Poudlard - Next Gen

Qu'est devenu Poudlard après le départ d'Harry?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tonight Take Me To The Other Side, Babe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Tonight Take Me To The Other Side, Babe.   Lun 13 Oct 2014, 15:15

 
“ Tonight we’ll just get drunk
Disturb the peace
Bind your hands all over me
And then you bite your lip
Whisper and say,

“We’re going all the way”


C'était les vacances de Noël. Les chants de Noël retentissaient partout à travers la maison depuis plus de cinq jours. Aujourd'hui, c'était la veille du jour de l'An. Comme depuis toujours, j'avais passé un Noël sympa. Comme je n'étais jamais à la maison en raison de mes études dans un pensionnant - pour surdoués, pour les Moldus - en Écosse, bah c'était difficile de savoir quoi me donner. Alors, souvent, je recevais de l'argent. J'avais fait la tournée des boutiques en compagnie de mon frère qui m'avait avoué un penchant pour les gars. Mais bon, je m'en foutait, il pouvait bien aimer qui il voulait. Je décourageais ma famille par mon look gothique/punk. Mais bon, ça aussi je m'en foutais royalement. Mon frère et mes deux parents adoptifs ne me prenaient pas de haut, ne me fuyaient pas parce que j'étais une Sorcière ou même une enfant adoptée. Ils me traitaient comme ils l'avaient toujours fait. J'avais cru comprendre que mon frère allait à une géante fête donnée par des amis, alors je l'avais supplié de l'ammener, et j'avais trainé une amie moldue à moi dans mon sillage. Il avait accepté, évidemment. Pour le peu de fois qu'on se voyait ! Bon, mon frère m'adorait, nous sommes super proches, mais quand même, ça reste un grand frère.

Depuis ma virée dans les boutiques, j'avais eu un faible pour une robe en imprimée léopard. Elle faisait un rond dans le cou et s'attachait sur la nuque. Elle tombait comme un V (si on veut) sur ma poitrine et la faisait ressortir quelque peu. Elle m'arrêtait un peu en haut de la mi-cuisse. Courte ouais, mais vraiment jolie, et sexy. Elle me laissait la moitié du dos ouvert. Elle était lâchée lousse, un effet voulu. J'avais des bottes à talons noires. J'avais fait des gros traits d'eyeliner et mit beaucoup de mascara. Tout pour me donner un regard profond, pénétrant. Sensuel peut-être même. J'avais mit légèrement du rouge à lèvres. J'avais des bracelets noirs avec des pics dessus, plus des bracelets or et noirs normaux. À la fois sexy et gothique. J'avais pas mit de fard à joue ou rien. Mes cheveux étaient lâchés lousses sur mes épaules, ils faisaient des vaguelettes. J'étais prête. Mon frère me conduisit à l'endroit de la fête et, en entrant dans la chaleur de la maison, je m'y sentis tout de suite à l'aise. Y'avait des amis à mon frère qui étaient là, dont un qui embrassa mon amie tellement passionnément qu'il la fit rougir. Moi, je ricanais. Je me dénichai de l'alcool et allai boire allégrement en me déchainant sur ce qui faisait office de piste de danse.

La soirée était vraiment géniale et ce mec, ami de mon frère qui avait embrassé mon amie, je l'avait dans l'oeil. Il devait avoir début vingtaine quoi. Je me déhanchais et faisais la convoitise de la plupart des gars, et de certaines filles jalouses. J'ondulais avec un plaisir évident au rythme de la musique que crachait les hauts-parleurs. J'avais déjà bu un peu beaucoup de verres et ça tournait joyeusement. Ça faisait longtemps que je ne m'étais pas amusée ainsi ! Aaaah, si seulement il pouvait y avoir des fêtes ainsi à Poudlard ! La plupart des amis de mon frère savaient que j'allais dans un pensionnant en Écosse. Moi, je me marrais bien. Soudain, je vis le gars sexy s'approcher de la piste de danse, et comme je l'avais dans le colimateur, je décidai de m'approcher de lui subtilement. J'avais toujours ma baguette sur moi, sous ma robe. Placée de façon à ne pas me nuire par contre. Mais bon, j'étais avec des moldus, qu'est-ce que je risquais ? Rien, tellement rien. Le visage du mec sexy ne quittait pas ma tête. Je vis un furtif mouvement de son poignet et un bout de bois. Ça avait duré tellement pas longtemps que n'importe qui aurait cru rêver, mais je savais pour ma part. Sorcier. Géant. Je m'approchai de lui assez suffisamment et dansai contre lui en lui soufflant à l'oreille qu'il ferait mieux de faire attention, en murmurant encore plus bas le mot « Moldus. » Je m'en allai légèrement plus loin pour faire planer mon effet, pour être sûre qu'il vienne me rejoindre. Sérieux, il m'avait vraiment trop tapé  dans l'oeil. 


∞everleigh
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tonight Take Me To The Other Side, Babe.   Mar 14 Oct 2014, 13:50

Noël chez les sorciers c’est aussi magique que chez les moldus. Oui oui, j’ai bien employé le mot magique. Ok, peut-être que le mot féérique aurait fonctionné un peu plus. Bref, tout cela pour dire que j’avais passé un merveilleux noël en compagnie de ma famille. Ma mère semblait toujours bien heureuse d’être entouré de ces enfants. Car oui, j’avais un grand frère qui avait deux ans de différence avec moi ainsi qu’une petite sœur qui avait environ trois ans de différence. À l’âge que nous étions, les petites guerres entre frères et sœurs étaient terminés. Il arrivait qu’on se lance des pics ici et là, mais rien de très sérieux. Quand nous avions de quoi à régler, on le fait toute suite. Alors, là, il avait des risques que ça ne soit pas très joli dans la maison. Pour ma part, j’avais quitté le nid familial depuis peu. Installer dans ma maison, il me faisait tout de même plaisir de retourner dans la maison de mon de enfance. Ma chambre était toujours la même. Comme si ma mère ne voulait pas que je quitte réellement sa vie. Pourtant, tout le monde sait que ce n’était pas réellement le cas.

Le réveillon de noël se passa donc dans la joie et la bonne humeur. Comme c’était mignon. Des cadeaux, on n’en recevait pas réellement. C’était plutôt des beaux kits de plume avec encre et parchemin. Oh, de la bonne qualité surtout. Sinon, à quoi bon d’en acheter. Une magnifique devise de ma famille. Si c’était bon marcher, ce n’était même pas la peine d’y penser. Malheureusement, j’avais aussi cette mentalité. Puisque j’avais été élevé avec celle-ci. En ce moment, je venais de recevoir un coup de téléphone d’un ami qui me disait qu’il organisait la plus grosse soirée pour la veille du jour de l’an. Bien entendu, je lui donnai mo accord sur le fait que j’allais être présent. Tenue de soirée exigée. On n’allait pas faire dans la dentelle quoi. Des tenue de soirée de toute façon, j’en avais plein le garde-robe. C’est alors deux jours avant la veille du jour de l’an que je retournai dans ma demeure. Ma mère n’aimait pas trop l’idée que je passe le jour de l’an seul, mais je lui affirmai le contraire. J’oubliai simplement de mentionner que c’était avec des moldus. Quand même. Il ne fallait pas trop en mettre. La pauvre allait être dans tous ces états d’âmes sinon.

Après un moment à me regarder dans le miroir, je décidai de laisser faire la cravate. Une chemise légèrement ouverte ferait l’affaire. Ce n’était quand même pas une soirée dansante, mais plutôt une soirée qui allait s’annoncer débauche à ce que j’avais compris. Je me présentai alors que la fête était déjà commencée. J’avais fait un léger détour pour prendre possession d’une bonne bouteille de Whisky que j’offris à mon ami. Cadeau de remercîment pour la soirée. C’était mon genre de faire cela. C’était un peu pour te dire que tu avais mon respect sur ce que tu faisais. Un bon signe finalement. La fête était bien entamer et le son de la musique agréable aux oreilles. Je pris un verre et déambulait dans la maison pour voir qui était présent. Il avait de joli morceau au menu si vous voyez ce que je veux dire.

Le temps passait et j’avais discuté ici et là avait pas mal tout le monde que je connaissais. Je savais que la sœur d’un de mes amis était présente. Vous savez, celle que j’ai rencontrée, cet été? J’avais cruiser son amie légèrement pour m’amuser. Eh ben, celle-ci était aussi présente. Autant aller les saluer. À ma façon. À peine arriver près d’elles, je me penchai sur une d’entre elle pour lui rappeler un merveilleux souvenir. Mes lèvres rencontrèrent les siennes et elle rougit de plaisir. Je lui lançai un regard amusé et après quelques paroles échangées, je repartis. Je me penchai sur un cas, légèrement plus dans mon domaine. Un mec plutôt canon. Malheureusement, celui-ci était purement hétéro et ce n’était pas compliquer à voir. Mais, ça me faisait une belle vue.

Le temps passait encore. Plus vite qu’on le pensait. L’alcool rentrait aussi et elle faisait son effet. Ce qui m’amena à être sur la piste de danse. Chose qu’ajun je ne ferais pas réellement. Je me laissai aller et fut accoster par la petite sœur. Tiens, encore là toi. Je devais avouer qu’elle était plutôt jolie avec sa robe imprimée léopard. Son style était fort différent du miens par contre. Mais, ce n’était pas un problème. Elle s’approcha de moi et me dit de faire attention. Je fonçai les sourcils un instant et comprit le tout quand elle parla de moldus. Ah tiens, ton école surdoué en écosse était donc l’école de magie. Intéressant. Je lui souris amusé et décida de la suivre.

« École de surdoué han? On peut dire cela ainsi, c’est vrai. Après tout, nous le sommes en quelque sorte. »


Je m’étais approché d’elle par en arrière. Ma bouche près de son oreille alors que mes mains se posa sur ces hanches. Ce n’était pas parce que j’étais cent pourcent gay que je ne pouvais pas être tendre et sensuel avec les demoiselles. Quand même, j’avais de la classe pour tout moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tonight Take Me To The Other Side, Babe.   Jeu 16 Oct 2014, 20:28

 
“ Tonight we’ll just get drunk
Disturb the peace
Bind your hands all over me
And then you bite your lip
Whisper and say,

“We’re going all the way”



Je ricanai. Vraiment. Une école de surdoués. Ma famille proche était au courant, pas les autres. Pour le monde moldu, j'étais juste une surdouée. Et c'était vrai. J'étais vraiment brillante en cours. Mon rire s'éleva, cristallin, mais il fut engloutit dans la musique. Je dansais très collé à lui, aguicheuse. Mon regard était profond, provocateur. Je m'amusais follement à essayer de le draguer. Ça allait possiblement marcher. La musique tournait, tourbillonait, pulsait. Tous dansaient et il faisait chaud. Bien des gars m'avaient dans leur champ de vision, mais j'avais décidé de prendre ce joli gars pour cible ce soir. Il souriait et moi aussi. 



Au bout d'un moment, je commençais à avoir vraiment trop chaud et l'heure avançait lentement. J'avais envie de prendre l'air, de boire encore un peu aussi. Je le fixai lentement et lui murmurai au creux de l'oreille qu'on pourrait s'éloigner un peu de la piste de danse avant de mourir d'insolation due à la chaleur. Bon sang, ces moldus, ils pouvaient pas ouvrir les fenêtres ? Je tirai la main du gars et l'amenai dans mon sillage jusque dans une autre endroit un peu moins bondé que la piste de danse. Je pris deux verres et lui en tendis un.



- Alors, c'est quoi ton nom ? Moi je m'appelle Rosa-Ley.



J'avais parlé fort pour me faire entendre malgré la musique et le vacarme qui se faisait entendre. C'était cacophonique. Je sentais les pulsations de la musique jusque dans mon corps, jusque dans les battements de mon coeur. Je bus une longue gorgée à mon verre et soupirai d'aise. Mieux ainsi. Mais bon, beaucoup diraient que j'allais me faire une cuite mémorable, mais il semblait que la magie contrait les effets de l,alcool alors je pouvais me saouler à souhaits avant de commencer à être réellement bourrée et à penser arrêter pour ne pas être hangover. 



Je regardai l'heure. J'avais eu envie de lancer un Tempus. Ce sortillège permettait d'afficher l'heure sur les murs, mais bon, ici c'était bourré de Moldus et j'étais pas majeure encore. Bon, je pourrais toujours faire passer ça sur le dos du gars devant moi, mais bon. Le décompte de la Nouvelle Année était près. La musique avait baissée et les gens étaient invités à se tenir dans le grand salon, tous coincés. Bientôt, le décompte allait commencer et nous allions changer d'année. Une nouvelle année allait commencer, de nouveaux défis, des voeux. Une expérience nouvelle à connaitre, à savoir. Le temps changeait et avançait, continuait inlassablement. J'allais passer ma nouvelle année avec ce gars, je m'en fis la promesse.


∞everleigh
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tonight Take Me To The Other Side, Babe.   Dim 19 Oct 2014, 13:13


Danser était une chose que je faisais rarement et tout le monde le savait. Enfin, le monde proche de moi. Lors des ‘’party’’ de famille, je pouvais inviter ma mère ou ma sœur à danser au milieu du salon. Mais rien qui se comparait à ce genre de danse. Pourtant, en ce moment, je m’amusais comme jamais. J’oubliais à quel genre de famille j’appartenais. J’oubliais que si ma famille me voyait en ce moment, j’aurais le droit à le plus gros sermon jamais dite. J’essayais même d’oublier que j’étais un sorcier. Sauf que ça ne fonctionnait pas trop à cause de cette demoiselle qui avait vu ma baguette l’espace d’une seconde. Au moins, j’avais découvert à qui j’avais affaire. Chose assez intéressant au bout de la ligne.

La chemise à moitié ouverte, les cheveux légèrement déplacé, on voyait bien que la soirée était commencée depuis un bout. Habituellement, à cette heure, elle commencerait tout juste. Mais, aujourd’hui, nous étions la veille du jour de l’an. Résultat, on commençait à boire à partir de 18 heure et à minuit, c’était que le milieu du ‘’Party’’. Le décompte surtout. Parlant de lui, mon regard se passa sur l’horloge. Il était encore le temps de danser. La musique allait arrêter d’ici une dizaine de minute environ. Ma coéquipière de danse devait trouver que la chaleur était maintenant devenue insupportable car elle m’amena un peu plus loin. Sans oublier de passer prendre un verre pour discuter tranquillement. Je la suivis avec attention. Sa robe lui allait parfaitement, même si elle montait un peu laissant découvrir le haut de ces cuisses. Et peut-être le début de ces fesses si on se penchait un peu. (<3)

Je pris une gorger de mon verre tout en regardant les lèvres, de ma partenaire, bouger. Me demandant mon nom et se nommant par la suite. Rosa-Ley. Plutôt original comme nom. C’était la première fois que j’entendais un comme le sien. Les noms composés étaient généralement original. C’était quand même le but. Ou de réunir deux prénoms que les parents voulaient. Une des deux raisons habituellement. Je hochai la tête et lui sourit. Parlant d’une voix forte, à cause de la musique que nous attendions toujours, je me penchai un peu vers l’avant pour être certaine qu’elle m’entende.

« Je suis Noham Williams. »

Aucune idée si elle allait faire le lien de ma famille avec mon nom. Je n’avais pas nommé mon nom de famille pour cela. C’était simplement que j’avais appris, plus jeune, à le faire ainsi. Comme si le nom de famille était la chose la plus importante. Enfin, pour ma famille c’était surement le cas aussi. Montrer qui nous étions. Un nom, c’était notre marque. Le prénom suffisait qu’à nous différencier un des autres. Je continuai à boire tranquillement mon verre. Mon but n’était pas de perdre la carte au complet. C’était une mauvaise idée. D’un coup qui me prenait de faire quelque tour de magie… Non, oublions cette idée.

Tiens, le temps passait si vite. C’était déjà le temps du grand décompte. La plus part des gens c’était ramasser dans le salon. Pour notre part, nous restâmes un peu à l’écart. Je souris à un de mes amis et hocha la tête comme pour lui souhaiter déjà une bonne et heureuse année. Tout d’un coup, le décompte commença. Dix, neuf, huit… Ma voix résonna aussi parmis les autres. Tradition totalement inutile ou pas? Peu importe, la transition avec la nouvelle année devait se faire de façon heureuse et c’était le cas pour ma part en ce moment.

« Trois! Deux! Un! BONNE ANNÉE!! »

Acclamation et applaudissement ce faisait. Les premiers baisés de l’année se faisait aussi dans le salon. J’eu alors un sourire et me tourna vers la demoiselle qui était prêt de moi. Je posai mon verre et doucement, je pris sa tête entre mes mains. J’avançai mon visage près du sien et déposa mes lèvres contre les siennes. Tout doucement. Je fis prolonger le baiser pour mon pur plaisir. Et surement le sien aussi. Non, mais, pour un homme supposément gay, tu t’en donne à cœur joie sur les filles ce soir. Oui, je sais. Mais bon, passons ce détail. Disons que je pouvais m’amuser avec cette fille, mais ça ne sera jamais comme avec un garçon. Enfin, c’est ce que je pense.

« Bonne Année Rosa-Ley. »

Sourire en coin. Totalement amusé de la chose. Je regardai autour de moi quelques instant avant de prendre la main de la fille et de l’amener en haut des marches. Endroit beaucoup plus calme. Nous irons voir nos amis pour leur souhaiter une bonne année plus tard. Pour l’instant, j’avais une autre idée en tête. N’avais-je pas dit que je tentais d’oublier tout ce que j’étais?! Eh ben, ça continuait maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tonight Take Me To The Other Side, Babe.   Dim 09 Nov 2014, 16:31

 
“ Tonight we’ll just get drunk
Disturb the peace
Bind your hands all over me
And then you bite your lip
Whisper and say,

“We’re going all the way”



La foule avait éclatée en hurlement hystériques. Plein de joie, de bonheur. De santé et tout ce merdier. M'enfin, traditions oblige. Les gens avaient recommencé à caler des shooters et tout ce qui va avec. Le bruit était assourdissant. Les voeux de bonne année et autres trucs du même genre résonnait dans la salle. Les lumières flashaient et la fête continua. Je souris doucement à cet homme plus si étranger. Je connaissais son nom. Je lui offrit un hochement de tête moqueur. Il me prit soudainement la main et il me tira vers les marches, et en montant les escaliers, je me dis que j'avais de la chance. Que mon nouvel an à moi allait être bien plus fabuleux. J'avais callé mon verre avant de le laisser en bas et de le laisser me tirer à l'étage des chambres. peut-être ue nous avions su tous les deux de quelle façon ça allait se terminer. Enfin, pour moi, c'était une espèce d'évidence. Que notre soirée allait se terminer de cette façon. 



Mon coeur battait rapidement, peut-être en raison de l'alcool ou de l'excitation de ce que j'allais vivre. Enfin, c'était pas la première fois, mais ce gars m'avait vraiment, mais vraiment tapé dans l'oeil. J'en avais fait ma cible vivante. Une fois en haut, à l'étage, je le plaquai plus ou moins doucement sur un mur et entreprit de l'embrasser une fois, puis deux. Nos langues se trouvèrent rapidement et entamèrent un ballet buccal à saveur d'alcool et de je ne sais quoi de trop charmant. Je souriais doucement. Mes mains trouvèrent con cou et s'y accrochèrent. Je me décollai, le laissant soudainement sur sa faim après de longs baisers enflammés. je le tirai par la main, jusqu'à une des chambres wsont la porte était ouverte. je la fermai et la verrouillai d'un collaporta et de lancer un léger sortillège d'insonorisation. Cette soirée n,allait apartenir qu'à nous et personne ne pourrait nous déranger. 



Une fois cela fait, je le plaquai sur la porte et continuai de dévorer ses lèvres en osant des caresses par-dessus ses vêtements, sur son torse. Question de le faire languir, peut-être. Ou était-ce parce que je me sentais joueuse, aguicheuse? N'empêche que nous étions saouls tous les deux. Peut-être un peu trop, mais les Sorciers avaient cette résistance à l'alcool qui aidait merveilleusement bien pour se la saouler sans être trop hangover le lendemain. La chambre était plutôt jolie, avec un lit qui avait l'air on ne peut plus confortable. Il y avait un divan, un tapis et une salle de bains. Wow. C'était grandiose. Beaucoup de places à essayer lors de cette nuit qui allait, sans que je le saches pour le moment, s'avérer beaucoup plus mémorable que ce que je croyais de prime d'abord. *OUT*


∞everleigh
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tonight Take Me To The Other Side, Babe.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tonight Take Me To The Other Side, Babe.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» How do you rate President Obama's speech tonight?
» Come to the Dark Side... we have cookies ! [PV Tom]
» tonight, we are young [04/04/12 à 14h21]
» [Fini] I wish you were standing by my side tonight when the sky is burning [with Taylor L.]
» In The Air tonight [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard - Next Gen :: Autres contrées :: Londres :: Londres-
Sauter vers: