Poudlard - Next Gen

Qu'est devenu Poudlard après le départ d'Harry?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 I'm here for You

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noah Weasley
Étudiant de 7e | Batteur | Champion de Poudlard
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 11/10/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique:

MessageSujet: I'm here for You   Dim 16 Nov 2014, 22:32

Blottie contre moi, la jolie dame, se faisait toute petite contre moi. Lorsque je lui proposai de partir du bal, spn regard s'illumina. 

Emmène-moi à la Bibliothèque, dit-elle.

Je pris sa petite main et entraînai ma nouvelle amie vers l'escalier. Nous montâmes vers la bibliothèque, une fois devant les portes, je sortis ma baguette et la pointa vers la serrure.

Alohomora, chuchotai-je. 

Je repris la main et entrai dans la salle. Je me retournai vers ma cavalière et lui souris. Je la pris contre moi et embrassai son front. 

Mieux?, demandai-je 

Je plongeai mon regard dans le sien et posai mes lèvres sur les siennes. Mes mains caressaient son dos tendrement. 

Oh mon dieu!, fis-je en m'écartant d'elle, Je suis tellement désolé. Je sais pas ce qui m'a prit.

Je reculai en portant mes mains à ma bouche. Que j'étais con. Elle allait surement me traiter de pervers ou de malade. Merde Noah! Je suis con. Mon regard toujours posé sur elle, si menue, si belle, si innocente. Je baissai la tête. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amandyne Fairley
Bibliothécaire | Loup-Garou
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 05/06/2014

MessageSujet: Re: I'm here for You   Mer 19 Nov 2014, 16:41

Je pouvais entendre son coeur se débattre follement dans sa poitrine. Ma tête ainsi collée contre lui, j'avais l'impression de violer son intimité. Mais son intimité était si rassurante, que je n'avais pas du tout envie de la quitter. Les battements, pourtant effrénés de son coeur, me calmaient au plus haut point. J'avais l'impression d'être vivante, j'avais l'impression d'être entière. Pour une fois dans ma vie, j'avais l'impression d'enfin exister. Comme si son être fusionné au mien n'en donnait qu'un. À la bibliothèque. Je voulais qu'il m'emmène à ma bibliothèque. Et je voulais qu'il y reste. Bien qu'une fois mon masque enlevé, ce serait impossible. Il allait se sauver, c'était clair et net. Mon sauveur se décolla lentement de moi, se saisissant doucement de ma main afin de m'entraîner dans les dédales des couloirs. Je me sentais idiote et gamine. J'avais vingt-six ans et je m'emballais comme une folle pour un étudiant qui en avait au moins dix ans de plus jeune. Mais je le suivais tout de même. Car avec lui, je me sentais protégée. Alors que je le suivais à petits pas, j'en profitai pour détailler son corps. Il était grand, très grand. Tellement grand que même debout, ma tête n'atteignait pas ses épaules. Bon, il était vrai que moi j'étais assez petite, mais il y avait certaines limites à être plus grand que moi ! De plus, il était assez costaud, ce qui me laissait croire qu'il était probablement dans l'équipe de quidditch de sa maison. Véritablement le genre de mec à s'en aller lorsqu'il enlèverait mon masque.


Après plusieurs minutes, nous arrivâmes devant les portes de mon antre, mon sanctuaire. Je poussai un long soupir de soulagement avant de chercher ma clé. Il ne devait pas du tout se douter de mon identité, puisqu'il sortit sa baguette pour la pointer sur la serrure. Alohomora. Je savais commencer lancer cet enchantement, et toutes ses caractéristiques. Il me manquait seulement la magie et la baguette pour pouvoir l'exécuter. Je tournai mon regard vers mon compagnon. C'était la première fois que je ramenais un homme chez moi à une heure aussi tardive. Excepté Chess... Mais Chess, c'était différent, un homme à part. Du moins, ce l'était fortement à mes yeux. 


- Alohomora, mumura alors mon accompagnateur.


Je m'attendais à ce que la porte reste immobile, mais elle n'en fit rien. En effet, les gonds grincèrent avant de nous laisser entrevoir la salle de savoir. Je haussai un sourcil. Le direction avait ensorcelé cette porte, alors pourquoi s'ouvrait-elle? Je sentis alors la clé vibrer dans mon soutif. Sans doute la porte avait-elle reconnu sa maîtresse... Je n'eus pas le temps d'y songer davantage qu'il se saisit de ma main afin de m'entraîner dans la pièce. Les portes se refermèrent d'elles-mêmes derrière nous dans un claquement sonore. Je sursautai vivement, quelque peu nerveuse. J'écarquillai les yeux lorsqu'il fit volte-face, un immense sourire aux lèvres. Me baiser, il voulait clairement me baiser. Comme si je laissais un homme entrer aussi facilement dans mon intimité... Soudain, sans que je puisse réagir, il m'attira contre sa poitrine, déposant tendrement ses lèvres chaudes contre mon front.


- Mieux? me murmura-t-il d'une voix douce.


Non, c'était vraiment pas mieux, c'était pire. Je ne me sentais pas du tout à l'aise en ce moment. Mais j'étais figée, incapable de réagir. Il posa alors son regard dans le mien avant d'embrasser tendrement mes lèvres. Ses mains se promenaient doucement dans mon dos. Moi, j'avais les deux yeux grand ouverts, affreusement traumatisée. Il se prenait pour qui? Il n'avait pas le droit de m'embrasser comme ça, alors qu'on ne se connaissait pas ! Les larmes me montèrent aux yeux. J'étais tellement délicate que j'étais incapable de le repousser. Je me laissais faire, et je souffrais en silence. Je voulais qu'il arrête. Je voulais qu'il me fiche la paix et qu'il s'en aille. Il n'aurait jamais du presser sa bouche contre la mienne. Comme s'il entendait mes pensées, il se recula vivement, portant ses mains devant sa bouche.


- Oh mon dieu, se dépêcha-t-il en excuses. Je suis désolé. Je sais pas ce qui m'a pris.


Je restai plusieurs instants dans la même position, soit muette comme une tombe et les yeux écarquillés. Il avait beau être désolé, il l'avait tout de même fait. Bien malgré moi, ma main décolla pour atterrir durement contre sa joue. Aussitôt ce geste fait, je baissai la tête. honteuse, et je commençai à trembler comme une feuille. Pourquoi? Pourquoi avait-il fallu qu'il fasse ça? 

_________________


Dernière édition par Amandyne Fairley le Mer 04 Mar 2015, 09:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Weasley
Étudiant de 7e | Batteur | Champion de Poudlard
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 11/10/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: I'm here for You   Lun 09 Mar 2015, 19:27

Je compris mon erreur, lorsque je vis la jeune fille rester figée dans la même position. Je sentis une violente douleur sur ma joue, sa main venait de violemment s'y écraser. Je méritais cette gifle, je venais de me forcer à une fille, qui ne voulais pas de moi. Elle se mit à trembler en baissant le regard. Je soupirai fortement. Je retirai alors mon masque, révélant mon visage désolé à la jeune femme.



Je suis vraiment désolé,dis-je d'une voix basse. Je... Je vais m'en aller te laisser tranquille.



Je me retournai vers marchai vers la porte. La tête baissée, je mis la main sur la poignée de porte et poussai un autre long soupir. Je voulais me retourner et lui arracher son masque, histoire de savoir qui éviter. J'avais profondément honte de moi. Je serais la risée de l'école. Je me retournai vers elle. Mon regard penaud croisa le sien, toujours apeuré.



Je ne voulais vraiment pas te faire peur, dis-je doucement. Bonne... Bonne soirée.



J'ouvris la porte et fit un pas vers l'avant, mais je ne pus passer le pas de la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amandyne Fairley
Bibliothécaire | Loup-Garou
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 05/06/2014

MessageSujet: Re: I'm here for You   Lun 09 Mar 2015, 22:35

Je souhaitais qu'il s'en aille. Là, tout de suite. Je relevai lentement le regard, lorsque je l'entendis soupirer vivement. Mais qu'attendait-il pour quitter l'endroit ? Que je lui assène un bon coup de pied dans ses parties génitales ? Je n'étais pas quelqu'un de violent, mais je me défendais si le besoin s'en ressentait. Et il commençait à se ressentir fortement. Je fus surprise de le voir retirer son masque. Il aurait pu rester caché, et je n'aurais jamais su son identité. J'arrêtai de trembler lorsque je vis qu'il s'agissait de Noah Weasley, un Gryffondor de dernière année. Je lui avais toujours trouvé un certain charme. Mais je ne l'avais bien sûr jamais approché. Car je n'approchais personne, si ce n'était pas pour les aider dans leurs recherches. Mais pour les garçons, j'attendais qu'ils viennent me voir en premier. J'ouvris la bouche pour dire quelque chose, mais aucun son n'en sortir. Je devais avoir l'air absolument idiote en ce moment. Il avait l'air de se sentir tellement mal... Je penchai ma tête, afin de regarder ma main chaude et rougie par la gifle que je lui avais asséné. Je n'aurais pas du. Je relevai le regard, et je vis la trace de ma main sur sa joue. Mal à l'aise, je me mordis la lèvre inférieure. 




Je suis vraiment désolé, me dit-il d'un ton plat. Je... Je vais m'en aller et te laisser tranquille. 




Aussitôt dit, le jeune lion se retourna et fit les quelques pas qui le séparaient de la porte. Sa main se posa sur la poignée, qu'il ne tourna pourtant pas. Je savais que les remords l'habitaient maintenant. C'était évident. Mais il n'en aurait plus lorsqu'il saurait qui j'étais. Il se retourna de nouveau vers moi, et nos regards se croisèrent, l'espace d'un instant. 




Je ne voulais pas te faire peur, me lança Noah sur un ton infiniment doux. Bonne... Bonne soirée. 




Sur ces paroles, il se retourna, puis ouvris la porte. Mais il ne la franchit jamais. Je venais d'enlever mon masque. Et c'était comme s'il l'avait ressenti. Je le laissai tomber au sol, avant de prendre mon courage à deux mains. Quelque chose me disait que je ne devais pas le laisser partir. Et j'écouterais cette deuxième voix en moi. 




Noah, murmurais-je d'une voix incertaine. 




Mon coeur battait à une vitesse fulgurante alors que la peur s'emparait de nouveau de mon être. J'avais peur qu'il se retourne. Peur qu'il me voie. Et qu'il réalise qui j'étais. Mais en même temps, j'avais de l'espoir. Je ne comprenais plus du tout ce qui me prenait. C'est alors que mon regard croisa le sien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Weasley
Étudiant de 7e | Batteur | Champion de Poudlard
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 11/10/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: I'm here for You   Jeu 19 Mar 2015, 20:43

Toujours figé dans l'entre-porte, je ne la vis pas enlever son masque, mais j'entendis ce dernier tomber sur le sol de céramique de la bibliothèque. C'est maintenant, que je saurais qui je venais d'agresser. Bon ce n'était pas une agression en règle, mais, elle n'avait pas aimé que je l'embrasse de la sorte.



Noah, chuchota une voix incertaine dans mon dos.



Cette voix, je la connaissais assez bien. Mes yeux se fermèrent d'eux-même. Mes arrières-grands-parents m'auraient certainement donné un de ces sermons, surtout Granny Hermionne. La voix était celle de la plus belle personne dans cette école. Je me retournai et nos regards se croisèrent. Amandyne Fairley, la bibliothécaire, la plus belle femme qui m'était donné de croiser. Elle me dévisageait d'un air apeuré. Mes mains se plaquèrent sur ma bouche.



Oh merde! m'exclamais-je. Mademoiselle Fairley, pardonnez-moi, quel manque de respect énorme.



Je m'approchai d'elle en me confondant en excuses. Je m'arrêtai à distance respectueuse, mes mains tendues vers elle. Elles se portèrent à mes cheveux dégageant mon visage, lui laissant une expression désespérée.



Je suis tellement désolé
, dis-je si vite, que j'eus peur qu'elle n'ait pas compris.



Je baissai les yeux, honteux. Je lui tournai le dos, retenant des larmes. Je ne pleurais jamais, mais en ce moment, je dois dire que je risquais d'être renvoyé pour geste irrespectueux envers un membre du personnel. J'avais donc envie de pleurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amandyne Fairley
Bibliothécaire | Loup-Garou
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 05/06/2014

MessageSujet: Re: I'm here for You   Mar 24 Mar 2015, 14:18

Effrayée, excitée, je ne saurais dire comment je me sentais en ce moment. Mes yeux dans les siens, je vis l'étudiant plaquer ses deux mains contre sa bouche. À ce geste, je ne pus m'empêcher de pousser un soupir. Je n'étais tout de même pas une enseignante. J'étais rien. Pas même une sorcière. Je continuais de le fixer, attendant qu'il dise quelque chose. Mais il semblait figé dans la même stupeur que la mienne. 


Oh merde ! s'exclama enfin Noah. Mademoiselle Fairley, pardonnez-moi, quel manque de respect énorme !


J'ouvris la bouche pour répliquer quelque chose, mais je restai de nouveau muette, incapable de prononcer un seul mot. Le jeune Gryffondor s'approcha de moi, les mains tendues vers l'amant, comme s'il voulait me caresser. Mais bien rapidement, ses mains remontèrent vers son visage afin de le dégager des cheveux qui le cachaient. 


Jesuistellementdésolé, lança-t-il à une vitesse effarante. 


Noah se retourna vivement, mais j'eus le temps de voir la honte s'afficher dans son regard. Je parcourus donc le peu de distance nous séparant, et je glissai mes bras le long de sa taille. Je collai ma tête contre son dos. Ce que j'étais petite. 


Tu... tu peux m'appeler Amandyne, murmurais-je d'une voix infiniment douce.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Weasley
Étudiant de 7e | Batteur | Champion de Poudlard
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 11/10/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: I'm here for You   Lun 06 Avr 2015, 16:10

Jamais je n'avais eu aussi honte de ma vie. Je venais littéralement d'embrasser un membre du Personnel de Poudlard. J'allais sûrement me faire tuer par mes parents. Malgré le fait que je fantasmais sur cette magnifique bibliothécaire, je n'avais pas le droit de flirter avec elle, encore moins l'embrasser! Je n'entendis pas Mademoiselle Fairley marcher vers moi. Je sentis ses petits bras s'enrouler autour de moi et sa tête se blottir dans mon dos. Elle était si menue. Si j'étais un salaud, je me serais retournée, l'aurais pris dans mes bras et l'aurais plaqué au mur afin de prendre avantage d'elle. Je n'étais pas comme ça. Elle méritait de la douceur, de l'amour.



Tu peux m'appeler Amandyne
, dit-elle tout bas.



Sa voix caressait mes oreilles. Je fermai les yeux, car le seul fait qu'elle me serre contre elle et me parle sur un ton aussi doux; suffisait à me remplir de désir. Je pris une grande inspiration, avant de rouvrir les yeux. Je tournai sur moi-même, dans ses bras, pour baisser un regard plein de douceur vers elle. Doucement et respectueusement, je défis son étreinte de moi, ce à contre coeur. Je passai une main douce sur son épaule, avant de baisser les yeux. Je voulais l'embrasser, mais cela m'était interdit. Je ne voulais point la brusquer.




Amandyne, dis-je en savourant son nom d'un ton triste. Je suis infiniment désolé, j'ai été un porc avec vous. Si vous voulez vous plaindre, j'accepterai les conséquences de mes actes.




Ma main glissa de son épaule vers sa petite main, que je pris dans la mienne. Je remontai sa main jusqu'à hauteur de mon visage et posai mes lèvres sur sa peau douce. Je la laissai tomber, avant de me retourner pour partir. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amandyne Fairley
Bibliothécaire | Loup-Garou
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 05/06/2014

MessageSujet: Re: I'm here for You   Lun 06 Avr 2015, 16:48

Tout mon être reflétait douceur et délicatesse. Même lorsque je serrais quelqu'un contre moi. Mais ça m'était égal. Bien que j'étais facile à briser, j'aimais être emplie de compassion comme je l'étais. Car après tout, c'était cela qui faisait en sorte que j'étais qui j'étais. Le seul aspect de moi qui dégageait de l'agressivité était mon obsession à faire de la magie. En effet, je pouvais devenir totalement quelqu'un d'autre lorsqu'il était question de mes recherches. Ce gars, ce petit étudiant, était le seul qui réussissait à faire dévier mes yeux de mes bouquins lorsque je cherchais. Eh oui. À chaque fois qu'il entrait dans la bibliothèque, je sortais le nez de mon livre afin de le suivre des yeux. Et je n'avais jamais remarqué que je faisais cela. Jamais jusqu'à maintenant. Pourquoi? Je n'en avais aucune idée. Mais j'étais si bien ainsi blottie dans ses bras que j'avais l'impression que j'allais le savoir assez vite. 


Je sentis le lion prendre une grande inspiration tandis que j'étais toujours blottie contre son dos. Mon coeur s'affola alors dans ma poitrine, tandis que je me demandais ce qu'il allait faire. Il se retourna face à moi, en restant toujours dans mes bras. Je relevai la tête, rencontrant aussitôt son regard empli de délicatesse. Je tentai un mince sourire, alors qu'il prenait lentement ses distances. Je baissai instantanément mes yeux au sol, quelque peu désorientée par toute cette situation. Je ne savais même plus quoi penser de mes propres agissements. 


Amandyne, me dit-il d'une voix que je trouvais brisée. Je suis infiniment désolé, j'ai été un porc avec vous. Si vous voulez vous plaindre, j'accepterai les conséquences de mes actes.


Je le fixais, totalement muette. Je n'allais certainement pas porter plainte contre le seul homme qui m'avait manifesté de l'intérêt jusqu'à ce jour. Je remarquai que sa main était sur mon épaule seulement parce qu'elle descendait maintenant se saisir de la mienne dans la plus grande des douceurs. Il porta mes doigts à ses lèvres, les baisant avec tendresse. Je lui souris alors, mais il ne put le voir. Non. Car il se retournait à l'instant pour quitter ma bibliothèque. D'un sens, c'était peut-être mieux ainsi. Je ne fis rien pour le retenir. Pas parce que je n'en avais pas envie. C'était plutôt parce que j'étais trop discrète pour le faire. Je me retournai lentement, afin de me diriger vers ma chambre, mais au premier pas, je m'enfargeai dans une chaise, me projetant dans une chute. Je fermai les yeux, voyant le plancher de pierre se rapprocher à une vitesse effarante, mais je ne le touchai jamais. Intriguée, j'ouvris lentement un oeil, pour constater que je flottais doucement. 


Restes avec moi, lui dis-je alors.


Je plaquai aussitôt mes deux mains contre ma bouche, ne comprenant pas ce qui m'avait passé par l'esprit de dire ça. Parce que je le voulais. C'était aussi simple que ça. Et j'allais assumer mes désirs. 


Noah, murmurais-je d'une voix à peine audible.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Weasley
Étudiant de 7e | Batteur | Champion de Poudlard
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 11/10/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: I'm here for You   Lun 06 Avr 2015, 19:22

J'espérais qu'elle parte vers sa chambre et claque la porte. J'entendis un pas et un bruit de chaise. Je me retournai, je vis qu'Amandyne s'était enfargée dans la chaise et elle allait tomber et se fracasser le visage sur le plancher de pierre. Je sortis ma baguette et la pointai sur la jolie bibliothécaire. Jamais elle ne toucha le sol, elle flottait doucement à quelques centimètres de la pierre.


Reste avec moi, dit-elle.


Je la vis plaquer ses mains sur sa bouche. Comme si elle avait honte de ce qu'elle avait dit.


Noah, dit-elle tout bas.


Je marchai vers elle, pris sa main et la relevai. Je la pris dans mes bras, elle m'arrivait à peine aux épaules. Je la serrai contre moi, je levai son visage vers le mien. Ses yeux se plongèrent dans les miens. Le désir s'empara de moi. Ses lèvres douces étaient si près des miennes.


Je... Je.. Je suis là
, râlais-je emplis de désir.


Je me penchai et effleurai ses lèvres, j'espérais qu'elle ne me repousse plus. Mes mains prirent ses mains, avant de les porter à mes lèvres.


Oh Amandyne, haletais-je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amandyne Fairley
Bibliothécaire | Loup-Garou
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 05/06/2014

MessageSujet: Re: I'm here for You   Mar 07 Avr 2015, 12:57

Je fermai alors les yeux, me demandant ce qui allait se passer. Allait-il partir ? Probablement. Qui voulait d'une cracmolle au fond ? Personne, et ce n'était donc pas pour rien que je n'avais jamais eu d'homme dans ma vie. Je continuais de flotter lentement au-dessus du plancher, signe que Noah était toujours concentré sur moi. Je sentis alors sa main se glisser dans la mienne, et je pris le risque d'ouvrir les yeux. Bien rapidement, je me retrouvai dans les bras du lion, toute blottie contre son torse. Je m'y sentais si bien, en sécurité... Doucement, il remonta mon visage vers le sien, et je plantai mes yeux dans les siens. Ses lèvres frôlaient dangereusement les miennes. La peur et la panique commencèrent à s'emparer de mon être, mais je tentai de les combattre. Je ne devais pas fuir. Je pris une grande inspiration, bien que tremblante. 


Je... Je... Je suis là, murmura-t-il d'une voix empreinte de désir. 


Aussitôt, il se pencha vers moi, afin de caresser tendrement mes lèvres des siennes. Je me laissai faire, tremblant de tout mon être. À vingt-six ans, j'étais stressée à l'idée de me faire embrasser par un mec. Il fallait dire que c'était mon tout premier baiser qu'il m'avait volé. Il se saisit délicatement de mes lèvres, avant de les porter tendrement à ses lèvres. Je lui souris, alors qu'un millier d'émotions m'envahissaient subitement. 


Oh Amandyne, dit-il alors que sa respiration s'accélérait. 


Je ne savais pas du tout quoi faire, ni comment réagir. Devais-je l'embrasser, devais-je répondre à ses dires ? Je n'en avais pas la moindre idée. Je me devais d'écouter mon instinct, mais même lui était mélangé en ce moment. Mes pieds reculèrent soudainement eux-mêmes de quelques pas, mon regard toujours planté dans celui de Noah. Les mains tremblantes, je commençai à délacer lentement ma robe, qui tomba aussitôt contre le plancher froid. Je n'avais pas mis de soutien-gorge avec la robe, alors j'étais maintenant en petite culotte devant un étudiant de septième année. Mais je pouvais voir le désir animer son visage. Je me défis rapidement de mes chaussures à talons, me rapprochant de lui. J'étais encore plus petite maintenant que j'avais retiré mes souliers. Je me hissai donc sur la pointe des pieds, afin d'aller cueillir un baiser discret sur ses lèvres. 


Prends-moi, lui murmurais-je, mes lèvres frôlant toujours les siennes. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Weasley
Étudiant de 7e | Batteur | Champion de Poudlard
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 11/10/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: I'm here for You   Mar 07 Avr 2015, 23:08

Ma belle bibliothécaire se défit de mon étreinte, je soupirai intérieurement. Je m'interrompis rapidement en la voyant reculer, son regard toujours plongé dans le mien, ses mains défirent doucement sa robe; qui glissa silencieusement sur le sol. Sa poitrine dénudée était à peine éclairée par la lumière de la lune. Elle n'était que vêtue d'une petite culotte et ses souliers. Je ne pus cacher le désir qui brûlait dans mes yeux. Elle retira ses talons hauts, ce qui la rendit encore plus petite qu'elle ne l'était. Elle était maintenant qu'à quelques centimètres de moi, Amandyne se mit sur la pointe des pieds. Ses lèvres allèrent se poser doucement sur les miennes.



Prends-moi
, dit-elle tout bas.



Ses lèvres caressaient toujours les miennes, mes mains allèrent se poser sur ses hanches, je la soulevai, lui faisant enrouler ses petites jambes autour de moi. Je la tenais par les cuisses, me dirigeant vers la petite chambre, derrière le comptoir de la bibliothèque. Je fermai la porte avec mon pied, m'accota sur la porte fermée. Je fis monter l'une de mes mains dans son dos, jusqu'à sa nuque, attirant son visage vers le mien. Je pris ses lèvres avec les miennes, caressant les siennes avec tendresse. Mon autre main se glissa dans l'élastique de sa culotte, caressant sa peau de satin. Une bosse commençait à se former dans mon pantalon. Mes baisers descendirent dans son cou, se frayant un chemin entre ses seins. Je la déposai sur le sol, avant de continuer mon chemin de baiser jusqu'à l'élastique de son sous-vêtement. Je m'arrêtai et levai les yeux vers le visage de la jeune femme.




Arrêtes moi quand tu veux, râlais-je plein de désir.




Je plaçai mes mains dans l'élastique et lui retirai sa culotte. Je repris mes baisers, ne m'arrêtant à son bas ventre. Mes mains caressant ses jambes, ses cuisses. Je lui écartai ces dernières doucement, avant d'aller embrasser l'intérieur de sa cuisse. Je me relevai pour poser mes lèvres sur les siennes, avec une tendresse infinie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amandyne Fairley
Bibliothécaire | Loup-Garou
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 05/06/2014

MessageSujet: Re: I'm here for You   Mer 08 Avr 2015, 16:07

Je n'arrivais pas à croire que je venais de dire cela. Moi, Amandyne Fairley, bibliothécaire vierge, timide et ayant 26 hivers à son actif, je venais de demander à un étudiant de me prendre. Je ne savais pas ce qui m'avait prise, je savais juste que j'en avais terriblement envie. Mes lèvres frôlaient toujours les siennes avec envie, alors que mes yeux se perdaient érotiquement dans les siens. J'avais envie de lui, là maintenant, et c'était plus qu'évident. Doucement, les mains de Noah caressèrent mes fesses, pour aller me soulever au niveau de mes cuisses. Aussitôt, j'enroulai mes jambes autour de sa taille, collant ma poitrine contre son chandail. Mes bras glissèrent sous ses aisselles afin d'aller se réfugier dans le haut de son dos. Dans le romantisme des plus incroyables, mais également silencieux, mon futur amant m'emmena jusqu'à ma chambre, ouvrant la porte avec son dos. Aucun mot ne fut dit, seulement nos regards se croisaient avec désir. Dans la même passion, il attira mon visage à lui, avant de s'emparer tendrement de mes lèvres. Je goûtais les siennes ardemment, me demandant comment j'avais pu si longtemps résister aux hommes. Particulièrement à lui. Pourquoi ne l'avais-je pas approché avant ? Ses doigts se glissèrent furtivement sous l'élastique de ma culotte, me provoquant de plus en plus. En fait, je dus même me retenir de ne pas grogner. Noah lâcha soudainement mes lèvres, pour aller poser les siennes contre la peau chaude de mon cou. Je rejetai aussitôt la tête vers l'arrière, complètement sous le charme. Il les descendit alors sur ma maigre poitrine, avant de me déposer doucement contre le sol, ses baisers se frayant un chemin jusqu'à ma petite culotte. Il releva la tête vers moi, et je me perdis de nouveau dans ses yeux.


- Arrêtes-moi quand tu veux, dit-il d'une voix rauque et délectable.


Mais je n'avais pas envie qu'il s'arrête. Car ma température corporelle venait de grimper à une vitesse fulgurante, mon désir pour lui l'ayant suivie. Je me retrouvai rapidement sans culotte, complètement nue devant le plus bel étudiant de Poudlard, qui lui était encore totalement habillé. Mais je n'étais pas du genre à me lancer sur lui pour les lui retirer. Et j'espérais fortement qu'il ne le prenne pas personnel. Mais je n'eus pas le temps d'y songer davantage, car ses lèvres s'attaquaient à chaque parcelle de la peau qui entourait mon intimité, me faisant frissonner à chaque contact. Mes jambes ne me tiendraient plus longtemps s'il continuait. Comme s'il avait entendu mes pensées, mon amant se releva lentement, afin d'embrasser tendrement mes lèvres, me faisant fondre comme une jeune adolescente pucelle. M'enfin, j'étais pucelle, mais plus une adolescente depuis longtemps. Mes mains glissèrent doucement dans son cou, afin de le retenir le plus longtemps possible. Je prolongeai langoureusement le baiser, sentant mon intimité devenir humide peu à peu. Je me collai contre Noah, sentant une bonne bosse dans son pantalon. Je me mordis la lèvre inférieure, ne sachant pas trop que faire.


- Depuis le temps que je te veux, minaudais-je d'une voix mystérieuse. 


Soudain, une certaine agressivité prit possession de mon être. Je poussai le lion contre le mur le plus près, me hissant sur la pointe des pieds afin d'embrasser ses lèvres avec passion. En même temps, mes mains allaient lentement défaire sa ceinture, mon genou se glissant entre ses deux jambes. J'avais plus que jamais envie de lui. Mais j'étais sage. Et je ne baisais pas pour baiser. À mes yeux, ce n'était que les couples qui faisaient ça. Si vous me comprenez...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Weasley
Étudiant de 7e | Batteur | Champion de Poudlard
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 11/10/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: I'm here for You   Dim 12 Avr 2015, 18:33

Les douces petites mains d'Amandyne glissèrent dans mon cou. Pour la première fois, je la sentis allonger notre baiser, elle se lova contre moi. La bosse de mon bas ventre effleura son corps, je baissai le regard vers elle. Je la vis mordre sa lèvre inférieure. Comment pouvais-je résister à son charme?



Depuis le temps que je te veux,ronronna Amandyne contre moi.


Elle me reprit par surprise, en me poussant contre le mur opposé. La bibliothécaire se hissa sur la pointe des orteils, pour prendre possession de mes lèvres. Ses petites mains entreprirent de défaire la boucle de ma ceinture, son genoux se plaça entre mes jambes. Je la laissai défaire complétement ma ceinture, avant de m'attaquer moi-même à ma chemise. Je défis les boutons un à un rapidement. Je me retrouvai torse nu, pris Amandyne dans mes bras, l'accotai sur le mur opposé, pendant que je croisais ses jambes autour de ma taille. Mes lèvres s'attaquèrent à son cou, puis à sa poitrine; la faisant frémir. La tenant d'une seule main, je défis mon pantalon de l'autre.







Je n'ai jamais voulu quelqu'un d'autre que toi, dis-je d'une voix rauque.


De deux doigts, je descendis son menton et pris ses lèvres. Je me retournai, la tenant toujours dans mes bras et marchai vers le petit lit. Doucement, je la déposai, tête sur l'oreiller. Je grimpai par-dessus elle et posai mes lèvres sur les siennes. Ma main caressait son ventre, monta et caressa son sein droit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amandyne Fairley
Bibliothécaire | Loup-Garou
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 05/06/2014

MessageSujet: Re: I'm here for You   Lun 20 Avr 2015, 21:27

Amoureuse. J'étais secrètement amoureuse de Noah Weasley. C'était le seul être à pouvoir me faire dévier de mon but ultime. Le seul être qui me faisait tourner le regard sur son passage. Le seul être à avoir daigné me donner de l'attention. Et j'étais maintenant nue contre lui, offrant librement ma virginité, par peur de le voir s'envoler. Non mais c'était vrai. Plus aucun mec ne faisait la cour comme dans le temps. Maintenant, c'était le sexe avant l'amour. C'était malheureux, mais c'était comme ça. Alors, je donnais mon corps tout bonnement afin de ne pas perdre Noah. Même si, malgré tout ça, il pouvait toujours partir par la suite. Mais j'espérais que ça se passe autrement. En fait, je rêvais qu'il me révèle sa flamme. Eh oui, j'étais une très grande rêveuse, et c'était bien malgré moi. 


Lorsque j'eus terminé de défaire sa ceinture, mon nouvel amant se recula légèrement, afin de défaire lui-même sa chemise. Je me surpris à me régaler à la vue de ce geste, totalement séduisant. De plus, étant joueur de Quidditch, il avait un corps à en faire baver plus d'un... Ou plus d'une, si vous voulez mon avis. Aussitôt que sa chemise frôla un tantinet le sol, je me retrouvai de nouveau dans ses bras, les jambes enroulées autour de sa taille, le dos contre le mur. Ses lèvres se posèrent brutalement dans mon cou, les baisers se faisant de plus en plus ardents alors qu'il descendait sur ma poitrine. Je ne pus m'empêcher de frémir à chacun des contacts. 


- Je n'ai jamais voulu quelqu'un d'autre que toi, me susurra-t-il à l'oreille. 


Je fermai les yeux de bonheur à ses paroles, bien que je doutais de la véracité. Il savait ce que je voulais entendre, et il livrait plus que mieux la marchandise. Ses doigts se saisirent tendrement de mon menton, afin de se saisir habilement de mes lèvres. Il mit afin au baiser, me traînant jusqu'à mon lit. Mon regard rempli de désir se noyait dans le sien, tandis qu'il grimpait par-dessus moi. Mon coeur s'affolait dans ma poitrine. Et pour plusieurs raisons. Il était clair que j'allais perdre ma virginité d'ici les prochains instants, mais également parce que j'étais folle amoureuse de Noah Weasley. Il s'empara à nouveau de mes lèvres, caressant habilement chaque parcelle de ma peau. Et moi, j'étais complètement figée, bien que terriblement comblée. 


- Noah, murmurais-je les yeux à demi-clos. 


Je le repoussai gentiment, mais fermement, plongeant de nouveau mes yeux dans les siens. Je ne savais que dire. Pourtant, tant de mots se bousculaient dans ma tête, que n'importe quel aurait pu sortir. Mais il n'en fut rien. Puis, ce fut comme si un courage s'empara de mon être, un courage qui ne m'habitait pas auparavant.


- J'veux que tu me dises que tu m'aimes, dis-je sur un ton doux, mais tout de même décidé. 


En fait, la vérité était qu'il me connaissait à peine. En fait, les seules choses qu'il savait de moi, il les avait probablement observée de loin. Mais si pour moi ça avait été suffisant pour tomber en amour, alors pourquoi pas lui ? Je lui souris tendrement, caressant sa joue barbue du revers de ma main. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Weasley
Étudiant de 7e | Batteur | Champion de Poudlard
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 11/10/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: I'm here for You   Sam 23 Mai 2015, 21:35

J'étais complétement ensorcelé par la jolie bibliothécaire, ses yeux s'étaient fermés sous la douceur de mes caresses et son visage affichait une expression de bien-être. Sa peau si douce me faisait frissonner. Tout en elle, me rendait de plus en plus fou d'elle.




Noah, chuchota Amandyne, les yeux mi-clos.




Elle me repoussa doucement et plongea son regard dans le mien. Je ne fis qu'observer son visage, en attendant qu'elle parle. Ses lèvres charnues m'appelaient, mon corps se languissait du sien. J'aimais Amandyne Fairley et j'allais lui avouer ce soir. Je me fichais éperdument des conséquences, je quittais cette école en fin de cette année. Je la voulais à mes côtés et avec moi, pour toujours.




Je veux que tu me dise, que tu m'aime, dit-elle d'un ton doux, mais décidé.




Amandyne leva le bras et caressa ma joue du dos de sa main. Je frissonnai à son contact et fermai les yeux de bonheur. Lorsque sa main quitta ma joue, je rouvris les yeux et les plongeai dans les sien. Mon coeur se débattait dans ma poitrine. Je la détaillai d'un regard amoureux.




Je t'aime Amandyne Fairley, dis-je de ma voix rauque de plaisir. Je t'aime depuis le premier jour, où j'ai posé les yeux sur toi.




Sitôt ces mots sortis de ma bouche et de mon coeur, je pris les lèvres de mon amante. Ma main qui reposait sur sa poitrine glissa sur son ventre, puis sur son bas ventre et enfin effleura son intimité. Je ne voulais pas me dépêcher, je voulais savourer le moment. Mes lèvres quittèrent les siennes, pour descendre dans son coup et se frayer un chemin sur sa poitrine. Ma main alla caresser son petit bouton de chair.




Je t'aime, râlais-je, ma bouche contre la peau douce de sa poitrine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amandyne Fairley
Bibliothécaire | Loup-Garou
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 05/06/2014

MessageSujet: Re: I'm here for You   Mer 17 Juin 2015, 23:53

Je pouvais le sentir frissonner à chacun de mes contacts, et ça me rendait totalement folle. Je continuais de le fixer avec désir, tandis que ses yeux noisettes se refermaient lentement à mon contact. J'en profitai alors pour détailler son visage, que je trouvais si parfait, tellement masculin. Et je n'arrivais tout simplement pas à croire que c'était dans mes bras qu'il était en ce moment. Et je comptais bien sur le fait qu'il allait également y rester. Ce fut donc lentement que ma main caressa sa joue, se délectant de chaque parcelle de sa peau - ou de sa barbe - qu'elle pouvait bien toucher. Ce ne fut que lorsque ma main retomba mollement le long de mon corps que Noah osa ouvrir de nouveau les yeux, son regard armé d'une nouvelle étincelle. Je ne savais pas si je devais me sentir idiote d'aimer un étudiant de presque dix ans plus jeune que moi, ou si je devais vraiment m'en remettre à la célèbre phrase : l'amour n'a pas d'âge. Pour le moment, ce n'était pas ça qui importait. Pour la première fois de ma vie, je me sentais aimée, et j'aimais en retour.


- Je t'aime Amandyne Fairley, gronda-t-il alors. Je t'aime depuis le premier jour où j'ai posé les yeux sur toi.


Mon coeur explosa brutalement dans ma poitrine. C'était exactement ce que je voulais entendre. Mais je n'eus pas le temps d'y penser davantage, puisque mon nouvel amant s'empressa d'aller cueillir un baiser langoureux sur mes lèvres, ce qui me fit frémir de plus en plus. Ma respiration s'accéléra malgré moi au milieu de nos baisers, alors que la main de Noah descendait dangereusement vers mon intimité. Ce ne fut que lorsqu'elle s'y posa que je poussai un léger gémissement, à peine audible. Ses lèvres se posèrent délicieusement dans mon cou, me faisant rejeter la tête vers l'arrière. Lentement, il descendit jusqu'à ma poitrine, l'embrassant avec passion et ferveur. C'est alors que ses doigts s'attaquèrent à mon petit bouton si sensible, me faisant lâcher un gémissement beaucoup plus puissant que le premier. 


- Je t'aime, me chanta-t-il d'une voix rauque. 


Il ne m'en suffit pas plus pour inverser brutalement nos positions. Je lui arrachai un long baiser, tandis que mes mains retiraient le seul vêtement qui lui restait: son boxer. C'est alors que je révélai un membre bien droit et dur. Je ne pouvais dire de quelle taille il était, puisque c'était le premier que je voyais. Je rougis légèrement, quelque peu gênée, mais je baissai la tête afin que Noah ne le voie pas. Mes lèvres descendirent lentement le long de son torse musclé, jusqu'à son bas ventre. J'étais affreusement nerveuse. J'avais tellement peur de lui déplaire, ou d'être mauvaise au lit. Afin de masquer mon ignorance dans le domaine, j'optai soudainement pour l'humour.


- Arrête-moi quand tu veux, râlais-je en l'imitant. 


Je gloussai quelque peu avant de mettre son membre dans ma bouche, d'abord le gland, que j'embrassai avec passion, puis je le pris au complet, entamant de ce fait un bon va-et-vient rapide. J'essayais de garder un bon rythme, alors je me fiais à ses gémissements. Étrangement, je me surpris moi-même à aimer faire des fellations. Et je gémissais en même temps que lui, ce qui me rendait de plus en plus gênée, puisque c'était involontaire. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Weasley
Étudiant de 7e | Batteur | Champion de Poudlard
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 11/10/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: I'm here for You   Jeu 16 Juil 2015, 21:09

Pas même une seconde ne se passa, après que j'aie avoué mes sentiments à la jolie bibliothécaire, qu'elle inversa nos positions. Amandyne se retrouva sur moi, me vola un long baiser, avant de me débarrasser de mon boxer. Mon membre, libéré de sa prison, se dressa bien droit vers le haut. Son visage se baissa vers mon sexe, elle embrassa mon torse, descendant centimètre par centimètre, jusqu'à mon bas ventre.



Arrêtes-moi quand tu veux
, se moqua ma jolie bibliothécaire.



Elle ne lâcha que quelques gloussements, avant d'embrasser mon gland avec passion. Mon amante prit mon membre dans sa bouche et entama un rapide va et vien, me faisant gémir de plaisir. J'entendis ses gémissements se mélanger aux miens, alors qu'elle continuait son va et vien. Je sentis l'orgasme arriver, je repoussai doucement sa tête, pour la renverser dos au lit. Je me positionnai à l'entrée de son intimité, embrassai son petit bouton de chair avec douceur, avant de la pénétrer avec tendresse. J'entamai un doux va et vien.



Am...Aman....Amandyne
, râlais-je la voix pleine de désir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amandyne Fairley
Bibliothécaire | Loup-Garou
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 05/06/2014

MessageSujet: Re: I'm here for You   Lun 27 Juil 2015, 22:58

En ce moment, j'espérais fortement qu'il ne gémissait pas uniquement pour me faire plaisir, mais bien parce qu'il aimait ça. Sinon, j'avais l'air d'une vraie connasse qui elle gémissait pendant qu'elle avait la bouche pleine. Ce n'était pas ce qui était le plus chic, mais ça sortait de ma bouche bien malgré moi. Et croyez-moi, si j'avais pu y mettre fin, je l'aurais fait, puisque ça me mettait dans un embarras sans borne. 


Après quelques instants, Noah repoussa doucement ma tête. Aussitôt, je crus que je lui avais déplu. Je dus donc lutter contre mes larmes, mais je n'eus pas à le faire longtemps. En effet, mon amant inversa rapidement nos positions, afin que ses lèvres se posent sur mon petit bouton de chair, me faisant frémir. Puis, sans crier gare, il me pénétra d'un simple coup de hanches, pourtant doux et délicat, mais excessivement douloureux. Je n'en laissai rien paraître afin de ne pas gâcher son plaisir. 


- Am... Aman... Amandyne, souffla-t-il alors.


Nan mais j'avais vraiment un prénom de merde à gémir ! Amandyne. Trop long. Am. Affreux. Aman... POURQUOI PAS AMANDE ? 


Après quelques minutes de totale souffrance, étrangement, la douleur se transforma en plaisir. J'encerclai donc sa taille de mes jambes afin de me donner plus à la pénétration. Mes petites mains fouineuses allèrent se poser sur ses fesses, si douces et parfaitement musclées. 


- No... Noah ! gémis-je soudainement d'une voix aiguë.


J'écarquillai les yeux en sentant tout le liquide qui pouvait bien s'enfuir de mon intimité. Rapidement, mes fesses devinrent humides et mes joues, rouges de timidité. Il devait trouver ça vachement écoeurant. Je me saisis de l'oreiller le plus proche afin d'y cacher mon visage, tout en le laissant me pénétrer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Weasley
Étudiant de 7e | Batteur | Champion de Poudlard
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 11/10/2014

Feuille de personnage
Choix de Cours: Études des Runes Anciennes
Deuxième Cours: Divination
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: I'm here for You   Mer 02 Sep 2015, 22:12

Les jambes de mon amante se croisèrent autour de ma taille, preuve indéniable de son plaisir, afin de ressentir un maximum de sensation. Ses petites mains glissèrent sur mes fesses.



No...Noah, gémit Amandyne de sa voix aiguë.



Mon regard se posa sur son doux visage, lorsque je vis ses yeux s'arrondirent, je fus alors surpris d'être soudainement humide au niveau du bas ventre. Je compris que cette humidité venait de mon amante, alors qu'elle rougissait de timidité et se cachait le visage dans son oreiller. Je compris qu'Amandyne était fontaine, pourtant cela ne me dérangeais point. Je sais que plusieurs mecs auraient trouvés cela dégoûtant et se seraient moqués d'elle. J'arrachai doucement l'oreiller des mains de ma douce et posai mes lèvres sur les siennes, avec un amour et une douceur infinie.



Ne te cache pas de moi
, susurrais-je.



Je ralentis mon mouvement de va et vien, sentant l'orgasme me frapper, je me retirai. Je me couchai aux côtés d'Amandyne, la prenant en cuillère contre mon torse. Je posai mes lèvres contre sa nuque, en entourant sa fine taille de mes bras.



Je t'aime, chuchotais-je. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amandyne Fairley
Bibliothécaire | Loup-Garou
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 05/06/2014

MessageSujet: Re: I'm here for You   Mer 09 Sep 2015, 13:55

C'était vraiment la honte de ma vie. J'étais en train de faire l'amour avec le mec le plus merveilleux du monde, et je trouvais le moyen de venir partout et d'humidifier les draps au max. Je me dégoûtais moi-même. C'était clair et net qu'après cette nuit, il allait se sauver et ne plus jamais revenir. C'était ce que tous les mecs feraient après tout ! Pour l'instant, il continuait de me pénétrer afin de se satisfaire, puis ce serait fini. Je contenais mes larmes, afin de ne pas perdre la face en plus de perdre le mec parfait pour moi. Il me semblait aussi que c'était trop beau pour être vrai. La cracmolle que j'étais ne pouvait pas vivre une véritable histoire d'amour. C'en était tout simplement impossible. J'étais née erreur de la nature, et j'allais vivre et mourir ainsi. Et si je ne l'acceptais pas tout de suite, j'allais en souffrir éternellement. 


Soudain, je sentis les mains de Noah forcer contre les miennes afin de me retirer l'oreiller. Non merde il ne fallait pas ! Si mes yeux croisaient les siens, il était clair que j'allais éclater en sanglots, et je ne voulais pas ça. Après il pourrait aller conter ça à tous ses amis lions et tous viendraient se foutre de moi à la bibliothèque. Ma vie deviendrait alors un enfer. Cependant, ma force n'équivalait pas du tout la sienne, alors il me le retira bien rapidement, révélant mon visage. Contrairement à ce que je croyais, ses lèvres se posèrent tendrement contre les miennes et son regard doux était rempli d'amour. C'était simplement incroyable.


- Ne te cache pas de moi, chuchota Noah d'une voix rauque. 


J'eus à peine le temps de hocher la tête de haut en bas que l'orgasme le frappa de plein fouet. Je gémis une dernière fois tandis qu'il retirait son membre de mon antre. J'étais complètement vidée de toute énergie, mais folle d'amour. Mon amant se coucha à mes côtés, et je me retrouvai bien rapidement contre son torse, totalement rassurée. 


- Je t'aime, me susurra-t-il au creux de l'oreille.


Je souris en fermant lentement mes paupières. Je me blottis dans les bras de mon copain, sombrant assez rapidement dans le sommeil. 

HJ/ J'finis notre poste ici, puisqu'il date du bal et que je sais que l'admin veut les fermer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I'm here for You   

Revenir en haut Aller en bas
 
I'm here for You
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard - Next Gen :: Poudlard :: Bibliothèque-
Sauter vers: