulté. Tu peux le regarder. Je... j'vais aller prendre ma douche pendant ce temps.


J'embrassai tendrement son front avant de me diriger vers la salle de bains. Je refermai doucement la porte derrière moi, poussant un long soupir. Oui elle allait voir ma baise avec Jared, mais c'était la seule et unique façon qu'elle y croit. Tremblant de tout mon être, je retirai lentement mes vêtements. Complètement nu, je jetai un coup d'oeil à mon reflet. Partout où mon meilleur ami avait posé ses mains, c'était comme si une marque y était apposée. Je pouvais voir la trace de ses mains partout sur mon être. Automatiquement, ma main se porta sur mes lèvres, se rappelant la douce caresse des siennes. Plus jamais je ne connaîtrai ça. Car entre lui et moi, c'était impossible. Je me saisis brutalement de mon coeur. J'avais mal. Très mal. Mes yeux se remplirent alors d'eau, et je baissai honteusement la tête. Je voulais rester avec Ani, mais pour cela, il allait falloir qu'elle accepte ce qui s'était passé, mais qu'elle accepte également la douleur qui m'accablait. N'y tenant plus de voir l'ombre de Jared dans le miroir, j'entrai dans la douche. Je déposai ma baguette sur le porte savon, puis j'ouvris le robinet, mettant l'eau la plus chaude possible. J'hurlai de douleur alors que l'eau coulait doucement sur ma main brûlée. Je ne savais pas du tout comment guérir ça... Je me laissai tomber dans le fond de la douche, cachant mon visage entre mes mains, laissant l'eau couler sur ma peau. Plus longtemps elle coulait, et plus j'avais l'impression que les caresses si douces de Jared disparaissaient. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: L'amour rend aveugle   Mer 24 Déc 2014, 16:25

Il marcha en direction de la salle de bain. Je ne compris pas ce qui se passait, jusqu’à ce qu’une douleur fulgurante traverse ma main. Je vis des morceaux de mon miroir quitter mon poing et se diriger vers la salle de bain. Liam revint finalement et s’occupa de la plaie. Il finit par me tendre une fiole de mémoire pour la pensine... je me questionnais mais je n’avais aucune envie de faire intrusion dans son intimité. Il quitta la chambre m’incitant à regarder son contenue. J’entendis la douche couler et c’est alors que je m’emparai de ma baguette et la fiole.
¸
Incendio


La fiole s’enflamma. Je refusais de voir ce qu’il souhaitait me montrer. Je ne voulais pas brimer sa liberté et ce souvenir ne me regardait en aucun cas. Alors que je me glissais sous les couvertures. Je me demandais s’il viendrait se glisser sous les couvertures après sa douche ou s’il quitterait. Je jetais un dernier cou d’œil par-dessus mon épaule vers la fiole qui flottait toujours. Elle disparue dans un éclair verdâtre après avoir complètement brulé.



Je m’endormis rapidement, mais mon sommeil fut rapidement agité, à passer de cauchemars en cauchemars sans jamais me reveiller. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 498
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 23

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: L'amour rend aveugle   Jeu 25 Déc 2014, 14:58

Longtemps, très longtemps je restai sous la douche. Est-ce que j'attendais Anita, ou je me contentais de me débarrasser des souillures sur mon corps laissées par Jared ? Jared... Je commençai à trembler en y repensant. Cette amitié perdue à jamais. J'avais mal. Affreusement mal. J'avais mal réagi. C'était ma faute. J'aurais du refuser son baiser, je n'aurais jamais du embarquer dans son jeu. Ça l'avait détruit. Je l'avais détruit. Maintenant, la seule chose qui me restait de lui était ces souvenirs douloureux, et euh... Un de ses chandails chez moi à Londres. Il était clair et net qu'il chercherait à se venger, d'une quelconque manière que ce soit. 


Voyant qu'Anita ne venait pas me rejoindre, j'éteignis l'eau. Je me relevai avec difficulté, avant de sortir complètement nu. Ma douche avait tellement été chaude qu'il m'était désormais impossible de me regarder dans le miroir. Tant mieux. Je ne supportais plus la vue de mon propre reflet maintenant. Je m'emparai de ma baguette sur le porte savon avant de me diriger à petits pas vers la porte. Je mis une main hésitante sur la poignée. Serait-ce déplacé d'être nu comme un ver ? Après tout, je n'avais que mes vêtements du bal... Ah et puis ! J'ouvris silencieusement la porte. Je m'attendais à voir une Ani en furie, ou alors une Ani disparue. Mais il n'en fut rien. Je vis une Ani endormie. Je haussai un sourcil, incrédule. Je me mis alors à la recherche de la fiole, ne la trouvant nulle part. Je poussai alors un soupir, me rappelant que j'étais un sorcier.


Accio fiole contenant ma mémoire, murmurais-je.


Un petit tas de cendres vertes se souleva alors du lit. L'avait-elle brûlé par frustration de ce qu'elle avait vu ? Je n'en avais pas la moindre idée. Je pris alors le risque de me glisser sous les couvertures avec elle. J'étais complètement mouillé et surtout, complètement nu. Mais ça m'était égal. Je voulais seulement sentir sa présence à mes côtés, question d'être capable de trouver le sommeil. Je rapprochai donc doucement son petit corps chaud près du mien, l'enveloppant dans mes bras. Je posai mes lèvres tendrement dans le creux de son cou, profitant de ce fait pour humer son délicieux parfum.


Je t'aime Anita, murmurais-je avant de m'endormir aussitôt contre elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: L'amour rend aveugle   Mar 30 Déc 2014, 16:06

Je sus seulement que je passai une très mauvaise nuit à mon réveil. Le trois quart des couvertures avait été arracher du lit, j'étais en sueur et j'avais éventrer mon oreiller dans la nuit. Des plumes couvraient entièrement la partie supérieur du lit. Je me levai en sueur. Je me sentais épier, mais je ne savais pas comment ce pouvait être possible. J'étais seule... du moins éveiller. Liam ronflait toujours dans une zone non sinistré de mon lit. Je me mis sur mes pieds marchant jusqu'à la salle de bain où à l'aide de ma baguette je lançai un rapide réparo sur mon oreiller. En m'observant dans le miroir je regardais les plumes quitter unes à unes mes cheveux pour se diriger vers la chambre à coucher. Je me fis une rapide toilette en apposant une légère couche de maquillage sur mon visage où on pouvait lire les traits d'une mauvaise nuit.


Je retournai ensuite dans ma chambre après avoir réussis à corriger chacune de mes imperfections. je me rendis à mon armoire pour m'habiller passant un vieux chandail et un legging noir avant de poser mes fesses dans mon fauteuil et de me mettre à lire en attendant le réveil de Liam.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 498
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 23

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: L'amour rend aveugle   Jeu 01 Jan 2015, 21:17

Si seulement j'avais pu m'endormir aussitôt, je n'aurais jamais eu à affronter tous ces tracas, toute celle douleur. En effet, comme la majorité des gens, lorsque je suis incapable de m'endormir, les mauvaises choses viennent me hanter, comme pour ajouter un peu de douleur à celle déjà présente. Je serrai donc un peu plus fort Anita dans mes bras, alors que le visage de Jared flottait dans mon esprit. Je n'avais jamais réalisé. Jamais réalisé à quel point il était important pour moi. Non mais c'était vrai. Quel gars s'attardait à ce genre de choses? Je voulais dire, quel gars comme moi ferait cela ? J'étais le gars populaire, capitaine de son équipe de Quidditch, mais également la vedette. Aux dires des femmes, je n'étais pas laid, et c'était plutôt la majorité qui souhaitait se retrouver dans mon lit. J'excellais dans pratiquement tout ce que je pouvais bien entreprendre. Et bon... Lorsque quelqu'un possède tout ça, sa popularité a pour effet de prendre la meilleure fille de toutes, et non considérer son meilleur ami, qui faisait exactement la même chose que lui, en considération. 


Les larmes me montèrent alors aux yeux. Je dus lutter contre la douleur afin de ne pas les laisser couler. Je devais taire tous ces sentiments. Je ne voulais plus qu'ils fassent partie de moi. Je souhaitais qu'il disparaissent à jamais. Je voulais retrouver mon meilleur ami tel que je l'avais toujours eu. Mais c'était impossible. Tout le monde le savait ça. Car à chaque putain de fois que mes yeux se poseraient sur lui, j'aurais juste envie de caresser ses lèvres et de n'avoir son corps que pour moi. Son être entier dans mes bras. Je me secouai violemment la tête. Trouver le sommeil, je devais trouver le sommeil. Mais il ne vint jamais. Mes pensées m'attaquèrent ainsi pendant de longues heures. 


Tanné de toujours me tourner afin de penser à autre chose, je me mis debout sur mes deux pieds, me rendant dans la salle de bains. J'ouvris sa petite armoire, commençant à inspecter les médocs qu'elle gardait. Je mis en premier lieu la main sur l'objet de mes désirs. Un très fort somnifère. J'en pris plusieurs comprimés. Aïe. Je traînai difficilement mes pieds jusqu'au lit d'Ani. J'échappai le pot de somnifères sur le sol, avant de m'effondrer endormi sur le lit. En plein ce que j'avais besoin. 


*****


Lorsque je me réveillai, j'étais complètement désorienté. En fait, je relevai doucement la tête, ma main cherchant un corps à côté de moi. Lorsqu'elle se posa dans le vide, j'ouvris de petits yeux fatigués. Quoi? Mais qu'est-ce que je faisais dans le lit d'Anita ? Je... Je croyais que j'étais avec Jared ! 


Non... murmurais-je.


Je cachai mon visage entre mes mains, commençant à trembler de tout mon être. Jared... Où était-il? Pourquoi penser à lui me faisait aussi mal ? Bien rapidement, les sanglots prirent possession de mon corps. Car la mémoire me revenait. Et ces souvenirs étaient trop douloureux.


An... Ani, dis-je avec difficulté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: L'amour rend aveugle   Mar 13 Jan 2015, 00:34

et ainsi la terre serait enfin libre de toute culpabilité. La race humaine serait libérée de toute rancœur et...

Alors que j'arrivais à la fin de la page, me préparant à tourner celle-ci, une faible plainte attira mon attention.

Non...


Liam se mis à trembler de tous ses membres alors qu'il cachait son visage entre ses mains. Je fermai mon livre et le déposai sur l'accoudoir.

An... Ani.

Je lui souris en me levant et m'approchai de lui.



Liam...? Ça... Ça va, lui demandais-je inquiète.

Je n'avais aucune idée de ce qui avait pu le réveiller d'une telle façon, tout ce que je savais c'est que c'était inquiétant.





°HJ° CECI ÉTAIT MON 200 FUCKING TIÈME MESSAGES *débouche le champagne*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam England
Étudiant de 5e année | Capitaine de l'équipe de Gryffondor | Gardien | Administrateur
avatar

Messages : 498
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 23

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Charme blanc, plume de vivet doré, 27cm

MessageSujet: Re: L'amour rend aveugle   Dim 18 Jan 2015, 14:16

Le visage caché entre mes mains, je ne faisais que sangloter comme un pauvre con. J'étais littéralement le mec le plus dérangé de cette planète. En effet, j'avais un alter-ego un tantinet violent, et lorsque la plus belle fille du monde se tenait à mes côtés, je pleurais. J'avais mal. Mal de Jared, mais mal aussi pour elle. Car Anita ne méritait pas tout cela. Et moi je ne méritais plus de vivre. J'avais détruit tout ce que je possédais. Ce n'était pas mon autre personnalité qui avait ça. Non. C'était moi. Le vrai moi, le vrai Liam. J'étais entièrement coupable de tout ce qui s'était passé, et de tout ce qui se passerait par la suite. Je devrais faire des choix. Et à ma fidèle habitude, ce ne sera pas la meilleure chose à faire. Car je me trompais toujours, je prenais les mauvaises décisions, et c'était tout le monde qui en subissait les conséquences. 


Liam...? me parvint alors la voix d'Ani à mes oreilles. Ça... ça va? 


Avais-je l'air d'aller? J'étais dans tous mes états pour un mec qui était censé qu'être seulement mon meilleur ami. De plus, j'avais envie de crever pour tout ce que j'allais lui faire endurer à elle. Mais non. Tout allait bien Anita. Je pleurais ainsi parce que j'allais bien. 


Sans crier gare, je m'enfuis en direction de la salle de bain, m'y enfermant. Jared. Je devais lui parler. Bien que lui ne voudrait rien savoir de moi. Je barrai la porte avant de m'y coller le visage.


Je... Je vais pas bien, lançais à Ani. J'veux pas que tu vois ça.


Aussitôt dit, je lançai un sortilège de surdité sur la pièce, empêchant à mon petit serpent d'entendre quoi que ce soit. Je me saisis de ma baguette, faisant sortir mon patronus. Mon aigle. Le souvenir que j'utilisais toujours pour exécuter ce sort concernait Jared lorsque nous étions plus jeune... J'essuyai alors mes larmes, comme un vrai homme le ferait. Je ne voulais pas qu'il entende les sanglots dans ma voix. 


Salut Jared, murmurais-je. C'est moi... Eum... Liam. 


Je me doutais bien qu'il reconnaîtrait ma voix, mais c'était comme si je considérais ne plus exister pour lui. Car c'était probablement ce que j'étais. Un fantôme. 


J'ai... J'ai besoin de toi, laissais-je tomber. 


Toujours sur le même ton désespéré, je lui demandais de venir me chercher dans la chambre d'Anita. Je lui décris l'endroit, et j'osai même lui dire le mot de passe. Ani m'en voudrait à mort... C'était sûr et certain. Mais je n'avais pas d'autres choix. Je laissai alors mon aigle s'envoler par le plafond. C'est alors que j'ouvris la porte, feignant un visage malade. Je vis alors le regard inquiet de ma copine, et je me dirigeai penaud vers le lit. Mes yeux étaient toujours gonflés, faute d'avoir trop pleuré, mais les larmes ne tombaient plus. Il ne me restait qu'à souhaiter qu'il arrive...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-nextgen.forumactif.org
Jared Clark
Étudiant de 5e | Batteur
avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 26/10/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Cerisier • Écaille de Sirène • 17cm

MessageSujet: Re: L'amour rend aveugle   Dim 18 Jan 2015, 15:05

Je venais à peine de sortir du local de musique, je dus m'arrêter. Liam... Il venait de me faire souffrir et je retournais vers lui. Je l'aimais tant. Je pris un air décidé et entreprit de descendre vers les cachots. Je détestais cette partie du château. Je comptais les cachots, arrivai au huitième, pris une grande inspiration, avant de murmurer le mot de passe. La porte s'ouvrit, j’entrai baguette parée, je vis Anita assise dans son lit, le regard étonné de me voir. Je pointai ma baguette vers elle, en me dirigeant vers Liam.


Tu m'as appelé, dis-je avec un ton lourd. On s'en va, viens.


Je tirai le bras de mon ex amant, me dirigeant vers la porte. Je m'arrêtais pour lancer un regard mauvais à Bloodgut. Ma baguette était toujours pointée sur elle.


Je sais pas ce que tu lui as fait, dis-je, Mais j'espère pour toi que tu l'aie pas brisé



Je me retournai vers mon ami, le regard interrogateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anita Bloodgut
Étudiante de 5e année | Capitaine de l'équipe de Serpentard | Batteuse | Vélane | Modératrice
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Noyer Noir, Crochet de Serpent, 32cm

MessageSujet: Re: L'amour rend aveugle   Dim 01 Fév 2015, 22:01

Liam se leva brusquement et s’enferma dans la salle de bain. Non, mais qu’elle mouche la piqué celui-là.


Je... je vais pas bien. J’veux pas que tu vois ça.


Je poussai un soupir et allai m’asseoir en indien sur mon lit en attendant patiemment que Liam se décide enfin à sortir de la salle de bain.


D’un coup, la porte s’ouvrit subitement et Clark entra dans la pièce en me menaçant de sa 
baguette. 


Non, mais quel culot ! Liam sortis de la salle de bain au même instant.


Tu m’as appelé. On s’en va.


Il tira Liam par le bras avant de me menacer du regard.


Je sais pas ce que tu lui as fait, mais j’espère pour toi que tu l’as pas brisé.


Il se retourna vers Liam, prêt à franchir la porte. Je voyais déjà dans ma tête les nombreux cognards que j’allais lui envoyer au visage cette saison.


Comme si tu me faisait peur Clark, dis-je sèchement.


La porte claqua. Cette fois s’en était trop. Je pris ma cape d’invisibilité et décidai de les suivre.



Stupide Clark, pensais-je.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared Clark
Étudiant de 5e | Batteur
avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 26/10/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique: Cerisier • Écaille de Sirène • 17cm

MessageSujet: Re: L'amour rend aveugle   Lun 02 Fév 2015, 21:12

Je pris le bras de Liam, sortis de la chambre, en jetant un regard noir à Anita. Je l'entendis me crier quelque chose, quand je sortais, quelque chose comme " Si tu pense que j'ai peur, Clark". Je m'enfuis avec mon ex-amant, déambulant dans un bon nombre de couloirs. Je m'arrêtai devant un mur, un simple mur. Je me concentrai longuement et une petite porte apparue au mur. Je poussai Liam dans la Salle sur Demande et refermai rapidement la porte derrière moi. Je me retournai vers mon ami, Liam était planté au milieu de la pièce. Je souris en voyant les bannières de nos maisons respectives, accrochées aux murs. Je remarquai un âtre, où un bon feu était allumé et LE sofa, où lui et moi avions.... pour la première fois.


Je dépassai Liam, pour me retourner vers lui. Mon regard le transperça, j'étais bouillant de rage,si bien que je ne vis pas ma main partir, pour s'écraser sur la joue de Liam.


JE TE DÉTESTE, lui criais-je.


Je me lançai sur lui, le faisant tomber sur le sol de pierre dure.  Je me mis à lui taper dessus. La rage m'aveuglait, mes mains s'enroulèrent autour de sa gorge. J'approchai mon visage du sien, avant de plaquer violement mes lèvres sur les siennes.


Ne me refais plus jamais, chuchotais-je.


Je replaquai mes lèvres sur les siennes, avant de mordre la lèvre inférieure de Liam. Je voulais lui faire regretter d'avoir choisi un monstre. Mes baisers descendirent dans son cou.

HJ: On est dans la Salle sur Demande!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'amour rend aveugle   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'amour rend aveugle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'amour rend fou...
» Si l'amour rend aveugle,alors je suis amoureux~Petite Taupe
» L'amour rend aveugle ? Pourtant, je vois très bien ma patte dans ta figure si tu ne réponds pas à mes questions...
» L'amour rend aveugle (les invités :P)
» L'amour est aveugle. L'amitié ferme les yeux. • Rubis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard - Next Gen :: Poudlard :: Cachots-
Sauter vers: